Fromage blanc au quinoa toasté et kiwis

Je suppose qu’à travers mes multiples recettes de burgers, grilled cheese et hot-dogs en tous genre, vous m’imaginez comme quelqu’un qui mange très gras et riche! C’est en partie vrai… En partie seulement, car pour éviter d’exploser mes pantalons d’avoir des carences en tous genres, je compense en mangeant relativement sainement entre deux cochonneries ! En semaine, je mange beaucoup de recettes végétariennes à base de céréales non raffinées, de légumineuses, et j’aime les desserts à base de flocons d’avoine ou de graines de chia par exemple !

fromage-blanc-kiwi-quinoa-2

Un dessert simple et rapide que j’adore me faire le soir ou le dimanche matin en mode brunch, c’est le fromage blanc customisé : le plus souvent je le sers avec un peu de sirop d’agave et de muesli aux fruits secs, mais je suis toujours ouverte à tester d’autres idées!

Quand j’ai vu qu’on pouvait toaster du quinoa, j’ai tout de suite voulu découvrir le résultat et j’ai imaginé ce petit bol vitaminé aux kiwis que j’ai adoré!

En manque de vitamines ou envie d’un dessert sain et qui fait vraiment plaisir ? Ce petit bol est fait pour vous!

fromage-blanc-kiwi-quinoa

P.S. : Pour un brunch fun et énergétique, complétez par un bagel in a hole saumon avocat, j’adore!

Fromage blanc au quinoa toasté et kiwis

Pour 1 bol

  • 1 c. à c. de quinoa
  • 1 kiwi
  • 6 amandes
  • 175 g de fromage blanc
  • 2 dattes dénoyautées
  • 1 c. à c. d’huile d’olive de qualité
  • 1 filet de miel
  • Sucre si besoin

Versez l’huile dans une poêle. Concassez les amandes et émincez les dattes. Versez le quinoa dans la poêle avec les amandes et faites chauffer à feu moyen 1 minute environ. Le quinoa va commencer à éclater quand il sera grillé, versez-le dans un bol et laissez refroidir. Versez le fromage blanc dans un bol peu profond. Sucrez si besoin. Versez un filet de miel. Saupoudrez dessus le quinoa, le kiwi, les amandes et les dattes.

fromage-blanc-kiwi-quinoa-3

Source d’inspiration :
http://food52.com/recipes/16485-yogurt-with-toasted-quinoa-dates-and-almonds

Voyage gourmand : que ramener de Corse?

La Corse, elle nous fait rêver avec ses beaux reliefs verdoyants, ses roches escarpées et ses plages d’un bleu digne des Caraïbes!

En plus de vivre dans un concentré de tout ce que la nature à fait de plus beau, les corses ont une gastronomie riche, typique des pays du sud et qui fait la part belle à la production locale.

Parmi les mille souvenirs que l’on peut trouver là-bas, drapeaux corses, ânes en peluche ou colliers de coquillages, la nourriture est selon moi le meilleur investissement si vous voulez ramener un petit quelque chose pour vous ou pour vos proches. Suivez ce petit guide pour ne rien rater!

14699143892_69c544fabc_z

Photo par Paul Arps @Flickr

Que ramener de Corse?

De l’huile d’olive

L’Italie n’est pas le seul pays de l’huile d’olive! L’huile d’olive corse, avec son goût très doux est très recherchée et mérite qu’on s’y attarde.

9134237580_696f7b3e8d_z

Photo Daniel70mi Falciola @Flickr

De la poutargue

Pas forcément facile à ramener en avion, cette poche d’œufs de poisson est un régal réputé pour son raffinement.

Du thé

On ne s’attendrait pas à ramener du thé en souvenir de Corse, et pourtant… Il y a plusieurs spécialités vraiment typiques a découvrir : thé à l’immortelle corse, thé noir à la châtaigne, thé du maquis… Les corses ne font pas pousser le thé comme en Chine, mais ils l’importent de Chine et s’assemblent avec des spécialités locales! Ce qui fait que vous avez le meilleur des deux mondes réunis dans un thé!

Du safran corse

Vous ne savez peut-être pas, mais les corses sont producteurs de safran! La Corse est une terre d’adoption tout à fait adaptée à la culture de cette fleur délicate, et les corses la récoltent de la manière traditionnelle.

Des liqueurs et apéritifs corses

Les rayons alcool des magasins de souvenirs ou supermarchés regorgent de bouteilles en tous genres. Il y a l’embarras du choix : liqueur de myrte ou de cédratine par exemple, mais aussi Cap Corse, un vin cuit apéritif que j’adore!

Des biscuits et gâteaux

On ne peut pas passer en Corse sans ramener au moins un paquet de canistrelli : ces biscuits secs se déclinent à la châtaigne, au citron, aux amandes… Évidement j’ai un faible pour la version à la châtaigne pusique c’est un produit typiquement Corse!
Moins facile à ramener mais vous pourrez le goûter au restaurant ou le refaire chez vous  : le fiadone. Une sorte de cheesecake au brocciu et au citron! On trouve également des fritelli (beignets corses), les amaretti (biscuits secs), du nougats à la noisette, des canistrons (biscuits briochés), des finucchetti…
Le corail de Bonifacio, que vous trouverez comme son nom l’indique du côté de Bonifacio, rappelle un peu les calissons, avec un gout fort d’agrume qui prend le dessus sur l’amande. Cette douceur a un prix prohibitif, mais si vous pouvez en goûter n’hésitez pas!

10341708615_4b2bfae2a9_z

Photo par Thibault: “Cut!” @Flickr

De la confiture

Il y a énormément de délicieuses confitures produites en Corse! Les parfums traditionnels que l’on connait tous (fraise, etc) sont disponibles, mais aussi des saveurs plus locales : confiture de cédrat, de myrte, d’arbouse, de figues, de clémentine corse. Côté miel, on trouve du miellat du maquis, un miel butiné dans les maquis comme son nom l’indique!

Des produits à base de noisette

La noisette est un produit de base en corse, a l’instar de la châtaigne. Les corses en font des préparations comme le salinu, un mélange de sel et de noisettes mixées pour assaisonner les plats, ou le Nuciola qui est une pâte à tartiner délicieuse !

De la charcuterie

De ce coté là il y a de tout, et cela passe sans problème dans l’avion si vous voulez en ramener, j’ai testé! Coppa, lonzu, saucissons corses (notamment salciccia), figatellu, salamu sont parmi les plus connus. Choisissez des charcuteries réalisées avec du porc élevé en Corse bien sûr!

12696571754_a4831af0b0_z

Photo Matt Squirrell @Flickr

Du fromage

Ici aussi il y a un très très gros choix! Oui la Corse est vraiment une île parfaite! On pense souvent au fromage de brebis pour la corse, et c’est en effet ce qui compose la majorité des fromages qui sont à base de lait de brebis. Mais ne croyez pas pour autant que tous les fromages vont se ressembler, au contraire! Il y en a des plus doux au plus forts, j’en ai même goûté un qui m’a rappelé notre cher maroilles du nord! Brocciu, tomme de brebis, fior di corsica, fior di macchia sont ceux que j’ai testés et que je vous recommande chaudement !

De la bière corse et du vin

Amateurs de grosses bières belges, vous risquez d’être déçus : les bières corses sont légères et rafraîchissantes, plus proches de la pils que de la trappiste! Mais bon avec ce beau temps, il faut bien se rafraichir! Torra, Pietra, Colomba, Serena seront vos alliées! Côté vins corses, de belles trouvailles à faire également. Personnellement j’ai beaucoup aimé les vins Patrimonio. Si vous êtes amateurs de whiskys, vous pourrez trouver le whisky P&M, un whisky corse assez particulier!

Des produits à la châtaigne

La châtaigne est très présente dans la cuisine corse, vous en trouverez partout : miel, farine, terrines, biscuits, thés, liqueurs, préparations pour gâteaux ou pour flans… Si vous êtes amateurs de châtaigne, lâchez vous, vous ne trouverez nulle part ailleurs autant de choix! Si vous cherchez quoi faire avec de la farine de châtaigne, je vous ai d’ailleurs publié une délicieuse recette de moelleux à la châtaigne, c’est le moment de le tester!

Mojito fraise

S’ il ne devait y avoir qu’un cocktail pour l’été, ce serait celui-là : le mojito !
Frais, léger, sucré et citronné, il est parfait pour les chaudes soirées. Inventé à Cuba dans les années 1910 à partir du mint julep, il est le cocktail préféré des Français depuis plusieurs années et je ne peux qu’approuver : à la maison,  impossible de s’en passer !

mojito-fraise-2

J’aime le décliner au fil des saisons, comme en hiver avec une version aux canneberges ou cranberries. Avec le printemps, c’est donc naturellement avec des fraises que je le réalise!

Il ne me restera plus qu’à vous proposer l’original mojito, je réalise que je ne l’ai jamais publié sur ce blog, honte sur moi!

mojito-fraise-3

Mojito fraises

Par verre

  • 4 fraises
  • 8 feuilles de menthe
  • 1 c. à s. de sucre roux
  • 1/2 citron vert coupé en 4
  • 6 cl de rhum blanc
  • 6 à 10 cl d’eau gazeuse

Écrasez les fraises, la menthe, le sucre et le jus de citron vert. La fraise doit être bien broyée, presque en purée. Mélangez. Ajoutez  la glace pilée, le rhum blanc et allongez avec l’eau gazeuse.

mojito-fraise

Spécialité d’Italie : Aubergines à la parmigiana

Je suis une folle d’aubergines à la parmesane ou melanzane alla parmigiana! Cette recette traditionnelle du sud de l’Italie est une manière fantastique de cuisiner les aubergines. En alternant les couches d’aubergines, de Parmesan et de tomates, on obtient un plat végétarien, savoureux, qui se rapproche des fameuses lasagnes mais en plus light… A condition de ne pas forcer sur le fromage bien sûr!

Certaines recettes traditionnelles préconisent de faire frire les aubergines, mais j’ai préféré choisir une recette ou celles-ci sont grillées au four, c’est plus sain, ça demande moins de travail, et franchement le résultat est tout aussi bon!

 

asagnes-a-la-parmesane-3

En Italie, les aubergines à la parmigiana se servent traditionnellement le 15 août comme entrée ou même comme accompagnement, mais la plupart des italiens ne se privent pas d’en profiter dès que les beaux jours et les premières aubergines arrivent! Ce plat est un peu long à préparer à cause de la cuisson des aubergines, mais en anticipant leur cuisson, cela reste un plat très simple à réaliser, et faisable à l’avance ou même la veille!

Cette recette provient du très chouette site Balico & Co! J’en profite ainsi pour participer au concours organisé pour l’anniversaire du blog! N’hésitez pas à aller le découvrir, il fourmille de recettes du monde très sympa!

lasagnes-a-la-parmesane-2

P.S. : Si comme moi vous adorez la cuisine italienne, ma sélection de livres de cuisine italienne devrait vous plaire!

Melanzane a la parmigiana

  • 2 grosses aubergines
  • 3 tomates bien mûres
  • 2 oignons
  • 1 conserve de tomates pelées
  • 250 g de mozzarella de buffle
  • 100 g de parmesan
  • 1 c. à s. de thym
  • 1 c. à s. d’origan
  • 1 tige de basilic frais
  • 1 gousse d’ail
  • 1 poignée de gros sel
  • Sel, poivre

Lavez et découpez les aubergines en rondelles de 0.5 cm d’épaisseur. Disposez les tranches d’aubergines dans une passoire avec le gros sel et laissez-les dégorger pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, pelez et émincez finement les oignons. Faites-les revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive. Lavez et découpez les tomates en petits cubes. Ajoutez-les aux oignons, versez la conserve de tomates pelées et ajoutez l’ail émincé. Ajoutez ensuite l’origan et le thym et coupez le feu. Assaisonnez avec du sel et du poivre, ajoutez le basilic émincé et réservez.

Tamponner les aubergines avec du papier essuie-tout pour les débarrasser du sel. Puis disposez-les sur une plaque avec de l’huile d’olive et passez-les au four pendant 10 minutes de chaque côté pour les pré-cuire.

Préchauffez le four à 220°C.

Dans un plat à gratin, déposez une couche d’aubergines, une couche de sauce tomate, une couche de mozzarella et une de parmesan râpé. Répéter l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients en finissant par une couche de parmesan. Enfournez pour environ 15 minutes, afin que le fromage fonde.

lasagnes-a-la-parmesane

Source d’inspiration :
http://www.recettesdecuisinedumonde.com/aubergines-alla-parmigiana/

 

Macarons de champignons au fromage frais

Quand j’ai vu passer devant mes yeux ébahis des macarons à base de champignons, j’ai su que cette recette était faite pour moi : simple à réaliser, gourmande et super jolie pour l’apéro, elle avait tout pour me plaire!

J’ai découvert cette recette sur le blog Plaisir et équilibre, un blog que je lis très régulièrement et dont je voulais tester les recettes aguicheuse depuis un bon moment !

champignons-macarons

J’ai donc décidé de me lancer dans la réalisation de ces macarons tout ronds et tout mignons ! La seule étape un peu longue est l’épluchage des coques de champignons, mais enfin pas de quoi se faire une tendinite quand même !

Plus vos champignons seront beaux, frais et réguliers, mieux cela fonctionnera c’est certain.

Ne zappez pas (comme moi) l’étape de couper le bas des coques, pour leur donner une vraie forme de macarons, ici mes macarons dont un peu trop hauts par rapport à ceux parfaitement réussis sur plaisir et équilibre !

Cela ne les a pas empêchés d’être délicieux : les champignons crus se marient à la perfection au fromage frais !

champignons-macarons-3

P.S. : Si comme moi vous êtes fous de champignons, faites un tour par ici, coup de cœur assuré ^^

Macarons de champignons au fromage frais

Pour 12 macarons
  • 24 petits champignons de Paris aux chapeaux bien ronds
  • 150 g de fromage frais ail et fines herbes
  • ½ c. à c. d’ail semoule
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de ciboulette ciselée
  • Sel, poivre

Lavez la ciboulette puis ciselez la . Dans un bol, mélangez le fromage avec l’ail et la ciboulette. Salez légèrement et poivrez.

Lavez les champignons. Ôtez les pieds et retirez la peau qui recouvre les chapeaux en partant de la base. Citronnez les chapeaux pour éviter qu’ils noircissent.

Coupez les bases des chapeaux pour obtenir des demi-coques de macarons.

Coupez un peu la base des demi-coques qui iront sur le dessous afin qu’elles soient bien stables. Garnissez de fromage ces demi-coques  puis recouvrez d’une seconde demi-coque.

champignons-macarons-2

Source d’inspiration :

https://plaisiretequilibre.wordpress.com/2016/04/10/macarons-de-champignons-de-paris/comment-page-1/#comment-10172

Spécialité Corse : moelleux à la châtaigne

Comme vous l’avez peut-être remarqué si vous me suivez sur Instagram, j’ai eu la chance de partir une semaine en Corse récemment, et j’en ai ramené une grosse obsession pour la châtaigne. Pour être tout à fait franche, j’ai toujours adoré la châtaigne. Si à Pâques je trouve du fromage à la place du chocolat dans le jardin, à Noël c’est de la crème de marrons qui m’attend chaque année sous le sapin, c’est pour vous dire à quel point j’aime ça!

À mon grand regret je n’en mange pas autant que je le voudrais dans l’année, car mon homme n’aime pas ça, ou rectification, n’aimait pas ça! Mais récemment j’ai réalisé qu’à force d’acharnement il commence à apprécier, il ne râle plus que pour la forme quand je prépare un dessert qui en contient, avant de l’engloutir l’air de rien. Voilà qui ouvre de nouvelles possibilités et j’en suis fort aise!

Adorant les découvertes culinaires du monde mais aussi en régions, je me suis mise en quête d’une recette à vous faire découvrir pour vous faire aimer la gastronomie Corse à vous aussi. Et devinez ce que j’ai trouvé par hasard? Un gâteau à la châtaigne, oui je vous le mets dans le mille!

gateau-corse-chataigne

Évidemment il faut aimer la châtaigne, encore que, la farine de châtaigne a un goût plus subtil que la crème de châtaigne. Ce gâteau est raisonnablement sucré, et il a une texture aérienne qui devrait plaire à tout le monde!

La farine de châtaigne est super onéreuse par chez moi (dans le nord), et en Corse j’ai essayé d’en trouver moins cher mais les prix étaient globalement les mêmes. J’ai fini donc par acheter ma farine de châtaigne dans le nord pour limiter le poids de mon sac dans l’avion. Celle que j’ai achetée est bio et m’a coûté 6€ les 500 g, mais la bonne nouvelle c’est qu’il en faut assez peu pour un gâteau, ce qui signifie qu’il m’en reste pour d’autres pâtisseries!

Si vous avez une adresse pour trouver ce délice qu’est la farine de châtaigne à un prix abordable, n’hésitez pas à me le faire savoir, je suis preneuse!

gateau-corse-chataigne-3

 

P.S. : Si vous voulez approfondir la cuisine corse ( ce que je vous recommande chaudement), découvrez ce livre très complet :

Moelleux à la châtaigne

  • 3 œufs
  • 100 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 75 g de farine de châtaigne
  • 75 g de farine de blé
  • 1 c. à s. bien bombée de crème de châtaignes ou de marrons
  • 1 sachet de levure
  • 1 gousse de vanille

Prenez un grand saladier et versez les 2 types de farine et la levure. Faites fondre le beurre pour qu’il soit légèrement ramolli et ajoutez-le à la farine. Mélangez de suite avec vigueur pour éviter les grumeaux. Prenez 2 autres saladiers et séparez les blancs des jaunes. Dans le saladier avec les jaunes, grattez la gousse de vanille.
Remuez bien pour que le mélange blanchisse. Ajoutez le sucre et la crème de châtaigne. Mélangez de nouveau.

Ajoutez le contenu du premier saladier. Mélangez de nouveau.

Ajoutez une pincée de sel dans le saladier contenant les blancs… et montez les blancs en neige. Incorporez sans attendre les blancs au reste de la préparation. La pâte doit être aérienne et légère.

Beurrez votre moule à manqué et farinez-le pour éviter que le gâteau ne tombe en morceaux au moment du démoulage. Versez la préparation dans le moule. Préchauffez votre four à 180°C.

Quand il est chaud, enfournez pour 25 minutes. Planter une lame de couteau pour vérifier que le gâteau est cuit : elle doit ressortir propre.

gateau-corse-chataigne-2

Source d’inspiration :
http://www.cuisinez-corse.com/moelleux-a-la-chataigne/

Tartinade aux haricots blancs et olives

Le printemps est une saison que j’apprécie beaucoup, même si dans le nord elle a malheureusement du mal à démarrer. Les deux premiers mois, ça ressemble beaucoup à l’hiver sauf qu’il fait encore jour en sortant du travail, ensuite il fait un peu moins froid mais très gris et on se demande si la Toussaint approche… Et enfin, le ciel devient bleu, l’air frais, léger, on se dit « youpi, le printemps est enfin là! »… Mais à ce moment-là, en général on réalise qu’on est techniquement en été !

tartinade-haricot-blanc-olive

Bref, je vous souhaite de vivre dans une région ou les hivers ne ressemblent pas à ceux de Game of Thrones!

Quoiqu’il en soit, dans le nord on n’attend pas qu’il fasse beau pour faire comme si, et nous avons donc tous repris nos bonnes habitudes : mojitos, barbecues et tartinades sont donc de mise!

Je suis donc partie en quête de nouvelles tartinades à expérimenter et j’ai découvert une recette très tentante sur le blog Babakitchen, un blog de cuisine très sympa aux recettes faciles à réaliser!

Cette tartinade qui mixe haricots blancs et olives est délicieuse, j’en ai mangé une partie sur des feuilles d’endives et j’en ai reservi le lendemain sur du pain suédois, dans les deux cas c’était excellent !

En plus de son goût, ce que j’ai aimé dans cette tartinade c’est qu’elle ne contient que des produits du placard, il est donc facile d’avoir ce qu’il faut d’avance et de la réaliser à l’impro quand des amis débarquent!

tartinade-haricot-blanc-olive-3

P.S. : Si vous aimez les olives, cette tapenade aux sardines vous plaira aussi!

Tartinade aux haricots blancs et olives

  • 250 g de haricots blancs en boîte égouttés
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 12 olives noires dénoyautées + 3 en rondelles pour la déco
  • 1 c. à c. d’origan sec
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1 portion de vache qui rit
  • Sel, poivre

Rincez et égouttez les haricots blancs, versez-les dans le bol du mixeur avec les autres ingrédients, mixez.
Raclez les parois, ajustez éventuellement la quantité de jus de citron et d’huile d’olive. Poivrez, mixez à nouveau jusqu’à ce que la préparation soit  homogène. Décore avec quelques rondelles d’olives.

tartinade-haricot-blanc-olive-2

Source d’inspiration :
http://www.babakitchen.be/2016/02/tartinade-de-haricots-blancs-aux-olives.html

24 recettes pour accompagner chaque pays de l’Euro!

L’événement sportif de l’année démarre tout juste! Personnellement le foot me passe un peu au dessus de la tête tout comme les autres sports d’ailleurs ! Par contre je vois dans cette série de matchs une belle occasion de faire des découvertes à un tout autre niveau : celui de l’estomac !
Que diriez-vous d’assortir vos grignotages aux matchs que vous regardez?

Si cette idée vous branche, je vous ai concocté une petite recette de chaque pays qui participera à l’Euro cette année! Pour respecter l’esprit match, je ne vous ai sélectionné que des choses qui se grignotent tranquillement avec les doigts devant la télévision bien sûr! Bonne découverte!

France : Baguette vin rouge saucisson

baguette-saucisson-vin-rouge

Slovaquie : chlebíčky obložené

schlebiby-tosts-slovaques-4

Autriche : Kasekrainer

image

Islande : Pylsur

image

Belgique : Pain à l’ail

pain-ail-herbes-2

Pologne : cottage cheese aux radis

tartinade-cottage-cheese-radis-3

Albanie : Kyopolou

kyopolou-3

Suède : Gubbrora

tartinade-anchois-suede-gubbrora

Irlande : Crisp sandwich

sandwich-chips-3

République tchèque : Dip à l’ail

dip-tcheque-3

Irlande du Nord : Toasts cheddar crackers

crackers-cheddar-tomato-relish

Italie : Pizza napoletanapizza-napolitaine-3

 

Turquie : Pide

pide-oeuf-fromage-3

Russie : Belyachi

belyachi-2

Croatie : Strukli

strukli

Roumanie : Platou taraznek

platou-taranesk-3

Hongrie : Chaussons à l’oignon

chaussons-hongrois-2

Pays de Galles : Welsch

IMG_0878

Ukraine : Zrazys de pommes de terre

zrazy-pomme-de-terre

Angeleterre : Pigs in blanket

pigs-in-blanket-3

Portugal : Francesinha

francesinha-3

Espagne : Poivrons au thon

tapas-poivron-thon

Suisse : Croûtes appenzelloises

croute-appenzelloise-2

Allemagne : Curry wurst

curry-wurst

Un concours gourmand pour accompagner l’Euro!

Pour fêter l’Euro, je vous propose un petit jeu concours pour remporter un coffret de produits culinaires comme j’aime les préparer!
Non je ne vais pas vous faire gagner un maillot de foot, on reste dans le domaine culinaire, avec une sélection de produits venant de pays qui participent à l’Euro!
jeu-concours-euro
C’est l’occasion pour moi de vous faire découvrir mon compte Pinterest, dans lequel j’ai recensé toutes les recettes de mon blog mais aussi plein d’autres contenus super sympa sur la cuisine, lé déco, bref tout ce qui m’inspire!
Si vous voulez le découvrir, c’est par ici que ça se passe!
 jeu-concours-euro-2

 

Je vous ai donc concocté un nouveau coffret plein de produits culinaires sympa à gagner :

– un gant de cuisine russe
– des pâtes italiennes
– des spéculoos belges
– des sardines portugaises
– du chocolat suisse
– des krisprolls suédoises
– du lemon curd
– du pavot polonais
 jeu-concours-euro-3

 

Pour participer, c’est super simple!Il vous faudra poster un commentaire directement sur cet article pour m’indiquer que vous participez!
Ensuite, je vous propose une chance supplémentaire pour chaque réseau social où vous me suivez ( que ce soit Hellocoton, Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest ou un autre dont j’ignorerais l’existence!)
 Dans ce cas dites-moi juste dans votre message sur quel réseau vous me suivez, et donnez moi votre pseudo si ce n’est pas le même que dans le commentaire que je sache que c’est la même personne et que je puisse valider votre chance en plus!
Les réseaux sociaux vous offrent des chances en plus mais ne sont pas obligatoires, la seule obligation est le  commentaire sur cet article sinon je ne peux pas deviner que vous participez 😉
Le concours démarre maintenant et durera jusqu’au 10 juillet!

Baguette au saucisson et vin rouge

Si j’adore la cuisine du monde, je cuisine rarement de la cuisine française. Ce n’est pas qu’elle ne me plaît pas, au contraire, mais comme j’ai grandi en France, les spécialités de chez nous me semblent moins intrigantes, moins insolites…

Pourtant la cuisine française regorge de surprises et de petites recettes inconnues, et on peut aussi la renouveler en créant des recettes de toutes parts à base d’ingrédients français typiques!

baguette-saucisson-vin-rouge-3

Quand j’ai vu la recette sur le blog Toque de choc, un blog que j’adore lire, j’ai su que j’allais déroger à ma règle et la  tenter malgré sa consonance française : mélanger le vin rouge, la baguette et le saucisson dans une seule recette, c’est comme réunir le meilleur de nous, la France, pour l’apéro !

Par ailleurs j’adore le saucisson, et c’est très rare de le voir entrer dans la composition d’une recette! J’étais donc intriguée de voir ce qu’il pouvait donner une fois cuit…

Eh bien je n’ai pas été déçue : ces pains croustillants à souhait se sont révélés délicieux et parfumés! Le vin rouge apporte du caractère à l’ensemble sans pour autant être vraiment reconnaissable, c’est vraiment une recette bluffante !

baguette-saucisson-vin-rouge-2

P.S. : Si vous aimez les spécialités françaises, complétez votre apéro avec ce saucisson en brioche, un régal!

Baguette au saucisson et vin rouge

Pour 2 demi-baguettes

  • 250 g de farine T65
  • 10 g de cube de levure fraîche
  • 20 cl de vin rouge
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 50 g de saucisson ou de saucisse sèche
  • 30 g de noisettes

Coupez le saucisson en dés et concassez grossièrement les noisettes.Dans un saladier, diluez la levure dans le vin tiédi (pas plus de 30°C). Ajoutez la farine mélangée au sel. Mélangez bien à l’aide d’une spatule jusqu’à obtenir un mélange homogène et collant.Ajoutez les dés de saucisson et les noisettes broyées puis mélangez encore un peu pour bien les répartir.

Couvrez le saladier de film étirable et laissez doubler de volume pendant 1h30 à 2h. Préchauffez le four à 240°C (chaleur tournante au départ pour que ça monte plus vite en température puis chaleur traditionnelle quand on enfourne les baguettes). Déposez un récipient rempli d’eau sur la sole du four pour créer de la vapeur.

Fariner généreusement votre plan de travail et versez la pâte dessus. Saupoudrez-la bien elle aussi car elle colle ! Divisez la en deux pâtons et formez 2 baguettes très brièvement. Pas besoin de rouler réellement, cela s’étire et coule très facilement.Déposez chaque baguette dans un moule gouttière toujours très fariné.A l’aide de ciseaux, faites 3 entailles bien profondes dans vos baguettes.Au moment d’enfourner, jetez un verre d’eau bouillante sur la sole de votre four pour faire de la vapeur.

Enfournez les baguettes pour 30 min. Elles doivent être bien dorées et sonner creux lorsque vous tapez du doigt dessus.

baguette-saucisson-vin-rouge

Source d’inspiration :
http://toquedechoc.com/2016/01/baguette-saucisson-et-vin-rouge/#comment-22829