Archives par mot-clé : risotto

Janvier : mes résolutions culinaires

Ah le mois de janvier! On a la tronche enfarinée, on ne rentre plus dans ses slim qu’avec de la vaseline et on court se faire  vomir à la moindre évocation du mot foie gras… Mais c’est aussi le moment où pleins de naïveté frôlant le déni d’espoir on se promet à soi-même que tout va changer… On mangera sans viande, sans additifs ou sans gluten, on ralentira l’alcool au profit de l’eau, et on ira voir ses grands parents plus souvent… Vraiment, si le monde était fait de résolutions tenues, les clubs de sport et les associations caritatives n’auraient pas à s’en faire!

 Personnellement, je n’échappe pas a la règle et je me fais un devoir de ne pas tenir mes résolutions, comme je l’ai démontré ici il n’y a pas très longtemps.

Alors cette année, pour changer j’ai décidé de me lancer un défi, sous forme de 31 objectifs que je tiendrai chaque jour de janvier. Comme ça, ça sera fait, et je pourrai retourner à ma léthargie la conscience tranquille dès le mois de février.

Voici mes résolutions, et vous, quelles sont les vôtres?

1 / Faire moi-même ma galette des rois et ne pas tricher pour avoir la fève.

L’an dernier, j’avais expérimenté une galette classique à la frangipane, cette année un parfum plus original sera de rigueur!

Ma recette : Galette noix de pécan caramel

 4359966113_dff212e626_zSource syvwlch @ Flickr

2/ Manger plus de fruits.

Parce que c’est bon et plein de vitamines !

 Ma recette : Muffins ananas coco

3/Revisiter le poulet du dimanche

Parce que je ne peux pas m’en passer et qu’il mérite d’être remis au goût du jour!

Ma recette : Tajine de poulet et potiron aux lentilles corail

4/ Découvrir les légumes exotiques.

Chayotte, patates douces, okras… J’ai tellement de possibilités!
Ma recette : Chayotte farcie au poivron et curry

5/ Cuisiner une spécialité française.

Je suis fascinée par la cuisine du monde, mais cela ne doit pas m’empêcher de tester des spécialités plus proches par moments!

Ma recette : Tourte parisienne

6/ Moins gaspiller la nourriture.

Parce qu’en plus d’être économique et écologique, cuisiner les restes permet parfois de trouver de super bonnes idées.

Ma recette : Bundt pudding aux Werther’s

7/ Manger complet.

Pâtes, riz ou semoule se déclinent en version complète avec plus de fibres.

Ma recette : Coquillettesoto au poulet, champignons et jambon cru

8/ Manger de saison

Parce que c’est meilleur pour l’environnement, l’emploi, la santé et et le goût!

 Ma recette : Mangue pochée au thé

9/ Arrêter le Nutella.

Huile de palme, calories, tout ça…

10/ Manger plus de légumes.

Moins gras, moins sucré, plus de fruits… Il faut forcément aussi que je mange plus de légumes !
Ma recette : Curry de potiron et lentilles

11/ Manger local.

Légumes, viandes ou bières du coin, j’ai l’embarras du choix!
Ma recette : Burger au Vieux Lille

 6933441530_84815e7ec9_zSource Guy Renard @Flickr

12/ Inventer des goûters sains.

Pour ne pas se priver de ce petit plaisir régressif qu’est la pause goûter!
Ma recette : Barre figues sésame

13/ Découvrir un gâteau américain.

OK, je tire sur mes penchants personnels puisque j’adore la pâtisserie américaine, mais il m’en reste tellement à tester!
Ma recette : Blondie au Galak et spéculoos

 ChesecakeSource Zdenko Zivkovic @Flickr

14/ Tester le rooïbos.

Je suis fan de thé, tisanes et infusions en tous genres et je n’ai pas encore goûté de rooibos… Il est temps d’y remédier!
Ma recette : Gelée de rooibos

15/ Renouer avec la cuisine asiatique.

Je suis une fana d’Asie, aussi bien pour sa culture que pour sa gastronomie, et pourtant je poste peu de recettes asiatiques sur mon blog… Souvent par flemme d’aller acheter des aliments spécifiques!
Ma recette : Boeuf loc lac

16/ Perdre du poids après les fêtes.

Avec quelques recettes simples et légeres, ça devrait le faire.
Ma recette : Clafouthon

 41415099_e3de17b2ac_zSource Gideon @Flickr

17/ Raviver les souvenirs de voyage.

A chaque fois que je visite un pays, je me promets de refaire à la maison les bons plats testés sur place… Mais souvent, j’y pense et puis j’oublie, comme cette année lors de mes vacances à Porto puis à Budapest et à Nancy!

Ma recette : La francesinha

18/ Manger moins gras.

Cela se passe de commentaires !

4906633109_17fb8d459f_z

Source F_A @Flickr

Ma recette : Fondant  au chocolat ans beurre

19/ Arrêter les chips et préparer moi-même des apéros simples et conviviaux.

Parce que c’est plus sympa, moins cher et que ça permet de finir des fonds de placard parfois, comme les restes de pâte a pizza, de pain, de coulis de tomate…

Ma recette : Tartines au sésame, feta et figue

20/ Tenter la raw food.

Un mouvement culinaire qui me tente depuis un moment sans que je l’ai encore testé.

Ma recette : petits cheesecakes aux noix

21/ Manger plus de poisson.

J’adore le poisson mais mon homme moins, donc c’est vrai qu’au quotidien la facilité c’est plutôt le steak et le jambon!

Ma recette : risotto aux crevettes et rosé

22/ Essayer de manger végétarien.

Au moins le temps d’un repas, renoncer à la viande et la remplacer par des protéines végétales!

Ma recette : Chili tofu

23/ Arrêter les sandwichs tout faits.

Parce que  les faire maison, c’est super simple et tellement meilleur!

Ma recette : Grilled cheese ricotta mangue

24/ Twister le petit déjeuner en sortant du classique œuf bacon haricots.

Je sais, ça n’est déjà pas si classique pour tout le monde, mais chez nous c’est l’institution dominicale.

Ma recette : Huevos rancheros

4705278835_bd8e8887e2_z

Source CeresB @Flickr

25/ Tenter un classique de la pâtisserie.

Opéra, religieuse, linzertorte… Par quoi vais-je me laisser tenter?

Ma recette : Sachertorte

26/ Réussir une bonne vinaigrette rapide.

Je sais quasiment tout cuisiner, mais la vinaigrette me dépasse et ne me passionne pas, et je finis toujours par en acheter de la toute prête. Il est temps que ça change, non?

Ma recette : Salade de patates douces et boulgour

27/ Arrêter les plats cuisinés ou de préparations toutes prêtes.

Vous ne me verrez jamais avec une barquette Marie pour mon repas, mais j’avoue acheter des préparations toutes prêtes à tartiner, comme le houmous, le tarama, la tapenade… Que je pourrais facilement faire moi même!

28/ Découvrir les traditions culinaires de Suède.

Mon rêve est de cuisiner une spécialité de chaque pays, et la Suède est encore sur ma to-do list !

Ma recette : Kottbullar

 14039146164_96d2719887_zSource Tobias Lindman @Flickr

27/ Tester mon siphon.

Je l’ai depuis un an et je n’ai encore rien préparé avec, honte sur moi!

28/ Faire mes propres glaces.

J’en rêvais depuis l’été dernier, et le site recettes.de l’a fait en me faisant gagner une sorbetière au concours mi-figue mi raisin. Y’a plus qu’à !

 Ma recette : Glace aux s’mores

30/ Cuisiner Jamie Oliver

Jamie Oliver est mon idole en matière de cuisine, parce que ses plats me semblent toujours être des recettes de grand-mère rock’n roll.

Après tout ça,  je retournerai bien sagement à mes burgers et plats bien riches comme je les aime et je pourrai pour la première fois dire que j’ai tenu mes résolutions!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Chilisotto

Je continue dans la rencontre de l’Italie et du Mexique avec un nouveau sacrilège culinaire : un mix entre le chili et le risotto! Les puristes m’en voudront peut-être mais honnêtement le résultat en valait la chandelle.

chilisotto

Le mode de préparation du riz apporte vraiment un goût nouveau à ce plat alors que tous les ingrédients sont exactement ceux du chili!

Le risotto est généralement préparé avec du vin blanc, mais le vin rouge était historiquement utilisé dans les recettes de risotto a l’époque de l’invention de ce plat! N’ayez pas peur, le vin se fond totalement au mélange et on ne le reconnaît pas du tout!

Avec cette recette, je participe au concours du blog Fish Custard, un des blogs que j’adore lire régulièrement!

fishcustard

Le thème : Quand le classique se déguise.

 

chilisotto-3

Chilisotto

Pour 2 personnes

300 g  de tomates pelées concassées
300 g de haricots rouges
200 g de bœuf haché
1/2 oignon haché
2 gousses d’ail hachées
1/2 c. à c. de cumin
1/2 c. à c. de paprika
1/2 c. à c. d’origan
1/2 c. à c. de laurier
1 pincée de cannelle
2 c. à s. de sirop d’agave
60 cl d’eau
1 cube de bouillon de volaille
100 g de riz arborio
1 c. à s. d’huile
5 cl de vin rouge
25 g de beurre
25 g de cheddar ou emmental râpé

Faites frémir l’eau avec le  bouillon cub et les tomates concassées.
Faites nacrer le riz dans l’huile d’olive quelques minutes.
Ajoutez l’oignon et l’ail.
Laissez blondir puis ajoutez le vin.
Laissez le s’évaporer puis ajoutez le bouillon louche à louche.
Quand la moitié du bouillon est utilisé, ajoutez les haricots rouges, les épices et le sirop d’agave.
Faites cuire la viande hachée dans une poêle avec un peu d’huile.
Après 16 à 18 minutes, le riz doit avoir la bonne consistance et le bouillon doit être bu. Ajoutez la viande hachée, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire   puis ajoutez le beurre froid hors du feu, couvrez et laissez reposer 5 minutes. Servez saupoudré de fromage râpé.

 

chilisotto-2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Sélection de livres de cuisine italienne

Capri, c’est fini, et dire que c’était la ville de mon premier amour…

Faire une virée à deux… Tous les deux sur les chemins… Sur ton automobile, tous les deux on sera bien…

Lasciatemi cantare… con la chitarra in mano… lasciatemi cantare una canzone piano piano…
 
 4011800317_a80664d7d6_b
 

Inutile d’en rajouter, je pense que vous avez tous compris qu’aujourd’hui je vous propose une sélection de livres de cuisine italienne !

La cuisine italienne est une de mes préférées pour sa simplicité, sa beauté colorée et la qualité de ses produits, autant vous dire que je me suis fait plaisir à repérer ces jolis livres! Laissez-vous tenter, pour vos cadeaux aux autres ou à vous-mêmes!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Sira Hanchana @Flickr

Italie ! de Valery Drouet

 

On commence avec un livre qui condense 60 recettes d’inspiration italienne, avec bien sûr les classiques les plus connus mais aussi d’autres plats très variés! De très belles photos qui vont instantanément vous faire saliver et vous pousser aux fourneaux!

Big mamma de Giovanni Guida

 

Un très joli livre qui regroupe plus de 140 recettes mais aussi des conseils pour trouver et choisir les meilleurs produits. Ce livre ne se limite pas aux pizzas, mais comprend plein de recettes italiennes, authentiques et festives, des pâtes aux légumes en passant par les desserts!

Italie, 100 recettes authentiques

 

Plus de 100 recettes de cuisine italienne, dans un recueil à un prix mini pour se faire plaisir!

La cuisine italienne de Giuseppe Messina

 

Toutes les spécialités de ce beau pays sont là : des bruschetta, des antipasti, des bruschetta et bien sûr des desserts, aussi bien classiques que d’autres qui sortent des sentiers battus!

 

Venise de Laura Zavan

 

Mon coup de cœur pour son côté graphique! Ce livre est une vraie bible de recettes vénitiennes originales bien expliquées, mais il comporte aussi une petite mine d’adresses gastronomiques à découvrir à Venise… Lors d’un prochain voyage!

Ma little Italy de Laura Zavan

 

Décidemment j’apprécie les livres de Laura Zavan… Celui-ci est très riche, bien expliqué et illustré, avec une prédilection pour els recetets de pâtes mêmes si les autres spécialités sont présentes également! Petit plus, de nombreux conseils pour choisir les produits italiens!

Pasta : lasagnes, ravioli, cannelloni de Valéry Drouet

 

Ce livre compile plus de 50 recettes de pâtes sèches ou fraîches, des lasagnes aux gnocchi en passant par les gratins et ravioli! Si vous êtes novices sans la préparation des pâtes maison, vous trouverez également les étapes pas à pas pour réaliser vous-même vos pâtes fraîches. 

La vraie cuisine italienne de Ann et Jos Expeels

 

La vraie cuisine italienne, ce sont des plats qui proviennent des mamas italiennes comme les crostini champignons mozzarella ou le minestrone à la mode paysanne, mais aussi des beignets au sucre ou des petits roulés au citron… De quoi rêver et se régaler!

 339100247_73fee9377b_z
 

Et vous, avez-vous flashé sur un bon livre de cuisine italienne dans cette sélection, ou que j’aurais oublié? Quel est votre chouchou?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Carrosotto aux poireaux et bacon

Aujourd’hui je vous propose une recette d’accompagnement toute légère et très simple à cuisiner, à condition d’avoir un peu de patience pour couper les légumes finement…

J’ai appelé ce plat “carosotto” car je vous le mets dans le mille, il est à base de carottes cuites comme un risotto. 

Le résultat est un vrai régal prétexte à manger plus de légumes, et peut même faire office de plat complet pour un soir si vous souhaitez manger léger!

 
carosotto

Carosotto aux poireaux et bacon

 

Pour 4 personnes

  • 4 tranches de poitrine fumée émincée finement
  • 175 g de carottes épluchées et taillées comme du riz
  • 1 c. à s. d’ail émincé
  • 150 g de poireau en rondelles
  • 25 cl de bouillon
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de persil émincé
 

Mettez a chauffer une poêle à feu moyen et mettez à revenir les tranches de poitrine fumée pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Réservez-le.

 

Dans la même poêle en gardant le gras de la poitrine fumée, faites revenir l’ail et les poireaux en remuant pendant 1 minute puis ajoutez 1 cuillère à soupe du bouillon de légumes. Mélangez bien puis ajoutez le jus de citron et les carottes. Mélangez à nouveau et poivrez. Laissez cuire pendant 1 minute puis ajoutez le reste du bouillon de légumes. Laissez réduire jusqu’à ce que le liquide soit complètement absorbé. La carotte doit être moelleuse sinon prolongez un peu la cuisson.

 

Quand les carottes sont cuites, remettez-y  la poitrine, mélangez, puis servez décoré de persil.

 
carosotto2
 

Source : 

http://feedproxy.google.com/~r/weightwatcherspointsrecipes/~3/Thqsddvx8LU/carrot-rice-leek-risotto-with-bacon.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

11 questions, 11 réponses pour mieux me connaître – Liebster Awards

Qu’est-ce que le Liebster Award ?

C’est une récompense (crée par le site Hellocoton) qu’un blogueur décerne à 11 autres blogueurs, qui vise à faire découvrir des blogs et blogueurs, peu ou pas assez connus dans le monde du blogging.

Quel est le principe ?

Il suffit de respecter les 5 règles suivantes :

1 Écrire 11 choses sur soi.

2. Répondre aux 11 questions posées par le blogueur tagueur.

3. Nominer 11 autres blogueurs en mettant le nom et le lien vers leur blog dans l’article.

4. Poser 11 nouvelles questions.

5. Prévenir les 11 personnes taguées en mettant un petit mot sur leur blog.

 Les 11 questions de 120StreetCook

1/Quel est ton plat préféré et ton ingrédient préféré?
Mon plat préféré : burger… Ah non, risotto… Ah non, un Welsch… Bon, de préférence un truc avec du fromage et qui tient bien au corps quoi! Pour mon ingrédient préféré je dirais le fromage, car il rend absolument tout délicieux! (voir l’anecdote 5 , un peu plus bas)

2/Quel est le plat ou l’ingrédient que tu déteste le plus ?
La langue de bœuf, je peu vomir rien qu’en la regardant!

3/Quelles sont tes plus belle réussites dans la vie ?
Être heureuse c’est déjà pas mal! Et dernièrement j’ai réussi à casser un œuf avec une seule main sans m’étaler tout le contenu dans la main, j’en suis plutôt fière!

4/Quelles sont tes plus belle réussite en cuisine ?
Je n’ai jamais réussi d’exploit particulier je crois, mais enfin faire à manger pour plusieurs personnes et que tout le monde se resserve c’est déjà une grande réussite 🙂

5/Quel est ton plus gros plantage en cuisine ?
Une tartiflette (pourtant pas compliqué) avec les patates quasi crues… La première fois que j’ai voulu faire de la semoule je l’ai cuite 13 minutes dans l’eau bouillante comme du riz, c’était un carnage!

6/Quand as tu commencé à cuisiner ?
J’ai quelques livres de cuisine pour enfant donc j’ai du attaquer assez tôt par quelques gâteaux… Ensuite de manière plus sérieuse depuis quelques années, je ne sais pas vraiment ce qui a déclenché ça…

7/Avec quel appareil prend tu tes photos ?
Un Canon 600D avec un objectif 18-135mm la plupart du temps, mon téléphone Nexus quand je n’ai pas l’appareil sous la main!

8/Quelles sont tes inspirations culinaires, cuisinier, bouquin,famille, amis, voisins, ton chien, ton chat…?
Mon homme, la télé, les chefs comme Jamie Oliver ou Gordon Ramsay, mais avant tout les voyages, ceux que je fais ou ceux que je rêve de faire!

9/Aimes-tu les courses de Poneys si oui pourquoi?
Honnêtement je préfère les combats de coccinelles!

10/Que penses-tu de la situation géopolitique et économique du Bidonkistan ?
J’ai arrêté la politique il y a 2 ans en même temps que la cigarette, alors je peux pas dire!

11/Es-tu heureu(se) si oui pourquoi?
Bah oui, car je fais ce que j’aime et avec des gens que j’aime, c’est bien l’essentiel 🙂

11 Trucs perso sur moi

1/ J’ai eu les cheveux rasés quand j’étais en pleine crise d’adolescence
2/ Ça fait 3 ans que j’ai 28 ans

3/J’ai visité 18 pays différents à ce jour
4/Je suis capable de m’endormir debout au milieu d’un concert de métal

5/ Je suis accro au fromage. A Pâques mes parents remplacent mon chocolat par du camembert et du maroilles.
6/Je me décidé à mettre une machine à laver en route seulement quand j’arrive à ma dernière culotte dans le placard
7/Je ne sais pas utiliser une friteuse
8/J’ai un chat idiot qui trempe ses pattes dans la farine quand je fais un gâteau
9/ J’achète tous les appareils culinaires qui passent : appareil à hot dog, à pain, à wok, à raclette, à pop corn…
10/Je ne pense quasiment qu’à manger
11/Je suis une éternelle optimiste à limite du réalisme

Mes 11 Questions

1/ Comment t’est venue l’idée d’ouvrir un blog ?

2/Quel est ton dessert préféré ?

3/Quelle est ta spécialité culinaire ?

4/Pour qui préfères-tu cuisiner ?

5/A quoi ressemble ta cuisine (le lieu) ?

6/Si tu étais un burger, à quoi serait-il ?

7/Avec quel appareil prends-tu tes photos ?

8/Chez quel grand chef aimerais-tu aller manger ?

9/Camembert au nutella, tartines de ketchup… Quel est ton repas, plat ou gourmandise un peu honteuse que seul toi aimes manger?

10/Y a-t-il un plat que tu détestes faire mais que tu fais tout de même pour faire plaisir à tes proches ?

11/Quelle est la meilleure recette (à tes yeux) que tu aies proposé sur ton blog dans l’année écoulée?

Les 11 Blogs que j’ai Taggué

La cuisine en amateur de Maryline
Perle en sucre
Cuisine d’amour
Au centre des délices
Carnet de saveurs
Un Flo de bonnes choses
La galerie du régal
Aurelie’s cooking
Mélie Mélo en cuisine
Chocopralin
Les ptits desserts

Voilà aujourd’hui j’espère que vous en savez plus sur moi j’ai essayé de répondre aux questions le plus sincèrement possible … 🙂

bonne journée!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Risotto aux petits pois

Ah, l’Italie est vraiment un pays que j’adore, aussi bien pour sa beauté que pour sa gastronomie. Avec ma passion pour la junk food, pour l’instant j’ai surtout publié des recettes de pizzas, mais la cuisine italienne représente bien plus que ça et à mon goût elle représente une des cuisines les plus simples et savoureuses que je connaisse. Parmi les nombreuses spécialités de ce beau pays, le risotto est certainement ma préférée.
Ici je vous en propose un végétarien, mais malgré tout ultra goûtu.
Pour en faire un plat plus complet vous pouvez y ajouter un peu de charcuterie italienne ou encore un pavé de saumon, ou rien pour un repas léger.
Pour renforcer le goût du romarin que j’adore, j’utilise une huile d’olive parfumée au romarin ramenée d’Italie. Si vous n’en trouvez pas, de l’huile nature fera très bien l’affaire!
Je n’ai pas mis de parmesan dans cette recette. Cela ne fait pas partie des ingrédients classiques du risotto même si on a tendance à en mettre systématiquement.

Cette recette peut facilement être adaptée aux régimes végétariens, en remplaçant le bouillon de volaille par du bouillon de légumes.

 risotto-petit-pois2

Risotto aux petits pois

Type : sans gluten

Pour 2 personnes

  • 50 cl d’eau
  • 200 g de petits pois écossés
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 100 g de riz arborio
  • 1 c à c d’ail émincé
  • 1 c à s huile
  • 1 oignon
  • 5 cl de vin blanc sec
  • 25 g beurre
  • 1 c à s de Romarin
  • Quelques olives noires
risotto-petit-pois3

Faites frémir l’eau avec le  bouillon cube.
Faites nacrer le riz dans l’huile d’olive quelques minutes.
Ajoutez alors l’oignon et l’ail.
Laissez blondir puis ajoutez le vin.
Laissez le s’évaporer puis ajoutez les petits pois, le romarin, et enfin ajoutez le bouillon louche à louche.
Laissez cuire pendant 16 à 18 minutes en remuant régulièrement et en ajoutant du bouillon chaud dès que nécessaire. Dès que le riz est cuit et l’eau absorbée, retirez du feu, puis ajoutez le beurre froid  coupé en dés, couvrez, laissez reposer 5 minutes. Décorez avec des olives noires coupées et serviez tout de suite.

 

risotto-petit-pois

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

La box Eat Your Box d’avril

box-avril

Ce mois-ci, j’ai été gâtée avec une box sur un thème qui était destiné à me plaire : l’Italie. L’Italie est le pays des plats de pâte, des pizzas et des risottos, rien qu’avec ça je suis fan… Mais niveau sucre,  c’est la débauche de bonnes choses, avec la panna cotta et le tiramisu, deux de mes desserts préférés !
Côté quantité et choix je n’ai pas été déçue, cette box est très variée. Cette box de produits classiques en version “industrielle” a intérêt d’être à la hauteur de mes exigences!

box-avril2

Elle contient :
– Du riz à risotto Riso Gallo
– des gnochetti Barilla
– des Grok ( autrement dit, des pétales de parmesan à picorer)
– du pesto basilic et roquette
– une préparation pour panna cotta : ce dessert fait partie de mon top 10 des meilleurs desserts de ma vie donc la préparation a intérêt à avoir du niveau!
– des gaufrettes à la noisette
– du Campari : Je n’ai jamais bu cet alcool seul mais il entre dans la composition d’un cocktail que j’aime beaucoup et au’ on peut savourer un peu partout en été en Italie : le Spritz
– une roulette a pizza : je suis déjà équipée donc elle finira sûrement dans un colis cadeau pour l’un(e) d’entre vous!

box-avril3

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Risotto fleuri pour le retour du Printemps

Ah le printemps, le beau temps qui revient, les premières fleurs, les envies de voyage, et avec elles l’envie de perdre ce foutu pneu de gras de se sentir légère! Bref, pour le retour du printemps, je vous propose (une fois n’est pas coutume) un plat sain et fleuri avec ce risotto à l’aubergine et aux Saint-Jacques à la rose. Quel joli nom me direz-vous, mais l’essentiel est surtout de savoir si c’est bon!! Je vous confirme que c’est à se taper le cul par terre. Après je ne suis pas d’une objectivité folle, car le risotto est un de mes plats préférés, je pourrais m’en gaver tous les jours sans jamais me lasser! Mais mon homme qui n’est pas fan de Saint Jacques, pas fan d’aubergines, pas fan de cuisine aux fleurs a tout mangé sans râler, c’est pour dire si c’est bon!^^
 risotto-rose

Risotto à l’aubergine et aux Saint-Jacques à la rose

Pour 2 personnes

  • 100 g de riz arborio
  • 1 aubergine
  • 1 échalote
  • 5 cl de vin blanc
  • 400 ml de bouillon de légumes
  • 40 g de parmesan
  • 2 cà s de beurre
  • 2 c à c d’huile d’olive
  • 1 c à c d’ail en poudre
  • 1 c à c d’herbes de Provence
  • 1 pincée de piment
  • 12 belles saint Jacques
  • 2 pincées de pétales de roses séchées
  • 1 c à s d’eau de rose

Coupez les aubergines en rondelles épaisses de 1 cm.
Déposez-les dans une assiette, salez généreusement.
Laissez dégorger 40 min.
Préchauffez votre four a 220°.
Rincez et séchez les rondelles d’aubergine.
Saupoudrez d’ail, piment et herbes de Provence. Ajoutez un filet d’huile d’olive.
Grillez 4-5 min par face, retournez à mi-cuisson.
Elles doivent être tendres et dorées.
Épluchez et émincez l’échalote. Râpez le parmesan.
Mettez votre bouillon à chauffer.
Faites fondre le beurre dans une casserole.
Ajoutez l’échalote, elle ne doit pas colorer, puis ajoutez le riz. Il doit devenir translucide et légèrement nacré.
Versez le vin blanc.
Lorsque le vin est presque évaporé, ajoutez la première louche de bouillon.
Ajoutez le bouillon louche par louche une fois que la précédente est pratiquement évaporée. Vérifiez le temps de cuisson en goûtant (en général 18 à 20 minutes). Il est possible qu’il vous reste du bouillon à la fin.
Coupez l’aubergine en gros morceaux. Ajoutez-la au risotto 5 minutes avant la fin de la cuisson.
Dans une poêle, faites chauffer un filet d’huile d’olive et faites dorer les noix de saint Jacques avec les pétales de rose.
A la fin de la cuisson du risotto, ajoutez le parmesan et l’eau de rose. Gardez quelques pincées de parmesan pour décorer le plat.
Couvrez pendant 2 minutes.
Déposez les Saint Jacques sur le risotto, puis le parmesan, et mangez vite!

risotto-rose2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

A la recherche des oeufs brouillés parfaits #1

L’œuf brouillé n’est pas une préparation si installée en France, alors que c’est la recette de base de toute ménagère américaine. Chez nous, on a trop souvent tendance à parler d’œufs brouillés pour une omelette qu’on a mélangée en petits morceaux, ce qui n’a en réalité absolument rien à voir. Non non. Comme le risotto n’est pas du riz avec une sauce blanche a la place de la sauce tomate, arrêtez de me révolter en massacrant les meilleurs plats du monde.


Bref, en bonne accro du brunch que je suis, je trouve les œufs brouillés aussi incontournables que la baguette confiture, et je rêve depuis longtemps de les faire aussi bien qu’aux States. Alors quand je suis tombée sur un article de food 52 comparant les 3 meilleures façons de les cuisiner, j’ai passé un pacte avec moi même, de tester les 3 recettes avec le moins de délai possible entre chaque pour réussir à comparer. Voici donc la première méthode! 

 

Cette méthode est nommée méthode “douce et lente”, car elle consiste en gros à cuire a feu très doux et forcément du coup ça dure un certain temps.

 

J’ai suivi la note de la recette, qui détallait la méthode de Jean- Georges Vongerichten : j’ai utilisé une casserole et un fouet, alors que certains utilisent une poêle et une cuiller en bois. 

 

 

 

Le résultat est crémeux, riche, avec de petits grumeaux. La seule amélioration que j’apporterais est que j’aime mes œufs poivrés. Cette recette conviendra parfaitement aux régimes végétariens et sans gluten.

 

Les œufs brouillés parfaits #1

 Pour 2 personnes

  • 4 œufs
  • 2 cuillers à soupe de crème liquide
  • 15 g de beurre

Cassez les œufs dans un bol et fouettez avec 2 cuillères à soupe de crème ( ou plus!) . 

Faites chauffer votre casserole à feu doux ; laissez fondre une cuiller à soupe de beurre. Versez les œufs dans la casserole et remuez constamment avec un fouet. 

Vous devez faire cuire les œufs lentement, donc si ils commencent à coller, mettez le feu encore plus bas. 

Remuez, agitez, remuez, jusqu’à ce que les œufs ressemblent à une soupe d’œufs et que les morceaux d’œufs caillé soient tout petits. 

Retirez du feu juste avant qu’ils ne soient totalement cuits. Assaisonnez avec le sel et le poivre et mangez immédiatement.

 

 

 

Source : http://food52.com/blog/8583-how-to-make-perfect-scrambled-eggs

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Wok de boeuf au sésame

Lorsque j’ai rencontré mon homme il y a 7 ans, notre premier rendez-vous dans un restaurant a eu lieu dans un restaurant chinois rue Solférino. Depuis, nous avons fait de nombreux restaurants gastronomiques, et de belles découvertes, mais le souvenir de ce restaurant à 3 sous restera à jamais gravé dans notre mémoire, et nous y pensons régulièrement avec tendresse, une petite larme à l’œil.

C’est pourquoi pour notre anniversaire, j’ai voulu cuisiner un repas aux accents chinois, inébranlable romantique devant l’éternel que je suis.

Mais nan je déconne, c’est juste qu’on adore se gaver de nems!

De ce côté là, je n’ai acheté que du tout prêt, par contre pour le plat, une petite improvisation bien sympathique et plutôt rapide, à refaire …

 

 

 

 

Wok de bœuf au sésame

 

– 2 sachets de nouilles au bœuf en sachet avec leurs sauces (soit environ 170g)

– 220g de bœuf charolais

– 2 c. à s. de sésame

– 2 c. à s. de sauce mild shoyu

– 1/3 de poivron rouge, jaune et vert (ou un poivron entier d’une unique couleur, mais ça sera moins joli)

– 2 c. à s. d’huile de sésame

– 1 c. à c. de pâte de curry

 

 

Préparez les nouilles en suivant les indications du paquet. Utilisez tout l’assaisonnement fourni. Égouttez les nouilles dès qu’elles commencent à ramollir (elles doivent rester encore légèrement croquantes). Conservez le bouillon obtenu.

Dans une poêle faites revenir le poivron émincé dans une cuiller à soupe d’huile de sésame. Dès qu’il commence à dorer, ajoutez les nouilles, la sauce mild shoyu, la pâte de curry, et quelques cuillers de bouillon.

Laissez cuire 5 à 10 minutes à feu vif, en ajoutant une louche de bouillon quand c’est nécessaire (comme un risotto).

Pendant ce temps, faites revenir le bœuf à feu vif dans une deuxième poêle avec une deuxième cuiller d’huile de sésame. Le bœuf ne doit pas être trop cuit pour rester tendre. En fin de cuisson, ajoutez les graines de sésame.

Versez sur les nouilles et servez immédiatement.

 

On s’est régalés avec ce plat fait à partir de nouilles industrielles… Je suppose qu’on peut facilement décliner toutes les variétés de nouilles instantanées (légumes, poulet, porc, crabe…) avec ce qu’on a dans ses placards!

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0