Lentilles à la créole

J’adore les lentilles, pas vous? J’ai tendance à les préparer souvent de façon “rustique”, avec de l’oignon et de l’ail, et accompagnées de saucisses. Mais le changement a parfois du bon! Il y a quelques temps, j’ai voulu faire un menu à thème créole et j’ai imaginé cette recette. Je ne crois pas qu’elle soit vraiment créole, mais ça permettait d’avoir un accompagnement parfumé pour le reste du repas avec des saveurs cohérentes.
 
 
 
Les lentilles sont préparées avec de l’ail, de l’échalote, de l’oignon, mais surtout du gingembre qui relève le tout et apporte une petite note chaleureuse.
Au final, c’est une recette très simple et que j’ai beaucoup appréciée ainsi que mes invités.
 
 

Pour un repas simple, gourmand et parfumé, vous pouvez servir ce plat de lentilles avec du riz créole, un rougail saucisses ou un colombo de potiron par exemple!

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Bouchées champignons, bière et cheddar

Je n’ai jamais aimé les vol au vent ou bouchées à la reine quand j’étais jeune. Il faut dire que je n’aimais pas la béchamel, je ne courais pas après les champignons, et je ne sais pas comment vous décrire ça mais… Ce plat avait un aspect de cuisine de cantine, la sauce semblait figée, la pâte feuilletée sèche, l’ensemble était fade et gélatineux… Je vous dépeins un tableau de rêve, n’est-ce-pas ? De ce fait, j’avais décrété que je n’aimais pas, sans plus m’y attarder. 
 
 
 
Cependant plus récemment, j’ai entendu plusieurs personnes vanter les qualités de ce plat, et je me suis demandé si je n’étais pas une fois de plus victime du phénomène “cantine”. J’entends par là que l’on croit ne pas aimer un plat parce qu’on ne l’a goûté qu’à la cantine et qu’il était particulièrement raté là-bas. Tout plat que l’on a détesté à l’époque de la cantine mérite d’être re-testé ne serait-ce qu’une fois, réalisé par un bon cuisinier ou simplement, fait maison par un cuisinier standard, cela n’a généralement rien à voir ! 
 
 
Quelques jours après cette réflexion que je m’étais faite, j’ai reçu en cadeau un panier garni qui contenait… Des coques à vol au vent ! Sacré hasard, que j’ai interprété comme un signe du destin ! Comme je ne mange pas de poulet, je me suis dit que j’allais simplement mettre des champignons et de la béchamel. Et puis en y repensant, je me suis dit que je pourrais ajouter un peu de bière à la béchamel pour la rendre plus parfumée. Puis j’ai vu le cheddar dans le frigo et je me suis dit que ça allait parfaitement avec la bière… Voilà comment mes vol au vent sont pratiquement devenus des welsch en pâte feuilletée !
 
 
Je me suis régalée bien évidemment, et le mariage cheddar bière et champignons fait désormais partie de mes favoris ! 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Coktail coffee and chocolate lovers

La Saint Valentin approche, et cette année cette fête sera forcément un peu particulière. Et dire qu’il y a un an nous étions encore loin d’imaginer ce qui nous attendait… 
 
 
 
Je suppose que vous serez nombreux à faire un petit dîner romantique à la maison, c’est le compromis le plus évident en cette période compliquée ! 
 
Je n’ai pas encore choisi mon menu, mais si vous êtes en recherche d’idées, je vous recommande des feuilletés aux champignons et magret, suivi d’un livarot rôti aux pommes et noisettes et enfin, de finir le repas par des fondants chocolat framboise
 
 
Pour commencer un repas un peu exceptionnel, j’adore servir un cocktail, c’est un incontournable pour moi. Celui-ci est très gourmand, avec des notes de café et de chocolat. J’associe toujours la Saint Valentin au chocolat, je ne sais pas pourquoi… Peut-être à cause de cette tradition que l’on voyait dans les dessins animés de mon enfance de s’offrir du chocolat à la Saint Valentin ? Je ne connais personne qui fasse ça, mais l’association d’idées m’est restée ! 
 
 
En tout cas, ce cocktail est délicieux et devrait vous plaire, que vous soyez seul ou à deux ce soir-là ! 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Udon sautées au pak-choi

Connaissez vous les nouilles udon? Elles sont assez peu connues chez nous en France, et pourtant c’est un pur régal, je dirais même que c’est ma spécialité asiatique favorite. C’est bien simple, s’il y en a à la carte d’un resto asiatique, j’arrête de lire la carte car je sais déjà ce que je vais manger!
Ces nouilles épaisses ont une texture vraiment géniale et sont trop bonnes une fois bien imprégnées de sauce. On les trouve sèches, elles sont alors souvent assez plates (comme vous le voyez sur la photo). On les trouve aussi déjà pré-cuites sous vide, dans ce cas elles sont encore plus grosses, c’est de cette façon que je les préfère.
 
 
 
La version que je vous propose aujourd’hui demande en apparence beaucoup d’ingrédients. Ce sont des ingrédients un peu compliqués à trouver au premier abord. Mais ils permettent de réaliser à peu près n’importe quel plat de cuisine asiatique et se conservent très longtemps… Alors si vous aimez la cuisine chinoise ou d’Asie général, je vous recommande d’investir dès votre passage dans une boutique spécialisée, ainsi vous serez tranquilles!
 
 
Le pak-choï est une variété de chou asiatique, vous pouvez le remplacer par du chou vert si vous n’en trouvez pas. Les shiitaké sont des champignons japonais qui peuvent se trouver frais ou déshydratés. Ici je prends des déshydratés car cela permet de récupérer le bouillon de réhydratation pour la sauce du plat.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 5

Tarte au chocolat et caramel au beurre salé

C’est bientôt la Saint Valentin! Comme tous les ans, les couples sont divisés entre ceux qui adorent ce rituel et ceux qui estiment que cette fête est purement commerciale et ne veulent pas rentrer dans le jeu.
 
 
 
Ce qui est sûr c’est que cette année, les restaurants se feront moins d’argent que d’habitude avec la vente à emporter ou la livraison à domicile, pour ceux qui ne sont pas totalement fermés. Sans compter tous les couples qui préfèreront cuisiner que de commander un plat. 
 
 
Pour moi cela ne changera pas grand chose, j’ai pour principe de ne jamais aller au restaurant ce jour-là, car je n’aime pas la politique de nombreux restaurants de proposer un menu unique, mais j’essaye de faire cette fête à ma façon, et cette année je pense plutôt organiser un dîner aux chandelles à la maison.
 
Si vous êtes de ceux qui aiment accompagner leurs soirées romantiques avec une série ou un film Netflix, j’ai une petite sélection de films de Saint Valentin à vous proposer, c’est à dire de bonnes comédies romantiques! Les célibataires ou ceux qui passent en tout cas la soirée en solo pourront en profiter aussi. Pas besoin d’être en couple pour apprécier un film avec un bon petit plateau repas et un verre de vin après tout ! 
 
 
 
Je ne suis pas très branchée films romantiques, mais j’aime bien quand même Moulin rouge et Love actually, et vous?
 
Quel que soit votre type de soirée, si vous recherchez un petit dessert gourmand et rapide à faire, j’ai ce qu’il vous faut ! Cette tarte est une variante de mon ultra délicieuse tarte chocolat poires, mais au caramel au beurre salé. Un délice! 
 
Cette tarte est encore meilleure selon moi le lendemain, après une nuit au frigo.  
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Savon à l’ortie

A l’approche du mois de mars et donc de la Saint-Patrick, c’est un savon tout vert que je vous propose. On peut dire qu’il est plus ou moins dans le thème, même si ce n’est pas une tradition de se faire des cadeaux à cette occasion! Il y a avant cela la Saint-Valentin bientôt, alors pourquoi pas ? C’est un savon qui est plutôt mixte, et qui plaît bien aux hommes de mon entourage. D’ailleurs à la base, je l’ai imaginé pour l’offrir à un homme. 
 
 
 
Pour réaliser ce savon, je me suis inspirée d’un savon vu dans le commerce qui me donnait envie. Ensuite, je suis repartie d’une recette que je maîtrise, et j’ai simplement remplacé certains ingrédients par des autres, pour me rapprocher du savon que j’avais vu. 
 
C’est une méthode un peu risquée car il faut bien s’y connaître quand on substitue des ingrédients. Ils n’ont pas tous exactement les mêmes propriétés, ne se mélangent pas de la même façon, ne supportent pas les mêmes  températures… Mais cette fois-ci, j’ai eu de la chance, car bien que je ne sois pas une experte, le résultat s’est avéré parfait du premier coup. 
 
Ce savon est top, il a une odeur fraîche grâce à la menthe verte, et une texture assez grasse grâce à l’huile d’olive, au beurre de karité, au beurre de coco et à l’huile de tournesol. Il est donc bien hydratant et peut convenir à la toilette quotidienne sans dessécher la peau. 
 
Je l’ai réalisé pour l’offrir, mais je n’ai pas oublié d’en faire un ou deux en plus pour moi au passage, et je peux vous dire que j’adore l’utiliser. 
 
 
Ce savon se réalise avec la technique du “melt and pour” (aussi nommée “savon de refonte”), c’est-à-dire qu’on utilise une base de savon déjà saponifié pour zapper l’étape de la saponification à froid. Si vous maîtrisez la saponification, vous pouvez bien sûr utiliser votre méthode habituelle et simplement vous inspirer des ingrédients pour parfumer votre base. 
 
Pour ceux que ça intéresse, je vous reparlerai de la saponification à froid une autre fois, je l’ai testée et c’est vraiment génial, même si dans le quotidien, je manque un peu de temps, et ne suis pas très à l’aise pour manipuler des produits chimiques chez moi alors que j’ai une enfant en bas âge… Raison pour laquelle je ne le fais pas tout le temps et apprécie aussi cette méthode ‘”toute faite”. 
 
La poudre d’orties s’achète toute faite sur des sites comme Aroma-zone. Si vous êtes plutôt du genre manuel et touche-à-tout, vous pouvez aussi vous armer d’une bonne paire de gants, aller en récupérer dans votre jardin (ou ailleurs), et déshydrater tout cela à l’aide d’un déshydrateur ou d’un four allumé à température très basse. Il ne vous restera ensuite plus qu’à mixer finement, et vous aurez une poudre d’ortie en bonne et due forme, gratuite!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spécialité d’Argentine : humita revisité à la courge

Le humita est un mets amérindien très présent traditionnellement dans divers pays d’Amérique latine, et notamment au Pérou, en Bolivie, au Chili et en Équateur. Il s’agit d’une préparation de maïs cuite qui se mange salée avec du piment, et qui existe aussi en version sucrée.
 
 
 
En version salée, on le prépare avec du maïs moulu frais et des oignons enveloppés dans des feuilles de maïs puis cuits au four, ou dans de l’eau chaude. On peut ajouter du fromage au mélange. 
 
N’ayant pas de feuilles de maïs à disposition, ma version est cuite à la casserole. Ce n’est donc pas la version la plus traditionnelle. De plus, le maïs est râpé comme on le fait dans la recette d’origine, mais l’ajout de courge n’est pas habituel dans cette recette. C’est pourquoi j’ai nommé cette recette “humitas revisitées”. Cela n’en reste pas moins très bon!
 
Si vous êtes équipé d’un mixeur, n’hésitez pas à l’utiliser pour râper la courge butternut.
 
Pour ceux qui aiment les plats un peu plus relevés, vous pourrez rajouter jusqu’à 1 cuiller à café de piment en poudre.
 
 
Je vous conseille de servir ce plat avec des tortillas de maïs, un régal pour un repas bien complet et parfumé!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Soupe de poireaux

Aimez-vous la soupe de poireaux? C’est une de mes favorites depuis mon enfance mais ma fille n’est pas du même avis, elle fait la grimage quand je lui en sers car il reste parfois quelques fils! Ha, ces enfants!
 
 
 
La recette que je vous propose aujourd’hui est ma variante préférée de soupe de poireaux, la basique je dirais!
Si comme ma fille, vous détestez les aspects filandreux du poireau, mixez bien la soupe longuement, et/ou filtrez la avant de la servir. Elle sera parfaite!
 
 
La crème fraiche est pour moi un indispensable dans la soupe de poireaux. Je mets une bonne cuiller au centre du bol et je mélange, mais pas totalement… C’est un régal!
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Crêpes party avec options végétariennes

Photo @MissMessie Flickr

 

Lorsqu’arrive la Chandeleur, j’adore organiser des crêpes party. J’entends par là que comme pour une raclette, nous sommes tous autour de l’appareil à mini crêpes sur la table, et chacun se fait cuire sa crêpe et la garnit comme il le souhaite. 

 

       

Je dispose sur la table des petits bols avec différents choix de garnitures et chacun se compose la crêpe de ses rêves. Le choix des garnitures à proposer peut sembler simple : légumes, gruyère, dés de jambon, de chorizo… Oui, mais tout se complique quand il y a des végétariens à table, et ils sont nombreux dans ma famille. 

Je me suis donc creusé la tête pour trouver un choix de garnitures végétariennes assez large pour satisfaire tout le monde. Je vous propose aujourd’hui mes listes d’idées afin de vous aider si vous vous retrouvez un jour dans le même cas que moi. 

Côté salé :

Du salami (ou variante végétale)
Du gruyère râpé
Des herbes de Provence
Du reblochon ou de la raclette (livarot, raclette)
Du chèvre
Du fromage bleu
Des oignons émincés
Des champignons
De la mozzarella
De la crème fraîche
Des pommes de terre cuites
Des knacks coupées en rondelles (ou variante végétale)

Côté sucré :

On pense très souvent au sucre, à la confiture, ou à la pâte à tartiner. Le top, c’est d’y ajouter quelques fruits de saison coupés en dés pour équilibrer le tout. Voici la liste de mes ingrédients favoris :

 

Du coulis de chocolat
De la pâte à tartiner
Du sucre
De la confiture
De la cassonade
Des rondelles de banane
Des dés de poire
De la sauce chocolat
De la crème de marrons
De la crème chantilly
Des mini Smarties
Des mini marschmallows

Et vous, vous aimez mettre quoi sur vos crêpes?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1