Archives de catégorie : Gâteaux

Gâteau aux fraises tagada

Pour la Saint-Valentin, j’aime proposer des repas sur le thème de la couleur rose. J’avais notamment proposé  une soupe de betterave et chou rouge,  un cocktail rose girly ou des burgers roses. Entre nous, je ne fête pas vraiment la Saint Valentin à la maison, mais pour moi, toutes les excuses sont bonnes pour réaliser un bon repas et surtout un bon gâteau… 
Mon homme est très bon public et toujours content quand j’en réalise un. Je me rends compte que celui-ci pourrait tout aussi bien convenir pour un goûter d’anniversaire d’enfants, c’est vous qui voyez à quelle occasion vous choisirez de le préparer, en tout cas il est délicieux!
 
 
La recette me vient du blog Il était une fois la pâtisserie, un très beau blog aux recettes souvent assez élaborées, mais celle-ci est très simple. C’est un gâteau type gâteau yaourt, mais bien parfumé car il y a une belle quantité de bonbons dedans. J’ai utilisé de la levure colorée pour renforcer la couleur du gâteau, mais de la levure normale conviendra très bien également. Si vous voulez une couleur éclatante et bien chimique, ajoutez un peu de colorant rouge à la pâte.
 
Je ne suis pas très branchée bonbons en général, mais je trouve sympa le parfum des fraises, et c’est une chouette idée pour finir le paquet plutôt que de le grignoter tel quel devant la télé ! Bref, que vous ayez un compagnon ou des enfants gourmands, ce gâteau devrait faire sensation et il est ultra simple, alors lancez-vous !
 
  

Gâteau aux fraises tagada

 
Pour 8 personnes
 
  • 250 g de fraises tagada
  • 2 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • 130 g de beurre 
  • 3 œufs
  • 150 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique colorée rose
  • 1 pincée de sel 
  • Quelques copeaux de chocolat blanc
 
Réservez 6 fraises tagada pour la déco et placez les autres et la crème dans une casserole. Faites cuire à feu moyen jusqu’à ce que les fraises soient fondues.
 
 
Ajoutez le beurre et laissez-le fondre. Incorporez les œufs un à un tout en fouettant.
Dans un récipient, mélangez la farine, le sel et la levure. 
 
 Mélangez ensemble les deux préparations, puis versez le tout dans un moule à cake beurré et fariné. 
 
 Laissez reposer la pâte 45 minutes au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 180°C et enfournez pour 45 minutes.
Vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau au centre du gâteau. Elle doit ressortir sèche. Dans le cas contraire, enfournez de nouveau quelques minutes en plaçant une feuille de papier aluminium sur le dessus du cake afin qu’il ne noircisse pas.
 
Décorez avec les fraises tagada restantes et râpez un peu de chocolat blanc par dessus.
 
 
Source d’inspiration : 

Fondants au Nutella (4 ingrédients)

Je ne sais pas vous, mais moi j’évite au maximum d’acheter du Nutella et toutes les autres préparations à tartiner. D’abord, parce que ça ne contient pas grand chose de très bon pour ma ligne, ensuite parce que quand j’en ai, je ne peux pas m’empêcher de taper dans le pot à la cuiller, et en prime parce que je ne petit-déjeune pas donc je n’en ai pas franchement l’utilité. Mais allez savoir pourquoi, j’en ai quand même plein mes placards! Il y a les rescapés de la chandeleur, il y a les cadeaux, les paniers gourmands en tous genres, ceux que je reçois dans des box…

Pour ne pas être tentée de tout manger à même le pot, j’essaye au maximum de cuisiner ces pâtes à tartiner en tous genres. Ça donne des gâteaux ultra gourmands, mais moins culpabilisants puisqu’on les partage avec tout le monde!

Alors quand j’ai vu des petits fondants au Nutella avec seulement 4 ingrédients, j’ai vu une occasion de dégommer un pot et de faire un peu de place sur mes étagères… Enfin, si vous saviez tout ce qu’elles contiennent ces étagères, ce n’est pas avec un pot que je vais libérer de la place mais bon, c’est toujours ça de pris…

Bref, je vous l’annonce tout de suite, cette recette c’est du lourd, du très lourd ! Tout ce que je peux vous dire c’est que ces petits gâteaux individuels ont été dévorés ! Leur texture est vraiment parfaite, ce sont de vrais fondants au chocolat comme on les aime. Si vous aimez le Nutella et les recettes simples qui en jettent un max, alors, cette recette est pour vous.

La recette est on ne peut plus simple. On bat les œufs, on ajoute le Nutella, la farine, les noisettes, on fait cuire et tout le monde se régale! Que dire de plus pour vous convaincre? N’attendez plus ! Cette recette deviendra assurément l’une de vos classiques!

P.S. : Si vous avez encore du Nutella à utiliser après ça, essayez mon brownie au Nutella!

Fondants au Nutella (4 ingrédients)

  • 300 g de Nutella
  • 2 oeufs
  • 130 g de farine
  • 50 g de noisettes grossièrement concassées

Préchauffez le four à 180°C. Couvrez des moules à muffins de papier sulfurisé. dans un bol, mélangez le Nutella et les œufs. Ajoutez alors la farine et mélangez. Déposez le mélange dans 6 moules à muffins et saupoudrez les noisettes grossièrement concassées par dessus.

Laissez cuire 15 à 18 minutes, jusqu’à ce que le dessus ait pris et craquelle un peu sur les bords. Un cure dents planté au centre doit ressortir encore un peu couvert de chocolat. Sortez du four et laissez refroidir 5 minutes avant de démouler et laissez refroidir totalement.

Source d’inspiration :

https://cupofjo.com/2014/02/four-ingredient-nutella-brownies/

Crousti moelleux aux pommes et cidre

Quel est votre type de gâteau préféré? Moi qui aime tester toutes sortes de gâteaux improbables, je dois avouer que quand je pose la question à mon homme, il me répond en général « un gâteau aux pommes ». Cela a un côté frustrant quand on aime tester des recettes un peu folles, mais en y regardant de plus près, il y a déjà beaucoup à faire rien que sur le thème du gâteau aux pommes. On peut le décliner du plus simple au plus raffiné, avec de la compote, en mettant les fruits dessus, dedans… J’ai déjà à mon actif la tarte amandine aux pommes, le crumble pommes rhubarbe et le pudding chômeur aux pommes par exemple. 
 
J’ai reçu récemment du cidre de la marque Kerné, grâce à Pierre du site  » Cuisine à l’Ouest« . La cidrerie propose 4 gammes de cidre IGP pur jus et artisanaux. J’ai choisi pour cette recette du cidre brut traditionnel. Je l’ai goûté tel quel avant de décider de ce que j’en ferais en cuisine, et c’est à mon goût le meilleur cidre que j’aie eu l’occasion de goûter. J’ai pourtant eu l’occasion de tester des cidres fermiers de très bonne qualité lors de vacances en Normandie mais celui-ci… Quel goût de pommes il a, il est incroyable! Je me suis donc dit que je pourrais l’utiliser dans un gâteau aux pommes de façon à parfumer l’ensemble du gâteau de sa délicieuse saveur.
 
J’ai créé cette recette en m’inspirant de recettes déjà faites par le passé avec du jus de fruit que j’ai substitué par le cidre, j’ai croisé les doigts et… la magie a opéré!
 
 
Ce gâteau respire la pomme à plein nez, à la fois grâce aux dés de pommes glissés dedans, et bien sûr   par la pâte délicatement parfumée grâce au cidre… On reconnait littéralement son goût à chaque part de gâteau. Jetez un coup d’œil sur le dessus du gâteau. Il a le look rustique des crumb cakes, je trouve que cela rend tout bon gâteau encore meilleur, et ici ça n’a pas raté!
 
Ce gâteau au cidre de pommes est le genre de gâteau que vous devez savourer en prenant votre temps l’après-midi avec une bonne tasse de thé ou de café, ou pourquoi pas, un verre de cidre? 
 
Racontez-moi, quel est votre type de gâteau préféré? 
 
  

Crousti moelleux aux pommes et cidre

 Pour le crumble
 
  • 80 g de beurre mou
  • 65 g de sucre
  • 60 g  de farine
  • 60 g de poudre d’amandes
  • 15 g de flocons d’avoine
  • 20 g de noix émincées
  • 30 g de raisins secs

Pour le cake

  • 200 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 25 cl de cidre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure
  • 3 pommes
 
 
Épluchez et coupez les pommes en dés.
 
Mélangez le beurre mou, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez la farine, les flocons d’avoine, la poudre d’amandes et les noix grossièrement concassées.
 
Mélangez grossièrement jusqu’à avoir des « morceaux de pâte » friables type crumble.
 
Placez ce crumble au frigo pendant le reste de la recette.
 
Préparez le gâteau. Préchauffez le four à 180°C.
 
Faites fondre le beurre. Mélangez la farine, le sucre, le sucre vanillé et la levure.
Ajouter petit à petit le beurre fondu puis le cidre. Ajoutez 2/3 des pommes et les raisins secs et mélangez. 
Versez dans un moule rond à gâteaux préalablement beurré et fariné puis déposez le reste des pommes par dessus. 
Enfournez pour 15 minutes à 180°C.
 
Au bout des 15 minutes de cuisson, sortez le moule du four, émiettez et répartissez le crumble sur le cake. Remettez au four et poursuivez la cuisson environ  15 minutes. Surveillez régulièrement car le crumble doit cuire mais pas brûler, couvrez d’une feuille de papier aluminium si nécessaire.
 
Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche. Une fois tiède, coupez en parts et servez.
 

Brownie au spéculoos

Je ne sais pas si c’est parce que je vis près de la Belgique, mais je suis fan de spéculoos. L’été il y a des parfums plus adaptés bien sûr mais dès le retour de l’automne, je me régale des saveurs épicées de ces petits biscuits.
Le spéculoos est un biscuit traditionnel, consommé lors de l’avent et plus particulièrement lors de la fête de saint Nicolas en Belgique, aux Pays-Bas, dans l’ouest de l’Allemagne et dans le nord de la France. Ce biscuit était traditionnellement en forme de saint Nicolas mais désormais, on en trouve avec d’autres formes tout au long de l’année, par exemple pour accompagner le café dans les brasseries et restaurants.
Le mélange est propre à chaque marque bien sûr, mais globalement les spéculoos contiennent de la cannelle, du gingembre, clous de girofle, cardamone, de la noix de muscade t du poivre. Normal que je les aime quoi!
Je dois avouer que je suis aussi ultra fan de la pâte de spéculoos, cette gourmandise et ultra addictive et dangereuse pour la ligne. Hé bien, ce gâteau est tout à fait démoniaque puisqu’il réunit à la fois des biscuits et de la pâte de spéculoos! C’est pour vous dire que le spéculoos est à 100% présent! Avec ce gâteau, vous pourrez donc liquider le vieux stock de spéculoos qui traîne au fond de votre placard et que personne ne veut finir… Le top quoi!

Ce gâteau embaume toute la maison d’une délicieuse et suave odeur d’épices et de chocolat lors de la cuisson, il y a de quoi avoir envie de se jeter dessus dès la sortie du four !
Au final, j’ai trouvé ce brownie super bon, on sent très bien le goût de spéculoos. Je tiens là une recette idéale pour les goûters d’hiver!


  
P.S. : Si vous êtes vous aussi fan de spéculoos, essayez aussi ce blondie au galak et spéculoos!!

 Brownie au spéculoos

  • 200 g de chocolat noir
  • 85 g de beurre
  • 85 g de cassonade
  • 95 g de farine
  • 3 œufs
  • 150 g de Spéculoos
  • 4 c. à s. de pâte de spéculoos

Préchauffez le four à 160°C.

Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes.
Ajoutez les œufs,  la cassonade, puis la farine. Mélangez bien.
Ajouter la pâte de spéculoos et mélangez à nouveau.
Casser les spéculoos en gros morceaux et incorporez-les à la pâte, tout en en réservant quelques-uns pour la décoration.
Verser la préparation dans un moule recouvert de papier sulfurisén.
Parsemer les morceaux de biscuits restants sur la pâte.

Enfournez pour 20 à 25 minutes, le gâteau doit être pris mais rester fondant.
 

Cake citron, pavot et mascarpone

Je pense que vous avez compris ces derniers temps que je suis devenue une grande fan de citron. Il fut un temps où j’avais du mal à penser à autre chose qu’à un gâteau au chocolat, mais cette ère est révolue! Je trouve que le parfum du citron est absolument délicieux en pâtisserie, et je ne me lasse pas de chercher de nouvelles façons de le préparer!

J’avais par exemple adoré ce délicieux et très simple gâteau fondant au citron qui est l’une des recettes les plus populaires de ce blog, ou ce gâteau russe qui utilise des citrons entiers qui a son petit succès à chaque fois que je le sers.

Donc, vous l’avez deviné, si je vous sors aujourd’hui une autre spécialité au citron, c’est qu’elle m’a drôlement plu. C’est un gâteau dont les ingrédients sont globalement basiques, du sucre, du beurre et de la farine, il n’y a que le mascarpone qui sorte un peu du lot. C’est d’ailleurs l’ingrédient secret qui apporte son moelleux à l’ensemble! Ce gâteau est à la fois léger et bien humide, bref, délicieux!

En plus, ce gâteau est incroyablement simple à faire. Vous pouvez simplement tout mélanger dans votre robot ménager, et c’est tout ce que vous avez à faire! Si vous ne disposez pas d’un robot, pas de problème, il suffit vous de tout mélanger à la main, ça vous fera les muscles!

Si vous voulez très simplement donner un air plus sophistiqué à ce cake, déposez de belles fraises sur le dessus, ou mélangez des myrtilles directement dans la pâte.

Cake citron, pavot et mascarpone

  • 3 jaunes d’œufs + 1 œuf entier
  • 200 g de sucre
  • 125 g de beurre
  • 200 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 citrons bio
  • 3 c à s. de graines de pavot
  • 180 g de mascarpone
  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C.

Dans le bol du robot ou dans un saladier, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux.

Ajoutez petit à petit la farine et la levure. Incorporez le mascarpone en alternance avec la farine. Faites fondre le beurre au micro-ondes puis ajoutez le beurre fondu au mélange, ainsi que le sel et les graines de pavot . Fouettez bien pour obtenir un mélange homogène. Ajouter le zeste de l’un des citrons et le jus des 2 citrons . Mélangez.

Chemisez un moule à cake avec du papier sulfurisé et versez la pâte.

Enfournez pour 45 à 55 minutes. Pour savoir si le cake est cuit, testez la cuisson avec la lame d’un couteau. Elle doit ressortir sèche.

Source d’inspiration :

Avec cette recette au citron, je participe à Cuisinons de saison !

Napolitain

Aujourd’hui c’est mon anniversaire! Je n’arrive pas vraiment à croire que je suis aussi vieille… Je crois que j’ai un syndrome appelé la peur de vieillir, je me trouve extrêmement vieille depuis mes 28 ans et ça ne fait qu’empirer chaque année évidemment.
D’ailleurs, cet article est programmé et pendant que vous le lirez, je serai certainement en train de pleurer seule dans mon lit ou de prendre un rendez-vous pour un ravalement de façade complet!
Bon, j’exagère, peu importe les années qui passent, j’adore recevoir et j’adore fêter mon anniversaire! Je n’ai pas honte de dire que j’aime avoir un beau gâteau, et aussi être couverte de cadeaux… Oui oui, COUVERTE, ce qui fait que théoriquement si je grossis dans les années à venir, il faudra m’offrir de plus en plus de cadeaux pour me couvrir!
Je fêterai ce week-end mon vieillissement avec ma famille, mais en attendant, pour marquer ce jour, je vous offre un bout de gâteau virtuel!
J’ai voulu vous proposer un gâteau qui ne me ressemble pas beaucoup, disons qu’il est un peu plus sophistiqué que ceux que je fais à mon habitude, vous vous rendez-compte, il y a des étages, un exploit pour moi… Mais en réalité, il reste très simple à faire, et c’est un gâteau qui a le goût de l’enfance, il me rappelle les petits napolitains individuels que l’on avait parfois pour le goûter à l’école…  En tout cas, ce gâteau était délicieux, en plus de très bien présenter, alors n’hésitez pas à vous lancer!

Napolitain

Pour le gâteau

  • 250 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 200 g de sucre blond
  • 200 g de beurre fondu
  • 4 œufs
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 1 c. à s. rase de cacao en poudre
  • 1 pincée de sel

Pour la ganache au chocolat

  • 150 g de chocolat noir
  • 12 cl de crème fraîche liquide

Pour le glaçage

  • 100 g de sucre glace
  • 2 c. à s. de crème liquide entière
  • Vermicelles au chocolat

Dans le bol du robot, fouettez les œufs, le sucre et la pincée de sel. Ajoutez le beurre fondu, puis la farine et la levure et mélangez bien. Divisez la pâte en 2/3, 1/3. Dans la plus grande partie, ajoutez de l’arôme vanille et dans l’autre ajoutez le cacao en poudre.

Verser les pâtes dans 3 moules de taille identique ( ou alors faites-le en 3 fois) pour former 3 rectangles (2 blanc, 1 noir) sur sur 1 cm d’épaisseur. personnellement ayant 3 moules de tailles identiques, Enfourner à four préchauffé à 180°C environ 12 minutes. Démoulez les gâteaux sur une grille et laissez refroidir.

Réalisez la ganache en faisant chauffer la crème liquide et ajoutez-y le chocolat noir haché hors du feu, mélangez jusqu’à ce que la ganache soit bien lisse et homogène. Laissez refroidir.

Pour le glaçage, mélange le sucre glace et la crème. Réservez.

Pour le montage, déposez un premier cake vanillé, nappez-le généreusement de ganache, déposez dessus le  cake cacao, nappez de nouveau de ganache puis déposez dessus le dernier cake vanillé.

Verser le glaçage sur le dessus en l’étalant soigneusement. Parsemez de vermicelles au chocolat sur le dessus.

Mettez au frais quelques heures pour que la ganache prenne avant de découper le gâteau.

 

Source d’inspiration :
http://mymignardise.fr/napolitain-maison/

Spécialité russe : gâteau au citron lymonik

Je ne sais pas vous, mais moi après un voyage, j’aime prolonger mon plaisir et mes souvenirs de toutes les façons possibles, notamment par la lecture, la musique, les films ou la gastronomie. Cette année vous le savez peut-être, je suis partie en Russie.
Côté lecture, je n’ai pas trouvé mon bonheur dans les classiques russes, trop coriaces pour moi qui dors en général après 2 pages d’un roman. Je me suis rabattue sur des livres jeunesse non pas russes, mais dont l’histoire prend place en Russie : L’étoile de Kostia et Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous. Le premier relate la vie d’adolescents vivant à Moscou à l’époque de Tchernobyl, le second relate l’histoire d’un petit garçon qui part en Russie à la recherche de son ami immigré parti précipitamment.
Côté musique, je me suis fait une compilation souvenir de tout ce que j’ai entendu là-bas dans les bars, restaurants… Je la partage juste en dessous, si vous l’écoutez vous serez surpris de constater qu’elle contient peu de chansons russes, car finalement j’en ai peu entendu là-bas. Par contre, j’ai remarqué que la pop rock rétro anglaise a beaucoup de succès en Russie, pour mon plus grand bonheur.
Côté films, je n’ai pas encore creusé la question, si vous connaissez des films russes ou se passant en Russie, je suis preneuse, car ma culture sur le sujet se limite au dessin animé Anastasia!
Côté gastronomie, je rentre de Russie avec mille souvenirs, ce pays prend je crois la place de celui où je me suis le plus régalée en voyage, détrônant les États-Unis et la Chine qui avaient pourtant placé la barre haut! J’ai investi dans un livre de cuisine russe (en anglais, faut pas charier) et je vous partagerai prochainement d’autres trouvailles.
Je commence avec une recette sucrée que j’adore, bien que je doute qu’elle soit extrêmement traditionnelle. Elle vient d’un livre de cuisine russe, mais je ne vais pas vous mentir, je n’en ai vu nulle-part dans les restaurants quand j’étais là-bas. Peut-être est-ce plutôt une recette que l’on cuisine en famille! Peu importe, car elle est délicieuse !
Par erreur, j’ai mis moins de sucre que dans la recette d’origine, mais c’était tellement délicieux et acidulé que je vous la partage telle je l’ai faite.
Si vous êtes vraiment un bec sucré, vous savez que vous pouvez aller jusqu’à 200 g de sucre, mais à mon goût ce n’est vraiment pas nécessaire !
Pour un menu russe, servez cette salade Olivier et ces belyachi!
 

Lymonik

  • 250 g de crème fraîche
  • 115  g de beurre fondu
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 200 g de farine
  • 2 petits citrons
  • 130 g de sucre
  • 1 jaune d’œuf
  • Sucre glace pour le service
Dans un bol moyen, mélangez la crème avec le bicarbonate de soude. Ajoutez le beurre fondu, remuez le tout ensemble. Commencez à ajouter de la farine 50 g  à la fois. Lorsque vous atteignez 150 g, jugez si la pâte ne colle pas sur vos mains. Si elle colle, ajoutez encore de la farine. Si elle ne colle pas, vous pouvez vous arrêter là. La pâte doit être molle et flexible, facile à travailler.
Mélangez bien la pâte. Coupez deux morceaux égaux, filmez-les et réservez-les au frais.
Coupez les citrons en petits morceaux en éliminant les pépins. À l’aide d’un robot culinaire, mixez les morceaux de citron en tout petits morceaux. Vous pouvez également couper le citron en petits morceaux avec un couteau. Si vous utilisez un robot, assurez-vous de ne pas trop mixer le citron, il doit garder de la matière, pas devenir une bouillie Ajoutez le sucre et mélangez.
Préchauffez le four à 175° C. Prenez la moitié de la pâte et étalez-la sur le fond de votre moule.
Versez le mélange au citron au milieu de la pâte et étalez-le uniformément.
Sur une surface propre, étalez la deuxième moitié de la pâte et la placez-la soigneusement sur la première, en couvrant bien la garniture au citron. Soudez les bords de la pâte du haut avec celle du bas en appuyant dessus.
Battez le jaune d’œuf et badigeonnez-le à l’aide d’un pinceau sur la pâte. À l’aide d’une fourchette, faites des stries sur la surface de la tarte.
Placez la tarte au four pendant environ 30 minutes ou jusqu’à ce qu’elle ait une belle couleur dorée.
Laissez tiédir avant de démouler, saupoudrez du sucre glace et servez tiède ou bien froid.
Source d’inspiration :

Gâteau au chocolat au vin rouge

Si j’aime beaucoup parfois boire de la bière à l’apéro en bonne nordiste que je suis, je bois un peu moins de vin. Le problème du vin est qu’il a moins de succès chez nous et qu’une fois la bouteille ouverte, personne n’a envie de la finir… C’est dommage car parfois à l’apéritif ou pour accompagner du fromage, un bon verre de vin est parfait! Il faudrait trouver de petites bouteilles individuelles, ou un moyen de garder le vin ouvert plus longtemps…
Enfin bon, quand l’envie d’un verre de vin se fait sentir, je me dis que si le fond de la bouteille nous reste sur les bras, elle pourra toujours finir en cuisine. Le vin blanc est un classique notamment dans le risotto, et le rouge fait des merveilles dans pas mal de plats en sauce!
Cette fois j’ai eu envie d’une recette un peu plus osée et surprenante. J’ai donc tenté le vin rouge dans un gâteau au chocolat ! À l’instar de la bière, le vin rouge se marie parfaitement avec le chocolat, auquel il donne une profondeur supplémentaire. Ce gâteau n’utilise pas du sucre blanc, mais on le sucre à la confiture de fruits rouges, qui n’est pas reconnaissable mais apporte encore une dimension à la saveur du chocolat!
Avis aux amateurs, avec ce gâteau vous allez faire des heureux !
  

Gâteau au chocolat au vin rouge

  • 150 g de farine de blé entier
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 150 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  •  5 c. à s. d’huile de tournesol
  • 100 g de confiture de fruits rouges
  • 25 cl de vin rouge
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 40 g de cacao en poudre non sucré
Préchauffez le four à 160° C.
Mélangez tous les ingrédients secs dans un bol. Dans un second bol,  mélangez le vin rouge, la confiture et l’huile. Versez les ingrédients humides sur les ingrédients secs et mélangez bien.
Verser la pâte dans un moule couvert de papier sulfurisé. Faites cuire au four pendant 45 à 50 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.
Laissez le gâteau refroidir totalement sur une grille avant de le couper.
Source d’inspiration :
http://www.lovefoodeat.com/red-wine-chocolate-cake-100-whole-wheat-vegan-refined-sugar-free/

Tiramisu aux fraises et framboises

Des fraises! Des framboises ! Youpi! Nous sommes en plein dans la période des fruits rouges et je dois dire que je m’en donne à coeur joie… Qui n’aime pas les fraises, le fruit emblématique de la fin du printemps et du début de l’été? Les fraises sont tout simplement irrésistibles, je ne connais vraiment personne qui puisse dire honnêtement qu’il peut résister à une fraise mûre et juteuse. Bon, je dois avouer que jusqu’à il y a quatre ou 5 ans, j’étais cette personne. Je n’arrivais pas à apprécier ce fruit que je trouvais trop acide! Je n’arrivais à les manger que noyées dans le sucre et du coup je ne voyais pas vraiment l’intérêt!
Mais avec le temps, mes goûts ont changé et maintenant j’adore les fraises! Cette année, j’attendais impatiemment leur arrivée au retour des beaux jours en pensant à de nouvelles façons de les utiliser! A cette période de l’année, nous avons des fraises au réfrigérateur presque tout le temps, cela fait un dessert léger et qui plait à tout le monde, petits comme grands.
Mais venons-en à ce tiramisu à la fraise et à la framboise.
Si vous avez suivi ce blog pendant un certain temps, vous avez peut-être remarqué que je suis vraiment fan de  tiramisu en tous genres. J’aime l’original délicieux et un peu riche, mais j’aime aussi les variations comme le  tiramisu au caramel au beurre salé ou le chaï tiramisu. Il était maintenant temps de l’essayer avec des fruits rouges et je ne regrette pas d’avoir essayé car il est délicieux!
Je me suis inspirée d’une recette de Christophe Felder trouvée sur le blog « c’est ma fournée », dans laquelle on réalise son coulis de fruits et on colore soi-même du sucre pour décorer l’ensemble, c’est très rigolo à faire et le résultat est très joli! Il est d’abord rouge bien vif, puis s’éclaircit en séchant, mais au contact de l’humidité de la crème il retrouvera des couleurs.
J’ai fait quelques modifications, j’ai notamment choisi de marier la framboise à la fraise car je trouve que ces deux fruits se marient très bien ensemble!
  

 Tiramisu aux fraises et framboises

Pour 2 verrines
  • 175 g de fraises
  • 1 œuf moyen à température ambiante
  • 150 g de mascarpone
  • 40 g de sucre en poudre
  • 3 biscuits à la cuiller

Pour le coulis

  • 100 g de framboises
  • 3 c. à s. de jus de citron
Pour le sucre coloré
  • 40 g de sucre en poudre
  • 3 gouttes de colorant alimentaire rouge
Commencez par faire le sucre coloré.
Pour cela, ajoutez quelques gouttes de colorant dans le sucre en poudre, et mélangez bien. Attention : il ne faut pas que le sucre fonde : mettez très peu de colorant.
Laissez sécher le sucre à l’air libre.
Séparez le blanc du jaune.
Versez 25 g de sucre sur le jaune et faites bien blanchir au robot. Ajoutez le mascarpone et battez encore un peu. Réservez.
Battez le blanc en neige  ferme puis ajoutez les 25 g de sucre restant.
Versez le mascarpone sur le blanc en neige et mélangez délicatement.
Montez les verrines : mettez des demi fraises tout le tour, puis 1 cuiller à soupe de crème, 1/2 boudoir, 1 cuiller à soupe de crème, 1 boudoir, 1 cuiller à soupe de coulis, les fraises restantes hachées, et enfin, couvrez de la crème restante.
Réservez au frais au moins 2 heures, saupoudrez de sucre à la dernière minute.
Source d’inspiration :
http://www.cestmafournee.com/2015/04/le-tiramisu-aux-fraises-de-christophe.html

Crumb cake nectarines, abricots et amandes

Le temps a été incroyable les derniers jours de mai, à tel point que nous en avons profité pour faire un pique-nique dans les dunes belges pour l’anniversaire de mon homme.  Le temps était magnifique, cela arrive même en Belgique, nous avons trouvé un endroit en pente à l’ombre, bien installés et bien sûr, j’avais emmené un festin à la Bree Van de Kamp dont nous n’avons pas réussi à manger le quart! Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours peur de manquer et je prévois dix fois trop pour les pique-niques, les apéros et les barbecue. Pendant 3 jours, nous avons mangé à tous les repas les salades que j’avais faites pour ce jour-là!
Lorsque j’essayais de choisir le gâteau parfait pour ce petit repas à l’extérieur, je me suis dit qu’il était indispensable que celui-ci soit facilement transportable, et qu’il fasse bon usage des fruits d’été. L’idée est vite née car j’avais des abricots et des nectarines dans mon panier de fruits! Mais les abricots étant parfois acides, j’ai voulu les préparer dans un gâteau doux et sucré pour contrebalancer leur acidité potentielle. C’est comme ça que m’est venue l’idée du crumb cake, avec sa touche de poudre d’amandes pleine de douceur. J’ai choisi d’y ajouter des abricots secs qui apportent un peu de sucre tout en renforçant le goût des abricots. Il présente l’avantage d’être plus solide que le crumble, puisqu’il est constitué d’une belle couche de gâteau sous les fruits.
Avec ce gâteau, je suis parée pour l’été ! Nous nous sommes régalés encore plus que je ne pouvais l’imaginer! Que soit le goût ou la texture, tout était parfait dans ce dessert! Les abricots ont une saison si courte qu’il faut en profiter vite! Alors lancez-vous dans ce délicieux gâteau!
  
P.S. : Si vous aimez ce mariage de fruits, essayez aussi cette tarte pêche abricots façon pudding que j’avais adorée!

Crumb cake nectarines, abricots et amandes

Pour le crumble
  • 20 g d’amandes effilées
  • 80 g de beurre mou
  • 60 g de poudre d’amandes
  • 65 g de sucre
  • 60 g de farine
  • 15 g de flocons d’avoine
  • 1 sachet de sucre vanillé
Pour le cake
  • 1 compote de pommes
  • 70 g de beurre
  • 50 g de yaourt
  • 2 œufs
  • 170 g de farine
  • 100 g de sucre
  • ½ sachet de levure chimique
  • 2 pêches
  • 4 abricot
  • 80 g abricots secs
Épluchez et coupez les pêches et les abricots en dés.
 Mélangez le beurre mou, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à obtenir un mélange homogène et crémeux.
Ajoutez la farine, les flocons d’avoine, la poudre d’amandes.
Mélangez grossièrement jusqu’à obtenir une pâte sableuse et friable. Placez le crumble au frigo ½ heure.
Faites fondre le beurre au micro-ondes. Fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez le beurre fondu, le yaourt, la compote et mélangez.
Incorporez la farine tamisée, la levure et mélangez à nouveau pour avoir une pâte homogène.
Versez dans un moule beurré et fariné. Préchauffez le four à 180°C.
Mettez les fruits préalablement mélangées sur la pâte et enfournez.
Au bout de 15 minutes de cuisson, sortez le moule du four, émiettez et répartissez le crumble sur le cake. Remettez au four et poursuivez la cuisson environ 15 minutes. Sortez le crumb cake du four, saupoudrez avec les amandes effilées, couvrez d’une feuille de papier aluminium si nécessaire. Remettez au four pour 10 minutes.
Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche. Servez froid.