Archives par mot-clé : courge

Chayotte farcie au curry et poivron

Quand je suis tombée sur cet espèce d’énergumène qu’est la chayotte dans une épicerie asiatique, mon cœur a fait un bond. « Chouette, un machin zarbi que je n’ai jamais cuisiné! » Me suis-je dit en l’attrapant de toute urgence comme si quelqu’un allait vider le rayon juste avant moi!

Je suis rentrée bienheureuse avec mes chayottes, mais ensuite elles ont trainaillé plusieurs jours dans ma cuisine, car j’étais bien incapable de savoir quoi en faire. J’ai pensé les manger telles qu’elles en dessert, mais grand bien m’en a pris de me renseigner un peu, car j’ai découvert que les chayottes étaient des légumes de la famille des cucurbitacées, je doute que ça aurait été fameux mangé cru!

Bref, après quelques recherches approfondies, j’ai découvert que ce légume se cuisine beaucoup à la Réunion et aux Antilles et qu’ils le cuisinent souvent en gratins ou farcis au four!

Comme 2015 est l’année du fun, je me suis donc lancée directement dans une recette de ma composition sans même connaître le goût du légume. Et comme 2015 est aussi l’année de la réussite inespérée, le résultat a été à la hauteur de mes espérances!

chayotte-farcie-poivrons-curry-3

Au final j’ai trouvé que la chayotte avait un super goût : un peu comme une courgette à la texture de navet si je peux essayer de vous décrire ça!

L’alliance avec le curry et le fromage fonctionne au top et c’est très simple à réaliser! Alors si vous voulez comme moi adopter la résolution du jour de cuisiner les légumes exotiques, lancez-vous sans attendre!

Je profite de cette recette pour vous annoncer le thème du concours du mois de janvier du site recettes.de : les légumes exotiques! Comme vous le voyez avec cette recette, ils ne sont pas forcément compliqués à cuisiner et super bons!

Mais qu’est ce qu’on entend par légume exotique ? Il y a par exemple les christophines, les chayottes et les chouchous, les avocats tropicaux, la banane plantain, les différents choux chinois, bok choï, pak choï etc., l’igname, la patate douce, le taro, mais aussi le fruit à pain, le gombo et bien d’autres !

Vous en trouverez sur les étals de votre marché habituel, de l’épicerie exotique, africaine, asiatique, antillaise etc. de votre quartier pour faire encore plus de découvertes!

Alors lancez-vous vite, je fais partie du jury et j’ai hâte de découvrir vos recettes ^^

C’est par ici que ça se passe :
http://recettes.de/defi-legumes-exotiques

N’hésitez pas à aller découvrir les blogs respectifs des autres membres du jury :
Les membres du jury ce mois-ci sont :

Bénédicte de Les gourmandises de Bénédicte
Christine de Secrets2cuisine
Coralie de Gourmet et gourmand
Dr Chocolatine de La médecine passe par la cuisine
Dorothée de Le journal de Mademoiselle M.
Erika de Sucre d’orge
Jean-Michel de Saveurs et traditions
Niniss de 123gourmandises
Ninou de Recettes piémontaises
Rabia de La ligne gourmande
Yaël de Gourmandise and Co

chayotte-farcie-poivrons-curry

Chayotte farcie au curry et poivron

Pour 2 personnes

Pour la farce :

  • 1 chayotte
  • 2 c. à s. de ricotta
  • 1/4 de c. à c. de pâte de curry rouge
  • 1/4 c. à c. de curry en poudre
  • 1/4 c. à c. de coriandre fraîche hachée
  • 1 pincée de cumin
  • 20 g de poivron vert coupé en tous petits dés
  • 30 g de comté coupé en tous petits dés
  • Sel, poivre

Pour gratiner : 

  • 2 c. à c. de chapelure
  • 1 pincée de paprika

Ouvrez la chayotte en deux et enlevez le noyau. Faîtes cuire la chayotte à l’eau bouillante salée 30 à 40 minutes.
Laissez refroidir puis évidez la pour récupérer la chair sans abimer la peau.
Faites revenir le poivron émincé en tous petits dés 5 à 10 minutes.

Mélangez tous les ingrédients et épices sauf la chapelure et le paprika, puis versez cette préparation dans les coques de chayotte.

Couvrez de chapelure puis de paprika.

Mettez au four 15 minutes à 180°C.

chayotte-farcie-poivrons-curry-2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Burger d’automne aux champignons, noix, et marrons

Chose promise, chose due, après les pains à burger aux graines de courge, voici les burgers qui vont avec! Eh oui l’automne est bel et bien là, avec ses produits de saison qu’on adore et notamment : marrons, champignons, courges et noix… Que j’ai tous réunis dans ce burger!

Les pains à burger postés récemment sont aux graines de courge pour respecter mon thème d’automne, mais si vous n’avez pas le courage de les faire, des buns classiques feront l’affaire, idéalement choisissez-en des briochés!

La sauce est inspirée de celle qu’on trouve dans les burgers aux États-Unis, et elle se marie très bien avec le mélange de légumes et la viande.

Au final, vous devriez tout simplement adorer ce burger : ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas fans de marrons, la quantité n’est pas trop forte et met juste en valeur la viande et les champignons!

burger-automne-champignon-marrons-noix

Burger d’automne aux champignons, noix, et marrons

Pour 2 burgers

  • 1/2 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cerneaux de noix
  • 3 marrons cuits en conserve
  • 40 g de comté
  • 2 steaks hachés de bœuf
  • 30 g de champignons de Paris
  • 2 pains aux graines de courge

Pour la sauce

  • 120 ml de mayonnaise
  • 1 c. à s. de ketchup
  • 1 c. à s. de moutarde jaune
  • ¼ c. à c. de poudre d’ail
  • Sel, poivre
  • Une pincée de piment de Cayenne

burger-automne-champignon-marrons-noix-2

Émincez l’ail, l’échalote, les marrons et coupez les champignons en petites tranches. Coupez les cerneaux de noix pour obtenir de petites brisures.

Mettez à revenir l’ail, l’échalote et les champignons dans un peu d’huile. Quand tout est bien doré, ajoutez les noix et les marrons et continuez à faire revenir une à deux minutes en remuant puis réservez.

Réalisez la sauce en mélangeant tous les ingrédients dans un petit bol. Tranchez le comté en tranches fines et tranchez les pains à burger. Tartinez la sauce sur chaque face du pain.

Faites cuire les steaks à la pôle. Quand la cuisson est presque finie, posez le comté sur les steaks et prolongez une ou deux minutes pour que le fromage fonde. Ajoutez ensuite la poêlée sur le fromage et prolongez 30 secondes pour réchauffer un peu la poêlée.

 Posez les steaks sur les pains, refermez les buns et mangez aussitôt !
burger-automne-champignon-marrons-noix-3

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Buns à burgers aux graines de courge

Aujourd’hui je vous propose une recette de base : des buns à burger. Si vous m’avez un peu cernée vous vous doutez bien que je ne vous propose pas cette recette par hasard et qu’une recette de burger ne va pas tarder à suivre… Eh bien vous avez raison, mais je ne vous en dis pas plus pour l’instant!

Au départ je pensais partir de ma recette de buns favorite, en la customisant notamment avec des graines de courge sur le dessus.
 

Et puis au hasard de mes promenades bloguesques, je suis tombée sur une recette de Brice Morvent sur le très joli blog « Pourquoi Pas Isa« , et ma curiosité a pris le dessus!

buns-graines-de-courge-2

Pour les besoins de ma future recette de burger et en fonction de ce que j’avais dans mon placard, j’ai légèrement adapté la recette à ma façon : j’y ai ajouté notamment du son d’avoine, et un peu de colorant pour leur donner une jolie couleur rappelant la citrouille, mais le colorant n’est bien sûr pas indispensable, il n’apporte rien au goût!
 

Le résultat était très bon, les pains sont bien moelleux et la taille est parfaitement calibrée ! J’alternerai maintenant entre ma recette fétiche et celle-ci régulièrement !

buns-graines-de-courge

Buns à burgers aux graines de courge

Type : végétarien

Pour 4 buns

  • 125 g de farine
  • 125 g de farine semi-complète
  • 5 g de sucre
  • 5 g de sel
  • 12 cl de lait à température ambiante
  • 10 g de levure de boulanger
  • 60 g de beurre fondu
  • 1 œuf
  • 2 c. à s. de graines de courges
  • 1 c. à s. de graines de sésame
  • 2 c. à s. de son d’avoine
  • Quelques gouttes de colorant rouge et jaune
Diluez la levure dans le lait à température ambiante.

Mettez les 2 farines, le sel et le sucre dans le bol d’un robot mélangeur.
Allumez à petite vitesse, ajoutez le mélange lait/levure puis le beurre fondu, laissez tourner et ajoutez l’œuf battu, pétrissez 5 minutes puis versez le son d’avoine et le colorant si vous le souhaitez, laisser encore tourner 5 minutes.

Couvrez le bol et laisser pousser 1 h 30 à l’abri des courants d’air, la pâte doit avoir doublé de volume.

Formez une boule avec la pâte en la farinant si elle est collante, couvrez-la de nouveau et laissez-la reposer une heure au frigo.

Pesez les pâtons pour obtenir des boules d’environ 80 grammes.
Formez des boules avec ces pâtons,  posez-les sur une plaque et aplatissez-les un peu.
 

Avec un pinceau ou un spray mettez un peu d’huile d’olive sur la surface des buns et saupoudrez des graines de sésame et de courge.

Laissez pousser une deuxième fois les buns une heure environ. Préchauffez le four à 175° C.

Enfournez les pains pour 17 minutes en surveillant la cuisson.

Laissez complètement refroidir avant de les garnir.

buns-graines-de-courge-3

Source d’inspiration
http://pourquoi-pas-isa.blogspot.fr/2012/12/buns-pain-burger-aux-graines.html?m=1

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Halloween pumpkin pie

Ce soir c’est Halloween! En France je doute qu’Halloween soit fêté intensément cette année. D’abord parce que cette tradition n’a pas vraiment réussi à prendre malgré les efforts des experts marketing ces dernières années.
Et ensuite, parce qu’avec la folie des clowns de ces dernières semaines, il n’y a qu’un pas d’ici à ce qu’un enfant déguisé se fasse courser par des chasseurs de clowns armés de barres de fer, ou encore pour que vous ouvriez votre porte à un charmant bambin qui s’avère être un braqueur fou déguisé en Beetlejuice…

Pas de rapport à première vue (quoique?) mais à Lille pour la première fois, la Zombie Walk a été interdite. Cette marche très fun (dont je vous laisse deviner le thème) avait lieu le premier novembre et avait  pris de l’ampleur l’an dernier, mais notre mairie de plus en plus rabat-joie a décidé d’y mettre fin, jugeant l’événement pas assez qualitatif pour l’image de la ville.
À l’époque ou l’univers « zombie » est on ne peut plus à la mode au cinéma comme dans les séries télé, il semble que nos élus aient raté le coche…

Maigre consolation, à défaut de marcher, les zombies pourront faire du sur place, puisqu’ils seront autorisés à déambuler et errer sans but dans la Gare Saint Sauveur, un espace culturel lillois bien connu.

Espérons que les grilles seront solidement accrochées pour que les zombies respectent ce périmètre imposé, car dans Walking Dead ce n’est pas ça qui arrête une armée de zombies affamés !

En tout cas, zombie ou pas, bien que cette fête soit plutôt l’occasion de se gaver de bonbons, il faut aussi trouver des idées pour cuisiner les courges, potirons et autres citrouilles qui ont décoré nos intérieurs…

pumpkin-pie-tarte-citrouille-2

Cette tarte à la citrouille est un classique américain par excellence. J’ai tiré la recette d’un livre que j’adore, New York.

J’ai littéralement adoré cette tarte et il ne fait aucun doute que désormais j’en préparerai chaque année voire plusieurs fois par an! C’est un véritable régal au bon goût d’épices de saison et à la texture crémeuse…

Lors de la préparation, surveillez bien le potiron lorsqu’il est au four, car les extrémités des dés peuvent vite noircir.

pumpkin-pie-tarte-citrouille-3

Halloween pumpkin pie

Pour 8 personnes

  • 1 pâte brisée
  • 700 g de potiron en dés
  • 3 œufs + 1 jaune
  • 120 g de sucre brun
  • 12 cl de sirop d’érable
  • 35 cl de crème liquide
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de gingembre
  • 1/2 c. à c. de muscade

Décoration :
50 g de pâte d’amande ou de pâte à sucre blanche.

Préchauffez le four à 220°C. Préparez la purée de potirons en épluchant et coupant en gros dés le potiron. Déposez le potiron dans un plat allant au four avec un fond d’eau. Mettez à chauffer 50 minutes jusqu’à ce que le potiron soit bien mou.

Laissez refroidir, égouttez bien et mixez. Pesez 420 grammes de potiron cuit. Gardez le reste pour une autre recette.

Pendant que le potiron refroidit, fouettez ensemble les œufs, le jaune, le sucre, puis le sirop d’érable, la crème et les épices.

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez la pâte brisée dans un plat à tarte. Mettez des haricots sur la pâte pour l’empêcher de gonfler puis mettez la pâte à précuire 20 minutes au four.

Quand la pâte est précuite et le potiron refroidi, ajoutez-le dans le mélange aux œufs et versez cette préparation sur la pâte. Si votre pâte n’est pas assez homogène, mixez à nouveau. Mettez au four pour 45 à 55 minutes, jusqu’à ce que la préparation soit prise.

Étalez la pâte d’amande ou la pâte à sucre avec un rouleau, puis à l’aide d’un couteau et d’un pic à brochettes, découpez une citrouille dedans.

Laissez le gâteau refroidir totalement avant d’y déposer le décor citrouille.

pumpkin-pie-tarte-citrouille

Avec cette recette je participe au défi « Halloween sans se prendre la tête » sur cuisine-cool !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Sélection de livres de cuisine italienne

Capri, c’est fini, et dire que c’était la ville de mon premier amour…

Faire une virée à deux… Tous les deux sur les chemins… Sur ton automobile, tous les deux on sera bien…

Lasciatemi cantare… con la chitarra in mano… lasciatemi cantare una canzone piano piano…
 
 4011800317_a80664d7d6_b
 

Inutile d’en rajouter, je pense que vous avez tous compris qu’aujourd’hui je vous propose une sélection de livres de cuisine italienne !

La cuisine italienne est une de mes préférées pour sa simplicité, sa beauté colorée et la qualité de ses produits, autant vous dire que je me suis fait plaisir à repérer ces jolis livres! Laissez-vous tenter, pour vos cadeaux aux autres ou à vous-mêmes!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Sira Hanchana @Flickr

Italie ! de Valery Drouet

 

On commence avec un livre qui condense 60 recettes d’inspiration italienne, avec bien sûr les classiques les plus connus mais aussi d’autres plats très variés! De très belles photos qui vont instantanément vous faire saliver et vous pousser aux fourneaux!

Big mamma de Giovanni Guida

 

Un très joli livre qui regroupe plus de 140 recettes mais aussi des conseils pour trouver et choisir les meilleurs produits. Ce livre ne se limite pas aux pizzas, mais comprend plein de recettes italiennes, authentiques et festives, des pâtes aux légumes en passant par les desserts!

Italie, 100 recettes authentiques

 

Plus de 100 recettes de cuisine italienne, dans un recueil à un prix mini pour se faire plaisir!

La cuisine italienne de Giuseppe Messina

 

Toutes les spécialités de ce beau pays sont là : des bruschetta, des antipasti, des bruschetta et bien sûr des desserts, aussi bien classiques que d’autres qui sortent des sentiers battus!

 

Venise de Laura Zavan

 

Mon coup de cœur pour son côté graphique! Ce livre est une vraie bible de recettes vénitiennes originales bien expliquées, mais il comporte aussi une petite mine d’adresses gastronomiques à découvrir à Venise… Lors d’un prochain voyage!

Ma little Italy de Laura Zavan

 

Décidemment j’apprécie les livres de Laura Zavan… Celui-ci est très riche, bien expliqué et illustré, avec une prédilection pour els recetets de pâtes mêmes si les autres spécialités sont présentes également! Petit plus, de nombreux conseils pour choisir les produits italiens!

Pasta : lasagnes, ravioli, cannelloni de Valéry Drouet

 

Ce livre compile plus de 50 recettes de pâtes sèches ou fraîches, des lasagnes aux gnocchi en passant par les gratins et ravioli! Si vous êtes novices sans la préparation des pâtes maison, vous trouverez également les étapes pas à pas pour réaliser vous-même vos pâtes fraîches. 

La vraie cuisine italienne de Ann et Jos Expeels

 

La vraie cuisine italienne, ce sont des plats qui proviennent des mamas italiennes comme les crostini champignons mozzarella ou le minestrone à la mode paysanne, mais aussi des beignets au sucre ou des petits roulés au citron… De quoi rêver et se régaler!

 339100247_73fee9377b_z
 

Et vous, avez-vous flashé sur un bon livre de cuisine italienne dans cette sélection, ou que j’aurais oublié? Quel est votre chouchou?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Crumble de courgettes et brocolis au basilic et parmesan

Ha l’été, qu’il m’a semblé court cette année.. Le soleil nous a honorés de sa présence en juillet puis pof en août on se demandait s’il fallait aller fleurir les tombes tellement le temps ressemblait à celui de fin octobre…
Mon petit potager n’a malgré tout pas démérité et m’a gratifiée d’une, oui une seule courgette, mais quelle courgette! Parfumée et tellement dodue que j’ai pu faire un crumble pour 6 personnes sans problème!

 

J’ai enrichi ce crumble de brocolis, et surtout de basilic… Du jardin, oui oui, il lutte sous la pluie du nord mais il survit!

 
crumble-courgette-brocoli-basilic
 

Crumble de courgettes et brocolis au basilic et parmesan

Pour 4 personnes

 
  • 600 g de courgettes
  • 300 g de brocolis en fleurettes
  • 50 g de farine
  • 50 g de beurre mou
  • 50 g de parmesan râpé
  • 1 gousse d’ail
  • 2 belles tiges de basilic
  • Sel, poivre
 

Préchauffez le four à 180°C. Pelez les courgettes, coupez-les en rondelles.

Coupez les sommités du brocoli pour obtenir de petits bouquets. Faites bouillir une casserole d’eau salée et faites cuire le brocoli environ 8 minutes, pour qu’il soit cuit mais pas encore trop mou.

Mettez une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle et faites revenir les courgettes avec l’ail haché. Ajoutez en fin de cuisson les brocolis et mélangez bien. Salez et poivrez à votre goût.

 

Dans un saladier, mélangez avec les doigts la farine, le beurre mou et le parmesan.

 

Dans un plat à gratin, déposez les rondelles de courgettes, parsemez de basilic, et recouvrez de la pâte à crumble.

 

Faites cuire 25 minutes environ, jusqu’à ce que le mélange de pâte soit bien doré.

 
crumble-courgette-brocoli-basilic-2
 
Source d’inspiration :

http://caro77.canalblog.com/archives/2008/09/03/10450471.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

4 façons de cultiver facilement vos légumes en ville

mon-potager-en-ville3
Depuis un an, j’ai la chance d’avoir un jardin, chose rare à Lille comme dans la plupart des grandes villes… Après 10 ans de frustration, je me suis empressée d’investir dans un barbecue, et de m’intéresser au jardinage. Moi qui en appartement n’ai jamais su garder une plante en pot vivante plus d’un mois, je me suis vite retrouvée intriguée par le système des potagers en carré, et je me suis dit que ça serait un moyen simple et pas trop ambitieux de démarrer dans le jardinage.
mon-potager-en-ville       mon-potager-en-ville8

Je n’ai pas été déçue! A la fin de l’été dernier, j’ai pu récolter mes propres tomates, de l’estragon, de la chicorée, des courgettes et de la lavande. Et pendant l’hiver, j’ai pu compléter mes récoltes avec des poireaux et du céleri.

 

mon-potager-en-ville2

Cette année, j’ai attaqué l’été avec du basilic, des poivrons, des tomates cerise, des courgettes, de l’estragon de la ciboulette et du persil.
mon-potager-en-ville9

L’estragon est vivace il a repris de l’an dernier et il est déjà magnifique… Le premier poivron commence à pointer tandis que les courgettes ont plus de mal que l’an dernier… des petites pousses apparaissent mais elles tombent avant de réussir à se développer à leur taille finale, aucune idée de pourquoi…

 

mon-potager-en-ville7

J’ai hâte de voir mes légumes sortir et de pouvoir vous les cuisiner dans de prochaines recettes!
mon-potager-en-ville6

Pour ceux et celles qui n’ont pas la chance d’avoir un grand jardin mais qui rêvent de faire pousser leurs légumes, je vous invite à découvrir cet article, il y a même des idées pour les balcons ou les gens qui n’ont pas de fenêtre !

mon-potager-en-ville5
mon-potager-en-ville4

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Sélection de livres du mois de juillet

Pour clôturer ce joli (du moins en majorité) mois de juillet, je vous ai concocté une petite sélection de livres de cuisine qui sent bon les voyages et le dépaysement… Régalez-vous!

8581391534_aca6300150_zPhoto par par zigazou76 @Flickr

La cuisine de la ferme

Des recettes à base de produits frais, nature et savoureux, en provenance directe du poulailler ou du potager!

Les bonnes recettes à emporter dans sa valise

Rillettes de poisson, courgettes farcies, figues rôties… Des recettes simples et de jolies photos qui sentent bon les produits du soleil! Un livre à emmener en vacances (pour ceux qui ne vont pas légumer à l’hôtel comme moi bien sûr) pour se faire plaisir et passer de bons moments à table en famille!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Bastide 48

Bastide 48, c’est ce beau bâtiment, juste à la sortie de Rihour, devant lequel je suis passée tous les jours pendant 5 ans (j’habitais à côté) sans jamais y entrer. La façade, le logo, tout me laissait à penser que je n’avais pas le look coco ni le portefeuille pour le lieu. Ce qui est en partie vrai, mais pas seulement. Parce que comme beaucoup d’autres endroits fashion, Bastide 48 se découpe en deux parties, une « gastro », et une « bistro ».
Si la partie « gastro » est à réserver aux occasions particulières, la partie bistrot et bien plus accessible, et nous avons donc décidé d’y accéder.
D’abord, il faut avouer que le lieu est très sympathique. Une belle maison, un beau parquet, des éclairages tamisés, bref l’endroit cosy comme on les aime quand on mange à deux un vendredi soir en amoureux.
Les serveurs étaient par contre plutôt balbutiants : ne connaissaient pas la carte des boissons, ne pouvaient pas donner de carte des boissons qui était en cours de réimpression, ne savaient pas trop quoi recommander, un qui prend la commande et un autre qui arrive deux minutes plus tard pour la demander sans savoir que l’autre est déjà venu… Loin d’être désagréables, mais loin du genre de service qu’on imagine avoir dans des lieux de ce style.
planche-charcuterie
Nous avons attaqué l’entrée avec une planche de charcuterie et fromage. Sur les conseils avisés de la serveuse, on n’en a pris qu’une pour deux, et même si on est des gros mangeurs, grand bien nous en a pris. L’assiette était chargée comme la langue de Miley Cirus un lendemain de cuite, et ceux qui nous connaissent savent qu’on ne peut pas laisser une miette d’un bout de fromage ou de charcuterie. Nous nous sommes donc fait un devoir de la finir malgré sa taille. J’étais mitigée sur cette planche. Même si elle est proposée pour l’apéritif, donc peut-être plus pour des gens qui ont besoin d’éponger que des gens en quête de cuisine fine, les produits étaient industriels, ce qui ne valorise pas la cuisine du lieu. La quantité est un bon point, mais j’aurais préféré une assiette deux fois plus petite, avec des charcuteries régionales coupées sur place et des fromages originaux qu’on ne trouve pas chez Carrefour. Forcément quand tu entres là dessus, tu pries pour que le reste du repas ne fasse pas trop cantine.
cabillaud-chorizo
Heureusement ce ne fut pas le cas. Mon homme prit un veau à cuisson lente, et moi un  cabillaud au chorizo. Bien que les cuissons soient perfectibles, l’ensemble était très bon et les accompagnements (purée, flan de courgette) et sauces étaient délicieux.
veau-cuisson-lente
La quantité était une fois de plus au rendez-vous : de mon côté j’avais deux pièces de cabillaud, au point que mon homme a du finir mon assiette! (oui il faut admettre qu’on n’est pas vraiment sortables dans un lieu chic)
profiteroles
Enfin, les desserts, furent une vraie surprise : je pris une tatin à la poire, et mon homme des profiteroles, un de ses desserts favoris mais souvent malmené dans les restaurants français car sorti tout droit du congélateur. Et là, le bonheur absolu : des desserts excellents, des pâtes faites sur place, des goûts qui explosent, bref, un pur moment de bonheur.
tatin-peches
Au final, voilà vraiment ce qui me pousse à mettre ce restaurant dans mes coups de cœur : le repas n’a fait qu’aller crescendo en qualité, pour finir sur une apothéose sucrée. Et d’habitude, dans la plupart des restaurants c’est plutôt l’inverse. Et j’avoue que même si la charcuterie de l’entrée était trop basique, quand on finit sur une touche pareille, on paye son addition avec un grand sourire et on repart sur un petit nuage.
Bastide 48, 48 Rue de l’Hôpital Militaire à Lille. Tél : 03.20.86.50.81

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Tartine printanière sardine courgette feta

On continue dans les recettes de printemps avec cette jolie tartine à la sardine, courgette et feta. Vous le sentez le soleil qui arrive? Parce qu’ici dans le Nord ce n’est pas probant, mais si je mange cette petite entrée les yeux fermés en écoutant un enregistrement du chant des cigales, ça le fait presque. Enfin, non.
 

   tartine-feta-sardine

 

Cette jolie recette provient du livre La petite épicerie, un de mes cadeaux de Noël de cette année. J’aurai l’occasion de vous en reparler plus tard et de vous en faire découvrir une autre recette! J’ai adapté les quantités à mes goûts et aussi à mes besoins : pour l’apéro je tranche une baguette et je fais une vingtaine de petits toasts avec cette recette.

Tartine courgette feta sardine

 

Pour 1 baguette ou 6 belles tranches de pain de campagne

  • 1 courgette
  • 6 tranches de pain de campagne ou une baguette
  • 1 gousse d’ail pelée
  • 2 boite de sardines a l’huile
  • 200g de feta
  • 50 g  de roquette
  • 1 c. à c. de pâte de curry
  • Huile d’olive

 

  • tartine-feta-sardine3
     

    Épluchez la courgette (sauf si elle est bio, vous pouvez garder la peau…) puis taillez la en lanières avec l’épluche légumes. Faites revenir avec un peu d’huile, du sel, du poivre.
    Tranchez votre pain si nécessaire.
    Écrasez grossièrement vos sardines égouttées avec la feta, salez et poivrez.

     

    Mixez la roquette avec une cuiller d’huile d’olive et la pâte de curry.

     

    Frottez chaque toast avec l’ail et toastez- les.

     

    Sur chaque toast, déposez une lanière de courgette, puis une cuiller de mélange à la sardine et enfin un peu de salade mixée.

    tartine-feta-sardine2

     

    Pour moi cette recette est un petit régal tout frais… Personnellement en version baguette je ne toaste pas le pain, et je ne le frotte pas à l’ail. A la place, je mets l’ail émincé directement dans la poêle avec la courgette. La recette parle d’un coulis de roquette, mais pour moi ça donne plutôt une grosse mixture informe… Je vous rassure c’est super bon quand même !

    tartine-feta-sardine4

     

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0