Archives par mot-clé : Brownie

Spécialité de Malaisie : Seri muka

Aujourd’hui je vais vous faire découvrir un gâteau totalement étrange et j’espère bien vous surprendre avec son aspect et sa jolie couleur verte! Le seri muka est un gâteau d’origine malaisienne réalisé à l’aide de riz gluant et d’arôme de pandan. Le pandan, vous connaissez? Moi je voulais en tester depuis un bail, et quand j’ai enfin pu m’en procurer j’ai d’abord voulu le goûter dans une recette traditionnelle pour comprendre comment ce produit s’apprécie.

Le résultat est un gâteau à la texture très agréable, du moins si comme moi vous aimez les textures un peu gélatineuses si fréquentes dans les pâtisseries asiatiques, et le goût subtil du pandan est limite addictif!

Le riz est très parfumé et cuisiné quasiment nature sur la couche blanche du gâteau, donc vous sentez véritablement le goût du riz, complété par celui du pandan qui est assez difficile à décrire, mais je pense qu’on pourrait le rapprocher de celui de la pistache, mélangé avec un petit goût piquant de plante comme l’aloe vera par exemple… Personnellement j’ai adoré et j’ai mangé la quasi totalité du gâteau toute seule!

La seule difficulté dan ce gâteau plutôt simple est qu’il vaut mieux être équipé de matériel vapeur car les deux couches se cuisent à la vapeur! N’ayant pas de panier vapeur j’ai voulu bidouiller avec une passoire mais celle ci n’avait pas le  même format que ma casserole donc je ne vous raconte pas la galère!

J’en profite vous présenter une marque que j’ai découverte récemment destinée aux cuistots en herbe et aux amateurs d’objets astucieux!

seri-muka-3

Charles Viancin est une marque qui propose des accessoires pour la cuisine en silicone créés avec une inspiration végétale. Il s’agit d’objets ingénieux pour faciliter la vie des cuisinier(e)s, et ces objets présentent l’avantage grâce au silicone d’être peu encombrants. Chez Charles Viancin vous trouverez notamment toute une gamme couvercles universels, de bouchons pour refermer les bouteilles entamées, et d’accessoires tels que des maniques en silicone.

Bref, le produit qui m’a fait flasher chez Charles Viancin, et que je vais m’empresser d’ajouter à mes ustensiles de cuisine, c’est une très jolie passoire en silicone qui fait office de cuit vapeur également! c’est pile l’accessoire qu’il m’aurait fallu par faciliter grandement la réalisation de ce gâteau,  et comme la passoire est souple, elle s’adapte à n’importe quel type de casserole! Si vous voulez en savoir plus rendez-vous sur www.charlesviancin.com.

 

aidecuisson_passoire_cuit_vapeur_02

 

 

Seri Muka

Pour 20 petits carrés

Pour la couche blanche

  • 300 g de riz gluant trempé 30 minutes dans l’eau froide
  • 10 cl de lait de coco
  • 10 cl d’eau
  • 1 c. à c. de sel

Pour la couche verte

  • 20 cl de lait de coco épais ou de crème de coco
  • 2 gros œufs + 2 jaunes
  • 170 g de sucre
  • 1 c. à c. d’arôme de pandan
  • 5 c. à s. de farine
  • 2 c. à s de fécule de mais

seri-muka-2

Mélangez tous les ingrédients de la couche blanche et faîtes cuire à la vapeur à haute température pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, préparez la couche verte. Mélangez les œufs, le lait ou crème de coco, le sucre, l’arôme de pandan , la farine et la maïzena. Faites cuire au bain marie en mélangeant continuellement jusqu’à ce que le mélange épaississe mais mais reste « coulant ».

Après 20 minutes, prenez le riz gluant et étalez-le dans un plat à brownie avec une cuiller ou les mains en tassant bien. versez le mélange vert dessus.

Faites cuire 30 minutes à la vapeur (ou au four à 180°C avec un récipient d’eau posé à côté du gâteau). Laissez refroidir avant de couper en carrés.

seri-muka

Source d’inspiration :

http://rasamalaysia.com/seri-muka/

Cookies aux lentilles corail

Je pense avoir démontré mon goût pour les recettes intégrant des ingrédients bizarres, comme par exemple le brownie aux haricots rouges ou encore le cheesecake à l’avocat, et je dois vous avouer que je vous ai épargné quelques tentatives non concluantes, avec de la betterave notamment, même si je ne désespère pas de réussir à l’utiliser pour faire un vrai bon dessert!

 

Aujourd’hui c’est un autre ingrédient habituellement associé à la cuisine salée que je vous propose de découvrir, avec de délicieux cookies aux lentilles !

C’est assez improbable mais cela fonctionne très bien! Je ne peux pas dire qu’on ne sente pas du tout les lentilles, on devine un ingrédient bizarre et intriguant mais honnêtement passés les premiers instants où l’on peut être un peu dérouté, il faut bien avouer que c’est très bon!
cookies-lentilles
 

J’ai découvert cette recette géniale sur le blog Bocook, je l’ai juste légèrement ajustée à mes envies et au contenu de mes placards! Si vous ne connaissez pas ce site c’est le moment d’aller y faire un tour, il fourmille de bonnes idées, notamment pour des desserts et des apéros fameux, comme les biscuits crousti-moelleux au chorizo que j’avais récemment testés et qui sont devenus officiellement les meilleurs cookies apéros que j’aie mangé de tout ma vie!

cookies-lentilles-3

Pour cuire vos cookies, je vous recommande une une plaque de cuisson et un tapis en silicone comme ceux-ci :

P.S. : Si comme moi vous êtes accro aux lentilles corail, ce dahl de lentilles corail est à tester également!

Cookies aux lentilles corail

 
  • 200g de lentilles corail cuites
  • 65 g de purée d’amande
  • 65 g de sucre blond
  • 20 g d’amandes en poudre
  • 15 g de farine semi complète
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • 100 g de pépites de chocolat
 

Préchauffez le four à 180°C.

Mixez les lentilles cuites avec l’eau.

Placez la purée de lentilles obtenue dans un saladier et ajoutez la purée d’amande, la vanille, le sucre, les noisettes en poudre, la farine et les pépites de chocolat en mélangeant bien entre chaque ajout.

Déposez des cuillerées de pâte sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez pour  20 à 25 minutes, les cookies doivent être légèrement dorés.

cookies-lentilles-2

Source d’inspiration:

http://bocook.me/2015/06/24/cookies-aux-lentilles-corail-noisettes-pepites-de-chocolat/

10 recettes autour du chocolat

Que vous dire sur le chocolat que vous ne sauriez pas? Si les amateurs sont nombreux, on a chacun sa manière de l’apprécier: noir, au lait, blanc, sans des gâteaux en coulis sur une Poire ou en tablette à croquer au lit… Oui je croque des tablettes de chocolat au lit et je n’ai même pas honte! Découvrez ci-dessous mes meilleures recettes au chocolat, à tester d’urgence!

Brownie double chocolat bière

brownie-chocolat-biere

Fondant au chocolat à la compote de pommes

gateau-chocolat-sans-beurre-2

Charlotte chocolat amaretto

charlotte-chocolat-amaretto-3

 Gâteau magique chocolat banane

gateau-magique-chocolat-banane

Cookies Galak

cookies-galak-3

Pudding au chocolat comme ma maman

pudding-chocolat-2

Mug cake facile au chocolat

mug-ake-chocolat

Tarte poire chocolat

tarte-choco-poire

Brownie incroyable aux haricots rouges

brownie-haricot-rouge3

Brownie chocorambar

brownie-chocorambar

Organiser une soirée bière et fromage

Organiser un dîner implique généralement pas mal de préparatifs et d’organisation, entre les plats à préparer à l’avance et la supervision pendant la soirée pour s’assurer que tout soit cuit et chaud au bon moment… Au final, tout le monde passe une bonne soirée sauf vous, l’organisateur dévoué, qui risquez d’avoir l’impression de vivre la soirée en pointillés!

Si belle-maman passe dans le coin, que vous devez un dîner à des amis ou à un voisin et que la perspective d’une longue soirée en cuisine vous pousse à repousser constamment, ou encore si vous voulez fêter la Saint Patrick sans sortir de chez vous, la soirée bière-fromage peut être la solution flemmardise non assumée qui en jette un max!

 Plus originale et moins chère qu’une soirée vin-fromage, cette thématique vous permettra de belles découvertes dans une ambiance bon vivant décontracté du gland et surtout, sans stress pour vous!

Voici mes conseils pour organiser une jolie soirée bière-fromage sans galère, sans trop de budget et même sans connaissance, les mains dans les poches quoi!

9335477417_a3375cdb22_z
Photo par Christer Edvartsen @Flickr
Et c’est parti!

Sélectionnez vos fromages
Le repas étant basé sur ​​le fromage, choisissez trois à cinq fromages (je sais, ce premier conseil n’est pas une surprise!), appartenant tous à un différent groupe de fromages :

– Les bleus, chèvres et brebis (Ex : Roquefort, Crottin de Chavignol…)
– Les fermes ( Ex : Saint Paulin, Edam,  Saint Nectaire)
– Les fromages durs et secs (Ex : Comté, Emmental, gouda…)
– Les corsés (Ex : Maroilles, boulette d’Avesnes… pour n’en citer que deux de mon coin!)
– Les crémeux et moelleux (Ex : camembert, coulommiers, brie…)

 Par exemple, cela pourrait donner ce plateau de fromages :
 – Gorgonzola

– Mimolette
– Comté
– Munster
– Cœur de Neuchâtel

8399449733_5ca5e23491_z
 Photo par Patrick Kuhl @Flickr

N’hésitez pas à vous fournir dans une fromagerie locale ou au marché de votre quartier pour profiter des conseils avisés et sympathiques des fromagers!

Côté quantité, prévoyez 250 grammes environ de fromage par personne pour un apéritif. Si la dégustation fait office de repas, doublez les quantités.

Pour la présentation, espacez bien vos fromages sur le plateau afin qu’ils ne se touchent pas, ou mettez les chacun sur une assiette. Pour éviter le mélange des saveurs, prévoyez également un couteau par fromage. Enfin, sortez vos fromages du réfrigérateur 1 heure avant de les servir pour qu’ils soient à température ambiante.

Sélectionnez vos bières
Chaque fromage doit s’accorder avec une bière spécifique, ce qui signifie que vous devez prévoir 5 bières différentes pour accompagner votre planche de fromages.

Si vous êtes nombreux, prévoyez plusieurs bouteilles de chaque sorte. Essayez d’avoir au moins une bière blanche, une blonde, une ambrée,  une brune et une fruitée.

En m’inspirant des dégustations de vin, je vous propose de servir les bières en progressant de la bière la plus claire vers la plus foncée.
Pour accorder les bières, sachez déjà que plus les bières sont légères et claires (blanches, blondes légères), plus elles iront avec les fromages les plus doux et crémeux, tandis que les bières ambrées et goûtues iront bien avec les fromages corsés ou plutôt vieux. Enfin, les bières brunes ou fruitées, légèrement sucrées, peuvent s’accorder avec les chèvres et bleus.

L’accord parfait entre la bière et le fromage est une science complexe… Que vous ne maîtrisez sans doute pas, et moi non plus d’ailleurs! Ne vous en faites pas si vos choix sont approximatifs. En respectant la règle ci-dessus vous ne ferez pas de faux pas à moins d’avoir un véritable expert tatillon et rabat-joie parmi vos invités! Mais rassurez-vous, les experts en accord mets-bière sont plus rares que les experts en vin (sauf peut-être chez nous dans le nord ^^)

Par ailleurs, la bière se marie naturellement très bien avec le fromage, c’est donc gagné d’avance! Notez les accords qui ont eu le plus de succès à la fin de la soirée, et la prochaine fois, gardez les meilleures sélections tout en essayant d’innover pour remplacer les paires les moins concluantes.

Voici quelques exemples d’accords qui peuvent très bien fonctionner, pour vous aider :

Brie : Moulins d’Ascq blanche
Fromages bleus: Kasteel
Cheddar : Guiness, Gueuze Lambic
Brie: Afflighem, Bellerose
Gruyère: Leffe blonde
Camembert: 3 monts, Ambre des Flandres
Chèvre frais : Blanche de Bruges
Fromage de brebis : Kriek Framboise

14304454199_be00412366_z
 Photo par Smabs Sputzer @Flickr

Attention, j’ai composé ces accords en suivant les règles de base, mais je ne sais pas si elles seraient validées par un biérologue… Je les testerai à l’occasion et viendrai corriger l’article si besoin. Si vous testez, n’hésitez pas à me faire un retour!

Dans le nord, la bière est une véritable institution et ce qui peut sembler une bière originale dans le reste de la France est ici une bière de consommation courante (Karmeliet, Kwak, Cuvée des trolls, Delirium…). Même le plus petit supermarché regorge de choix! Si vous vivez dans un coin où la bière originale est plus dure à trouver, vous pouvez commander sur ce site, qui propose le plus large choix que j’aie jamais vu :
http://www.saveur-biere.com

Les pains et accompagnements
Le plaisir d’un repas bière-fromage ne serait pas complet sans du bon pain!
Choisissez une ou plusieurs variétés de pains, de la baguette croustillante aux grosses tranches de pain de campagne. Évitez les pains blancs (ou pire le pain de mie, arhh!) et choisissez les plus rustiques possibles : avec une croûte épaisse, une mie marron, des céréales, ce seront les plus parfumés.

N’hésitez pas à aller dans une boulangerie de qualité, le prix ne s’en ressentira pas forcément mais la différence sera évidente!

 Vous pouvez ensuite coordonner vos pains avec les types de fromages que vous avez choisis (là on se la joue très très pro!), ou simplement laisser le choix aux invités.
9555425606_f680253e2f_z
 Photo par Allagash Brewing @Flickr

Enfin, pour compléter, ajoutez des petits bols de fruits frais (tranches de pommes, raisin), de fruits secs (noix, amandes, abricots), des confits et tartinables (tapenade, confit de figues ou de cerise noire, chutney, miel liquide bien parfumé).

Proposez des crudités et de la salade verte, pour alléger un peu l’ensemble et apporter une touche fraîche au repas.
Enfin, quelques terrines ou tranches de charcuterie plairont toujours aux invités.

La présentation
Vos bouteilles, votre planche de fromage et vos petits bols de fruits vont déjà constituer un super décor. Ensuite, il vous faut étiqueter chaque fromage afin que vos invités sachent ce qu’ils mangent! Pour cela, vous pouvez réaliser à la main des petites étiquettes, acheter des petites pancartes ardoises (on en trouve dans les jardineries), ou même poser vos fromages sur des assiettes en ardoise et écrire à la craie directement dessus!

Mettez à disposition des petites assiettes : le format assiette à dessert peut très bien convenir, pour que chacun prenne une petite portion et se serve au fur et à mesure. Prévoyez un stock conséquent de serviettes de table, et aussi de l’eau pour ceux qui veulent faire passer le goût d’un fromage avant d’attaquer le suivant!

La dégustation
Pour que vos invités profitent de leurs bières comme ils profiteraient d’un bon vin, essayez d’avoir de bons verres à bière. L’idéal est d’avoir le verre de la marque que vous consommez, mais  comme vous aurez 5 bières différentes ce n’est pas forcément évident!
Évitez en tout cas les verres droits, les verres de forme ballon bien larges valoriseront mieux vos bières blondes ou ambrées.
Des verres hauts et légèrement évasés pourront convenir pour la bière blanche ou la brune de type Stout.

Essayez de penser à quelques mots pour décrire les bières que vous servez comme le ferait un sommelier, si vous manquez d’inspiration vous pourrez toujours piquer votre bla-bla sur le site internet des différentes marques!

Enfin, voici une méthode de dégustation: buvez une gorgée de bière, mordez une bouchée de fromage, puis prenez une gorgée de bière à nouveau.

Le dessert
L dessert n’est absolument pas indispensable dans ce type de soirée, !amis si vous voulez bluffer tout le monde, une tarte spéculoos bière ou un brownie double chocolat bière devraient bluffer tout le monde!

Voilà, mes recommandations vous donnent les bases d’une bonne soirée même si mes conseils n’ont pas la prétention d’être experts! L’essentiel bien sûr est de passer une soirée conviviale et sans prétention 🙂

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques ou astuces pour améliorer ce petit guide!

Brownie double chocolat bière

La bière est une de mes passions, vous n’êtes pas sans l’ignorer. Le chocolat c’est un peu pareil, et je m’en gave régulièrement le soir dans mon lit. Oui c’est honteux, mais pour relativiser je me dis que mieux vaut se taper une demi-tablette chaque soir avant de dormir qu’un demi-litre de bière.
C’est pourquoi quand j’ai découvert une recette de gâteau au chocolat et à la bière, j’ai été immédiatement séduite, et je me suis promis de vous proposer ma propre version pour la Saint Patrick, qui a lieu dans deux jours, au cas où certains auraient besoin d’un rappel ^^. Oui je sais… La Saint Patrick ne se résume pas à la consommation d’alcool houblonneux, mais toutes les excuses sont bonnes à prendre après tout!

Que vous dire sur ce gâteau, si ce n’est qu’il a le goût de chocolat, de bière, et que c’est bon? 
La bière est reconnaissable, surtout si on le sait. Elle renforce la texture fondante du gâteau et surtout l’amertume du cacao qui devrait donc ravir les amateurs de chocolat bien fort (et de bière, faut-il encore le rappeler?)

 brownie-chocolat-biere2
P.S. : Envie de continuer la cuisine à la bière? Ma tarte à la bière et au spéculoos devrait vous plaire!

Brownie double chocolat bière

 

  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 25 cl de bière brune (Ténébreuse, Guinness)
  • 2 c. à s. de flocons ou de son d’avoine
  • 110 g de beurre fondu
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille pure
  • 120 g de farine
  • 80 g de cacao non sucré
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à c. de baking powder
  • 115 g de vergeoise brune
  • 35 g de sucre
  • 100 g de pépites de chocolat

Préchauffez le four à 170°C et graissez un moule. 
Dans un grand bol, mélangez ensemble tous les ingrédients liquides et les flocons d’avoine. 
Dans un autre bol, mélangez tous les ingrédients restants. 
Versez le mélange liquide dans le mélange sec, mélangez bien et verser dans le moule préparé. 
Mettez à cuire 13 à 15 minutes. Le brownie vous paraîtra encore mou à l’intérieur à la sortie du four, c’est normal!
Laissez refroidir, puis mettez au frigo pendant une nuit. Résistez à la tentation de le manger avant, car il n’atteindra sa texture définitive que le lendemain.

brownie-chocolat-biere
Source d’inspiration:

http://chocolatecoveredkatie.com/2014/01/30/chocolate-guinness-brownies/

Marshmallow cookies

Quand je pense aux marshmallow, (ou plutôt aux Schamallows ou guimauves comme on dit chez nous), je pense inlassablement aux petites douceurs qu’on fait griller en fin de barbecue, quand on a déjà le ventre plein à craquer et qu’on sait au fond qu’on devrait s’arrêter là car ce dessert va signer notre arrêt de mort…
marshmallow-cookies

Mais aux États-Unis, les marshmallow sont un ingrédient bien plus présent dans la pâtisserie. On les utilise dans des brownies ou gâteaux, dans les glaces, et ils sont l’ingrédient irremplaçable des S’mores…

J’ai donc voulu tenter moi aussi de les utiliser dans un classique de la cuisine américaine, en vous proposant des cookies aux mini marshmallows. Les mini marshmallow se trouvent de plus en plus facilement en hypermarché ou sur internet, mais si vous n’en avez pas vous pouvez bien sur couper de gros marshmallow, le goût sera le même, seul le look sera un peu plus destroy!

marshmallow-cookies-3

P.S. : SI vous aimez les marshmallow, ce riz au lait va vous plaire!

Marshmallow cookies

  • 95 g de beurre mou
  • 90 g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 gros œuf
  • 150 g de farine
  • 1/2 c. à s. de levure
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. à s. de cacao en poudre non sucré
  • 50 g de mini marshmallow (ou des normaux coupés en dés)
  • 50 g de chocolat
  • 1 c. à s. de crème fraîche

Incorporez le sucre roux au beurre travaillé bien mou.
Ajoutez le sucre vanillé et l’œuf, mélangez bien.
Incorporez la farine tamisée avec la levure, le sel et le cacao.
Ajoutez la moitié des marshmallows.
N’hésitez pas à travailler la pâte à la main pour obtenir pour un mélange homogène.  Formez ensuite un boudin et laissez une heure au frigo.
Préchauffez le four à 200°C.
Sortez ensuite la préparation du frigo, coupez des tranches égales de taille moyenne, répartissez sur un papier sulfurisé en les positionnant suffisamment écartés pour qu’ils puissent gonfler.
Faites cuire 8 à 10 minutes à four bien chaud, suivant la texture souhaitée.
Sortez les cookies même si le centre a l’air mou, car ils durciront encore à l’air libre.
Laissez refroidir totalement les cookies avant de les enlever de la grille.
Faites fondre au micro ondes le chocolat et la crème puis versez ce mélange sur les cookies en formant des traînées à l’aide d’une cuiller, puis collez les marshmallows restants sur les cookies sur les zones où il y a du chocolat.

marshmallow-cookies-2

Source d’inspiration :
http://www.foodnetwork.com/recipes/monster-marshmallow-cookies-recipe.html

Best of des meilleures pâtisseries (numéro 2)

Il y a presque un an, j’avais publié un top ten des pâtisseries indétronables dont je pourrais me gaver jusqu’à ce que la mort par overdose de sucre s’en suive. Mais voilà, quelques heures seulement après l’avoir publié, j’avais déjà réalisé une grosse faille dans mon plan : 10 pâtisseries, c’est vraiment trop peu! J’en avais oublié, et pas des moindres! Des classiques de ma pâtisserie française, anglo-saxonne et américaine comme je les aime, dont certains qui sont pourtant très souvent à ma table comme le basique flan pâtissier, m’étaient totalement sortis de la tête!

Je me suis alors promis de publier un tome 2 avec tous les exclus et les parias de mon premier article, et je présente maintenant mes plus plates excuses à ces malheureuses victimes d’injustice, comme les macarons, le carrot cake ou le crumble : je vous aime!

5791996026_8e2e216a6b_z
Photo par Calgary Reviews @Flickr

Le flan pâtissier

Je ne me lasse pas de ce dessert simplissime, je pourrais manger un flan entier à la place d’un repas sans problème… Même quand il est basique, du type poudre toute faite ou flan de supermarché, je me régale!

8376861544_35437b6d9e_z
Photo par Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Le far aux pruneaux

Le far aux pruneaux me fait un peu penser à un flan, mais plus consistant et rempli de pruneaux ce qui fait que forcément j’en suis dingue, ainsi que toutes les pâtisseries approchantes, comme les clafoutis aux cerises, abricots…

 

brownie-chocorambar

Le brownie

Depuis le brownie papy Brossard découvert il y a quinze ans jusqu’aux monstres qu’on peut faire maison, ce pavé chocolaté me fait immédiatement saliver.

Impressionnez vos invités avec cette version aux haricots rouges (où l’on ne sent pas les haricots rouges bien sûr !), ou explosez-vous la panse avec mon brownie Chocorambar

 

tatin-pomme-noix-werthers-original-4

La tarte tatin

Cette erreur de la nature est totalement incroyable pour moi qui ne suis pas une fana de fruits à la base… Au même titre que le crumble, je considère la tatin comme l’un des moyens les plus gourmands de cuisiner des fruits de saison!

Découvrez ici ma version faite avec des bonbons Werther’s original

 

5582848699_1300eafa1f_z
Photo par LittleDaan @Flickr

La tarte au citron

Pas folle de citron en général, la tarte au citron est l’exception qui confirme la règle chez moi. Seule difficulté quand on s’attaque au classique français : ne pas se louper sur la meringue. Mais ma version sans meringue au pavot a définitivement conquis mon estomac. Si vous ne l’avez pas testée, lancez vous vite!

395298936_3e76562229_z
Photo par bloggyboulga @Flickr

Les cannelés

Moi qui ne suis pas dingue de gâteaux simples type cakes ou moelleux (si ce n’est pas noyé dans le chocolat ou le caramel, c’est trop sec à mon goût), j’avoue que les cannelés (comme les financiers) sont les seuls gâteaux de ce genre que j’apprécie réellement. Pire que ça. J’en suis folle.

Le carrot cake

Le carrot cake a une texture moelleuse et fondante incroyable, et j’arrive à me  convaincre que c’est un service que je rends à mon corps quand j’en mange, vu la proportion de carottes présente dans ce gâteau. Je n’ai pas encore publié ma recette fétiche de carrot cake, mais vous pouvez déjà vous régaler avec le gajjar halwa, carrot cake indien à la cardamome qui est totalement dingue, ou avec cette version du carrot cake d’automne.

crumble-abricots-cranberries-romarin

Le crumble

Le crumble est bête comme chou à réaliser, et il permet de recycler n’importe quel vieux fruit qui traînasse mollement au fond d’un saladier poussiéreux en le rendant super bon. C’est vraiment un dessert magique! Si vous êtes tentés, lancez-vous avec mon crumble abricot cranberries et romarin!
3290134896_f3f8fa94c5_z
Photo par Sophie @Flickr

La charlotte aux marrons

La Charlotte aux marrons est un peu ma madeleine de Proust. C’est le gâteau que fait ma maman à chaque repas de Noël et que je réclame à corps et à cris tous les ans. C’est l’un des premiers gâteaux pour lesquels j’ai mis la main à la pâte, étant donné que la recette est facile à faire et sans cuisson. Même si ma maman a parfois la main lourde sur l’alcool qui lui sert à faire tremper les biscuits, je ne m’en lasse pas!

5471190091_17610a555e_z
Photo par julien haler @Flickr

Les macarons

Les macarons font briller mes yeux avec leurs jolies coques et leurs couleurs variées, mais quand il s’agit de les manger c’est l’apothéose! Au rayon de mes favoris, le macaron pistache, caramel au beurre salé, et le framboise!

Fondant au chocolat sans beurre

Voilà un certain temps que je voyais circuler sur la blogosphère des gâteaux sans beurre à base de compote de pommes… J’avoue que ce principe me séduisait beaucoup tout en me laissant dubitative, parce que bon, le beurre c’est quand même vachement bon ! Même si les commentaires élogieux certifiaient que l’on ne sentait pas l’absence de beurre, j’avais besoin de vérifier par moi même si cette légende était vraie!
gateau-chocolat-sans-beurre
Alors quand j’ai vu qu’il était temps d’accomplir ma résolution  » manger moins gras », je me suis dit « pourquoi pas »! j’aime ces recettes un peu plus légères que l’original, mais qui ne font pas franchement régime non plus ( parce que bon, le gâteau de tofu et endive au blanc d’œuf et fromage blanc 0%, ça va bien 5 minutes!).
Et le verdict est tombé, ce gâteau est justement… à tomber! la texture est tellement fondante qu’on ne peut en aucun cas imaginer qu’il n’y a pas de beurre dans le gâteau! Le seul risque, c’est d’être tenté d’en reprendre 5 fois au lieu d’une avec l’excuse du beurre en moins!
Testez vite, vous serez conquis!

P.S. : Si vous aimez les recettes avec un ingrédient secret, testez mon brownie aux haricots rouges!

P.P.S. : Si vous êtes dingues de chocolat comme moi, faites-vous plaisir avec ce chouette coffret :

1001 recettes - Plaisirs au chocolat

   gateau-chocolat-sans-beurre-3

Fondant au chocolat à la compote de pommes

Pour 8 personnes
  • 200 g de chocolat pâtissier
  • 100 g de sucre
  • 3 œufs
  • 160 g de compote de pommes
  • 60 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à s. d’extrait de vanille
  • 1 c. à s. de cacao non sucré
  • 1 c. à s. de sucre glace

Préchauffez le four à 180°. Tapissez un moule à gâteaux de papier cuisson. Faites fondre le chocolat au micro-ondes. Dans un saladier, fouettez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le chocolat fondu, la compote de pomme, le cacao et l’extrait de vanille. Mélangez jusqu’à obtention d’un mélange bien lisse.

Versez la farine et le sel et mélangez à nouveau.

Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 15 à 20 mn à 180°.

Le gâteau doit être encore coulant à sa sortie du four. Laissez le refroidir une nuit au frigo avant de le démouler et de le manger.

 

gateau-chocolat-sans-beurre-2

Blondie au Galak et spéculoos

Avec le nom de ce gâteau, vous devez déjà penser que j’ai sorti ma perruque blonde, ma tenue disco, et que j’ai fait chauffer ma voix pour péter les scores au karaoké… Et peut-être que vous n’avez pas tort car je suis une grande fan de Blondie ^^

Call me on the line
Appelle-moi sur la ligne
Call me call me any anytime
Appelle-moi, appelle-moi, quand tu veux
Call me in my life
Appelle-moi dans ma vie
You can call me any day or night
Tu peux m’appeler jour et nuit
Call me
Appelle-moi

On peut dire qu’ils ne se sont pas foulés pour les paroles tiens…

Debbie Harry peut aller se rhabiller car ce gâteau n’a pas été créé en son honneur, mais il est plutôt un hommage au chocolat blanc, ou devrait-on dire « blond » ! Et moi je vous épargnerai ma douce voix car même si j’adore hurler à la mort chanter, la nature ne m’a pas dotée d’une voix à la hauteur de mes attentes, ce qui explique que finalement, je me suis rabattue sur la cuisine ^^

blondie-galak-speculoos-3

Bon, vous l’aurez compris, enfin j’espère, le blondie est un gâteau un peu jumeau du brownie, devrais-je dire son alter ego blondinet, réservé aux amateurs de chocolat blanc et de sensations (fortement) sucrées. C’est aussi ma façon de tenir ma résolution du jour : découvrir un gâteau américain. Hé oui, il en reste encore que je n’ai pas faits! N’hésitez pas à le réaliser c’est un véritable régal, et il change un peu du brownie plus classique que tout le monde connaît…

P.S. : Si vous préférez repasser du côté « Brown » de la force, essayez mon brownie chocorambar

blondie-galak-speculoos

Blondie au Galak et spéculoos

  • 12 spéculoos
  • 210 g de farine
  • 1 c. à c. de baking powder
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 180 g de beurre
  • 200 g de sucre
  • 100 g de vergeoise
  • 2 œufs
  • 4 c. à c. d’ extrait de vanille
  • 100 g de chocolat blanc

Préchauffez le four à 180° C. Cassez les spéculoos en morceaux et coupez le chocolat en dés.

Tapissez un moule carré avec du papier cuisson.

Mélangez la farine, la baking powder et le sel dans un bol et réservez.

Mélangez le beurre fondu et la cassonade dans un autre bol jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez les oeufs et la vanille et mélangez.

À l’aide d’une spatule en caoutchouc, ajoutez les ingrédients secs au mélange d’œufs; mélangez mais pas trop.

Incorporez le chocolat et les morceaux de spéculoos et mettez la pâte dans le moule, en lissant le dessus avec une spatule.

Cuisez jusqu’à ce que le dessus soit brillant, fissuré, et légèrement doré, 22 à 25 minutes. Ne faites pas trop cuire.
Laissez refroidir sur une grille à température ambiante. Coupez en carrés et servez.

blondie-galak-speculoos-2

Gâteau au citron vert et avocat

À quelques heures du réveillon de Noël, c’est un gâteau un peu inhabituel que je vous propose, puisque celui-ci est complètement vegan. Ça signifie qu’il ne contient pas de viande… Bon jusque là tout va bien! Mais il ne contient pas non plus de produit laitier, d’œuf ou même de miel… Là, ça se complique un peu! Vous allez voir qu’on peut obtenir une texture très agréable avec un ingrédient secret un peu particulier… L’avocat!

Bon, vous me direz qu’après mon brownie aux haricots rouges, plus rien ne vous surprend… Et vous avez raison, car j’adore ces recettes un peu farfelues, je suis tellement curieuse du résultat! Ici, le gâteau obtenu est bluffant au niveau de la texture! gateau-avocat-citron-vert

Au niveau du goût, la pâte est tout simplement délicieuse ! Quand à la garniture à l’avocat, elle est tout simplement surprenante. Lorsqu’on prend une bouchée qui mêle les deux préparations, c’est impossible de deviner qu’il y a de l’avocat, mon homme a même trouvé que le gâteau avait un goût de kiwi, c’est pour dire! Si vous goûtez juste la préparation à l’avocat, par contre, le goût d’avocat est bien présent!

Au final, je pense qu’il faut faire ce gâteau sans dévoiler l’ingrédient mystère pour avoir des avis vraiment sincères !

Personnellement, cela m’a donné envie de tester d’autres préparations du même type, j’ai déjà mes petites idées pour la suite!gateau-avocat-citron-vert-2

Avec cette recette, je participe au concours organise par le blog Sweet Food et la marque Keimling, qui a pour thème une recette de dessert vegan!

Bon réveillon à tous!

Gâteau à l’avocat et citron vert

Pour la pâte

  • 70 g de flocons d’avoine
  • 25 g de noix de coco râpée
  • 30 g de poudre d’amande
  • 2 c. à s. d’huile de noix
  • 6 cl de sirop d’agave
  • 3 figues sèches

Pour la garniture

  • 3 avocats bien murs
  • 3 c. à s. d’huile de noix
  • 2 c. à s. de lait de coco
  • 10 cl de jus de citron vert
  • les zestes d’un citron vert
  • 7 c. à s. de sirop d’agave

Dans un robot, mixez l’ensemble des ingrédients de la pâte. Tassez le mélange obtenu dans un plat.

Rincez votre robot et mixez maintenant les ingrédients de la garniture. Étalez-les sur la pâte.

Mettez au frais une nuit avant de servir.

gateau-avocat-citron-vert-3