Archives par mot-clé : pizza

Sélection de livres de cuisine italienne

Capri, c’est fini, et dire que c’était la ville de mon premier amour…

Faire une virée à deux… Tous les deux sur les chemins… Sur ton automobile, tous les deux on sera bien…

Lasciatemi cantare… con la chitarra in mano… lasciatemi cantare una canzone piano piano…
 
 4011800317_a80664d7d6_b
 

Inutile d’en rajouter, je pense que vous avez tous compris qu’aujourd’hui je vous propose une sélection de livres de cuisine italienne !

La cuisine italienne est une de mes préférées pour sa simplicité, sa beauté colorée et la qualité de ses produits, autant vous dire que je me suis fait plaisir à repérer ces jolis livres! Laissez-vous tenter, pour vos cadeaux aux autres ou à vous-mêmes!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Sira Hanchana @Flickr

Italie ! de Valery Drouet

 

On commence avec un livre qui condense 60 recettes d’inspiration italienne, avec bien sûr les classiques les plus connus mais aussi d’autres plats très variés! De très belles photos qui vont instantanément vous faire saliver et vous pousser aux fourneaux!

Big mamma de Giovanni Guida

 

Un très joli livre qui regroupe plus de 140 recettes mais aussi des conseils pour trouver et choisir les meilleurs produits. Ce livre ne se limite pas aux pizzas, mais comprend plein de recettes italiennes, authentiques et festives, des pâtes aux légumes en passant par les desserts!

Italie, 100 recettes authentiques

 

Plus de 100 recettes de cuisine italienne, dans un recueil à un prix mini pour se faire plaisir!

La cuisine italienne de Giuseppe Messina

 

Toutes les spécialités de ce beau pays sont là : des bruschetta, des antipasti, des bruschetta et bien sûr des desserts, aussi bien classiques que d’autres qui sortent des sentiers battus!

 

Venise de Laura Zavan

 

Mon coup de cœur pour son côté graphique! Ce livre est une vraie bible de recettes vénitiennes originales bien expliquées, mais il comporte aussi une petite mine d’adresses gastronomiques à découvrir à Venise… Lors d’un prochain voyage!

Ma little Italy de Laura Zavan

 

Décidemment j’apprécie les livres de Laura Zavan… Celui-ci est très riche, bien expliqué et illustré, avec une prédilection pour els recetets de pâtes mêmes si les autres spécialités sont présentes également! Petit plus, de nombreux conseils pour choisir les produits italiens!

Pasta : lasagnes, ravioli, cannelloni de Valéry Drouet

 

Ce livre compile plus de 50 recettes de pâtes sèches ou fraîches, des lasagnes aux gnocchi en passant par les gratins et ravioli! Si vous êtes novices sans la préparation des pâtes maison, vous trouverez également les étapes pas à pas pour réaliser vous-même vos pâtes fraîches. 

La vraie cuisine italienne de Ann et Jos Expeels

 

La vraie cuisine italienne, ce sont des plats qui proviennent des mamas italiennes comme les crostini champignons mozzarella ou le minestrone à la mode paysanne, mais aussi des beignets au sucre ou des petits roulés au citron… De quoi rêver et se régaler!

 339100247_73fee9377b_z
 

Et vous, avez-vous flashé sur un bon livre de cuisine italienne dans cette sélection, ou que j’aurais oublié? Quel est votre chouchou?

Cookie géant mi-figue mi-raisin

Me revoilà avec une deuxième recette pour le défi culinaire Recettes.de du mois : mi figue mi raisin. Après le grilled cheese au fromage de brebis, figue et raisin, je voulais tenter une recette sucrée sur le même thème puisqu’il se prête aussi bien aux plats qu’aux desserts!

J’ai profité de ce prétexte pour vous préparer un cookie géant : cela faisait longtemps que cette aberration de la nature, forcément venue des États-Unis me titillait!

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin-3

Le principe est tout simple : vous préparez de la pâte à cookie comme si vous alliez en cuisiner une vingtaine, et finalement vous en faites un seul. Le temps de cuisson est à peine plus long, et il faut faire attention au syndrome d’étalement du cookie au four : même si j’avais fait attention de mettre la pâte au centre de mon plat à pizza en laissant 10 centimètres de marge tout autour, le cookie s’est tellement étalé qu’il a même débordé du plat dans lequel je l’avais mis!

Vous pensez sûrement qu’il n’y a aucune différence avec des cookies normaux et c’est presque vrai : au delà de l’aspect impressionnant de la bête, la zone « moelleuse » est plus grande que sur des cookies classiques donc si comme moi vous aimez vos cookies plutôt mous au cœur vous serez tout de suite fans!

Ne cuisez donc pas trop ce cookie. Rappelez-vous que le biscuit va continuer à cuire en refroidissant : comptez 13 minutes pour un cookie bien mou jusque 15-16 minutes pour un cookie un peu plus sec!

Au niveau du goût je suis tombée totalement amoureuse de ce mélange figue raisin : le goût de ces fruits secs se marie super bien à la pâte à cookie et les morceaux de figue et de raisins sont tout moelleux! Si j’avais pu je me serais mangé le cookie d’un coup (L’occasion de dire « bah quoi, j’ai mangé qu’UN cookie!« )

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin-2

Cookie géant mi-figue mi-raisin

  • 230 g de beurre fondu
  • 150 g de vergeoise brune
  • 1 gros œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 275 g de farine semi complété
  • ½ c. à c. de sel
  • ½ c. à c. de bicarbonate de soude
  • 4 belles figues sèches coupées en petits morceaux
  • 85 g de raisins secs
  • 1 c. à s. de rhum
  • 1 c. à s. d’eau
Préchauffez le four à 160°C.

Tapissez une plaque à pizza avec du papier cuisson.
Dans un grand bol, mélangez le beurre fondu et le sucre brun.

 Ajoutez les œufs et l’extrait de vanille.

Dans un autre bol, mélangez la farine, le sel et le bicarbonate de soude.
Ajoutez le mélange de farine au mélange au beurre, en remuant jusqu’à obtenir une pâte lisse.

 Ajoutez au mélange les figues et les raisins secs en en réservant un quart.

Versez la pâte au centre du moule sans l’étaler : le cookie s’étalera tout seul durant la cuisson.
Saupoudrez le reste des figues et raisins sur le dessus.

 Mettez à cuire au four pendant 13 à 15 minutes.

Laissez le biscuits refroidir sur le plateau jusqu’à ce que le cookie ait complètement refroidi.

cookie-geant-mi-figue-mi-raisin

Source d’inspiration :
http://divascancook.com/giant-cookie-cake-recipe-chocolate-chip-cookid’œufe-recipe/

Soupe froide de tomate au lait d’amande et son cookie

L’été, c’est la période des salades, mais aussi des soupes fraîches comme le fameux gaspacho à la tomate….
Je vous en propose ici une version toute douce au lait d’amande… Non non, je ne suis pas convertie au veganisme mais j’aime tester de nouveaux produits des que je peux!

Le lait d’amande n’a pas franchement le goût d’amande, mais un goût de lait végétal. Si vous n’en trouvez pas, du lait de soja pourra le remplacer sans problème.

Pour ajouter un peu de fun à la recette, j’ai ajouté des petits cookies ultra faciles à faire puisque ce n’est que de la pâte a pizza saupoudrée de parmesan et d’herbes. En faisant un petit trou avant la cuisson, chaque cookie se coincera dans une paille pour obtenir une présentation plutôt sympa!

Un régal qui fera parfaitement l’affaire pour les derniers apéros dînatoires de l’été…

gaspacho-cookie

Soupe froide de tomate au lait d’amande

  • 3 tomates bien mûres
  • 1/2 poivron rouge
  • 1 petit oignon jaune
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à c. d’ail semoule
  • 10 cl de lait d’amande
  • Sel, poivre
Lavez et coupez en dés les tomates. Lavez et épépinez les poivrons. Épluchez et émincez grossièrement l’oignon. Versez l’ensemble dans le bol d’un mixeur avec le jus de citron, l’ail et le lait d’amandes.
Mixez à pleine puissance jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Ajoutez le sel et le poivre pour versez dans des petits verres et réfrigérez jusqu’au service.
gaspacho-cookie-3

Cookies parmesan-piment

  • 1 pâte à pizza
  • 4 c. à s. de parmesan
  • 1 c. à c. de piment d’espelette
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • Huile olive en spray
Préchauffez votre four à 200°C.
Étalez la pâte a pizza. A l’aide d’un emporte pièce, coupez votre pâte en cercles un tout petit peu plus grands que le diamètre des verres dans lesquels vous ferez le service. Sur le coté, percez un trou à l’aide d’une paille. Aspergez la pâte d’un spray uniforme d’huile d’olive. Saupoudrez la pâte avec le piment, les herbes et le parmesan.
Mettez au four pour 7 minutes environ puis laissez refroidir avant de piquer dans les pailles et de poser sur les verres.
gaspacho-cookie-2

Galette d’été aux prunes

Cet été fleurissent partout les galettes, tartes et pizzas estampillées « rustiques », entendez par là avec une bonne grosse pâte irrégulière et plutôt brune, repliée sur la garniture comme un chausson.
Une pâte brute et imparfaite, ce n’est pas pour me déplaire, déjà par ce que ça a l’air gravement appétissant, ensuite parce que ça permet si besoin de masquer son incompétence : « Mais nan elle est pas ratée et brûlée ma pâte, c’est rustique tu vois… »
Cote salé, je vous régalerai donc bientôt d’une pizza blanche rustique dont vous me direz des nouvelles.
Cote sucré, je vous propose cette galette rustique issue d’un site américain que j’affectionne particulièrement : je lèche l’écran de mon smartphone compulsivement à chaque fois que je revois une de leurs newsletter tellement elles sont appétissantes!
galette-rustique-prunes-4

Hé bien je dois avouer que cette recette que j’ai juste un poil ajustée (et sans doute un peu massacrée au niveau des gestes pour réaliser la pâte) m’a tout simplement rendue dingue. Dingue amoureuse, gaga, à me rouler dedans jusqu’à devenir moi même une galette géante tellement j’ai adoré cette pâte rustique!

Je pense d’ores et déjà pouvoir vous dévoiler qu’elle finira au top 10 de mes recettes 2014, alors s’il vous reste un peu de temps pour cuisiner avant la fin de la saison des prunes, lancez-vous!

    galette-rustique-prunes-5

Galette d’été aux prunes

Pour la pâte :

  • 120 g de beurre salé
  • 130 g de farine semi complète
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 2  c. à s. d’eau glacée
  • 1 c. à s.  de vinaigre de cidre

Pour la garniture :

  • 750 g de prunes dénoyautées et coupées en deux
  • 65 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe bombée de farine
  • 1 pincée de sel
  • Le zeste d’un citron
  • Une pincée de cannelle
Pour le montage :
  • 1 œuf
  • Sel, sucre

galette-rustique-prunes

Coupez le beurre en tout petits morceaux, placez-le sur une plaque et mettez-le au congélateur pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit ferme mais pas dur.

Pendant ce temps, mélangez la farine et le sel dans un bol. Mélangez le vinaigre et l’eau dans un autre bol, et mettez quelques glaçons pour garder le mélange très frais.

Quand votre beurre est ferme, versez-en la moitié dans le mélange de farine et mélangez avec les mains pour bien enrober les morceaux de beurre dans la farine.
Mélangez ensuite avec des  mouvements sec avec vos doigts jusqu’à ce que le mélange soit grumeleux (type pâte à crumble)
Ensuite, ajoutez la seconde moitié du beurre, mélangez une deuxième fois, arrêtez-vous lorsque tous vos petits dés de beurre se sont transformés en miettes de la taille de pois.
Saupoudrez alors l’eau glacée sur la pâte une cuillère à soupe à la fois, en remuant légèrement pour incorporer. Il ne faut pas trop mélanger, l’eau doit juste être répartie uniformément dans la pâte. Arrêtez-vous dès que l’ensemble de pâte peut former une boule qui se tient lorsque vous la pressez.
Si le mélange est trop friable, ajoutez un peu plus d’eau, mais cela ne doit pas devenir collant non plus.
Formez une boule, puis enveloppez-la hermétiquement dans du film plastique. Mettez à refroidir au réfrigérateur pendant au moins quelques heures ou toute la nuit si possible.

Mélangez les prunes avec la farine, le sucre et le sel, le zeste, la vanille et la cannelle.

Laissez reposer pendant 15 minutes, puis égouttez tout le jus à l’aide d’une passoire en pressant bien.

Pendant ce temps, étalez votre pâte. En sortant du frigo il vous faudra peut-être quelques instants pour l’amadouer car le beurre qui est dedans aura bien durci!

Farinez une surface propre, puis déposez votre disque de pâte sur votre plan.
Farinez le dessus, et votre rouleau à pâtisserie.
Passez votre rouleau pour obtenir quelque chose qui ressemble à un cercle, en utilisant une pression égale; arrêtez lorsque la pâte est d’environ un demi-centimètre d’épaisseur.
N’essayez pas d’obtenir un cercle parfait : il faut garder des bords bizarres et irréguliers.
Transférez votre pâte sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier cuisson. Si la pâte est trop molle, remettez-la au réfrigérateur pendant quelques minutes pour raffermir.
Une fois que les prunes sont égouttées,  préchauffez votre four à 210 ° C.

Déposez le mélange aux prunes dans le centre de votre galette, puis repliez la pâte sur la garniture. Badigeonnez le tour replié avec l’œuf battu, saupoudrez de sel et le sucre, puis mettez à cuire au four pendant 30 à 40 minutes, jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée partout. Laissez refroidir, ou mieux, si vous pouvez attendre laissez reposer toute la nuit avant de la manger!

galette-rustique-prunes-3
Source d’inspiration :
http://food52.com/blog/10954-how-to-make-a-summer-fruit-galette-and-why-you-should
galette-rustique-prunes-2

Cookies tomate séchée olive noire origan

Ce que je vous ai bricolé pour aujourd’hui, c’est un peu un mariage entre l’Italie et les États-Unis… Un mariage qui peut sembler improbable mais pas tant que ça, quand on sait que la pizza est presque plus un plat national aux States que dans son pays d’origine! Si vous suivez un tant soit peu ce blog, vous aurez sûrement remarqué que j’affectionne particulièrement les cookies : Cookies vanille-amande, cookies aux smarties…  Aujourd’hui je vous propose une variante salée de ces petits biscuits. Si leur forme ressemble à s’y méprendre à celle des cookies sucrés, la texture est plus moelleuse que la version dessert. Vous pourrez picorer ces petits gâteaux tièdes ou froids à l’apéro, le goût du parmesan ressortant plus à mon goût en les grignotant froids.

Pour donner plus de saveur et d’équilibre à mes plats, ma grande manie du moment est d’utiliser en partie de la farine complète dans mes recettes. Mais si vous n’en avez pas et voulez vous simplifier la vie, vous pouvez tout à fait n’utiliser que de la farine blanche, en additionnant bien sur la quantité de farine blanche prévue à celle de farine complète !

cookies-tomate-sechee

Cookies tomate séchée olive noire origan

 

  • 100 g de farine
  • 50 g de farine complète
  • 80 g de beurre demi sel
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 40g de poudre de noisettes
  • 2 oeufs
  • 100g de tomates séchées à l’huile
  • 12 olives noires
  • 1 c. à c. de thym
  • 1 c. à c. d’origan
cookies-tomate-sechee-2

Égouttez les tomates sur du papier absorbant.
Dans un bol, mélangez le beurre en petits dés, les farines, la poudre de noisette, le parmesan et la levure. Mélangez bien puis ajoutez les œufs, puis les tomates coupées en tout petits bouts et les olives émincées finement.
Réservez la pâte obtenue au frais pendant 20 minutes.
Préchauffez le four à 210°C.
Formez de petites boules et disposez-les sur une plaque allant au four en les espaçant bien, puis enfournez pour 10 minutes. La pâte va s’étaler toute seule en cuisant et former de beaux cookies.

cookies-tomate-sechee-3

Un jeu concours, ça vous tente?

Vous êtes maintenant 600 à me suivre sur Hellocoton! Ça me fait super plaisir et je me suis donc dit que ça méritait bien un nouveau jeu! J’ai d’ailleurs profité de l’occasion pour lancer enfin ma page Facebook pour permettre de suivre mes nouveaux posts! Je vous invite donc à la découvrir et à la liker ici : www.facebook.com/notparisienne

Je vous ai donc concocté un nouveau coffret plein de produits culinaires sympa à gagner :

– une manique

– un sac réutilisable pliable
– une boite à sandwiches
– une petite boite en forme de cœur
– une roulette à pizza
– des biscuits Cream crackers
– un paquet de pâtes italiennes
– un mélange pour crème à la catalane
– un paquet de chips de banane plantain
– un livre cuisine actuelle  » cuisine du sud »

Pour participer, c’est super simple!Il vous faudra liker ma nouvelle page Facebook et poster un commentaire directement sur cet article pour m’indiquer votre pseudo Facebook!
N’oubliez pas le pseudo pour que je sache que c’est la même personne et que je puisse valider votre participation!
Le concours démarre maintenant et durera jusqu’au 17 août!

Spécialité de Croatie : les strukli

A moins que vous ne viviez au fond d’une grotte sans aucun accès à la télévision, à internet ou à une forme de vie humaine, vous n’êtes pas sans ignorer qu’aujourd’hui démarre la coupe du monde de football.

Personnellement ça m’en touche une sans faire bouger l’autre, ce sport (comme tous les autres, tiens) me laissant totalement indifférente. Je dirais même que la coupe du monde a une dimension encore plus gênante que d’autres compétitions, dans le sens ou c’est la plus sur médiatisée, ce qui a pour conséquence qu’on ne peut échapper même si on le voudrait au flot de commentaires, paris, soirées spéciales dans les bars et à la télé, produits dérivés et autres dommages collatéraux.

Qu’à cela ne tienne, cette année j’ai décidé de rebondir et de tourner cette situation habituellement subie à mon avantage, en vous proposant des plats pour accompagner les matches de foot en toute cohérence.

Bah oui, c’est pas parce qu’on associe les matchs de foot au traditionnel duo bière-pizza qu’il est interdit d’élever un peu le niveau.

Je vais donc vous proposer pendant les quinze jours de phases de groupes des plats du monde, plutôt issus de la tendance street food ou snacking plateau-télé pour que vous puissiez grignoter avec dignité et originalité devant les matches.

Aujourd’hui la saison démarre avec un match Croatie-Brésil, et je vous propose donc de soutenir la Croatie (n’y voyez aucun indice sur mes pronostics sportifs, je n’y connais rien et ne compte pas m’améliorer de si tôt!) avec une recette originaire de Zagreb, les Strukli.

strukli

Cette préparation se situe entre le ravioli, la lasagne et le beignet. Il s’agit d’une pâte maison remplie de fromage frais, qui peut être bouillie ou passée au four, la version au four devenant plus populaire avec le temps car plus facile à cuisiner.

J’ai un peu déformé cette recette puisque j’ai formé des beignets fermés avec la pâte que j’ai cuits individuellement (et non tout ensemble dans un plat comme une lasagne) pour rendre l’ensemble plus facile à manger en mode snacking.

Je vous livre ci dessous la méthode originale et la mienne, pour vous laisser choisir.

Attention, cette recette est bonne mais peut être un peu fade, donc ne négligez pas l’étape sel poivre et goûtez pour être sûrs d’en mettre assez!

Strukli

Type : végétarien

Pour la pâte

 

  • 500 grammes de farine
  • 1 oeuf
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre
  • 250 ml d’eau tiède
  • sel
Pour la garniture

 

  • 4 œufs
  • 1 c à s de beurre fondu
  • 600 grammes de faisselle ou de ricotta
  • 10 cl de crème liquide
  • 2 cuillerées de sel

Autre:

  • 4 cuillères à soupe de beurre fondu

Dans un saladier, mélangez la farine, les œufs, l’huile, le vinaigre, le sel et l’eau avec vos doigts jusqu’à former une pâte.

Continuez à pétrir cette pâte pendant environ 10 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit homogène et extensible. Ensuite, divisez-la en trois parts égales.
Badigeonnez une plaque avec de l’huile et posez-y les 3 morceaux de pâte. Couvrez avec un torchon et laissez reposer pendant 30 minutes.
Pendant que la pâte repose, préparez la farce: mélangez 1 cuillère à soupe de beurre fondu dans le fromage frais. Ajoutez les œufs, le sel et la crème liquide. Remuez jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés.
Quand la pâte a fini de reposer, préchauffez le four à 200°C. Saupoudrez de la farine sur un plan de travail propre et lisse à l’aide de vos mains. Prenez une boule de pâte et étalez-la pour obtenir une forme rectangulaire à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Une fois étalée au maximum, vous pouvez utiliser vos doigts pour étirer encore un peu plus la pâte.
Aspergez du beurre fondu sur la pâte étirée. Puis, étalez dessus environ ¼ du mélange de fromage,en laissant une bordure d’environ 2 cm sur tous les côtés.
Roulez la pâte dans la longueur. Lorsque vous arrivez aux derniers 2cm, badigeonnez de beurre fondu pour faire coller la pâte.
Répétez cette procédure pour les deux autres morceaux de pâte (en utilisant un quart de la garniture au fromage pour chaque, ce qui signifie que vous devez avoir ¼ de garniture qui vous reste à la fin).
Recette d’origine :
Coupez les rouleaux obtenu en morceaux d’environ 7 cm de large mais  ne les séparez pas pour autant.
Disposer les 3 bandes tranchées les unes collées aux autres dans un plat allant au four, de sorte d’avoir une sorte de lasagne coupée comme un damier. Recouvrez avec le mélange de fromage restant.
Ma variante :
Coupez les rouleaux obtenu en morceaux d’environ 3 cm de large. déposez ces morceaux séparément sur une plaque allant au four et couvrez leur face supérieure avec le fromage restant.

Mettez à cuire pour 45 minutes.

strukli-2
Source :

http://www.likecroatia.com/dine-wine-cat/zagrebs-favorite-homemade-nosh-baked-strukli-with-cheese/

Risotto aux petits pois

Ah, l’Italie est vraiment un pays que j’adore, aussi bien pour sa beauté que pour sa gastronomie. Avec ma passion pour la junk food, pour l’instant j’ai surtout publié des recettes de pizzas, mais la cuisine italienne représente bien plus que ça et à mon goût elle représente une des cuisines les plus simples et savoureuses que je connaisse. Parmi les nombreuses spécialités de ce beau pays, le risotto est certainement ma préférée.
Ici je vous en propose un végétarien, mais malgré tout ultra goûtu.
Pour en faire un plat plus complet vous pouvez y ajouter un peu de charcuterie italienne ou encore un pavé de saumon, ou rien pour un repas léger.
Pour renforcer le goût du romarin que j’adore, j’utilise une huile d’olive parfumée au romarin ramenée d’Italie. Si vous n’en trouvez pas, de l’huile nature fera très bien l’affaire!
Je n’ai pas mis de parmesan dans cette recette. Cela ne fait pas partie des ingrédients classiques du risotto même si on a tendance à en mettre systématiquement.

Cette recette peut facilement être adaptée aux régimes végétariens, en remplaçant le bouillon de volaille par du bouillon de légumes.

 risotto-petit-pois2

Risotto aux petits pois

Type : sans gluten

Pour 2 personnes

  • 50 cl d’eau
  • 200 g de petits pois écossés
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 100 g de riz arborio
  • 1 c à c d’ail émincé
  • 1 c à s huile
  • 1 oignon
  • 5 cl de vin blanc sec
  • 25 g beurre
  • 1 c à s de Romarin
  • Quelques olives noires
risotto-petit-pois3

Faites frémir l’eau avec le  bouillon cube.
Faites nacrer le riz dans l’huile d’olive quelques minutes.
Ajoutez alors l’oignon et l’ail.
Laissez blondir puis ajoutez le vin.
Laissez le s’évaporer puis ajoutez les petits pois, le romarin, et enfin ajoutez le bouillon louche à louche.
Laissez cuire pendant 16 à 18 minutes en remuant régulièrement et en ajoutant du bouillon chaud dès que nécessaire. Dès que le riz est cuit et l’eau absorbée, retirez du feu, puis ajoutez le beurre froid  coupé en dés, couvrez, laissez reposer 5 minutes. Décorez avec des olives noires coupées et serviez tout de suite.

 

risotto-petit-pois

La box Eat Your Box d’avril

box-avril

Ce mois-ci, j’ai été gâtée avec une box sur un thème qui était destiné à me plaire : l’Italie. L’Italie est le pays des plats de pâte, des pizzas et des risottos, rien qu’avec ça je suis fan… Mais niveau sucre,  c’est la débauche de bonnes choses, avec la panna cotta et le tiramisu, deux de mes desserts préférés !
Côté quantité et choix je n’ai pas été déçue, cette box est très variée. Cette box de produits classiques en version « industrielle » a intérêt d’être à la hauteur de mes exigences!

box-avril2

Elle contient :
– Du riz à risotto Riso Gallo
– des gnochetti Barilla
– des Grok ( autrement dit, des pétales de parmesan à picorer)
– du pesto basilic et roquette
– une préparation pour panna cotta : ce dessert fait partie de mon top 10 des meilleurs desserts de ma vie donc la préparation a intérêt à avoir du niveau!
– des gaufrettes à la noisette
– du Campari : Je n’ai jamais bu cet alcool seul mais il entre dans la composition d’un cocktail que j’aime beaucoup et au’ on peut savourer un peu partout en été en Italie : le Spritz
– une roulette a pizza : je suis déjà équipée donc elle finira sûrement dans un colis cadeau pour l’un(e) d’entre vous!

box-avril3

Pizza breakfast et pizza boulettes

Vous le savez bien, l’un des dangers du couple c’est la routine. Nous essayons de garder ça en tête et c’est pourquoi nous avons choisi de faire des pizzas à la place de ce qui commençait à devenir la traditionnelle soirée burgers. Oui, il faut ce qu’il faut pour sauver son couple.
IMG_0537

La pâte était maison; je pars toujours de la technique de chef Simon. Je ne sais pas si les italiens la valideraient, mais nos estomacs l’ont testée et approuvée et depuis je ne veux pas prendre le risque d’en tenter une autre et de la rater, donc je persévère avec celle-ci.

La pizza Breakfast était une idée qui me trottait dans la tête depuis un moment. Je suis ravie de l’avoir tentée car même si cela peut sembler un peu forcé de mettre des haricots blancs sur une pizza, cela fut fameux et pas plus indigeste qu’une savoyarde avec patates. Les haricots utilisés sont des Heinz importés d’Angleterre. La sauce tomate est légèrement sucrée.

La deuxième pizza était une pizza boulettes, plus classique peut être mais excellente aussi avec les boulettes maison.

Pâte à pizza

Étant donné que je n’ai fait aucun ajustement à la recette originale, je vous invite à aller la consulter directement ici :
IMG_0556
IMG_0558

Pizza Breakfast

  • 1 pâte à pizza
  • 1 petite boite de haricots à la tomate Heinz
  • 1 saucisse de Francfort
  • 2 œufs (ou autant que de mangeurs)
  • mozzarella râpée
  • 2 tranches de poitrine fumée
Sur la pâte à pizza, étalez les haricots blancs à la tomate, en nappant bien la pâte avec la sauce des haricots.
Ajoutez la saucisse en rondelles, les tranches de poitrine coupées en 2, les œufs, et saupoudrez de mozzarella râpée.
Enfournez à 200°C pour 10 à 15 minutes, dégustez immédiatement.
IMG_0579
IMG_0602
IMG_0614
IMG_0618

Pizza Boulettes

  • 1 pâte à pizza
  • 2 steaks hachés
  • 100 g de chair à saucisse
  • 1 c. à soupe d’herbes de Provence
  • 1 c. à café de moutarde
  • 1 c. à soupe d’échalote émincée
  • 2 c. à soupe de sauce au poivre
  • 2 tomates
  • 2 c. à s. de mozzarella râpée
Préparez les boulettes en mélangeant le bœuf haché, la chair à saucisse, la moutarde, les herbes de Provence, l’échalote.
Passez les boulettes à la poêle, dans un peu d’huile jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.
Nappez la pâte à pizza de sauce au poivre.
Ajoutez les tomates coupées en rondelles, les boulettes, saupoudrez de mozzarella râpée.
Enfournez à 200°C pour 10 à 15 minutes, dégustez immédiatement.
IMG_0544
IMG_0550
IMG_06242