Archives par mot-clé : miel

Miel de pissenlit

Dès le mois d’avril on voit les pissenlits jaunir nos pelouses, surtout si comme moi vous avez une conception particulière de l’entretien de votre jardin!

via GIPHY

En début de saison, les jeunes plants font de délicieuses salades, mais saviez-vous que l’on pouvait faire de la gelée avec les fleurs? Elle a la saveur du miel, elle vient du sud, où on la trouve sous le nom de cramaillotte! Ce nom fait référence à celui qu’on donne au pissenlit en Franche-Comté, le cramaillot !
Le miel de pissenlit a l’apparence d’une gelée avec une couleur dorée qui rappelle celle du miel. Elle a d’ailleurs un goût assez proche du miel, mais avec une saveur subtile et douce très agréable.
Cette gelée se consomme comme le miel, sur des tartines, dans les yaourts et fromages blancs, mais aussi en version sucrée-salée, avec du fromage de chèvre, dans les vinaigrettes,… Bref, elle est vraiment multifonction et très économique!
Je ne saurai vous dire quelle est la recette traditionnelle, mais je peux vous donner cette recette délicieuse… Je l’ai trouvée sur le blog Les petits plats de Béa, et je l’ai un peu adaptée en fonction de ce que j’avais sous la main, en utilisant du jus de citron et de la fleur d’oranger notamment. Le résultat est divin!
J’ai profité d’un  jour où il faisait beau et chaud, je vous vois venir mais oui, cela existe dans le nord! Les pissenlits foisonnaient dans mon jardin, alors j’ai enfilé mes bottes roses et je suis partie à la cueillette de jolies fleurs bien épanouies. Tout le monde connaît le pissenlit, je ne vous le présente pas, mais faites attention à bien choisir le lieu de votre récolte. Choisissez une prairie loin des champs cultivés pour éviter les pesticides. Si vous en avez dans votre jardin, c’est encore plus simple!
Le plus long dans l’histoire est de cueillir toutes les fleurs. Il vous faut un petit saladier rempli pour atteindre 250 g et l’air de rien ça fait beaucoup de fleurs! Après la cueillette, il faut agir vite avant que les fleurs ne fanent. Débarrassez chaque fleur de ses tiges. Certains recommandent même d’enlever les parties vertes (amères) sous la fleur jaune pour ne conserver que les pétales, mais c’est un peu long et il vous faut encore plus de fleurs! Personnellement je les ai laissés pour gagner du temps. Le fait de les laisser donnerait un goût moins subtil et plus amer à la gelée, mais je l’ai quand même trouvée très bonne et très douce! Enfin, rincez les pétales rapidement sous l’eau dans une passoire fine avec un peu de vinaigre blanc.
Pour la cuisson de votre gelée, mon astuce est la même que tout le monde : versez quelques gouttes de gelée sur un récipient bien froid et regardez si elle gélifie… Sinon prolongez la cuisson d’une ou deux minutes mais pas plus!
  

Miel de pissenlit

  • 250 g de fleurs de pissenlit
  • 1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger
  • 3 c. à s. de jus de citron
  • 1 litre d’eau
  • 550 g à 750 g de sucre spécial confiture
Enlevez toutes les tiges pour ne garder que les fleurs. Lavez les fleurs dans de l’eau un peu vinaigrée pour retirer les éventuels insectes.
Dans une casserole, mettez les fleurs de pissenlit, le jus de citron, l’eau et l’eau de fleur d’oranger.
Portez à ébullition et laissez cuire à petits bouillon à couvert pendant 45 minutes.
Laissez tiédir puis filtrez dans une passoire recouverte d’un linge.
Pressez les fleurs et les fruits dans l’étamine pour récupérer le maximum de jus.
Pesez le jus obtenu et ajoutez le même poids de sucre spécial confiture.
Portez à ébullition et laissez cuire 5 minutes en écumant régulièrement.
Vérifiez la cuisson sur une soucoupe bien froide, la gelée doit se figer, si c’est encore trop liquide poursuivez la cuisson 1 à 2 minutes.
Versez la gelée dans des pots ébouillantés. Fermez les couvercles et laisser refroidir les pots poser à l’envers.
Source d’inspiration :

Sweet potatoast au chèvre

Je voue à la patate douce un véritable culte et je ne me lasse pas de découvrir de nouvelles manières de la cuisiner.

Il y a quelques temps, j’ai été interpellée quand j’ai vu passer des articles sur le sweet potato toast, qui n’est autre qu’une façon de remplacer le pain par une tranche fine de patate douce.

Le plus drôle est que certains se contentent comme pour le pain, de se couper une tranche et de la glisser dans le grille-pain, qui se charge de faire la cuisson ! J’aime les expériences insolites mais je tiens à mon grille-pain, donc je réfléchis toujours à la pertinence de cette idée.

En attendant, je me suis dit que rien ne m’empêchait d’imaginer une version au four, où tous ingrédients seraient chauds… C’est l’occasion de mettre du fromage fondu par dessus, et de réunir tout ce que j’aime dans un repas relativement sain, en tout cas un peu plus que la version au pain!

Il faut résolument aimer le sucré salé pour apprécier cette recette, si c’est votre cas, lancez-vous, vous serez conquis tout comme je l’ai été!

P.S. : Avec le retour du beau temps, vous apprécierez aussi de manger des patates douces en salade!

Sweet potatoast au chèvre

  • 1 patate douce assez grande et de forme régulière
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 75 g de chèvre
  • 25 g de cranberries

Sauce miel moutarde

  • 1 c. à s. de moutarde
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 1 c à c. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 1 filet de vinaigre balsamique
  • 1 poignée de roquette

Préchauffez le four à 220°C. Mélangez dans un bol les ingrédients de la sauce miel moutarde crème. Réservez.

Coupez la patate douce au centre pour y prélever deux grandes tranches d’1/2 cm d’épaisseur, au pinceau couvrez-les d’huile recto verso.
Déposez ces tranches sur une plaque couverte de papier cuisson, et enfournez au four à 220°C, laissez cuire 7 minutes recto puis retournez les tranches et prolongez de 7 minutes pour le verso.

Sortez vos morceaux de patate douce du four sans les casser.

Étalez dessus le mélange crème miel moutarde,  puis le fromage, les cranberries, le persil, et enfournez à nouveau pour 7 à 10 minutes.

Sortez vos toasts du four, ajoutez une poignée de roquette et une cuiller à soupe de vinaigre balsamique par dessus.

Hot-dogs au relish et moutarde au miel maison

Je pense avoir déjà dit une cinquantaine de fois au minimum de fois que j’adore les hot-dogs. Je pourrais le porter sur un t-shirt ou mettre un poster dans mon salon tellement c’est vrai : j’adore les hot-dogs! Plus jeune je ne les aimais pas tant que ça par contre : le ketchup et la moutarde de la version de base ne me faisaient pas franchement rêver. Mais quand j’ai découvert qu’on pouvait en faire des variations au fromage, aux oignons, aux haricots rouges… J’ai commencé à beaucoup plus apprécier!
Quand j’ai pu ramener du hot-dog relish des États Unis, je suis littéralement devenue accro de ce condiment.  C’est étonnant qu’il ne soit pas plus connu chez nous en France, car ce mélange légèrement acide de concombres et d’épices est un véritable régal qui peut s’utiliser dans plein d’autres recettes… Mais aujourd’hui pas de digression, c’est bien dans un hot-dog que je vous propose d’utiliser le relish!
Il est possible de faire du relish maison en grandes quantités et de le conserver dans des bocaux stérilisés, mais là c’est une petite quantité parfaite pour les hot-dogs que je vous propose de faire! Si après ça vous êtes accro, vous pourrez toujours en faire plus!
  
P.S. : Si vous êtes lancés dans la réalisation d’un menu bien décadent, regardez aussi ces hot-dogs à la saucisse fourrée au fromage et bacon!

Hot dogs au relish et moutarde au miel maison

Pour le relish
  • 80 g de concombre émincé finement
  • 1 c. à c. d’huile végétale
  • 1 c. à c. de graines de moutarde
  • 1 cm de gingembre émincé
  • 1/2 c. à c. de curcuma
  • 1 pincée de muscade
  • 5 cl de vinaigre de riz ou de cidre
  • 1 c. à s. rase de sucre poudre
Pour la moutarde au miel
  • 2 c. à s. de moutarde à l’ancienne
  • 1 c. à c. de miel liquide

Pour le hot-dog

  • 30 g de gouda râpé
  • 2 buns
  • 2 grosses saucisses type knacks de lorraine

Faites revenir l’huile et les graines de moutarde 2 minutes dans une casserole.  Ajoutez les épices du concombre et faites revenir 2 minutes de plus. Ajoutez le vinaigre et le sucre et amenez à ébullition.
Coupez feu, ajoutez le concombre émincé, mélangez et réservez.
Tranchez à moitié saucisse, déposez à l’intérieur le gouda râpé. Maintenez fermé à l’aide de cure dents.
Mélangez la moutarde et le miel.
Tartinez les pains avec cette moutarde au miel, puis déposez du relish.
Faites dorer les saucisses à la poêle et mettez dans le pain.

 
 Source d’inspiration :

http://www.myrecipes.com/recipe/chicago-char-dog-fresh-cucumber-relish

Que faire avec de la pâte à pizza?

Si j’ai trouvé une très bonne recette de pâte à pizza qui ne prend pas longtemps du tout à faire, j’aime aussi parfois avoir une pâte à pizza toute prête dans le frigo. Cela permet d’improviser des petits plats gourmands qu’on peut picorer devant un film, à l’apéro ou entre amis! Mais ce n’est pas parce qu’on l’appelle pâte à pizza qu’on ne peut faire que de la pizza avec! Découvrez ci-dessous toutes mes idées pour utiliser de la pâte à pizza, toutes testées et approuvées!

 

De la pizza

Bien sûr c’est l’évidence, mais on peut varier les parfums! Pizza blanche été hiver, lardons et maroilles, salami et basilic, chèvre, miel et noix… Plus classique, la traditionnelle pizza napoletana est un délice qui met à l’honneur des ingrédients simples. J’ai aussi testé une spécialité italienne qui s’appelle pizza de scarole, elle a plutôt le look d’une tourte, et c’est un délice!

pizza-blanche-trois-fromages

Du pizza bread

C’est super bon, original et parfait avec une soupe ou une salade, ou encore tranché à l’apéro!

pain-pizza-2

Des pizza cônes

Le goût est celui de la pizza, mais la forme est vraiment sympa et originale!

pizza-cone-boeuf-epice-4

 

Une pizza burger

Cela ressemble à une tourte géante, ça a le goût de burger, mais la texture d’une pizza, c’est la pizza burger! Excessif mais vraiment très bon!

pizza-burger-2

 

Un pizza cake

Un cake dont l’extérieur est fait de pâte à pizza, et le coeur est fait de garniture de pizza : un régal!

pizza-cake-chorizo

 

Des barquettes au fromage

Trop mignonnes et surtout hyper bonnes, elles en jettent à l’apéro!

barquette-feta-menthe-3

Des hot pockets

Cette spécialité américaine ressemble à des feuilletés mais faits dans de la pâte à pizza, c’est délicieux pour un repas du soir rapide et qui plaira aux enfants:

croque-pizza-3

Du cheesy bread

Vous savez, ces bouchées apéritives individuelles qui sont vendues par certaines chaines de pizza, et qui au final, ressemblent simplement à de la pizza coupée en rectangle pour être facile à grignoter?

cheesy-bread-chou-fleur3

 

Et vous, vous avez d’autres idées pour utiliser une pâte à pizza?

Spécialité taïwanaise : Lu rou fan

Aujourd’hui je vous propose une découverte taïwanaise en provenance du super blog Marlyzen! J’adore ce blog qui regorge de recettes toutes plus dépaysantes les unes que les autres! Pour moi qui aime les découvertes, c’est un festival d’idées plus appétissantes les unes que les autres!

Avec le nouvel an chinois qui approche, voilà donc de quoi vous régaler! Accompagné de riz blanc et d’un œuf dur, le Lu Rou Fan est un vrai délice. C’est l’un des plats taïwanais les plus appréciés et personnellement je l’aime encore plus qu’un gros plat de nouilles sautées, c’est pour dire!

 

Ce plat est un peu ce que l’on pourrait appeler de la « cuisine du pauvre », comme beaucoup de plats traditionnels. Dans le temps, manger de la viande était considéré comme un luxe, et les chinois avaient trouvé ce type de plat  pour permettre de nourrir une famille entière dans les rares moments où ils disposaient d’un petit morceau de porc. La viande est coupée en tout petits morceaux, ou même hachée comme ici, et on la laisse mijoter pendant une longue période pour créer une sauce savoureuse, pleine de saveurs. Accompagné de riz, cela donne un plat réconfortant et nourrissant dont toute la famille peut profiter.

Avant de commencer, voici quelques petits conseils de cuisson : vous pouvez laisser mijoter la viande plus longtemps si vous le souhaitez. C’est le plat idéal à faire la veille et à réchauffer le jour J également, car il ne peut pas « trop » cuire. Utilisez une chaleur douce, la sauce doit tout juste frémir, de manière à laisser la sauce épaissir un peu, mais sans qu’elle s’évapore trop.

P.S. : Si vous cherchez des idées pour organiser un super nouvel an chinois, jetez un oeil à cet article!

Lu rou fan

Pour 4 personnes

  • 500 g de porc haché
  • 3 échalotes
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1.5 c. à c. de sucre
  • 1/2 c. à c. de cinq épices en poudre
  • 1 c. à s. de cognac
  • 50 cl d’eau
  • 6 c. à s. de sauce soja
  • 2 c. à s. de miel
  • 4 œufs à température ambiante
  • 1 c. à s. de ciboulette
  • 2 c. à s. d’huile neutre
  • 250 g de riz

Préparez les œufs durs. Faites bouillir une casserole d’eau et plongez-y délicatement les œufs  pendant 10 minutes. Passez-les sous l’eau froide avant de les écaler.

Épluchez et émincez finement les échalotes. Épongez-les.

Dans une sauteuse, faites chauffer l’huile neutre et ajoutez les échalotes. Faites les frire 5 minutes jusqu’à ce qu’elles deviennent brunes. Transférez-les sur une feuille de papier absorbant et réservez.

Ajoutez l’ail dans la poêle chaude et poursuivez la cuisson 1 minute à feu moyen.

Ajoutez le porc, détachez les petits morceaux pour cuire le tout de façon homogène. Ajoutez le sucre, les 5 épices en poudre et remettez les échalotes frites. Mélangez et poursuivez la cuisson une minute.

Versez le cognac, augmentez le feu pendant 30 secondes. Remuez.

Ajoutez l’eau, la sauce soja et le miel. Mélangez, couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 1h 30 .

Au bout d’ 1 h 30 de cuisson du porc, ajoutez les œufs durs entiers dans la sauteuse.
Augmentez le feu jusqu’à ébullition, puis éteignez-le et laissez reposer à découvert pendant 15 min.

Au moment de servir, coupez les œufs en 2 ou en 4.
Déposez le porc sur le riz, arrosez de jus de cuisson. Ajoutez un morceau d’œuf et décorez avec la ciboulette.

 


Source d’inspiration :
http://www.marlyzen.com/2016/01/porc-la-taiwanaise-lu-rou-fan.html

Riz au lait doré

Je vous avais parlé il y a quelques temps du lait doré, aussi nommé lait d’or ou lait de curcuma. Il s’agit d’une boisson chaude et bien épicée à base de curcuma, que l’on peut apprécier à la manière d’un chai latte.

Cette boisson, en plus d’être savoureuse, est très bonne pour la santé, puisque le curcuma est un aliment miracle : anti bactérien, anti inflammatoire et anti oxydant, c’est bien simple, il n’a que des qualités!

riz-au-lait-curcuma3

J’ai été tellement emballée par le goût de cette boisson que j’ai voulu la réutiliser au sein d’une recette de cuisine. J’ai donc choisi de vous faire un riz au lait dore, ou riz au lait parfumé au curcuma! Les bienfaits sont les mêmes, le goût épicé et prononcé aussi, seul le mode de consommation change, et je dois dire que ce dessert très gourmand se marie très bien avec la saveur des épices!

riz-au-lait-curcuma-2

Riz au lait au curcuma

  • 50 cl de lait d’amande
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 1 c. à s. d’huile de coco
  • 1 c. à c. curcuma moulu
  • 1 c. à c. de cannelle moulue
  • 1 cm de gingembre frais râpé
  • 100 g de riz long grain
  • 20 cl d’eau
  • Poivre

Faites cuire le riz 5 minutes dans l’eau bouillante, et laissez reposer jusqu’ a ce que l’eau soit complètement bue.
Ajoutez alors le reste des ingrédients, et faites cuire à feu doux 20 minutes environ en mélangeant régulièrement.
Vous devez obtenir un mélange crémeux et pas trop compact, car cela va continuer à épaissir en refroidissant.
Versez dans des ramequins et laissez refroidir.

riz-au-lait-curcuma

Mes idées pour un apéro rapide mais épatant

Je crois qu’avec le brunch, l’apéro est mon repas préféré certes ce n’est pas un repas à la base, plutôt une entrée en matière, mais j’aime tellement picorer toutes ces gourmandises salées que je pourrais m’en gaver et zapper le plat et le dessert… Si vous aussi vous aimez servir de jolis apéros bien appétissants mais n’avez pas trop envie de vous casser la tête, voici mes recettes qui ont un très bon rapport temps/ résultat : rapides à faire mais elles en jettent!

Rondelles de concombre fromage frais

toasts-concommbre-chevre

 Rouleaux à la tapenade et tomaterouleaux-apero-tomate-tapenade-4

 Mini croque-dogs apéro

croque-dogs-2

Crackers au cheddar et tomato relish

crackers-cheddar-tomato-relish

Tartinade aux œufs et anchois

tartinade-anchois-suede-gubbrora

Pains polaires au fromage de brebis

mini-sandwich-concombre-3

Cannelés à la figue et au fromage de brebis

canneles-figue-brebis

Tartine aux figues, roquefort et noix

tartine-figue-roquefort-noix-2

Rillettes de sardines à la japonaise & rillettes de saumon

rillettes-thon-sardine

 Mini cakes bleu miel romarin

cake-bleu-noix

 Magret séché au piment d’Espelette

magret-seche-espelettte

Pois chiches grillés

pois-chiches-grilles-2

Barquettes au fromage et herbes fraîches

barquette-feta-menthe-3

Yakitori de canard au poivre sansho

Les yakitori sont des brochettes grillées traditionnellement réalisées avec du poulet mariné dans une sauce teriyaki. C’est un grignotage très populaire à l’apéritif au Japon, où on trouve des restaurants à yakitori partout, mais aussi des yakitori bars.
Les Yakitori peuvent être servis à table, mais dans les bars ils sont simplement consommés comme accompagnement de l’apéro. Les japonais aiment sortir boire un verre après le travail, et il parait que les bars à yakitori sont parmi les endroits les plus populaires pour sortir.
Beaucoup de yakitori bars cuisent leur poulet sur un gril de charbon de bois, et les odeurs savoureuses de viande grillée et de fumée se diffusent dans la rue et attirent  les clients… Je n’ai pas encore pu le vérifier par moi-même, mais visiter le Japon est mon rêve donc j’espère aller tester ça par moi-même un jour !

Pour ceux qui comme moi n’ont pas la chance de vivre au Japon, mais aiment manger des yakitori de temps à autre, je vous propose de faire vos yakitori vous mêmes. C’est très simple à faire, et vraiment délicieux! Faites vos yakitori sur un barbecue si vous le pouvez; c’est comme ça qu’ils sont meilleurs. Sinon, la recette que je vous propose se réalise très facilement à la poêle.
brochette-yakitori-2

Pour donner une autre dimension à ce classique  de la gastronomie japonaise, je vous propose de réaliser aujourd’hui des yakitori de canard! Le canard a une viande bien grasse et savoureuse qui se prête très bien à la cuisson grillée et à la sauce légèrement sucrée des yakitori.

Pour apporter une touche vraiment surprenante à ces brochettes, j’ai choisi de les saupoudrer de poivre sansho du Japon. Le poivre sansho est une épice vraiment très particulière. On ne devrait même pas l’appeler poivre tant sa saveur est éloignée des autres poivres! Ces petites baies vertes ont une saveur citronnée et mentholée vraiment délicieuse et qui se marie à la perfection avec la cuisine asiatique.

Si vous n’avez jamais testé cette épice, vous pouvez la découvrir chez David Vanille, un découvreur d’épices qui l’a dénichée et ramenée spécialement pour nous! Je peux vous dire que la qualité de ses épices est bluffante et que je je vais désormais mettre de ce poivre un peu partout!
  brochette-yakitori-3
P.S. : Si vous voulez faire un menu à thème vanille, accompagnez ces brochettes de ma purée à la vanille!

Yakitori de canard au poivre sansho

  • 400 g d’aiguillettes de canard
  • 10 cl de sauce soja
  • 3 gousses d’ail
  • 1 à 2 cm de gingembre selon le piquant désiré
  • 1 c. à s. de sucre
  • 2 c. à s. de miel
  • 2 c. à s. de mirin ( vinaigre japonais)
  • 1 c. à  s. de poivre sansho du Japon

Mélangez tous les ingrédients de la sauce : l’ail haché, le gingembre râpé, la sauce soja, le miel, le vinaigre, le sucre.
Disposez les aiguillettes dans un plat large et peu profond puis versez la marinade par dessus et mélangez pour que la marinade soit bien répartie sur la viande.
Couvrez de film alimentaire et laissez mariner au frais pendant 2 à 3 heures.

Égouttez les aiguillettes, récupérez la marinade dans un bol. Coupez les aiguillettes en deux dans le sens de la longueur afin d’obtenir deux fines moitiés d’aiguillettes.
Piquez-les sur des pics à brochettes en piquant par alternance la viande pour obtenir des « vagues ». Mettez à la suite deux 2 moitiés d’aiguillette par brochette.
Recouvrez légèrement de sauce et poivrez généreusement à l’aide du poivre sansho.

Faites chauffer une grande poêle ou un grill.
Disposez les brochettes, et laissez griller sur feu moyen environ 5 minutes.
Lorsque la première face est bien colorée, retournez-les et poursuivez la cuisson. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des brochettes.
Dans une petite casserole, faites chauffer le reste de marinade afin qu’elle réduise et devienne sirupeuse.
Pour le service, remettez un tour de moulin de poivre sansho et accompagne avec la sauce.
brochette-yakitori

Mes idées de cadeaux gourmands pour Noël

A Noël, quoi de plus agréable pour vos proches que de recevoir des cadeaux faits maison ? Bon peut-être une nouvelle voiture, un kitchen aid ou de quoi solder le crédit de la maison certes. Mais à part ça, je suis sûre qu’ils adorent tous les cadeaux gourmands! Biscuits sablés, sel parfumé, confits en tous genres… Emballez le tout dans un un joli paquet décoré, vous ferez des heureux autour de vous, notamment parmi les plus gourmands!

Vous n’avez pas beaucoup de budget? Pas de souci! Tout est possible avec les cadeaux gourmands, et la majorité sont réalisées à partir d’ingrédients de base! Il vous suffit de composer votre panier en fonction de votre budget mais aussi du temps dont vous disposez! Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin : ce n’est même pas la peine d’être un cordon bleu, la plupart des recettes sont ultra simples !

Alors, pour faire plaisir et vous faire plaisir en les réalisant, découvrez ici toutes mes idées pour remplir vos paniers gourmands!

Des biscuits

Amaretti
Crinkles au citron vert
Fiorentini ou florentins
Sablés chocolat blanc et blé soufflé
Ozne aman
Bredele zimsterme
Rochers coco

crinckles-citron-vert

Des cookies

Cookies aux raisins et noisettes
Cookies banane céréales
Cookies aux pépites de chocolat sans oeuf
Cookies aux baies de  goji et sucre de coco
Cookies au Nutella

cookies-nutella

Des chocolats et gourmandises

Chocolat noir aux noix grillées
Reese peanut butter cup
Nuages croustillants au chocolat
Des cuillers pour chocolat chaud
Ecorces de clémentines confites

 bark-noix

Des confitures

Pâte à tartiner au caramel au beurre salé
Confiture de clémentines à la cannelle
Confiture de patates douces

confiture-patates-douces-3

Des confits et chutneys

Confit d’oignons rouges

 confit-oignon-rouge-2

Des boissons

Sirop de rhubarbe
Sirop de concombre
Sirop de bonbons à la violette

 sirop-concombre-2

Vin chaud à l’ananas

Le vin chaud est une boisson d’origine européenne à base de vin rouge infusé dans des épices. Il est servi (comme son nom l’indique) chaud, avec ou sans alcool. C’est une boisson traditionnelle pendant l’hiver par chez nous, surtout autour de la période de Noël.
Cependant je me demande pourquoi le vin chaud n’est-il pas disponible plus longuement? C’est une boisson parfaite pour se réchauffer quand les soirées sont froides et franchement dans le nord, le froid c’est d’octobre à avril!
Ce que j’aime dans le vin chaud en plus de son bon goût d’épices et de son côté réconfortant, c’est qu’il est facile à faire… Un bon vin chaud a besoin de mijoter, mais au delà de ça il n’y a vraiment pas de travail! Hé oui, quand on voit les grosses marmites bouillonnantes sur les marchés de Noël, on imagine qu’un vin chaud doit prendre  des heures et des heures à préoarer, mais en réalité il est rapide et facile à faire à la maison!
Dans les grandes lignes, il suffit d’amener à ébullition une bouteille de vin avec une orange et quelques épices puis laisser mijoter, et c’est bon, vous pouvez boire! Vous pouvez bien sûr, laisser mijoter moins longtemps si vous êtes pressés, simplement les saveurs seront un peu moins diffusées et votre maison sera moins parfumée.
vin-chaud-ananas-3
Cette recette n’est pas la plus traditionnelle qui soit, elle inclut notamment du jus d’ananas qui renforce le côté sucré du vin chaud. J’en avais réalisé une plus classique avec des clémentines il y a quelques temps, vous pouvez la retrouver ici si vous préférez. N’hésitez pas à varier les assaisonnements et même les fruits comme vous le souhaitez.
 vin-chaud-ananas-2

Vin épicé à l’ananas

  • 20 cl d’eau
  • 50 cl de jus d’ananas
  • 20 cl de jus d’orange
  • 3 c. à s. bombées de miel liquide
  • 9 clous de girofle
  • 1 c. à s. de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • 1 bouteille de vin rouge

Mettez tous les ingrédients sauf le vin dans une grande casserole, avec un couvercle, et faites mijoter pendant 2 heures, à feu moyen, en remuant une ou deux fois.

Baissez le feu très doux, retirez le couvercle et attendez que le mélange de jus arrête de faire de gros bouillons. Ajoutez alors la bouteille de vin rouge et laissez chauffer jusqu’à atteindre la bonne température pour consommer. Servez immédiatement, ou réservez et réchauffez 5 minutes quand vous souhaiterez en boire.

vin-chaud-ananas

Source d’inspiration :

Spiced Wine for Imbolc