Archives par mot-clé : Alsace

Quels vins prévoir dans sa cave pour les apéritifs?

Photo Jeff Kubina  @Flickr
 
En cette période de foire aux vins, certains d’entre nous vont en profiter pour renflouer leur cave. Cela sera notamment mon cas! Si on pense souvent aux bonnes bouteilles qui accompagnent les repas, le vin est aussi idéal servi à l’apéritif, qu’il soit rouge, blanc ou rosé. Aujourd’hui, je vous propose donc de découvrir les bouteilles qu’il faut stocker en priorité si vous voulez avoir un peu de vin d’avance dans votre cave pour vos apéros. 
 
    
Photo Quinn Dombrowski  @Flickr 



Les rouges



Le vin rouge à l’apéritif, c’est très sympa, à condition de le choisir léger, pas trop tannique, avec du fruit et du croquant, pour réveiller les papilles sans agresser le palais. Vous pourrez ainsi monter en puissance si vous le souhaitez au cours du repas. Il n’a pas besoin d’être trop complexe non plus à ce stade du repas. Les vins ronds et simples s’accorderont par ailleurs très bien avec les fromages et charcuteries de l’apéritif.
 

Photo Andrei!  @Flickr
Que choisir?
 
    • Un Bourgogne de cépage Pinot noir ou Gamay. 
    • Un Beaujolais Village ou d’appellation, comme l’Irancy, Régnié, Morgon, Chiroubles,  Brouilly…
    • Un Vallée de la Loire, comme le Saint Nicolas de Bourgueil, le Chinon ou le saumur champigny.
    • Un vin du Bordelais comme le Lalande de Pomerol.


Photo Ryan Bjorkquist  @Flickr

Les blancs



Le vin blanc est celui qu’on sert le plus volontiers à l’apéro. J’aime les vins blancs minéraux et légers dans ce domaine. Certains apprécieront aussi des notes beurrées, des arômes fleuris ou des vins plus vifs. J’évite généralement les moelleux que je ne trouve pas adaptés à l’apéritif mais c’est affaire de goût. 

Que choisir?
    • Un vin de Touraine. 
    • Un Côte du Rhône.
    • Un Chablis.
    • Un Bourgogne chardonnay
    • Un Languedoc léger.
    • Un riesling ou un pinot gris alsacien 




Photo  Susanne Nilsson @Flickr

Les rosés

 

Le rosé est un vin couramment choisi pour l’apéritif, surtout l’été, car il est souvent frais et léger. Personnellement je n’en suis pas fan, mais j’en prévois toujours un peu car il plaît à beaucoup de monde, et il est parfaitement adapté aux apéritifs pris en terrasse au soleil avec gressins et olives. Il est aussi pratique à servir avant un barbecue, car on pourra continuer le repas avec. Mais attention à ne pas choisir n’importe quel rosé : certains  vins rosés corsés s’accordent mieux avec des grillades ; le but de l’apéritif étant de préparer ses papilles et non de les écraser avant même le repas.

Que choisir?
 
  • Un rosé de Provence, frais et léger
  • Un cabernet d’Anjou, croquant et légèrement sucré.
  • Un AOP rosé de Loire.
  • Un IGP de Méditerranée
  • Un IGP d’Oc rosé
  • Un Gris de Toul

Les vins pétillants



Avec une coupe de bulles servies fraîches, vous êtes sûr de faire plaisir à l’apéro ! Le champagne ou les crémants et autres vins pétillants sont parfaits à l’apéritif car c’e sont des vins blancs vifs. La sensation de fraîcheur est encore renforcée par l’effet des bulles en bouche. Qu’il soit brut, demi-sec ou rosé, servez-le frais, mais pas glacé. Il n’y a pas que le champagne en la matière. Amusez-vous à tester différents crémants, clairettes, vins pétillants italiens ou cavas espagnols et choisissez vos favoris.


Que choisir?

 

  • Un champagne brut, demi-sec ou rosé
  • Un crémant de Bourgogne, d’Alsace, de Loire
  • Un cava espagnol
  • Une clairette de Die
  • Une blanquette de Limoux
  • Un prosecco italien

    Un Vouvray ou Saumur effervescent






    Photo Quinn Dombrowski  @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Que faire avec la Mirabelle de Lorraine?

Connaissez-vous la mirabelle de Lorraine ? Présente depuis cinq siècles en France (notamment en Alsace et Lorraine), la mirabelle Lorraine est une variété de prune classée IGP (Indication géographique protégée). Chaque année, on s’en régale à toute vitesse car malheureusement, son goût est aussi savoureux que sa saison est courte! Heureusement, on peut la trouver le reste du temps sous d’autres formes, comme des conserves, des surgelés… On peut aussi profiter de la saison pour faire soi-même ses fruits au sirop ou ses confitures, pour garder ce petit plaisir tout au long de l’année… Aujourd’hui, je vous parle un peu plus de ce délicieux fruit et de ce qu’on peut faire avec! 


Photo Bernard Fidel @Flickr

Comment reconnaître une mirabelle mûre ?

La saison des mirabelles est courte : elle s’étend de mi-août à fin septembre. Une mirabelle mûre sera moelleuse, couverte de tâches de rousseur et couverte d’une pruine caractéristique. Une fois le fruit coupé en deux, son noyau se détachera tout seul.

 
Photo storebukkebruse @Flickr

Comment conserver les mirabelles ?

Pour conserver les mirabelles de Lorraine, stockez-les à température ambiante ou en saison très chaude, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Consommez-les rapidement après achat : elles ne se conservent pas plus de 3 jours. Pour en profiter en hiver, il est possible de congeler les mirabelles ou d’en faire des conserves.


Photo storebukkebruse @Flickr

Comment préparer les mirabelles?

La meilleure façon de la savourer est bien sûr de la croquer à pleines dents. Mais elle sera parfaite également dans toutes sortes de recettes salées ou sucrées.  Découvrez ci-dessous mes idées favorites pour la préparer! 


Photo alain cielas @Flickr

Le clafoutis 

L’été, il n’y a rien de meilleur qu’un bon clafoutis moelleux! Avec des mirabelles bien juteuses, c’est un délice.

La tarte

On peut réaliser une tarte très rapide avec une pâte feuilletée couverte d’un peu de confiture et sur laquelle on dépose des demi-mirabelles, face bombée sur le dessus. Pour une version encore plus gourmande, j’aime ajouter un peu de crème pâtissière et utiliser une pâte sablée, un pur régal!

Le gâteau au yaourt ou muffins aux mirabelles

Prenez votre recette habituelle de gâteau yaourt ou de muffins, quatre quarts…. Et ajoutez-y des dés de mirabelles juste avant d’enfourner, pour une recette simple et saisonnière!

Le flan ou far aux mirabelles

J’adore le flan ou le far breton. Il est souvent nature ou aux pruneaux, mais cela fonctionne parfaitement avec des morceaux de mirabelles. Le flan aux mirabelles est d’ailleurs un must en Lorraine!

La confiture ou compote

Tout comme les prunes, les mirabelles fonctionnent parfaitement en compote et en confiture, et cela permet d’en profiter toute l’année. 

En crumble

Rien de meilleur qu’un bon crumble à la fin de l’été, avec de bonnes mirabelles gorgées de soleil!

En sucré salé

Les mirabelles peuvent aussi très bien fonctionner en sucré/salé, notamment dans une salade, ou poêlés pour accompagner une une volaille ou du magret de canard.

Et vous, vous aimez les mirabelles? Vous les savourez comment?

Photo de couverture alain cielas @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Tourte fine aux poireaux et munster

Mon frère a la chance de vivre en Alsace et il y a quelques mois, mon autre frère est allé lui rendre visite et m’a demandé de m’occuper de son chat en son absence. 
 
 
 
J’adore les animaux et c’est donc une mission que j’ai remplie de bon cœur ! À son retour, mon frère m’a remerciée comme il se doit en me ramenant… Un munster ! J’étais ravie car j’adore le fromage, il me connaît bien et savait qu’il ferait mouche avec ce choix ! Le dit munster a alors attendu quelques jours dans mon frigo que je lui trouve une recette digne de ce nom. 
 
 
Quelques jours plus tard, j’avais des poireaux à utiliser. Je me suis demandé si j’allais en faire une recette healthy comme une bonne petite soupe, mais très vite mon esprit a bifurqué vers des choix moins raisonnables. 
 
Et si je mettais du munster sur les poireaux ? Et si j’ajoutais de la crème ? Et si j’entourais l’ensemble de la pâte filo pour donner du croustillant ? Ce plat aux poireaux n’a plus rien de light à ce stade, on est d’accord ! Mais il est super bon et gourmand, c’est l’essentiel non ? 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gratin de crozets aux poireaux et munster

Récemment, j’ai passé une commande sur un site de produits régionaux, et parmi eux, j’ai trouvé de bons crozets traditionnels. J’adore ces pâtes savoyardes, mais j’en trouve rarement donc j’étais super emballée à l’idée d’en commander. Les crozets sont d’aspect assez étrange, ils ressemblent un peu à mes yeux à des déchets de pâtes, vous ne trouvez pas? Ils sont traditionnellement réalisés à base de sarrasin, mais on en trouve aussi à base de blé dur ( ils sont alors parfois appelés crozets blancs). C’est ces derniers que j’ai reçu dans ma commande, mais les crozets de sarrasin se cuisinent exactement de la même façon.
 
 
 
Ma première idée a été d’en faire une croziflette, mais au vu des (nombreux) restes à finir dans mon frigo, j’ai préféré imaginer une variante avec ce que j’avais à disposition. J’avais des poireaux qui me faisaient de l’œil et un munster ramené d’Alsace par mon frère qui développait son doux parfum depuis un moment. Je me suis dit qu’ils feraient des alliés parfaits pour un gratin bien rustique. J’y ai ajouté de la bière, parce que j’avais une bouteille ouverte et que je trouve que ça parfume agréablement les sauces de type béchamel.
 
 
Le résultat est comme je l’imaginais, super bon, avec un parfait équilibre de la crème. Le mélange est bien onctueux et pas sec du tout! Mais il faut avouer que ça va parfumer votre maison pendant quelques heures! Il n’y a rien de pire que le munster à ce niveau, à part peut-être mon cher maroilles du nord! La Chimay est impossible à deviner une fois la recette terminée, mais elle donne une petite note sucrée très agréable. Elle peut être remplacée par du vin blanc ou du bouillon de légumes pour une version sans alcool.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 5

Cocktail orange café

Je ne sais pas bien pourquoi, mais le cocktail que je vous propose aujourd’hui m’évoque un lendemain de réveillon… Je l’imagine bien pour clôturer le repas du 25 décembre, ou encore pour se remettre d’aplomb si on doit recommencer la fête le soir du 25… Je ne sais pas vous mais chez moi, Noël, ce n’est pas que le 24 et le 25 midi! Il y a un rebond avec les cousins, les filleuls, les amis qui viennent de loin, le frère d’Alsace, et en plus il faut ajouter les complications des familles recomposée, certains enfants ne sont pas toujours dispos car avec l’autre partie de leur famille, alors on se repositionne une petite date…
 
  
 
Au final, je n’enlève jamais mon sapin avant fin janvier, le temps que le père Noël puisse aller et venir librement selon les disponibilités de chacun!
 
 
Et quand enfin ca s’arrête, je ne peux plus entendre parler de nourriture pendant des semaines!
Du coup ce cocktail, à la fois gourmand mais avec un petit côté qui aide à la digestion grâce aux alcools forts et aux notes d’orange, je le voyais bien pour accompagner cette période! Sans compter qu’il contient du café qui donne un petit coup de fouet.
Inutile de vous préciser qu’il est également délicieux, après, vous le buvez quand vous voulez!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Canapés au fromage de brebis et confiture de cerise noire

Je suis une folle de confiture de cerises noires, cette spécialité divine que l’on trouve dans le sud ouest de la France et qui sert entre autres à réaliser le gâteau basque.
 
  
 
 
 
J’ai eu la chance de pouvoir en recevoir un pot grâce à l’épicerie fine en ligne Le goût de nos régions
 
Le goût de nos régions est une épicerie fine en ligne qui propose un large choix de spécialités culinaires venant des 4 coins de notre beau pays :
 
 
– L’Alsace Lorraine (pain d’épices, kougelhopfs, bière alsacienne , bergamotes de Nancy, nonnettes…)
– La Bretagne (fleur de sel, caramels, tartare de la mer aux algues, du chouchen, palets bretons, galettes bretonnes…)
– le Rhône-Alpes et l’Auvergne (crozets de Savoie, confiture, nougat, lentilles vertes du Puy AOP, clairette de Die…)
– Les Hauts-de-France (bêtises de Cambrai, chuques du Nord, gaufrettes, bière ch’ti…)
– La Provence et la Corse (huile d’olive, caviar d’aubergine, tapenade, des herbes de Provence, confiture, riz de Camargue, calissons…)
– le Sud-Ouest (haricots tarbais, violettes de Toulouse, pruneaux d’Agen,…)…. 
 
 
Ce qui m’a plu dans ce site, c’est qu’il s’agit de produits du terroir fabriqués de manière artisanale par des petits producteurs locaux. 
Le goût de nos régions propose aussi bien ces spécialités régionales à l’unité qu’en paniers garnis. Les paniers garnis peuvent être composés soi-même ou sont également déjà composés, sous forme de coffrets cadeaux. 
 
 
Si vous êtes vous aussi tentés, vous pouvez vous procurer ces produits et même aussi de super coffrets illustrant ces régions qui pourraient faire de très beaux cadeaux lorsque l’on est en panne d’inspiration ! J’ai d’ailleurs une petite surprise : vous pouvez bénéficier de 10% sur votre commande jusqu’au 31 décembre 2020 avec le code : notparisienne10. Noël approche, pensez-y. 
 
De mon côté, je vais me régaler de confiture de clémentines, de crozets de Savoie et de tartare de la mer entre autres, et aujourd’hui c’est avec une confiture de cerises que j’ai ouvert le bal!
 
 
Je vous propose donc une petite recette rapide et délicieuse pour l’utiliser. Cette confiture est traditionnellement servie pour accompagner les fromages de brebis, cela permet de confectionner des toasts délicieux et très rapides à faire! 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Comment composer un bar idéal?

Photo Adrian Scottow @Flickr

Vous l’aurez sans doute remarqué au nombre de recettes de tartinades que je propose, j’adore organiser des apéritifs. C’est un plaisir pour moi de recevoir et j’aime aussi bien préparer de petites choses gourmades à picorer que préparer des cocktails en tous genres. J’ai une collection de bouteilles assez étoffée (c’est un euphémisme) à force d’acheter toujours le petit ingrédient qui manque pour telle ou telle recette de cocktail… Et j’ai toujours l’impression qu’il manque quelque chose quand je repère une recette qui me plait, pas vous?

Alors, je me suis demandé quel étaient les basiques pour composer un bar qui permette d’improviser un grand nombre de cocktails, mais aussi de faire plaisir à des invités qui ont des goûts différents. Ma liste est déjà très étoffée et tout n’est pas indispensable bien sûr, cela dépend de vos goûts et de ce que vous aimez préparer… Mais en vous en inspirant, vous devriez être capables de préparer de savoureux cocktails pour les soirées entre amis, mais aussi de profiter de bons alcools servis purs, bref, vous pourrez jouer au parfait barman à la maison!

Les eaux-de-vie

Les eaux de vie sont la base de nombreux cocktails. Certaines personnes n’aiment que les cocktails au rhum, d’autres au whisky, donc c’est à adapter selon vos goûts mais dans l’absolu,  les basiques les plus utilisés dans les cocktails sont la vodka, le gin, le whisky (et le bourbon),  le rhum et la tequila (et la cachaça si vous aimez la caïpirinha). Le cognac, l’armagnac et le calvados font aussi de délicieux cocktails à la française.  Si vous aimez voyager lors de vos apéritifs, l’aquavit permet de super associations également.

Bitters, vins cuits et autres

En association des alcools forts, ou seuls, les bitters comme l’Angostura et les vermouth (blanc, rouge et dry) sont des indispensables des cocktails. A consommer avec de l’eau mais aussi en cocktails, le pastis est aussi indispensable, et vous pouvez investir dans une bouteille d’absinthe si vous aimez ça.  A consommer tel quel mais aussi en cocktail, le porto rouge est souvent apprécie, ainsi que sa variante blanche, un peu moins connue. Enfin, je vous recommande d’avoir de l’Apérol pour les spritz, du Pimm’s pour le cocktail du même nom, et pourquoi pas un apéritif à base de vin un peu old fashionned comme le Lillet.


Photo Adrian Scottow @Flickr

Liqueurs

Les liqueurs peuvent être consommées sur glace telles quelles ou entrer dans la composition de pas mal de cocktails. Il en existe des dizaines, mais voici celles qui semblent servir le plus souvent dans les cocktails. Adaptez ce choix à vos goûts pour éviter d’avoir des bouteilles qui trainent 10 ans dans vos placards… Le basique indispensable est bien sûr la crème de cassis qui permet de composer le fameux kir ou sa variante royale au champagne. Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup la liqueur de pamplemousse pour réaliser le fameux rosé pamplemousse.  Du côté des saveurs gourmandes, le Bailey’s, la liqueur de cacao et la liqueur de café (Kalhua) entrent dans la composition de nombreux cocktails. Enfin, un triple sec comme le grand Marnier ou le Cointreau est toujours une valeur sûre. Ajoutez du curaçao bleu pour les cocktails aux couleurs des mers des du sud, et vous avez une bonne base de départ pour parer à toutes les envies.

Traditions régionales

J’aime beaucoup ramener des apéritifs et boissons régionales de mes voyages, ça permet de faire découvrir quelque chose d’un peu différent aux invités et on peut aussi faire des cocktails très sympa avec. Parmi mes chouchous, j’aime particulièrement le cap corse, le Picon, le Pineau des Charentes blanc et rouge, le Cidre  et le poiré et enfin le Pommeau de Normandie, mais chaque région regorge de trésors!


Photo Michael Korcuska @Flickr

Bière & cidres

En bonne nordiste, je n’imagine pas de ne pas avoir un choix de bières significatif pour mes invités. Ce n’est pas l’ingrédient à cocktails le plus répandu, mais il en existe quand même un certain nombre, comme le Picon bière ou le Monaco, mais aussi d’autres plus élaborés. Mes bières favorites sont les IPA dont j’apprécie l’amertume, mais cela ne plaît pas à tout le monde, aussi j’essaye d’avoir aussi d’avance une blonde et une ambrée. Plus spécifique mais il y a des amateurs (comme moi), les stout et les brunes sont aussi très sympa. Le cidre est une bonne option quand on reçoit des gens qui n’aiment pas trop l’alcool ou qui vont conduire car il est très léger. L’automne, j’aime faire des cocktails aux cidre avec un peu de calvados, du sirop de cannelle et des morceaux de pomme, un régal.

Vins et champagnes

Les vins et champagnes sont des basiques qu’on peut consommer tel quels ou utiliser dans une multitude de cocktails. Le crémant ou le champagne sont parfaits tels quels ou pour les kirs et soupes de champagne. Le Prosecco est idéal pour les spritz, mais peut être remplacé par un autre vin mousseux si vous voulez acheter moins de variantes. Un choix de vins rouges légers ( par exemple, Bourgogne, beaujolais, ou vins de la Loire comme le Bourgueil), de blanc frais (Bourgogne, Languedoc léger ou Loire), ou de rosé léger ( côte de Provence ou Anjou léger) permettront de répondre aux goûts de tous vos invités.

Sirops et édulcorants

Les sirops permettent d’aromatiser les cocktails. Il en existe un choix impressionnant et vous pouvez vous lancer dans une collection si vous en avez envie. Les plus utiles sont le sucre de canne, que l’on trouve dans énormément de cocktails, et la grenadine. Ensuite parmi les sirops à cocktail, vous n’avez que l’embarras du choix. Mes chouchous du moment sont ceux au sureau, à la verveine, à l’abricot, au melon, à la barbe à papa, à la vanille, à la mirabelle, au coquelicot, à la pistache… Enfin, il vous faudra toujours dans vos placards du sucre blanc et roux.

Jus de fruits

Les jus de fruits peuvent être servis seuls, en cocktails de fruits sans alcool ou bien sûr, entrer dans la composition de cocktails aux fruits. Le jus de citron jaune et vert peuvent vraiment vous dépanner lorsque vous n’avez pas de citrons frais, et ils se conservent très bien donc je recommande de toujours en avoir au frigo. Le jus d’orange est un basique à avoir d’avance, ainsi que le jus de tomates si vous êtes amateurs de bloody Mary.


Photo Michael Korcuska @Flickr

Eaux et sodas

Les eaux et sodas ont de nombreux usages. Si vous n’en consommez pas au quotidien, privilégiez des bouteilles individuelles pour éviter le gaspillage car ils s’éventent vite une fois ouverts. Les basiques à avoir sont l’eau gazeuse, pour le mojito, le tonic pour le gin tonic, le cola et la limonade.

Autres

Pour finir, il y a quelques basiques du placard très utiles pour les cocktails, comme la Sauce Worcestershire, le Tabasco, le sel de céleri qui vous permettront de réaliser le fameux Bloody Mary. Les olives vertes décoreront des cocktails comme le martini. Un shaker, un jigger, une cuiller à mélange, une passoire à glaçons (ce n’est pas pareil qu’une passoire à pâtes!), un chinois, un pilon, un presse-agrumes, sont les accessoires les plus utiles.

Voilà, avec cette liste, vous devriez être paré pour devenir un champion du cocktail et des apéros!  Et vous, quels sont vos cocktails préférés?

Sources d’inspiration  :
http://www.deguermantes.com/articles/2017/6/5/le-bar-maison-ideal
https://www.villaschweppes.com/article/les-alcools-et-les-ingredients-a-avoir-chez-soi_a648/1
https://avis-vin.lefigaro.fr/spiritueux/o26611-aperitif-quelles-bouteilles-pour-se-constituer-le-bar-ideal

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Comment profiter à fond du mois de décembre?

Photo PokemonaDeChroma @Flickr
 
On clôture l’année en beauté avec le mois de décembre! Nous allons bien sûr célébrer Noël et le nouvel an, mais il y a plein d’autres façons d’apprécier ce joli mois festif! Je vous en parle dans cet article.
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de décembre :
 

Réinventez votre menu de fêtes

Le dîner de Noël est un moment propice à la famille, à la détente et surtout à la nourriture! Mais si vous servez le même repas année après année, il commence peut-être à dater un peu. Ajoutez un peu de piquant à vos festivités cette année avec un menu alternatif pour le dîner de Noël. Pourquoi ne pas abandonner le foie gras ou le saumon au profit d’aliments moins communs par exemple, ou remplacer la dinde ou la bûche?

     
Photo CCFoodTravel.com @Flickr

Faites une tourte

Le 1er décembre est la journée mondiale de la tourte, n’est-ce pas l’occasion rêvée de se régaler? Sérieusement, la tourte est un plat tellement réconfortant qu’on devrait en cuisiner beaucoup plus souvent! On peut même garnir sa tourte avec des restes du frigo et en faire un plat zéro déchet et délicieux.


Photo Darren Foreman @Flickr

Faîtes des bredele

Connaissez-vous cette tradition made in Alsace absolument géniale? Vous préparez de délicieux biscuits dans plein de formes et goûts différents, vous en faites un stock phénoménal et vous en offrez à tous ceux que vous aimez durant le mois de décembre. 


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Visitez les marchés de Noël

Durant tout le moi de décembre, on a la possibilité de visiter plein de marchés de Noël plus jolis les uns que les autres. Si vous avez la chance de pouvoir aller en Alsace c’est vraiment le meilleur endroit pour en profiter, à défaut chaque ville ou presque propose son modeste marché de Noël. profitez-en pour faire quelques achats, boire un vin chaud manger un bretzel… 


Photo Matthias Ripp @Flickr

Organisez un secret santa

Cette tradition consiste à organiser un petit Noël entre amis ou avec la famille, les collègues… On fixe un budget à ne pas dépasser, généralement très raisonnable comme 5 ou 10 € maximum. Ensuite, chacun tire au sort le nom de la personne qu’il devra gâter, mais ne devra surtout pas le révéler jusqu’au jour J. Ainsi à Noël, chacun reçoit un cadeau totalement surprise, tant sur son contenu que sur son émétteur!


Photo Alexander Baxevanis @Flickr

Voilà mes idées pour faire de décembre un mois (encore plus)  unique! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mini tourtes aux knacks et pommes de terre

Connaissez-vous l’Alsace? J’ai visité Strasbourg il y a 2 ans à l’occasion du marché de Noël et j’ai été littéralement enchantée par la beauté de cette ville, ainsi que la magie des petits villages environnants décorés pour les fêtes. Bien que ce ne soit pas très loin de chez moi, la liaison nord-est prend plusieurs heures en voiture ou en train, et je n’y vais donc pas aussi souvent que je le voudrais, mais un de mes frères s’étant installé là-bas, je sais que j’irai avec plaisir lui rendre visite dès que possible. 
 
 
Il est difficile de parler de l’Alsace sans penser à la gastronomie de cette belle région. Que de spécialités sont proposées, toutes plus alléchantes les unes que les autres! Parmi mes favorites, il y a la classique mais efficace flammekueche. J’ai été amusée de voir que chez nous, on a tendance à commander une flammekueche en plat principal comme on le ferait pour une pizza, alors que là-bas, de nombreux restaurants nous la proposaient coupée en carrés, à manger avec les doigts et à partager à l’apéro. C’est vraiment une super idée que je retiens!
 
 
Autre spécialité indissociable de l’Alsace, la knack. Elle est à la fois plus grosse et plus goûteuse que la saucisse industrielle favorite des enfants au nom très proche. La recette que je vous propose aujourd’hui n’est pas officiellement une recette alsacienne, mais je l’ai créée pour mettre à l’honneur ces saucisses. Il s’agit de petites tourtes bien rustiques et nourrissantes puisque j’ai y ai aussi mis des pommes de terre, et une bonne dose de crème fraîche… Un peu comme sur une flammekueche en fait!
 
Le résultat est délicieux, je l’ai présenté sous forme de petites tourtes individuelles pour un rendu tout mignon, mais pas moins gourmand!
 
  
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 13

Cocktail Beijing bellini

A l’approche du nouvel an chinois, j’ai eu envie de vous proposer un petit cocktail pour votre menu à thème. Cela n’a pas été simple, car il n’existe pas des milliers d’idées dans le domaine à ma connaissance, mais je suis tombée sur une recette qui m’a finalement convaincue : le Beijing bellini (nom chinois de Pékin), aussi nommé le litchee Bellini. 
 
 
Le Beijing Bellini est une adaptation asiatique du traditionnel cocktail Bellini. Il aurait été créé par le mixologue du restaurant China 1 à New York. 
 
La grande différence avec le Bellini classique réside dans le fruit utilisé : on utilise ici du litchi à la place de la pêche traditionnelle. Ce petit fruit à la coquille blindée a un parfum délicat, légèrement floral, frais, sucré et délicieux, qu’on utilise rarement en cocktail mais c’est dommage! 
 
Vous pourrez trouver de la liqueur de litchi dans votre épicerie chinoise habituelle. Si vous n’avez pas d’épicerie à disposition, le Soho que l’on trouve en grande surface peut convenir, bien que ce ne soit pas tout à fait le même alcool.
 
 
Il vous faudra aussi des litchis en boîte, car on utilise le jus de la boite et pas seulement les fruits. Les litchis pelés en conserve sont disponibles dans les épiceries asiatiques et même dans de nombreux supermarchés, donc cela ne devrait pas poser trop de difficultés.  La vraie recette n’utilise pas ce jus, mais je trouve qu’il permet de donner plus de goût et de diminuer la proportion d’alcool dans le cocktail, car je reçois souvent des gens qui reprennent la route après le repas, donc j’aime proposer des boissons pas trop fortes. Pour un cocktail plus costaud, enlevez cet ingrédient si vous le voulez.
 
Je vous recommande d’utiliser un vin pétillant brut pour réaliser ce cocktail, sinon il finira par devenir trop doux et sucré. J’ai utilisé un vin pétillant brut d’Alsace, mais un Prosecco ou soyons fous, du champagne si vous avez le budget feront parfaitement l’affaire.
 
  
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 0