Archives par mot-clé : cheesecake

Cheesecake aux nashi et thé matcha

Aujourd’hui, je vous propose la première recette d’une série que j’ai conçue avec des produits de la marque Keimling… En effet, ils m’ont contactée il y a quelques temps pour me proposer de tester quelques-uns de leurs produits.

J’adore découvrir de nouveaux produits et me triturer les méninges à trouver comment les cuisiner, du coup j’ai tout de suite été emballée quand j’ai découvert les produits qu’ils proposent sur leur site internet : de nombreuses spécialités que je n’ai jamais eu l’occasion de tester et qui m’ont tapé dans l’œil!

Quelques jours plus tard, je recevais un colis avec les produits que j’ai choisis, à savoir : du thé matcha Izumi, de la purée de noix et de la purée de sésame noir. Je me suis bien sûr empressée de démarrer mes tests !

Pour vous en dire un peu plus sur la marque Keimling, sachez déjà que les produits sont en vente sur leur site internet : www.keimling.fr.

Keimling est une société allemande qui est devenue une référence pour les extracteurs de jus santé, les produits riches en substances nutritives et les fruits secs non traités en qualité « crudité ». Leurs produits sont d’origine purement végétale, et garantis sans additif et bio.

 Aujourd’hui, je vous propose la première recette que j’ai réalisée avec l’un de leurs produits : du thé matcha. Ce thé vert japonais qui est devenu célèbre dans la pâtisserie au cours des dernières années est riche en antioxydants.
Personnellement, j’ai beaucoup aimé le goût de ce thé, prononcé et peu commun, je pense qu’on peut en faire beaucoup de choses en pâtisserie et je l’utiliserai certainement beaucoup à l’avenir!

J’ai choisi de cuisiner ce thé dans une de mes pâtisseries américaines préférées : le cheesecake.

cheesecake-nashi-matcha

Non, la cuisine américaine et japonaise ne sont pas incompatibles. Sushis au steak haché, donuts au thon cru… Le mélange des deux cultures ouvre la voie à plein d’idées très créatives!

Mais ici, c’est un mélange beaucoup plus facile d’accès que je vous propose avec un cheesecake au thé matcha et aux nashi, les espèces de petites poires japonaises. Le thé apporte une touche particulière au fromage frais, et se marie très bien avec les poires japonaises. Des dires de mon homme, c’est ici le meilleur cheesecake que j’ai jamais fait, alors laissez vous tenter!

 Les nashi sont surtout disponibles en automne et début d’hiver chez nous, et pas forcément disponibles partout… Si vous n’en trouvez pas, des poires feront très bien l’affaire!

cheesecake-nashi-matcha-3

Cheesecake aux nashi et thé matcha

Pour la pâte

  • 180 g de biscuits thé
  • 90 g de beurre fondu
  • 20 g de cassonade

Pour la couche de fruits

  • 2 nashi ou poires
  • 2 c. à s. de cassonade

Pour la garniture

  • 600 g de Philadelphia
  • 200 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 70 g de farine
  • 2 c. à c. de thé matcha
  • 20 cl de crème liquide
  • 25 cl de crème fraîche épaisse
  • 5 œufs
 Pour la décoration
  • 10 cl de crème fleurette bien froide
  • 1 c. à s. de sucre glace
  • 1 pincée de thé matcha

Préchauffez le four à 180°C.
Mixez les ingrédients de la pâte ensemble. Tassez le mélange obtenu dans le fond d’un moule. Mettez au four pour 15 minutes. Mettez de coté.

 Pendant ce temps, épluchez les nashi ou les poires, coupez-les en dés et mettez à cuire une dizaines de minutes dans une casserole avec la cassonade en remuant regulièrement. Laissez refroidir.

Dans un plat, mélangez le Philadelphia avec le sucre. Ajoutez le sel, la crème liquide, la crème épaisse, la farine, le thé matcha, et enfin les œufs en mélangeant entre chaque ingrédient.

 Préchauffez le four à 225°C.

Déposez les poires sur le biscuit en évitant de prendre trop de jus, puis couvrez avec le mélange au fromage.

 Faites chauffer 10 minutes puis baissez le four à 90°C et prolongez pour 50 minutes supplémentaires.

Laissez 2 refroidir 2 heures dans le four puis réfrigérez une nuit.

Avant de servir, battez la crème fleurette bien froide avec le sucre glace pour réaliser une chantilly. Nappez-la sur le dessus du gâteau. Saupoudrez un peu de thé matcha pour la décoration.

cheesecake-nashi-matcha-2

Si vous souhaitez tester les produits Keimling, rendez-vous vite sur leur site internet! De mon côté, j’ai adoré découvrir ces produits et j’en testerai d’autres dès que j’en aurai l’occasion, notamment d’autres purées, de noix de pécan par exemple, miam!

logo-keimling

 Je remercie la marque Keimling pour cet envoi, je vous donne rendez-vous pour de nouvelles recettes très très vite!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Cheesecake fraise rhubarbe

La rhubarbe est l’un des rares fruits qui pour une raison qui m’échappe, prospère et prolifère dans nos froides régions du Nord, de Picardie et d’Alsace. Il faut croire que ce fruit arrive à se nourrir du soleil qui est dans nos cœurs ! D’ailleurs si l’on veut être strictement exact, la rhubarbe n’est botaniquement pas un fruit mais un légume. Elle a juste été enregistrée officiellement comme fruit parce qu’on l’utilise dans les préparations sucrées…
 
Il faudra que je me risque à en cuisiner une variante salée un de ces jours!
 
Pour l’heure, je suis restée classique puisque je vous propose aujourd’hui des mini-cheesecakes au coulis fraise rhubarbe. Un régal bien frais que vous devriez adorer!
 
  cheesecake-fraise-rhubarbe-3

Cheesecake fraise rhubarbe

Pour 6 personnes

Pour le biscuit :

  • 100 g de beurre
  • 200 g de biscuits petit-déjeuner aux fruits secs
Pour l’appareil : 
  • 300 g de Philadelphia
  • 15 cl de crème liquide entière
  • 50 g du coulis
  • 3 œufs
  • 75 g de sucre
Pour le coulis
  • 250 g de fraises gariguettes
  • 100 g de rhubarbe
  • 2 c. à s. de citron
  • 60 g de sucre en poudre
  • 10 cl d’eau minérale

cheesecake-fraise-rhubarbe

Mixez le beurre fondu avec les biscuits. Tassez le mélange obtenu dans 6 moules et réservez au frais.
Prélevez 6 jolies fraises et mettez les de côté. Mixez les fraises restantes avec la rhubarbe, le jus de citron et le sucre.
Réservez dans un bol au frais.
Préchauffez le four à 180°C.
Mixez le Philadelphia avec la crème fraîche et le sucre. Ajoutez les œufs un par un toujours en mixant. Ajoutez enfin 50 g du coulis obtenu avant.
Versez ce mélange sur le biscuit et enfournez pour 40 minutes.
Laissez refroidir ensuite et mettez au frigo pour une nuit. Servez avec le coulis de fraise rhubarbe versé dessus ou comme moi, versé dans un trou creusé au centre de chaque cheesecake.
 
cheesecake-fraise-rhubarbe-2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Cheesecake aux myrtilles sans cuisson

Le cheesecake, c’est un peu pour moi le burger du dessert. Comprenez le plat simple, trop bon et déclinable à l’infini (et accessoirement américain) dont je ne me lasse pas, et que je voudrais cuisiner encore et encore jusqu’à détenir la meilleure recette du monde!! (Imaginez moi la bave aux lèvres avec le rire flippant de Gargamel devant une flopée de Schtroumpfs innocents quand je tape ces lignes).
 
cheesecake-myrtilles3
 
 

J’ai réalisé cette recette en m’inspirant librement d’une recette trouvée sur un blog américain.

Le résultat est juste super bon, on a un goût vraiment naturel qui vient des graines et du miel, et la myrtille n’est pas trop acide (je suis une acido-phobique, je ne peux plus ouvrir les yeux et je pousse des cris flippants pendant 10 minutes rien qu’en mangeant une fraise si elle n’est pas mûre au 4 ème degré…).

Autre atout de cette petite recette, elle se tient super bien et ne nécessite pas de cuisson, l’idéal étant par contre de la laisser dormir au frais une nuit pour qu’elle ait le temps de bien prendre!

cheesecake-myrtilles

 

Cheesecake aux myrtilles sans cuisson

Pour 8 personnes

 
Pour la pâte :

200 g d’amandes

100 g de noix de pécan

100 g de cranberries séchées

3 c a s de sirop d’agave

1 c a s d’huile de noix

Une pincée de sel

 

Pour la crème aux myrtilles :

650 g de cream cheese

300 g de myrtilles 

2 c à c de miel liquide

3 cuillers a soupe de confiture rouge
 
 
 

Mixez tous les ingrédients de la pâte, puis étalez la dans un gros moule ou 12 petits. Tassez bien avec le dos d’une cuiller pour obtenir un fond compact.

Mettez quelques myrtilles de cote pour la déco. Mélangez l’ensemble des ingrédients pour la crème en écrasant grossièrement à la fourchette pour éclater une partie des baies. Déposez le mélange dans les moules et réfrigérez minimum deux heures, idéalement une nuit.

cheesecake-myrtilles4

 

Décorez avec les myrtilles restantes et régalez vous!

cheesecake-myrtilles2

 
Source : http://thetasterevelation.com/no-bake-blueberry-cheesecake/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Cheesecake à l’irish coffee

Pour la fête des pères, je vous propose aujourd’hui de réaliser un gâteau parfum Irish Coffee qui devrait ravir les amateurs de whisky. Tous les papas n’en sont pas fans mais le mien oui, c’est pourquoi j’ai eu le coup de cœur quand j’ai découvert cette recette sur un blog (dont je ne retrouve pas le nom, zut zut zut!) La saveur est très douce et on peut apprécier ce cheesecake même si on n’aime pas l’alcool. Il est par contre impératif d’aimer le café, qui a un goût assez prononcé dans la chantilly.
Si vous ne trouvez pas de biscuits Walker’s, remplacez-les par des palets bretons dont le goût est assez proche.

cheesecake-irish-coffee

Cheesecake à l’Irish Coffee

Pour le biscuit :

  • 100 g de beurre
  • 200 g de biscuits Walker’s

Pour l’appareil : 

  • 500 g de Philadelphia
  • 230 ml de crème liquide entière
  • 8 cl de Kalhua
  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre

Pour le caramel au whisky : 

  • 100 g de sucre
  • 12,5 cl d’eau
  • 12,5 cl de crème épaisse
  • 4 c à s de whisky
Pour la chantilly au café

 

  • 25 cl de crème fleurette
  • 1 stick de café instantané
  • 25 g de sucre
cheesecake-irish-coffee-2
Préchauffez le four à 180°C.

Mettez les biscuits dans un robot et mixez jusqu’à ce qu’ils soient émiettés. 
Ajoutez le beurre fondu et mélangez. Étalez dans le fond d’un moule, tassez bien et réservez au frais.

Dans le robot, mélangez le Philadelphia, la crème liquide et 100 g de sucre jusqu’à obtenir une consistance lisse. 
Toujours en laissant le robot en marche, ajoutez lentement la liqueur, puis les œufs un par un. 
Versez cette garniture sur le fond de biscuits et mettez au four pour environ 50 minutes.

Laissez reposer le gâteau jusqu’à ce qu’il soit froid puis mettez-le au réfrigérateur au moins 5 heures ou mieux, une nuit.

Passez la crème épaisse au micro-ondes jusqu’à ce qu’elle soit chaude. Ajoutez le café soluble et le sucre. Réfrigérez jusqu’à refroidissement ou jusqu’au lendemain pour reprendre la suite de la recette.

Le lendemain, mélangez l’eau et le sucre restant dans une casserole et mettez sur feu vif.

Faites tourner la casserole pour mélanger, mais n’utilisez pas de cuiller.

Laissez cuire environ 15 minutes jusqu’à ce que le mélange soit doré mais pas brûlé.

Ajoutez la crème et mélangez. Attention car le mélange très chaud va faire des bulles et risque de vous éclabousser. Ajoutez le whisky dès que le mélange est lisse puis retirez du feu et laissez tiédir. Une fois qu’il est refroidi, versez ce caramel sur le gâteau.

Sortez votre crème au café bien froide, et fouettez au batteur pour obtenir une chantilly compacte. Utilisez-la pour décorer le gâteau avant le service ou servez-la a côté.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Ma sélection de livres de cuisine à dévorer – Mars

Photo par Rodrigo Galindez @FLickr
Pour vous aider à dépenser vos sous (des fois que vous manqueriez d’idées hein!), pour faire des jolis cadeaux gourmands aux autres mais surtout à vous mêmes, je vous propose une sélection de livres de cuisine du moment : sorties récentes, thèmes du moment, coups de cœur… cette liste est totalement arbitraire et n’engage que moi mais si j’avais un peu plus de sous, ils tomberaient directement dans mon panier !

Mug cakes salés

Les mug cakes ont beau être répandus sur les blogs depuis plusieurs années, c’est seulement depuis 6 mois environ que l’édition a rattrapé cette mode, avec une flopée de jolis bouquins qui sont sortis depuis mi-2013.
Parmi eux, j’apprécie particulièrement celui-ci, plus original car orienté sur les mug cakes salés. Jolies photos et recettes simples, de quoi se faire des petits plats gourmands et équilibrés quand on veut!

Street Food

La street food est un de mes fers de lance, ce très joli livre ne pouvait donc pas m’échapper! Ici le livre s’attaque à la cuisine de rue du monde entier, avec plus de 30 plats à manger sur le pouce, enfin plutôt sur ses jambes! Seul reproche, que je me dois de faire en tant que Not Parisienne… Les adresses citées en France sont toutes à Paris! Quand le monde de l’édition réalisera-t-il que 97% des français vivent dans le reste de la France?

Le Larousse du pain

Le credo de ce livre : vous faire réussir chez vous, et sans machine à pain plus de 80 recettes de pain! Si ‘j’avais, su , je n’aurais pas investi dans ma machine à pain! J’avoue que le piètre niveau des boulangeries lilloises et à fortiori de mon quartier me pousse de plus en plus à envisager le pain maison dès que e souhaite accompagner un bon repas ou préparer un brunch. J’ai déjà abandonné totalement les pains à burger et les brioches industriels, ce livre pourrait me faire sauter le pas du « tout maison »

Cheesecakes Berko

Pour ceux qui ne connaissent pas Berko, c’est une chaîne de pâtisseries spécialisée dans le les cheesecakes et cupcakes. Rien que la couverture en arc en ciel de cheesecakes réussit à me faire baver instantanément. Le crédo de Berko, c’est la déclinaison d’un cheesecake sur des parfums de toutes sortes. ce libre donne donc plein d’idées!

Jamie en 15 minutes

Après son livre en 30 minutes chrono, Jamie pense aux gens encore plus pressés et sort 15 minutes! Je suis une fan inconditionnelle de Jamie Oliver, et s’il peut enjoliver ma cuisine du quotidien en seulement 15 minutes, je signe tout de suite!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Mon top 10 des pâtisseries indétrônables

Si vous avez suivi un peu ce blog précédemment, vous savez que j’aime la junk food, et notamment les plats salés, burgers, meatballs et américains en tous genres. Il est donc temps de rétablir la vérité, j’aime aussi le sucre. Voici mon top 10 des meilleurs desserts testés à ce jour.  Cheesecake

1- Les pastéis de nata

Les touristes font la queue dans certaines boutiques à Lisbonne pour s’en gaver, et une fois qu’on a testé, on ne peut qu’approuver. Les pastéis de nata élèvent le flan au rang de dessert gastronomique, et m’ont définitivement convertie à la cannelle.

2 – Le cheesecake aux fruits rouges

Je suis tellement accro au fromage que même en version sucrée j’en suis dingue… Les meilleurs que j’ai mangés étaient évidemment aux Etats-Unis, mais heureusement avec la mode du burger, chaque restaurant s’essaye maintenant à sa recette de cheesecake en France, pour mon plus grand bonheur.

3 – La panna cota

Un véritable bonheur tout doux, super facile à réaliser et encore plus à manger… comme le cheesecake, il se décline à l’infini et peut même se targuer de certaines versions plutôt light.

4 – Le riz au lait à la cannelle

Comme les pastéis de nata, ma passion pour le riz au lait à la cannelle vient d’un voyage au Portugal. Ma mère qui est une sacrément bonne cuisinière, avait une version assez compacte du riz au lait, qu’on tartinait de confiture pour ne pas s’étouffer en le mangeant. C’était bon mais pas fou non plus. Version portugaise, plus laiteux, plus crémeux et couvert de cannelle, j’ai failli m’évanouir de bonheur en le testant! Depuis je me suis acheté un livre de cuisine contenant la fameuse recette du arroz doce, j’ai effectué moi même la laborieuse traduction, et j’ai conservé cette fameuse recette comme MA version du riz au lait!

5 – Le gâteau aux petits beurres

Ce monstre fourré à la crème au beurre et roulé dans le café vous file immédiatement une crise de diabète. Personnellement je l’aime dans une version un peu plus légère dont je garde un souvenir d’enfance, une version où la crème au beurre était remplacée par de la danette au chocolat

6 – La tarte poire chocolat

Peut-être le premier dessert que j’ai appris à réaliser par moi même quand je me suis installée dans mon premier appartement, et je m’en lasse pas. Je ne suis pas une fan du chocolat accompagné de fruits, ce dessert étant l’exception indispensable qui confirme la règle.

7 – Le ch’tiramisu

Le tiramisu c’est dingue, mais avec des spéculoos à la place des biscuits cuiller, ça devient tout bonnement démoniaque. Et en plus ça permet s’assumer ses racines nordiques, alors pourquoi s’en priver?

8 – Le gâteau basque aux amandes

Le vrai gâteau basque est à la confiture de cerises noires et non amandes, chose qu’on ignore souvent. Avec la pénurie de cerises noires, la version aux amandes est venue s’installer au fil du temps, pour mon plus grand bonheur. Je suis une dingue d’amandes, je pourrais tirer les rois tous les mois juste pour me gaver de galette. Le gâteau basque, avec sa crème onctueuse, est encore meilleur selon moi!

9 – Le coulant au chocolat

Un classique souvent imité et trop rarement égalé : le coulant au chocolat est à la carte de quasiment tous les restaurants, et malheureusement même quand il est prétendu maison, il l’est rarement… En version surgelé c’est pas mal non plus, mais rien ne vaut la préparation maison, ce petit trésor de tentation étant relativement facile à préparer!

10 – Le pain perdu au caramel

Le pain perdu, c’est un  véritable souvenir d’enfance pour moi, un des repas qu’on mangeait le dimanche soir quand y’avait plus rien dans le frigo et que ma maman avait la flemme de cuisiner un vrai repas… Petite, je le noyais dans le sucre, mais après quelques tests concluants, il est encore bien meilleur avec du caramel au beurre salé!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

La box de décembre

Le box de décembre est arrivée, un peu comme un premier cadeau au pied du sapin avant l’heure   pailettes !

Elle est garnie de produits festifs, ce qui tombe drôlement bien!
Elle contient
  • de la poudre de pain d’épices : pour paner du foie gras, saupoudrer un dessert, une viande…
gavottes
  • des brisures de crêpes dentelle : pour saupoudrer les desserts, ou réaliser des fonds de tarte type Cheesecake
  • du Melfor : ce produit peu connu chez nous est un vrai basique chez nos amis alsaciens, qui l’utilisent a la place du vinaigre dans de nombreuses préparations… c’est plus doux et parfumé que du vinaigre classique, j’ai hâte de m’en servir!
melfor
  • une plaque de chocolat Ragusa : je vais devoir me retenir si je veux essayer de l’utiliser en cuisine, car une partie de moi a envie de l’engloutir immédiatement!
ragusa
  • du foie gras de canard : pour le déguster simplement à l’assiette, j’aime autant le faire maison, alors celui ci je l’utiliserai en cuisine, pourquoi pas dans une future création de burger.
  • une bouteille de vin blanc « Brise France », pour accompagner le (burger au) foie gras
  •  des adorables petits moules de noël, en forme d’étoile, de sapin, de renne… Parfaits pour la réalisation des Bredele!
moules
A très bientôt pour des créations de recettes inspirées de ces beaux produits!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

La box de novembre // EatYourBox

Il est temps de vous faire faire un petit tour dans mes placards, pour vous présenter un sélection de produits : ce sont les produits de la box EatYourBox de novembre.

Cette sélection « Au coin du feu : des plats gourmands pour se tenir chaud » est totalement de circonstance vu le temps qu’il fait, et j’ai hâte de tester les produits et de vous composer quelques recettes avec !
guide
  global
La box contient :
  • De la farine aromatisée Francine: ici au curry, mais il en existe également aux légumes verts et à la tomate. Le curry est mon parfum préféré mais j’avoue ne pas vraiment voir la différence entre un cake à la farine au curry, et un cake à la farine normale que j’épicerais au curry.
Les légumes verts ou la tomate me semblent donc plus utiles.
farine
  • Du Lipifluid : ça a le gout du beurre, ça a les avantages du beurre, mais pas les inconvénients qu’ils disent. Déjà c’est un spray donc très pratique pour bien doser, et apparemment ça ne contient que des matières grasses végétales, donc c’est tout bon. Reste à voir si le goût suit!
lipifluid
  • Des biscuits Mc Vities,  et quelques chocolats Ragusa : ça mange pas de pain même si pour les chocolats  je les mangerai certainement sans les cuisiner. Ragusa est une marque suisse de chocolats que je n’ai jamais testée, donc je suis preneuse! Les Mc Vities finiront sûrement en base pour cheesecake!
mcvities
  • Du risotto « Pronto » de Gallo : le risotto est mon péché mignon, celui-ci nous promet de se préparer rapidement, je demande à voir si le résultat est aussi bon que celui qui cuit lentement!
risotto
  • Du café Illy : dans une jolie boite en fer, j’ai hâte de le tester!
  • Un arôme confiture de lait : je n’ai pas encore d’idée précise de ce que je vais en faire, mais ça risque d’être sympa…
cafeilly
  • Un gant et une manique

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0