Archives par mot-clé : roquefort

Gratin de semoule au roquefort

J’adore la semoule, mais je trouve que c’est un ingrédient qu’il est difficile de décliner. Bien sûr, elle est parfaite dans le couscous, ou dans les tajines, mais à part ça, j’ai du mal à me renouveler…
 
 
 
La recette que je vous propose aujourd’hui est donc une tentative de changer un peu. Je dirais même que ça change beaucoup,  à vrai dire, je n’avais jamais pensé avant à préparer de la semoule sous forme de gratin… Et encore moins à l’associer avec du fromage bleu ! Ce n’est pas ce à quoi on pense au premier abord, mais il s’avère que c’est très bon, sinon je ne vous le partagerais pas !
 
 
Le gratin est bien parfumé grâce aux champignons et aux poireaux, c’est un plat d’hiver par excellence. Maintenant que j’ai testé, je n’attendrai pas longtemps avant de retenter l’expérience des gratins de semoule… Et vous ça vous tente ?
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Quels vins prévoir dans sa cave pour les apéritifs?

Photo Jeff Kubina  @Flickr
 
En cette période de foire aux vins, certains d’entre nous vont en profiter pour renflouer leur cave. Cela sera notamment mon cas! Si on pense souvent aux bonnes bouteilles qui accompagnent les repas, le vin est aussi idéal servi à l’apéritif, qu’il soit rouge, blanc ou rosé. Aujourd’hui, je vous propose donc de découvrir les bouteilles qu’il faut stocker en priorité si vous voulez avoir un peu de vin d’avance dans votre cave pour vos apéros. 
 
    
Photo Quinn Dombrowski  @Flickr 



Les rouges



Le vin rouge à l’apéritif, c’est très sympa, à condition de le choisir léger, pas trop tannique, avec du fruit et du croquant, pour réveiller les papilles sans agresser le palais. Vous pourrez ainsi monter en puissance si vous le souhaitez au cours du repas. Il n’a pas besoin d’être trop complexe non plus à ce stade du repas. Les vins ronds et simples s’accorderont par ailleurs très bien avec les fromages et charcuteries de l’apéritif.
 

Photo Andrei!  @Flickr
Que choisir?
 
    • Un Bourgogne de cépage Pinot noir ou Gamay. 
    • Un Beaujolais Village ou d’appellation, comme l’Irancy, Régnié, Morgon, Chiroubles,  Brouilly…
    • Un Vallée de la Loire, comme le Saint Nicolas de Bourgueil, le Chinon ou le saumur champigny.
    • Un vin du Bordelais comme le Lalande de Pomerol.


Photo Ryan Bjorkquist  @Flickr

Les blancs



Le vin blanc est celui qu’on sert le plus volontiers à l’apéro. J’aime les vins blancs minéraux et légers dans ce domaine. Certains apprécieront aussi des notes beurrées, des arômes fleuris ou des vins plus vifs. J’évite généralement les moelleux que je ne trouve pas adaptés à l’apéritif mais c’est affaire de goût. 

Que choisir?
    • Un vin de Touraine. 
    • Un Côte du Rhône.
    • Un Chablis.
    • Un Bourgogne chardonnay
    • Un Languedoc léger.
    • Un riesling ou un pinot gris alsacien 




Photo  Susanne Nilsson @Flickr

Les rosés

 

Le rosé est un vin couramment choisi pour l’apéritif, surtout l’été, car il est souvent frais et léger. Personnellement je n’en suis pas fan, mais j’en prévois toujours un peu car il plaît à beaucoup de monde, et il est parfaitement adapté aux apéritifs pris en terrasse au soleil avec gressins et olives. Il est aussi pratique à servir avant un barbecue, car on pourra continuer le repas avec. Mais attention à ne pas choisir n’importe quel rosé : certains  vins rosés corsés s’accordent mieux avec des grillades ; le but de l’apéritif étant de préparer ses papilles et non de les écraser avant même le repas.

Que choisir?
 
  • Un rosé de Provence, frais et léger
  • Un cabernet d’Anjou, croquant et légèrement sucré.
  • Un AOP rosé de Loire.
  • Un IGP de Méditerranée
  • Un IGP d’Oc rosé
  • Un Gris de Toul

Les vins pétillants



Avec une coupe de bulles servies fraîches, vous êtes sûr de faire plaisir à l’apéro ! Le champagne ou les crémants et autres vins pétillants sont parfaits à l’apéritif car c’e sont des vins blancs vifs. La sensation de fraîcheur est encore renforcée par l’effet des bulles en bouche. Qu’il soit brut, demi-sec ou rosé, servez-le frais, mais pas glacé. Il n’y a pas que le champagne en la matière. Amusez-vous à tester différents crémants, clairettes, vins pétillants italiens ou cavas espagnols et choisissez vos favoris.


Que choisir?

 

  • Un champagne brut, demi-sec ou rosé
  • Un crémant de Bourgogne, d’Alsace, de Loire
  • Un cava espagnol
  • Une clairette de Die
  • Une blanquette de Limoux
  • Un prosecco italien

    Un Vouvray ou Saumur effervescent






    Photo Quinn Dombrowski  @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crackers au roquefort et à la bière

Pour Noël, j’ai été comme chaque année très (voire trop ! ) gâtée. Entre autres paquets, j’ai trouvé un gros carton qui semblait étonnamment léger par rapport à sa taille. En l’ouvrant, j’y ai trouvé une grande quantité de papier journal. Y avait-il un cadeau là-dedans ? Après avoir fouillé attentivement les journaux, j’ai fini par dégoter un tout petit paquet bien enfoui… Le père Noël aime brouiller les pistes ! 
 
 
 
Dans ce paquet, il y avait un tout petit emporte-pièces en forme de bonhomme en pain d’épices. Je me souviens l’avoir vu dans un magasin et l’avoir trouvé adorable ! J’étais ravie de le recevoir en cadeau ! 
 
J’ai d’abord pensé l’inaugurer avec une recette sucrée. Puis en feuilletant des livres de recettes, est née l’idée de faire des biscuits apéritifs à la bière. Mon compagnon a décidé de se lancer dans la réalisation de cette recette. Comme nous adorons la Chimay bleue, c’est celle-ci que nous avons choisie pour la mettre dans la recette. En fouillant le frigo, il a trouvé du roquefort et s’est dit que ça serait parfait dans les crackers. 
 
 
Le recette est ultra simple à faire. La pâte s’étale très bien, l’idéal est d’atteindre une épaisseur d’environ 4 mm. Clairement, l’étape la plus longue à réaliser fut “l’emporte-piécage” des bonshommes. Si vous avez envie d’être plus efficaces, je vous recommande de simplement couper la pâte en carrés, cela sera bien plus rapide. Dans ce cas, piquez les carrés avec une fourchette pour les décorer de petits points. 
 
Le goût de ces biscuits est délicieux et leur texture sablée est vraiment agréable. On sent le fromage mais je ne dirais pas que l’on reconnaît clairement le bleu. La farine complète apporte son caractère également. Au final, tous mes invités les ont appréciés, y compris plusieurs personnes qui n’aiment pas le bleu. L’armée de petits bonshommes a vite fini dans nos estomacs ! 
 
 
Si vous prévoyez un apéro à thème pour la Saint Patrick, ces petit biscuits à la bière seront parfaits!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Salade d’endives aux pommes, roquefort et graines de courge

J’aime beaucoup faire des achats anti gaspi, comme acheter des colis sur l’application Too good to go, ou lorsque je suis au supermarché, fouiller dans les bacs zéro déchet. J’y fais de bonnes découvertes et cela m’amène parfois à tester des produits que je n’aurais pas essayés dans d’autres circonstances. 
 
 
 
La dernière fois, il y avait une caisse de légumes mystère, c’est à dire qu’elle était de toute évidence bien garnie, mais couverte d’un film qui ne permettait pas de deviner son contenu. Une fois la caisse arrivée à la maison, vint le déballage, et là, déception, ou plutôt, désarroi ! Elle contenait une quantité astronomique d’endives, alors que ni moi ni mon compagnon ne les apprécions trop. Mais on n’allait pas se laisser abattre pour si peu, et ce fut l’occasion d’apprendre à les redécouvrir de multiples façons. 
 
Je me suis notamment lancé le challenge de retenter une salade d’endives. J’avais vraiment l’impression de rater quelque chose en n’appréciant pas ce plat! 
 
 
Pour mettre toutes les chances de mon côté d’apprécier le résultat, j’ai mis une belle quantité de roquefort, en dés et dans la sauce. J’ai aussi fait bien attention à supprimer le cœur de l’endive qui est réputé pour être le plus amer. 
 
Au final, ce fut vraiment une super découverte ! C’était très bon, l’endive se mariait parfaitement à la sauce, le roquefort était bien fondant, c’était divin ! 
 
Me voilà convertie à la salade d’endives définitivement ! 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : la mâche

Photo VLCinéaste @Flickr

La mâche est une salade composée de petites feuilles vertes. Sa saveur est plus délicate que celle de la laitue, c’est ce qui fait qu’elle est très appréciée en France et Italie notamment! Elle a de nombreuses utilisations possibles, et peut même se cuire. Vous serez peut-être surpris de découvrir que c’est un légume d’hiver, mais c’est en ce moment qu’elle est à son apogée, alors on en profite ! 

Comment choisir la mâche?

Pour bien choisir votre mâche, c’est assez simple. Les feuilles doivent être bien vertes, ne pas avoir de zone brune ou abîmée, ou encore de points jaunes. Les bouquets doivent être bien généreux. 
 


Photo Steve Ganz @Flickr

Quand la mâche est-elle de saison?

La mâche est un légume d’hiver. On la trouve toute l’année, notamment en sachet, mais sa meilleure saison est d’octobre à avril. Quand vous en trouvez, achetez-la en vrac, elle sera encore meilleure et ça fera moins de plastique utilisé ! 
 

Comment conserver votre mâche?

Stockez votre mâche au frigo dans son emballage d’origine elle pourra se garder 3 à 4 jours dans le bac à légumes. 

Comment préparer la mâche?

La mâche vendue en sachet est déjà rincée, sinon vous pouvez simplement la passer sous un filet d’eau froide dans une passoire. La mâche consommée telle qu’elle est délicieuse avec une petite vinaigrette et des légumes d’été. Elle accompagne aussi très bien une assiette de fromages. 
Enfin, la mâche peut se cuisiner. On peut par exemple la poêler quelques minutes, mais ne prolongez pas trop la cuisson, ou elle deviendra vraiment ramollo. Vous pouvez aussi la mettre dans une soupe, c’est délicieux et une très bonne option pour utiliser une salade qui n’est plus très fraîche. 

Mes recettes favorites à la mâche


Salade d’automne au gorgonzola et figues


Salade d’automne à la feta marinée

tartine-pesto-mozzarella
Tartines aux lardons, pesto et mozzarella

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Baguette à l’ancienne maison

Aimez-vous la baguette? Faites-vous partie de ces gens qui vont à la boulangerie tous les jours ou de ceux qui n’ont jamais de pain dans les placards? Moi c’est un peu tout ou rien… En confinement, il ne se passait pas une journée sans que j’aille acheter mon pain, car j’avais plus de temps pour petit-déjeuner, et ma fille adore savourer un bon bout de baguette fraiche!
 
 
 
Par contre pendant l’année je ne pense pas trop à en acheter, et si j’en achète au cas où, ou il finir vte par durcir car j’ai finalement fait autre chose et n’ai pas eu l’occasion de le manger…
 
Du coup je n’en achète pas souvent, et il m’arrive parfois de me retrouver à 18h avec une envie de pain et la flemme de ressortir en acheter.
 
 
Dans ce cas, je dégaine la machine à pain! En véritable sauveuse, elle me garantit du pain frais à peine 3 heures plus tard, tout chaud, un régal!
 
J’ai acheté un modèle de machine à pain qui cuit des mini baguettes, mais je préfère souvent en faire des plus grosses (format demi baguettes). Dans ce cas je les cuis au four après un pétrissage en machine. Mais tout peut être fait à la main.
 
 
Si besoin d’idées pour profiter de ce bon pain frais, jetez un œil à ma tartinade roquefort cranberries, tartinade au pois cassés ou côté sucré, ma pâte à tartiner chocolat noisettes!
 
Ci-dessous vous découvrirez les modalités pour réaliser cette recette, ainsi qu’un mélange de farine que vous pouvez réaliser pour obtenir ce pain légèrement brun et rustique. Mais vous pouvez remplacer les 100 g de farine “céréale noire” par un mélange tout fat du commerce, du type “pain de campagne” ou “céréales”.
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Endives au roquefort et cranberries

Aujourd’hui, je vous propose une petite idée qui me vient du livre recevoir bio, de Cléa. Je l’avais réalisée pour un repas de fêtes et en plus d’être très bien présentée, elle a régalé tout le monde. 
 
 
 
Il s’agit de petites endives farcies de roquefort et de cranberries. J’ai mis beaucoup de poivre car j’adore ça, et cela relevait bien l’ensemble. 
 
 
Cette recette pourra faire une très jolie idée pour votre menu de fêtes si vous recevez cette année… Pas évident d’anticiper en ces circonstances particulières où on découvre chaque semaine de nouvelles contraintes de vie en société, mais il faut bien y réfléchir un peu! Et vous, vous planifiez votre menu de fêtes ou vous attendez la dernière minute cette année ?
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pizza aux poireaux et 3 fromages

Je ne sais pas pourquoi mais ces derniers temps, les poireaux font partie de mes basiques et il ne se passe pas une semaine sans que j’en achète une botte. Il m’arrive parfois de ne pas y penser et de ne pas en cuisiner pendant 6 mois, mais en ce moment c’est tout l’inverse. Il y a tellement de façons de préparer ce légume, toutes plus délicieuses les unes que les autres, comme en crumble ou en gratin.

 

Quand j’ai vu une pizza aux poireaux sur le blog de Claudine, j’ai tout de suite pensé à la botte de poireaux qui dormait dans ma cuisine et à la pâte à pizza toute prête qui était dans mon frigo. Il ne me manquait pratiquement rien pour la réaliser et c’est pourquoi je me suis empressée de la faire. Par rapport à la recette de Claudine, j’ai simplement enlevé la charcuterie car je n’en consomme pas. Ce fut un pur régal, bien riche en garnitures et en fromage, bref tout ce que j’aime!

 

Je réalise toujours mes pâtes à pizza avec ma recette habituelle, mais pour une fois j’ai suivi la recette qui était proposée par Claudine et je n’ai pas été déçue, elle est délicieuse. Elle est assez fine mais gonfle bien et est bien moelleuse, bref, parfaite. Vous obtiendrez 2 pâtes avec la quantité indiquée, prévoyez donc une garniture pour la seconde pizza ou congelez la moitié de la pâte pour une autre fois.

 

Source d’inspiration :
https://cuisinedegut.net/2020/04/30/pizza-poireaux-chorizo-aux-3-fromages/#comment-106221

Share and Enjoy !

0Shares
0 5

Légume de saison : l’endive

Photo Forest and Kim Starr @Flickr

En février, les endives sont à leur apogée. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En cette saison hivernale où on dispose de peu de choix en matière de salades, elles permettent d’avoir notre dose de vitamines! Leur amertume n’est pas du goût de tout le monde mais lorsqu’on apprend à les apprécier, elles ont plus d’un tour dans leur sac!

Comment choisir les endives?

Choisissez des têtes d’endives qui sont bien blanches, et avec la pointe d’une belle couleur jaune-vert pâle. Évitez les têtes d’endives fanées ou ayant des extrémités brunissantes.


Photo Daniel Persson @Flickr

Quand les endives sont-elles de saison?

Les endives sont forcées, c’est à dire qu’on les récolte après qu’elles aient poussé à l’extérieur, puis on les replante en intérieur, bien au chaud et à l’abri de la lumière. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En effet, on les récolte à l’automne pour les mettre au forçage, et suivant la température utilisée, on peut les amener à maturité plus ou moins vite, ce qui permet d’échelonner la production.


Photo INRA DIST @FLickr

Comment conserver vos endives?

Les endives sont très fragiles et il est plus simple de les acheter au dernier moment. Une fois achetées, vous pouvez les conserver à la cave ou dans le bac du réfrigérateur, bien sûr sans les avoir lavées avant. Si vous les avez achetées en sachet, vous pouvez le laisser, il ne gêne pas la conservation. Vous les garderez environ une semaine, mais les premières feuilles extérieures vont sans doute brunir vite et devront alors être supprimées.


Photo Javier Lastras @Flickr

Comment préparer des endives?

Rincez vos endives à l’eau froide juste avant utilisation. Si les feuilles semblent flétries, faites-les tremper dans un bol d’eau froide pour les raviver. Vous pouvez manger les endives crues, notamment en salade ou sous forme de barquettes pour l’apéro dans lesquelles vous allez déposer une garniture. Elles peuvent aussi être cuites à la poêle ou rôties au four.

Mes recettes favorites à l’endive

 


Chaussons à l’endive, noix et roquefort


Soleil d’endives et dip de maïs au surimi


Gratin d’endives et raclette

tarte-pain-perdu-endive-2
Tarte perdue aux endives

veloute-endives-brique-du-nord-3
Velouté d’endives, brique du nord et clémentines

tatin-endives-maroilles-3
Tatin d’endives au maroilles

lunchbox-boulgour-endive-cranberries
Lunchbox de boulgour, endives, pomme et gorgonzola

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Chaussons à l’endive, noix et roquefort

Quand arrive le début d’année, j’ai généralement envie de recettes réconfortantes et pas prise de tête… Ha bah comme tout le temps en fait! Je vous propose donc aujourd’hui une recette réalisée récemment et qui ‘a beaucoup plus, réalisée avec des endives, un légume de saison que je n’adore pas. Je dois être un peu maso car quand je n’aime pas un légume, j’en achète quand même une fois de temps en temps pour essayer de faire quelque chose de bon avec… Des fois ça marche et je finis par aimer ledit légume. Dans ce cas, je ne dirais pas que je suis devenue accro aux endives, mais elles sont juste assez masquées par le fromage, du bleu anglais, pour que je réussisse à les apprécier.
 
 
J’ai donc marié les endives avec de la crème liquide, du Stilton et des noix. Le résultat est vraiment sympa et top pour accompagner une soupe ou une salade le soir pour un plateau télé par exemple!
 
Le Stilton peut être remplacé par un autre formage de la famille des bleus, comme un roquefort, un gorgonzola, une fourme… Cela dépend de vos préférences et de ce qui vous passe sous la main.
 
 
J’ai fait une dorure au paprika et au curcuma, j’adore cette façon de faire qui ne laisse pas de goût d’œuf dont je ne suis pas fan. Si vous n’avez jamais testé, c’est l’occasion de tenter!
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4