Archives par mot-clé : maïs

Huevos rancheros

Chez moi le petit déjeuner est sacré… Surtout un jour sur sept! En semaine, j’ai du mal à trouver le temps et la motivation de faire quelque chose de vraiment décent avant d’aller au travail, mais le dimanche, ah le dimanche… Je lâche les chevaux! C’est comme si mon corps ne saturait jamais des œufs et des haricots blancs, je pense que je pourrais en manger des kilos!

C’est par contre un peu difficile de ne pas tomber dans la routine, et même si personne d’un tant soit peu sensé ne peut se lasser du lard et des saucisses, j’ai pris la résolution de me lancer dans des petits déjeuners un peu plus fun et travaillés!

 huevos-rancheros-2

Le principe est de ne passer trois heures en cuisine, car en général le dimanche, on a les crocs, la flemme, et on n’a pas envie de rater le seul American Dad inédit de la journée quand il apparaît subitement.

Les huevos rancheros sont une spécialité originaire du Mexique qu’on prépare à l’occasion du petit-déjeuner. La recette de base se compose d’œufs au plat sur une tortilla couverts de sauce tomate au chili. On le complète souvent de haricots, de guacamole, ou encore de sauce pour enchiladas, de crème fraîche ou de salade… Le succès du plat faisant qu’il se démocratise dans d’autres pays et que chacun y ajoute sa petite touche!

Je me suis inspirée d’une recette américaine et qui contient de la feta, parce que tout est meilleur avec du fromage! Le résultat était excellent! C’est un plat simple, savoureux et il contient des haricots, ce qui le rend éligible aux petits déjeuners réussis des dimanche matin!

P.S. : Pour compléter votre brunch mexicain, vous pouvez accompagner ce plat de panochas de maiz, c’est très facile à faire en plus d’être super bon ^^

huevos-rancheros

 Huevos rancheros

Pour 2 personnes

  • 1 petite tomate
  • 1/2 oignon
  • 1/2 piment vert
  • 2 gousses d’ail
  • 1/4 c. à c. de sauce piquante
  • 1/2 c. à c. de cumin
  • 200 g  de haricots rouges, égouttés et rincés
  • 2 œufs
  • 2 tortillas de maïs
  • 50 g de feta émiettée
  • 2 tiges de coriandre fraîche hachée
  • 7 cl d’eau
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive

Préparez la sauce : émincez les tomates, le piment et l’oignon en touts petits dés et mettez-les dans un bol. Ajoutez l’ail haché, la sauce piquante, le cumin, le sel et le poivre.

Chauffez une poêle moyenne à feu doux et ajouter 2 cuillères à café d’huile d’olive. Faire frire le mélange a la tomate dans l’huile jusqu’à ce qu’il épaississe légèrement, 3 minutes environ. Retirez du feu et mettez de côté.

Ajoutez les haricots à même poêle avec l’ eau tiède et une pincée de sel; faites cuire à feu doux jusqu’à ce que ce soit bien chaud.

Pendant ce temps, faites frire les œufs au plat; poivrez.

Placer une tortilla chaude sur chaque plaque. Répartissez les haricots parmi eux, puis de haut avec un œuf frit, de la salsa et du fromage. Saupoudrer avec coriandre servir avec la salsa restant.

 huevos-rancheros-3

Source d’inspiration :

http://www.foodnetwork.com/recipes/sunny-anderson/huevos-rancheros-recipe.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mac and cheese burritos

Me revoici avec un classique revisité, qui met encore une fois à l’honneur le Mexique mais cette fois mixé à un monument de la cuisine familiale anglo-saxonne : le mac and cheese !

J’avoue que cette recette est relativement totalement honteuse! Un délicieux gratin de pâtes, accompagné de bacon et fourré dans une tortilla passée à la poêle…

mac-and-cheese-burritos-3

Oui c’est un peu riche, oui c’est décadent, mais une délicieuse odeur de crêpe au fromage s’échappe de la poêle et vous met l’eau à la bouche avant même d’attaquer ce plat… Oui j’avoue, j’ai aimé, même si je n’ose plus approcher ma balance depuis que j’ai goûté ce plat!

Avec cette recette, je participe au concours du blog Fish Custard, un des blogs que j’adore lire régulièrement!

fishcustard

Le thème : Quand le classique se déguise.

mac-and-cheese-burritos-2

Mac and cheese burritos

Pour 10 galettes

10 galettes de maïs
10 tranches de poitrine fumée
400 g de pâtes
45 g de beurre
30 g de farine
1/2 c. à c. de sel
1/2 c. à c. de graines de moutarde
1/4 c. à c. de poivre
1/8 c. à c. de paprika
50 cl de lait
150 g de cheddar râpé cheddar

Faites cuire les pâtes al dente, selon les instructions du paquet. Égouttez et rincez à l’eau froide pour arrêter la cuisson et mettez de côté.
Préchauffez le four à 180°C.
Dans une casserole à feu moyen, faîtes fondre le beurre. Ajoutez la farine, le sel, les grains de moutarde, le poivre, et le paprika.
Remuez constamment à feu moyen pendant environ trois minutes.
Délayez avec le lait et laissez cuire toujours sur feu moyen en mélangeant au fouet constamment pendant environ 10 minutes, jusqu’à ce que l’ensemble ait une texture de sauce assez fluide.
Enlevez du feu et ajouter 100 g de fromage, et remuez jusqu’à ce qu’il soit bien mélangé.

Versez la sauce au fromage sur les pâtes et mélangez délicatement jusqu’à ce que les pâtes soient enrobées.

Versez la moitié des pâtes dans un plat allant au four. Saupoudrez la moitié du fromage. Ajoutez le reste de pâtes. Saupoudrez le reste de fromage et saupoudrez légèrement avec du paprika.

Mettez au four environ 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que le dessus commence à dorer.

Faites revenir 10 tranches de poitrine à la poêle.

Dans chaque tortilla, déposez trois cuillers de mac and cheese, saupoudrez avec une tranche de poitrine coupée en petits dés. Fermez les tortillas et faites les revenir à la poêle sur chaque face avec un peu d’huile.

mac-and-cheese-burritos

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Tortillas lasagnes

Et si l’Italie rencontrait le Mexique? Aujourd’hui je vous propose un classique italien twisté façon Mexique, sombrero et moustache, aïe caramba! Bon, promis j’arrête les clichés tout de suite 🙂

J’ai choisi de mélanger deux monuments de la cuisine que sont les lasagnes et les tortillas. Je parle des galettes de maïs façon “old el paso”, pas de l’omelette de pommes de terre du même nom, qui est espagnole!

Pour jouer la carte du mexicain jusqu’au bout, j’ai remplace la préparation à la tomate des lasagnes par une préparation façon chili avec des haricots rouges.

Cette recette est assez simple à préparer et le résultat vaut vraiment le temps passé : un mix entre chili, burritos et lasagnes, avec la tortilla du dessus gratinée et croustillante… Testez vite!

Avec cette recette, je participe au concours du blog Fish Custard, un des blogs que j’adore lire régulièrement!

fishcustard

Le thème : Quand le classique se déguise. Autant vous dire tout de suite que ce thème m’a beaucoup inspiré et que j’ai une ou deux autres recettes dans mon tiroir 🙂

lasagnes-tortillas-2

Lasagnes tortillas

4 galettes de maïs
1/2 boite de tomates pelées concassées
1/2 boite de haricots rouges
300 g de steak haché
1 oignon haché
2 gousses d’ail hachées
1/2 c. à c. de cumin
1/2 c. à c. de paprika
1/2 c. à c. d’origan
1/2 c. à c. de laurier
1 pincée de cannelle
80 g de cheddar râpé
2 c. à s. d’huile
2 c. à s. de sirop d’agave
1 c. à c. de maïzena

Chauffez l’oignon et l’ail dans une poêle à feu moyen avec deux cuillers à soupe d’huile et toutes les épices. Assaisonnez avec le sel et le poivre. Dès que l’oignon est légèrement doré, ajoutez le boeuf.
Dès qu’il est cuit, ajoutez la tomate pelée, le sirop d’agave puis les haricots rouges et la maïzena.

Laissez réduire à feu doux une dizaine de minutes jusqu’à ce que le jus ait épaissi.

Préchauffez le four à 180°C.

Déposez une galette dans un plat rond et couvrez-la avec un tiers du mélange. Alternez galettes et mélange aux haricots rouges et finissez par une galette. Saupoudrez-la avec le cheddar râpé.

Mettez au four une dizaines de minutes jusqu’à ce que la galette du dessus ait commencé à dorer et le cheddar ait fondu.

 

lasagnes-tortillas

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité du Ghana : Tatale

Après les bolones de verde, je vais passer experte dans la cuisine à base de banane plantain avec cette recette en l’honneur du Ghana : les tatale. Cette préparation traditionnelle ressemble à des petites galettes très parfumées au gingembre et piment, pour un dépaysement garanti!

J’ai réalisé ma recette avec de l’oignon rouge, mais de l’oignon normal peut parfaitement convenir. Par rapport aux bolones, ces galettes ont un goût beaucoup plus marqué et exotique. Les amateurs de saveurs africaines seront ravis! Une petite sauce légèrement piquante et sucrée comme les sauces asiatiques s’accordera parfaitement avec cette galettes, n’hésitez pas à en servir une en accompagnement!

Régalez-vous en ce dernier jour de poules de coupe du monde!

tatale

Tatale

 

Pour environ 10 tatale

  • 1 banane plantain bien mûre
  • 25 g de farine de maïs
  • 1/2 petit oignon
  • 1 c. à s. de gingembre frais râpé
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1 pincée de piment poudre
  • 1 pincée de sel
  • 3 cuillères à soupe d’huile

Épluchez les bananes plantains, coupez-les en rondelles, mettez-les dans un saladier puis arrosez de citron. A l’aide d’une fourchette, écrasez les bananes. Émincez l’oignon et le gingembre, passez-les au mixeur puis ajoutez à la préparation.

Ensuite, versez la farine de maïs, ajoutez une pincée de piment en poudre ainsi qu’une pincée de sel puis mélangez bien le tout. Faites chauffer l’huile d’arachide dans une poêle creuse.

Pour vérifier la température de l’huile, plongez-y un petit morceau de pâte, dès qu’il commence à frire c’est que l’huile est suffisamment chaude. Formez des boules de la taille d’une balle de golf et aplatissez-les légèrement puis placez-les dans la poêle. Faites frire les deux côtés, les tatale doivent être dorés voire légèrement bruns. Servez aussitôt.

tatale-2

Source : 
http://saanicuisine.wordpress.com/2011/10/06/tatale/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité de Corée du sud : boulettes goji wanja jorim

J’aime beaucoup manger asiatique, mais je rechigne souvent à l’idée de cuisiner ces plats par flemme de chercher les ingrédients. J’ai toujours peur de devoir faire 5 magasins différents avant de trouver tout ce qu’il faut, et je n’aime pas trop franciser les recettes d’autres pays par peur que tous mes plats finissent par se ressembler.
Aujourd’hui pour le match Corée-Russie, je me suis donc fait violence et ai sillonné la ville à la recherche de shiitake… Que j’ai trouvés dans la première boutique de ma liste, il faut vraiment que j’arrête d’être défaitiste!

Si comme moi vous utilisez des shiitake secs, j’ai prévu une quantité plus faible que pour les frais car ils sont plus forts en goût que ces derniers.

goji-wanja-jorang

Dans ce cas, remplacez les 3 cuillers d’eau de la sauce par 3 cuillers du bouillon obtenu en les réhydratant, ça apportera un goût supplémentaire à la sauce.

Le mirin est plus sucré que le vin de riz ou saké de cuisine, aussi si vous l’utilisez, une cuiller à café de sucre suffira à la place d’une cuiller à soupe.

Ne soyez pas effrayés par le goût sucré de la sauce lorsque vous la préparez, en cuisant ce goût caramélise et se fond très bien avec la viande. J’ai été surprise par le goût de ces boulettes : leur cuisson est parfaite, la texture glacée autour est très agréable et le goût est dépaysant mais surtout excellent! J’en referai dès que possible, accompagnées de riz ou de nouilles sautées.

goji-wanja-jorang-2

Goji wanja jorim

Pour les boulettes:

  • 250 g de boeuf haché
  • 250 g de porc haché
  • 6 shiitake frais ou 4 réhydratés, finement hachés
  • 1/2 oignon moyen, haché finement
  • 2 oignons verts, hachés finement
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 c. à s. de sauce de soja
  • 2 gousses d’ail haché
  • 1 c. à c. de gingembre frais râpé
  • 2 c.à s. de fécule de maïs
  • Sel, poivre

Pour la sauce (jorim jang):

  • 3 c. à s. de sauce de soja
  • 1 c. à s. de sucre
  • 2 c. à s. de sirop d’agave
  • 3 c. à s. de vin de riz (ou mirin)
  • 3 c. à s. d’eau
  • 2 gousses d’ail émincées
  • 1 morceau de 2 cm environ de gingembre, râpé

Mixez tous les ingrédients des boulettes à l’exception de la fécule.

Formez des boulettes de 3 cm de diamètre, puis roulez-les dans la fécule.

Faites chauffer une poêle avec 1 cm d’huile puis faites dorer les boulettes.

Pendant ce temps, mélangez tous les ingrédients de la sauce.

Quand les boulettes dont cuites, réservez-les et faites bouillir la sauce 1 à 2 minutes pour qu’elle épaississe un peu.

Remettez alors les boulettes et laissez les chauffer 5 minutes de plus, en les nappant régulièrement avec la sauce.

goji-wanja-jorang-3

Source :

http://www.koreanbapsang.com/2012/03/gogi-wanja-jorim-glazed-korean.html#.U4ue4MuvQm8

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité du Mexique : Panochas de maiz

Aujourd’hui pour accompagner le match Brésil – Mexique, je vous propose une recette extrêmement simple qui constitue presque un emblème de la cuisine mexicaine de rue : les panochas de maïz ou en français, épis de maïs. J’ai trouvé cette recette dans un livre nommé “la cuisine mexicaine”, aux éditions Artémis.
C’est aussi basique que ça en a l’air : des épis de mais légèrement pimentés et revenus dans du beurre…
Tellement basique que je n’avais jamais pris la peine de cuire mes épis de maïs moi-même : je n’ai pas été déçue! Le goût est savoureux et quel plaisir de mordre l’épi à pleines dents!

Ne soyez pas inquiets de la durée de la première étape : le maïs ne brûlera pas malgré le feu vif et l’absence de matière grasse!

panochas-de-maiz
 

Panochas de maïz

Pour 2 personnes

  • 2 épis de maïs frais
  • 35 g de beurre mou
  • 1 c à s de crème fraiche
  • 1 c à s de Feta
  • 1 pincée de piment de Cayenne

panochas-de-maiz-2

 

Plongez une heure (ou plus, pour moi, une nuit!) les épis de mais dans l’eau froide.
N’enlevez pas les feuilles.
Séchez les épis de maïs, puis déposez-les dans une poêle bien chaude pour 20 à 25 minutes en les retournant régulièrement. Les feuilles seront bien brûlées.
Laissez les épis refroidir totalement puis enlevez les feuilles et filaments.
Mélangez le beurre mou avec le piment.
Enduisez les maïs de ce mélange puis grillez-les 5 à 10 minutes en les tournant régulièrement jusqu’à ce que les grains aient une belle couleur dorée.
Servez chaud accompagné avec la crème et la feta émiettée.
panochas-de-maiz-3

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spécialité d’Argentine : Empanadas de humita

Les empanadas ont toujours représenté à mes yeux une recette fourre-tout à l’instar de l’omelette ou de la quiche, dans laquelle on peut mélanger un nombre illimité de restes du frigo pour un résultat jamais identique mais toujours bon.

C’est pourquoi quand j’ai vu que l’Argentine disputait un match, j’ai été tout de suite tentée de réaliser une recette d’empanadas, mais en résistant à la tentation d’y fourrer n’importe quoi et en respectant une vraie recette de là-bas.

empanadas-de-humita-3

J’ai jeté mon dévolu sur les empanadas de humita : l’ingrédient principal est le maïs. Cette recette ne contient pas de viande, mais vous serez agréablement surpris car elle est très goûteuse!

Il existe plusieurs méthodes pour sceller les empanadas. La façon la plus simple consiste à appuyer sur les dents d’une fourchette sur le bord de l’empanada, mais si vous êtes motivés, essayez de réaliser un “bord tordu” (comme sur mes photos), c’est plus joli et pas compliqué du tout.

empanadas-de-humita

Empanadas de Humita

Pour 10 empanadas

  • 1 pâte brisée
  • 60 g de beurre (+ 15 g pour faire revenir l’oignon)
  • 4 c. à s. de farine
  • 2 c. à s. de lait
  • Sel, poivre
  • 1/4 c. à c. de noix de muscade râpée
  • 1/4 c. à c. de piment d’Espelette
  • 2/3 d’oignon haché
  • 2 c. à s. de maïs
  • 70 g de cheddar râpé

Pour le montage:

  • 1 jaune d’œuf battu
  • un verre d’eau
empanadas-de-humita-2

Dans une petite casserole, faites fondre 60 g de beurre à feu doux. Incorporez la farine et laissez cuire en remuant constamment, jusqu’à ce que des bulles se forment soit environ 2 minutes. Ajoutez le lait tout en continuant à remuer à l’aide d’un fouet. 
Assaisonnez avec le sel, le poivre, la muscade et le piment, puis mettez de côté.

Dans une poêle moyenne, faites fondre la cuiller à soupe de beurre réservée précédemment à feu moyen. Ajoutez l’oignon et faites revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre et translucide. Ajoutez le maïs, la sauce blanche, le fromage et mélangez jusqu’à ce que tous les ingrédients sont bien mêlés et stoppez le feu. Rectifiez l’assaisonnement au besoin. 
Laissez le mélange tiédir avant d’assembler les empanadas; si le temps vous le permet, laissez le mélange refroidir complètement.

Préchauffer le four à 400 º F.
Assemblez les empanadas: coupez 10 cercles dans la pâte a l’aide d’un emporte-pièces. Placez une cuillère à soupe de farce au centre de la pâte à empanadas. Résistez à l’envie de trop remplir les empanadas, car ils seront difficiles à travailler et risquent d’exploser dans le four. 
Trempez votre doigt dans un verre d’eau et      mouillez  le bord de la pâte. Ramenez les bords de la pâte ensemble et appuyez fermement puis scellez les empanadas a l’aide d’une des méthodes listées ci-dessus.

Placez les empanadas sur une plaque allant au four légèrement graissée, et badigeonnez-les de jaune d’œuf.

Mettez à cuire au four jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur dorée, soit environ 15 minutes.

empanadas-de-humita-4

Source :

http://www.seashellsandsunflowers.com/2009/06/recipe-file-empanadas-de-humita.html?m=1

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Spécialité d’Angleterre : fish and chips

Quand mon homme m’a proposé de réaliser lui même un fish and chips pour mon blog, j’ai immédiatement couvert le sol de bave sauté de joie car ce plat est un de mes préférés, et j’avoue que les cuissons à la friteuse sont mon talon d’Achille culinaire. 
La faute à ma maman qui m’a toujours répété que j’allais mourir brûlée dans d’affreuses souffrances si j’approchais de trop près cet engin du diable. Du coup, je suis toujours en vie, mais incapable de manger des frites sans aide extérieure.
fish-and-chips

Bref, mon homme a donc entrepris la délicate mission de trouver une recette de fish and chips digne de ceux qu’on peut manger dans les vieux pubs poussiéreux de Londres. Après moultes hésitations, sur la présence d’eau gazeuse, de blanc d’œuf ou d’autres ingrédients fantaisistes, il s’est donc lancé dans la cuisson du fameux “fish” du fish and chips que je vais vous expliquer très bientôt (oui parce que les chips au cas où votre anglais vous ferait défaut, ce ne sont que des frites, et ça je ne vais pas vous expliquer comment en faire).

fish-and-chips2

Autant vous le dire tout de suite, la panure du fish était magique, incroyable, dorée et boursouflée à souhait et surtout grave bonne.

fish-and-chips5

Au final, quand on a la bonne recette, ce plat est simple à faire et à se taper le cul par terre, alors foncez !

The Fish and Chips

  • 2 filets de merlan soit 200g
  • 55 g de farine
  • 55 g de fécule de maïs
  • 1 c. à c. de baking powder
  • 75 ml de bière
  • 75 ml d’eau gazeuse
  • Sel et poivre

 Mettez de côté 2 cuillers à soupe de la farine pour plus tard. Dans un grand bol, mélangez la farine restante, la maïzena et la levure chimique.
Assaisonnez légèrement avec une petite pincée de sel et de poivre.
Ajoutez la bière et l’eau tout en mélangeant jusqu’à ce que vous ayez une épaisse pâte lisse. 
Placez la pâte dans le réfrigérateur et laissez la reposer 30 minutes. 
Après 30 minutes, posez les filets de poisson sur une feuille de papier absorbant et séchez-les bien. 
Assaisonnez-les avec un peu de sel.
Chauffez l’huile à 180°C dans une friteuse. 
Versez les 2 cuillers à soupe de farine restante dans un bol peu profond. 
Trempez chaque filet de poisson dans la farine, secouez pour enlever tout excès, puis trempez les filets dans la pâte et déposez-les immédiatement dans l’huile chaude.
Laissez frire pendant environ 8 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit dorée et croustillante, en retournant les filets de temps en temps.
Une fois cuits, retirez les filets de l’huile chaude, égouttez-les sur du papier absorbant, et servez immédiatement avec des frites et une sauce tartare maison.

 

fish-and-chips4

Sauce Tartare

  • 4 cornichons
  • 2 échalotes
  • 4 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à c. de moutarde de Dijon
  • 1 c. à c. de câpres
  • 1 filet de jus de citron
  • Quelques feuilles de persil

Pour réaliser la sauce tartare, émincez finement les cornichons et les échalotes. Mélangez ensemble tous les ingrédients et assaisonnez. 

 

fish-and-chips3

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Spécialité polonaise : la szarlotka

szarlotka2

 

La Pologne est à l’honneur début mars avec le championnat du monde d’athlétisme et si vous me ressemblez un tant soit peu, vous vous dites sûrement “on s’en fout”. Au delà de ça, la Pologne est un pays magnifique que j’ai eu l’occasion de visiter cet été. J’ai eu la chance de visiter Varsovie et Cracovie, et un de mes constats fut qu’il fait bon y vivre, l’été : un temps magnifique qui n’a rien à voir avec celui d’ici, et une richesse de petits bars et terrasses a dénicher entre quatre murs qui fait rêver.

La Pologne est aussi un lieu où l’on peut découvrir de très bonnes pâtisseries, assez proches de celles des pays voisins et notamment russes.

La szarlotka en fait partie, j’ai adoré ce gâteau et avais en tête de le refaire. Je suis tombée sur cette recette, pas sur un site très polonais mais j’ai voulu tenter quand même.

Je serais incapable de dire si elle ressemblait un tant soit peu au gâteau mangé là bas, trop de temps s’est écoulé entre deux. Mais je peux au moins vous garantir que ce gâteau est très bon, très frais, et renouvelle parfaitement le gâteau aux pommes tel qu’on le lange par chez nous.

N’hésitez pas à le tester!

P.S. : Si vous voulez découvrir un peu plus la cuisine polonaise, je vous recommande ce livre :

Szarlotka (Pologne)  szarlotka

Pour la pâte
280 g de farine de blé + 20 g
3 jaunes d’œufs
175 g de beurre doux
90 g de sucre en poudre
1 pincée de sel
20 g de beurre doux bien froid coupé en petits dés

 

Pour la garniture
5 pommes
1 citron
1 petite c. a c. de cannelle
1 gousse de vanille

Pour la meringue
2 blancs d’œufs
90 g de sucre
6 g de fécule de maïs

Beurrez et farinez un moule à manqué de 28  cm de diamètre.
Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, le sel et les petits morceaux de beurre.
Travaillez la pâte jusqu’à obtenir une consistance sablonneuse, puis incorporez les jaunes d’œufs.
Continuez à travailler la pâte jusqu’à ce que sa couleur soit uniforme.
Mettez 2/3 de la pâte au réfrigérateur et laissez reposer 15 min. Placez le reste de pâte au congélateur.

Sortez la pâte du réfrigérateur. Étalez la au rouleau, puis mettez-la dans le moule à gâteau et piquez-la à l’aide d’une fourchette.
Placez au congélateur durant 5 min et mettez le four à préchauffer à 180 °C pendant ce temps.
Posez une feuille de papier cuisson sur la pâte, ainsi que des billes de cuisson. Cuisez la pâte au four pendant 15 min environ, puis sortez-la et laissez refroidir.

Pour la garniture

Pressez le citron et mettez le jus dans un grand saladier.
Coupez la gousse de vanille en 2 et retirez les graines à l’aide de la pointe d’un couteau.
Lavez et pelez les pommes, puis râpez-les. Mélangez-les au jus de citron au fur et à mesure pour éviter qu’elles ne noircissent.
Incorporez ensuite la cannelle et les graines de vanille et mélanger.
Pour la meringue

Montez la meringue en fouettant les blancs d’œufs en neige à l’aide d’un batteur électrique. Quand ils sont presque fermes, ajoutez le sucre peu à peu tout en continuant de fouetter. A la fin, incorporez la fécule de maïs.

Égouttez les pommes, placez-les sur la pâte précuite et nappez le tout de meringue. Sortez le reste de pâte du congélateur et râpez la sur la meringue.
Finissez la cuisson au four à 180 °C pendant 10 à 15 min.

Laissez refroidir et servez.

 

szarlotka3

Source :
http://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/20213-szarlotka-gateau-polonais-aux-pommes.php

Share and Enjoy !

0Shares

Crumble bars à la prune et à la cannelle

Lors de mon voyage au Portugal, il y a (Bloody hell!!) déjà 6 ans, j’ai découvert que la cannelle était une des meilleures épices du monde, et qu’on pouvait en mettre dans presque tous les desserts. En fait, la cannelle, c’est un peu le curry du sucré : à condition d’en mettre suffisamment, on pourrait manger n’importe quoi et aimer ça.

Depuis, j’ai investi dans des moules à Pastéis de Nata (j’aime les accessoires très spécifiques, encombrant bien les placards et utilisables dans de très rares cas), je saupoudre gaiement tous mes riz au lait ( qu’on peut du coup appeler Arroz Doce pour faire plus portugais authentique) et mes tartes aux pommes, et je saute sur tous les desserts à la cannelle au restaurant.

 

Alors quand je tombe sur une recette sympa, je ne voudrais pas rater l’occasion de la rater.

 

 

 

Je n’ai pas été déçue pas ces crumble bars, un régal qu’un peut facilement décliner avec d’autres fruits suivant la saison. Mes prunes n’étaient pas franchement mures, mais comme la recette est sucrée ça ne s’est pas trop senti.

 

 

 

Crumble bars à la prune

  • 110 g de sucre blanc
  • 110 g de sucre brun
  • 1 c. à c. de levure chimique (1/2 sachet)
  • 350g de farine
  • 2 cuillers à café de cannelle
  • 1 pincée de 4 épices
  • 1 pincée de clou de girofle moulu
  • 1 pincée de sel
  • 225g de beurre doux
  • 1 œuf
  • 4 tasses de prunes émincées
  • 2 c. à s. de sucre
  • 3 c. à c. de fécule de maïs

Préchauffez le four à 190° et graissez un moule rectangulaire de 30 x 20 cm environ.
Dans un saladier, mélangez les tranches de prunes avec le sucre et la fécule de maïs et réservez.
Dans un bol moyen, battez ensemble le sucre brun et blanc, la levure, la farine, les épices et le sel.

Travaillez le beurre dans le mélange de farine avec les mains jusqu’à ce que la pâte devienne friable, puis incorporez l’œuf.
Déposez les deux tiers du mélange de pâte à crumble au fond du moule et appuyez fermement dessus pour le tasser. 

Déposez une couche uniforme de prunes. Saupoudrez le crumble restant sur le dessus et mettez au four à 190° pour 30 à 40 minutes jusqu’à ce que le crumble soit doré et les fruits en ébullition.

Retirez du four et laissez refroidir complètement avant de couper en tranches et de servir.

 

 


Source :
http://cakejournal.com/desserts/cinnamon-dessert-recipes/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0