Archives par mot-clé : Argentine

Spécialité d’Argentine : Postre vigilante

Et si on allait faire un tour en Argentine? Aujourd’hui je vais vous parler d’un produit typiquement argentin que j’ai eu le plaisir de tester : le dulce de batata.
 
Le dulce de batata est une spécialité traditionnelle qu’on trouve en Argentine et d’autres pays comme le Paraguay, l’Uruguay, le Brésil. Réalisé à base de patates douces cuites lentement avec du sucre, c’est un peu comme une sorte de gelée ou de pâte de fruits. La patate douce est originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, et elle est un aliment de base dans la cuisine sud-américaine. Naturellement assez sucré, ce légume peut s’utiliser en salé ou en sucré, comme dans ce dulce de batata.
 
 
Le dulce de batata est très similaire au dulce de membrillo espagnol, qui est une pâte de coings collante. 
 
J’ai eu l’occasion récemment d’acheter du dulce de batata, mais je ne savais pas bien quoi en faire. J’ai donc enquêté et découvert qu’un des desserts favoris des argentins se réalisait avec cette étrange pâte : le postre vigilante. C’est un dessert tout simple où la dulce de batata est soit prise en sandwich entre deux morceaux de fromage, ou simplement posée sur dessus.
 
 
La préparation de ce dessert est on ne peut plus simple. Tout ce dont vous avez besoin, c’est du dulce de batata et du fromage.
Vous pouvez les assembler en coupant du fromage et le dulce, puis en les mangeant ensemble. Chaque région d’Amérique latine a sa version de postre vigilante, réalisée avec une pâte de fruit et un fromage local, qu’on ne trouve pas chez nous en France malheureusement. J’ai lu que le fromage Argentin habituellement utilisé se rapprochait du cantal, c’est donc ce que j’ai choisi. Choisissez dans tous les cas un fromage neutre et pas trop salé.
 
Généralement, le postre vigilante est servi avec des noix après le dîner ou entre les repas sous forme de petites collations. Vous pouvez aussi l’accompagner de pain et d’un bon vin!
 
Si vous ne trouvez pas de dulce de batata, une pâte de fruits aux coings ou à un autre fruit aura un résultat assez proche.
 
 
 
 
Spécialité d’Argentine : Postre vigilante

Ingrédients

  • 150 g de Cantal
  • 150 g de dulce de batata

Préparation

  1. Coupez le cantal et le dulce de batata en petits cubes de la même taille et déposez un morceau de dulce de batata sur chaque morceau de fromage. Servez tel quel, à l'apéritif ou au fromage.
 
Source d’inspiration :
http://e.viagourmet.com/noticias/gourmet/el-vigilante-postre-argentino-popular.html

Découvrez une recette de chaque pays de la coupe du monde!

Photo Jorge Figueroa @Flickr

Que cela vous plaise ou non, vous n’êtes pas sans ignorer que très bientôt, démarrera la coupe du monde de football.

Personnellement cela me laisse totalement presque indifférente. Je suis plutôt embêtée que la plupart des bars se sentent obligés d’allumer des écrans de télévision à cette occasion, je trouve cela très désagréable quand on veut boire un verre. En fait, je trouve que cela donne à  n’importe quel bar aussi cosy soit-il une ambiance de PMU! Quoi qu’il en soit, je ne fréquente plus trop les bars depuis que j’ai un enfant, donc ce n’est plus vraiment mon problème!
 

Mais s’il y a une chose qui me plaît pendant la coupe du monde, c’est de m’amuser à cuisiner en fonction des pays qui jouent les matchs! J’avais partagé pas mal de recettes à l’époque de la dernière coupe du monde, et j’ai voulu remettre le couvert cette année, mais puisque j’ai déjà pas mal de choix sur ce blog, je vous ai directement fait un récapitulatif! Vous trouverez donc ci-dessous une idée de recette pour chaque pays qui va jouer, afin de vous aider si vous voulez cuisiner à thème vous aussi! J’ai choisi majoritairement des recettes qui se grignotent sur le pouce, plus quelques plats et desserts pour compléter.

Bon appétit, ou plutôt bons matchs!

Europe

 

curry-wurst-2

Allemagne : curry wurst
Angleterre : pigs in blancket
Belgique : stoemp
Croatie : strukli
Danemark : ristet hot-dog
Espagne : poivrons farcis au thon
France : saucisson en brioche
Islande : pyslur
Pologne : twarozek
Portugal : arroz doce
Russie : salade Olivier
Serbie : très prochainement!
Suède : gubbrora
Suisse : croûtes appenzelloises

Afrique

 

Egypte : très prochainement!
Maroc : tajine kefta oeuf
Nigeria : shuku shuku
Sénégal : yassa de pois chiches
Tunisie : tajine végétarien

Amérique du Sud

 

bread-cheese-balls2

Argentine : empanadas de humita
Brésil : pao de queijo
Colombie : palitos de queso
Uruguay : chivito
Pérou : papas a la huancaïna

Asie & Océanie

goji-wanja-jorang

Arabie Saoudite : œufs durs épicés
Australie : bacon and eggs pie
Corée du Sud : boulettes goji wanja jorim
Iran : naan berenji
Japon : onigiri

Amérique du Nord, centrale et Caraïbes

 

flan-coco-3

Costa Rica : flan à la noix de coco
Mexique : panochas de maiz
Panama : très prochainement!

Petits gratins de cocos à la tomate et Farz Gwinizh Du

Aujourd’hui on part en Bretagne ! La petite recette que je vous propose n’est pas traditionnelle, mais elle réunit certains des (nombreux) bons produits que cette région a à offrir ! Des cocos de Paimpol, de l’oignon Roscoff et… du farz gwinizh du! Bon je suppose que je vous ai perdus avec le farz, en tout cas personnellement je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à ce que le site Cuisine à l’ouest me propose de tester ce produit au nom intriguant !
Le farz est une sorte de gâteau/pain/semoule, déjà à ce stade ça commence bien! Je ne suis pas claire me direz-vous, mais je ne vois pas comment trancher entre les trois ! Donc c’est une espèce de pain qui cuit traditionnellement dans un sac à farz. Ce sac sert à cuire différents farz, comme le farz blanc au froment ou le farz gwinizh du au blé noir. C’est ce dernier que j’ai pu tester! La conserverie bretonne La chikolodenn le commercialise en bocal, ce qui est ultra pratique!
Le farz accompagne traditionnellement le kig ha farz, ou pot au feu breton, mais bien sûr, j’ai voulu l’utiliser autrement !
Je l’ai donc utilisé pour réaliser une sorte de crumble que j’ai déposé sur un gratin de haricots blancs qui rappelle un peu les haricots blancs à la Bretonne, mais à ma façon !
Pour cette recette, je vous recommande d’utiliser des produits bretons ! Tout d’abord, le coco de Paimpol, qui est une variété de haricot bénéficiant d’une appellation d’origine contrôlée, produit au nord-ouest des Côtes-d’Armor dans la zone de Paimpol et récolté à la main.  Le coco de Paimpol est un haricot « demi-sec », facilement reconnaissable à la robe jaune paille et les petites marbrures violettes de sa cosse. Les grains sont blancs, d’une forme ovale presque ronde.
Il a été amené en Bretagne par un marin de la Marine nationale d’Argentine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, ce haricot a permis aux habitants de s’alimenter, alors que la région connaissait une véritable pénurie. Il n’est pas garanti que vous en trouviez car ce haricot a une saison de consommation : de juillet à octobre. Sinon, remplacez-le par des cocos classiques.
L’oignon de Roscoff, à la jolie couleur rosée, présente la particularité d’être sucré et assez peu piquant. Il ne se trouve pas partout non plus, mais si vous en trouvez c’est l’occasion de le découvrir!
Au final, j’ai adoré ce gratin que j’ai servi lors d’un brunch aux accents bretons, accompagné d’œufs au plat et  d’un pain au cidre. Le goût du sarrasin se marie très bien avec la tomate et le cheddar, et le farz apporte une texture vraiment super sympa!
Si cela vous a donné envie, vous pourrez commander le farz La chikolodenn en cliquant ici!
 

Petits gratins de cocos à la tomate et farz du

Pour 4 gratins individuels
  • 250 g de cocos secs ou 400 g de cocos de paimpol frais
  • 1 oignon émincé roscoff ou jaune
  • 0.15 l de bouillon de volaille
  • 200 g de tomate en boîtes
  • 100 g de bacon
  • 7.5 cl de vin rouge
  • 150 g de Farz Gwinizh Du
  • 70 g de cheddar râpé
  • Sel, poivre
Si vous utilisez des cocos secs : La veille, mettez-les à tremper 12 heures dans un grand volume d’eau.
Si vous utilisez des cocos de paimpol fraisl :
Écossez les haricots et mettez-les dans de l’eau. Éliminez tous ceux qui sont tachés, mal formés et qui remontent à la surface. Lavez-les une deuxième fois mais ne les faites pas tremper.
Faites cuire les haricots à feu doux pendant environ une heure et quart départ eau froide sans saler. Salez-les seulement au trois quarts de la cuisson.
Faites rissoler à l’huile d’olive l’oignon et le bacon arroser avec le bouillon et le vin rouge.
Faites bouillir et prolngez 2 à 3 minutes la cuisson.
Ajouter la boîte de tomates et les cocos, salez peu mais poivrez bien.
Déposez dans 4 plats à gratin individuels. Préchauffez le four à 200°C.
Mélangez  le farz émietté et le fromage, déposer sur les cocos et mettez à gratiner au four 10 minutes  à 200°C.

Burger argentin à la sauce chimichurri

La sauce chimichurri est une sauce aux herbes en provenance d’Argentine. D’abord, j’adore le nom de ce condiment qui me donne immédiatement envie de danser la cucarracha en mangeant des tacos (pas forcément les deux précisément au même instant sinon un accident est vite arrivé!) Au goût également, j’adore ce condiment ultra savoureux! J’aime sa saveur à la fois végétale, piquante et épicée.

En Argentine, chacun a sa manière de préparer cette sauce, et si vous demandez à trois personnes différentes comment faire le chimichurri, il y a de grandes chances que vous obteniez trois réponses différentes! On trouve de nombreuses variantes, certaines remplaçant le persil par d’autres herbes fraîches comme la coriandre, ou avec des variétés de vinaigres différentes, un dosage plus ou moins pimenté…

Personnellement je fais ma sauce chimichurri avec du persil, de l’origan et de l’ail. Considérez cette recette comme une base à personnaliser à votre goût. Le mélange peut être beaucoup plus huileux que celui que je vous communique, mais pour l’utilisation que je voulais en faire il ne fallait pas que ce soit trop gras.

Ensuite, cette fameuse sauce, qu’est ce qu’on en fait? On peut l’utiliser telle quelle pour accompagner une grillade ou des empanadas par exemple. Moi j’ai choisi de la mélanger à de la mayonnaise pour obtenir une sauce franco-argentine, et de mettre à l’honneur tout ça dans un bon burger! Que voulez-vous, on ne se refait pas, j’adore les burgers!

Celui-ci est une petite composition personnelle à base de produits qui m’évoquent l’Amérique du sud : le chorizo, la tomate, le bœuf, mais aussi le cantal… Non je suis pas folle, je sais que le cantal ne vient pas d’Amérique du sud! Mais j’ai trouvé que le cantal avait des saveurs qui se rapprochaient assez d’un fromage produit là-bas!

Le résultat fut franchement délicieux, doux et relevé à la fois, bien riche et fondant avec le chorizo… Bref, ce burger contient tout ce que j’aime et je ne peux que vous le recommander!

  

Burger argentin à la sauce chimichurri

  • 2 pains à burger
  • 2  c. à s. d’huile
  • 1 oignon émincé
  • 6 rondelles de chorizo
  • 2 steaks hachés
  • 4 rondelles de tomates
  • 50 g de cantal
  • 4 c. à s. de mayonnaise au chimichurri (recette ci-dessous)

 Pour la mayonnaise au chimichurri

  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à s de moutarde
  • Huile
  • 1 c. à s. bombée de sauce chimichurri
  • Sel, Poivre

Préparez la sauce chimichurri si besoin.

Réalisez la mayonnaise au chimichurri. Réalisez une mayonnaise en battant l’œuf avec 1 cuiller à soupe de moutarde. Montez ce mélange en mayonnaise en ajoutant de l’huile tout en battant Quand votre mayonnaise a la texture désirée, ajoutez la deuxième cuiller de moutarde, la cuiller de sauce chimichurri, salez et poivrez. Réservez ce mélange au frais.

Faites revenir les oignons émincés et réservez. Coupez les rondelles de tomates et réservez. Coupez le fromage en lamelles et réservez.

Préparez la mayonnaise.

Faites cuire à la poêle les steaks et les rondelles de chorizo. Réservez le chorizo hors du feu s’il cuit plus vite que les steaks. Quand les steaks sont presque cuits, mettez le fromage par dessus, puis le chorizo, couvrez votre poêle et prolongez la cuisson de 2 minutes pour laisser fondre le fromage avant d’assembler le burger.

Tartinez le pain du dessous de sauce, puis déposez-y votre steak couvert de fromage et de chorizo, puis les rondelles de tomates, puis l’oignon émincé, et couvre avec le deuxième pain couvert de sauce restante.

Spécialité d’Argentine : Sauce chimichurri

Aujourd’hui je vous propose de voyager, tout d’abord en Argentine d’où cette recette délicieuse est originaire! C’est une sorte de vinaigrette, mais concentrée de chez concentrée en persil, très goûtue et punchy, que les argentins utilisent notamment pour faire mariner la viande. Cette recette est très simple à réaliser à condition d ‘avoir du persil frais, n’envisagez même pas de faire la même avec du persil lyophilisé, le résultat ne serait pas du tout à la hauteur !

sauce-chimichurri-2

 Vous avez de la chance car vous n’allez pas seulement voyager en Argentine avec cette recette, mais aussi sur le blog 120 street cook; un blog que je lis quasiment tous les jours et donc je n’avais pas encore eu l’occasion de tester les recettes!  Il faut dire que je parcours des blogs de cuisine tous les jours, quand je flashe sur une recette je la mets en favoris mais la liste de mes favoris avoisine les 1500 liens alors vous n’êtes pas prêts de tout découvrir!

Mais ce qui est sûr, c’est que je risque de refaire prochainement d’autres recettes venant de ce super blog, dont j’adore tant la cuisine que les histoires rocambolesques qui sont racontées à chaque fois pour introduire les plats! Vincent est avant tout le spécialiste des pâtes et des risottos et ce n’est pas pour me déplaire!

 En attendant, je vous propose déjà de vous régaler avec cette sauce… Mais que faire avec? Vous pouvez suivre l’idée de Vincent, d’en faire un hamburger argentin, qui a l’air franchement à tomber! De mon côté, je reviens très vite vous faire découvrir ce que j’ai réalisé avec cette sauce!

sauce-chimichurri-3

 Sauce chimichurri

Type : végétarien, sans gluten, vegan

Pour 4 personnes

  • 2 c. à s. de persil frais haché
  • 1/2 c. à .c d’origan séché
  • 2 c. à s. de vinaigre blanc
  • 2 gousses d’ail
  • 1 échalote
  • 1 pincée de piment en poudre
  • 4 c. à s. d’huile d’olive

Mixez l’ensemble des ingrédients sauf l’huile d’olive

 Ajoutez ensuite l’huile d’olive en 3 fois en mixant entre chaque ajout.

Mettez au frais jusqu’au moment de servir.

sauce-chimichurri

Source d’inspiration
http://120streetcook.canalblog.com/archives/2015/07/11/32339113.html

Découvrez la street food à travers 8 pays

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, la street food est une seconde nature chez moi. Rien ne me plaît plus lors d’un voyage à l’étranger que de m’arrêter en plein milieu d’une rue, à n’importe quelle heure devant une de ces improbables petites baraques, vélos ou cantines mobiles qui propose un ou deux plats qui ne payent pas de mine, du chili dog à New York en passant par des préparations de pains genre naan en Asie, je ne peux pas m’pêcher de tout tester, alléchée par le joli étal et la sympathie du vendeur! Et que de belles couvertes! des pâtes croustillantes, un festival de goûts et d’odeurs, une cuisine qui n’a parfois rien à envier à la cuisine de restaurants, plus étoffée mais au rapport qualité-prix parfois moins avantageux !

Découvrez ci-dessous les meilleures spécialités de street food que j’ai eu l’occasion de refaire à la maison e et embarquez pour un voyage culinaire rapide et pas cher!

Colombie : Palitos de Queso

palitos-2

Argentine : Empanadas de humita

empanadas-de-humita-3

États-Unis : Chili cheese dog

chili-cheese-dog-3

Mexique : Panochas de maiz

panochas-de-maiz-2

Chili : Chorípan

choripan

Allemagne : Curry Wurst

curry-wurst

Brésil : Pão de queijo

bread-cheese-balls2

Uruguay : Chivito

chivito

Spécialité d’Argentine : Empanadas de humita

Les empanadas ont toujours représenté à mes yeux une recette fourre-tout à l’instar de l’omelette ou de la quiche, dans laquelle on peut mélanger un nombre illimité de restes du frigo pour un résultat jamais identique mais toujours bon.

C’est pourquoi quand j’ai vu que l’Argentine disputait un match, j’ai été tout de suite tentée de réaliser une recette d’empanadas, mais en résistant à la tentation d’y fourrer n’importe quoi et en respectant une vraie recette de là-bas.

empanadas-de-humita-3

J’ai jeté mon dévolu sur les empanadas de humita : l’ingrédient principal est le maïs. Cette recette ne contient pas de viande, mais vous serez agréablement surpris car elle est très goûteuse!

Il existe plusieurs méthodes pour sceller les empanadas. La façon la plus simple consiste à appuyer sur les dents d’une fourchette sur le bord de l’empanada, mais si vous êtes motivés, essayez de réaliser un « bord tordu » (comme sur mes photos), c’est plus joli et pas compliqué du tout.

empanadas-de-humita

Empanadas de Humita

Pour 10 empanadas

  • 1 pâte brisée
  • 60 g de beurre (+ 15 g pour faire revenir l’oignon)
  • 4 c. à s. de farine
  • 2 c. à s. de lait
  • Sel, poivre
  • 1/4 c. à c. de noix de muscade râpée
  • 1/4 c. à c. de piment d’Espelette
  • 2/3 d’oignon haché
  • 2 c. à s. de maïs
  • 70 g de cheddar râpé

Pour le montage:

  • 1 jaune d’œuf battu
  • un verre d’eau
empanadas-de-humita-2

Dans une petite casserole, faites fondre 60 g de beurre à feu doux. Incorporez la farine et laissez cuire en remuant constamment, jusqu’à ce que des bulles se forment soit environ 2 minutes. Ajoutez le lait tout en continuant à remuer à l’aide d’un fouet. 
Assaisonnez avec le sel, le poivre, la muscade et le piment, puis mettez de côté.

Dans une poêle moyenne, faites fondre la cuiller à soupe de beurre réservée précédemment à feu moyen. Ajoutez l’oignon et faites revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre et translucide. Ajoutez le maïs, la sauce blanche, le fromage et mélangez jusqu’à ce que tous les ingrédients sont bien mêlés et stoppez le feu. Rectifiez l’assaisonnement au besoin. 
Laissez le mélange tiédir avant d’assembler les empanadas; si le temps vous le permet, laissez le mélange refroidir complètement.

Préchauffer le four à 400 º F.
Assemblez les empanadas: coupez 10 cercles dans la pâte a l’aide d’un emporte-pièces. Placez une cuillère à soupe de farce au centre de la pâte à empanadas. Résistez à l’envie de trop remplir les empanadas, car ils seront difficiles à travailler et risquent d’exploser dans le four. 
Trempez votre doigt dans un verre d’eau et      mouillez  le bord de la pâte. Ramenez les bords de la pâte ensemble et appuyez fermement puis scellez les empanadas a l’aide d’une des méthodes listées ci-dessus.

Placez les empanadas sur une plaque allant au four légèrement graissée, et badigeonnez-les de jaune d’œuf.

Mettez à cuire au four jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur dorée, soit environ 15 minutes.

empanadas-de-humita-4

Source :

http://www.seashellsandsunflowers.com/2009/06/recipe-file-empanadas-de-humita.html?m=1