Archives par mot-clé : patate douce

Tian de potimarron et patates douces au parmesan

Un tian est un gratin constitué de légumes cuits dans un plat en terre cuite. Le mot «tian» fait d’ailleurs également référence à ce plat en lui-même. La recette du tian provençal classique est composée de légumes typiquement provençaux : oignons, tomates, aubergines, courgettes, placés alternativement. Une cuisson longue permet que les saveurs se mêlent, et cela donne quelque chose d’extra.
 
 
Le tian est un de mes plats de légumes favoris de longue date. Nourrissant et sain, facile à préparer et tellement beau à regarder, c’est un délicieux plat d’accompagnement! J’aime particulièrement le cuisiner en été, quand les légumes provençaux sont de saison, car j’évite d’acheter des aubergines ou des tomates en hiver. J’ai à cœur de respecter au mieux les saisons, et plus le temps passe plus j’y fais attention. Alors, le reste de l’année, ça signifie que je suis condamnée à être privée de tian? Je me suis demandé si je ne pouvais pas expérimenter une version aux légumes hivernaux. 
 
 
J’ai choisi d’utiliser des pommes de terre, du potimarron, de la patate douce cuites au four avec de la chapelure et du parmesan. Nettement moins léger que la version estivale, mais bien réconfortant non? Le résultat de cette version peu orthodoxe a été à la hauteur de mes attentes. Avec cette cuisson, les légumes sont bien tendres et acquièrent une saveur délicieuse!
 
Cette recette est un moyen savoureux et sain de cuisiner vos légumes d’automne. Si vous êtes en recherche d’un accompagnement pour votre prochain repas, lancez-vous! Vous allez adorer ce plat, je le garantis! 
 

  

P.S. : Si vous aimez la courge, essayez aussi ma crème de potimarron au bleu de Bresse!

 
 
Tian de potimarron et patates douces au parmesan

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 400 g de potimarron
  • 250 g de pommes de terre
  • 300 g de patates douces
  • 30 g de beurre
  • 1 gousse d'ail hachée finement
  • 40 g de chapelure
  • 30 g de parmesan râpé
  • 1 c. à s. de persil frais haché
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez votre four à 375° C. Épluchez et coupez en tranches les légumes.
  2. Disposez les tranches en les faisant se chevaucher légèrement dans le fond d'un grand plat ou de petits plats individuels.
  3. Dans une poêle, faites fondre le beurre. Ajoutez l'ail, laissez cuire 2 à 3 minutes, en remuant souvent, jusqu'à ce que l'ail soit tendre et le beurre bien infusé avec goût d'ail. Ne laissez pas le beurre brûler.
  4. Brossez le dessus des légumes avec ce beurre à l'ail à l'aide d'un pinceau.
  5. Dans un petit bol, mélangez la chapelure et le parmesan.
  6. Saupoudrez le dessus des légumes de sel, de poivre et de chapelure au parmesan.
  7. Faites cuire à découvert 30 à 40 minutes ou jusqu'à ce que la courge soit tendre.
  8. Passez alors en mode grill, et prolongez de 5 à 10 minutes jusqu'à ce que les légumes soient légèrement dorés. Avant de servir, saupoudrez le persil sur le dessus.

Spécialité d’Argentine : Postre vigilante

Et si on allait faire un tour en Argentine? Aujourd’hui je vais vous parler d’un produit typiquement argentin que j’ai eu le plaisir de tester : le dulce de batata.
 
Le dulce de batata est une spécialité traditionnelle qu’on trouve en Argentine et d’autres pays comme le Paraguay, l’Uruguay, le Brésil. Réalisé à base de patates douces cuites lentement avec du sucre, c’est un peu comme une sorte de gelée ou de pâte de fruits. La patate douce est originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, et elle est un aliment de base dans la cuisine sud-américaine. Naturellement assez sucré, ce légume peut s’utiliser en salé ou en sucré, comme dans ce dulce de batata.
 
 
Le dulce de batata est très similaire au dulce de membrillo espagnol, qui est une pâte de coings collante. 
 
J’ai eu l’occasion récemment d’acheter du dulce de batata, mais je ne savais pas bien quoi en faire. J’ai donc enquêté et découvert qu’un des desserts favoris des argentins se réalisait avec cette étrange pâte : le postre vigilante. C’est un dessert tout simple où la dulce de batata est soit prise en sandwich entre deux morceaux de fromage, ou simplement posée sur dessus.
 
 
La préparation de ce dessert est on ne peut plus simple. Tout ce dont vous avez besoin, c’est du dulce de batata et du fromage.
Vous pouvez les assembler en coupant du fromage et le dulce, puis en les mangeant ensemble. Chaque région d’Amérique latine a sa version de postre vigilante, réalisée avec une pâte de fruit et un fromage local, qu’on ne trouve pas chez nous en France malheureusement. J’ai lu que le fromage Argentin habituellement utilisé se rapprochait du cantal, c’est donc ce que j’ai choisi. Choisissez dans tous les cas un fromage neutre et pas trop salé.
 
Généralement, le postre vigilante est servi avec des noix après le dîner ou entre les repas sous forme de petites collations. Vous pouvez aussi l’accompagner de pain et d’un bon vin!
 
Si vous ne trouvez pas de dulce de batata, une pâte de fruits aux coings ou à un autre fruit aura un résultat assez proche.
 
 
 
 
Spécialité d’Argentine : Postre vigilante

Ingrédients

  • 150 g de Cantal
  • 150 g de dulce de batata

Préparation

  1. Coupez le cantal et le dulce de batata en petits cubes de la même taille et déposez un morceau de dulce de batata sur chaque morceau de fromage. Servez tel quel, à l'apéritif ou au fromage.
 
Source d’inspiration :
http://e.viagourmet.com/noticias/gourmet/el-vigilante-postre-argentino-popular.html

Que manger en mai?

Voilà le joli mois de mai! Côté fruits, c’est toujours un peu léger, mais côté légumes on retrouve quelques petits nouveaux qui font plaisir! Et bien sûr, on apprécie retour des beaux jours, et c’est tout ce qui compte!
 
Voici donc mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! Comme depuis ce début d’année, je vous propose mes meilleures recettes (selon moi), à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci! 
 
 

🥝 Côté fruits : 

 
 
 
Citron : Gâteau fondant au citron et sucre perlé
  
Rhubarbe : Crumble pommes rhubarbe amandes
 

🍠 Côté légumes : 

 
kyopolou-3
Aubergine : Kyopolou, une spéicalité d’Albanie
 
burger-rose-chevere
Betterave  : Burger rose chèvre, saumon, betterave
 
 
sirop-concombre-2
Concombre : Sirop de concombre, ça peut sembler bizarre mais j’adoooore!
 
mug-cake-epinard-chevre
Epinard : Mug cake chèvre épinards et saumon fumé
 
philly2
Laitue : Philly cheese steak, oui je sais j’abuse!
 
egg-salad-radis-noir-3
Radis : Salade d’œufs au radis noir

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les apéros à rallonge en terrasse
– Les premiers barbecues
– Les salades en tous genres
 
Et vous, vous aimez manger quoi en mai?

Radis noir au four

La dernière fois que j’ai eu un radis noir dans mon panier de légumes, ma maman me l’avait donné sans me dire que c’était. Il était tellement terreux que je ne savais même pas si j’avais à faire à une pomme de terre, une patate douce ou une betterave. Mais bon, j’aime tous les légumes racine, donc je ne pouvais pas être déçue. Après l’avoir lavé, bonne surprise! J’ai découvert un beau radis noir!

Les radis noirs ont une texture et un goût légèrement différents des roses. Ils ont une chair plus robuste et une saveur un peu plus piquante. J’aime beaucoup leur look avec leur peau grossière et leur chair blanche. Cela vous surprendra peut-être, mais les radis appartiennent à la famille de la moutarde ou du chou.

 

Je suppose que vous avez déjà goûté des radis noir crus coupés en tranches à l’apéritif ou en entrée, mais avez-vous déjà essayé de les faire cuire? J’ai hésité un moment avant de me lancer, car je n’avais jamais trop entendu parler de radis servis chauds, mais après quelques recherches, j’ai découvert que le radis noir pouvait tout à fait être cuit.

Au final, j’ai beaucoup aimé le résultat et je le referai, que ce soit seul ou mélangé à d’autres légumes. C’est un accompagnement léger et très agréable! Il ne faut pas lésiner sur le sel, le poivre et les épices, car le goût du radis est relativement doux. Servez les avec une petite sauce au raifort, qui rappellera le petit goût piquant du radis!

 P.S. : S’il vous reste du radis noir, essayez cette salade à l’œuf et radis noir super simple! 

 

Radis noir au four

Quantité ou nb de personnes: 1 personne

Ingrédients

  • 125 g de radis noir 
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à c. de vinaigre balsamique blanc
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • Les zestes d'1/2  citron
  • Sel, poivre
  • Fleur de sel
    Pour la sauce :
  • 1 c. à c. de purée de raifort
  • 1 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Lavez les radis sans les éplucher.
  2. A l'aide d'une mandoline, coupez-les en fines lamelles.
  3. Dans un bol, mettez les rondelles de radis et arrosez les de l'huile d'olive, du vinaigre balsamique, ajoutez les zestes de citron et le piment d’Espelette, salez et poivrez à votre convenance puis mélangez le tout à la main pour que l'huile recouvre l'ensemble des rondelles de radis.
  4. Faites chauffer votre four à 175°C.
  5. Disposez du papier sulfurisé sur la plaque du four et répartissez les rondelles en fines couches.
  6. Laissez cuire le tout pendant 20 à 30 minutes. Retournez les rondelles de radis à mi-cuisson.
  7. Servez en ajoutant de la fleur de sel si vous le souhaitez.

Patates douces au four

Maintenant que la nouvelle année est bien démarrée, il est temps de manger plus équilibré. C’est pourquoi je vous propose une idée simple et saine, idéale pour les semaines de travail où vous n’avez pas beaucoup de temps pour planifier le dîner. Chez nous, les menus des soirs de semaine n’ont rien d’extraordinaire. Souvent, je suis trop fatiguée par ma journée pour faire des efforts, et tout ce que je veux, c’est m’affaler sur le canapé, lancer Netflix, et commander des plats à emporter. La plupart des soirs, je me lutte contre cette envie, car si je l’écoutais, je grossirais à vue d’œil! Mon arme secrète? Des recettes simples et gourmandes, comme celle que je vous propose aujourd’hui! 
 
Les patates douces sont sont parmi mes légumes préférés pour les repas en semaine, parce qu’elles sont faciles à préparer et peuvent être assaisonnées de plein de façons différentes! En fait c’est bien simple, quand il s’agit de patates douces, je suis une fan inconditionnelle. Que ce soit en beignets de patates douces, en croquettes, en crêpes, en frites… Il suffit qu’on me parle de patate douce et j’ai faim!  
 
Je vous donne ici une recette super facile pour préparer vos patates douces. C’est le genre de recette qui ne nécessite même pas vraiment de recette, mais qui est tellement délicieuse et facile à réaliser, que vous risquez de l’adopter. En effet, ces patates douces rôties au four sont si bonnes, que je suis sûre que vous les jugerez dignes d’obtenir une place de choix dans vos assiettes! Personnellement, je les trouve presque meilleures que des frites. Bon, j’exagère peut-être un peu, mais il faut garder en tête que c’est un plat beaucoup plus sain que des frites, et presque pas gras! Bref, ces patates douces font un délicieux plat d’accompagnement et sont assaisonnées à la perfection. 
 
 
Pour rôtir les légumes, vous n’avez besoin que d’un four, d’une plaque antiadhésive, d’un peu d’huile d’olive et de petits assaisonnements comme de l’ail, de l’oignon et du vinaigre balsamique  C’est tout! Si vous n’avez pas de plaque antiadhésive, vous pouvez simplement utiliser du papier cuisson. Assurez-vous de couper vos légumes de la même longueur et de la même épaisseur afin qu’ils soient tous cuits uniformément.
 
  
 
Patates douces au four

Ingrédients

  • 400 g de patate douce pelée
  • 1 oignon coupé en quartiers
  • 2 gousses d'ail tranchées
  • 3 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique ou plus au goût
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Coupez les patates douces en cubes  Préchauffez le four à 220° C. Mélangez les patates douces et l'ail dans un bol. Versez l'huile d'olive sur le mélange et mélangez. Déposez sur une plaque allant au four.
  2. Enfournez et faîtes cuire les patates douces en les retournant fréquemment, jusqu'à ce qu'elles soient tendres et dorées, soit 30 à 35 minutes au total.
  3. Après 15 minutes, ajoutez l'oignon et mélangez.
  4. À la sortie du four, arrosez le vinaigre balsamique sur les patates, et assaisonnez avec du sel et du poivre.
  5. Servez chaud.
 
Source d’inspiration :
 
Avec cette recette à la patate douce, je participe à Cuisinons de saison !
 

Que manger en avril?

Voilà le mois d’avril, et avec lui le retour des premiers légumes printaniers! Je suis tellement contente !
 
Me revoici donc avec mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! Comme les mois précédents, je vous propose mes meilleures recettes (selon moi), à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci! Il y a de quoi se faire plaisir!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Banane : Cake peau de bananes zéro déchet
 
Citron : tartinade feta, citron et romarin, qui sent bon le printemps!
  
Mangue : Grilled cheese mangue ricotta
 
 

🍠 Côté légumes : 

 
 
Bette : Calzone aux bettes, un régal ultra gourmand
 
Carotte : Gajjar halwa, un gâteau de carottes indien trop bon!
 
 
Chou : Velouté de chou à la patate douce
 
Epinard : Poulet fafa, en provenance directe de Tahiti
 
Oignon : Gratins d’oignons rouge, la photo n’est pas flatteuse, mais c’est délicieux!
 
Radis : tartinade aux sardines et radis

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les fromages frais : mozzarella, feta, creamcheese
– Les boissons légères et détox
– Les plats un peu plus légers en général!
 
Et vous, vous aimez manger quoi en mars?

Dip patate douce et noix de cajou

Aujourd’hui, préparez-vous à vous régaler et à vous gaver de patate douce! Je vous propose un dip à la saveur légèrement sucrée et épicée, avec en bonus le petit côté addictif des noix de cajou. Je ne sais pas vous, mais moi je peux plus m’arrêter de manger des noix de cajou quand je commence, hé bien avec ce dip c’est un peu pareil!
 
Cette recette a l’avantage d’être ultra simple à faire, vous la réaliserez en cinq minutes ou moins, chronomètre en main. En gros, vous jetez tout (délicatement) dans un robot, vous mixez et vous n’avez plus qu’à prendre une bonne poignée de chips ou des rondelles de baguette pour commencer à grignoter. Rapide et facile à préparer, c’est comme ça que tout apéro devrait être, non? Si vous avez la possibilité de faire cette recette la veille, votre dip n’en sera que meilleur. Ce dip se conserve sans souci quelques jours au réfrigérateur. 
 
 
Au passage, cette recette est plutôt saine. Elle ne contient pas grand chose à part une purée de légumes délicieuse que vous aurez du mal à arrêter de manger. 
 
Ce dip crémeux, savoureux et bien parfumé grâce au curry est tellement délicieux que tout le monde m’a félicitée et a délaissé les autres choses que j’avais mis sur la table pour à l’apéro. Si vous avez du mal à manger vos 5 fruits et légumes par jour, ce n’est pas compliqué, trempez-les simplement dans ce dip, ils passeront tout seuls!
 
 
 
P.S. : Si comme moi vous aimez proposer plusieurs dips à l’apéro, regardez aussi celui-ci!

 Dip patate douce et noix de cajou

 
  • 265 g de patate douce 
  • 200 g de carotte 
  • 1 oignon
  • 40 g de purée de noix de cajou
  • 15 g de levure maltée
  • 5 cl d’huile de noix
  • 8 cl d’eau
  • 1 c. à c. de curry jaune
  • 1/2 botte de ciboulette
  • Sel
Épluchez la carotte et la patate douce. Coupez-les en dés.
Faites-les cuire à l’eau bouillante salée, 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Vous pouvez mettre le deux ensemble les temps de cuisson sot à peu près équivalents.
Quand les patates douces et les carottes sont cuites, égouttez-les. Mixez tous les ingrédients dans un mixeur. Laissez refroidir. Réservez au frais  jusqu’au service. 
 
 
Avec cette recette à la patate douce, je participe à Cuisinons de saison !
 
 

Poêlée de patates douces caramélisées

Le 20 mars, c’est la journée sans viande! En avez-vous entendu parler? Moi je la découvre cette année, pourtant cette journée existe apparemment depuis 1985, elle est presque aussi vieille que moi! Le but de la journée sans viande est d’informer le public sur l’alimentation sans viande et sur les raisons qui peuvent motiver ce choix. Dans certaines villes de France, des dégustations, des conférences, des cours de cuisine ainsi que des stands d’information sont organisés. Malheureusement je découvre que ma ville, Lille, ne participe pas à l’événement, mais beaucoup d’autres grandes villes s’intègrent à la démarche.
 
 
En tout cas, j’aime beaucoup connaître ces journées un peu particulières, et savoir ce que l’on fête à telle ou telle date. Si vous aimez comme moi connaitre les journées spéciales, qu’elles soient farfelues ou pour des causes plus importantes, je vous conseille ce site, qui les recense toutes ou presque. 
 
Bref à l’occasion, c’est bien sûr une recette sans viande que je vous propose, elle peut même être tout à fait végane si vous remplacez le miel par du sirop d’agave.
 
C’est une recette rapide et facile, idéale pour un souper en semaine. J’aime les recettes simples et gourmandes comme celle-ci, surtout lorsque je suis pressée par le temps mais que j’ai quand même envie de ma faire plaisir! Ce fut une mission accomplie avec ce plat qui m’a régalée! Je l’ai trouvée sur le blog l’Atelier de la Corvette, un blog que j’adore et qui me fait toujours saliver par la touche d’exotisme qu’elle met dans ses plats! Ici une fois de plus, elle m’a fait voyager! J’ai fait quelques petites modifications à sa recette d’origine, pour l’adapter à ce que j’avais chez moi. J’ai notamment remplacé le poireau par du chou blanc et la tomate séchée par de la pomme, qui va bien avec le chou.
 
 
La texture de cette poêlée est très agréable, les patates douces sont fermes mais fondantes et les amandes apportent du croquant. Cette poêlée est parfumée aux quatre épices, un mélange que j’utilise peu mais qui me surprend agréablement à chaque fois que j’en utilise! Le goût est chaleureux et légèrement sucré à la fois grâce au mélange de ces épices, du miel et de la saveur naturellement sucrée de la patate douce.
 
La clé pour que le plat ne soit pas trop long à cuire, c’est de couper les dés de patate douce pas trop grands. Cela prend un peu plus de temps à la découpe, mais on obtient des patates douces uniformément cuites. J’ai servi cette poêlée avec du riz jasmin que j’avais parfumé d’un filet d’huile de sésame et d’une cuiller à soupe de graines de sésame, j’adore ça! Vous pouvez rendre cette recette plus complète en y ajoutant des dés de tofu si vous le souhaitez.
 
   
 
Poêlée de patates douces caramélisées

Quantité ou nb de personnes: 4

Ingrédients

  • 1 grosse patate douce d'environ 500g
  • 2 oignons rouges moyens
  • 150 g de chou blanc émincé
  • 2 c. à c. d'huile de coco
  • 1 c. à c. de 4 épices (cannelle, girofle, gingembre, muscade)
  • 1/2 petite pomme golden coupée en dés
  • 1 pincée de piment d'Espelette
  • 1 c. à c. de miel
  • 1 c. à s. de sésame
  • 30 cl d'eau
  • 1 poignée d'amandes effilées
  • 1 c. à s. de ciboulette
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Épluchez et coupez la patate douce en dés de taille moyenne. Lavez et émincez les oignons et le chou.
  2. Dans le wok, faites revenir quelques minutes dans l'huile de coco l'émincé d'oignons et de chou.
  3. Ajoutez les dés de patate douce, la pomme, du sel et du poivre et les épices. Laissez cuire à couvert environ 1/4 d'heure en arrosant d'eau et en remuant souvent.
  4. Testez la cuisson des patates douces avec la pointe d'un couteau. Elles doivent être encore légèrement fermes.
  5. Ajoutez le miel et mélangez afin d'enrober la poêlée de légumes. Assaisonnez de sel et de poivre. Parsemez de ciboulette ciselée, de sésame et d'amandes effilées.
 
Source d’inspiration :

Frites au four croustillantes

Lorsque je mange des frites, le plus important selon moi est de savoir si elles sont bien croustillantes. A ce sujet, figurez-vous que les frites sont plus croustillantes sur Jupiter.  Ça fait un peu loin pour obtenir des frites dignes de ce nom, vous ne trouvez pas?

Plus sérieusement, nous savons tous ce qui rend généralement les frites si croustillantes : une belle et longue baignade dans la friteuse! Cependant, je ne suis pas fan de cette méthode au quotidien. Cela demande de la surveillance, doit être fait à la dernière minute, et en prime cela empeste la maison. C’est pourquoi j’ai essayé de trouver une version au four vraiment sympa.

Cette préparation m’a donné satisfaction, grâce à son côté croustillant et savoureux. Cette version au four est super simple à faire et ces frites dépassent toutes les autres que j’ai pu tester au niveau du goût. Elles ont l’extérieur croustillant et sont plus molles à l’intérieur, comme leurs cousines frites, mais elles demandent beaucoup moins de gras. Et, puisqu’elles ne sont pas frites, elles ne ramollissent pas à mesure qu’elles refroidissent. Elles restent bien croquantes longtemps! Petit bonus, les frites cuites au four sont un peu plus saines que les frites frites puisqu’il y a moins d’huile.

Ci-dessous je vous livre quelques-uns des secrets pour réussir des frites incroyablement bonnes au four :

– Trempez, rincez et ensuite séchez les pommes de terre pour enlever une partie de l’excès d’amidon. Moins d’amidon = plus de croustillant.
– Assurez vous d’huiler les pommes de terre uniformément en mélangeant bien.
– Salez-les avant de les cuire.
– Les frites ne doivent pas se chevaucher sur la grille du four.
– Cuisez-les à haute température. J’ai mis mon four à 225°C en chaleur tournante. Si vous avez la chaleur tournante c’est l’idéal pour que les frites cuisent uniformément.

Avec ça, si vous ne vous régalez pas, je ne comprends pas!


P.S. : Si vous aimez les frites, vous aimerez aussi ces frites de patate douce au curry!

P.P.S : La cuisson au four est saine et elle permet de cuisiner des plats hyper rapides. Si vous cherchez des idées, il y en a plein dans ce petit livre :

Frites au four croustillantes

  • 1 kg de pommes de terre à four
  • 1 blanc d’oeuf
  • 4 c. à s. de parmesan
  • 1 c. à s. d’ail semoule
  • 1/2 c.  à c. de sel
  • Poivre

Préchauffez le four à 225°C.

Couvrez une plaque allant au four de papier sulfurisé.

Battez le blanc d’œuf dans un bol jusqu’à ce qu’il soit mousseux.

Coupez les pommes de terre en frites régulières et et enduisez-les de blanc d’œuf.

Déposez les frites sur la plaque, sans les faire se chevaucher.

Saupoudrez par dessus la moitié du sel, du poivre, de l’ail séché et du parmesan. Enfournez pour 10 à 12 minutes.

Retournez les frites et saupoudrez-les du sel, du poivre, de l’ail séché et du parmesan restants.

Ré enfournez pour 10 à 12 minutes jusqu’à e que les frites soient bien dorées.

Source d’inspiration :
http://m.skinnyms.com/crispy-oven-fries/

 

 

Avec cette recette aux pommes de terre, je participe à Cuisinons de saison !
 
 

Que cuisiner en janvier?

Comme démarré le mois dernier, je vous propose de vous partager un petit récapitulatif des fruits et légumes  qui sont de saison chaque moise, ainsi que mes meilleures recettes à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci!
 
Nous entrons dans l’hiver, la période où il y a le moins de choix mais ce n’est pas une raison pour ne pas manger de saison, il suffit juste de se creuser un peu la tête et on trouve de très bonnes recettes!
 
 

🥝 Côté fruits : 

 
Citron : Infusion citron, curcuma gingembre, pour se remettre en forme après les fêtes
 
Clémentine : Petites crèmes à la clémentine, ultra bonnes et faciles
 
Kiwi : Un fromage blanc kiwi quinoa, plutôt light après les excès de décembre!
 
Pommes : Gâteau pommes cidre
 
 
 
Poires : Poire au sirop prise dans une panna cotta, beau et bon à la fois!
 

🍠 Côté légumes : 

Betteraves : Petits shooters menthe betterave, un concentré de vitamines
 
Brocoli : Hachis parmentier brocoli et curcuma
 
Carotte : Tarte à la carotte râpée et aux épices marocaines, trop bonne
 
 
Chou : Poêlée de chou, pommes et cidre, tout simplement divine!
 
Chou-fleur : Chou-fleur au four au curcuma, tout simple et super bon!
 
Endives : Ce gratin d’endives, oranges et munster peut sembler bizarre mais j’ai adoré, et pourtant je ne suis pas fan d’endives!
  
Mâche : Salade d’automne au gorgonzola et figues
 
Poireau : Un délicieux cake poireaux lardons
 
Pommes de terre : ces muffins de pomme de terre aux 3 fromages vont avec TOUT!
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

– La galette des rois
– Les recettes detox pour se remettre après les fêtes
– Le chocolat chaud
– La raclette
– La tartiflette et les plats au fromage
– Le Mont d’or
 
Et vous, vous prévoyez de cuisiner des choses en particulier en janvier?