Archives par mot-clé : tourte

Voyage gourmand à Strasbourg : Que manger ?

Strasbourg est connue pour être une ville superbe, et maintenant que j’ai eu la chance de la visiter, je ne peux que confirmer. C’est une ville qui comme beaucoup en Alsace est réputée pour son marché de Noël, et bien qu’il soit moins charmant que dans les tout petits villages aux alentours, il est très étendu et il est impossible de ne pas y trouver son bonheur!
 
Je trouve que le mois de décembre est une période parfaite pour découvrir cette ville mise en valeur par ses superbes décorations de Noël. Si cela fait partie de vos projets de visiter Strasbourg prochainement, alors ce petit guide pourra vous être utile. J’y ai listé les spécialités culinaires à ne pas rater sur place. 
 

Les winstub et bierstub

La winstub ou « pièce à vin » est typique de l’art de vivre strasbourgeois. À l’origine, c’était une pièce de la maison chauffée et ouverte au public, permettant aux producteurs d’écouler le surplus de leur production viticole. Le vin était servi accompagné de plats simples.
Aujourd’hui, la winstub est le restaurant typiquement alsacien, à l’esprit terroir et bistrot. On y retrouve des plats d’autrefois, comme le baeckoffe et la choucroute. Quelques winstub subsistent à Strasbourg. On trouve également les bierstub, brasseries typiquement alsaciennes, où on sert les plats avec de la bière.
 

Source dierk schaefer @Flickr

Côté entrées

La salade de cervelas

En entrée, vous pourrez tester cette salade simple et principalement composée de cervelas, comme son nom l’indique. Certaines variantes incluent aussi du gruyère.

La salade de pommes de terre

Autre salade typique, la salade de pommes de terre peut être servie froide ou tiède. On l’accompagne souvent d’une knack ou de jambon.

La flammekueche

Cette spécialité a dépassé les frontières de l’Alsace et est célèbre partout en France. Il s’agit d’une fine pâte recouverte de crème, d’oignons et de lardons et servie sur une planche de bois. La tradition est de la partager et de la manger avec les doigts. 
 

Source Guilhem Vellut @Flickr

La tarte à l’oignon

Cette spécialité servie dans les winstubs ne doit pas être confondue avec la flammekueche. Elle est bien plus épaisse que cette dernière. Elle contient parfois des lardons mais cela n’a rien d’indispensable, et peut être considérée comme une entrée ou comme plat principal.

Côté plats

Le kassler 

Le kassler est un rouleau de viande de porc qui peut rappeler la palette à la diable en plus moelleux. Il se déguste dans une choucroute garnie ou accompagné de pommes de terre. 

La carpe frite

Recette typique du Sud Alsace ou Sundgau, la carpe est panée dans de la semoule fine puis frite et accompagnée de frites et mayonnaise. C’est un peu le fish and chips local!

La matelote à l’alsacienne

Cette bouillabaisse alsacienne est composée de morceaux de poissons d’eau douce pêchés localement, et elle s’accompagne de nouilles aux œufs.

Le baeckoffe

Ce ragoût cuit à l’étouffée avec du vin blanc alsacien dans un plat traditionnel se compose de pommes de terre, de légumes, et d’un mélange de viandes : agneau, bœuf, porc…

La choucroute

Emblème alsacien, la choucroute provient de la fermentation naturelle du chou. Garnie, celle-ci s’accompagne de pommes de terre et d’un assortiment de viande et de charcuteries : porc, petit salé, knack… Il existe aussi une variante de la mer, aux différentes variétés de poissons.
 

Source Guilhem Vellut @Flickr

La knack

On ne peut pas venir à Strasbourg sans manger une knack d’Alsace ou saucisse de Strasbourg. Cette saucisse longue et fine est réalisée à base de viande de bœuf et de porc et légèrement fumée au bois de hêtre. Si vous avez des enfants, ils adoreront en manger une avec des frites, le menu enfant par excellence dans les brasseries alsaciennes. On peut aussi la manger sur le pouce dans les marchés de noël, accompagnée d’une bonne bière et d’un bretzel si vous avez faim! 

Le foie gras

Vous ne le savez peut-être pas, mais le « pâté de foie gras » d’oie est l’invention d’un cuisinier strasbourgeois. 

Le bibeleskäs

Ce fromage blanc accompagne les pommes de terre sautées. On le sert avec de l’ail, du persil, de la ciboulette de l’oignon, et chacun l’agrémente selon ses goûts.

Le waedele

Il s’agit d’un jambonneau accompagné de moutarde et de raifort, typique de la cuisine des winstub.

Les fleischschneka

Ce sont des rouleaux réalisés en plaçant de la farce à la viande sur une pâte à nouilles, que l’on roule, que l’on coupe en tronçons avant de les cuire à la poêle puis dans un bouillon.

Les spaetzle

Cette spécialité que l’on peut rapprocher des pâtes est caractérisée par une forme irrégulière. On les sert nature pour accompagner des plats en sauce, ou au fromage, aux lardons…
 

Source Michela Simoncini @Flickr

La tourte vigneronne alsacienne

La tourte vigneronne se compose de viandes cuisinées au Riesling et cuites dans une pâte feuilletée.

Côté desserts

Le strudel

Cette pâtisserie alsacienne est composée de pâte garnie d’un mélange de pommes hachées et de fruits secs et parfumée à la cannelle. Le strudel peut aussi être garni de fromage blanc ou avec des cerises à la place des pommes.
 

Source (vincent desjardins) @Flickr

Le mendiant d’Alsace

C’est une sorte de clafoutis rustique, fait à partir de pain rassis délayé de lait. Agrémenté de cerises noires, il embaume le kirsch et la cannelle. 

La Linzer Torte

D’origine autrichienne, la Linzer Torte est très répandue en Alsace. Composée d’une pâte sablée recouverte de confiture de fruits rouges, elle est reconnaissable à son aspect tressé sur le dessus.

La kaeskuche

Cette tarte au fromage blanc est un peu le cheesecake alsacien. C’est une tarte passée au four et à la texture assez légère.

Côté boissons

Le vin chaud

Il règne en maître sur les marchés de Noël avec ses effluves de cannelle et d’épices. Si vous venez en hiver, il est inévitable!
 
 

La bière

La bière d’Alsace, ou elsassbier, est une institution. L’Alsace est la première région brassicole de France. Parmi les plus célèbres et moins intéressantes il y a la Heineken et la Carlsberg, mais vous pouvez aussi trouver des bières plus originales comme la Licorne, que l’on trouve partout, la Fischer, ou mieux, des bières de brasseries artisanales, comme les bières de la brasserie Perle ou celles de la brasserie Bendorf.

Le kirsch

Côté boissons, le kirsch est un classique. Il est obtenu par fermentation puis distillation des cerises.

Le schnaps

Le schnaps ou eau de vie clôture souvent les bons repas. Il est réalisé à partir de framboise, prune, mirabelle, quetsche, kirsch, poire ou de marc de gewurtztraminer. 
 
Si vous êtes déjà allés en Allemagne, vous avez sans doute remarqué dans cette liste quelques points communs avec la cuisine de ce pays, ce qui n’est pas pour me déplaire car j’adore la cuisine allemande! Voilà, je reviendrai prochainement vous parler des spécialités que l’on peut ramener dans ses bagages en souvenir d’Alsace. Si vous êtes déjà allés en Alsace ou si vous y vivez, est-ce que j’ai oublié des plats emblématiques? N’hésitez pas à me l’indiquer pour que je les ajoute à la liste!

Tourte forestière au boudin blanc et marrons

Je vous avais parlé il y a quelques temps de mon aversion pour le boudin noir. Je dois avouer que je ne suis pas très fan de boudin blanc non plus, ce qui est étrange car j’adore toutes sortes de charcuteries et je suis une fan de saucisses en général. Mais le boudin, je ne sais pas… Je n’aime ni le goût ni la texture de cette spécialité en réalité. Récemment, je me suis encore retrouvée avec du boudin blanc à cuisiner, ce qui n’est pas vraiment facile quand on n’apprécie pas un aliment! 
 
 
J’ai essayé de trouver une façon de faire qui pourrait me faire apprécier le boudin blanc ou tout au moins, le rendre plus acceptable à mes yeux. J’étais à court d’idées quand tout à coup, j’ai pensé à une tourte : tout est bon dans une tourte! Je suis sûre qu’on pourrait mélanger les ingrédients les plus improbables qui soient, une fois cuits en tourte, la magie opère et ça devient délicieux! Ajourez un peu de vin blanc pour faire revenir le tour, et hop, une recette est née!
 
 
J’ai donc composé une garniture à la fois festive et inspirée de la forêt, en y ajoutant des marrons et des champignons. J’y ai aussi mis beaucoup d’échalotes, car l’échalote rend tout meilleur! C’était riche et copieux, juste ce que l’on attend d’une tourte quoi! 
 
J’ai fait 4 tourtes individuelles dans des plats à gratin, car c’était plus mignon pour le service, mais je pense qu’avec les mêmes quantités, vous pouvez aussi en faire une grosse. Cela fonctionnera tout aussi bien mais il faudra sans doute allonger le temps de cuisson de 5 à 10 minutes.
 
Je dois avouer que j’ai réussi à goûter et apprécier ce plat, ce qui signifie que si vous connaissez des personnes pas fans de boudin, ce plat peut-être une amorce pour leur apprendre à l’apprécier!
 
 
 
 
Tourte forestière au boudin blanc et marrons

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 tourtes individuelles

Ingrédients

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 250 g de mélange de champignons forestiers
  • 500 g de champignons de Paris
  • 200 g de marrons en bocal
  • 3 boudins blancs
  • 3 échalotes
  • 2 c. à s. de persil ciselé
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 20 cl de crème épaisse
  • 2 cl de lait
  • 10 cl de vin blanc
  • 2 gousses d'ail
  • 1 c. à c. de muscade
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Ciselez les échalotes et faites-les revenir dans une grande casserole avec l'huile d'olive. Après 1 minute, ajoutez-le boudin coupé en petits dés et prolongez de 7 minutes.
  2. Ajoutez les champignons et l'ail épluché et écrasé, et laissez cuire jusqu'à ce qu'ils aient rendu leur jus, soit 10 à 20 minutes environ. Versez le vin blanc, la crème fraîche et laissez réduire de moitié.
  3. Assaisonnez, et ajoutez le persil ciselé.
  4. Préchauffez le four à 180°C.
  5. Déposez une pâte feuilletée dans le moule, et déposez dedans l'appareil crème, champignons, sel, poivre et muscade. Disposez les rondelles de boudin blanc pelées de 10 minutes d'épaisseur.
  6. Recouvrez avec le reste de pâte feuilletée et dorez au lait à l'aide d'un pinceau avant d'enfourner à 180°C pendant 30 à 40 minutes.

Potpie au poulet, bière et légumes verts

La Saint Patrick approche! A cette occasion, j’ai une recette ultra réconfortante pour vous! Je vous ai concocté une tourte, ou « potpie » irlandaise au poulet et à la bière! Miam, miam et triple miam! C’est une recette de confort food par excellence, combinant deux incontournables à mes yeux : la bière et le fromage! Ajoutez à cela de la pâte feuilletée, et vous obtenez un super repas!

Le résultat est délicieux, la garniture est top, bien riche et crémeuse. Le goût du houblon reste subtil et la bière forme un très mélange parfait avec le cheddar. Il faut dire que ces deux là sont faits pour aller ensemble, comme dans le fameux welsch rarebit, un de mes plats favoris!

 

Ce plat est parfait si vous avez un reste de poulet rôti qui traîne au congélateur. C’est l’excuse parfaite pour le réutiliser et le sublimer! Cette recette peut aussi se réaliser avec un reste de dinde. Si vous n’en avez pas, vous pouvez acheter des blancs de poulet mais cuisez-les avant de les mettre dans la tourte.

Vous faites quoi pour la Saint- Patrick? Si vous n’avez encore rien planifié, profitez-en pour vous régaler avec cette tourte, vous allez adorer!

 

 

Potpie au poulet, bière et légumes verts

  • 2 pâtes feuilletées
  • 300 g de poulet rôti ou de blanc de poulet cuit
  • 5 tranches de bacon 
  • 100 g d’épinards
  • 100 g de haricots plats coupés
  • 125 g de petits pois
  • 10 cl de bière
  • 35 g de cheddar râpé
  • 8 œufs
  • 2 c. à s. de ciboulette émincée
  • 4 c. à c. de crème fraîche
  • 1 c. à s. d’huile
  • 1 oignon émincé finement
  • 1 gousse d’ail
  • Sel, poivre

Étalez une pâte feuilletée dans un moule à bords hauts.
Faites cuire les épinards et les haricots plats avec du sel, du poivre, la gousse d’ail épluchée et écrasée pendant 12 minutes dans 10 cl d’eau. Ajoutez les petits pois et prolongez d’une 1 minute. Égouttez l’ensemble.
Battez les œufs en réservant un jaune pour la dorure, avec la crème, la ciboulette, le cheddar, du sel et du poivre.
Faites revenir le bacon et l’oignon pendant 5 minutes dans l’huile puis ajoutez le poulet cuit, mélangez, ajoutez alors la bière et prolongez la cuisson de 5 minutes jusqu’à évaporation. Ajoutez ce mélange aux œufs ainsi que les légumes et mélangez le tout.

Préchauffez le four  à 180°C. 

Déposez le mélange à l’œuf dans la pâte feuilletée, couvrez avec la deuxième pâte en appuyant bien sur les bords pour les souder.
Dorez la pâte avec le jaune que vous aurez gardé mélangé à une cuiller à soupe d’eau.

Faites cuire 45 à 55 minutes. Servez bien chaud.

 

Spécialité du Royaume-Uni : cheese onion pie

Durant l’hiver, j’ai une envie permanente d’aliments copieux et chauds qui remplissent bien le ventre. En fait, c’est comme si j’avais un besoin biologique de manger des aliments réconfortants. Avec le retour des beaux jours, cette envie va diminuer au profit des produits plus frais et légers. En mars, ce sont les derniers moments où je me fais plaisir avec des plats bien lourds, et la Saint Patrick est donc la dernière fête que je fais en mode « hivernal », quelques jours avant le printemps! 
 
Je sais que la majorité d’entre nous ne fête pas saint Patrick, ce n’est pas une fête traditionnelle chez nous. Mais je trouve qu’il n’y a pas besoin d’être irlandais pour faire la fête. Vous n’avez même pas besoin d’aimer la bière ou la couleur verte, encore que, ça aide. La Saint-Patrick est pour moi une occasion amusante de manger des spécialités  irlandaises… Et pourquoi pas pousser un peu plus loin le concept en portant du vert de la tête aux pieds, et en buvant de la bière d’origine irlandaise?
 
Je suis sûre que certains seront dubitatifs à l’idée de manger de nourriture irlandaise, car les britanniques sont moins réputés pour leur gastronomie que pour leur bière ou leur mauvais temps. Et pourtant! Il y a des spécialités délicieuses en Irlande comme dans le reste du Royaume-Uni. Avez-vous déjà goûté au colcannon par exemple? C’est un régal! 
 
Je me fais donc plaisir à choisir des plats nourrissants et qui évoquent la gastronomie d’outre-Manche, que j’adore. Cette tourte au fromage et aux oignons peut sembler un peu bizarre au premier abord, mais c’est un plat britannique classique, je dirais même un pilier des tables familiales et des pubs au Royaume-Uni. 
 
Imaginez : une garniture crémeuse faite à partir d’oignons émincés revenus dans du beurre puis mélangés avec une quantité généreuse de cheddar, le tout niché dans une pâte bien croustillante. Les oignons, le fromage et la moutarde sont de très bons amis et ils fonctionnent merveilleusement bien ensemble dans cette tarte.
 
 
Il n’y a pas de complexité particulière pour cette recette, si vous vous sentez flemmards vous pouvez même remplacer la pâte maison par une pâte toute faite. J’aime faciliter le retrait de mes tourtes du moule en utilisant une feuille de papier cuisson plus grande que le moule, de façon à ce que le papier dépasse. Lorsque la tourte a refroidi un peu, il suffit de tirer sur le papier cuisson pour soulever la tarte et la déposer sur un plat de service.
 
Au cours des dernières années, j’ai publié plusieurs recettes pour la saint Patrick, aussi si vous chez des idées, regardez mon irish bannock ou mon irish champ.
 
  

Cheese onion pie

 
Pour 2 plats individuels
 
  • 12g  de beurre non salé
  • 1 oignon émincé
  • 1 c. à s. de crème fraîche
  • 200 g de cheddar râpé
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. à s. de ciboulette ciselée

Pour la pâte

  • 175 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 6 cl de lait

Pour la dorure

  • 1 jaune d’œuf battu
 
Commencez par préparer la pâte. Tamisez la farine dans un grand bol. Faites un puits au centre. Faites fondre le beurre et le lait dans une casserole à feu moyen-vif jusqu’à ce que l’ensemble arrive à ébullition. Versez ce mélange dans le puits que vous avez  fait dans la farine. Mélangez rapidement, jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Divisez la pâte en quatre boules, avec deux un peu plus grandes que les deux autres. Étalez les plus grandes boules de pâte dans deux moules à gratin individuels graissé. Étalez les deux autres pâtes sur un plan de travail et réservez les.
 
Préchauffez le four à 180° C.
 
Faites fondre le beurre dans une poêle et faites-y revenir l’oignon émincé à feu doux jusqu’à ce qu’il ramollisse mais sans le laisser brûler, puis laissez refroidir. Mélangez l’oignon dans un bol avec le fromage râpé, l’œuf, la crème, la ciboulette, le sel, et mélangez. Versez ce mélange dans les moules.
 
Avec un peu d’eau, humidifiez les bords des pâtes et couvrez-les avec les deux pâtes restantes, soudez bien les bords ensemble en appuyant.
 
A l’aide d’un pinceau, recouvrez le dessus de jaune d’œuf, et faites un trou au milieu de chaque gratin.
 
Faites cuire au four pendant 40 à 50 minutes jusqu’à obtenir une coloration dorée et que le fromage bouillonne hors du trou.
 
Laissez tiédir quelques minutes avant de servir.
 

C’est mon blogiversaire!

Photo Paul Downey @Flickr

 

Ce 21 novembre, c’est le quatrième anniversaire de ce blog! 🍰
C’est fou comme le temps passe vite! Lorsque j’ai posté mon premier article il y a 4 ans, je ne savais pas du tout vers quoi j’allais ni même si je tiendrais plus d’un mois de publications régulières! L’animation d’un blog de cuisine est un voyage au long cours qui demande de nombreuses heures à manger froid, photographier des plats, rédiger les articles, répondre aux commentaires et visiter d’autres blogs. Je consacre beaucoup de temps à ce blog, pas seulement pour rédiger des articles, mais aussi pour améliorer mes talents de photographe, tester et re-tester les recettes dans la cuisine, me former à la cuisine, écrire… Cela prend du temps certes, mais c’est un vrai bonheur de recevoir des retours de lecteurs qui ont vraiment testé mes recettes et les ont appréciées! Je trouve assez génial que ce blog reçoive un nombre de visites et de messages toujours grandissant, je n’aurais jamais imaginé en arriver là un jour!

 

Chaque blogiversaire est une étape importante pour moi. J’aime profiter des dates anniversaire pour prendre un peu de recul et revenir sur ce qui s’est passé. J’ai vécu beaucoup d’expériences enrichissantes au cours de ces 4  années. Je me suis régalée, j’ai découvert des produits inconnus pour moi, et surtout j’ai rencontré des blogueuses (et blogueurs car ils sont plus rare mais je ne les oublie pas!) super sympas qui sont devenues de vraies amies à mes yeux (virtuelles ou réelles suivant la distance qui nous sépare. 💐
 
 
J’ai beaucoup, beaucoup de projets pour ce blog l’année prochaine et j’espère que je les accomplirai tous. Quels sont-ils? Hé bien il y en a pas mal, dont je vous parlerai plus en détail au fil de l’eau mais voici un aperçu. Je compte déjà maintenir ma cadence de publication qui est assez sportive pour moi. J’ai aussi conscience que je dois encore progresser en photo. Même si je me suis vraiment mobilisée sur ce sujet cette année, il me reste du chemin à parcourir! J’ai aussi envie de mettre un peu à jour le design du blog, car il n’a presque pas changé en quatre ans et même si je m’y reconnais encore, je voudrais le mettre au goût du jour. Les changements seront sûrement subtils et progressifs, mais ils rendront le site plus clair et agréable. Enfin, j’aimerais avancer vers quelque chose de constructif, creuser un peu plus des sujets, et pour cela j’ai pensé à écrire des petits e-books sur des thèmes qui me plaisent. Affaire à suivre!

 

 

Au final, beaucoup de choses ont évolué en quatre ans, et ça va continuer! Mais une chose n’a pas changé cependant, c’est le plaisir que j’ai à animer ce blog. Je le dois principalement à vous, qui lisez mes articles. Je me dis que tout le temps consacré en vaut la peine quand je vois que vous lisez mes posts. Ce blog a commencé comme un moyen de partager ma passion pour la nourriture, et j’ai découvert que c’était bien plus, car c’est un super moyen de rester en contact et de discuter avec plein de gens d’horizons différents et j’adore ça.

 

Je profite donc de l’occasion pour vous remercier, que vous soyez blogueursses, lecteurs/trices, visiteurs/euses de mon blog. Merci pour vos commentaires que j’apprécie et qui m’encouragent beaucoup! 💗 Sans vos retours, je ne serais pas allée aussi loin et je n’aurais tant appris! Bon je vais arrêter de vous accabler de compliments, vous allez saturer 🙂 

 

Pour marquer ce quatrième anniversaire, j’ai pensé que j’allais simplement vous proposer une compilation de mes meilleures recettes : les 12 qui ont emporté vos suffrages au cours de l’année, mais aussi mes propres coups de cœur, les recettes qui me font encore baver rien qu’à y repenser!

 

Mes recettes les plus populaires

Novembre :

Grilled cheese au bleu et avocat

 

Décembre :

Pancakes salés au cheddar

 

Janvier :

 Mont d’or à l’ail

 

Février :

Coulants au chocolat

Mars :

Onion rings

 

Avril :

Omelette aux fanes de radis

 

 

Mai :

Tzaziki

 

 

Juin :

Oeufs au four à la sauce tomate épicée

 

Juillet :

One pot pasta tomates et basilic

 

Août :

Aubergines à la turque

 

Septembre :

Crèmes ultra vanillées au lait concentré

 

Octobre :

Tarte salée au potiron et comté

 

 

Celles qui m’ont le plus régalée :

Novembre :

Pain d’chien ou pudding du nord

 

 

Décembre :

Yakitori de canard

 

Janvier :

Lu rou fan

 

 

Février :

Tarte amandine pommes cannelle

 

Mars :

Huevos rancheros en taco bowl

 

Avril :

Pastizzu

 

Mai :

 Scones au cheddar

 

Juin :

 Crumb cake aux abricots et nectarines

 

Juillet :

 Tian de patate douce et fromage de brebis

 

Août :

 One pot de fettucine à la burrata

 

Septembre :

Galette rustique aux pommes caramélisées

 

Octobre :

Tatins aux echalotes

 
Voilà, j’espère que ça vous a plu! Vous êtes prêts à rempiler pour une année? Moi en tout cas oui!

Spécialité d’Australie : Lamingtons

Les Lamingtons représentent le gâteau d’enfance en Australie. C’est THE gâteau des fêtes d’anniversaire, des goûters d’enfants ou même des beuveries buffets et repas d’adultes. Le 21 juillet est d’ailleurs la journée officielle du Lamington en Australie!
Traditionnellement, le lamington est composé de ce que les anglophones nomment un sponge cake, ou gâteau éponge, trempé dans le chocolat puis roulé dans la noix de coco. L’avantage des lamingtons, en plus d’être très bons, c’est qu’ils sont servis en  portions individuelles, donc faciles à partager ou à manger avec les doigts.
Le secret d’un bon lamington se trouve dans le glaçage au chocolat. Le glaçage doit imbiber le gâteau, comme une éponge, et c’est donc un glaçage un peu plus liquide que ceux que l’on fait habituellement.
Je ne pensais pas apprécier autant ce gâteau car en général je préfère des recettes plus riches, crémeuses ou fourrées de fruits… Mais sous son apparente simplicité, ce gâteau est totalement délicieux!
  
Pour décorer vos lamingtons, je vous recommande d’y planter de joli cure-dents comme ceux-ci en forme d’étoiles :
P.S. : Pour un menu à thème australien, servez d’abord ces petites tourtes nommées aussie meat pies!

Lamingtons

 
Pour le sponge cake (gateau éponge)
  • 4 œufs
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille.
  • 200 g de sucre
  • 200 g de farine.
  • 1,5 c. à c. de levure
  • 110 g de beurre fondu

Pour le glaçage :

    • 75 g de beurre
    • 25 cl de lait
    • 65 g de cacao en poudre
    • 400 g de sucre glace
    • 200 g de noix de coco râpée
Préchauffez le four à 180°C. Beurrez ou couvrez de papier cuisson un plat rectangulaire. Mélangez les œufs, le sucre, la vanille au batteur électrique jusqu’à ce que la pâte épaississe un peu. Mélangez la farine et la levure puis ajoutez les au mélange précédent délicatement. Ajoutez le beurre fondu petit à petit.

Versez le mélange obtenu dans votre plat beurré et enfournez pour 25 minutes. Vérifiez la cuisson en plantant un couteau dans le gâteau  : s’il ressort sec, c’est que c’est cuit.

Laissez refroidir le gâteau avant de découper des cubes de 4 à 5 centimètres et mettez au frais quelques heures ou bien une nuit avant de passer à l’étape du glaçage.

Tamisez le sucre glace et le cacao en poudre dans deux bols différents. Dans une grande casserole, faites fondre le beurre puis mélangez-le avec le lait.

Ensuite, remuez avec un fouet et ajoutez le cacao en poudre, puis ajoutez le sucre glace petit à petit. Mettez le tout dans un bol qui vous permettra facilement de tremper les petits gâteaux. Versez la noix de coco dans un autre plat également pour rouler vos gâteaux imbibés de chocolat.

Prenez vos cubes de gâteau un par un et trempez-les rapidement dans le chocolat puis la noix de coco.

 

Source d’inspiration :

http://www.jamieoliver.com/news-and-features/features/australia-homemade-lamingtons/

https://fr.pinterest.com/pin/23362491788100181/

Comment renouveler la fête de Pâques?

Si Pâques est une bonne journée garantie pour les enfants qui savent déjà qu’ils vont se gaver de chocolats et autres douceurs ultra sucrées, j’ai longtemps regretté que cette fête ne soit pas un peu plus fun et renouvelée pour devenir une vraie institution au même titre que Noël.
Pour que Pâques plaise autant aux adultes qu’aux enfants, vous n’êtes pas obligés de forcer les adultes à chercher leurs œufs dans le jardin (mais on le fait dans ma famille et on s’en porte très bien). Déco, cadeaux, ambiance, voici mes petites idées pour créer l’événement et donner un côté plus moderne à cette jolie journée!
Avec plein de nourriture, de bons cocktails et des jolies couleurs pastels partout, vous devriez apprécier Pâques, ou je ne comprends pas!
puree-chou-fleur-romarin

Un menu dépoussiéré

Si le gigot et les haricots vous fatiguent d’avance, vous pouvez facilement sortir des sentiers battus. En apéro, que diriez-vous de chips de carottes au cacao, de petites fleurs au saumon et tzatziki, ou encore de lapins feuilletés au chèvre frais? Poursuivez avec un burger d’agneau par exemple, accompagné d’une purée de chou-fleur au romarin ou de pommes de terre farcies au chaource? Plus légers ou presque, ces petits crumbles aux haricots, petits pois et chèvre sont délicieux et faciles à préparer. On remplace les traditionnels haricots par des baked beans et le tour est joué! Si vous n’aimez pas les burgers, des capellini aux sardines feront peut-être votre bonheur, ou encore des tartines printanières sardine courgette feta.
Au niveau du dessert, pour moi rien ne vaut le carrot cake. Mai si vous doutez, essayez aussi les mini cheesecakes à la fraise ou la tourte aux fraises et à la menthe.
burger-agneau-feta2

Faire un brunch de Pâques

Qui dit Pâques dit œufs et qui dit œufs dit brunch, non? Comme en plus, Pâques à lieu un dimanche, on n’a aucune excuse pour ne pas de faire un méga brunch! On attaque avec des œufs cocotte à la vache qui rit, ou encore des œufs brouillés aux apéricub ou un œuf au chorizo en baguette. Une fois encore, les baked beans seront vos meilleurs alliés. Accompagnez tout ça de jolies corbeilles de pain, d’un plateau de fromage, charcuterie et saumon fumé et le tour est joué!
 oeuf-cocotte-vache-qui-rit3

Côté boissons

Il vous faut un cocktail signature de Pâques. Qui dit pâques dit chocolat, bonbons et sucreries en tous genres, donc une vodka tagada ou un cocktail rose girly décoré de nounours feront parfaitement l’affaire!

Des chocolats faits maison

Si vous ne voulez pas cuisiner, vous pouvez simplement composer vous-même des jolis paniers ou seaux remplis de petits œufs et bonbons mélangés. Vous pouvez aussi préparer des jolis biscuits, comme ces biscuits décorés façon œufs de Pâques, ou ces petits sablés au chocolat blanc et blé soufflé. Vous pouvez aussi réaliser ce délicieux chocolat noir aux noix grillées, ou encore ces petits nuages au chocolat, ultra simples à faire et super bons! Par ici je vous donne quelques bases pour des chocolats fourrés maison, je suis loin d’être experte mais tout le monde les a adorés et ils sont à la portée de tous.
cookies-oeufs-de-paques3

Variez les cadeaux

Pour ne pas provoquer d’overdose de chocolat, on peut varier les cadeaux sans faire trop de hors sujet. Vous pouvez acheter ou fabriquer des jouets et activités sur le thème des œufs ou du printemps pour les plus jeunes. Pour les adultes offrez des fleurs, des graines, des ustensiles de jardinage pour un esprit « retour des beaux jours », ou encore des jolies bougies ou des coquetiers. Côté gourmandises, si vous voulez limiter le sucre, visez du côté du fromage, de la bière, des liqueurs de plante, ou encore des kits comme ces kits à riz au lait.

Un dress code?

Et si on imposait à tout le monde de porter du pastel, de s’habiller en rose ou de porter du jaune dans l’esprit poussin? Pas sûre que ça plaise à tout le monde mais je me dis que ça peut être drôle!
Source: BuzzFeed

Soignez la déco de table

Pour une décoration faite maison et pas cher, vous pouvez confectionner de jolis marque-place en mettant quelques petits œufs en chocolat emballés comme un cadeau dans du joli tissu avec un ruban et une étiquette avec le prénom de chaque convive.
Prévoyez des centres de table sympa : un joli verre que vous remplirez d’herbes et de pâquerettes et de quelques œufs en chocolat, ou encore une boite à œufs remplies de coquilles d’œufs ouverts en guise mini-vases dans lesquels vous déposerez quelques fleurs des champs.
Source ProFlowers @Flickr
Avec tout ça et un peu de bonne humeur, je ne doute pas que vous allez passer une super journée de Pâques! Ce qui compte c’est bien sûr de la passer en bonne compagnie avec ceux que vous aimez! Et vous, vous avez des traditions ou habitudes à partager sur cette journée?

Que faire avec de la pâte à pizza?

Si j’ai trouvé une très bonne recette de pâte à pizza qui ne prend pas longtemps du tout à faire, j’aime aussi parfois avoir une pâte à pizza toute prête dans le frigo. Cela permet d’improviser des petits plats gourmands qu’on peut picorer devant un film, à l’apéro ou entre amis! Mais ce n’est pas parce qu’on l’appelle pâte à pizza qu’on ne peut faire que de la pizza avec! Découvrez ci-dessous toutes mes idées pour utiliser de la pâte à pizza, toutes testées et approuvées!

 

De la pizza

Bien sûr c’est l’évidence, mais on peut varier les parfums! Pizza blanche été hiver, lardons et maroilles, salami et basilic, chèvre, miel et noix… Plus classique, la traditionnelle pizza napoletana est un délice qui met à l’honneur des ingrédients simples. J’ai aussi testé une spécialité italienne qui s’appelle pizza de scarole, elle a plutôt le look d’une tourte, et c’est un délice!

pizza-blanche-trois-fromages

Du pizza bread

C’est super bon, original et parfait avec une soupe ou une salade, ou encore tranché à l’apéro!

pain-pizza-2

Des pizza cônes

Le goût est celui de la pizza, mais la forme est vraiment sympa et originale!

pizza-cone-boeuf-epice-4

 

Une pizza burger

Cela ressemble à une tourte géante, ça a le goût de burger, mais la texture d’une pizza, c’est la pizza burger! Excessif mais vraiment très bon!

pizza-burger-2

 

Un pizza cake

Un cake dont l’extérieur est fait de pâte à pizza, et le coeur est fait de garniture de pizza : un régal!

pizza-cake-chorizo

 

Des barquettes au fromage

Trop mignonnes et surtout hyper bonnes, elles en jettent à l’apéro!

barquette-feta-menthe-3

Des hot pockets

Cette spécialité américaine ressemble à des feuilletés mais faits dans de la pâte à pizza, c’est délicieux pour un repas du soir rapide et qui plaira aux enfants:

croque-pizza-3

Du cheesy bread

Vous savez, ces bouchées apéritives individuelles qui sont vendues par certaines chaines de pizza, et qui au final, ressemblent simplement à de la pizza coupée en rectangle pour être facile à grignoter?

cheesy-bread-chou-fleur3

Et si vous voulez obtenir une cuisson parfaite de vos pâtes à pizza, offrez vous une plaque à pizza perforée comme celle-ci :


Et vous, vous avez d’autres idées pour utiliser une pâte à pizza?

Spécialité de Chine : concombre écrasé

J’ai réalisé il y a peu que je ne vous ai jamais proposé de recette en provenance de Chine …

J’ai bien réalisé des recettes inspirées par ce beau pays, comme la chinese tourte, mais des recettes qui proviennent vraiment de là-bas, jamais !

C’est une lacune que je me devais de combler au plus vite car :

concombre-ecrase

– J’adore la Chine que j’ai eu la chance de pouvoir visiter.
– La découverte de la cuisine chinoise sur place a été une de mes plus grosses claques culinaires en voyage.
– L’écart entre la cuisine chinoise de restaurant chinois en France et celle de restaurant chinois en Chine est long comme la grande muraille.
– C’est une cuisine qui est du coup souvent sous-estimée et méconnue en France.

Non, la cuisine chinoise ne se limite pas aux nems et au riz cantonnais ! C’est une cuisine riche en saveurs, en légumes et en épices, très pimentée parfois, surtout quand on part du côté du Sichuan, mais avant tout c’est une cuisine vraiment délicieuse!

La recette que je vous propose aujourd’hui est extrêmement simple, ce n’est pas une star du repas à proprement parler, mais c’est un accompagnement léger et rafraîchissant qui peut se préparer rapidement. Ce plat est parfait pour accompagner un bon plat un peu épicé et éteindre le feu du piment !

La méthode de préparation du concombre est un peu déroutante mais amusante, et en prime elle défoule, vous verrez! Si vous avez des doutes sur la manière d’éclater le concombre, vous pourrez voir ça en live dans cette vidéo !

concombre-ecrase-3

Salade de concombre écrasé

  • 1 concombre
  • 1/4 c à c. de sel
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 c. à s. d’huile de sésame
  • 1/2 c. à c. de sucre granulé
  • 1 pincée de piment

concombre-ecrase-2

Coupez les extrémités du concombre, puis écrasez-le avec le pkat d’un gros couteau jusqu’à ce qu’il casse. Coupez alors le concombre en tronçons de 10 centimètres environ, puis coupez-le en petits morceaux d’environ 1,5 cm de large.

Ajoutez tous les autres ingrédients et mélangez jusqu’à ce que le concombres soit bien assaisonné uniformément. Goûtez et rectifiez au besoin. Vous pouvez manger tout de suite ou laisser le concombre au réfrigérateur pour développer davantage les saveurs.

Source d’inspiration :
http://kirbiecravings.com/2014/09/smashed-cucumber-salad.html

Spécialité australienne : Bacon and eggs pie

Aujourd’hui nous allons faire un détour par l’Australie! Finalement, qu’est-ce que la nourriture australienne? Tout comme nous ne mangeons pas chaque soir des grenouilles ou du foie gras, les habitants d’Australie mangent beaucoup de plats hybrides inspirés de cuisine indienne, méditerranéenne, anglo-saxonne qui n’ont rien de typiquement Australien. L’Australie est vraiment un pays multiculturel et cela se ressent dans la cuisine!

 

bacon-eggs-pie-2

Mis à part la viande de kangourou qu’on n’imagine pas ailleurs que là-bas, beaucoup des plats australiens sont teintes d’origines multiples. Le plat que je vous propose n’échappe pas à cette règle. Cette tourte trouve certainement ses racines dans la gastronomie anglaise et américaine, mais elle est revendiquée comme spécialité australien à part entière!

Avec cette recette, je participe au concours de cuisine du monde organisé par Alison du blog Rappelle-toi des mets!

logo-570x366

P.S. : Ce n’est pas ma première tentative de tourtes australiennes, j’avais déjà testé ces aussie meat pies à la viande, super bonnes également!

Bacon and eggs pie

  • 2 pâtes feuilletées
  • 8 tranches de bacon
  • 8 œufs
  • 2 c. à s. de ciboulette émincée
  • 4 c. à c. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de persil
  • 1 oignon
  • Sel, poivre

bacon-eggs-pie-3

Étalez une pâte feuilletée dans un plat à bords hauts.
Battez les œufs en réservant un jaune, mélangez avec les herbes, la crème, salez et poivrez.
Dans une poêlé, faites revenir le bacon puis émincez-le.
Étalez l’oignon et le bacon sur la pâte, puis versez le mélange aux œufs et fermez la tourte en déposant la seconde pâte par dessus. Soudez les bords.
Dorez le dessus en déposant un peu de jaune d’œuf battu à l’aide d’un pinceau.

bacon-eggs-pie

https://au.lifestyle.yahoo.com/better-homes-gardens/recipes/r/18195248/bacon-and-egg-pie/