Not parisienne

Recettes gourmandes

12 décembre 2022

Découvrez les vins du Jura

Photo Guilhem Vellut @Flickr
 
Récemment, je me suis rendue à un salon des vignerons indépendants à Lille, dans lequel on pouvait faire des dizaines et des dizaines de dégustations. Le paradis quoi! Évidemment, le but n’était pas pour moi de finir par terre. Dans le Nord, nous n’avons pas cette culture de recracher ce qu’on déguste, alors ça peut vite devenir gênant si on boit trop ! Plutôt que d’enchaîner des dizaines de stands et de ne plus être capable de sentir ce que j’aime ou pas, je me suis dit que j’allais me focaliser sur une région en particulier pour essayer de découvrir les subtilités qui s’y cachent. Cela donnerait un but à ma visite !
 
L’hiver approchant et avec lui les fameuses raclettes, tartiflettes, etc., j’ai choisi de me concentrer sur les vins du Jura. C’était le moment ou jamais ! J’ai appris ce jour-là plein de choses sur ces vins et leur spécificités. Si cela vous intéresse, je vous raconte tout ci-dessous !
 
  

Les vins blancs secs légers

 
Les vins blancs sec léger du Jura sont principalement réalisés à partir de cépage Chardonnay. Ce sont les vins les plus “neutres” que l’on peut trouver dans le Jura, dans le sens les moins caractéristiques, ce qui n’empêche pas qu’il y a de très bonne trouvailles à faire dans ce domaine. Vous trouverez aussi parfois des vins à base de cépage Melon à queue rouge, au niveau du goût c’est assez similaire puisque le melon à queue rouge n’est autre qu’un cépage ancien de chardonnay oublié et redécouvert, qui se différencie du Chardonnay classique avant tout par sa rafle qui rougit à maturité. Ces vins vifs et frais ce marieront parfaitement avec les entrées, les terrines, les poissons, les fromages de chèvre…
 

Les vins blancs secs puissants

 
Ici,  on entre dans le domaine du cépage savagnin, qui est pour moi l’emblème de la région viticole du Jura. Il sert notamment à réaliser le vin jaune, mais on le trouve aussi dans des vins plus classiques, mélangé notamment à du chardonnay, ou plus rare, à du pinot blanc. Cela n’empêche pas que son côté très caractéristique de noix fraiche s’exprime ici. Ces vins sont (selon moi!) incomparables avec ce que l’on trouve dans le reste de la France, c’est très surprenant, marqué et vraiment intéressant. Le plus célèbre de ces vins est le fameux vin d’Arbois blanc. On a souvent un bon équilibre entre la puissance et l’acidité, ce qui en fait des vins bien équilibrés et agréable à marier avec les plats riches : sauces à la crème, fondues, et pourquoi pas, cuisine exotique… L’accord parfait avec ces vins : une poularde à la crème et aux morilles!
 

Photo AVID Vines @Flickr
 

Les vins rouges

 
Les vins rouges que l’on trouve dans le Jura sont étonnamment plus légers que les vins blancs, et on y retrouve moins la typicité que l’on a sur les blancs. Pour autant il y a de très bons côtés de Jura. Vous pourrez notamment découvrir des vins en cépage pinot noir pour le plus célèbre, mais aussi en Mondeuse, en poulsard ou en Trousseau, plus confidentiels. Les vins d’arbois rouges sont notamment issus de ces deux cépages exclusivement. Ils iront très bien avec des charcuteries, des rôtis, une saucisse de Morteau, ou des fromages assez doux.

Les crémants

On n’y pense pas forcément au premier abord mais la région produit de très bons crémants, ça permet de changer de celui d’Alsace ou de Bourgogne.
 

Les vins jaunes

 
Le vin jaune est un vin réalisé avec du raisin de cépage savagnin, et avec une technique particulière. Là où normalement l’élevage du vin se fait dans des cuves fermées et sans oxygène, puisque ce dernier oxyde le vin, ici on laisse volontairement de l’oxygène et on provoque cette oxydation pourtant normalement tant redoutée. Quelle est la différence avec les vins classiques alors? Il y a dans le terroir jurassien une sorte de levure naturellement présente dans l’air qui va ensemencer le vin et créer une sorte de voile protecteur à sa surface. (On parle d’ailleurs de vin de voile) Ainsi, bien qu’il y ait de l’air dans le fût, le vin n’est en contact avec l’air que de façon restreinte et maîtrisée, et il se développé alors une oxydation lente, fine, subtile et qui développe un arôme inimitable. Là où les mêmes raisins pourraient donner un vin vif aux arômes de fruits frais en vinification classique, on vient développer des saveurs de fruits confits, de noisettes, de pommes cuites, d’épices… C’est un régal ! Ce vin repose ensuite 6 ans avant de pouvoir être commercialisé (au total, il doit passer 75 mois en fûts de chêne!), ce qui en fait un vrai trésor gustatif. Il est parfait avec les entrées chaudes (tourtes…), les viandes blanches, les morilles, le comté…  On fête tous les ans l’arrivée des nouvelles cuvées de vin jaune dans le Jura avec une grande fête nommée la Percée du vin jaune. Elle a lieu le premier week-end de février de chaque année dans un village producteur (différent chaque année). Ca doit être vraiment sympa d’y assister !
 

Photo Megan Cole @Flickr
 

Les vins de paille

Les vins de paille sont réalisés avec le même procédé que les vins jaunes. Cependant, la vinification peut durer moins longtemps et les conditions pour obtenir l’appellation sont un peu moins strictes, ce qui fait qu’il y a un peu plus de régions qui en produisent. On pourra aussi le trouver parfois un peu moins cher, pour les mêmes raisons.
 

Le macvin

Le Macvin est un vin de liqueur obtenu avec les moûts des vins du Jura et de l’eau-de-vie de marc. Techniquement, on mute le marc de raisin (on arrête le processus de vinification qui a été entamé) avec de l’eau de vie de marc de Jura, puis on élève en fût de chêne pendant 2 ou 3 ans.  Il peut se conserver plusieurs années, on en trouve du rouge et du blanc, et c’est un régal servi bien frais, en apéritif ou en digestif.
 

Les eaux de vie

 
Les eaux-de-vie ne sont pas techniquement du vin, mais je vous en parle ici car plusieurs sont produites directement par les vignerons à partir des marcs récupérés de la production des vins. Ce sont donc des eaux de vie de marc, c’est beaucoup plus fort que du vin, mais on y retrouve toujours cette typicité jurassienne que j’aime beaucoup. Vous n’en boirez pas trop, ou alors vous finirez tout de suite au lit !
 

Photo Guilhem Vellut @Flickr
 
Avec tout ça, je vous invite que j’ai très envie de me rendre dans le Jura pour goûter les spécialités locales ! Un jour viendra ! Et vous, vous connaissez le Jura et ses vins ? Vous aimez ces produits ?
(Visited 40 times, 1 visits today)
SHARE:
Cocktails & boissons alcoolisées, Conseils et idées menus 10 Replies to “Découvrez les vins du Jura”
Not parisienne

COMMENTS

10 thoughts on “Découvrez les vins du Jura

    Author’s gravatar

    Coucou,
    C’est une excellente idée d’avoir sélectionné une région pour ta dégustation.
    Je vois que tu as bien profité de ce salon. ^^
    Très belle soirée

      Author’s gravatar

      Oui je pense que c’était beaucoup plus instructif de cette façon-là que si j’avais bu un peu tout et n’importe quoi au hasard ! Bisous

    Author’s gravatar

    de très jolis vins
    très bon après-midi bisous

    Author’s gravatar

    Le vin jaune et le von de paille, j’Adore mais les crémants ne sont pas mal non plus. Bisous Marie et merci pour cette sélection.

      Author’s gravatar

      J’ai gouté le vin jaune et le vin de paille, c’est vraiment étonnant et délicieux, les crémants je ne les ai pas encore testés mais ça ne saurait tarder ! Bisous

    Author’s gravatar

    Coucou!
    Mais quelle excellente idée sortie! Les vins du Jura sont exceptionnels et si caractéristiques… Je ne connais pas le vin de paille ni le macvin. Je vote pour un vin jaune avec un comté affiné!
    Bises!

      Author’s gravatar

      Oui, j’ai beaucoup apprécié cette sortie, je suis certaine de le refaire dès que possible ! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-moi!