Spécialité de Russie : Chebureki

Aujourd’hui, je vous propose un plat que j’ai englouti découvert en Russie, et que l’on consomme aussi beaucoup dans les pays slaves, et en Mongolie. Les géorgiens, les lituaniens, et les ukrainiens revendiquent tous son invention, mais je crois que c’est un plat natif de Russie à la base. 
 
 
Les chebureki sont des chaussons composés d’une fine pâte croustillante, farcis de viande juteuse et frits. Ils sont très populaires et je dois dire que je comprends pourquoi! C’est un plat très accessible au niveau du budget, que l’on peut considérer comme un plat de la cuisine de tous les jours, voire de la cuisine de rue. Surtout, c’est un plat vraiment bon, délicieux même! En même temps, j’aime tout ce qui vient des pays de l’Est ou presque!
 
 
Je suis tombée amoureuse de ces chebureki à la viande pendant mon voyage en Russie il y a 2 ans et je savais que je finirais par en refaire moi-même… Ce jour est enfin arrivé!
 
J’ai utilisé du bœuf haché mélangé à des oignons et des épices pour la garniture, mais l’agneau est aussi très traditionnel. Les ingrédients de la pâte sont tout simples, avec seulement 3 ingrédients: farine, eau et sel. C’est tout!
 
Il existe de nombreuses variations pour la pâte à chebureki, certaines suggèrent d’ajouter de l’huile, des œufs ou même de la vodka! La recette de pâte que j’ai utilisée est traditionnelle et je la trouve parfaite comme ça, pas besoin de compliquer les choses.
 
A la sortie de la poêle, vos chebureki seront croustillants, une fois réchauffés ils deviennent plus mous. Dans les deux cas, c’est très bon!
 
Ces espèces de crêpes ne sont-elles pas tentantes? J’adore leur goût et leur texture uniques, et je vous garantis que vous aussi vous adorerez!
 
  
 
P.S. : Si la cuisine russe vous plaît, continuez votre repas avec ce gâteau russe au citron délicieux!
 
Spécialité de Russie : Chebureki

Portions : Pour 6 chebureki

Spécialité de Russie : Chebureki

Ingrédients

    Pour la pâte:
  • 175 g de farine 
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 12 cl eau 
    Pour la garniture
  • 200 g de boeuf haché 
  • 1/2 gros oignon
  • 12 cl d'eau froide
  • 12 cl  d'huile de friture
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Pour faire la pâte, mélangez l'eau avec le sel et ajoutez progressivement toute la farine, mélangez bien entre chaque ajout. N'ajouter toute la farine en une fois, il serait alors très difficile de la mélanger et d'obtenir une pâte molle et élastique. Vous pouvez voir besoin de mettre plus de farine (ou moins), ajustez de façon à obtenir avoir une pâte souple et pas collante.
  2. Mélangez la pâte et, si elle devient difficile à travailler, ajoutez une cuillère à soupe ou deux d'eau. Placez la pâte sur une assiette légèrement et couvrez-la. Laissez reposer à température ambiante pendant au moins 1 heure.
  3. Pendant ce temps, préparez la garniture en mélangeant le bœuf haché avec l'oignon, le sel, le poivre et l'eau. Mélangez, couvrez et réfrigérez pendant 30 à 45 minutes.
  4. Une fois que la pâte a reposé, découpez-la en 6 parties égales. Appuyez sur chaque boule avec votre main pour former de petites crêpes et saupoudrez un peu de farine des deux côtés. 
  5. Étalez chaque crêpe sur votre surface de travail pour obtenir des feuilles rondes très minces, elles devraient être presque transparentes.
  6. Placez 1 cuillère à soupe de garniture sur la moitié de chaque crêpe, en laissant environ 2 cm de libre sur les bords pour sceller.
  7. Brossez légèrement les bords de votre pâte roulée à l'eau froide.
  8. Pliez les chebureki de viande en deux, chassez tout l'air de l'intérieur et scellez-les en appuyant bien sur les bords avec vos doigts ou une fourchette.
  9. Faites chauffer de l'huile à feu moyen élevé dans votre poêle. 
  10. Faites cuire les chebureki pendant 3 à 4 minutes de chaque côté et posez-les après cuisson sur du papier absorbant pour absorber l'excès d'huile.
  11. Servez bien chaud.
 
Source d’inspiration :
 
 
(Visited 1 746 times, 1 visits today)

37 réflexions au sujet de « Spécialité de Russie : Chebureki »

  1. Ton enthousiasme donne véritablement envie de découvrir ce chebureki ! Je ne sais pas comment tu as fait pour obtenir des feuilles très minces en étalant avec les mains, j’imagine que la pâte doit être facile. En tout cas, c’est une belle découverte d »une cuisine que j’aime beaucoup. Bon week-end, bisous

    1. Oui la pâte est facile et gonfle à la cuisson ce qui donne cette finesse, car je suis loin d’être douée dans le domaine 🙂 bisous !

  2. Ca ressemble à s’y méprendre à mes samsas ouzbeks publiés le même jour que toi mais la cuisine ouzbeks a subi l’influence de tous les pays de la route de la soie et de ses voisins en sachant qu’elle a fait partie de l’URSS je ne suis pas étonnée. bises

  3. je connais la version nommée borek. J’adorais regarder les femmes le préparer au marché de Thouars le dimanche à Bordeaux sur la grande surface bombée en fonte. leur coup de main est impressionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.