Archives par mot-clé : Autriche

Découvrez une recette de chaque pays que j’ai visité!

Comme vous l’avez sûrement remarqué, je suis fan de voyages et  j’aime ramener des souvenirs culinaires de chaque pays visités! J’aime aussi essayer à mon retour de voyage, de cuisiner des recettes du pays que je viens de visiter, pour prolonger mes souvenirs! Aujourd’hui, je me suis amusée à récapituler les pays que j’ai visités, et j’y ai associé une recette testée… Et approuvée! Ci-dessous j’ai mis une petite carte des pays que j’ai eu la chance de parcourir jusqu’à maintenant, en espérant qu’il y en ait plein d’autres!



 

 

 Russie


Salade Olivier : Je n’ai pas goûté cette recette là-bas mais elle me semble authentique!

 Danemark 


 Ristet hot-dog : Un des snacks dont je me suis quasiment exclusivement nourrie pendant mes vacances au Danemark, j’adore!

Principauté de Monaco 

barbagiuans-2
 Barbagiuan : Sur place, j’avais détesté car je m’attendais à une spécialité sucrée, mais maintenant j’adore!

Luxembourg


 Gromperekichelcher : Le nom est intrigant mais ce sont simplement de délicieuses galettes de pommes de terre que l’on trempe dans la compote de pommes!

Andorre

trinxat-2
 Trinxat :Je n’ai pas mangé typique là-bas car je n’y ai fait qu’un court passage, mais j’ai trouvé cette recette suite à des recherches faites à mon retour.

Chine

concombre-ecrase
 Salade de concombres écrasés :Simple et super bonne!

République Tchèque

dip-tcheque-3
 Tartinade à l’ail :Si vous aimez BEAUCOUP l’ail, vous adorerez!

Ecosse

scottish-stovies
 Scottish stovies : En fan de ragoûts, ça ma régalée!

Angleterre

fish-and-chips3
 Fish and chips : Un de mes plats fétiches depuis toujours!

Belgique

IMG_0856
 Stoemp : Ou l’histoire d’un coup de foudre culinaire à Bruxelles!

Pays-Bas

kaasvlinders
 Kaasvlinders : Ils pourraient devenir un classique de vos apéros!

Allemagne

curry-wurst-2
 Curry wurst : Tellement bon à toute heure 🙂

Suède

kottbullar-3
 Kottbullar : A servir avec une gelée de cranberries!

Autriche

wiener-schnitzel
 Wiener schnitzel : Est-ce autrichien, italien… Le débat est ouvert, mais c’est en Autriche que  j’ai mangé la plus grosse!

Pologne

szarlotka2
 Szarlotka : Un de mes plaisirs dans les salons de thé en vacances en Pologne!

Espagne

tapas-poivron-thon-2 Poivrons farcis au thon : Ha les tapas, quel bonheur!

Portugal

arroz-doce2
 Arroz doce : C’est au Portugal qu’a débuté mon histoire d’amour avec la cannelle, quel régal!

Italie

florentins
 Fiorentini : Dur de choisir une recette : tout est bon en Italie!

Etats-Unis

corn-dogs-sauce-miel-3
 Corn-dogs : Moins connus que le burger, et tellement gourmands!

Spécialité d’Italie : Spritz aperol

Voilà que les vacances d’été démarrent! Je n’ai plus l’âge de jeter mon cartable en l’air et de faire le poirier dans le jardin pour fêter ça, mais même adulte, la période estivale me plaît beaucoup : les vacances approchent, les routes et les métros sont vides, bref, ça sent la pause et le ralentissement de tous les côtés, et on en profite pour vivre et profiter un peu plus !

J’ai donc voulu marquer le début des vacances en vous proposant un petit cocktail qui a mes yeux évoque les vacances, et je dois dire que je vais vous envoyer du très lourd ! Je vous ai déjà parlé de mon amour pour le spritz italien ici, voici donc enfin la recette pour le faire chez vous!

Servez vous un bon verre, accompagnez le  de quelques antipasti, ou d’un un cicheto : (un petit quelque chose à grignoter), mettez vos lunettes de soleil et voilà la dolce vita qui s’amène à vous!

 spritz-aperol

Le spritz et un apéritif vénitien devenu très populaire dans toute l’Italie et même hors du pays. Pour la petite histoire, le nom vient de l’Autrichien « spritzen » car à la fin du 18 ème siècle la région de la Vénétie était occupée par l’Autriche. Spritzen veut dire « allonger » et les occupants avaient l’habitude d’allonger leur vin blanc à l’eau.

Cette recette me vient du superbe livre Venise de Laura Zavan, que j’ai reçu en cadeau et que j’adore!

   spritz-aperol-3

 Spritz aperol

  • 4 cl d’Aperol
  • 8 cl de prosecco ou vin blanc
  • 2 cl d’eau pétillante
  • 1 rondelle d’orange
  • 2 olives
  • 6 glaçons

Dans un verre, versez l’apérol, puis le prosecco, allongez avec l’eau pétillante. Ajoutez les glaçons et la rondelle d’orange. Plantez les olives dans un pic et déposez le pic dans le verre.

spritz-aperol-2

Source : Venise de Laura Zavan

24 recettes pour accompagner chaque pays de l’Euro!

L’événement sportif de l’année démarre tout juste! Personnellement le foot me passe un peu au dessus de la tête tout comme les autres sports d’ailleurs ! Par contre je vois dans cette série de matchs une belle occasion de faire des découvertes à un tout autre niveau : celui de l’estomac !
Que diriez-vous d’assortir vos grignotages aux matchs que vous regardez?

Si cette idée vous branche, je vous ai concocté une petite recette de chaque pays qui participera à l’Euro cette année! Pour respecter l’esprit match, je ne vous ai sélectionné que des choses qui se grignotent tranquillement avec les doigts devant la télévision bien sûr! Bonne découverte!

France : Baguette vin rouge saucisson

baguette-saucisson-vin-rouge

Slovaquie : chlebíčky obložené

schlebiby-tosts-slovaques-4

Autriche : Kasekrainer

image

Islande : Pylsur

image

Belgique : Pain à l’ail

pain-ail-herbes-2

Pologne : cottage cheese aux radis

tartinade-cottage-cheese-radis-3

Albanie : Kyopolou

kyopolou-3

Suède : Gubbrora

tartinade-anchois-suede-gubbrora

Irlande : Crisp sandwich

sandwich-chips-3

République tchèque : Dip à l’ail

dip-tcheque-3

Irlande du Nord : Toasts cheddar crackers

crackers-cheddar-tomato-relish

Italie : Pizza napoletanapizza-napolitaine-3

 

Turquie : Pide

pide-oeuf-fromage-3

Russie : Belyachi

belyachi-2

Croatie : Strukli

strukli

Roumanie : Platou taraznek

platou-taranesk-3

Hongrie : Chaussons à l’oignon

chaussons-hongrois-2

Pays de Galles : Welsch

IMG_0878

Ukraine : Zrazys de pommes de terre

zrazy-pomme-de-terre

Angeleterre : Pigs in blanket

pigs-in-blanket-3

Portugal : Francesinha

francesinha-3

Espagne : Poivrons au thon

tapas-poivron-thon

Suisse : Croûtes appenzelloises

croute-appenzelloise-2

Allemagne : Curry wurst

curry-wurst

Spécialité d’Autriche : kasekrainers

Si vous ne connaissez pas le nom de cette spécialité, je suis certaine que son concept va vous parler : une saucisse fourrée au fromage… Chez les autrichiens, c’est une spécialité à part entière et ils lui ont donné le joli nom de kasekrainers.

kasekrainer

En Autriche, on les trouve dans des sortes de stands, ou baraques à saucisses, mais par chez nous c’est plus compliqué d’en trouver. On voit parfois quelque chose de similaire au supermarché pendant la période des barbecues.

Si vous êtes comme moi et ne voulez pas laisser au hasard vos chances de manger ce délice, une seule solution : fourrer des saucisses vous-même ! Finalement c’est assez vite fait, et tellement bon que ça le mérite !

P.S. : Si vous ne savez pas quoi faire de ces kasekrainers, étudiez ces hot-dogs ^^

kasekrainer-3

Saucisse fourrée au fromage et lard

Pour 4 saucisses

  • 250 g de porc haché
  • 150 g de bœuf haché
  • 100 g de bacon
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 75 g de gruyère
  • 30 g de mozarella
  • Poivre
    Mixez le porc, le boeuf, l’ail, le piment et le bacon, poivrez. Ajoutez le fromage coupé en petits dés.

    Roulez en forme de saucisses et faites cuire au four 20 minutes à 200°C en retournant à mi cuisson

kasekrainer-2

Spécialité autrichienne : Wiener schnitzel ou escalope viennoise

Connaissez-vous la wiener schnitzel? Dit comme ça vous pensez sans doute que c’est une recette obscure, mais une fois traduite, si je vous dis que ce n’est autre qu’une simple escalope viennoise, je pense que vous me direz tous que vous avez déjà goûté!
Cette spécialité adorée des enfants est aussi parfois nommée escalope milanaise, les deux pays s’en disputant la création… Mais il faut savoir qu’à l’époque où cette recette fut créée, la Lombardie où se situe Milan appartenait… à l’empire autrichien!
C’est donc finalement à Milan en Autriche que fut créée cette escalope! Aujourd’hui les deux pays continuent de les compter parmi leurs spécialités, et lors d’un voyage en Autriche j’ai pu constater qu’elle est à la carte de tous les restaurants et brasseries autrichiens!

 wiener-schnitzel-2

Maintenant que vous ayez envie de manger autrichien ou italien, pour la recette, c’est par ici!

Chez moi, c’est mon homme qui a réalisé cette délicieuse variante, trouvée sur marmiton et honnêtement, le résultat était aussi bon qu’à Vienne, quoi que moins gargantuesque : là bas ils servent souvent des escalopes qui débordent des deux côtés de l’assiette!

Cette escalope peut se réaliser à base de veau ou de porc. Notre version est au porc, mais vous pouvez sans souci le remplacer par du veau si vous préférez, l’essentiel étant de prévoir des tranches fines, pour garantir une cuisson homogène!

wiener-schnitzel
P.S. : Pour un repas à thème autrichien, complétez par ce délicieux dessert, la linzertorte!

 Wiener schnitzel

  • 4 escalopes de porc ou de veau
  • 2 œufs
  • 3 c. à c. de lait
  • 1 c. à c. d’huile
  • 200 g de farine
  • 150 g de chapelure, en rajouter si nécessaire
  • sel, poivre

Attendrissez les escalopes en mettant du film étirable dessus, puis en les passant au rouleau à pâtisserie ou en les tapant avec un maillet.

Mélanger les œufs, le lait, l’huile, le sel et poivre.

Passez les escalopes dans la farine, puis dans les œufs et pour finir dans la chapelure en appuyant pour que la chapelure tienne bien. Faites frire les escalopes dans de l’huile très chaude 2 à 3 min par côté.

 wiener-schnitzel-3
Source d’inspiration :

http://m.marmiton.org/recettes/recette_wiener-schnitzel-ou-escalope-viennoise_94252.aspx

Spécialité d’Autriche : Linzertorte aux figues

Après vous avoir proposé un plat pas franchement léger pour la saint Valentin, je débarque aujourd’hui avec le dessert.
La linzertorte est une spécialité autrichienne, à base de pâte sablée aux amandes et à la cannelle et de confiture, que j’ai ici ornée de petits cœurs pour la circonstance… C’est bon, tout doux et tout joli… Si avec tout ça vous n’emballez pas, moi je ne comprends plus!
linzertorte-figues-3
J’ai utilisé de la purée de fruits aux figues, c’est comme la confiture mais il y a un peu moins de sucre donc je trouve que ça se prête très bien à l’utilisation en pâtisserie, car la pâte contient déjà pas mal de sucre. Mais si vous n’avez que de la confiture, cela conviendra très bien! La recette originale est à base de confiture de framboises, mais n’importe quel fruits rouge conviendra parfaitement!
linzertorte-figues
 
 

Linzertorte aux figues

Pour 6 personnes

  • 250 g de farine de blé
  • 250 g de poudre d’amandes
  • 250 g de sucre glace
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 c. à c. de cannelle en poudre
  • 250 g de beurre
  • 2 oeufs
  • 2 cl de rhum ou kirsch
  • 300 g de confiture de figues
 Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).

Dans un bol, mélangez la farine, la poudre d’amande, le sucre glace, la cannelle et le sucre vanillé, puis ajoutez le beurre en sablant le tout.
Ajoutez ensuite le rhum ou le kirch et un œuf.

Préchauffez le four à 180 °C.

Divisez la pâte en 2 et étalez une moitié sur une épaisseur de 5 mm. Coupez-la à l’aide d’un cercle à pâtisserie puis placez le disque de pâte dans le fond du moule.
Avec l’autre moitié de pâte, formez un boudin de 1,5 cm d’épaisseur puis chemisez tout l’intérieur du moule pour faire un rebord. Récupérez le reste de pâte, étalez-la, puis coupez des cœurs à l’aide d’un emporte-pièce.

 Sur le fond de tarte, étalez la confiture  uniformément, puis déposer les cœurs de pâte dessus. Casser le deuxième œuf, séparez le blanc du jaune, mélangez le jaune avec 1 cl d’eau puis dorez les cœurs de pâte à l’aide d’un pinceau.

Enfournez ensuite pendant environ 40 min. A la sortie du four, laissez la tarte refroidir.

linzertorte-figues-2

 Source d’inspiration :

http://m.atelierdeschefs.fr/recette/25345

Sachertorte

Pour ceux et celles qui suivent ce blog régulièrement, vous avez (forcément) remarqué que je suis gourmande, mais vous avez aussi (peut-être) remarqué que ma cuisine est relativement simple et rapide à faire. Cela vaut surtout pour les pâtisseries : j’adore les crumbles, les galettes et les tartes, avec des pâtes parfois toutes faites, et le cheesecake est à peu près mon maximum en matière de complexité, au delà je sature. Les entremets à plusieurs textures, les gâteaux avec des temps de repos ou des génoises à découper, ce n’est pas du tout mon truc. D’abord parce que ça ne me me motive absolument pas de les faire, et au niveau du goût je ne peux pas dire que je n’aime pas, mais je ne trouve pas ça meilleur qu’un gâteau simple, alors je ne vois pas pourquoi m’embêter!

Mais le principe d’une résolution, c’est bien de bousculer un peu ses habitudes et de se tirer vers le haut, alors je me suis dit que je devais me faire violence et cuisiner un vrai classique de la pâtisserie, quelle qu’en soit la difficulté!

sachertorte

J’ai donc jeté mon dévolu sur la sachertorte, parce que j’avais eu l’occasion d’en goûter dans une Konditoreï en Autriche, et j’avais trouvé ça très bon en plus d’être joliment bluffant.

J’en ai profité pour tester pour la première fois une recette de Mercotte. Elle m’a semblé très élaborée au premier abord, mais j’ai simplifié quelques points et au final j’avoue que ce n’était pas tant de travail que ça, et que le résultat était tout bonnement excellent. C’est un peu trop loin dans mon souvenir pour le dire, mais il était peut-être bien meilleur que celui que j’avais goûté en Autriche, oui vraiment! Je n’irais pas jusqu’à dire que je me compliquerai la vie plus souvent, parce que je continue à aimer la cuisine simple, mais je ne me découragerai peut être plus aussi vite au vu de recettes qui semblent longues au premier abord !

sachertorte-3

Sachertorte

Pour le biscuit

  • 200 g de pâte d’amande
  • 70 g + 60 g de sucre
  • 80 g de jaunes d’œufs
  • 1 œuf entier
  • 75 g de blancs d’œufs,
  • 50 g de chocolat noir à 70%
  • 50 g de beurre
  • 50 g de farine
  • 25 g de poudre de cacao amer

Pour la ganache

  • 150 g de chocolat à 70%
  • 235 g de crème fleurette entière à 35%
  • 25 g de miel neutre
  • 50 g de beurre

Pour la compote d’abricots

  • 125 g d’abricots secs
  • 150 g de confiture d’abricots
  • 3 cl de rhum

Pour le glaçage et la finition

  • 90 g de chocolat à 70%
  • 180 g de crème fleurette entière à 35%
  • 35 g de miel neutre
  • 35 g de beurre

Tamisez la farine et le cacao en poudre. Faites ramollir légèrement la pâte d’amande coupée en dés au four à micro-ondes. Mélangez-la avec 70 g de sucre, puis incorporez successivement les jaunes d’œufs puis l’œuf entier. Montez les blancs en neige en ajoutant petit à petit 60 g de sucre. Faites fondre le chocolat au bain-marie et hors du feu ajoutez le beurre puis incorporer une petite partie des blancs dans ce mélange. Ajoutez ensuite le mélange pâte d’amande et œufs. Incorporez délicatement à la maryse les poudres tamisées puis le reste des blancs montés.

Versez le mélange dans le moule beurré et enfournez à 170° pendant environ 50 minutes en vérifiant régulièrement. Démoulez et laisser refroidir complètement sur une grille .

Réalisez la ganache en faisant fondre le chocolat au four micro-ondes. Dans une casserole,  portez à ébullition la crème et le miel. A l’aide d’une maryse ajoutez le chocolat en 3 fois en mélangeant entre chaque ajout de chocolat. Coupez le feu, laissez refroidir une ou deux minutes puis ajoutez le beurre coupé en dés et passez au mixer plongeant.

Faites tremper les abricots dans le rhum pendant 15 minutes ( ou plus, si possible). Egouttez-les, mixez-les grossièrement ou émincez-les au couteau puis mélangez avec la confiture. Réservez.

Coupez en trois dans l’épaisseur le biscuit Sacher refroidi. Posez votre cercle à pâtisserie sur une plaque recouverte de papier cuisson, mettez un premier biscuit au fond, recouvrez-le d’une fine couche de compote d’abricot, puis d’une couche de ganache. Posez le deuxième biscuit et recommencez l’opération compote-ganache. Terminer avec le dernier biscuit et mettez au froid minimum une heure, idéalement une nuit.

Faites fondre le chocolat du glaçage au bain-marie, faites bouillir la crème avec le miell. A l’aide d’une maryse, ajoutez le chocolat en 3 fois en mélangeant entre chaque ajout de chocolat.  Coupez le feu, laissez refroidir une ou deux minutes puis ajoutez le beurre coupé en dés et passez au mixer plongeant. Décerclez la sachertorte, posez-la sur une grille elle-même posée sur un grand plat pour récupérer l’excédent de glaçage. Quand le glaçage commence à tiédir mais reste relativement liquide, versez-le sur le gâteau de manière à le recouvrir entièrement, lissez à la spatule.

Remettez à refroidir quelques heures au frigo avant de servir.

sachertorte-2

Source d’inspiration :
http://www.mercotte.fr/2014/10/08/la-sachertorte-premiere-epreuve-technique-le-meilleur-patissier-saison-3/