Not parisienne

Recettes gourmandes

19 novembre 2022

Voyage gourmand : que manger en Martinique?

)La Martinique est connue pour ses plages et sa mer bleue transparente (côté caraïbes en tout cas!), mais elle a un autre atout : la gastronomie ! Sur cette île, vous découvrirez une cuisine créole colorée et savoureuse, à base de plats inspirés par les produits locaux les fruits et légumes exotiques, les produits de la mer, les épices… Découvrez ci-dessous les meilleures spécialités martiniquaises!

 

A l’apéro

Star de l’apéro en Martinique et plus largement aux Antilles, on consomme beaucoup de boudin noir, mais on trouve aussi du boudin au poisson, à la crevette, au lambi (je vous en parle plus bas)… Il y en a pour tous les goûts. Les balaous sont de petits poissons tout fins que l’on mange entiers frits à l’apéritif. Les accras sont également emblématiques de la cuisine martiniquaise. Ces petits beignets sont préparés avec de la morue, des crevettes ou des légumes et de dégustent généralement trempés dans de la sauce chien (une sauce faite d’oignons, de citron et d’herbes). 

En entrée

Le féroce est l’une des spécialités culinaires typiques de la Martinique. Il s’agit d’avocat écrasé avec de la chair de morue effilochée (en chiquetaille ou souskay), de farine de manioc et de piment. La chiquetaille de morue est aussi couramment servie dans de la soupe, avec de la salade ou dans les sandwichs. Egalement, on trouve des pâtés salés, ce sont des petits chaussons farcis au porc, à la morue, au poulet ou aux légumes. Ils sont parfaits à l’apéro, en entrée ou sur le pouce, pour combler une petite faim.

Côté viande

Le colombo de poulet est le plat que vous trouverez absolument partout, et il est à la fois bon marché et délicieux.
 Le poulet boucané est une recette héritée des premiers habitants amérindiens de la Martinique, il est très apprécié en Martinique et on en trouve partout. Il s’agit de poulet mariné, puis longuement fumé, avant d’être dégusté avec une sauce chien. La soupe pied, contrairement à ce que son nom indique, est un plat complet. Il s’agit d’un morceau de viande gélatineux, cuit dans un bouillon de légumes.

Côté poisson et fruits de mer

On consomme beaucoup de poisson et notamment de poisson frit sur l’île : il est délicieux servi pané et couvert d’oignons revenus à la poêle. Vous trouverez aussi sans doute le « ti nain morue », un plat à base de bananes vertes cuites à l’eau et servies avec de la morue séchée et une vinaigrette. Côté fruits de mer, le lambi est un fruit de mer issu de grosses et jolies conques, il est très cuisiné en Martinique. On en fait notamment des lasagnes de lambi ! Le cirique est un crabe que l’on trouve beaucoup localement, avec sa chair savoureuse, il est très apprécié. On en fait du matoutou de crabe et du dombré cirique, un plat à partir de petites boulettes de farine (un peu comme des gnocchis) cuites dans une sauce bien épicée avec les pinces de crabe. On mange aussi de l’oursin, sous la forme du blaff d’oursins, des oursins préparés avec des épices, du citron et des feuilles de laurier. Enfin, la langouste grillée tient une place de choix dans la gastronomie martiniquaise. Elle peut être accompagnée d’une sauce chien. 

Côté légumes

La majorité des plats créoles sont servis avec du riz blanc et des légumes pays (ou péyi en écriture locale) : avocat, patate douce, fruit à pain, banane jaune, manioc, dachine, igname, ainsi que des lentilles mijotées. Les végétariens auront cependant un peu de mal à trouver leur bonheur en Martinique : malgré l’abondance de légumes, la cuisine végétarienne est peu représentée. Ils pourront néanmoins se consoler avec les accompagnements : les fameux légumes pays, le gratin de bananes ou de christophines. Ce dernier est un régal, nappé d’une béchamel, avec une pointe de muscade. Il est également possible de se régaler d’avocats vinaigrette, ils sont beaucoup plus gros et parfumés que chez nous et pas trop chers. N’oubliez pas également de profiter des fruits locaux, comme les ananas bouteille, les maracujas, les caramboles ou encore la pomme cannelle, un fruit des Antilles délicieux. Sa chair  dégage un parfum de cannelle qui est à l’origine de son nom. 

 

Pour le goûter

Véritable institution, le pain au beurre est un pain brioché tressé ou en forme de pomme-cannelle (un fruit local). On l’accompagne d’un chocolat chaud plus ou moins épais, parfumé à l’amande amère, au zestes de citron vert et à la pâte d’arachide. On l’appelle le chocolat de communion, car il se déguste lors des célébrations (anniversaires, baptêmes, communions justement) mais il est aussi préparé sans occasion particulière.

En dessert

Les pâtés sucrés, sont des hcuassons fourrés ( comme les pâtés salés), garnis à la confiture de goyave, de coco ou à de banane. Vous trouverez des desserts à la noix de coco à foison. Tout d’abord, le flan au coco, composé de lait de coco, de lait concentré sucré, de cannelle et de citron vert et enfin recouvert de caramel avant d’être servi. Il y aussi le blanc manger coco, une sorte de flan à la gélatine, parfois couvert de noix de coco râpée. Le Mont-Blanc est un gâteau typique également, qui se compose de plusieurs couches de crème au coco, gâteau et noix de coco râpée. Les macarons coco sont des biscuits délicieux qui rappellent des cookies avec de la noix de coco râpée, de la cannelle, de la muscade… Enfin, on sert aussi le sorbet coco, relevé de zestes de citron vert. Autre gâteau typique, le Robinson, qui mêle pâte brisée et pâte à gâteau (type quatre quarts) et que l’on garnit de confiture de banane, de coco ou de goyave. On trouve ensuite un gâteau roulé revisité avec une confiture (de goyave, banane, coco…) à la martiniquaise appelé le saucisson. Les tablettes coco sont de petites friandises souvent vendues sur les marchés. Elles sont faites à base de copeaux de coco qu’on fait caraméliser avec du sucre. Les sinobol, ou Snow – Bols, sont une spécialité de glace pilée avec du sirop par-dessus : gingembre, grenadine, fraise, menthe… On en trouve sur de petits stands de rue. Enfin, vous trouverez des coupes de fruits exotiques, c’est un pur délice!

 

Pour les boissons

Le rhum est un incontournable. Il existe sur l’île une dizaine de distilleries : Bally, Clément, Depaz, Dillon, Hardy, HSE, JM, La Favorite, La Mauny, Neisson… On le consomme tel quel lorsqu’il est vieux, ou en ti punch quand il est blanc. Le planteur est également incontournable. Ce cocktail préparé avec du jus de fruits exotiques se déguste partout, on vous en servira même dans l’avion! On trouve aussi tous les classiques cocktails au rhum et de nombreux rhums arrangés et punchs en tous genres. Le shrubb est une liqueur à base d’écorce d’orange séché et du rhum, boisson phare de Noël. Il y a aussi le punch coco, le punch cacahuètes, bref, énormément de spécialités à tester. La bière Lorraine est la bière locale même si son nom ne l’indique pas. C’est une bière blonde classique et très légère, façon 1664. Je lui préfère la Bam, plus artisanale, qui existe en lager, pale ale ou IPA.
Les jus de fruits locaux et faits maison se trouvent aussi très facilement. N’hésitez pas à en commander au bar, au restaurant, à en acheter en bord de route ou même à les faire vous-mêmes.

(Visited 43 times, 1 visits today)
SHARE:
Voyages gourmands 12 Replies to “Voyage gourmand : que manger en Martinique?”
Not parisienne

COMMENTS

12 thoughts on “Voyage gourmand : que manger en Martinique?

    Author’s gravatar

    de très belles choses à déguster
    une bonne soirée bisous

    Author’s gravatar

    Tu nous donnes envie de partir en vacances dans les îles !! Bisous

    Author’s gravatar

    superbe voyage gastronomique !
    merci ! bonne fin de journée
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-moi!