Archives par mot-clé : Espagne

Spécialité d’Espagne (Catalogne) : Pan amb tomaquet

Le pa amb tomàquet, ou pain à la tomate, est une des préparations les plus typiques de Catalogne. Elle est très répandue également dans toute l’Espagne. Là-bas, il existerait des livres entiers consacrés à cette spécialité!
Le pa amb tomàquet rappelle un peu la bruschetta italienne même s’il n’est pas préparé tout à fait de la même manière. Il s’agit tout simplement de tranches de pain frottées avec une moitié de tomate, de l’ail, et assaisonnées avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre.
Il se marie très bien avec de la charcuterie, comme un bon jambon de pays, ou avec de fines tranches de fromage, des légumes grillés, ou encore des sardines ou des gambas poêlées. Le pain à la tomate est souvent servi en Catalogne pour accompagner les tapas, mais il est aussi parfois mangé au petit-déjeuner ou utilisé comme base pour les sandwiches. Il faut dire que notre tendance à tout tartiner généreusement de beurre n’est pas aussi répandue en Espagne!
J’ai trouvé cette recette sur la cuisine de Gut, je ne sais pas si je dois encore présenter ce blog tant il m’a inspirée ces derniers temps! J’y ai notamment testé les aubergines à la turque et cette salade de melon, feta et concombre. Allez très vite y faire un tour si vous ne le connaissez pas!

J’ai réalisé cette recette en cinq minutes chrono, et je dois dire que tout le monde a adoré ces petits encas! Comme dans beaucoup de plats simples, le seul secret de la réussite réside dans le fait d’utiliser des produits de qualité : tomate bien mûre, huile d’olive extra vierge bien parfumée, fleur de sel… Et vous filez directement au paradis !
 

Pan amb tomaquet

  • 2 tranches de pain assez larges
  • 1/2 tomate
  • 1 gousse d’ail
  • 1 filet d’huile d’olive
  • Fleur de sel
  • Poivre au moulin

Faites griller les tranches de pain au grille-pain, assez longtemps pour qu’il soit un peu dur mais pas brûlé.

Épluchez l’ail et frottez le pain avec la gousse.

Frottez le pain avec votre demi tomate pour qu’il s’imbibe  du jus de tomate.
Arrosez d’un beau filet d’huile d’olive.

Poivrez et mettez un peu de fleur de sel.

 
Source d’inspiration :

Oeufs au plat à la soubressade

Aujourd’hui je vous propose d’apporter un petit peu de fun dans un de mes plats favoris mais aussi un des plus simples : l’œuf sur le plat ! La recette que je vous propose aujourd’hui n’en est presque pas une, et pourtant c’est une spécialité très consommée dans la cuisine traditionnelle pied noir!

La soubressade, ou sobrassada de Mallorca est une charcuterie d’origine espagnole, des Baléares plus précisément. Constituée de viande de porc et d’épices comme le paprika elle se décline en saveur douce ou pimentée. Elle a la forme d’un saucisson et sa couleur rappelle le chorizo, mais elle s’en distingue par sa texture plus molle et sa saveur ! Elle se mange telle quelle, mais est utilisée comme farce, ingrédient ou condiment d’un grand nombre de recettes catalanes modernes et traditionnelles.
On la trouve dans les charcuteries de spécialités ibériques ou directement en Espagne, c’est là-bas que je l’ai connue pour la première fois et depuis, je ne peux pas m’empêcher d’en acheter quand j’en trouve! La façon la plus simple de l’utiliser est de la tartiner sur du pain, mais j’ai eu envie d’essayer d’en faire autre chose, et je n’ai pas été déçue!

J’ai trouvé cette recette sur le blog La cuisine du p’tit chef, un blog de recettes où vous pourrez découvrir des dizaines de nouveautés produits, elle est toujours à la pointe de l’actualité!

Très économique, simple et rapide à préparer, cette recette d’œufs à la soubressade forme un sympathique plat pour un repas du soir ou pour un brunch aux consonances ibériques!

 

Comme vous le voyez sur la photo, j’ai investi dans les poêles Ingenio  Tefal avec manche amovible, le rêve des personnes qui n’ont pas assez de place dans leurs placards de cuisine ^^ Si ça vous intéresse vous les trouverez ici :

P.S. : Pour un repas complet, accompagnez ces œufs de légumes rôtis au four, un délice!

Oeufs au plat à la soubressade

Pour 2 personnes

  • 4 œufs
  • 50 g de soubressade en tranches
  • Sel, poivre

Dans une poêle chaude, disposez les tranches de soubressade. faites revenir quelques dizaines de seconde par face jusqu’à ce qu’elle soit dorée.

Cassez les œufs par dessus.
Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que le blanc soit pris, et servez de suite.

Source d’inspiration :
http://papillonmyosotis.canalblog.com/archives/2008/01/19/7576193.html

Cocktail au sureau

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour la cuisine suédoise (ou plutôt mon fantasme des  suédois) ici , et prochainement je vous concocterai même un menu complet sur le thème de la Suède!
Quand j’ai voulu approfondir leur cuisine à la maison, j’ai essayé de proposer une boisson typiquement suédoise, un petit cocktail originaire de là bas, tout comme on a la sangria en Espagne ou le Spritz en Italie… Mais impossible de trouver une recette de cocktail typiquement suédoise!
Bien sûr il y a de la vodka là-bas, nous connaissons plutôt les vodkas russes mais il existe quelques marques typiquement suédoises comme la célèbre Absolut ou la Svenk! Mais je voulais quelque chose de plus élaboré pour surprendre mes invités! Il faut savoir qu’en Suède l’alcool n’a pas la vie facile, et qu’il faut se lever tôt pour pouvoir boire un coup… Je vous dis cela au sens propre! En effet, l’état pour réguler la consommation d’alcool de ses habitants qui ont bien besoin de se réchauffer avec le froid, a décidé de le rendre plus difficile à acheter. Concrètement on ne peut en acheter presque que dans des boutiques officielles, des marchands d’alcools qui répondent à des règles très strictes. Ils ferment assez tôt, vers 18 heures en début de semaine et plus la semaine avance plus ils ferment tôt, jusqu’à être totalement fermés le week-end!
Alors soit vous faites votre stock d’alcool le matin en début de semaine, soit vous écumez les bars mais il fait un tel froid dès le mois d’octobre qu’il faut se motiver à sortir!
Bref, j’ai bu en Suède un cocktail que j’avais adoré, à base de vodka Absolut pears et de jus de cranberry, mais la vodka Absolut pears est difficile à trouver chez nous, donc il m’a fallu inventer autre chose!  J’ai donc composé un petit cocktail pas trop fort avec un parfum qui m’évoque la Suède : le sirop de sureau. On le trouve beaucoup là bas! Marié avec de la vodka, c’est un cocktail agréable, frais et au goût de plantes que j’aime beaucoup!
   

 Cocktail au sureau

  • 5 cl de vodka
  • 10 cl de limonade
  • 1 cl de jus de citron
  • 2 cl de sirop de sureau
  • glaçons

Mélangez la vodka, le sirop de sureau et jus de citron. Déposez les glaçons, puis ajoutez la limonade.

 

Spécialité d’Andorre : trinxat

Aujourd’hui je vous emmène à la découverte d’une spécialité culinaire d’un endroit dont on parle peu en matière de cuisine : l’Andorre.
Cette principauté de moins de 500 m2 est un des plus petits états d’Europe. À cause de sa position géographique et parce que la langue officielle est le catalan, on a tendance à associer l’Andorre à une région d’Espagne, mais cet état est indépendant, et au niveau de la cuisine aussi!
trinxat
Personnellement je suis passée une ou deux fois en Andorre, pas pour le tourisme à proprement parler mais pour faire le plein d’alcool et de tabac de spécialités locales avant des vacances en Espagne. Oui je sais, c’est mal mais que voulez-vous, entre le rhum à moins de 7€ le litre et la vodka à moins de 5 €, je ne peux pas résister!
N’étant pas restée assez longtemps là-bas,  je n’ai pas pu découvrir la gastronomie andorrane. J’ai donc enquêté sur Internet pour dégoter ce plat, qui étrangement rappelle plus le stoemp flamand ou l’Irish champ qu’une paella espagnole.
  trinxat-3
Le trinxat est une purée de chou et de pommes de terre servie avec du lard. C’est un plat assez peu gras car on n’ajoute pas de beurre, on capitalise juste sur le gras laissé par la tranche de lard dans la poêle.
J’ai vu des recettes où le chou était écrasé à la main, mais personnellement j’ai dû le mixer, sinon il restait en trop gros morceaux et ne se mélangeait pas aux pommes de terre.

Avec cette recette, je participe au concours de cuisine du monde organisé par Alison du blog Rappelle-toi des mets!

logo-570x366

Trinxat

  • 300 g de feuilles de chou
  • 300 g de pomme de terre
  • 2 tranches de bacon
  • 2 gousses d’ail
Lavez le chou et émincez-le, lavez également les pommes de terre, pelez-les  et coupez-les en morceaux.
Faites cuire le chou et les pommes de terre dans une cocotte à l’eau pendant 30 minutes départ eau froide à couvert.
Une fois que tout est cuit, mélangez  les pommes de terre et le chou dans une casserole à sec et écraser avec une fourchette. Si le chou résiste trop, passez l’ensemble au mixeur quelques instants.
Dans une poêle, faites griller les tranches de bacon jusqu’à ce qu’elles soient bien croustillantes puis réservez.
Dans la même poêle, en conservant le gras du bacon, faites réchauffer quelques secondes la purée pour l’assécher un peu et la parfumer avec l’odeur du lard.
Servez avec le lard.
trinxat-2
Source d’inspiration :
http://www.andorralavella.ad/fr/node/360/trinxat

Salade de tomates à l’espagnole

La fin du mois d’août approche, alors on se dépêche de profiter des produits d’été avant que ce ne soit plus la saison! Les tomates sont belles sur les étals, et pas seulement celles provenant d’Espagne!
J’ai voulu vous proposer une petite salade de saison, mais voyez vous, il fallait bien que cette salade soit gourmande quand même !

salade-tomate-chorizo

 

C’est pourquoi j’ai flashé sur cette recette sur le blog L’atelier de la Corvette, un blog que j’adore parcourir tous les matins à l’affût de ses belles recettes!
C’est une salade à l’espagnole, aux accents de vinaigre de Xérès, de chorizo et de curcuma… Le dépaysement est garanti et le voyage ne coûte pas cher, alors embarquez vite!
Si vous cherchez d »autres idées de salades de tomate fun, vous en trouverez une super sélection ( dont celle-ci ^^) dans cet article du blog Cuisinons les légumes!
 salade-tomate-chorizo-2
P.S. : Pour profiter de la tomate avant la fin de la saison, essayez aussi ces brochettes tomate mozza basilic, ultra simples à réaliser!

Salade de tomates à l’espagnole

Pour 4 personnes
  • 6 petites tomates rondes
  • 1 échalote
  • 2 œufs durs
  • 60 g de chorizo fort
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de vinaigre de Xérès
  • 1 c. à s. de ciboulette fraiche ciselée
  • 1/2 poivron rouge
  • 1 pincée d’ail
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de curcuma
  • 1 pincée de laurier

Pour les poivrons

  • 1 c. à c. d’origan
  • 1 c. à s. d’huile
  • Sel, poivre

Faites cuire puis écalez les œufs durs.

Préchauffez le four à 150°C.

Émincez le poivron, versez 1 cuiller à soupe d’huile olive, l’origan, et enfournez 30 minutes à 150°C.

Disposez dans un grand saladier l’échalote émincée finement ainsi que les tomates lavées et coupées. Salez, poivrez et assaisonnez de 1 cuiller à soupe d’huile d’olive, de 1 belle cuillère à soupe de vinaigre et d’ail semoule. Parsemez de ciboulette ciselée. Réservez au frais.

Présentez la salade de tomates, puis les œufs tranchés, puis les poivrons.

Épluchez et trancher le chorizo.  Assaisonnez avec le curcuma, le paprika, le laurier, et attendez le dernier moment pour le faire griller quelques minutes à la poêle. Dispersez sur la salade de tomates. Dégustez aussitôt.

salade-tomate-chorizo-3

Source d’inspiration :
http://ateliercorvette.canalblog.com/archives/2014/06/18/30077956.html

24 recettes pour accompagner chaque pays de l’Euro!

L’événement sportif de l’année démarre tout juste! Personnellement le foot me passe un peu au dessus de la tête tout comme les autres sports d’ailleurs ! Par contre je vois dans cette série de matchs une belle occasion de faire des découvertes à un tout autre niveau : celui de l’estomac !
Que diriez-vous d’assortir vos grignotages aux matchs que vous regardez?

Si cette idée vous branche, je vous ai concocté une petite recette de chaque pays qui participera à l’Euro cette année! Pour respecter l’esprit match, je ne vous ai sélectionné que des choses qui se grignotent tranquillement avec les doigts devant la télévision bien sûr! Bonne découverte!

France : Baguette vin rouge saucisson

baguette-saucisson-vin-rouge

Slovaquie : chlebíčky obložené

schlebiby-tosts-slovaques-4

Autriche : Kasekrainer

image

Islande : Pylsur

image

Belgique : Pain à l’ail

pain-ail-herbes-2

Pologne : cottage cheese aux radis

tartinade-cottage-cheese-radis-3

Albanie : Kyopolou

kyopolou-3

Suède : Gubbrora

tartinade-anchois-suede-gubbrora

Irlande : Crisp sandwich

sandwich-chips-3

République tchèque : Dip à l’ail

dip-tcheque-3

Irlande du Nord : Toasts cheddar crackers

crackers-cheddar-tomato-relish

Italie : Pizza napoletanapizza-napolitaine-3

 

Turquie : Pide

pide-oeuf-fromage-3

Russie : Belyachi

belyachi-2

Croatie : Strukli

strukli

Roumanie : Platou taraznek

platou-taranesk-3

Hongrie : Chaussons à l’oignon

chaussons-hongrois-2

Pays de Galles : Welsch

IMG_0878

Ukraine : Zrazys de pommes de terre

zrazy-pomme-de-terre

Angeleterre : Pigs in blanket

pigs-in-blanket-3

Portugal : Francesinha

francesinha-3

Espagne : Poivrons au thon

tapas-poivron-thon

Suisse : Croûtes appenzelloises

croute-appenzelloise-2

Allemagne : Curry wurst

curry-wurst

Technique : la cuisson à la plancha

Après ma présentation de la cuisson à la vapeur douce, aujourd’hui je vais vous parler d’une autre méthode cuisson que je trouve particulièrement intéressante : la cuisson à la plancha! Hé oui tout le monde connait ce mode de cuisson qui s’est imposé il y a quelques années comme une alternative plus saine du barbecue! Mais la plancha ce n’est pas qu’un accessoire de jardin, elle a de multiples possibilités et s’utilise même en hiver! Je vous propose de découvrir ses avantages, quelque conseils pour la choisir et bien sûr, des idées cuisine à réaliser avec !

La plancha : qu’est ce que c’est?

La plancha est une plaque de cuisson alimentée à l’électricité ou au gaz, qui chauffe à une température supérieure à 270°C. Les aliments déposés dessus sont grillés de façon homogène, sans la fumée dégagée par les flammes d’un barbecue classique, pour obtenir une cuisine saine. En gros, la plancha c’est l’alternative qui évite d’avoir à préparer des braises pour les grillades, et qui garantit une cuisson réussie et naturelle!
Photo Javier Lastras @Flickr

La plancha, d’où ça sort?

La plancha est une méthode de cuisson inventée par les Espagnols au XIXe siècle lors des fêtes religieuses. Initialement en pierre, la plancha s’est distinguée par sa capacité à faire cuire une grande quantité d’aliments simultanément.
Gaz ou électrique, que choisir?
Si vous envisagez d’investir dans une plancha, il vous faudra décider entre les modèles au gaz et ceux à l’électricité.
La plancha à gaz procure une belle ambiance barbecue dans une atmosphère saine. Idéale dans le jardin par beau temps, elle entretient la convivialité. La plancha électrique est plus adaptée aux espaces restreints, ou même au mauvais temps puisqu’on peut l’utiliser à l’intérieur en toute sécurité! Sa température est facilement contrôlable et donne une cuisson uniforme et légère!
3681129385_1df9840bdf_z
 Photo Javier Lastras @Flickr

Comment bien la choisir?

Pour bien choisir sa plancha, voici quelques conseils :
– La plaque doit être résistante à la chaleur et bien la conduire : si la chaleur est insuffisante et non répartie de façon uniforme, les aliments ne sont pas saisis, attachent à la plaque et cuisent partiellement. La fonte émaillée est par exemple une matière idéale,  résistante, inoxydable et facile à nettoyer en prime!
– Le chariot : Il vaut mieux privilégier un chariot en bois ou en inox qui supportera mieux l’exposition à l’extérieur ; de plus il doit être facile à déplacer.
– Les brûleurs : Ils doivent être suffisamment nombreux et puissants pour assurer une forte chaleur sur toute la plancha.
– Les boutons de réglages de températures : Ils doivent aisément être pris en main et faciles à nettoyer. Un « piezzo » (allumage automatique grâce à une pression sur un bouton qui provoque une étincelle au niveau des brûleurs) est un plus qui vous évitera de prévoir les allumettes!
– Le récupérateur de graisses : Il doit être d’une contenance suffisante pour ne pas avoir à le vider en cours de cuisson et facile à manipuler.
9059149935_6467e2f6f9_o
Photo Juan Pablo Olmo @Flickr
Si vous êtes à la recherche d’une plancha en ce moment, découvrez les plancha gaz électrique Alaplancha!

Ma plancha, j’en fais quoi?

C’est bien beau d’investir dans ce bel accessoire, mais maintenant il faut l’utiliser!
L’été c’est facile, beaucoup de recettes du soleil se mitonnent à la plancha et notamment tapas, poissons, viandes, gambas, moules, légumes de saison. Déclinez les recettes habituellement prévues au barbecue et n’hésitez pas à innover!
L’hiver, on n’y pense pas forcément, mais elle est super utile aussi! Pour ceux qui sont équipés d’un modèle électrique, elle peut s’utiliser en intérieur, ce qui permet de l’utiliser quel que soit le temps. Si en plein mois de décembre on n’a pas forcément envie de chipolatas ( quoique!) , elle permet de revisiter la pierrade à la viande ou au poisson, de cuire de bons légumes d’hiver ou même de se faire des fruits en papillotes ou un fromage braisé! Pour coller avec un thème hivernal, un assortiment de viandes et fromages de montagne peuvent devenir une alternative à la raclette. Pour renouveler le plaisir, pensez aussi aux thèmes du monde : avec des marinades aux épices variées, vos viandes et poissons prennent en quelques instants des airs de Mexique, de Chine ou d’Espagne! Enfin pour les végétariens, optez pour une plancha de pommes de terre, patates douce, ou encore du tofu mariné auparavant dans de l’huile de sésame et de l’ail!

Spécialité d’Espagne : poivrons farcis au thon

Ha l’Espagne, sa paella, sa sangria et surtout ses soirées passées à boire du bon vin en se gavant de tapas… Les tapas sont des préparations que j’adore, car ils m’évoquent le plaisir de savourer des bons produits,  de prendre le temps de vivre, les soirées entre amis qui s’éternisent, les apéros qui deviennent des repas… 

Beaucoup de tapas dont assez simples à réaliser, mais c’est la qualité des produits qui fait le goût de votre plat. C’est le cas ici… Des poivrons bien mûrs et un bon fromage feront la différence. Personnellement je préfère réaliser ces roulés avec du poivron rouge, couleur la plus sucrée qui se marie très bien au fromage. Mais avec des poivrons multicolores votre plateau apéro sera bien plus attrayant visuellement !

tapas-poivron-thon

Poivrons farcis au thon

  • 6 poivrons de couleurs mélangées
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 150 g de  fromage de chèvre frais
  • 250 g de thon en conserve
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 1 c. à s. d’ail émincé
Coupez les poivrons en deux et mettez-les  au four pour une heure à 60° C jusqu’à ce que leur peau noircisse et boursoufle.
Mettez les poivrons à refroidir 15 minutes dans le l’aluminium, puis enlevez la peau rôti lorsqu’ils ont refroidi.
Coupez chaque moitié en 3 bandes de poivron et mettez de côté
Égouttez le thon en conserve et émiettez-le à la fourchette. 
Mélangez avec le fromage, l’ail et le persil.
Placez une cuiller de mélange sur chaque bande de poivron et roulez. Maintenez avec un cure-dents.
Réfrigérez pendant 3 heures avant de servir.
tapas-poivron-thon-2

Source :

http://www.squidoo.com/spanish-tapas-party

Pain perdu fraise rhubarbe

pain-perdu-rhubarbe-fraise2
Le mois de mai marque le retour des jolies fraises, parfumées et colorées à souhait… Bien sûr, il y a en a sur les étals depuis déjà plusieurs semaines mais elles sont radioactives élevées en serre en Espagne et n’ont pas les mêmes qualités gustatives que celles de pleine saison!
Ici je vous propose une petite recette facile, combinée à un autre fruit de saison qui pousse à foison dans mon jardin, la rhubarbe. L’ensemble fera un bon dessert récup’ pour finir les restes de brioche, ou un brunch parfait pour les premiers petits-déjeuners en terrasse du week-end… Régalez-vous!
pain-perdu-rhubarbe-fraise3

Pain perdu fraise rhubarbe

  • 4 tranches de brioche sèche
  • 200 g de rhubarbe épluchée et coupée en tronçons
  • 200 g de fraises équeutées et coupées en morceaux
  • 20 g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 5 c à s de sucre en poudre
  • 3 cl de lait
  • 1 cuiller à soupe de jus de citron
  • 1 œuf
Dans un faitout, faites revenir la rhubarbe avec la moitié du beurre une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien molle. Ajoutez alors le sucre, le sucre vanillé, le jus de citron et les fraises. Remettez à cuire 5 à dix minutes, les fraises doivent commencer à ramollir mais ne doivent pas partir en charpie!
retirez du feu, et réservez.
Dans une assiette, battez l’œuf et dans une seconde, déposez le lait.
Dans une poêle, faites fondre le reste de beurre.
Trempez vos tranches de brioche dans le lait , en laissant chaque face s’imbiber une seconde, puis répétez le geste dans l’œuf, et déposez dans la poêle.
Laissez dorer quelques minutes sur chaque face dans la poêle, puis serviez avec la compotée de fraises rhubarbe déposée dessus.
pain-perdu-rhubarbe-fraise