Archives par mot-clé : saumon

Lasagnes à la crème de basilic

S’il existe de nombreux plats familiaux que j’adore, les lasagnes sont très certainement tout en haut de la liste. De celles de ma maman aux barquettes surgelées premier prix, je ne suis pas compliquée :  j’aime les lasagnes sous toutes leurs formes. C’est presque étrange que je n’aie pas essayé plus tôt de décliner ma propre  variante… Mais jusqu’à maintenant je ne voyais pas quelle touche personnelle ajouter à ce plat, il est déjà tellement bon dans sa version de base!
Du moins c’est ce que je me disais jusqu’à ce que j’entende parler de crème de basilic (il suffit de prononcer ces mots pour que je commence à baver instantanément). Ce fut le déclic, car je n’ai jamais apprécié plus que ça la béchamel mais je n’avais jamais pensé à la remplacer…

Malgré la présence de la crème de basilic, ce sont bien des lasagnes « classiques » que je vous propose, c’est à dire à la tomate. En réalité on ne peut pas vraiment parler de lasagnes classiques : les premières recettes ancestrales de lasagnes ne contiennent pas la moindre once de tomate puisque c’est un plat très très vieux et qu’il n’y avait pas encore de tomates en Europe quand ce plat a été inventé…
Mais aujourd’hui les lasagnes telles qu’on les entend classiquement sont à la tomate, sinon on se sent obligé de préciser à quoi elles sont, comme quand on dit « lasagnes aux épinards » ou « lasagnes au saumon » quoi. Bref, vous avez compris!

La crème de basilic ajoute un peu de goût et de fraîcheur à la version de base mais sans dénaturer la recette d’origine dont on retrouve bien les saveurs.

Nous n’étions que 4 à manger à la maison mais je n’ai pas résisté à l’envie de faire un plat gigantesque. Quand je me lance dans ce genre de recettes traditionnelles je ne peux m’empêcher de revêtir mon tablier invisible de nonna de famille nombreuse, c’est incontrôlable !

De nos jours la plupart des lasagnes sèches en vente sont prétendues « sans pré-cuisson », mais personnellement je préfère quand même les précuire. Cela permet de laisser le plat moins longtemps au four ensuite et donc d’avoir un ensemble moins sec, mais aussi de manger plus vite, bah oui c’est aussi bête que ça.
Pour la précuisson des lasagnes, je fais cuire les lasagnes « al dente » dans un grand récipient, en remuant régulièrement, puis je les égoutte et les passe à l’eau froide, afin d’arrêter la cuisson, et enfin je les pose, l’une à coté de l’autre sur des torchons. Cela évite qu’elles se collent entre elles ce qui est très fréquent et pénible si on n’y fait pas attention !
lasagnes-creme-basilic

Lasagnes à la crème de basilic

Pour la sauce bolognaise
  • 2 tranches de poitrine fumée
  • 2 oignons moyens
  • 2 gousses d’ail
  • 2 carottes
  • 2 tiges de céleri
  • 500 g de mélange de veau et porc haché
  • 2 c. à c. bombées d’origan
  • 2 boites de 400g de tomates concassées
  • Sel, poivre
  • 50 g d’emmental râpé

Pour les lasagnes

  • 250 g de feuilles de lasagnes (aux œufs)
  • 100 g de gruyère
  • 1 tomate bien mûre
  • 2 c. à s. d’huile d’olive

Pour la crème de basilic

  • 1 bouquet de basilic frais
  • 125 g de ricotta
  • 50 g de parmesan râpé
  • 10 cl de crème fraiche
  • 2 gousses d’ail
  • Sel, poivre

lasagnes-creme-basilic-2

Mixez ensemble tous les ingrédients de la crème de basilic et mettez de côté au frais.

Coupez finement la poitrine fumée. Pelez et hachez les oignons, l’ail, les carottes et le céleri.
Faites chauffer de l’huile d’olive dans une sauteuse, ajoutez la poitrine, l’origan, laissez dorer en mélangeant de temps en temps. Ajoutez les légumes et laisser cuire environ 7 minutes en mélangeant de temps en temps. Ajoutez ensuite la viande et les tomates plus un volume d’eau d’une des boites de tomates. Salez et poivrez. Portez à ébullition, couvez et laissez mijoter à feu doux pendant 30 minutes, en remuant de temps en temps.

Préchauffez le four à 190°. Retirez la poêle du feu et ajoutez un quart du gruyère râpé dedans. 
Faites cuire les lasagnes dans de l’eau bouillante salée avec un filet d’huile d’olive environ 3 à 4 min.
Égouttez les feuilles de lasagnes puis déposez-les sur du papier absorbant.

Versez un tiers de la sauce bolognaise au fond d’un plat allant au four. Continuez avec une couche de lasagnes.
Étalez un tiers de la crème fraiche par dessus afin de tout recouvrir. Salez et poivrez et saupoudrez de gruyère.
Recommencez l’opération une fois en terminant par une couche de lasagnes puis de crème au basilic et enfin le reste de gruyère.
Décorez avec quelques tranches de tomates, de basilic et arrosez de quelques gouttes d’huiles d’olive.
Recouvrez de papier alu et enfournez environ 20 min.
Ôtez le papier alu et laissez cuire encore 35 min, le temps que les lasagnes soient bien colorées.

lasagnes-creme-basilic-3

Source d’inspiration
http://www.ohbiteit.com/2014/07/caprese-lasagnawith-basil-cream.html

Risotto aux petits pois

Ah, l’Italie est vraiment un pays que j’adore, aussi bien pour sa beauté que pour sa gastronomie. Avec ma passion pour la junk food, pour l’instant j’ai surtout publié des recettes de pizzas, mais la cuisine italienne représente bien plus que ça et à mon goût elle représente une des cuisines les plus simples et savoureuses que je connaisse. Parmi les nombreuses spécialités de ce beau pays, le risotto est certainement ma préférée.
Ici je vous en propose un végétarien, mais malgré tout ultra goûtu.
Pour en faire un plat plus complet vous pouvez y ajouter un peu de charcuterie italienne ou encore un pavé de saumon, ou rien pour un repas léger.
Pour renforcer le goût du romarin que j’adore, j’utilise une huile d’olive parfumée au romarin ramenée d’Italie. Si vous n’en trouvez pas, de l’huile nature fera très bien l’affaire!
Je n’ai pas mis de parmesan dans cette recette. Cela ne fait pas partie des ingrédients classiques du risotto même si on a tendance à en mettre systématiquement.

Cette recette peut facilement être adaptée aux régimes végétariens, en remplaçant le bouillon de volaille par du bouillon de légumes.

 risotto-petit-pois2

Risotto aux petits pois

Type : sans gluten

Pour 2 personnes

  • 50 cl d’eau
  • 200 g de petits pois écossés
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 100 g de riz arborio
  • 1 c à c d’ail émincé
  • 1 c à s huile
  • 1 oignon
  • 5 cl de vin blanc sec
  • 25 g beurre
  • 1 c à s de Romarin
  • Quelques olives noires
risotto-petit-pois3

Faites frémir l’eau avec le  bouillon cube.
Faites nacrer le riz dans l’huile d’olive quelques minutes.
Ajoutez alors l’oignon et l’ail.
Laissez blondir puis ajoutez le vin.
Laissez le s’évaporer puis ajoutez les petits pois, le romarin, et enfin ajoutez le bouillon louche à louche.
Laissez cuire pendant 16 à 18 minutes en remuant régulièrement et en ajoutant du bouillon chaud dès que nécessaire. Dès que le riz est cuit et l’eau absorbée, retirez du feu, puis ajoutez le beurre froid  coupé en dés, couvrez, laissez reposer 5 minutes. Décorez avec des olives noires coupées et serviez tout de suite.

 

risotto-petit-pois

2 recettes de rillettes de poisson (et un livre) à découvrir

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai beau être cent pour cent connectée, accro à internet et liseuse compulsive de jolis blogs, j’aime toujours autant les livres. Rien ne remplace la beauté d’une photo imprimée sur un papier de qualité, ni le plaisir de feuilleter dans un sens puis dans l’autre un livre qu’on vient d’acheter.
D’ailleurs ma bibliothèque est pleine à craquer et les livres de cuisine y occupent une belle place!

rillettes-thon-sardine2

Aujourd’hui c’est le salon du livre, que je n’aurai pas l’occasion de visiter cette année, mais à cette occasion je vous propose de découvrir un livre de ma collection, à travers deux recettes qui en sont issues!

RILLETTES

Le livre que j’ai choisi s’appelle Rillettes – pour apéro, sandwichs, navettes… De Sabrina Fauda-Role. C’est un livre de la collection Petits plats Marabout, vous savez ces jolis petits livres carrés aux belles photos et au prix très doux.

rillettes-thon-sardine

J’adore ce livre car au delà des recettes charcutières classiques, on y trouve de nombreuses recettes au poisson (sardine, thon, saumon, maquereau…) qui se font très rapidement et permettent de proposer des tartinades originales pour l’apéro ! Il y’a même quelques recettes veggies de rillettes de légumes, comme les rillettes de tomates séchées que je n’ai pas encore testées mais qui me font de l’œil!

Pour vous faire découvrir ce livre, je vous ai sélectionné deux petites recettes toutes simples et excellentes, à servir a l’apéro ou même en repas léger avec un peu de pain et une petite soupe pour les soirs de flemme ! Cette recette conviendra parfaitement sans gluten (pas tartinées sur du pain, of course).

rillettes-thon-sardine4

Rillettes de sardines à la japonaise

  • 1 boite de sardines a l’huile
  • 1 cuiller à soupe de vinaigre de riz
  • 1 échalote
  • 1 filet de sauce soja
  • 1 filet d’huile d’olive

Écrasez les sardines égouttées avec le vinaigre, l’échalote finement ciselée, la sauce soja et l’huile d’olive.

rillettes-thon-sardine3

Rillettes de saumon

  • 100 g de saumon fumé en tranches
  • 200 g de petit suisse
  • 4 c a s de jus de citron
  • Le zeste d’1/2 citron

Hachez finement le saumon au mixeur.
Mélangez avec le petit suisse, le jus de citron et les zestes, sans saler.

Personnellement j’aime recette avec juste un peu moins de citron, 120 g de petit suisse, et j’ajoute du poivre et un petit peu d’aneth.

Ces deux petites recettes sont un vrai régal, ultra simples et avec des ingrédients que j’ai (quasi) toujours chez moi… Je les ai adoptées pour les apéros improvisés, c’est plus sympa (et sain) que le guacamole industriel ou la sauce chili pour les dips!

 

Mon top 5 des burgers à Lille

Alors que 2014 est annoncée comme l’année de la boulette, les restaurants de burgers continuent à fleurir et se portent très bien par chez nous.  Mon homme et moi nous faisons un véritable chemin de croix de tester toutes les adresses qui se présentent à nous dans le domaine. Voici la sélection de nos 5 adresses préférées à Lille, qui sera suivie prochainement d’une deuxième liste ( ou d’un top 10!) tellement nous avons de bonnes adresses en stock!
meilleurs-burgers-de-lille

1. Le Cut


Cette adresse propose des burgers et des bricks, mais les bricks on s’en fout je n’ai jamais testé.  Les burgers sont très bons, une viande goûteuse et de qualité, des parfums variés… Bref je n’ai jamais été déçue. Le restaurant a deux adresses, je recommande celle rue de Puebla où l’ambiance est très sympathique.
Le Cut, 31 rue de Puebla à Lille

2 – Le Basilic café

Le Basilic Café, c’est d’abord un très bon brunch le dimanche, que l’on peut assortir d’un burger excellent. Ensuite on peut manger ces mêmes burgers sans brunch le reste de la semaine. Le burger de la maison, le TOUBIB (The Original Unique Basilic Incredible Burger) est un vrai remède contre tous les maux, et le burger au saumon est excellent aussi, pour ceux qui pensent que burger et viande peuvent être dissociés sans y laisser leur âme.
A noter : le Basilic Café qui fait un menu burger a volonté les jeudis. Je vais m’empresser de le tester !
Le Basilic a 2 adresses, ma préférence va pour celle place du concert. La salle est plus petite mais le cadre est beaucoup plus sympa.
Le Basilic Café, 10 rue du Pont-neuf à Lille

3. Le Bellerose


Burgers excellents, bière éponyme délicieuse (une de mes préférées), il ne manquerait plus que le retour des potatoes et du monster monster & monster (burger triple) pour que ce challenger monte en flèche dans mon classement!
Le Bellerose, 8 rue Royale à Lille.

4. Le Bun’s Bazaar


Lieu très sympa, choix de burgers très larges, un des premiers à s’être installés sur Lille et qui ne déçoit toujours pas! La version XL des burgers est parfaite pour les appétits « significatifs ».

Le Bun’s Bazaar, 45 rue Lepelletier à Lille.


5. Le B

Moins d’un an que cette adresse a ouvert rue de Gand, et ils comptent déjà dans la place. Les bagels offrent une alternative sympa à ceux qui en ont marre des burgers, et ici, tout est fait maison : frites, mayonnaise, gâteaux… on se régale! Reste à améliorer la technique pour les frites (restaurer celles aux patates douces?), pour devenir vraiment une adresse parfaite!
Le B Burgers and Bagels, 11 rue de Gand à Lille



Saint Valentin : burgers roses pour elle et lui

burger-rose-boeuf

Quand on pense « Saint Valentin », on imagine souvent une soirée extrêmement romantique, dans un grand restaurant aux nappes blanches avec un orchestre qui joue de la musique classique, on encore à la maison, manger aux chandelles, avec une bonne bouteille de champ et du homard. Mais dans la pratique, j’avoue que je n’ai jamais rêvé qu’on inonde mon lit de pétales de roses, je n’aime pas qu’on m’offre des fleurs, et mon homme préfère un bon burger à une langoustine. Alors puisque la st Valentin c’est la fête des amoureux, elle doit aussi s’adapter à tous les types de couples, pour ne pas être qu’un diktat commercial qui met la pression à ceux qui n’ont pas le niveau.

C’est pourquoi je vous propose ce menu duo saint Valentin, duo parce que deux burgers, un version mec au bœuf, un version nana au saumon, parce que même dans ces moments là, on a le droit de ne pas avoir les mêmes goûts ( ou d’avoir très faim et de manger un de chaque).
Ayant oublié mon appareil photo lors d’un week-end, j’ai photographié avec mon téléphone, ce qui ne fait pas vraiment honneur aux plats, mais il étaient très bons et surtout très roses!
pains-burgers-roses2

Pour les pains roses

Je suis repartie de la recette maintes fois testée issue du livre de Big Fernand :
J’ai simplement ajouté du colorant alimentaire ( mélangez le directement dans le lait : si vous l’ajoutez plus tard vous aurez un mal de chien à l’incorporer de manière homogène dans la pâte)
pains-burgers-roses

Le burger rose version bœuf

 

  • 1 bun rose
  • 1 steak haché
  • 1 petite tranche de brie
  • 1 cuiller à soupe de crème épaisse
  • quelques feuilles de chicorée rouge
  • 2 tranches de salami
  • 1/2 petit oignon rouge
  • 2 cuillers à café de moutarde rose ( la mienne était parfumée au cassis, mais il en existe au pinot, etc à vous de voir ce que vous trouverez en magasin)
Émincez l’oignon rouge.Mettez le steak à cuire suivant votre goût
Pendant ce temps, mettez le bun ouvert en deux, mie vers le haut au four pour le réchauffer à 200°C 5 minutes environ ( sauf si vous venez de le cuire et qu’il est encore tout chaud bien sur!)
Dans un petit bol, mettez le brie, une cuiller de crème, passez 2 minutes au micro-ondes et mélangez jusqu’à ne plus avoir de grumeaux en remettant au micro-ondes si besoin. Poivrez le mélange.
Tartinez de moutarde chaque face du bun. déposez une tranche de salami sur chaque face. posez le steak sur la face inférieure. sur le steak déposez le brie fondu, puis les oignons rouge et la salade.
refermez et mangez tout de suite!
burger-rose-chevere

Le burger rose version saumon

 

  • 1 bun rose
  • 1 pavé de saumon
  • 1 petite tranche de chèvre
  • 2 cuillers à soupe de crème épaisse
  • 2 cuillers à soupe de lait de coco
  • 1 pincée de gingembre
  • quelques feuilles de coriandre fraîche
  • 1/2 cuiller à café de citron vert
  • quelques feuilles de chicorée rouge
  • 1/4 de betterave
Mixez la betterave avec le lait de coco, la crème, les épices et le jus de citron. Salez et poivrez le mélange.
Mettez le saumon à cuire suivant votre goût
Pendant ce temps, mettez le bun ouvert en deux, mie vers le haut au four pour le réchauffer à 200°C 5 minutes environ ( sauf si vous venez de le cuire et qu’il est encore tout chaud bien sur!)
Tartinez de mélange à la betterave chaque face du bun. Posez le pavé de saumon sur la face inférieure. Sur le saumon déposez le chèvre, puis la salade.
Refermez et mangez tout de suite!
Pour accompagner le tout, vous pouvez faire un coleslaw rose, à base de chou et carottes :
– 100 g de chou blanc râpé
– 100 g de betterave râpée
– 1 cuiller à café de mayonnaise
– 1 cuiller à café de moutarde
– 1 cuiller à café de fromage blanc
– 1 cuiller à soupe de vinaigre de cidre
– sel, poivre
Voilà, vous ne serez certainement pas très sexy en mangeant un burger pour la saint Valentin, mais je vous garantis que vous vous régalerez avec une de ces recettes, ou les deux!