Archives de catégorie : Maison et beauté

Huile de douche pour peaux sensibles

Ces derniers temps, j’ai vu que ma fille sortait de la douche avec des plaques rouges sur le dos. Le médecin m’a indiqué qu’elle n’avait pas la peau sèche mais néanmoins une peau très sensible, ou atopique, et qu’elle ne supportait visiblement pas le gel douche industriel que j’utilisais.
 
 
 
J’étais surprise, car j’avais fait attention à prendre un produit bio et dont la majorité des ingrédients sont d’origine naturelle… Oui mais quand on parle de la majorité des ingrédients, il y a toujours une petite faille… Et là, cette faille s’est attaquée à la peau de ma fille !
 
 
Le médecin m’a recommandé d’utiliser des savon surgras ou des huiles de douche pour régler ce problème. Le savon surgras, bien sûr je connaissais, mais les huile de douche, kézako ? Après recherche, il s’agit d’un produit lavant composé d’une forte proportion d’huile, par exemple jusqu’à 30% d’huile d’olive, et d’un agent moussant comme la mousse de sucre. On en trouve en pharmacie à destination des enfants et des peaux sensibles. Moi qui adore fabriquer mes soins maison, il n’en n’a pas fallu plus pour que je me mette à enquêter et à chercher comment faire une huile de douche maison.
 
 
J’ai trouvé une astuce assez simple sur le site Cosmessence bio qui explique ses différentes tentatives pour réaliser une huile qui mousse. Je m’en suis inspirée est le résultat a été vraiment très bien. Je vous propose ici quelque chose d’ultra basique, que j’ai néanmoins un peu parfumé, ce qui n’est pas indispensable mais plus agréable…
 
En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, ma fille n’avait plus de plaque rouge et une peau bien hydratée est protégée. L’huile de douche, c’est vraiment génial! Me voilà convertie, est prête à en tester plein d’autres, maintenant que je sais que cela convient à la peau de ma fille ! 
 
Au niveau de l’utilisation, cela s’utilise comme un gel douche classique. On frotte, on rince! J’ai remarqué que la solution n’est pas très stable, donc je secoue le flacon avant chaque utilisation pour bien mélanger les différents composants.
 
 
Source d’inspiration :
https://www.cosmessencebio.fr/2015/05/formulez-vos-huiles-de-bain-huiles.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Démaquillant solide

S’il y a un geste beauté que je déteste, c’est le démaquillage. Je ne sais pas trop pourquoi, peut-être pare que c’est un peu ingrat de passer du temps à défaire ce qu’on a fait le matin même? Mais aussi parce que je n’apprécie pas la texture de nombreux démaquillants, et particulièrement les laits démaquillants. Je les trouve trop froids, et j’ai souvent l’impression qu’ils laissent une sorte de film poisseux sur la peau… Bref, je ne les aime pas!

J’ai longtemps choisi de me démaquiller avec un simple savon, mais ayant la peau un peu sèche surtout l’hiver, je sentais que ce n’était pas idéal.  Mais il y a quelques années, j’ai découvert la slow cosmétique et les soins faits maison, et j’ai eu envie d’en profiter pour redécouvrir de nouvelles façons de prendre soin de ma peau.

J’ai testé de nombreuses recettes et notamment ce démaquillant solide trouvé sur le site Bicarandco, que j’utilise encore actuellement. Il est très simple à faire, fondant, et vraiment efficace.

Pour utiliser ce démaquillant, rien de plus simple : passez-le sous l’eau tiède pour le ramollir si besoin (l’été, ce n’est pas forcément nécessaire) et appliquez le doucement sur votre visage. Massez jusqu’à enlever toute trace de maquillage, puis rincez à l’eau claire.

 

 

Source d’inspiration :
https://bicarandco.net/2019/05/20/fete-des-meres-un-trio-cadeau-plein-damour/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Savon à l’ortie

A l’approche du mois de mars et donc de la Saint-Patrick, c’est un savon tout vert que je vous propose. On peut dire qu’il est plus ou moins dans le thème, même si ce n’est pas une tradition de se faire des cadeaux à cette occasion! Il y a avant cela la Saint-Valentin bientôt, alors pourquoi pas ? C’est un savon qui est plutôt mixte, et qui plaît bien aux hommes de mon entourage. D’ailleurs à la base, je l’ai imaginé pour l’offrir à un homme. 
 
 
 
Pour réaliser ce savon, je me suis inspirée d’un savon vu dans le commerce qui me donnait envie. Ensuite, je suis repartie d’une recette que je maîtrise, et j’ai simplement remplacé certains ingrédients par des autres, pour me rapprocher du savon que j’avais vu. 
 
C’est une méthode un peu risquée car il faut bien s’y connaître quand on substitue des ingrédients. Ils n’ont pas tous exactement les mêmes propriétés, ne se mélangent pas de la même façon, ne supportent pas les mêmes  températures… Mais cette fois-ci, j’ai eu de la chance, car bien que je ne sois pas une experte, le résultat s’est avéré parfait du premier coup. 
 
Ce savon est top, il a une odeur fraîche grâce à la menthe verte, et une texture assez grasse grâce à l’huile d’olive, au beurre de karité, au beurre de coco et à l’huile de tournesol. Il est donc bien hydratant et peut convenir à la toilette quotidienne sans dessécher la peau. 
 
Je l’ai réalisé pour l’offrir, mais je n’ai pas oublié d’en faire un ou deux en plus pour moi au passage, et je peux vous dire que j’adore l’utiliser. 
 
 
Ce savon se réalise avec la technique du “melt and pour” (aussi nommée “savon de refonte”), c’est-à-dire qu’on utilise une base de savon déjà saponifié pour zapper l’étape de la saponification à froid. Si vous maîtrisez la saponification, vous pouvez bien sûr utiliser votre méthode habituelle et simplement vous inspirer des ingrédients pour parfumer votre base. 
 
Pour ceux que ça intéresse, je vous reparlerai de la saponification à froid une autre fois, je l’ai testée et c’est vraiment génial, même si dans le quotidien, je manque un peu de temps, et ne suis pas très à l’aise pour manipuler des produits chimiques chez moi alors que j’ai une enfant en bas âge… Raison pour laquelle je ne le fais pas tout le temps et apprécie aussi cette méthode ‘”toute faite”. 
 
La poudre d’orties s’achète toute faite sur des sites comme Aroma-zone. Si vous êtes plutôt du genre manuel et touche-à-tout, vous pouvez aussi vous armer d’une bonne paire de gants, aller en récupérer dans votre jardin (ou ailleurs), et déshydrater tout cela à l’aide d’un déshydrateur ou d’un four allumé à température très basse. Il ne vous restera ensuite plus qu’à mixer finement, et vous aurez une poudre d’ortie en bonne et due forme, gratuite!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gel lavant spécial bouts de chou

  Si comme moi vous aimez réaliser  un maximum de choses maison, alors vous avez peut être déjà succombé à la réalisation de vos produits de beauté. 
 
 
Aujourd’hui, c’est un gel lavant pour les tout-petits que je vous propose. Il est très simple à réaliser, tout doux et sent divinement bon. 
 
Je l’ai offert en cadeau de naissance, et j’en ai également réalisé pour ma fille, il est vraiment très agréable à utiliser. Tout le monde l’a adoré!
 
 
Je trouve les ingrédients de mes produits de beauté principalement chez Aromazone.fr. Il existe une boutique à Lille, mais il est également possible de commander en ligne. 
 
Le P. H. de cette préparation est d’environ 6,5-7, c’est à dire qu’il est parfaitement neutre et n’agresse pas la peau fragile des tout petits.
 
 
 
 
Source d’inspiration:
http://www.aroma-zone.com/info/recette-cosmetique/gel-lavant-douceur-corps-cheveux-pour-bouts-de-chou

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gel douche orange et pain d’épices

Que vous soyez amateurs de produits de beauté faits maison, en recherche d’idées cadeaux pour les fêtes, ou simplement curieux, la recette que je vous propose aujourd’hui peut vous plaire. Il s’agit d’une recette gourmande bien qu’elle ne se mange pas, car ce gel douche est parfumé à l’orange et au pain d’épices, tout un programme de fêtes!  
 
 
 
Je suis une fan d’agrumes, et je dois dire que ce gel douche a une senteur tout à fait divine. Je suis transportée dans un marché de Noël alsacien à chaque fois que je l’utilise!
 
Pour réaliser un gel douche facilement, il existe des “bases gel douches” toutes prêtes. Il s’agit d’un gel douche neutre, sans aucun actif ou parfum, que vous customisez ensuite avec vos agents hydratants, exfoliants, vos arômes… Pour arriver au résultat souhaité. J’aime cette façon de faire qui permet de se concentrer sur les compositions aromatiques et les effets souhaités sans avoir à s’inquiéter de la texture ou de la tenue globale du gel douche. C’est quasiment inratable! Pour les débutants, c’est idéal.
 
 
Ce gel douche demande peu d’ingrédients. Il s’agit avant tout de deux arômes mélangés, l’orange douce et le pain d’épices. Si vous disposez d’un autre agrume proche, comme la clémentine ou le citron, cela pourra fonctionner également. Les paillettes et le mica ( une poudre de nacre très fine et brillante) ne sont pas indispensables, mais ils donnent une couleur superbe au gel douche, c’est un régal pour les yeux  !
 
 
Pour peser les huiles essentielles, utilisez une balance de précision si vous en avez une, sinon versez au compte-gouttes et comptez les gouttes. Certains de mes flacons font des gouttes énormes, dans ce cas je n’hésite pas à sentir au fur et à mesure et à arrêter de verser dès que ça sent assez à mon goût. 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Dentifrice en poudre à la menthe poivrée

Aujourd’hui je vous propose une recette qui ne se mange pas mais qui finira quand même dans votre bouche!
 
 
Il s’agit d’un dentifrice en poudre maison, réalisé très simplement à partir de 4 ingrédients. Pour moi qui ai toujours un stock de base d’huiles essentielles et d’argile, il m’a suffi d’acheter du carbonate de calcium pour transformer tout cela en une poudre très fraiche pour se laver les dents.
 
 
Si ce dentifrice laisse les dents propres et l’haleine fraiche, il ne faut pas s’attendre aux mêmes sensations qu’avec un dentifrice classique. Il n’a pas une texture de pâte et ne mousse pas, c’est un peu déroutant mais n’enlève rien à son efficacité.
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.geek-balsamique.fr/article/201

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Nettoyant pour le sol fait maison

Depuis quelques temps je vous partage mes recettes non alimentaires que ce soit pour réaliser des produits de beauté ou des produits ménagers, car j’adore les réaliser. Côté maison, après le spray nettoyant multi-usages, c’est aujourd’hui mon nettoyant pour le sol que je vous propose. C’est la recette que j’utilise depuis plus d’un an sur mon sol en carrelage, mais il est assez doux et peut s’adapter à d’autres types de sols, comme les parquets.
 
 
Cette recette me permet de remplir un bidon standard du commerce que j’ai conservé. Au niveau des huiles essentielles, vous pouvez les remplacer par d’autres aux propriétés similaires si vous en avez et voulez éviter d’en racheter. On peut par exemple remplacer celle de teatree par celle de thym, ou celle d’orange par un autre agrume. 
 
 
J’ai composé cette recette en mélangeant plusieurs idées trouvées sur internet et en ajustant petit à petit les quantités au fur et à mesure du temps. Malheureusement, je n’ai pas gardé de source et je je sais plus d’où provenaient ces idées, sinon je vous l’aurais indiqué, comme je le fais toujours quand je m’inspire ici ou là.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

Gommage au marc de café

Il y a quelques mois, j’ai commencé à vous partager des recettes de mon autre passion à part la cuisine, la réalisation de produits naturels, que ce soit de beauté ou pour la maison. Voilà maintenant plusieurs années que je m’éclate à tester des recettes différentes, et les placards de ma salle de bain ressemblent maintenant à un cabinet d’apothicaire! Il faut dire que certains soins demandent une liste d’ingrédients interminables… Mais ce n’est pas le cas de la recette que je vais vous proposer aujourd’hui . C’est une recette qui m’a été partagée par ma copine Sarah… Elle a un compte Instagram vraiment chouette où elle partage son expérience sur le zéro déchet, n’hésitez pas à aller la suivre si le sujet vous intéresse, vous y trouverez plein d’idées.
 
Aujourd’hui, c’est donc un gommage découvert grâce à elle que je vous propose. Le premier ingrédient de ce soin n’est autre que… du marc de café. Écolo et économique, non?  Pas besoin de le faire sécher : vous faites votre café, vous récupérez le marc humide (mais pas brûlant hein! ) et vous l’utilisez, tout simplement. On mélange ensuite avec du cacao, jusque là c’est toujours facile, des huiles et de l’huile essentielle de menthe poivrée, une des huiles essentielles basiques à avoir dans son placard pour bien passer l’hiver…
 
 
Du côté des huiles, j’ai utilisé de l’huile de jojoba et de l’huile l’amande douce, mais d’autres huiles pourront tout à fait convenir, suivant ce que vous avez sous la main ou les propriétés souhaitées.
 
Celle de jojoba sert à protéger la peau de la déshydratation et à al ré-équilibrer, celle d’amande douce est apaisante et adoucissante. Elles peuvent facilement être substituées, par contre ne remplacez pas l’huile de coco, car comme elle a tendance à durcir au frais, elle concourt à la texture du soin.
 
 
J’ai mis 10 cuillers à soupe bombées de marc de café contre 6 dans la recette de Sarah, je pense que c’est dû au fait que mes cuillers d’huile de coco étaient bien bombées, je me suis retrouvée avec un mélange très liquide… C’est pourquoi je vous recommande d’ajouter le marc à la fin et de juger la quantité au fur et à mesure, il vous en faudra donc entre 6 et 10 cuillers à soupe.
 
Gardez ce soin au frais et vous aurez un chouette effet rafraîchissant au moment de faire votre gommage, entre l’effet du froid et celui de la menthe… Ce gommage est efficace et laisse la peau toute douce. C’est bien simple, je l’adore! Il se garde environ 1 mois au frigo.
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 8

Spray nettoyant multi-usages

Me revoici avec la recette non comestible du mois! Je vous propose aujourd’hui de découvrir comment réaliser un spray nettoyant multi-usages. C’est le genre de spray qui sert à tout, et notamment à désinfecter les surfaces comme les plans de travail, les lavabos… En fait, il est vraiment multi-usages, d’où son nom!
 
 
Personnellement j’en ai toujours dans mes placards et j’en refais dès que j’approche de la fin de la bouteille, c’est vraiment un basique indispensable pour moi. Il a le mérite de vraiment sentir le propre, j’aime beaucoup!
 
Au niveau de l’utilisation, c’est on ne peut plus basique, puisqu’on “pschite”, on essuie, et hop, c’est nettoyé et ça sent bon!
 
 
Au niveau de la réalisation, rien que du très simple aussi puisqu’on met tous les ingrédients dans la bouteille, on secoue et c’est prêt. Les ingrédients se trouvent tous assez facilement, en supermarché pur le vinaigre et l’alcool ménager. Quand aux huiles essentielles, ce sont des ultra basiques, je dirais qu’elles font partie de celles que toute personne qui s’intéresse à la naturopathie doit détenir en priorité, car elles ont de très nombreuses utilités notamment pour soigner les maux de l’hiver.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 7

Savons à la rose et à la cannelle

Photo Sonia Scommegna @Flickr

Avez-vous déjà réalisé vos propres savons? Il y a plusieurs façons de faire et la vraie méthode “from scratch” authentique est la saponification à froid. Cette méthode prend du temps et utilise des produits un peu dangereux, mais aujourd’hui je vais vous parler d’une façon beaucoup plus simple de réaliser des savons, que l’on appelle le “melt and pour”. En gros, il s’agit d’utiliser une base neutre que l’on fait fondre et dans laquelle on ajoute ce que l’on veut : parfums, corps gras, actifs, huiles essentielles…  Cela permet de se concentrer sur les propriétés que l’on veut donner à son savon plus qu’au processus de saponification et donc d’apprendre progressivement, même si en contrepartie, vous ne maîtriserez pas l’ensemble de la composition du savon.


Photo Sonia Scommegna @Flickr

Pour ceux ou celles qui hésitent à se lancer dans la réalisation de savons de peur que ce ne soit trop long ou trop complexe, cette méthode est parfaite et vous donnera sans doute envie de passer par la suite à la saponification à froid pour continuer vos apprentissages.


Photo Kim @Flickr

J’ai réalisé la recette que je vous propose aujourd’hui pour faire un petit cadeau à une personne qui adorait le parfum de la rose et de la cannelle. Je me suis dit que ça pouvait être sympa de les mélanger, et ça a été le cas! Je n’ai pas retrouvé les photos que j’avais prises de mes savons, je les ajouterai à l’article dès que je remets la main dessus.

J’aime que les savons soient bien hydratants, donc j’ai utilisé dans celui-ci de l’huile d’olive, du beurre de karité et de l’huile de coco. J’ai aussi mis un peu de miel liquide qui apaise les peaux sensibles et possède des vertus adoucissantes et régénératrices. Le colorant est juste là pour obtenir une jolie couleur qui rappelle la rose, il est totalement facultatif donc! L’odeur de rose est obtenue par l’eau de rose mais aussi par l’huile essentielle de géranium. Celle-ci a un parfum assez proche de celui de la rose et coûte beaucoup moins cher, d’où le fait qu’on l’utilise souvent en substitut dans les produits à la rose. Au passage, c’est une huile essentielle régénérante et parfaite pour les peaux à rougeurs ou qui tiraillent, donc elle a tout bon!


Photo Kim @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 13