Archives par mot-clé : cookie

Comment tout faire maison (ou presque)?

Comme vous le avez sans doute, j’essaye de diminuer au maximum mes déchets. Pour cela, il y a plusieurs façons de procéder, mais l’une d’entre elles est simplement de faire plus de choses soi-même. On se retrouve donc à acheter des ingrédients de base, que l’on trouve plus facilement en vente sans emballage, mais on en profite également pour manger plus sainement, et surtout, des produits dont on connait la composition.
 
Si vous aussi, que ce soit pour l’environnement, le goût ou votre santé, vous voulez réaliser plus de fait-maison, je vous propose ici un récapitulatif des recettes que je propose sur ce blog. Je l’enrichirai au fur et à mesure  de mes tentatives réussies!
 
 

Sauces

Pains

Produits laitiers

Pâtes à tarte

Jus de fruits

Sodas

Sirops

Biscuits apéritifs

Tartinades apéro

Huile et vinaigre

Épices

Pour la pâtisserie

Pâtes à tartiner

Biscuits et chocolats

Boissons chaudes

12 choses à remplacer pour une vie plus verte (et moins chère)

Photo Ian Burt  @Flickr
 
Aujourd’hui, je vous propose un petit article « Green » comme j’essaie de le faire régulièrement ces derniers temps. J’ai changé pas mal de choses dans ma façon de consommer depuis ce début d’année, et je voulais partager avec vous ce qui en ressort de plus positif. Je vous propose donc de découvrir 12 remplacements, en cuisine ou pas, que vous pouvez faire sans trop de frais et qui vous feront ensuite faire de belles économies en plus de sauvegarder notre environnement. Pourquoi ne pas essayer d’en adopter une par mois par exemple ?
 

Les pailles

Les pailles font super joli dans les cocktails certes, mais elles sont un vrai désastre pour nos amis les poissons. Il n’y a clairement aucune solution sérieuse pour les recycler actuellement, donc mieux vaut les abandonner dès maintenant. A la maison, vous pouvez investir dans des pailles en métal ou en bambou pour continuer à décorer vos boissons de façon plus éthique. Au restaurant ou dans les bars, prenez le réflexe de préciser que vous n’en voulez pas, surtout quand vous commandez un cocktail ou une boisson pour un enfant, car c’est dans ces cas-là qu’elles sont presque systématiquement ajoutées.

Photo KishR  @Flickr

Les boites de conservation en plastique

Si vous en avez déjà, pas la peine de s’alarmer, le mieux est bien sûr de continuer à les utiliser. Si vous prévoyez d’en racheter par contre, rappelez vous que c’est du plastique, qui n’apporte rien de bon à l’environnement ni même à vos aliments. Le mieux est d’utiliser du verre ou du pyrex. Si vous aimez avoir des contenants adaptés vous pouvez en acheter dans cette matière, sinon plus simple et moins cher, gardez un stock de bocaux propres et le tour est joué. Vous pouvez récupérer des bocaux à cornichons ou à compote par exemple.


Photo Orin Zebest  @Flickr

Les sacs plastique

On le sait, les sacs plastique n’ont que des inconvénients mais pourtant, on continue à nous en donner dans certains commerces. Le plus sûr est de prévoir toujours dans son sac à main un petit sac qui se replie en boule, et de le dégainer sans laisser le temps à la vendeuse/au vendeur de commencer à emballer vos affaires. En ce qui concerne les cabas, j’en garde plusieurs d’avance à la maison mais aussi au travail, au cas où je devrais faire une course en sortant du boulot. Enfin, j’ai un stock de bocaux d’avance pour les magasins qui acceptent qu’on les utilise, et je garde aussi des sacs en papier pour les fruits et légumes, cela évite d’en réutiliser des nouveaux à chaque fois. Je commence à les remplacer petit à petit par des sacs en tissu lavables.


Photo Marco Verch Professional Photographer and Speaker  @Flickr

Les gobelets en pastique

Ils sont une pure catastrophe, surtout dans les entreprises où on les utiles à outrance, mais parfois aussi à la maison, notamment quand vous organisez l’anniversaire des enfants. Si vous voulez des verres fun, utilisez des gobelets en plastique lavables multicolores, et si vraiment vous voulez les décorer, ajoutez-y un ruban, des bouts de papier de récup, des autocollants, ou encore fixez-y des petits objets de déco comme des Playmobil… Ça sera plus mignon et à la fin de la journée la poubelle sera plus légère. Quand vous organisez une célébration ou quand vous recevez des adultes, si vous savez que vous allez manquer de vrais verres, louez-en, ou demandez à des amis d’en ramener pour la journée. Il est de toute façon assez peu agréable de boire du vin ou du champagne dans du plastique!


Photo John Loo  @Flickr

Les bouteilles d’eau en plastique

Cela peut paraître impensable à certains, mais c’est une des économies les plus significatives que vous pourrez faire et franchement, c’est un très gros gain aussi pour la planète. L’eau du robinet est bonne à boire, il faut le savoir, et dans de nombreuses villes, elle n’est pas mauvaise au goût du tout. Je suis souvent bluffée quand je la goûte lors de mes vacances ici et là. A Lille, pas de chance, elle est franchement horrible mais même dans ce cas, il y a des solutions : carafe filtrante, charbon actif, frigo avec distributeur d’eau équipé d’un filtre, filtre à placer sur vos robinets, ou encore une sorte de citerne filtrante avec robinet. Plus simple, servez votre eau d’avance dans des bouteilles pour la laisser reposer. Une grande partie du mauvais goût s’en ira après quelques heures. Vous pouvez même mettre dans l’eau vos écorces de citron ou des rondelles de concombre, un délice! Pensez au poids que vous n’aurez plus à porter si vous abandonnez les bouteilles d’eau, et au fait que vous reviendrez tous légers de vos courses, le rêve non?


Photo Dwayne Madden  @Flickr

Le papier cuisson

Le papier cuisson est bien pratique, mais il a un certain coût à la longue. Vous le savez, nos parents faisaient sans et s’en sortaient très bien. Il suffit de revenir à la bonne vieille technique pour économiser pas mal de papier cuisson : un peu d’huile étalée sur le moule puis couverte d’un peu de farine. Si vous avez des moules en silicone, là c’est encore plus simple, il n’y a rien à faire, le papier cuisson est inutile tout simplement. Pour couvrir la grille de votre four, lorsque vous voulez cuire des cookies par exemple, vous pouvez acheter une feuille de silicone lavable aussi nommée « Silpat ». Il existe d’ailleurs aussi des feuilles de silicones coupées au format de moules à gâteaux, pour les tapisser si vous n’aimez pas la méthode huile + farine.


Photo Marco Verch  @Flickr

Les essuie-tout

Les essuie tout sont bien pratiques mais quand on y réfléchit bien, que font-ils que ne fait pas un torchon ou une serviette éponge? Rien du tout! Pour le côté absorbant, j’aime utiliser des essuie-tout lavables ( en clair, des morceaux de serviette éponge coupés au format d’un essuie tout). Il suffit d’en avoir une bonne dizaine d’avance et de les laver au fur et à mesure. Vous pouvez les acheter tout faits c’est plus joli, mais couper en gros carrés une vieille serviette de bain, ça marche aussi et c’est moins cher. Depuis que je suis équipée, je n’ai plus jamais acheté un rouleau d’essuie-tout, et cela ne m’a jamais manqué.


Photo Mike Mozart  @Flickr

Les mouchoirs en papier

Ok, ce changement est un peu plus compliqué à adopter, simplement parce qu’on est habitués à n’utiliser qu’une fois un mouchoir. Cela semble peu hygiénique de réutiliser quelque chose qui contient des microbes, non? Mais il faut garder en tête que si vous le lavez entre chaque utilisation, votre mouchoir réutilisable est tout aussi propre qu’un mouchoir en papier. Encore une fois, le tout c’est d’en avoir assez d’avance. En un hiver, avec les rhumes d’une famille entière, il y a une belle économie à faire  ce niveau-là, surtout si vous savez coudre et réalisez vous même vos mouchoirs… Ils ne sont ni plus ni moins que des bouts de tissu doux quand on y réfléchit!


Photo Marco Verch  @Flickr

Les emballages pour le pain

Il n’y a pas d’économie à réaliser en achetant du pain non emballé, encore que… Ma boulangerie facture la coupe du pain, mais elle est offerte à tous ceux qui ramènent leur sac à pain et leur font économiser des emballages. Sympa comme principe je trouve! Voici donc un geste simplement pour l’environnement et pour alléger votre poubelle : investissez dans un joli sac à pain et emmenez-le à chaque fois à la boulangerie.


Photo Jungle Jim’s International Market  @Flickr

Les filtres à café

Voici un objet qui est franchement tout à fait inutile une fois qu’on a un filtre universel. Ce filtre universel est très simple à vider dans la poubelle ou le compost et aussi facile à rincer. Voilà une dépense supprimée à tout jamais!


Photo John Beans @Flickr

Le coton

On sort de la cuisine et on se rend dans la salle de bains cette fois! Comme les essuie-tout, les cotons peuvent être très facilement remplacés par des cotons lavables, qui sont finalement de petits morceaux d’éponge ou de tissu doux avec lequel on se lave le visage. Le gant de toilette remis au goût du jour et adapté à la peau délicate du visage en d’autres termes! Très belle économie, quand on pense au nombre de cotons qu’on peut utiliser sur une journée, surtout si on a en plus un bébé que l’on change régulièrement.


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Le film plastique

Le film plastique sert à emballer les aliments ou à couvrir hermétiquement un bol que l’on met au frigo par exemple. Je n’ai jamais aimé ce truc qui est tellement galère à couper qu’on finit par en jeter la moitié avant d’avoir réussi à protéger le moindre aliment. Aussi j’étais ravie de m’en débarrasser une fois pour toute! Pour emballer un aliment, vous pouvez simplement utiliser une boite conservation ou un bocal. Quand aux bols avec des petits restes dedans que vous voulez couvrir au frigo, déposez simplement une soucoupe ou une petite assiette à dessert par dessus, et le tour est joué! On revient à la façon « mamie » finalement!


Photo Jnzl’s Photos  @Flickr

L’aluminium

Même principe! On l’utilise pour emballer des aliments, donc les remplacements sont les mêmes que pour le film plastique. Pour couvrir la plaque du four, vous avez les substituions dans mon chapitre sur le papier cuisson. Pour les papillotes, on investit dans des papillotes en silicone, ou on les fait dans des petits plats allant au four avec couvercle. Si visuellement ça ne ressemble pas, le principe reste le même, une cuisson au four à l’étouffée.


Photo Marco Verch Professional Photographer and Speaker  @Flickr

Les éponges

Ce que je vais vous proposer va peut-être vous sembler peu hygiénique mais c’est tout le contraire. Remplacez vos éponges par de petites « lavettes », en tissu lavable. On en trouve pour pas très cher chez Zeeman ou dans n’importe quel rayon ménager d ‘un supermarché. Quand on regarde ces lavettes on se dit qu’elles semblent pleines de microbes, mais si vous les mettez au sal tous les soirs, elles sont bien plus propre qu’une éponge… A moins que vous ne jetiez votre éponge chaque soir! Dans ce cas votre budget doit être pharaonique… Quand il faut vraiment que ça gratte sévère, il vous reste la brosse (en bois avec manche réutilisable de préférence) ou le « grat’ grat' » métallique. Avec ça, rien ne vous résistera!


Photo Horia Varlan  @Flickr

Voilà, mon petit tour d’horizon est terminé! Et vous, avez vous remplacé d’autres choses « jetables » par une version plus durable? Qu’en pensez-vous?

Les aliments industriels à éviter pour une vie plus saine

Si je suis une fan de fait maison, je dois parfois avouer que par manque de temps, il m’arrive de prendre des produits tout faits en magasin. J’aimerais tendre vers le zéro, mais c’est quand même difficile quand on travaille de tout faire par soi-même!
 
Cependant, que ce soit pour notre santé ou pour le  porte-monnaie, il y a des produits industriels qu’il vaut mieux bannir plus que d’autres… Éliminer les chips ou vos sucreries préférés de votre régime peut vous sembler compliqué ou rébarbatif au premier abord. Cependant, avec quelques astuces de remplacements, il est beaucoup plus aisé qu’il n’y parait d’ajouter des aliments sains à votre alimentation! Alors si comme moi vous ne pouvez (ou voulez) pas être parfaits, mais souhaitez essayer de réduire les produits transformés dans votre quotidien, voici ma sélections de ceux dont il faut se débarrasser en priorité, et des solutions simples pour commencer à les réduire dans vos placards.
 

Les bonbons

 
Celui-ci est évident, personne ne va me dire qu’il pensait que c’était bon pour la santé ou intéressant nutritionnellement quand même! Pourtant nous sommes nombreux à en acheter, pour nous-mêmes ou pour nos enfants. Pour ces derniers, on leur donne des habitudes au sucre alors que souvent, on a pris beaucoup de temps à  de travailler la diversification alimentaire quand ils étaient bébés pour leur donner de bonnes bases dans la vie. Pourquoi à partir de 3 ou 4 ans, souvent en entrant à l’école, devraient-ils se mettre à manger des cochonneries du jour au lendemain? Ils sont toujours en pleine croissance et ont toujours besoin d’aliments nutritifs, et de rien d’autre. Si vous avez un enfant, vous lui rendrez un très bon service si vous n’achetez plus de bonbons. Il continuera à en manger à l’occasion à l’école quand d’autres enfants en ramènent pour leur anniversaire, et c’est suffisant. Des dés de fruits ou éventuellement un carré de chocolat sont de bien meilleures options dans vos placards.
 

Les boissons sucrées

 
Celui-ci aussi était facile à deviner! Les sodas, les boissons sportives ou énergisantes, les eaux aromatisées ou même les jus de fruits sont une des premières choses que vous pouvez bannir si vous voulez faire du bien à votre corps et à l’environnement. A la place, vous pouvez presser des fruits vous mêmes à l’occasion, mais de manière générale, manger un fruit entier et boire un verre d’eau est bien mieux encore. Vous pouvez aussi vous faire des infusions de fruits à froid, cela donne une sorte d’ice tea qui n’est sucré que par le sucre des fruits. Les eaux infusées, dans lesquelles vous mettez quelques rondelles de concombre ou des pelures de citron bio, sont délicieuses et économiques. 
 
 
 

Les chaînes de fast-food

 
On continue dans le domaine du facile, mais vous le savez sans doute, il n’y a rien de bon dans ce que vend un fast-food, même quand il fait un menu pseudo « adapté aux enfants », ou pseudo sain de type « salade ». Tout est trop gras, trop sucré, et trop salé dans les chaînes de fast-food. Je pense que vous connaissez la pub par cœur, pas besoin de vous dire que c’est tout ce qu’il faut éviter. Personnellement j’adore les burgers, les hot-dogs et les frites, donc je ne dis pas qu’il faut tout arrêter en bloc, mais rendre ça un peu  plus rare, éviter cela avec les enfants au maximum si vous en avez, et quand vous voulez vous faire plaisir, faites un burger maison avec de vrais ingrédient frais, ou allez le manger chez un fast-food « local », c’est à dire un petit commerçant de votre ville, qui mettra sans doute de meilleurs produits dans son burger et a plus besoin de votre argent qu’une chaîne de fast-foods impersonnelle.
 

Les céréales raffinées

Celui-ci est moins évident à deviner, car quand on mange du bon pain de chez le boulanger, des pâtes, ou encore quand on cuisine soi-même avec de la farine, on ne pense franchement pas qu’il y a quelque chose à améliorer là-dedans. Mais en alimentation, tout ce qui est blanc est raffiné, et a donc perdu une partie de ses fibres et de ce qui rendait l’aliment bon pour nous. Ce remplacement est plutôt facile : achetez de la farine semi-complète ou complète, des pâte complètes, du prenez du pain le plus sombre possible ( type au seigle, complet, nordique…), et le tour est joué! Vous venez de rendre votre alimentation bien plus saine et au niveau du goût, c’est bien meilleur. 
 
 

Les biscuits apéro

 
Chips, bretzels, cacahuètes, ne cherchez pas l’exception il n’y en a pas, tout est mauvais pour vous dans ce rayon! C’est horrible car c’est un repas que j’adore, et il n’existe pas d’alternative proche qui soit bonne pour la santé. Même les nouveaux biscuits apéro à la mode, à base de la farine de pois chiche, ou à saveurs de chou kale… C’est du marketing, ça donne envie, ça sonne « healthy », mais ça reste produit avec les mêmes méthodes, et ne vous apporte que des calories vides, c’est à dire qui n’apportent rien à l’organisme. Ça ne rentre pas dans le compte des 5 fruits et légumes par jour, hein ! A ce niveau, le plus simple est de se faire plaisir mais plutôt que de prendre 3 sortes de biscuits pour votre apéro, n’en prenez qu’une complétez avec des tomates cerises et bâtonnets de carottes à tremper dans une sauce au yaourt.

Les viandes transformées

 
Bacon, salami, charcuterie sont plutôt mauvais pour nous, notamment à cause des nitrites. Est donc arrivée une mode des charcuteries sans nitrites ajoutés, qui peuvent quand même contenir d’autres nitrites d’origines plus naturels (mais quand même nocifs, sinon ce n’est pas drôle).  A moins de vouloir devenir végétariens, vous allez sans doute trouver difficile de diminuer leur consommation car les charcuteries rentrent dans la composition de plein de recettes de notre chère cuisine française. Essayez simplement de vous rappeler qu’on n’a pas besoin de viande deux fois par jour, et n’ayez pas le réflexe d’ajouter une tranche de jambon ou une knacki systématiquement au repas du soir, que que soit pour vous ou vos enfants, cela sera déjà un beau progrès!
 

Les plats cuisinés

 
Les plats cuisinés sont un sacré piège car ce sont visuellement des plats sains, ils copient des recettes qui pourraient être saines en version « fait maison », mais ils sont produits de façon industrielle et donc, il a fallu y mettre des ingrédient médiocres pour la rentabilité, et y ajouter des conservateurs. Si vous êtes sensible à la cause environnementale, c’est aussi une belle débauche d’emballages non recyclables. Congelez plutôt vos restes en portions individuelles, et si vraiment vous n’avez pas le choix, achetez des plats surgelés, au moins on n’y a pas ajouté de conservateurs puisque la conservation est due au froid!
 

Les biscuits

 
Les biscuits emballés, mais aussi les pseudo gâteaux tout faits comme les brownies, sont des produits à éviter au maximum également. Ils ne contiennent pas de bons produits comme un gâteau que vous ferez à la maison, mais des œufs de poules élevées dans des conditions infâmes, de la farine premier prix, des agents de texture, des conservateurs…  Et ce, quoi que la jolie illustration sur la boite laisse à penser ! Si c’est pour le goûter de vos enfants, il n’y a rien de bon pour eux dedans, même dans ceux qui semblent spécialement conçus pour eux. Trop de sucre, rien de nutritif qui leur permettre de tenir le coup jusqu’au repas suivant. Donnez-leur simplement du pain, nature, avec un bout de beurre ou un carré de chocolat éventuellement s’ils le refusent sans. Si c’est un petit plaisir pour vous,  faites vous des cookies maison, c’est très simple et cent fois meilleur. C’est tout aussi calorique mais contiendra de vrais ingrédients et le plaisir sera démultiplié!
 
 
Voilà, j’espère que ce petit récap vous sera utile! Gardez en tête que je ne suis pas du genre à vous recommander de manger light, ni de vous priver, ce n’est pas ma philosophie, et ce guide ne vise pas à vous faire perdre du poids ou quoique ce soit de ce genre… Simplement, je pense qu’on a tout à gagner à privilégier le fait-maison quand on le peut, tout en se faisant plaisir!

10 épices incontournables

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis une fan d’épices. J’aime la façon dont elles parfument et relèvent n’importe quel plat pour en faire un véritable festival de saveurs! Aujourd’hui, je vous propose un petit zoom sur mes épices favorites, avec une recette que j’adore tout particulièrement pour vous les faire découvrir.

1. Le curcuma

J’aime le curcuma pour son parfum doux, sa jolie couleur et ses bienfaits pour la santé. Je le trouve vraiment top dans ma soupe de carottes au curcuma et lait d’amandes, mon infusion curcuma gingembre et le golden milk.

2 . La cannelle

La cannelle est une de mes épices favorites depuis que j’ai goûté aux pâtisseries du Portugal qui en sont pleines… Depuis, je ne me lasse pas d’user et d’abuser de la cannelle dans mes desserts! Parmi mes chouchous, il y a la tarte amandine pommes cannelle, le riz au lait café cannelle, et surtout, cette tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle qui est tout simplement fameuse.

3. La cardamome

La cardamome se trouve entière sous forme de capsules, ou moulue. On peut l’infuser dans des liquides pour réaliser par exemple des thés latte, ou la mettre dans les currys, ou même les desserts. Je trouve sa saveur vraiment surprenante et originale et je ne m’en lasse pas! Ma recette favorite sucrée à la cardamome est le sanwin makin, un dessert birman à tomber, et la salée le moong dahl, une sorte de ragoût de lentilles du Pakistan.

4. La coriandre

Si je la préfère dans sa version fraîche (je pourrais brouter un un bouquet de coriandre en 2 minutes), je trouve que l’on fait plein de choses délicieuses avec la coriandre séchée également. Ma recette chouchou à la coriandre est la soupe de haricots rouges épicée.

5. Le cumin

Le cumin est un incontournable qui se retrouve dans différents mélanges d’épices comme le ras el hanout. On peut l’apprécier dans de nombreuses spécialités typiques de la cuisine du monde mais là où je le préfère, c’est marié avec la carotte comme dans cette tarte carottes, cumin et lait de coco.

 

6. Le curry

Le curry est un délice et l’une des épices les plus vendues, mais en réalité ce n’est pas une épice mais un mélange. Il m’arrive parfois d’en utiliser du tout fait mais souvent je mélange simplement les épices nécessaires ce qui permet de choisir si on veut un curry plus épicé, plus doux… Pour vous régaler avec un bon curry, essayez mon curry de chou-fleur népalais

7. Le gingembre

Réputé pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une épice très piquante qui peut ruiner un plat si on en abuse. Mais correctement dosé, il donne juste ce qu’il faut de pep’s et de chaleur à un plat! Je l’adore dans ces cookies au gingembre confit.

8. La muscade

La noix de muscade s’utilise elle aussi avec parcimonie au risque de ruiner votre plat. Elle donne ce petit goût de cuisine d’antan à nos plats traditionnels, comme cette purée de potiron aux épices.

9. Le paprika

Le paprika,que j’ai redécouvert en Hongrie où l’on en met presque partout, est assez passe-partout et on pourrait presque en mettre dans n’importe quel plat! Je vous recommande par exemple mon granola salé au paprika.

10. Le ras el hanout

Tout comme le curry, ce n’est pas une épice mais un mélange, qui donne une saveur incomparable à la cuisine orientale. retrouvez-le dans mon tajine de boulettes aux lentilles ou mes pide au fromage et œuf.

Et vous, quelles sot vos épices préférées? Et vos plats préférés pour les mettre en valeur et les apprécier?

Légume de saison : la courgette

Photo Jeremy Keith @Flickr

En juin, les courgettes sont de retour. On a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été qu’elles sont les meilleures, les plus parfumées, les plus vitaminées…  Elles sont synonymes de beau temps et de cuisine du soleil et c’est pourquoi nous les aimons tant! Maintenant que les courgettes sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 

Comment choisir les courgettes?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des courgettes brillantes et sans défauts, mais aussi bien fermes. Elles doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les courgettes molles, ternes ou trop grosses. 


Photo Jameson Fink @Flickr

Quand les courgettes sont-elles de saison?

Les courgettes sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo Vincent Albanese @FLickr

Comment conserver vos courgettes?

Vos courgettes resteront fraîches quatre ou cinq jours stockées dans un sac en plastique dans le bac à légumes. Ne lavez pas les courgettes à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de courgettes et que vous savez ue vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, coupez les courgettes en rondelles, faites-les blanchir pendant deux minutes, plongez-les dans l’eau froide, égouttez-les, puis rangez-les dans dans des récipients hermétiques. 


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Comment préparer des courgettes?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos courgettes uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux pané et frit ou sauté, en pain aux courgettes ou en omelette. Pensez aussi aux lasagnes aux courgettes. Enfin, on peut les utiliser pour réaliser l’incontournable ratatouille tant appréciée l’été!

Mes recettes favorites à la courgettes

 


Couscous aux courgettes, petit pois et halloumi


Crumble de courgettes


Poêlée de courgettes malgache


Bricks de courgettes chèvre


Gâteau au chocolat et courgettes


Tarte salée au lonzu et courgettes


Cannelés au chorizo, courgettes et emmental


Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

Oeuf de lin

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’en est pas une, c’est plutôt une astuce à proprement parler, et une drôlement utile! Elle porte le nom d’œuf de lin, c’est à dire que cette recette vous permet de substituer un œuf dans une recette par des graines de lin moulues et gonflées préalablement dans un peu d’eau.

 

Bien sûr, le lin ne ressemble pas au goût ou à la texture d’un œuf, ce n’est pas la peine de battre 3 œufs de lin dans une poêle en espérant obtenir une omelette! Mais il permet par contre de remplacer tout ou partie des œufs dans une recette où les œufs ne sont pas l’élément principal, comme dans un gâteau par exemple.

En fait, les graines de lin se gorgent d’eau et obtiennent une texture un peu visqueuse qui va remplir le rôle de liant que rempliraient normalement les œufs. Cette technique fonctionne particulièrement avec les gâteaux moelleux ou ceux dans lesquels on apprécie la légèreté ( gâteaux yaourt, muffins, cookies par exemple).

 

Cette astuce peut vous rendre service quand vous réalisez à la dernière minute qu’il vous manque un œuf pour réaliser une recette, quand vous recevez des personnes qui n’en consomment pas, ou encore si vous voulez réduire votre consommation d’œufs.

Vous pouvez remplacer la totalité des œufs d’une recette, simplement en multipliant la quantité par le nombre d’œufs souhaités, ou juste en enlever un ou deux pour alléger un peu une recette qui en demande beaucoup par exemple.

Les graines de lin ont un petit goût que je ne trouve pas désagréable du tout, mais c’est à chacun de juger! Plus vous en mettrez, plus vous risquez de sentir ce goût dans votre recette, ce qui peut être un avantage ou pas, suivant l’effet souhaité!

   

P.S. : Si vous cherchez un gâteau sans œuf ( et aussi sans beurre et sans lait!) découvrez mon gâteau star : un gâteau au chocolat hyper facile

Oeuf de lin

Oeuf de lin

Ingrédients

  • 1 c. à s. de graines de lin moulues
  • 2 c. à s. d’eau

Instructions

  1. Mélangez dans un petit bol et laissez gonfler 5 minutes.
  2. Utilisez dans votre recette pour remplacer les œufs.

Cookies banane noix de coco (2 ingrédients)

Aujourd’hui, je vous présente des biscuits à deux ingrédients. Oui, vraiment, deux ingrédients! Il n’y a pas d’arnaque… Allez, je ne compte pas l’eau dans la liste mais tout le monde en a dans son robinet! Bien sûr, vous pouvez ajouter d’autres choses si vous voulez… mais ce n’est pas nécessaire! 
 
 
Ces biscuits à la banane et à la noix de coco conviennent à tout le monde ou presque : ils sont sans gluten, végétaliens, sans glucides, sans produits laitiers, sans œufs, sans noix, et même sans sucres ajoutés! Bonus, ils se réalisent en un clin d’œil! Ils peuvent être préparés en 30 minutes chrono et il vous faudra seulement un bol et une cuillère pour les préparer. Il suffit en gros de mélanger les deux ingrédients ensemble et de laisser la magie du four faire son travail.
 
Pour cette recette, j’ai utilisé de la noix de coco déshydratée non sucrée et grâce à la banane, les biscuits sont naturellement sucrés. Assurez-vous que votre banane n’est pas trop mûre ou les biscuits ne garderont pas leur forme. Il n’y a vraiment besoin de rien d’autre : de la banane et de la noix de coco et vous obtenez beaucoup de saveur!
 
Aimez-vous la noix de coco autant que moi? Je trouve qu’elle apporte vraiment une belle texture à cette recette, et quand vous la faites cuire, votre cuisine se remplit de son odeur… Au fur et à mesure de la cuisson, la noix de coco vire au brun doré et la saveur de la banane cuite au four s’approfondit à mesure qu’elle se ramollit, elle devient vraiment savoureuse et délicieuse car elle a tendance à caraméliser. 
 
 
Ces biscuits sont parfaits pour le petit-déjeuner. Ils sont aussi divins avec une tasse de thé et un bon livre lorsque vous profitez d’un après-midi de détente, le week-end.
 
Cette recette donnera environ 8 petits biscuits. Si vous voulez en faire plus, doublez simplement la recette. Vous pouvez les conserver dans un récipient fermé à la température ambiante pendant quelques jours.
 
Pour améliorer cette recette, ajoutez ce que vous voulez. Ajoutez par exemple des dattes, des graines de citrouille des pépites de chocolat ou ce que vous avez sous la main.  Mais je le répète, rien d’obligatoire, ils sont bons tels quels!
 
 
P.S. : Si vous aimez la noix de coco, découvrez aussi ce flan à la noix de coco
 
Cookies banane noix de coco (2 ingrédients)

Portions : Pour 8 biscuits

Cookies banane noix de coco (2 ingrédients)

Ingrédients

  • 1 banane
  • 55 g de noix de coco
  • 2 c. à s. d'eau

Instructions

  1. Réhydratez la noix de coco avec l'eau pendant une dizaine de minutes.
  2. Préchauffez le four à 180°C.
  3. Mixez la banane et la noix de coco à l'aide d'un robot mixeur. Étalez le mélange sur une plaque en formant de petits ronds et enfournez à 180 pour 25 minutes ou jusqu’à ce qu'il soient dorés.
 
Source d’inspiration :

Fruit de saison : la fraise

Photo Sh4rp_i @Flickr

En mai, les fraises sont le premier fruit à mûrir, juste après la rhubarbe. Elles sont le premier signe des beaux jours qui reviennent sur les étals des primeurs, et nous sommes nombreux à nous jeter dessus qu’elles montrent leur nez. Les fraises parfaitement mûres se sont délicieuses consommées telles qu’elles, mais elles constituent également un excellent composant pour de nombreux desserts. maintenant que les fraises sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 


Photo Andrew Malone @Flickr

Comment choisir les fraises?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des fraises brillantes et colorées, mais aussi fermes et dodues. Elles doivent avoir une jolie collerette verte à l’apparence fraîche. Évitez les fraises molles, ternes ou ratatinées. Les fraises ne mûrissent pas après avoir été cueillies, évitez donc les baies partiellement blanches car cela signifie qu’elles ne sont pas mûres. Enfin, de bonnes fraises sentent très bon!  Respirez-les si vous avez un doute avant de les acheter.


Photo dabrat718 @Flickr

Quand les fraises sont-elles de saison?

Les fraises sont des fruits très répandus et cultivés partout dans le pays, même dans le nord ou des les Alpes. Elles sont donc disponibles en production locale dans la plupart des régions, ne serait-ce que pour une brève période. La fraise française a souvent une région naturelle qui s’étend d’avril à juin, bien qu’elle puisse être plus courte dans les climats rudes et plus large au sud.

On trouve très facilement et pour moins cher des fraises espagnoles dans la plupart de nos magasins. Leur climat clément leur permet de produire des fraises pendant 5 mois d’affilée si ce n’est plus, mais malheureusement, il est souvent fait appel à des pesticides en quantités plus élevées qu’en France (bien qu’on trouve aussi de la fraise bio d’Espagne), et il faut prendre en compte le bilan carbone du transport, pas génial! Mieux vaut donc autant que possible se concentrer sur nos fraises locales!


Photo Richard Lewis @FLickr

Comment conserver vos fraises ?

Lorsque vous rapportez les fraises du marché, conservez-les dans un récipient résistant à l’humidité, de préférence disposées en une seule couche sur un support absorbant. Elles se garderont au réfrigérateur pendant 2 à 3 jours.


Photo kahvikisu @Flickr

Comment préparer des fraises?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos fraises uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Pour laver les fraises, placez-les dans une grande passoire et rincez-les doucement à l’eau froide. Étendez les fraises en une seule couche sur un torchon propre ou une couche d’essuie-tout et séchez-les délicatement.

De la même manière, attendez jusqu’au moment de les manger ou de les utiliser dans une recette avant de décortiquer les fraises et d’enlever les queues.

Mes recettes favorites à la fraise

 


Cocktail rose fraise des bois pamplemousse


Chia bowl aux fraises


Tiramisu aux fraises et framboises


Eton mess aux fraises et cerises


Fingerprint cookies à la fraise

tourte-fraises-menthe2
Tourte aux fraises et à la menthe

mojito-fraise
Mojito fraise

frozen-yogurt-fraise-coco-3
Frozen yogurt fraises coco

Bilan de l’année

Aujourd’hui nous profitons de 2018 une dernière fois! Je ne sais trop que dire à propos de cette année à part le fait qu’elle a passé à 100 à l’heure et cela a un côté un peu effrayant! Si l’année a été riche en beaux souvenirs, elle a aussi été une espèce de course sans fin! Je disais il y a un an ici que je voulais être plus zen, et je crois l’avoir été par moments… J’ai notamment pris beaucoup de temps pour lire cette année, ce qui me détend ! Mais la fin d’année a pris le dessus et s’est encore transformée en enchaînement de to-do lists à rallonges!
 
Tout ceci ne m’a pas empêchée de cuisiner beaucoup encore cette année, de me faire plaisir, et de publier ici avec la même motivation! C’est un petit espace personnel où j’aime me retrouver avec régularité, et surtout vous retrouver à travers vos messages et commentaires!
 
Pour ce dernier jour de l’année, j’ai voulu vous proposer un best-of de mes recettes, ou plutôt deux ! Tout d’abord votre best-of, c’est à dire les recettes publiées en 2018 que vous avez le plus consultées, et ensuite mon best-of, autrement dit les recettes qui m’ont le plus régalée cette année!
 
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon réveillon et à vous dire à l’année prochaine!
 

Vos recettes favorites de 2018

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mon top 10 de 2018

Keshke

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et vous, quelle est votre recette phare de l’année?

Que manger en novembre?

Nous sommes en novembre! Halloween est derrière nous et maintenant Noël va approche  grands pas! Les rois et les reines de l’organisation commencent d’ailleurs déjà à s’avancer sur les cadeaux, les idées de déco… et les magasins sont déjà tous en mode festif! Mais avant de se ruer sur la dinde, le foie gras et le champagne, il nous reste deux petits mois à passer et autant en profiter pour manger de bonnes choses!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Châtaigne : Coulants à la châtaigne
 
Coing : Crumble pommes, coings, noisette
 
Clémentine : Petites crèmes à la clémentine
 
Poire : Entremets caramel, spéculoos et poire
 
Pomme : yaourt à la pomme et au muesli
 
Raisin : Muffins au raisins secs et à l’avoine

🍠 Côté légumes : 

 
Betterave : Houmous à la betterave
 
Brocoli : Gratin de pâtes au brocoli et au fromage
 
Carotte : Dip carottes kiri
 
Chou : Caldo verde
 
Chou-fleur : Mini cakes au chou-fleur
 
Endive : Tarte perdue aux endives
 
 
Épinard : œufs cocotte au Stilton et épinards
 
 
Navet : navets sauce soja et saké
 
IMG_0856
Panais : Stoemp au panais, poireaux et saucisse

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les bredele
– Les légumes racine
– Les boissons chaudes
 
 
 
Et vous, vous aimez manger quoi en novembre?