Archives par mot-clé : printemps

7 moyens de retrouver le moral après l’hiver

Après 6 (ou 8 ou 10 suivant votre région) mois d’un temps froid qui vous a semblé interminable, le printemps fait officiellement son entrée. Mais fatigués par le manque de lumière, de vitamines A et l’abus de fromage à 40% de matières grasses, vous avez encore du mal à prendre le pli! Retrouvez le moral et passez à l’heure d’été avec mes idées gourmandes au goût de soleil !

Faîtes un tour à la mer

Pas besoin d’attendre le mois d’août pour tremper un orteil dans l’eau et manger des moules en bord de mer! Au premier rayon de soleil, prenez la route et jouez le jeu à fond : pull marin, chapeau de paille, appareil photo autour du cou… Vous voilà déjà bien plus détendus! Si la mer est trop loin de chez vous, un pique-nique au bord d’un lac fera parfaitement l’affaire !

Photo Zoltán Vörös @Flickr

Adoptez le fromage frais

Si l’hiver est la saison des raclettes, tartiflettes et autres reblochonnades, l’été est celle des fromage frais! Alors commencez tout de suite à troquer vos fondues par des tartinades au chèvre frais, des dés de feta ou de la mozzarella di buffala bien fondante!


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Cuisinez les fraises et les asperges

Les asperges et les fraises sont parmi les produits les plus emblématiques du retour des beaux jours, mais ne boudez pas non plus les radis, les petits pois et les fèves fraîches!


Photo Rool Paap @Flickr

Plantez des herbes aromatiques

Dès le mois d’avril, il est possible de planter des plants de ciboulette, du persil ou de démarrer un semis de basilic sur votre bacon. Ils permettront de mettre de la fraîcheur et des vitamines dans tous vos plats printaniers sans rien vous coûter ou presque!


Photo Clemens v. Vogelsang @Flickr

Faîtes vous des limonades et thés glacés

L’hiver, on adore se réchauffer avec de bons thés chaï ou chocolats chauds. Dès le retour des beaux jours, on hydrate notre machinerie avec des boissons fraîches et peu sucrées à base de thé, de citron ou de concombre !


Photo Rob Bertholf @Flickr

Organisez un pique-nique d’intérieur

Si le beau temps est long à décoller, ce n’est pas une raison pour se laisser faire. On sort une nappe à carreaux, on l’étale sans le salon, et on s’installe pour y manger salades, sandwichs et œufs durs joliment disposés dans un panier.


Photo Wicker Paradise @Flickr

Faites un ménage de printemps de la bouffe

Si vous avez tendance à acheter beaucoup de produits qui s’entassent dans vos placards, c’est le moment de les explorer et de décider de ce que vous allez cuisiner avec : une omelette avec ce pesto, une salade avec ces graines de lin, une bruschetta avec ces tomates confites.. Objectif : vider les pots qui encombrent les placards et inventer quelques chouettes idées recettes au passage!


Photo Jessica Spengler @Flickr

Et vous, comment faites vous quand l’hiver n’en finit pas, vous avez vos astuces pour faire arriver le printemps plus vite? N’hésitez pas à me les donner!

Oeuf cocotte raclette

J’adore manger de la raclette, c’est un moment de gavage convivialité qui me permet à lui tout seul de supporter la pénible saison hivernale! Mais vous le savez, le souci avec les soirées raclette, ce sont les restes!
« Oh, il reste pas mal de fromage, on va juste racheter de la charcuterie et on s’en refera une petite pour finir les restes! »
« Oh, cette fois, il reste de la charcuterie, on va juste racheter un peu de fromage pour finir la charcuterie et on n’en parle plus… »
« Oh bah zut, qu’est ce qu’on va faire avec toutes ces patates, et si on refaisait une raclette? »
Ça n’en  finit pas, et on finit l’hiver à la limite de l’overdose fromagère, agonisant la bouche pleine de fromage fondu avec les fermetures de pantalon qui cèdent sous le poids d’un ventre bien tendu!
Alors maintenant, j’aime me cuisiner des spécialités qui utilisent le fromage à raclette mais n’obligent pas à refaire une raclette entière. Le bénéfice? Vous avez le plaisir de la raclette mais en moins riche, et vous terminez vos restes sans vous dégoûter à tout jamais de cette spécialité! En prime, c’est une recette ultra facile. Si vous ne voulez pas vous prendre la tête en cuisine mais que vous voulez vous régaler, ces œufs cocottes à la raclette sont faits pour vous!
  
P.S. : Si vous voulez encore profiter un peu de la raclette avant le printemps ( demain quoi^^), essayez aussi ce gratin d’endives au fromage à raclette!

Oeuf cocotte raclette

Pour 2 cocottes
  • 2 œufs
  • 10 cl de crème liquide entière
  • 1 c. à c. de persil frais haché
  • 100 g de fromage à raclette
  • Sel, poivre

Salez et poivrez le fond du ramequin.

Versez la crème, le persil, la moitié du fromage à raclette coupé en petits dés, l’œuf puis ajoutez par dessus le reste du fromage.
Préparez un plat à four rempli d’eau bouillante et préchauffez le four à 180°C.
Déposez vos ramequins dans le plat à four pour qu’ils soient baignés dans l’eau, et enfournez pour 6 à 8 minutes. Le blanc doit être coagulé mais le jaune encore coulant.

Recevoir en bio avec Cléa!

Aujourd’hui je vais vous parler du livre Recevoir en bio de Cléa que j’ai eu la chance de pouvoir découvrir grâce à la boutique Natura sense! Natura sense est une boutique spécialisée dans la santé, le plaisir et la vitalité : vous y trouverez tout ce qu’il faut pour mieux vous alimenter, et notamment des extracteurs de jus, des déshydrateurs de qualité professionnelle, des robots, des germoirs.. Et pour compléter le tout, une catégorie livres avec plein d’ouvrages qui tournent autour de l’alimentation saine, bio, ou végétarienne!

Comme son titre l’indique, Recevoir en bio est un recueil de recettes bio, et comme son titre ne l’indique pas, végétariennes par la même occasion. Le leitmotiv de Cléa à travers ce livre : nous démontrer qu’il est possible de recevoir et d’organiser des fêtes, même les plus traditionnelles, en bio et végétarien… Sans déclencher les commentaires désobligeants des carnivores !

Ce livre est tout d’abord un très bel objet, au design vraiment soigné, frais et coloré. J’ai notamment adoré ses jolis titres aux couleurs pastels. Les photos de Myriam Gauthier-Moreau sont superbes et lumineuses, et la mise en page est très aboutie. Les sommaires sont clairs et facilitent l’accès aux recettes et aux ingrédients. Petite originalité du livre, des petites fiches sont intercalées à l’intérieur, en plus des recettes, et proposent des idées de cadeaux gourmands qui respectent eux aussi la ligne directrice du livre bien sûr !

Comme promis dans le titre du livre, les recettes sont vraiment destinées à recevoir. Elles sont classées par thème : réveillon chic, pique-nique, apéro dînatoire, printemps, Noël en famille, soirée entre amis… J’ai beaucoup aimé cette organisation peu commune et plutôt ludique!

Parlons maintenant des recettes! Elles capitalisent sur les techniques qui ont fait le succès du blog de Cléa et sur ses ingrédients fétiches : fromage de chèvre, purées d’oléagineux, mélange aux algues… Les recettes sont claires et ne nécessitent globalement pas des dizaines d’ingrédients. Comme beaucoup de recettes de fêtes, certaines demandent de la préparation et dans ce cas, on trouve des conseils pour s’organiser et faire à l’avance une partie des étapes de la recette.

Les premières recettes qui m’ont tapé dans l’œil immédiatement sont les crêpes de pois chiches à la coriandre et la linzertorte salée aux figes, noisettes et chèvre. Côté sucré, la brioche à l’orange confite et aux cranberries me fait de l’œil et la galette des rois poire noisettes a directement rejoint ma to-do list!

En conclusion, j’apprécie particulièrement le fait que ce livre associe le bio avec des recettes à la mode (comme les cookies in  a jar), des recettes gourmandes ( ce n’est pas parce qu’on est végétarien qu’on ne cuisine que des algues bouillies) tout en en limitant les mauvaises graisses et les excès de sucre.

Si avec tout ça je vous ai donné envie d’acheter ce livre, vous le trouverez ici chez Natura Sense, foncez-y vite, l’envoi est rapide et très soigné ! Et si vous êtes sensibles à l’idée d’une cuisine saine, goûteuse et vitaminée, vous y trouverez plein d’autres ouvrages canon !

Si ça ne vous suffit pas pour être conquis, alors rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir la première recette que j’ai testée et qui va achever de vous séduire !

Mes défis culinaires pour 2017

Nous voilà déjà en 2017! L’an dernier je m’étais lancé quelques résolutions principalement techniques comme apprendre à cuire une viande ou un poisson. Je les ai quasiment toutes tenues à part une, cuire un artichaut… Cette année, sans vouloir me mettre trop la pression car le temps file déjà super vite, j’aimerais tester quelques exercices créatifs dans ma cuisine! Voici donc mes idées de résolutions culinaires ou petits défis à réussir dans mon quotidien pour 2017!

Commander un plat en livraison et essayer de le refaire en version maison

J’adore me faire livrer ou manger à emporter, que ce soit chinois, thaï, indien ou encore des burgers… Alors pourquoi ne pas essayer de reproduire l’un de ces fameux plats, ou refaire le plat d’un restaurant que j’aurai vraiment apprécié par exemple, rien qu’en analysant le goût que j’aurai décelé!
4201205072_14cec00b9b_z
Photo Ged Carroll @Flickr

Cuisiner au vin

Que ce soit pour finir une bouteille ou pour avoir un prétexte pour boire le reste de la bouteille avec le dîner, j’aimerais tester plus de recettes au vin rouge, blanc ou encore à la bière.

Me faire des menus complets basés sur mes livres de cuisine

Par exemple un menu entrée-plat-dessert issu de mon livre de cuisine non officielle de l’univers Harry Potter, parce que j’adore les livres de cuisine mais que je ne les utilise pas assez!

11609957304_bf606de9e7_z

Photo Polka Dots and Pastries @Flickr

Créer mon plat « signature » et le faire tester à mon entourage

Vous savez, le genre de pat pour lequel je serai célèbre dans ma famille et que tout le monde me demandera de faire à chaque fois. On peut toujours rêver !

Faire un menu de saisons inversées

Cuisiner des plats d’hiver en été et vice versa, pareil pour l’automne et le printemps… Par exemple, un barbecue de canard hivernal, ou une raclette d’été aux tomates et olives. Oui enfin, je vais y réfléchir ^^

Manger de saison chaque fois que possible

C’est plus une ligne de vie qu’un défi à proprement parler! Je m’y applique déjà beaucoup mais on peut toujours mieux faire dans ce domaine, donc je continue à le garder en tête!

15430545906_18fa7cd2ab_z

Photo daveynin@Flickr

Faire mon bouillon de légumes maison

Parce que j’en consomme une quantité astronomique et que c’est forcément meilleur quand il est maison!

 

Célébrer une fête que je n’ai jamais fêtée avant, issue d’une autre culture

Comme Thanksgiving, Sainte-Lucie, ou je ne sais quelle autre fête issue des traditions d’ailleurs.

2113746343_a8b32989ba_z

Photo Rhett Sutphin @Flickr

Apprendre à maîtriser mes cocktails préférés

J’avais listé dans cet article mes cocktails préférés mais pour autant je ne les ai pas tous réalisés maison, j’aimerais m’y atteler et vous partager les recettes!

Composer mes plateaux de fromage

Et vous partager des compositions sympa, des accords avec le vin ou la bière…

9326877587_452867d75a_z

Photo Alan Light @Flickr

Réaliser un menu régressif

A base des produits préférés de mon enfance : Nutella, Kinder, Dragibus, Vache qui rit et autres!

Faire mes condiments préférés à la maison

J’adorerais me lancer dans la préparation de condiments : moutarde, ketchup, sauces tomates, pickles…

3065093728_c340a0b8e1_z

Photo Ben Mason @Flickr

Cuisiner ce qu’on jette habituellement

Je voudrais essayer de cuisiner jusqu’à la moindre pelure de légume pour en faire une soupe, des chips ou je ne sais quoi d’autre, et réduire au maximum mes déchets comestibles.

Trouver « mon » gâteau au chocolat

Trouver la recette parfaite, comme je l’aime, c’est à dire très fondant et très fort en chocolat!

4221886521_533b50271e_z

Photo Kimberly Vardeman @Flickr

 

Et vous, vous avez des résolutions ( culinaires ou non) pour l’année qui démarre?

Légumes rôtis au four

Je vous en avais parlé dans mes résolutions en début d’année, voilà longtemps que je voulais tester une recette de légumes rôtis au four.
Il n’y a pas de complexité particulière dans ce genre de recette mais allez savoir pourquoi, je repoussais toujours!
Alors quand j’ai vu sur le blog de Claire au matcha une belle recette de légumes de saison au four, je me suis dit que c’était l’occasion de tenter enfin!
legumes-rotis
Cette recette se décline parfaitement suivant la saison, avec des légumes d’automne comme les courges, ou de printemps comme les haricots mange tout et les betteraves, tout est possible! N’hésitez pas à faire des essais, vous ne serez pas déçus!
Le résultat est délicieux… Le mélange de miel et de vinaigre balsamique apporte une petite note sucrée à l’ensemble que j’ai vraiment adoré.
Pour réussir cette recette, il y a peu de secrets : pensez simplement à bien espacer vos légumes, quitte à les cuire en deux fois si vous manquez de place.
Même si vous aimez manger léger, ne diminuez pas la quantité d’huile : elle aide à obtenir le côté croustillant des légumes et renforce leur saveur.
Enfin, assaisonnez généreusement vos légumes tout en mélangeant bien, pour que chaque morceau s’imprègne des épices, du sel et du poivre.
Avec cette recette, je participe au concours de l’été du blog Claire au matcha!
  legumes-rotis-3

Légumes rôtis au four

Pour 4 personnes
  • 1 courgette
  • 1 aubergine
  • 2 oignons rouges
  • 2 carottes
  • 1 patate douce
  • 4 gousses d’ail
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1 c. à c. de thym
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 c. à s. rases de miel
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique
Préchauffez le four à 200°C.
Coupez les légumes en bâtonnets et déposez le tout avec les gousses d’ail avec leur peau dans un grand saladier.
Arrosez avec l’huile d’olive, assaisonnez généreusement et ajoutez le thym et le paprika. Mélangez le tout avec les mains pour bien imprégner les légumes.
Versez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, en une seule couche.  Il faut que les légumes se touchent le moins possible.
Dans un bol, mélangez le vinaigre et le miel.
 
Cuisez 30 minutes en mélangeant toutes les 10 minutes, versez le mélange au vinaigre, mélangez, remettez 10 minutes supplémentaires et servez.
legumes-rotis-2
 Source d’inspiration :

Coulommiers braisé au romarin

Aujourd’hui je vous propose une petite bombe calorique, mais si comme moi vous êtes amateurs de fromage, ce n’est pas ça qui vous arrêtera!

Les recettes à base de fromage fondu sont plutôt typiques de l’hiver, mais je vois deux bonnes raisons de s’attarder sur cette recette dès maintenant : d’abord il faut savoir que la saison du coulommiers est maintenant! Hé oui, car les fromages ont une saison! En effet, le lait d’une vache qui a mangé du foin dans l’étable l’hiver n’a pas le même goût que celui de celle qui est restée dans les champs l’été à manger de l’herbe verte. Les pâtes molles à croûte fleurie s’apprécient donc au maximum de leurs qualités au printemps et jusqu’à la fin de l’été!

coulommiers-miel-3

 

Ensuite, cette recette peut bien sûr se préparer au four, mais imaginez-la juste un instant au barbecue! Oui, dehors, avec vos petits bouts de pain à tremper dans la boîte sortant de la braise, on s’y voit bien non?
Dans ce cas, prévoyez juste d’emballer la boîte sans de l’aluminium pour éviter qu’elle ne prenne feu, bien évidemment!

 

Lorsque vous choisissez un coulommiers pour la cuisson, essayez de trouver un fromage plutôt jeune . Les fromages déjà faits peuvent devenir trop liquides, et la croûte peuvent avoir un goût désagréable. La croûte du fromage se mange évidemment. Si vous n’aimez pas ça, vous pouvez la découper sur le dessus du fromage avant la cuisson. Ne retirez pas le reste de la croûte, vous en avez besoin pour que le fromage reste en un seul morceau!

coulommiers-miel-2

Coulommiers braisé au romarin

Pour les noix

  • 50 g de noix
  • 2 c. à s. de sirop d’érable pur
  • 1 pincée de sel

Pour le fromage

  • 1 coulommiers
  • 3 c.  à c. de miel liquide
  • quelques brins de romarin frais
  • du pain frais pour accompagner

Tapissez une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.
Préchauffer une poêle à sec sur feu moyen-vif pendant quelques minutes. Ajouter les noix, le sirop d’érable et le sel et mélangez. Laissez cuire, en remuant constamment, jusqu’à ce que le sirop d’érable ait épaissi et adhère aux noix. Dès que l’ensemble commence à caraméliser, arrêtez le feu pour éviter que cela ne brûle.
Déposez les noix sur la plaque à pâtisserie préparée, et étalez-les rapidement pour éviter qu’elles ne se collet les unes aux autres. Laissez refroidir, puis stockez dans un endroit frais et sec à température ambiante en attendant le repas.

Préchauffer le four à 180°C.
Retirez le fromage de son emballage et placez-le au centre d’une plaque à pâtisserie ou d’une poêle allant au four. Placez deux brins de romarin frais sur le dessus, et arrosez abondamment avec le miel.
Mettez au four et faites cuire pendant 10 à 12 minutes, jusqu’à ce que le miel soit bouillonnant et le fromage mou au toucher. Retirez du four et laisser refroidir pendant quelques minutes avant de servir.
Retirez les branches de romarin, saupoudrez de feuilles de romarin, remettez un peu de miel si vous le souhaitez, et servez avec du pain croustillant et les noix confites.

 

coulommiers-miel

Tartinade aux sardines et radis

Ah c’qu’on est serré au fond de cette boite, chantent les sardines, chantent les sardines, entre l’huile et les aromates!

Mes excuses à ceux et celles qui vont avoir cette chanson dans la tête pour le reste de la journée, je n’ai pas pu m’en empêcher! Si cela ne vous évoque rien, c’est que vous êtes trop jeunes et n’avez pas encore été invités à suffisamment de mariages.

tartinade-radis-sardine-2
Aujourd’hui c’est bien de sardines en boites dont nous allons parler! J’aime beaucoup ces petites sardines, je trouve que c’est un basique à toujours avoir dans son placard pour pouvoir improviser une petite tartinade bluffante les soirs où l’on est invités à l’improviste!
J’en ai plusieurs variantes dont celle-ci et d’autres à venir, impossible de vous dire laquelle est la meilleure tant je les aime toutes!
Celle que je vous propose aujourd’hui est très agréable à déguster au printemps et l’été, car elle contient des petits morceaux de radis qui donnent du croquant au mélange. Servez-la avec du pain complet ou sur des feuilles d’endive pour un grignotage plus léger!

tartinade-radis-sardine-3

 

P.S. : Si vous aimez les sardine,s je vous les propose aussi dans une délicieuse salade de pommes de terre par ici!

Tartinade aux sardines et radis

  • 1 boîte de sardines à l’huile
  • 1 c. à c. de vinaigre de xérès
  • 1 c. à s.  de moutarde
  • 1/2 oignon rouge
  • 30 g de radis équeutés
  • 1/2 tomate mondée
  • 2 c. à s. de ciboulette
  • Sel, poivretartinade-radis-sardine

Nettoyez les sardines, écrasez-les avec 1 cuiller à soupe de de leur huile, 1 cuiller à café de vinaigre de xérès, 1 cuiller à soupe de moutarde, 1/2 oignon rouge émincé finement, 2 cuillers à soupe  de radis émincé finement, 1 tomate coupée en tout petits morceaux, 2 cuillers à soupe de persil haché. Salez, poivrez, servez sur des endives ou des morceaux de baguette.

Mojito fraise

S’ il ne devait y avoir qu’un cocktail pour l’été, ce serait celui-là : le mojito !
Frais, léger, sucré et citronné, il est parfait pour les chaudes soirées. Inventé à Cuba dans les années 1910 à partir du mint julep, il est le cocktail préféré des Français depuis plusieurs années et je ne peux qu’approuver : à la maison,  impossible de s’en passer !

mojito-fraise-2

J’aime le décliner au fil des saisons, comme en hiver avec une version aux canneberges ou cranberries. Avec le printemps, c’est donc naturellement avec des fraises que je le réalise!

Il ne me restera plus qu’à vous proposer l’original mojito, je réalise que je ne l’ai jamais publié sur ce blog, honte sur moi!

mojito-fraise-3

Mojito fraises

Par verre

  • 4 fraises
  • 8 feuilles de menthe
  • 1 c. à s. de sucre roux
  • 1/2 citron vert coupé en 4
  • 6 cl de rhum blanc
  • 6 à 10 cl d’eau gazeuse

Écrasez les fraises, la menthe, le sucre et le jus de citron vert. La fraise doit être bien broyée, presque en purée. Mélangez. Ajoutez  la glace pilée, le rhum blanc et allongez avec l’eau gazeuse.

mojito-fraise

Tartinade aux haricots blancs et olives

Le printemps est une saison que j’apprécie beaucoup, même si dans le nord elle a malheureusement du mal à démarrer. Les deux premiers mois, ça ressemble beaucoup à l’hiver sauf qu’il fait encore jour en sortant du travail, ensuite il fait un peu moins froid mais très gris et on se demande si la Toussaint approche… Et enfin, le ciel devient bleu, l’air frais, léger, on se dit « youpi, le printemps est enfin là! »… Mais à ce moment-là, en général on réalise qu’on est techniquement en été !

tartinade-haricot-blanc-olive

Bref, je vous souhaite de vivre dans une région ou les hivers ne ressemblent pas à ceux de Game of Thrones!

Quoiqu’il en soit, dans le nord on n’attend pas qu’il fasse beau pour faire comme si, et nous avons donc tous repris nos bonnes habitudes : mojitos, barbecues et tartinades sont donc de mise!

Je suis donc partie en quête de nouvelles tartinades à expérimenter et j’ai découvert une recette très tentante sur le blog Babakitchen, un blog de cuisine très sympa aux recettes faciles à réaliser!

Cette tartinade qui mixe haricots blancs et olives est délicieuse, j’en ai mangé une partie sur des feuilles d’endives et j’en ai reservi le lendemain sur du pain suédois, dans les deux cas c’était excellent !

En plus de son goût, ce que j’ai aimé dans cette tartinade c’est qu’elle ne contient que des produits du placard, il est donc facile d’avoir ce qu’il faut d’avance et de la réaliser à l’impro quand des amis débarquent!

tartinade-haricot-blanc-olive-3

P.S. : Si vous aimez les olives, cette tapenade aux sardines vous plaira aussi!

Tartinade aux haricots blancs et olives

  • 250 g de haricots blancs en boîte égouttés
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 12 olives noires dénoyautées + 3 en rondelles pour la déco
  • 1 c. à c. d’origan sec
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1 portion de vache qui rit
  • Sel, poivre

Rincez et égouttez les haricots blancs, versez-les dans le bol du mixeur avec les autres ingrédients, mixez.
Raclez les parois, ajustez éventuellement la quantité de jus de citron et d’huile d’olive. Poivrez, mixez à nouveau jusqu’à ce que la préparation soit  homogène. Décore avec quelques rondelles d’olives.

tartinade-haricot-blanc-olive-2

Source d’inspiration :
http://www.babakitchen.be/2016/02/tartinade-de-haricots-blancs-aux-olives.html

Spécialité d’Angleterre : Scones vanille fraise

Les scones sont une des spécialités sucrées anglaise les plus simples à réaliser, mais aussi à décliner : aux flocons d’avoine, aux raisins, au chocolat, les possibilités sont innombrables !

Avec le retour du printemps, j’ai eu envie de tester une variante à base de fraises, la période est si courte qu’il faut en profiter ! J’ai servi ces scones avec une pâte à tartiner saveur barbapapa, le goût s’est très bien marié, mais ils seront aussi parfaits avec une confiture de fruits rouges ou même natures!

Si vous n’avez jamais essayé de réaliser vous même ce classique des brunchs, lancez-vous, c’est facile et le résultat est top!

scones-vanille-fraise

J’ai trouvé cette recette sur un blog qui ne parle pas de cuisine, du moins pas en sujet principal, malgré son nom tout à fait de circonstances : Scones and stones est un blog superbe qui traite avant tout de couture, mais Sarah avait partagé il y a quelques temps sa recette de scones que j’avais gardée précieusement…  Si vous êtes amatrices de couture, vous y trouverez une mine de conseils, d’idées et de belles photos, allez vite y jeter un œil !

scones-vanille-fraise-2

Avec cette recette je participe au Défi Culinaire initié par Florine de Ma petite cuisine gourmande et avec comme nouvelle marraine  La Table de Clara!

ob_17dfe2_anglais-3

Scones vanille fraise

Pour 8 parts

  • 30 g de beurre
  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sel + 1/4 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 20 g de sucre en poudre
  • 12 cl de lait
  • 1 c. à c. vanille liquide
  • 40 g de fraises séchées ou 100 g de fraises fraîches

Si vous avez des fraises fraîches, faites les sécher à l’avance. Taillez les fraises en lamelles de 1 à 2 mm d’épaisseur .
Rangez les lamelles sur une feuille de papier sulfurisé sur une plaque allant au four, saupoudrez de sucre en poudre.
Laissez dégorger pendant 1 heure.
Disposez les lamelles de fraise sur une plaque antiadhésive ou un tapis siliconé.

Mettez au four à 90° pendant 2 heures environ, en les retournant 2 à 3 fois en cours de cuisson. Laissez refroidir et réservez.

Préchauffez le four à 220°. Coupez le beurre en petits morceaux. Versez la farine et le sel dans un saladier. Ajoutez le beurre et travaillez-le du bout des doigts.

Mélangez le bicarbonate et le sucre et versez ce mélange sur le saladier. Mélangez. Versez ensuite le lait et travaillez la pâte qui doit être bien épaisse. Ajoutez la vanille et les fraises.

Abaissez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 1,5 cm environ. Coupez en huit parts en formant des triangles.

Prenez la plaque de votre four, recouvrez-la de papier sulfurisé et déposez-y les triangles de pâte.

Enfournez et laissez cuire environ 20 minutes jusqu’à ce que les scones soient bien dorés.

scones-vanille-fraise-3

Source d’inspiration :
http://sconesandstones.com/recette-scones