Archives par mot-clé : sardine

Crumble de prunes et figues à l’avoine et au miel

Le mois de septembre est une période de transition. Les journées ensoleillées nous rappellent que c’est encore l’été, mais les soirées plus fraîches préfigurent l’automne qui approche. À mesure que le temps devient plus frais, je commence à avoir envie de manger des plats chauds ou plus nourrissants, mais je ne suis pas prête à renoncer à l’été et c’est là que ce crumble entre en jeu. C’est un parfait compromis : un dessert copieux comme on les aime en automne, et qui utilise les derniers fruits d’été.

Très bientôt, nos paniers seront pleins de pommes et de poires, mais pour le moment, on trouve encore une grande variété de prunes, de figues, d’abricots et de pêches. Il faut donc vite en profiter!

J’adore manger un bon crumble de temps en temps (ou même souvent)! Cette recette tire parti des prunes de saison et les associe à de la figue, de l’avoine et du miel, pour un résultat tout à fait divin. Si le crumble aux pommes est indétrônable de l’automne, celui-ci est vraiment l’emblème de la fin de l’été!

Je commence à avoir une belle collection de crumbles sur ce blog, dont beaucoup de salés, aussi si vous êtes sur votre lancée, vous apprécieriez au passage le crumble aux légumes d’été, le crumble de tomates confites ou le crumble d’aubergines et sardines pour un menu à thème crumble!

Ce crumble est bien sûr personnalisable – les prunes et les figues peuvent facilement être échangées contre des pommes et des poires ou des fruits rouges, bien que le temps de cuisson puisse varier légèrement en fonction des fruits utilisés.

Si vous voulez une alternative végétalienne, c’est très simple car le crumble ne contient pas d’œuf. Remplacez simplement le beurre par de l’huile de coco. Dans tous les cas, je suis sûre que vous allez vous régaler!

  

Crumble de prunes et figues à l’avoine et au miel

Quantité ou nb de personnes: Pour 8 parts

Ingrédients

  • 12 prunes vertes
  • 8 figues sèches
  • 4 c. à s. de miel liquide
    Pour le crumble
  • 80 g de farine
  • 55 g d'avoine
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 80 g de beurre
  • 60 g de sucre roux

Préparation

  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Lavez et coupez les prunes et les figues en quatre. Placez-les dans huit petits ramequins et mettez une cuillère à café de sucre dans chaque, par dessus. Pour le crumble, coupez le beurre en dés et mettez-le dans un saladier, versez ensuite la farine, les flocons d’avoine et le sucre. Mélangez avec les doigts pour obtenir une consistance sableuse. 
  3. Placez la pâte à crumble dans chaque ramequin et enfournez pour 30 minutes environ. Le crumble doit être joliment doré.
  4. Servez tiède ou froid.

Crumble de courgettes

Aujourd’hui, je vous propose un de mes musts pour accompagner les barbecues et grillades l’été : le crumble de courgettes. Je suis une fan de crumbles sucrés, mais en salé je les trouve parfaits également. Si vous suivez ce blog depuis un moment, vous avez peut-être vu mon un délicieux crumble aux légumes d’été, mon crumble de tomates confites ou encore mon crumble d’aubergines, sardinettes et olives noires l’an dernier. Cette fois, le crumble que je vous propose ne contient qu’un légume, et il est tout simplement divin!
 
 
J’aime les crumbles car ils sont imprécis et faciles à improviser. Vous pouvez par exemple mettre un peu de flocons de quinoa ou d’avoine à la place de la farine, de l’huile de coco au lieu du beurre, un peu moins de ceci ou un peu plus de cela, ça fonctionne toujours !
 
Ce crumble vous fera un joli petit dîner d’été que je vous recommande de réaliser avec des courgettes de saison bien savoureuses. La douceur des courgettes se marie parfaitement avec le gout prononcé du parmesan et le côté croustillant du crumble.
 
 
J’imagine qu’un mélange de courgettes et d’aubergines serait aussi très bien si vous voulez varier. Servez ce crumble avec une simple salade de tomates et quelques grillades pour un repas simple et délicieux!
 
Si vous voulez obtenir quelque chose de vraiment joli à présenter, réalisez ce crumble en version individuelle. Non seulement les  plats individuels cuiront plus vite, mais ils seront également plus mignons à présenter sur la table !
 
 
 
 
Crumble de courgettes

Ingrédients

  • 1 kg de courgettes 
  • 80 g de farine T65
  • 80 de beurre
  • 60 g de parmesan
  • 10 feuilles de basilic
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 gousse d'ail
  • 1 oignon
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Pelez et émincez finement l’oignon et l'ail.
  2. Lavez et coupez les courgettes en fines tranches.
  3. Saisissez-les dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive, faites les dorer légèrement.
  4. Couvrez et laissez mijoter 15 minutes pour attendrir les courgettes.
  5. Laissez réduire 10 minutes sans couvercle à feu vif en remuant délicatement, pour faire évaporer l’eau.
  6. Hors du feu, ajoutez le basilic ciselé à la préparation. Vérifiez l’assaisonnement.
  7. Placez les légumes dans un moule à gratin.
  8. Préchauffez le four à 190°C.
  9. Dans un saladier, réunissez la farine, le parmesan, une pincée de sel,  le beurre coupé en morceaux et les herbes de Provence. Travaillez ce mélange du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux.
  10. Répartissez la pâte à crumble sur les légumes et enfournez pour environ 25 minutes'. Si vous voyez le crumble prendre trop de couleur, baissez le four ou couvrez le crumble d'une feuille d'aluminium.

Bricks de courgettes chèvre

Aujourd’hui, je vous propose un repas gourmand avec ces bricks à la fois croquants et fondants. Quand je vois comment nous les avons engloutis, je me dis que c’est une bonne recette à vous faire découvrir.
 
 
J’aime cette recette, car elle permet d’écouler des petits restes. Souvent l’été avec les départs en vacances, on a peur de faire du gâchis, donc il faut trouver des recettes qui permettent d’utiliser les restes du frigo. Les bricks sont parfaits pour ça. On met ce qu’on a dedans, et on obtient un repas appétissant qui ne ressemble pas à un gloubi boulga! Si vous avez une courgette qui se lamente au fond du tiroir à légumes ou un peu de fromage à finir, c’est l’occasion rêvée. Si vous n’êtes pas un fan de fromage de chèvre, essayez du fromage frais aux fines herbes, du creamcheese, ou une une autre variété suivant ce que vous avez en stock.
 
 
Si vous avez une mandoline, elle vous sera utile pour faire de belles rondelles bien fines et régulières avec votre courgette.  Sinon, au couteau, ça marche aussi, bien sûr! Avant de farcir les bricks, je fais griller rapidement les courgettes avec l’ail et l’oignon, je trouve que cela donne beaucoup de goût.
 
Ici, j’utilise de la menthe séchée, mais pour ajouter plus de saveurs, vous pouvez ajouter les herbes fraîches que vous avez en stock dans votre jardin : menthe, mais aussi ciboulette, persil… Cela sera encore mieux!
 
Ces bricks de courgettes au fromage de chèvre font un excellent repas pour toute la famille. Essayez-les quand les amis viennent dîner, accompagnés d’une petite salade par exemple.
 
 
P.S. : Si vous aimez les bricks, essayez aussi ces bricks aux sardines et brebis!
 
 
Bricks de courgettes chèvre

Ingrédients

  • 4 feuilles de bricks 
  • 2 courgettes
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 4 olives 
  • 100 g de bûche de chèvre
  • 1/2 yaourt brassé
  • 1 c. à c. rase de menthe
  • 2 c. à s. d'huile olive
  • 4 œufs
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Émincez l'oignon et l'ail, coupez la courgette en rondelles, et faites revenir le tout à la poêle 10 minutes avec 1 cuiller à soupe d'huile jusqu’à ce que ce soit bien doré .
  2. Ajoutez alors le yaourt, la menthe, les olives, le sel et le poivre.
  3. Déposez ce mélange au centre des feuilles de brick.
  4. Posez le fromage de chèvre coupé en rondelles au dessus puis l’œuf et refermez délicatement.
  5. Faites cuire avec 1 bonne cuiller à soupe d'huile supplémentaire  et faites dorer de chaque côté.
 

Que manger en mai?

Voilà le joli mois de mai! Côté fruits, c’est toujours un peu léger, mais côté légumes on retrouve quelques petits nouveaux qui font plaisir! Et bien sûr, on apprécie retour des beaux jours, et c’est tout ce qui compte!
 
Voici donc mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! Comme depuis ce début d’année, je vous propose mes meilleures recettes (selon moi), à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci! 
 

🥝 Côté fruits : 

 
 
 
Citron : Gâteau fondant au citron et sucre perlé
  
Rhubarbe : Crumble pommes rhubarbe amandes
 

🍠 Côté légumes : 

 
kyopolou-3
Aubergine : Kyopolou, une spéicalité d’Albanie
 
burger-rose-chevere
Betterave  : Burger rose chèvre, saumon, betterave
 
 
sirop-concombre-2
Concombre : Sirop de concombre, ça peut sembler bizarre mais j’adoooore!
 
mug-cake-epinard-chevre
Epinard : Mug cake chèvre épinards et saumon fumé
 
philly2
Laitue : Philly cheese steak, oui je sais j’abuse!
 
egg-salad-radis-noir-3
Radis : Salade d’œufs au radis noir

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les apéros à rallonge en terrasse
– Les premiers barbecues
– Les salades en tous genres
 
Et vous, vous aimez manger quoi en mai?

Que manger en avril?

Voilà le mois d’avril, et avec lui le retour des premiers légumes printaniers! Je suis tellement contente !
 
Me revoici donc avec mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! Comme les mois précédents, je vous propose mes meilleures recettes (selon moi), à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci! Il y a de quoi se faire plaisir!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Banane : Cake peau de bananes zéro déchet
 
Citron : tartinade feta, citron et romarin, qui sent bon le printemps!
  
Mangue : Grilled cheese mangue ricotta
 
 

🍠 Côté légumes : 

 
 
Bette : Calzone aux bettes, un régal ultra gourmand
 
Carotte : Gajjar halwa, un gâteau de carottes indien trop bon!
 
 
Chou : Velouté de chou à la patate douce
 
Epinard : Poulet fafa, en provenance directe de Tahiti
 
Oignon : Gratins d’oignons rouge, la photo n’est pas flatteuse, mais c’est délicieux!
 
Radis : tartinade aux sardines et radis

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les fromages frais : mozzarella, feta, creamcheese
– Les boissons légères et détox
– Les plats un peu plus légers en général!
 
Et vous, vous aimez manger quoi en mars?

Samoussas à la sardine

Les samoussas, ces petits triangles frits, sont un must chez nous. C’est un encas que j’aime servir régulièrement à l’apéro, ou alors en plat avec une salade et d’autres gourmandises comme des nems, pour un repas aux tendances asiatiques à grignoter avec les doigts. Il m’arrive d’ailleurs de fabriquer une belle quantité de samoussas et de les congeler pour les consommer plus tard. Je réalise pourtant que je ne vous ai pas trop partagé de recette de samoussas jusqu’à maintenant, il fallait que cela change!
 
 
J’ai donc décidé de réaliser des petits samoussas de sardine. Je les ai trouvés sur le blog de Carole, Cuisiner en paix, le connaissez-vous? Sinon je vous invite à y faire un tour car il regorge de recettes gourmandes et saines à la fois. Sa recette de croustillants de sardine m’a intriguée d’abord parce que j’adore la sardine, mais aussi parce qu’elle utilise du fenouil. J’ai réalisé que je ne cuisinais jamais de fenouil et que je ne savais même pas trop quel gout ça avait : un gout de pastis peut-être? Il fallait que je teste pour en avoir le cœur net! Anticipant le peu d’enthousiasme que j’allais rencontrer face à ce légume à la maison, j’en ai diminué la quantité par rapport à la recette d’origine et ce fut parfait. Le fenouil était présent mais se mariait très bien à l’oignon, et au final tout le monde a englouti ces samoussas!
 
A part le fenouil, cette recette contient de la sardine en conserve. C’est un produit que j’adore pour son côté pratique, c’est vraiment un de mes basiques du placard. Enfin, il fallait des citrons confits, n’en trouvant pas dans mon magasin habituel, j’ai choisi de les faire moi-même et ce fut très facile, je vous publierai la recette express très bientôt! Au niveau de la forme, Carole a fait des petits rectangles, moi j’ai fait des triangles, façon samoussa parce que c’est la seule forme que je réussis à tous les coups!
 
Si comme moi vous aimez les sardines, ces samoussas avec leur croustillant et leurs saveurs fines et fraîches vont vous séduire j’en suis sûre! Ces petits snacks seront parfaits pour un apéritif dînatoire. Assurez-vous de faire des belles quantités car ils disparaîtront très vite!
 
Je les ai servis avec un chutney rafraîchissant à la mangue et au citron, mais suivant ce que vous avez, ils seront tout aussi bons avec une petite sauce tomate ou de la sauce pimentée asiatique.
 
  
P.S. : Si comme moi vous adorez la sardine, essayez aussi ces bricks délicieuses!

 Croustillants à la sardine

 
Pour 16 croustillants
 
  • 1 fenouil
  • 2 oignons
  • 15 g de citron confit
  • 1 boite de sardines
  • 8 feuilles de bricks
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre du moulin
 
Épluchez et nettoyez des parties abîmées le fenouil et les oignons. A l’aide d’un robot ou  d’un couteau, émincez le tout finement.
 
Faites chauffer un faitout en inox légèrement huilé, mettez le mélange fenouil/oignon dedans, salez, couvrez et faites cuire une  heure à feu très doux.
 
Pendant ce temps, ouvrez la boite de sardines, égouttez-les.
Levez les filets et devisez cela pour obtenir 16 portions de sardines.
 
Hachez finement le citron confit.
 
Lorsque le mélange fenouil/oignon est bien cuit, ajoutez le citron confit, salez si besoin et poivrez. Laissez refroidir.
 
Coupez vos feuilles de bricks en deux à l’aide d’une paire de ciseaux. Posez sur chaque moitié une cuiller à soupe du mélange fenouil/oignon (mettez-le à l’extrémité pour pouvoir former les samoussas). Ajoutez par dessus un morceau filet de sardine.
 
Pliez les feuilles de brick afin de former des samoussas.
 
Posez-les au fur et à mesure dans un plat où vous aurez pris soin de mettre une feuille de papier sulfurisé. Pensez à mettre le dernier rabat côté feuille de papier sulfurisé, pour que les chaussons ne puissent pas se défaire.
 
Préchauffez le four à 180°C, verser un filet d’huile d’olive sur chaque chausson et étalez au pinceau, faites cuire une dizaine de minutes. Il faut qu’ils prennent de la couleur.
 
Dégustez encore chaud.
 
 
Source d’inspiration :
 

Spécialité d’Espagne (Catalogne) : Pan amb tomaquet

Le pa amb tomàquet, ou pain à la tomate, est une des préparations les plus typiques de Catalogne. Elle est très répandue également dans toute l’Espagne. Là-bas, il existerait des livres entiers consacrés à cette spécialité!
Le pa amb tomàquet rappelle un peu la bruschetta italienne même s’il n’est pas préparé tout à fait de la même manière. Il s’agit tout simplement de tranches de pain frottées avec une moitié de tomate, de l’ail, et assaisonnées avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre.
Il se marie très bien avec de la charcuterie, comme un bon jambon de pays, ou avec de fines tranches de fromage, des légumes grillés, ou encore des sardines ou des gambas poêlées. Le pain à la tomate est souvent servi en Catalogne pour accompagner les tapas, mais il est aussi parfois mangé au petit-déjeuner ou utilisé comme base pour les sandwiches. Il faut dire que notre tendance à tout tartiner généreusement de beurre n’est pas aussi répandue en Espagne!
J’ai trouvé cette recette sur la cuisine de Gut, je ne sais pas si je dois encore présenter ce blog tant il m’a inspirée ces derniers temps! J’y ai notamment testé les aubergines à la turque et cette salade de melon, feta et concombre. Allez très vite y faire un tour si vous ne le connaissez pas!

J’ai réalisé cette recette en cinq minutes chrono, et je dois dire que tout le monde a adoré ces petits encas! Comme dans beaucoup de plats simples, le seul secret de la réussite réside dans le fait d’utiliser des produits de qualité : tomate bien mûre, huile d’olive extra vierge bien parfumée, fleur de sel… Et vous filez directement au paradis !
 

Pan amb tomaquet

  • 2 tranches de pain assez larges
  • 1/2 tomate
  • 1 gousse d’ail
  • 1 filet d’huile d’olive
  • Fleur de sel
  • Poivre au moulin

Faites griller les tranches de pain au grille-pain, assez longtemps pour qu’il soit un peu dur mais pas brûlé.

Épluchez l’ail et frottez le pain avec la gousse.

Frottez le pain avec votre demi tomate pour qu’il s’imbibe  du jus de tomate.
Arrosez d’un beau filet d’huile d’olive.

Poivrez et mettez un peu de fleur de sel.

 
Source d’inspiration :

Sorgho aux tomates, œufs et sardines à la poêle

Me revoilà avec un petit plat du soir façon shakshuka  comme j’en ai déjà fait quelques uns ces derniers temps ici ou ici car j’en raffole : des œufs au plat qui cuisent dans de la sauce tomate et coulent dans le plat quand on les coupe, c’est un régal!
Pour apporter du renouveau à cette version j’ai utilisé du sorgho, une céréale que j’ai découverte récemment! Cela permet de faire de cette recette un plat complet. Si vous ne connaissez pas le sorgho, voici quelques explications rapides.
Cette petite graine vient à l’origine il y a fort fort longtemps d’Afrique. Utilisée le plus souvent comme fourrage pour les animaux d’élevage par chez nous, le sorgho sort de l’ombre petit à petit et permet de varier les plaisirs dans le choix des céréales! Il présente le double avantage d’être sans gluten et plutôt écolo, car il ne nécessite pas de grandes quantités  d’eau ou de pesticides pour être cultivé.
On n’en trouve pas encore partout mais il y en a souvent en épicerie bio, notamment sous forme de farine. Il paraît qu’elle peut facilement remplacer une petite moitié de la farine de blé dans nos pâtisseries sans que l’on se rende compte de la différence, mais je n’ai pas encore testé pour vérifier si c’était vrai!
De mon côté j’ai trouvé du sorgho entier en épicerie asiatique, j’étais toute contente de faire cette découverte et j’avais donc hâte de le cuisiner! Je trouve qu’il est très agréable au goût et à la texture, il rappelle un peu le blé et devrait donc plaire à tout le monde même aux plus petits!
J’ai également utilisé des sardines dans cette recette, un de mes aliments chouchous de l’été. J’adore ça, je ne m’en lasse pas et je m’éclate  à en glisser dans mes plats!
Au final, j’ai obtenu un plat parfumé et vraiment délicieux, tout en étant plutôt sain! Je vous le recommande à 200%!
  

Sorgho aux tomates, œufs et sardines à la poêle

 

Pour 2 personnes

  • 100 g de sorgho
  • 400 g de tomates pelées concassées
  • 1 boîte de sardinettes
  • 125 g d’épinards frais ou surgelés
  • 40 g de fromage de brebis
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • 1 oignon
  • 1/2 piment rouge
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c. à s. d’huile olive
  • 2 œufs
  • 1/2 c. à c. de mélange mapuche ou de paprika fumé
Faites cuire le sorgho 30 minutes dans de l’eau bouillante salée, laissez-le reposer 5 minutes et égouttez-le. Réservez.
Faites revenir l’oignon et l’ail 5 minutes à feu doux , ajoutez les épinards et le piment haché, ajoutez le sorgho et la sauce tomate, salez, poivrez, ajoutez les herbes, laissez chauffer 5 minutes à couvert, déposez les œufs et le fromage, les sardines, et laissez cuire 5 minutes à couvert. Retirez du feu, saupoudrez de coriandre fraîche et servez bien chaud.

Cannelés au chorizo, courgettes et emmental

Les cannelés sucrés sont un de mes pêchés mignons, que je ne me suis pas encore risquée à en réaliser maison! J’ai pourtant acheté des moules exprès il y a plusieurs années, mais allez savoir pourquoi, je n’ai jamais fait de vrais cannelés avec! Je me contente de les utiliser pour faire des petits cakes apéro à l’occasion. Il va vraiment falloir que je me lance!
En attendant, j’ai flashé sur des cannelés salés sur le blog Art de vivre. Les cannelés salés que j’avais faits par le passé étaient simplement des cakes en forme de cannelés, alors qu’ici la texture s’approche vraiment d’un cannelé, avec le côté plus cuit à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Autant vous dire que c’est un régal et que je les aurais tous engloutis avant que les invités n’arrivent si j’avais osé! Mais j’ai bien fait de les servir, car ces petits cannelés au chorizo ont été dévorés en moins de deux! Bref, je vous conseille d’essayer, vous allez faire des heureux lors de votre prochain apéro !
Je n’ai pas changé grand chose par rapport à la recette originale, j’ai simplement râpé la courgette et modifié les herbes utilisées. Pour la cuisson, j’ai un four à chaleur tournante très violent, et mes cannelés étant de taille normale, je les ai donc cuits 30 minutes en chaleur tournante puis 15 minutes avec uniquement la chaleur venant du bas (comme un four traditionnel pour éviter qu’ils ne brûlent avant d’être cuits au cœur  Si vous avez un four normal, rien de compliqué, cuisez les 45 minutes et le tour sera joué! Si vous avez des moules à mini cannelés, 30 minutes suffiront puisque la préparation cuira plus vite à cœur. Pendant la cuisson, ne paniquez pas si le mélange bouillonne avec le gras du chorizo, ou si le dessus noircit. Les cannelés vont être très cuits à l’extérieur, c’est le principe du cannelé. N’arrêtez pas la cuisson avant la fin, sinon l’intérieur serait insuffisamment cuit.
Si vous ne connaissez pas le blog Art de vivre, je ne peux que vous recommander d’aller y jeter un œil ! Il est bourré de recettes pleines de saveurs plus appétissantes les unes que les autres!
   
Pour obtenir de beaux cannelés, il existe des moule en silicone (c’est ce que j’ai) mais pour obtenir la texture parfaite et bien grillée au tour, rien de mieux que les moules en métal comme ceux- ci :
P.S. : Si vous aimez comme moi le chorizo et l’apéro, essayez aussi ces petits palmiers au chorizo, régalade assurée!

Cannelés au chorizo, courgettes et emmental

  • 50 cl de lait demi-écrémé
  • 60 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 130 g d’emmental râpé
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • 70 g de chorizo coupé en petits dés
  • 40 g de courgette crue
  • Sel, poivre
Préparez vos dés de chorizo et râpez la courgette.
Fouettez l’œuf et le jaune d’œuf dans un bol. Ajoutez la farine et mélangez. Réservez.
Versez le lait dans une casserole avec le beurre , portez à ébullition. Retirez du feu, salez et poivrez.
Préchauffez votre four à 210°C.
Versez le lait sur le mélange œuf/farine par petites quantités et mélangez progressivement.
Ajoutez le fromage râpé, les dés de courgettes et de chorizo et les herbes de Provence et mélangez.
Versez la pâte dans les moules.
Enfournez 45 minutes pour les grands cannelés et 30 minutes pour les petits.  Vous pouvez déguster chaud ou froid.
Source d’inspiration :

Crumble de tomates confites

Un crumble à la tomate ça vous dit? Si vous avez suivi mes aventures ce début d’été, vous savez probablement que j’adore les crumbles. Ils sont simples et rapides à improviser et se déclinent facilement avec n’importe quel légume à votre disposition. Bref vous l’avez compris, je ne m’en lasse pas!

Ce crumble est meilleur réalisé en plein été, lorsque les tomates sont bien mûres et juteuses. C’est un bon petit dîner d’été que je vous recommande de faire avec des belles tomates comme des cœur de bœuf, même si d’autres variétés peuvent convenir. Le côté sucré de la tomate contraste bien avec la saveur du parmesan, ce qui est très agréable !

Si vous manquez d’inspiration pour un repas ou un accompagnement de barbecue, sachez qu’un bon crumble ne décevra jamais. C’est aussi une recette qui peut facilement être adaptée avec d’autres légumes, j’en ai d’ailleurs déjà plusieurs à mon actif, comme ce crumble d’aubergines, sardines et olives noires  et ce crumble de butternut et carottes au gorgonzola!

Vous pouvez faire ce crumble de tomates dans un grand plat ou dans des ramequins individuels qui passent au four pour une jolie présentation.

J’ai trouvé cette recette sur le blog Cooking 4 You, c’est un blog super sympa que je vous invite à aller découvrir si ce n’est déjà fait!

Crumble de tomates confites

Pour la pâte à crumble

  • 80 g de beurre
  • 60 g de parmesan
  • 80 g de farine complète

Pour les tomates confites

  • 800 g de tomates type cœur de bœuf
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • Sel, poivre

Préchauffez le four th 200°C.
Lavez les tomates, séchez-les, coupez-les en tranches. Mettez deux cuillers à soupe d’huile d’olive dans un plat et disposez-y les tranches de tomates bien rangées. Parsemez d’herbes de Provence, salez et poivre. Finissez par verser 2 cuillers à soupe d’huile d’olive.

Mettez au four pendant 30 minutes puis baissez la température à 170°C pendant 1 h 30 environ. Adaptez selon votre four, les tomates doivent ressortir avec peu de jus.

Mélangez tous les ingrédients de la pâte à crumble dans le bol du robot jusqu’à obtenir une pâte sableuse.

Déposez le crumble sur les tomates et mettez à cuire 30 minutes.

Source d’inspiration :

http://cooking4you.canalblog.com/archives/2016/07/07/34015329.html