Archives par mot-clé : boulettes

Que faire avec des flocons d’azukis?

Si comme moi, vous avez la manie d’acheter n’importe quel ingrédient bizarre qui vous tombe sous la main au supermarché, “juste pour tester”, vous avez peut-être un paquet de flocons d’azukis qui dort dans votre placard, en attendant une idée géniale pour l’utiliser. Si c’est votre cas, ne cherchez plus! Voici toutes les idées dont je dispose pour écouler votre stock au plus vite! Si vous ne connaissez pas ce produit et voulez le découvrir, les azukis sont des haricots rouges japonais. On les vend parfois sous forme de flocons, car ainsi mixés et réduits en morceaux fins, ils cuisent plus vite et s’intègrent plus facilement aux recettes.

Dans les céréales du petit déjeuner

Vous pouvez simplement saupoudrer quelques flocons d’azuki dans vos porridges, mueslis ou autres préparations du petit déjeuner.

Dans les currys

Saupoudrez un peu de flocons d’azuki dans vos currys, ragoûts et plats mijotés pour leur donner un côté plus épais, nourrissant et rassasiant.

Photo T.Tseng @Flickr

Des toppings pour salade

Saupoudrez simplement un peu de flocons d’azuki sur vos salades et crudités. Assurez-vous de le faire à la dernière minute pour ne pas détremper les flocons. C’est très sympa!

Dans des burgers, boulettes et steaks végétaux

Les flocons d’azuki peuvent entrer dans la composition de steaks et boulettes végétaux. Mélangez-les à vos ingrédients habituels pour créer des steaks consistants et qui se tiennent bien.

En tartinades

Les haricots sont top en tartinades mais peuvent être longs à préparer avec le temps de trempage. Ici la durée de trempage est raccourcie ce qui permet de faire des dips rapidement.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Salade de falafels et chou rouge à la feta

Aujourd’hui, je vous propose une recette très sympa, nourrissante, printanière et parfumée. Il s’agit d’une des premières salades que j’ai réalisée cette année, et je l’ai imaginée car j’avais acheté du chou rouge qu’il fallait que j’utilise absolument. Quand je vois du chou rouge en magasin, cela fait partie des aliments que je n’achète pas souvent mais qui m’intrigue et me donne envie de le découvrir en faisant plein de recettes. Plein de recettes… C’est bien le souci!
 
 
 
Un chou, ça n’est pas si gros que ça quand on le voit, mais une fois émincé, il triple littéralement de volume! Au final quand on achète un chou et qu’on ne vit qu’à un ou deux à la maison, on n’en voit pas la fin. Avec ce chou, j’ai réalisé une soupe, mais aussi des palets de légumes, cette salade, du chou au four et au miso que je vous présenterai plus tard, du chou compoté… Vraiment, je n’en finissais pas !
 
 
Mais la recette que je vous propose aujourd’hui est la grande favorite de toutes celles que j’ai réalisées avec ce chou qui a occupé mes 15 derniers jours. Ici, il est simplement émincé et consommé cru. Je l’ai accompagné d’une petite vinaigrette légèrement sucrée-salée qui s’est accordée à la perfection avec ces saveurs.
 
 
J’ai accompagné cette salade de falafels pour la rendre plus consistante. J’adore les falafels et j’en fais régulièrement. Parfois, je les cuisine intégralement en suivant une recette, comme celle-ci. Parfois, j’utilise une préparation toute faite à base de farine de pois chiches et de gruau de pois chiches, il suffit de laisser gonfler dans de l’eau et hop, on obtient des falafels. Ils sont sans doute un peu moins équilibrés, mais ils font franchement tout à fait illusion, c’en est presque vexant et à se demander pourquoi on perd son temps à cuisiner! Quoi qu’il en soit, vous pouvez utiliser les falafels de votre choix, on en trouve aussi des tout faits au rayon frais, ils sont généralement vendus avec les produits végétariens. Vous pouvez aussi les remplacer par d’autres types de croquettes à grignoter comme des accras, des boulettes de légumes ou ce type de choses.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Mélange d’épices de printemps

Vous savez que j’aime beaucoup les épices, et en plus d’utiliser des épices et mélanges d’épices tout faits, j’aime aussi en composer moi-même. J’ai par exemple voulu réaliser un mélange printanier que je pourrais utiliser au retour des beaux jours sur mes salades, dips, gratins… 

 

 

J’en ai réalisé une jolie quantité et je me suis amusée à offrir des petits pots à ma famille à Pâques, je trouvais ça sympa et ça change un peu du chocolat !

Mon mélange contient de l’ail, du fenouil, de la coriandre, du cumin, de l’origan, des herbes de Provence, de la moutarde, des zestes de citron séchés… Bref il est très parfumé, et il se marie bien à de nombreuses recettes printanières, c’est exactement ce que je voulais !

 

Ce mélange sera parfait avec de la crème fraîche dans laquelle on trempe les crudités telle que les carottes, le choux fleur. Il parfumera agréablement une vinaigrette, un tzatziki  ou un houmous. Il s’associe aussi bien à l’huile d’olive pour mariner le poulet, l’agneau, des grillades au barbecue.

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : le chou

Photo Shawn Campbell @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, on se penche sur le chou.
 
Le chou blanc, vert ou rouge le plus commun, aussi nommé chou pommé est composé de feuilles lisses qui lui donnent sa forme bien ronde de pomme. Il est utilisé pour réaliser des ragoûts d’hiver et la fameuse choucroute. Pour des recettes savoureuses mais simples, découvrez ma sélection.
 
 
 
Photo Bayer CropScience UK @Flickr
 
 

Comment choisir des choux ?

 

Recherchez un chou bien dense, une couleur uniforme et une absence de taches ou de brunissement lorsque vous choisissez du chou au marché ou au supermarché. C’est le signe que vous prenez le chou le plus frais possible. Le chou doit être lourd et dense dans votre main. Les feuilles doivent être fraîches, serrées, adhérer au chou et d’une belle couleur intense, ce qui indique que le chou a été récemment récolté. 

 

Quand les choux sont-ils de saison?

Ce légume est dans sa pleine saison en octobre et jusqu’à mars.
 

Photo liz west @Flickr
 

Comment conserver des choux?

Lorsque vous ramenez un chou à la maison, déballez-le immédiatement et conservez-le entier dans le bac du réfrigérateur ou dans un endroit frais, sombre et sec.  Ainsi stocké, votre chou peut être conservé au réfrigérateur pendant plusieurs semaines. Une fois découpé, filmez la partie coupée. Il ne se conservera alors pas plus de 4 jours. Congelez-le si nécessaire.
 

Photo psyberartist @Flickr
 

Comment préparer des choux?

 

Pour couper un de chou  en fleurons, coupez-le en deux ou en quatre selon sa taille. Ensuite, enlevez les feuilles sèches ou abîmées ainsi que le trognon central.

Lavez le chou et ajoutez un peu de vinaigre blanc à l’eau de rinçage.

Posez le chou à plat et émincez-le. coupez le chou évidé en petits fleurons.

Mes recettes favorites au chou

 
boulettes-chou-rouge-2
Boulettes au chou rouge et au paprika
 
Piroshki au chou et œuf dur
 
Chaussons au boudin, chou rouge et pomme
 
Ragoût de chou et corned beef
 
Purée au chou et aux lardons
 
Poêlée de chou, pomme et knack au cidre
 
chou-farci
Kåldolmar ou chou farci
 
 
C’est maintenant à vous : si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Que faire avec de la farine de pois chiches?

Photo GetSelfSufficient @Flickr
 
On trouve parfois de la farine de pois chiches dans les rayons bio des supermarchés, et si vous êtes un peu curieux comme moi, vous vous êtes peut-être laissés tenter par un paquet. Oui mais voilà, une fois qu’on a cette farine, qu’est-ce qu’on en fait? Car il ne suffit pas de remplacer la farine de blé, par celle-ci à l’identique…  Pour éviter que celle-ci ne traîne trop longtemps dans vos placards, voici quelques idées sympa et pas trop compliquées pour utiliser la farine de pois chiches. 

Des beignets

 
La farine de pois chiches peut facilement servir à réaliser une pâte à beignets pour enrober par exemple des légumes avec un peu de curry, façon pakora ou tempura. 
 
 

Des falafels

 
Les falafels sont à base de pois chiches mixés, mais pour une version encore plus rapide et qui ne demande même pas de mixeur, vous pouvez simplement utiliser de la farine de pois chiches, que vous accommodez avec de l’oignon, des épices, et que vous amalgamez avec de l’eau. 
 
 

La farinata 

 
La farinata est une sorte de galette très fine qui est à base de farine de pois chiches. C’est tout simple, très parfumé, et parfait pour accompagner un plat italien comme une salade tomates mozzarella.  Dans le même esprit, vous pouvez aussi tenter la socca, originaire de Nice. 
 

Des frittata et omelettes végétales

 
Bien sûr, ça n’est pas parfaitement identique, mais la farine de pois chiches permet de se substituer aux oeufs et d’obtenir une préparation qui se poêle très bien et permet de faire des sortes d’omelettes sans œufs. 
 
 

Des steaks ou boulettes végétales

 
Ajoutez un peu de farine de pois chiches dans vos recettes de steaks végétaux ou boulettes végétales, cela les aidera à bien s’amalgamer  et améliorera leur tenue. 
 
 
Et vous, vous avez déjà tenté cette farine? Vous en avez fait quoi?
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Découvrez une recette de chaque pays d’Asie

J’ai une véritable passion pour la cuisine du monde, et si je rêve de découvrir en vrai chaque pays du globe, en attendant je me contente de les découvre en cuisine! près plusieurs années à expérimenter sur ce blog, j’ai réalisé que j’ai enfin testé une recette de chaque pays d’Asie! Je me suis basée sur la liste des pays du continent asiatique de Wikipédia pour constituer cette liste. Ce continent est le plus vaste et dispose d’une très grande variété culturelle, ce qui qui se ressent aussi en cuisine! Je vous fais donc découvrir ici ce voyage à travers 47 pays!

 

Afghanistan : dal afghan
Arabie saoudite : œufs durs aux épices
Arménie : gâteau aux pommes
Azerbaïdjan : à venir
Bahreïn : à venir
Bangladesh : poulet korma
Bhoutan : à venir
Birmanie : Sanwin makin
Brunei : à venir
Cambodge : boeuf loc lac
Chine : concombre écrasé
Corée du Nord : lentilles coréennes
Corée du Sud : boulettes goji wanja jorim
Émirats arabes unis : à venir
Géorgie : à venir
Inde : paneer lababdar
Indonésie : sambal kemiri
Irak : à venir
Iran : naan berenji
Israël : ozne aman
Japon : curry japonais au boeuf
Jordanie : ful madammas
Kazakhstan : à venir
Kirghizistan : à venir
Koweït : à venir
Laos : dip laosien
Liban : mujjadara
Malaisie : seri muka
Maldives : à venir
Mongolie : faux bœuf mongol
Népal : dal bhat
Oman : à venir
Ouzbékistan : à venir
Pakistan : moong dahl
Palestine : à venir
Philippines : abodong gulay
Qatar : à venir
Russie : belyachi
Singapour : curry puffs
Sri Lanka : pudding of dulya
Syrie : keshke
Tadjikistan : à venir
Thaïlande : crème de pandan
Timor oriental : à venir
Turkménistan : à venir
Turquie : aubergines à la turque
Viêt Nam : pho au poulet
Yémen : à venir

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 9

Cheese rolls

Mon obsession pour le fromage, on en parle? Je crois qu’il est très difficile pour moi d’imaginer un bon plat sans un peu de fromage ici ou là, et c’est pareil pour mes apéros… Cubes de fromage, feuilletés, tartinades, dès que possible, j’y ajoute un peu de fromage! Mais bon, est-ce vraiment grave? Autant se faire plaisir, non? Et si ça plait aussi aux invités alors… Tout va bien!

 

L’idée m’est venue en voyant une recette sur le blog La cuisine de Lolo, un blog que je lis régulièrement. J’ai complètement changé la garniture mais le principe reste le même. Sa version aux deux fromages et pesto est consultable ici!

Cette recette de cheese rolls, ou rouleaux au fromage est très bonne, se picore en un rien de temps, et elle est très facile à réaliser. Autant dire que ça va devenir un must de mes apéros!

Pour un apéro hyper gourmand, essayez ces boulettes au surimi et ces sablés au parmesan également!

 

  

Source inspiration :
https://www.cuisinelolo.fr/2019/03/18/cheese-rolls-aux-deux-pesto/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mes idées recettes avec des lentilles

 

Les lentilles sont vraiment un ingrédient génial et hyper polyvalent, et pourtant je trouve qu’on a tendance à les sous estimer et à les sous utiliser en cuisine. Ok, il y a la question de la durée de cuisson, mais ce sont quand même les légumineuses qui cuisent le plus vite, surtout ces braves lentilles corail qui prennent à peine plus de temps à cuire que du riz ou des pâtes! Si comme moi vous voulez en mettre un peu plus souvent dans vos assiettes, voici quelques idées vraiment sympa, testées et approuvées!

Lentilles à la coréenne

Tajine de boulettes aux lentilles

Salade de lentilles à la feta

Galettes lentilles poireaux

Purée de lentilles corail et potiron

Pilaf d’orge perlée et lentilles roses

pilaf-orge-perlee-2

Cookies aux lentilles corail

cookies-lentilles-2

Tartinade végétale aux lentilles corail et poivrons

tartinade-lentille-poivron-3

Dahl de lentilles corail

dahl-vegetarien-lentilles-corail

Veggie burger aux lentilles corail

veggie-burger-lentilles

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Voyage gourmand au Danemark: que manger et ramener ?

Source Pug Girl @Flickr
 
Régulièrement, je vous partage mes idées souvenirs ou mes plats favoris issus d’un pays que j’ai visité. Les voyages et la cuisine sont deux de mes plus grandes passions et quand je peux les réunir, je suis aux anges! C’est pourquoi en voyage, je suis toujours à l’affût de petits souvenirs culinaires, ou de spécialités à tester pour découvrir comment mangent les gens sur place. Aujourd’hui, direction le Danemark! Je vous livre mes conseils sur ce qu’il faut impérativement tester sur place, ou ramener dans vos valises.
 
 

Des fromages

 

On trouve quelques fromages sympa au Danemark. Il y a notamment un bleu danois, nommé le danablue. Vous pourrez aussi découvrir l’esrom, un fromage au lait de vache à la saveur prononcée, et avec de petits trous. Un peu plus doux, l’havarti se trouve également facilement. J’ai goûté ce dernier accompagné de compote et le mélange était très sympa! 

Source  @Flickr

Du pain et des “viennoiseries” danoises

 

Les viennoiseries ne se trouvent pas qu’à Vienne, et certaines que l’on trouve au Danemark sont très sympa.  Les wienerbrod (viennoiseries) les plus célèbres sont les kanelsnegl, des petits pains à la cannelle, et le romsnegl, un petit pain glacé au rhum. Côté pain, il y a beaucoup de pains bruns très sympa, et notamment le rugbrod ou pain danois.


Source Krista @Flickr

Des smorrebrod

 
Les smorrebrod sont une institution danoise. Il s’agit de tartines couvertes d’ingrédients frais et que l’on sert pour pas cher du tout dans tous les cafés et restaurants. Il y en a de très basiques ou de plus élaborées. On en trouve par exemple au fromage harvati avec de la compote, avec du hareng, de la moutarde sucrée et câpres, le tout sur du pain au malt (maltbrod) ou du rye brod. C’est la meilleure alternative pour manger typique et pas trop cher le midi au Danemark.
On trouve aussi une variante moderne, nommée les smushies. C’est exactement la même chose, mais servi en mini portions, à partager à l’apéritif.
 

Source Heather Cowper @Flickr
 

Du poisson

Les danois consomment beaucoup de poissons et notamment le hareng, des poissons fumés en tous genre, comme des maquereaux, de l’anguille… On trouve aussi les fiskefrikadeller, des boulettes de poisson épicées, et les sildebof, des croquettes de hareng accompagnées d’une sauce aux oignons. On sert dans certains restaurants le “platte” : une assiette garnie de produits de la mer comme du hareng, des crevettes, etc.


Source kaet44 @Flickr

De la street food

Il y a quelques classiques de street-food au Danemark et parfois des petites cabanes (polsevognen) qui vendent des hot-dogs et des snacks. On y trouve des hot-dogs composés de saucisses (pølser), avec des cornichons marinés (agurk) et de l’oignon grillé (ristede løg) ou de la rémoulade, une sauce qui n’a rien en commun avec notre rémoulade française. On y trouve aussi des frikadelle, encore un faux ami car ils n’ont que le nom en commun avec nos fricadelles! Il s’agit plutôt de petites galettes de viande type steak haché, qui peuvent être mises dans des sandwiches (ou pas). 
 

Source Jay Bergesen @Flickr

Des gâteaux et desserts

 

Il y a de nombreux gâteaux bien réconfortants au Danemark, j’ai pu tester le kransekage, ou gâteau aux amandes, l’æblekage, un gâteau aux pommes, mais aussi l’oldemorstang, qui rappelle un peu le stollen.  Sinon, le dessert divin à tester si vous aimez le ria au lait, c’est le risalamande : un riz au lait  aux amandes gâchées et à la confiture de cerises, un dessert typique de Noël là-bas.


Source Steve Snodgrass @Flickr

Des condiments et accompagnements

Il y a bien sûr des accompagnements à tout ça et parmi les plus fréquents, on trouve beaucoup de cornichons au vinaigre, ou d’oignons marinés dans un jus tout rose, sans doute à la betterave. 

Les salades de pommes de terre à la crème, ciboulette et oignons rouges sont également un accompagnement délicieux.

Des boissons

Ceux qui ont soif trouveront leur bonheur au Danemark, rassurez-vous. Il y a des brasseries célèbres là-bas comme la Carlsberg, et la Tuborg, mais aussi, bien plus sympa, de nombreuses micro brasseries, dont la plus grosse (qui n’en est donc plus une!) est la Mikeller. Les Danois ont aussi développé la première « bière open source », la Vores Øl. L’aquavit est une boisson locale aux plantes qui est un peu tombée en désuétude, mais revient à la mode grâce à certains cocktails.


Source Bernt Rostad @Flickr

Des accessoires de cuisine

 

Si vous aimez les accessoires design, vous pourrez vous faire plaisir et vous ramener des ustensiles en tous genres, car de nombreuses marque superbes sont originaires du Danemark : Bodum,  Bloomingville, Ferm Living, Greengate et plein d’autres, il n’y  que l’embarras du choix.

Voilà, côté alimentation et cuisine ce que j’ai remarqué au Danemark. Les mateurs de design seront évidemment aussi aux anges, ainsi que les fans des contes d’Andersen, qui pourront ramener une édition danoise s’ils le souhaitent! Et vous, qu’avez-vous ramené de là-bas?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Boulettes au four avec cœur de fromage

Aujourd’hui, je vous propose une recette de boulettes que j’ai réalisée pour un repas où je recevais plusieurs enfants à manger.

 

J’ai toujours une crainte quand je reçois des enfants, car même s’ils ne sont pas forcément difficiles, ils ont tous leurs petites lubies que seuls leur parents maîtrisent : “surtout pas d’oignons“, “il aime les tomates mais seulement crues et pas coupées en dés mais en lanières“, “le poivron il le détecte même mixé et mélangé“… J’exagère, mais c’est un peu ça! Ma fille par exemple adore les légumes mais seulement à condition qu’ils soient servis à côté du féculent, pas mélangés.

 

Ma hantise est donc que des enfants refusent catégoriquement mon plat parce que j’aurais commis par hasard l’impair qui les rebute en bloc. Pour autant, je n’ai pas envie de leur faire de simples coquillettes nature avec une tranche de jambon. Cette fois-ci, j’ai donc décidé de tenter une recette de boulettes de viande maison. Qui n’aime pas les boulettes? Personne hein?

Je pense que j’ai été bien inspirée avec ce choix. Ces boulettes sont fourrées au cœur avec un peu de fromage fondu et, je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, elles ont plu à tous les enfants que je recevais sans exception : un succès donc!

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 15