Archives par mot-clé : tourte

Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Les fêtes approchent! Le magret fumé n’est pas un produit que je consomme tout au long de l’année, je le réserve plutôt aux repas exceptionnels. Aujourd’hui, c’est une petite idée apéritive parfaite pour les repas de fin d’année que je vous propose.
 
 
J’ai réalisé ces petits feuilletés avec des pâtes  feuilletées toutes prêtes car je devais aller vite. Il va sans dite que si vous faites la pâte maison, l’ensemble n’en sera que meilleur… Mais chacun fait selon sa motivation, le temps dont il dispose…  
 
Le mélange champignons, lardons et magret est très goûteux et cette recette est hyper gourmande.
 
Pour réaliser ces mini feuilletés, je me suis inspirée d’une recette du blog Le palais des saveurs. Il s’agit d’une recette assez ancienne que j’ai adaptée en y mettant des champignons de Paris, Val y met des girolles et des pleurotes, moi j’ai utilisé des champignons de Paris car c’est tout ce que j’avais, à vous de voir ce que vous préférez, un mélange forestier sera parfait également! Val fait une grosse tourte et moi j’ai choisi de faire des petites, c’est également vous qui voyez, ma méthode reste la même.
 
 
Je n’ai pas réalisé de dorure, mais si vous souhaitez en ajouter une pour un rendu plus joli, ma favorite consiste à mélanger une ou deux cuillères d’huile d’olive avec une pincée de curcuma et de paprika. C’est tout aussi joli qu’une dorure à l’œuf mais au lieu de laisser un gout marqué d’œuf, on a une petite note d’épices très sympa! 
 
 
 
 
Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Ingrédients

  • Pour 6 petites tourtes
  • 2 pâtes feuilletées
  • 45 g de magret fumé
  • 75 g de lardons fumes
  • 50 g de champignons
  • 1/2 gros oignon
  • 10 g de beurre
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 200 g de pommes de terre cuites
  • 1 c. à s. de crème fraîche

Instructions

  1. Enlevez le gras du magret de canard fumé, et coupez-le en dés.
  2. Hachez les champignons de Paris.
  3. Dans une poêle, faire revenir les lardons fumés avec les dés de canard. Réservez.
  4. Dans la même poêle, faites revenir les champignons et l'oignon dans le beurre. Ajoutez la gousse d' ail hachée. Faites cuire 10 minutes et versez dans la préparation au magret. Ajoutez les pommes de terre  coupées en dés.
  5. Assaisonnez et ajoutez la crème fraîche entière.
  6. Coupez la pâte feuilletée en 12 disques avec un emporte-pièces.
  7. Étalez la moitié des disques de pâte feuilletée dans un moule à tarte. Étalez la préparation aux champignons. Posez par dessus les couvercles de pâte. Soudez les bords et faites cuire 40 minutes à 180°C.
 
Source d’inspiration :
http://passionsdeval.canalblog.com/archives/2012/01/17/22471071.html
 

Comment profiter à fond du mois de décembre?

Photo PokemonaDeChroma @Flickr
 
On clôture l’année en beauté avec le mois de décembre! Nous allons bien sûr célébrer Noël et le nouvel an, mais il y a plein d’autres façons d’apprécier ce joli mois festif! Je vous en parle dans cet article.
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de décembre :
 

Réinventez votre menu de fêtes

Le dîner de Noël est un moment propice à la famille, à la détente et surtout à la nourriture! Mais si vous servez le même repas année après année, il commence peut-être à dater un peu. Ajoutez un peu de piquant à vos festivités cette année avec un menu alternatif pour le dîner de Noël. Pourquoi ne pas abandonner le foie gras ou le saumon au profit d’aliments moins communs par exemple, ou remplacer la dinde ou la bûche?

     
Photo CCFoodTravel.com @Flickr

Faites une tourte

Le 1er décembre est la journée mondiale de la tourte, n’est-ce pas l’occasion rêvée de se régaler? Sérieusement, la tourte est un plat tellement réconfortant qu’on devrait en cuisiner beaucoup plus souvent! On peut même garnir sa tourte avec des restes du frigo et en faire un plat zéro déchet et délicieux.


Photo Darren Foreman @Flickr

Faîtes des bredele

Connaissez-vous cette tradition made in Alsace absolument géniale? Vous préparez de délicieux biscuits dans plein de formes et goûts différents, vous en faites un stock phénoménal et vous en offrez à tous ceux que vous aimez durant le mois de décembre. 


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Visitez les marchés de Noël

Durant tout le moi de décembre, on a la possibilité de visiter plein de marchés de Noël plus jolis les uns que les autres. Si vous avez la chance de pouvoir aller en Alsace c’est vraiment le meilleur endroit pour en profiter, à défaut chaque ville ou presque propose son modeste marché de Noël. profitez-en pour faire quelques achats, boire un vin chaud manger un bretzel… 


Photo Matthias Ripp @Flickr

Organisez un secret santa

Cette tradition consiste à organiser un petit Noël entre amis ou avec la famille, les collègues… On fixe un budget à ne pas dépasser, généralement très raisonnable comme 5 ou 10 € maximum. Ensuite, chacun tire au sort le nom de la personne qu’il devra gâter, mais ne devra surtout pas le révéler jusqu’au jour J. Ainsi à Noël, chacun reçoit un cadeau totalement surprise, tant sur son contenu que sur son émétteur!


Photo Alexander Baxevanis @Flickr

Voilà mes idées pour faire de décembre un mois (encore plus)  unique! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Mini tourtes au potimarron et champignons

C’est la période des tourtes! Enfin, je ne crois pas qu’il existe une saison officielle des tourtes, mais comme c’est assez nourrissant, j’adore en réaliser dès que l’automne revient. Je ne peux pas résister à leur aspect si gourmand, et je cherche donc constamment de nouvelles garnitures à réaliser. Celle que je vous propose aujourd’hui met à l’honneur deux produits de saison que j’adore, le potimarron et les champignons. Ils se marient tellement bien ensemble en plus!
 
 
Pour cette recette, l’idéal est d’avoir un reste de potimarron déjà cuit, sinon il vous faudra commencer par le cuire. Vous pourrez le remplacer par une autre courge si vous le souhaitez.
 
 
Si vous avez envie d’une petite immersion en plein automne, cette recette est faite pour vous!
 
 
 
 
New recipe

Ingrédients

  • 2 vache qui rit
  • 125 g de champignons
  • 80 g de potimarron cuit
  • 1 pâte brisée
  • 1 gousse d'ail
  • 1/2 oignon
  • 2 c. à c. de moutarde
  • 100 g de yaourt
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • Sel, poivre
    Pour la dorure
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 pincée curcuma

Instructions

  1. Émincez l'oignon et champignons, faites-les revenir 5 minutes dans l'huile d'olive.
  2. Mélangez le yaourt et les vache qui rit coupées en dés, avec l'ail, du  sel et du poivre.
  3. Dans un bol, mettez le potimarron, les champignons, le mélange à la crème.
  4. Tapissez vos moules avec la pâte à tarte, puis tartinez-les de moutarde. Déposez le mélange au potimarron, recouvrez d'un cercle de pâte et soudez bien les bords.
  5. Dans un petit récipient, mélangez l'huile d'olive et le curcuma.
  6. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez les tourtes de ce mélange.
  7. Préchauffez le four à 200°C et enfournez pour environ 30 minutes.

Mini tourtes aux knacks et pommes de terre

Connaissez-vous l’Alsace? J’ai visité Strasbourg il y a 2 ans à l’occasion du marché de Noël et j’ai été littéralement enchantée par la beauté de cette ville, ainsi que la magie des petits villages environnants décorés pour les fêtes. Bien que ce ne soit pas très loin de chez moi, la liaison nord-est prend plusieurs heures en voiture ou en train, et je n’y vais donc pas aussi souvent que je le voudrais, mais un de mes frères s’étant installé là-bas, je sais que j’irai avec plaisir lui rendre visite dès que possible. 
 
 
Il est difficile de parler de l’Alsace sans penser à la gastronomie de cette belle région. Que de spécialités sont proposées, toutes plus alléchantes les unes que les autres! Parmi mes favorites, il y a la classique mais efficace flammekueche. J’ai été amusée de voir que chez nous, on a tendance à commander une flammekueche en plat principal comme on le ferait pour une pizza, alors que là-bas, de nombreux restaurants nous la proposaient coupée en carrés, à manger avec les doigts et à partager à l’apéro. C’est vraiment une super idée que je retiens!
 
 
Autre spécialité indissociable de l’Alsace, la knack. Elle est à la fois plus grosse et plus goûteuse que la saucisse industrielle favorite des enfants au nom très proche. La recette que je vous propose aujourd’hui n’est pas officiellement une recette alsacienne, mais je l’ai créée pour mettre à l’honneur ces saucisses. Il s’agit de petites tourtes bien rustiques et nourrissantes puisque j’ai y ai aussi mis des pommes de terre, et une bonne dose de crème fraîche… Un peu comme sur une flammekueche en fait!
 
Le résultat est délicieux, je l’ai présenté sous forme de petites tourtes individuelles pour un rendu tout mignon, mais pas moins gourmand!
 
  
 
Mini tourtes aux knacks et pommes de terre

Portions : Pour 6 feuilletés

Mini tourtes aux knacks et pommes de terre

Ingrédients

  • 250 g de pommes de terre
  • 100 g de knack d'Alsace en rondelles
  • 1/2 échalote émincée
  • 1/2 c. à s. de persil frais émincé
  • 2 grosses c. à s de crème fraîche
  • 2 pâtes feuilletées
  • 2 c. à s. de lait
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites cuire les pommes de terre à l'eau une trentaine de minutes départ eau froide, jusqu’à ce qu'elles soient cuites, puis les éplucher et couper en dés.
  2. Mélangez avec les knacki, l'échalote, le persil, la crème fraîche, salez et poivrez.
  3. Coupez 12 cercles dans les pâtes feuilletées, en prévoyant la moitié un peu plus grands que les autres.
  4. Étalez les plus grands dans des moues individuels.
  5. Étaler le mélange aux pommes de terre par dessus, couvrez avec les plus petits ronds de pâte, soudez en appuyant bien sur les bords,  et badigeonnez le dessus avec le lait à l'aide d'un pinceau.
  6. Préchauffez le four à 180°C. Enfournez pour 40 minutes. Servez chaud.

Légume de saison : la courgette

Photo Jeremy Keith @Flickr

En juin, les courgettes sont de retour. On a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été qu’elles sont les meilleures, les plus parfumées, les plus vitaminées…  Elles sont synonymes de beau temps et de cuisine du soleil et c’est pourquoi nous les aimons tant! Maintenant que les courgettes sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 

Comment choisir les courgettes?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des courgettes brillantes et sans défauts, mais aussi bien fermes. Elles doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les courgettes molles, ternes ou trop grosses. 


Photo Jameson Fink @Flickr

Quand les courgettes sont-elles de saison?

Les courgettes sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo Vincent Albanese @FLickr

Comment conserver vos courgettes?

Vos courgettes resteront fraîches quatre ou cinq jours stockées dans un sac en plastique dans le bac à légumes. Ne lavez pas les courgettes à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de courgettes et que vous savez ue vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, coupez les courgettes en rondelles, faites-les blanchir pendant deux minutes, plongez-les dans l’eau froide, égouttez-les, puis rangez-les dans dans des récipients hermétiques. 


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Comment préparer des courgettes?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos courgettes uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux pané et frit ou sauté, en pain aux courgettes ou en omelette. Pensez aussi aux lasagnes aux courgettes. Enfin, on peut les utiliser pour réaliser l’incontournable ratatouille tant appréciée l’été!

Mes recettes favorites à la courgettes

 


Couscous aux courgettes, petit pois et halloumi


Crumble de courgettes


Poêlée de courgettes malgache


Bricks de courgettes chèvre


Gâteau au chocolat et courgettes


Tarte salée au lonzu et courgettes


Cannelés au chorizo, courgettes et emmental


Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

Houmous au curry vert

A l’époque de mes débuts sur ce blog, je m’amusais souvent à créer des recettes « fusion ». Welschotto, tourte fish’n chips ou mac and cheese burritos, j’adorais mixer la cuisine de deux pays en apparence sans aucun lien entre deux pour créer un super plat qui combinait ce que j’aimais dans chaque. J’ai réalisé que j’ai un peu perdu cette habitude au fil du temps, c’était pourtant très amusant et cela me réservait beaucoup de bonnes surprises!
 
 
Alors j’ai décidé de m’y remettre et de fusionner à nouveau la cuisine de deux pays. Cette fois, j’ai voulu faire se rencontrer deux de mes plats favoris et en apparence sans rapport entre eux : le curry vert, un plat relevé et nourrissant plutôt typique d’Inde et le houmous, star des apéros originaire du Proche Orient.
 
Cela a donc donné… Un houmous au curry vert bien sûr!
 
 
On y retrouve la texture bien crémeuse du houmous, mais sa douceur habituelle laisse place aux notes épicées, acidulées, et fraîches du curry vert. Je dois dire que cette version nous a totalement conquis et que nous l’avons engloutie encore plus vite qu’un houmous classique! Si vous êtes amateurs de saveurs relevées, ce houmous qui a fait un détour en Inde est fait pour vous!
 
 
 
Houmous au curry vert

Houmous au curry vert

Ingrédients

  • 250 g de pois chiches crus (ou 500 g cuits)
  • 1 c. à s. de pâte de curry vert
  • 5 cl d'eau
  • 4 gousses d'ail
  • 1 c. à s. de feuilles de coriandre
  • 2 c. à s. de jus de citron vert
  • 1 c. à s. d'huile de sésame
  • 2 c. à s. bombées de crème de coco
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Si vous utilisez des pois chiches crus, pensez à les faire tremper dans de l'eau la veille au soir ( 8 heures minimum).
  2. Ensuite, rincez-les puis mettez-les à cuire départ eau froide, pour une durée d'une heure 30 environ jusqu’à ce qu'ils soient tendres. Laissez-les tiédir avant de les utiliser pour la recette.
  3. Mélangez tous les ingrédients dans le bol d'un mélangeur ou d'un robot culinaire, salez et poivrez et mélangez jusqu'à obtenir une consistance lisse.

Fruit de saison : la fraise

Photo Sh4rp_i @Flickr

En mai, les fraises sont le premier fruit à mûrir, juste après la rhubarbe. Elles sont le premier signe des beaux jours qui reviennent sur les étals des primeurs, et nous sommes nombreux à nous jeter dessus qu’elles montrent leur nez. Les fraises parfaitement mûres se sont délicieuses consommées telles qu’elles, mais elles constituent également un excellent composant pour de nombreux desserts. maintenant que les fraises sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 


Photo Andrew Malone @Flickr

Comment choisir les fraises?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des fraises brillantes et colorées, mais aussi fermes et dodues. Elles doivent avoir une jolie collerette verte à l’apparence fraîche. Évitez les fraises molles, ternes ou ratatinées. Les fraises ne mûrissent pas après avoir été cueillies, évitez donc les baies partiellement blanches car cela signifie qu’elles ne sont pas mûres. Enfin, de bonnes fraises sentent très bon!  Respirez-les si vous avez un doute avant de les acheter.


Photo dabrat718 @Flickr

Quand les fraises sont-elles de saison?

Les fraises sont des fruits très répandus et cultivés partout dans le pays, même dans le nord ou des les Alpes. Elles sont donc disponibles en production locale dans la plupart des régions, ne serait-ce que pour une brève période. La fraise française a souvent une région naturelle qui s’étend d’avril à juin, bien qu’elle puisse être plus courte dans les climats rudes et plus large au sud.

On trouve très facilement et pour moins cher des fraises espagnoles dans la plupart de nos magasins. Leur climat clément leur permet de produire des fraises pendant 5 mois d’affilée si ce n’est plus, mais malheureusement, il est souvent fait appel à des pesticides en quantités plus élevées qu’en France (bien qu’on trouve aussi de la fraise bio d’Espagne), et il faut prendre en compte le bilan carbone du transport, pas génial! Mieux vaut donc autant que possible se concentrer sur nos fraises locales!


Photo Richard Lewis @FLickr

Comment conserver vos fraises ?

Lorsque vous rapportez les fraises du marché, conservez-les dans un récipient résistant à l’humidité, de préférence disposées en une seule couche sur un support absorbant. Elles se garderont au réfrigérateur pendant 2 à 3 jours.


Photo kahvikisu @Flickr

Comment préparer des fraises?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos fraises uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Pour laver les fraises, placez-les dans une grande passoire et rincez-les doucement à l’eau froide. Étendez les fraises en une seule couche sur un torchon propre ou une couche d’essuie-tout et séchez-les délicatement.

De la même manière, attendez jusqu’au moment de les manger ou de les utiliser dans une recette avant de décortiquer les fraises et d’enlever les queues.

Mes recettes favorites à la fraise

 


Cocktail rose fraise des bois pamplemousse


Chia bowl aux fraises


Tiramisu aux fraises et framboises


Eton mess aux fraises et cerises


Fingerprint cookies à la fraise

tourte-fraises-menthe2
Tourte aux fraises et à la menthe

mojito-fraise
Mojito fraise

frozen-yogurt-fraise-coco-3
Frozen yogurt fraises coco

Tourte aux petits pois et chèvre

Aujourd’hui c’est la journée sans viande! Entre les problèmes liés à l’écologie et les différents scandales alimentaires qui s’enchaînent, il est de plus en plus fréquent de voir des gens qui réduisent leur consommation de viande. Dans mon entourage, même de gros « accros » de la viande avouent avoir adopté des jours sans viande ou des repas sans viande plus fréquents. C’est le cas chez vous?
 
 
Aux États-Unis, il y a le « meatless monday », sorte de challenge qui invite à ne pas manger de viande le lundi. De la même façon, on a vu apparaître en France, surtout depuis ce début d’année, le lundi vert, qui repend le même principe. 
 
Mais revenons à la journée sans viande! Ce n’est pas très dur de remplir ce challenge, puisqu’il n’est qu’une fois par an. Tout le monde peut y arriver avec un peu de volonté. 
 
 
A cette occasion, je vous propose une recette sans viande, que j’avais réalisée un jour où je recevais à la maison des « viandosaures » (je fais partie de la génération Jurassic Park!). Je l’avais faite en espérant que l’absence de viande ne se ferait pas trop sentir et qu’ils ne trouveraient pas le repas triste, et finalement tout le monde a adoré ce plat! Il faut dire que le fromage de chèvre donne du pep’s et du goût à l’ensemble, cette tarte est loin d’être fade!
 
J’aime beaucoup préparer des tourtes quand je reçois car je trouve ça joli et gourmand, et à chaque fois mes invités en redemandent! Celle-ci n’a pas dérogé à la règle, c’était une vraie réussite!
 
 
P.S. : Pour un apéro sans viande, essayez ce dip patates douces noix de cajou
Tourte aux petits pois et chèvre

Tourte aux petits pois et chèvre

Ingrédients

  • 2 pâtes brisées
  • 200 g de bûche de chèvre
  • 350 g de pommes de terre
  • 200 g de petits pois
  • 2 gros oignons hachés
  • 150 g de crème liquide végétale
  • 2 gousses d'ail hachées
  • 2 c. à s. de moutarde douce
  • 2 c. à s. d'huile
  • 1  c. à c. de thym
  • 2 c. à s. de persil frais
  • Sel, poivre
    Pour la dorure
  • 2 c. à s. d'huile
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de curcuma

Instructions

  1. Épluchez et coupez en dés les pommes de terre et les carottes. faites de tout petits dés pour les carottes.
  2. Mettez à cuire les pommes de terre , départ eau froide.
  3. Quand l'eau bout, ajoutez les carottes, faites cuire 20 minutes jusqu’à ce que les pommes de terre et les carottes soient cuits, égouttez et réservez.
  4. Émincez l'oignon et l'ail.
  5. Faites revenir l'oignon à la poêle 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu'il soit doré, puis ajoutez l'ail, prolongez d'1 minute et coupez le feu.
  6. Dans un bol, mélangez la crème liquide, une cuiller à soupe de moutarde, l'oignon et l'ail, les pommes de terre et carottes, les petits pois, le thym, du sel et  du poivre.
  7. Tartinez le fond de pâte avec une cuiller à soupe de moutarde.
  8. Posez le mélange aux pommes de terre dans sur la pâte, puis recouvrez-le les tranches de chèvre.
  9. Couvrez avec la seconde pâte, scellez bien les bords.
  10. Mélangez dans une tasse l'huile, le paprika et le curcuma, puis badigeonnez la pâte avec ce mélange à l'aide d'un pinceau.
  11. Préchauffez le four à 200°C.
  12. Faites cuire 45 à 50 minutes.

Mes idées de repas faciles pour recevoir en semaine

Vous est-il déjà arrivé d’organiser un repas où vous recevez 2, 4 ou 6 personnes chez vous, un soir en semaine, alors que vous arrivez chez vous à 19 h après une grosse journée de travail? Le plus simple est bien sûr de garder ce genre de soirées pour le week-end ou d’organiser un simple apéritif, mais parfois, on ne maîtrise pas tout! Il y a les amis qui viennent de loin et qui ne sont disponibles que ce jour là, il y a les fois où l’on ne trouve aucune autre date en commun, d’autres où on pêche par excès d’optimisme quand à notre capacité d’organisation… Et voilà, le mal est fait, vous recevez des amis dans deux jours, un soir de semaine, et n’avez rien prévu à manger… Que faire, annuler? Pas de panique, il y a des solutions, et même des plutôt sympas!
 

La raclette

En quelques mots, il vous suffit de cuire des pommes de terre, rien plus simples! Vous pouvez même le faire la veille et les réchauffer au dernier moment. Le jour J, vous n’avez qu’à disposer fromage et charcuterie sur un plateau. Bonus, c’est tellement bourratif que l’apéritif peut être léger et le dessert quasiment inexistant. Personne ne vous en voudra si vous servez juste disons, une boule de glace ou une salade de fruits après ça!
 
Photo by_anita @Flickr

La crêpe party

Vous préparez un gros stock de pâte à crêpes, vous sortez les pots de confiture et éventuellement les garnitures salées et c’est parti! Il vous faut un appareil de type « crêpes party » pour que chacun fasse sa crêpe lui-même à table, sinon, le gain de temps est moins évident par contre!
 

Photo charlene mcbride @Flickr

La fondue

Vous mélangez quelques fromages dans l’appareil, vous coupez du pain et le tour est joué. Comme pour la raclette, plat bourratif = peu d’efforts à faire sur l’apéro/entrée/dessert.
 

Photo Vasile Cotovanu @Flickr

Le gros gratin

Si vous souhaitez cuisiner, prévoyez un gros gratin, que vous aurez assemblé la veille. Vous pouvez par exemple essayer ce gratin de poireaux et maroilles ou ce gratin de pâtes, saucisses fumées et reblochon!
 

La tarte/tourte/quiche

Même combat, vous pouvez la préparer la veille, et simplement le jour J ajouter une petite salade en accompagnement.
 
 

Une pizza toute faite pour les enfants

Si vos invités ont des enfants, préparez la veille ou achetez une grosse pizza toute faite. Personne ne vous en voudra que ce ne soit pas fait maison et cela vous achètera la paix. Si vous ne connaissez pas les goûts des enfants en question, faites sans olives, sans champignons et sans poivrons par sécurité.
 
 

La soirée pizzas

La pizza n’est pas une bonne option que pour les enfants! Vous pouvez les acheter toutes faites ou les préparer maison, ce que je fais en général. Dans ce cas, je les prépare la veille et les précuis, en enlevant juste 3 ou 4 minutes de cuisson. La pâte ne doit plus être crue mais pas encore gonflée et dorée. De cette façon, les pizzas ne se détremperont pas et seront prêtes à réchauffer au four quelques minutes le jour J.

Une grosse salade composée

L’été, la salade composée, préparée la veille avec la vinaigrette à part que vous ajouterez au dernier moment, plaira à tout le monde et vous évitera tout stress le jour J.
 

Un barbecue / une plancha

Limité aux mois où il fait beau bien sûr, le barbecue est évidemment la solution de choix, d’autant plus qu’il y aura toujours une bonne âme pour se charger de l’allumer et de surveiller la viande à votre place. Le reste du temps, la plancha fonctionne sur le même principe et peut se manger en intérieur.
 

Photo slgckgc @Flickr

Un repas italien

La cuisine italienne est parmi la plus simple et la plus passe-partout qui soit. Si vous avez déjà épuisé toutes les autres solutions, essayez de grosses lasagnes (préparées la veille) ou des spaghetti bolognaise (Faites la sauce la veille et cuisez les pâtes le jour même) par exemple.
 

Le buffet campagnard

Vous servez plateaux de fromage, charcuteries, pain et vin, et tout le monde se régale sans aucun effort.
 
 

Un « potluck »

Ou en français, repas à la fortune du pot, et comme on dit chez nous « auberge espagnole ». Si vous n’avez pas d’inspiration, vous pouvez tout simplement proposer que chacun des invités ramène un plat. Vous annoncez directement que vous ferez l’entrée/le plat/le dessert, selon ce que vous préférez, et laissez aux autres le soin de se débrouiller avec le reste. En version, « j’ai vraiment pas le temps », vous achetez un gâteau chez le pâtissier et laissez les invités gérer tout ce qui demande de faire de la cuisine.
 

Photo SupportPDX @Flickr

Un dessert?

Pour le dessert, vous avez plusieurs options. Si vous ne voulez pas cuisiner, le gâteau ou les mignardises individuelles trouvées chez le pâtissier sont toujours appréciées, ou une boule de glace avec des petits biscuits et un café.
 
 
Si vous voulez cuisiner, vous trouverez parmi les desserts les plus simples (mais à prévoir la veille), le tiramisu, les charlottes, ou les parfaits, qui sont des coupes de fromage blanc avec des couches de biscuit. J’aime aussi préparer des tartes express : une pâte feuilletée que l’on tartine avec ce qu’on trouve ( confiture, Nutella, pâte de spéculoos…) puis sur laquelle on dépose des tranches de pommes ou de poires. On enfourne et on obtient quelque chose de divin! Dans cette logique, j’avais par exemple réalisé la tarte rustique poires, confiture de lait et cannelle, mais ça marche avec plein d’autres variantes.
 
Voilà,  j’espère que cette liste de conseils pourra vous être utile! Et vous, avez vous d’autres astuces pour préparer un repas vraiment sympa sans prise de tête quand vous recevez? N’hésitez pas à m’en faire part! 
 

Que faire avec les restes de repas?

Les restes… Voilà un sujet qui occupe souvent mon esprit vu la quantité de repas que je prépare ! Je pense que nous avons tous de temps en temps quelques restes de nos dîners, et en cette période de fêtes, plus que jamais nous avons tendance à voir trop grand et à les accumuler. La plupart du temps, il n’est pas possible de les resservir tels quels, simplement parce que la quantité restante ne suffit pas pour constituer un autre repas pour toute la famille. Sans compter que certains membres de la famille peuvent râler quand les repas sont répétitifs! Ma fille par exemple peut adorer un repas un soir et le détester le lendemain si on lui ressert le même. C’est le membre le plus exigeant de la famille en matière de repas du haut de ses quatre ans!
 
Il y a de nombreux aliments faciles à réutiliser dans une autre recette, comme un reste de sauce tomate, un demi oignon, un peu de viande hachée, mais aujourd’hui ce que je vous propose, ce sont des recettes dans lesquelles vous pouvez recycler un reste entier d’un plat cuisiné avec des ingrédients mélangés, comme par exemple, un reste de ratatouille ou de bœuf bourguignon.
 

Dans un plat cuisiné individuel

Cette solution est de loin la plus basique. Vous n’avez peut être plus assez de restes pour nourrir toute la famille, mais il y en a peut être assez pour un seul membre. Vous pouvez donc congeler ce plat en portion individuelle et le garder pour le jour ou vous êtes seule à la maison, où l’un d’entre vous rentre plus tard que prévu, etc.
 

Dans une tourte

Si votre reste est assez conséquent, vous le glissez entre deux pâtes feuilletées et vous enfournez. Si votre reste est un peu juste en quantité et ne contient pas de féculent, vous y ajoutez une ou deux pommes de terre déjà cuites pour rendre l’ensemble plus compact et c’est parfait! Vous pouvez tout y mettre, même un reste de riz cantonnais!
 
 

Dans une quiche

N’importe quel reste peut être mélangé avec de l’œuf, du lait, du fromage râpé, versé dans une pâte et passé au four. Ça ne rate pour ainsi dire jamais, que votre reste contienne des légumes de la viande, du poisson, et même du riz ou des pâtes, peu importe! Ça sera toujours bon!
 
 
 

Dans une omelette

Encore plus rapide, mais l’esprit reste le même. Vous mélangez à de l’œuf, un peu de crème et de fromage et hop, à la poêle!
 
 

Dans un gratin

Si votre reste contient déjà un féculent, il vous faudra en rajouter pour augmenter la quantité globale et obtenir un plat assez conséquent pour votre famille. Par exemple si votre reste est une poêlée forestière avec quelques dés de pommes de terre, vous cuisiez à part 3 ou 4 pommes de terre supplémentaires, vous les coupez les rondelles et les ajoutez à la poêlée. Si votre reste ne contenait que des légumes, de la viande ou du poisson, vous n’avez qu’à choisir le féculent que vous voulez. Vous cuisez donc une bonne quantité de riz, pâtes pou pommes de terre que vous mélangez à votre reste. Vous rallongez de crème liquide ou de pulpe de tomates suivant ce qui va le mieux avec votre reste, vous couvrez de fromage râpé, chapelure et herbes en tous genres et vous enfournez.
 

Dans une pizza

N’importe quel reste peut finir sur une pizza. cela peut sonner bizarre mais au final ça sera bon! Vous tartinez la pâte de sauce tomate ou de crème, vous déposez votre reste, vous saupoudrez un peu de fromage et c’est parti! Il n’y  plus u’à enfourner!
 
 
 
 

Dans un hachis

Votre reste peut devenir la base de viande d’un hachis. Il ne vous reste plus qu’à le couvrir de purée et de chapelure et c’est parti! Peu importe si votre reste contenait un peu de pâtes ou de riz, ça ne se sentira pas une fois l’ensemble cuit. Si votre reste est un peu juste, il faut juste le compléter avec de la viande hachée ou du haché végétal en plus pour atteindre la bonne quantité, et délayer avec un peu de sauce tomate si besoin pour que ce ne soit pas trop compact. 
 
 

Dans une soupe

Ça peut sembler bizarre, mais n’importe quel reste, recuit dans un bouillon de légume puis mixé, vous donnera une soupe tout à fait sympathique. Si vous disposez de quelques légumes déjà présents dans le plat vous pouvez en rajouter au passage pour en renforcer le goût, ou rajouter un oignon, et cela fonctionnera! Vous pouvez aussi laisser le reste entier qui flottera dans le bouillon, pour former une sorte de minestrone.
 

Dans des bricks

N’importe quel reste est délicieux dans de la feuille de brick, que ce soit en format individuel, en samoussa ou en nem. Ajoutez un œuf en version individuelle si vous voulez rendre le plat plus nourrissant.
 
 
 Voilà mes techniques pour ne jamais rien jeter et franchement, je n’ai jamais été déçue, sans compter que cela permet de manger pour vraiment pas cher les jours où on capitalise sur un reste! Vous avez d’autres méthodes auxquelles je n’ai pas pensé pour écouler vos petits restes?