Archives par mot-clé : Australie

Découvrez une recette de chaque pays de la coupe du monde!

Photo Jorge Figueroa @Flickr

Que cela vous plaise ou non, vous n’êtes pas sans ignorer que très bientôt, démarrera la coupe du monde de football.

Personnellement cela me laisse totalement presque indifférente. Je suis plutôt embêtée que la plupart des bars se sentent obligés d’allumer des écrans de télévision à cette occasion, je trouve cela très désagréable quand on veut boire un verre. En fait, je trouve que cela donne à  n’importe quel bar aussi cosy soit-il une ambiance de PMU! Quoi qu’il en soit, je ne fréquente plus trop les bars depuis que j’ai un enfant, donc ce n’est plus vraiment mon problème!
 

Mais s’il y a une chose qui me plaît pendant la coupe du monde, c’est de m’amuser à cuisiner en fonction des pays qui jouent les matchs! J’avais partagé pas mal de recettes à l’époque de la dernière coupe du monde, et j’ai voulu remettre le couvert cette année, mais puisque j’ai déjà pas mal de choix sur ce blog, je vous ai directement fait un récapitulatif! Vous trouverez donc ci-dessous une idée de recette pour chaque pays qui va jouer, afin de vous aider si vous voulez cuisiner à thème vous aussi! J’ai choisi majoritairement des recettes qui se grignotent sur le pouce, plus quelques plats et desserts pour compléter.

Bon appétit, ou plutôt bons matchs!

Europe

 

curry-wurst-2

Allemagne : curry wurst
Angleterre : pigs in blancket
Belgique : stoemp
Croatie : strukli
Danemark : ristet hot-dog
Espagne : poivrons farcis au thon
France : saucisson en brioche
Islande : pyslur
Pologne : twarozek
Portugal : arroz doce
Russie : salade Olivier
Serbie : très prochainement!
Suède : gubbrora
Suisse : croûtes appenzelloises

Afrique

 

Egypte : très prochainement!
Maroc : tajine kefta oeuf
Nigeria : shuku shuku
Sénégal : yassa de pois chiches
Tunisie : tajine végétarien

Amérique du Sud

 

bread-cheese-balls2

Argentine : empanadas de humita
Brésil : pao de queijo
Colombie : palitos de queso
Uruguay : chivito
Pérou : papas a la huancaïna

Asie & Océanie

goji-wanja-jorang

Arabie Saoudite : œufs durs épicés
Australie : bacon and eggs pie
Corée du Sud : boulettes goji wanja jorim
Iran : naan berenji
Japon : onigiri

Amérique du Nord, centrale et Caraïbes

 

flan-coco-3

Costa Rica : flan à la noix de coco
Mexique : panochas de maiz
Panama : très prochainement!

Quel poivre utiliser dans vos recettes?

Photo Tim Simpson @Flickr
 
Tout le monde connait le poivre. Vous en avez forcément chez vous, rangé dans le placard de votre cuisine avec les autres épices du quotidien. Le poivre que l’on a chez soi est généralement du poivre noir, en moulin ou déjà moulu. On l’utilise car il apporte du piquant et relève les plats. Mais le poivre a une histoire très riche à raconter, et peut vous apporter bien plus en cuisine! Les différents poivres cultivés dans le monde, ainsi que les différents stades de maturité auxquels on le cueille offrent des saveurs diversifiées qui permettent de sublimer des plats très différents. Je vous propose donc de découvrir les différentes variétés qui existent, et à quelle utilisation les réserver.
 
    
Photo Markus Grossalber @Flickr

Comment choisir un poivre?

On trouve le poivre noir moulu en grande surface pour le côté pratique, mais ce n’est vraiment pas l’idéal. Il est souvent issu de mélanges de poivres peu qualitatifs, et il perd rapidement ses qualités aromatiques. Si vous recherchez la qualité, achetez votre poivre de préférence en grains entiers et moulez-le au fur à mesure de vos besoins pour profiter de saveurs encore bien prononcées. Vous pourrez ainsi connaître l’origine et la variété du poivre que vous consommez.

Comment conserver du poivre

Le poivre que nous consommons au quotidien est du poivre séché. Qu’il soit noir, rouge vert ou blanc, conservez-le dans un pot bien fermé, au sec et à l’abri de la lumière.
 


Photo tokyofoodcast @Flickr

Comment utiliser le poivre?

 
Ne faites pas cuire le poivre, car la chaleur détruit sa saveur. Mettez plutôt quelques tours de moulin en fin de cuisson.

Vrai poivre ou faux poivre?

Il existe différentes espèces de poivriers qui appartiennent à la famille des pipéracées et qui sont considérés comme de « vrais poivres ». C’est le cas du piper nigrum, qui donne le poivre vert, blanc, rouge et noir, suivant la maturité des baies au moment de la récolte). C’est LE poivre par excellence! Le piper longum ou poivre long, le piper cubeba ou poivre cubebe, et enfin le piper bordonese ou poivre Voatsiperifery sont aussi généralement acceptés comme étant de vrais poivres, car ils sont de la famille des pipéracées. Il existe enfin de « faux poivres », des baies parfumées qui ressemblent au poivre, et s’utilisent de la même façon que du poivre, mais qui n’en sont pas dans le sens strict du terme. Ils n’en restent pas moins délicieux et très intéressants en cuisine, bien que le terme « faux poivre puisse sembler dévalorisant!
 
Parmi les faux poivres, on peut citer :
 


Photo Bob Richmond @Flickr

Les vrais poivres, ou piper nigrum



Le piper nigrum, est la variété la plus connue et la plus commune de poivre. certains puristes diront même que c’est le seul véritable poivre. Il donne naissance au poivre vert, blanc, rouge et enfin au poivre noir. Ces différentes couleurs correspondent au degré de maturité du poivre.
 

Le poivre vert



Pour obtenir du poivre vert, la baie est récoltée avant maturité, à 6 mois. Elle est ensuite séchée, lyophilisée ou encore conservée dans du sel ou en saumure ou même utilisée fraîche. Le poivre vert est frais avec des notes végétales. Il est moins piquant que le poivre noir.



Utilisation : Dans les sauces, ou sur les poissons et viandes comme les entrecôtes, ou le canard, et dans les plats de cuisine française ou thaï.

Le poivre noir



Le grain est récolté juste avant maturité et séché au soleil où il noircît (d’où sa couleur), fermente et se flétrit pour donner un poivre très aromatique.



Utilisation : sur les légumes, viandes blanches, poissons.
 

Le poivre blanc, ou mignonnette



La baie est récoltée mûre, quand l’écorce de la baie devient rouge. Cette enveloppe rouge est ensuite enlevée par trempage dans l’eau et la graine est séchée jusqu’à ce qu’elle blanchisse. Il est doux et subtil car débarrassé de son écorce.
 

Utilisation : Sur les grillades et marinades, ainsi que les viandes rouges, volailles, poissons ou salades.

Le poivre rouge



Les baies sont récoltées à maturité après 9 mois et séchées à l’abri du soleil afin de garder leur écorce bien rouge. Son goût est piquant et intense, un peu caramélisé.



Utilisation : Volailles, le canard et le porc.
 

Les autres poivres de la famille des pipéracées

Le poivre long



Ce poivre a des baies très longues, comme son nom l’indique. Il est très parfumé avec des notes sucrées et florales.
 
Utilisation : Dans les ragoûts, soupes et plats d’hiver

Le poivre cubebe



Le poivre cubèbe au grain très rond est aussi appelé poivre à queue. Il est cultivé en Indonésie.
 
Utilisation : sur les plats aux œufs, les légumes ou encore le melon

Le poivre Voatsiperifery



Ce poivre sauvage pousse en pleine forêt, notamment à Madagascar. Il a de petits grains noirs et fripés aromatiques, et il est très résineux. Découvrez-le ici
 
Utilisation : sur les viandes, les poissons, les pommes de terre

Les poivres d’appellation



Ce sont des vrais poivres, qu’ils soient noirs, blancs, verts ou rouges, produits dans une région particulière et qui développent grâce au terroir local une saveur particulière.

Le poivre de Penja



C’est un poivre d’exception qui pousse sur les terres volcaniques de Penja. La culture s’est étendue mais il reste assez rare, car il est récolté à la main deux fois par an. Il a un piquant prononcé, et des notes boisées et ambrées.



Utilisation : Avec vos viandes rouges, du foie gras poêlé, du poisson à chair ferme, des poêlées de légumes ou du fromage de chèvre. 

Le poivre de Tellicherry



Ce poivre à gros grains brun foncé a un nez épicé et boisé et une longue persistance en bouche avec des notes fraîches d’agrumes et résine. Découvrez-le ici
 
Utilisation : sur les viandes rouges, des poissons gras ou encore du chocolat.

Le poivre de Lampong

 
Venant d’Indonésie, ce poivre a un nez très agréable de brioche, notes de bois, de cuir et de girofle.


Utilisation : avec les viandes rouges, les marinades ou les chutneys.

Le poivre de Sarawak



Ce poivre issu du nord de l’île de Bornéo en Malaisie est puissant et piquant, avec des notes de fruits exotiques et de citron vert.



Utilisation : avec des magrets de canard, une pièce de bœuf, du poisson ou des fruits de mer. 
 


Photo Abdulla Al Muhairi @Flickr

Le poivre Karimunda

 
Le poivre Karimunda de la région du Kerala en Inde est une des plus anciennes variétés de poivre en Inde. Ses grains sont petits, ronds, et fripés et son piquant est vif mais équilibré.



Utilisation : sur une salade de fruits  ou des fruits poêlés, avec du chocolat, ou encore dans les cocktails.
 

Le poivre de Kampot



Produit au Sud du Cambodge, il a des notes florales et épicées.
 
Utilisation : Viandes, légumes et poissons fins côté salé, sur des fruits exotiques comme cette pavlova à l’ananas côté sucré.
 
 
Photo Gisela Francisco @Flickr
 
 

Vous voulez commander des poivres de qualité? Un code promo rien que pour vous!

 
Pour ceux et celles qui auraient envie de tester les gousses de vanille de super qualité que j’utilise dans toutes mes recettes, je vous propose un code promo pour vous permettre d’en recevoir à tarif réduit! Il s’agit d’une réduction de 10%, valable lors de l’achat de 69€ sur le site  www.DavidVanille.com. Pour cela, saisissez le code VANILLE lors de la validation de votre commande!

Spécialité d’Australie : Lamingtons

Les Lamingtons représentent le gâteau d’enfance en Australie. C’est THE gâteau des fêtes d’anniversaire, des goûters d’enfants ou même des beuveries buffets et repas d’adultes. Le 21 juillet est d’ailleurs la journée officielle du Lamington en Australie!
Traditionnellement, le lamington est composé de ce que les anglophones nomment un sponge cake, ou gâteau éponge, trempé dans le chocolat puis roulé dans la noix de coco. L’avantage des lamingtons, en plus d’être très bons, c’est qu’ils sont servis en  portions individuelles, donc faciles à partager ou à manger avec les doigts.
Le secret d’un bon lamington se trouve dans le glaçage au chocolat. Le glaçage doit imbiber le gâteau, comme une éponge, et c’est donc un glaçage un peu plus liquide que ceux que l’on fait habituellement.
Je ne pensais pas apprécier autant ce gâteau car en général je préfère des recettes plus riches, crémeuses ou fourrées de fruits… Mais sous son apparente simplicité, ce gâteau est totalement délicieux!
  
Pour décorer vos lamingtons, je vous recommande d’y planter de joli cure-dents comme ceux-ci en forme d’étoiles :
P.S. : Pour un menu à thème australien, servez d’abord ces petites tourtes nommées aussie meat pies!

Lamingtons

 
Pour le sponge cake (gateau éponge)
  • 4 œufs
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille.
  • 200 g de sucre
  • 200 g de farine.
  • 1,5 c. à c. de levure
  • 110 g de beurre fondu

Pour le glaçage :

    • 75 g de beurre
    • 25 cl de lait
    • 65 g de cacao en poudre
    • 400 g de sucre glace
    • 200 g de noix de coco râpée
Préchauffez le four à 180°C. Beurrez ou couvrez de papier cuisson un plat rectangulaire. Mélangez les œufs, le sucre, la vanille au batteur électrique jusqu’à ce que la pâte épaississe un peu. Mélangez la farine et la levure puis ajoutez les au mélange précédent délicatement. Ajoutez le beurre fondu petit à petit.

Versez le mélange obtenu dans votre plat beurré et enfournez pour 25 minutes. Vérifiez la cuisson en plantant un couteau dans le gâteau  : s’il ressort sec, c’est que c’est cuit.

Laissez refroidir le gâteau avant de découper des cubes de 4 à 5 centimètres et mettez au frais quelques heures ou bien une nuit avant de passer à l’étape du glaçage.

Tamisez le sucre glace et le cacao en poudre dans deux bols différents. Dans une grande casserole, faites fondre le beurre puis mélangez-le avec le lait.

Ensuite, remuez avec un fouet et ajoutez le cacao en poudre, puis ajoutez le sucre glace petit à petit. Mettez le tout dans un bol qui vous permettra facilement de tremper les petits gâteaux. Versez la noix de coco dans un autre plat également pour rouler vos gâteaux imbibés de chocolat.

Prenez vos cubes de gâteau un par un et trempez-les rapidement dans le chocolat puis la noix de coco.

 

Source d’inspiration :

http://www.jamieoliver.com/news-and-features/features/australia-homemade-lamingtons/

https://fr.pinterest.com/pin/23362491788100181/

Pavlova à l’ananas et au poivre

La pavlova est un dessert que j’ai longtemps voulu préparer sans oser me lancer. Je ne sais pas pourquoi, cette accumulation de meringue, de chantilly et de de fruits me semblait trop difficile à faire ! Je trouvais l’aspect esthétique de ce dessert très important et comme ce n’est pas mon fort, j’avais l’impression que toute tentative serait vouée à l’échec!
pavlova-ananas-poivre



Mais comme j’aime les défis, comme j’aime me dépasser et au pire, comme j’ai l’estomac blindé et que j’arrive même à manger mes recettes ratées, je me suis dit allez hop, lançons nous!



J’avais envie de mettre à l’honneur le poivre rouge kampot dans une recette sucrée. C’est un poivre très gourmand,  qui me vient du fabuleux site David Vanille, il est très parfumé et a des notes caramélisées, et j’étais persuadée que sa saveur pourrait se marier à la perfection avec celle des fruits, et plus précisément de l’ananas. Je me suis donc lancée dans l’idée de faire une pavlova avec une meringue poivrée, et une touche de poivre supplémentaire dans l’ananas poêlé.



Le résultat a été franchement très surprenant, à la hauteur de mes espérances voire plus : la meringue au poivre était juste parfumée comme il le fallait, et le dessert avait juste la dose de chaleur et d’exotisme dont j’avais envie!



Pour ceux qui n’auraient pas encore osé se lancer dans la réalisation de la pavlova, je peux maintenant vous dire que c’est très facile à faire. Le seul défaut de ce dessert est qu’il perd son bel aspect après quelques temps, la chantilly devient raplapla, mais comme c’est assez léger, vous ne devriez pas avoir de mal à tout manger sur un seul repas!
 
  pavlova-ananas-poivre-3
 
P.S. : Même si celle-ci n’est pas traditionnelle, on dit que la pavlova vient d’Australie, alors pourquoi ne pas la servir avec des aussie meat pies en plat pour un menu à thème?
 

Vous voulez commander des gousses de vanille? Un code promo rien que pour vous!

 
Pour ceux et celles qui auraient envie de tester les gousses de vanille de super qualité que j’utilise dans toutes mes recettes, je vous propose un code promo pour vous permettre d’en recevoir à tarif réduit! Il s’agit d’une réduction de 10%, valable lors de l’achat de 69€ sur le site  www.DavidVanille.com. Pour cela, saisissez le code VANILLE lors de la validation de votre commande!
 

Pavlova à l’ananas et au poivre

 
La recette :
 
Pour la meringue :
  • 4 blancs d’oeufs
  • 200 g de sucre
  • 1 cuillère à café de vinaigre blanc
  • 1 cuillère à soupe de maïzena
  • Poivre rouge Kampot
 
Pour la chantilly :
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 50 g de sucre
 
Pour la garniture :
  • 1/2 ananas coupé en dés
  • 10 g de beurre
  • 1 c. à s. de sucre roux
  • 1 c. à c. de rhum brun
  • Poivre rouge de Kampot
 Pour la décoration :
  • Sucre glace
 
Préchauffez le four à 120°C.
 
Montez les blancs en neige avec le vinaigre. Quand ils commencent à monter, ajoutez la maïzena, puis le sucre petit à petit et enfin le poivre. Goûtez petit à petit pour bien doser le poivre. Le mélange doit être bien brillant et très ferme.
 
Étalez la préparation sur une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson. Enfournez pour 1h 15.
 
 Pelez  l’ananas, puis éliminez la partie dure centrale. Taillez l’ananas  en petits cubes.
 
Mettez à chauffer dans une poêle antiadhésive le beurre  puis versez les cubes d’ananas pour les faire dorer.
 
Saupoudrez de sucre roux et laissez caraméliser à feu moyen 10 minute environ. Arrosez de rhum en fin de cuisson.
 
Juste avant de servir, fouettez votre crème jusqu’à ce qu’elle monte en chantilly. Une fois qu’elle est partiellement montée, sucrez-la tout en continuant à fouetter.
 
Déposez la chantilly sur la meringue, puis l’ananas et poivrez.
 
pavlova-ananas-poivre-2

Spécialité des Etats-Unis : Lait de poule ou eggnog

Le lait de poule est une boisson dont les origines européennes remontent au 13 ème siècle. Réalisé à base de lait, de crème, de sucre et de jaune d’œuf (donc bien riche, vous l’aurez compris) parfumée à la noix de muscade ou à la cannelle, on le sert traditionnellement à la période de Noël aux États-Unis et dans d’autres zones du globe. Elle est aussi dégustée pendant tout l’hiver là-bas, un peu comme le vin chaud chez nous! Le lait de poule est la boisson des vacances de Noël par excellence, et c’est une véritable tradition réconfortante pratiquée depuis des siècles. En Amérique du Nord et au Luxembourg, la version non alcoolisée est souvent disponible dans les magasins et les cafés pendant la période des fêtes de fin d’année, et il paraît qu’on la trouve même tout au long de l’année en Australie.

J’ai souvent vu cette boisson dans des séries télévisées et j’avais très envie de savoir quel goût elle avait, donc je me suis enfin lancée dans sa réalisation!

lait-de-poule2

La version traditionnelle inclut une eau-de-vie comme du rhum ou du whisky. J’ai fait simple et j’ai utilisé du whisky parce que j’en avais, que vous pouvez remplacer pour un autre alcool suivant vos stocks!
Le lait de poule peut être servi dans un bol à punch, mais il peut aussi être préparé à l’aide d’un shaker en version individuelle. Ma recette est calculée pour un verre, je vous laisse multiplier si besoin… Et je parie que vous en aurez besoin si comme moi vous tombez sous le charme de cette boisson!

Je dois vous dire que le résultat est franchement canon! Il faut aimer le lait et la cannelle bien sûr, mais sous réserve de respecter ces conditions, vous allez vous régaler!

Pour que les saveurs se diffusent bien, vous pouvez faire votre lait de poule la veille et le conserver au frais. Dans ce cas, ajoutez l’œuf cru à la dernière minute bien sûr!

lait-de-poule3

Eggnog

Pour 1 personne

  • 25 g de sucre
  • 1 jaune d’œuf
  • 5 cl de crème liquide entière
  • 15 cl de lait entier
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 2 cl de rhum blanc ou autres alcool (whisky, bourbon,eau-de-vie)

 

 

Dans une casserole, faites chauffer le lait avec la cannelle, la noix de muscade. Ne faites pas bouillir, le mélange doit être  juste chaud.

Mélanger le jaune d’œuf et le sucre pendant 4 à 5 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le lait chaud en battant sans arrêt avec le fouet, jusqu’à rendre le mélange homogène et enfin ajoutez l’alcool de votre choix.

lait-de-poule

Spécialité australienne : Bacon and eggs pie

Aujourd’hui nous allons faire un détour par l’Australie! Finalement, qu’est-ce que la nourriture australienne? Tout comme nous ne mangeons pas chaque soir des grenouilles ou du foie gras, les habitants d’Australie mangent beaucoup de plats hybrides inspirés de cuisine indienne, méditerranéenne, anglo-saxonne qui n’ont rien de typiquement Australien. L’Australie est vraiment un pays multiculturel et cela se ressent dans la cuisine!

 

bacon-eggs-pie-2

Mis à part la viande de kangourou qu’on n’imagine pas ailleurs que là-bas, beaucoup des plats australiens sont teintes d’origines multiples. Le plat que je vous propose n’échappe pas à cette règle. Cette tourte trouve certainement ses racines dans la gastronomie anglaise et américaine, mais elle est revendiquée comme spécialité australien à part entière!

Avec cette recette, je participe au concours de cuisine du monde organisé par Alison du blog Rappelle-toi des mets!

logo-570x366

P.S. : Ce n’est pas ma première tentative de tourtes australiennes, j’avais déjà testé ces aussie meat pies à la viande, super bonnes également!

Bacon and eggs pie

  • 2 pâtes feuilletées
  • 8 tranches de bacon
  • 8 œufs
  • 2 c. à s. de ciboulette émincée
  • 4 c. à c. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de persil
  • 1 oignon
  • Sel, poivre

bacon-eggs-pie-3

Étalez une pâte feuilletée dans un plat à bords hauts.
Battez les œufs en réservant un jaune, mélangez avec les herbes, la crème, salez et poivrez.
Dans une poêlé, faites revenir le bacon puis émincez-le.
Étalez l’oignon et le bacon sur la pâte, puis versez le mélange aux œufs et fermez la tourte en déposant la seconde pâte par dessus. Soudez les bords.
Dorez le dessus en déposant un peu de jaune d’œuf battu à l’aide d’un pinceau.

bacon-eggs-pie

https://au.lifestyle.yahoo.com/better-homes-gardens/recipes/r/18195248/bacon-and-egg-pie/

Dans mon placard anglais

L’Angleterre est un pays que j’adore :  le temps n’y est pas forcément sublime, mais j’ai toujours été fascinée par l’ambiance qui se dégage des romans d’Agatha Christie, et par l’opposition entre traditionalisme et folie qui semble régner dans tout ce pays!

Par extension, j’aime beaucoup également la cuisine anglaise, et comme celle-ci a mauvaise réputation, je me fais un grand plaisir de bousculer les idées reçues en réalisant des plats délicieux en provenance de là-bas!

Lorsque je je vais à Londres, j’aime visiter les supermarchés et épiceries à la recherche de produits rigolos à ramener en France. Découvrez ici mes petits favoris!

 

La mustard powder

La moutarde en poudre est un condiment très sympa : on peut soit renconstituer de la moutarde à partir de cette poudre, soit la verser directement dans un plat. La saveur est légèrement différente de celle de notre moutarde française, et donne une notre très originale aux plats.

5204996556_7e8c0a6e0d_zPhoto SteveR- @Flickr

La jelly

Ces petites gelées multicolores aux parfums chimiques sont un cliché qui résume la cuisine anglaise aux yeux de beaucoup d’entre nous, mais bien qu’elles ne soient pas délicieuses telles qu’elles, j’adore les détourner! On peut les utiliser pour faire des jello shot, petits shooters de jelée à la vodka à boire à l’apéro, ou encore en mettre dans les gateaux pour leur donner une texture spongieuse originale.

5315744700_c218752d0e_zPhoto Fiona Henderson @Flickr

Le tomato relish

Le tomato relish est une véritable gourmandise dont je ne me lasse pas : il s’agit d’une sorte de sauce tomate très concentrée, dont le goût se situe entre le ketchup, le concentré de tomate et la tomate séchée, mélangée à des aromates, c’est tout simplement un délice tel quel sur des crackers ! On peut aussi en mettre une ou deux cuillers dans des sauces tomate, pour leur donner un goût plus fort.

La marmite

On ne va pas se mentir, la marmite a un goût tout à fait atroce. C’est comme du bouillon cub à tartiner, mais encore plus concentré. Manger une cuiller de marmite un lendemain d’une soirée trop arrosée, c’est le vomi assuré. Mais à petites doses, il permet de faire des recettes assez fun! Sa variante australienne, la vegemite, est très sympa également, et 100 % végétale comme son nom l’indique!

2995874035_d0b7ef6ebf_zPhoto David Martyn Hunt @Flickr

Les biscuits digestive

Ces biscuits très basiques sont idéaux pour la réalisation des cheese cakes ! On peut bien sûr les remplacer par des dizaines d’autres biscuits bien français, mais quand j’en trouve j’aime m’en acheter un ou deux paquets d’avance.

La worcestershire sauce

Cette sauce se trouve en France, mais elle est emblématique de la cuisine anglaise. On l’utilise assez peu au quotidien pourtant elle permet de donner une touche originale à un plat. Je l’adore également dans le welsch rarebit, un de mes plats au fromage favori!

Le porridge

On trouve du porridge partout en France mais je ne pouvais pas parler de cuisine anglaise sans l’aborder : le porridge me rend dingue, j’adore ça! En Angleterre, on le trouve en cups individuelles, déjà parfumé à la cannelle ou d’autres parfums, il ne reste plus qu’à ajouter de l’eau ou du lait et à passer au micro-ondes. Ce pays est fait pour moi!

9671842200_03590a322e_zPhoto Health Gauge @Flickr

Attention…

Il y a parfois des produits très bizarres en Angleterre, et dont il faut connaitre l’utilisation. La sauce à la menthe pour le gigot est assez bizarre, et la préparation mincemeat est atroce si on la goûte telle quelle! J’ai cru que c’était une confiture, et j’en ai mangé une pleine bouchée, avant de découvrir qu’il s’agit d’un condiment à base de graisse de rognon à cuisiner!

Et vous, connaissez vous d’autres produits anglais que vous aimez?

 

Spécialité d’Australie : Aussie Meat Pies

J’ai toujours adoré manger des tartes à la viande. Il faut dire que les tartes c’est bon, et la viande c’est bon également, alors les deux ensemble c’est forcément bon. Mais jusqu’à maintenant je me contentais de me régaler chez les autres car je n’avais jamais cuisiné de tourte à la viande moi-même. Ces mini pies australiennes sont une première tentative totalement réjouissante, donc je suis maintenant sûre que je renouvellerai l’expérience! C’est une recette sans difficulté particulière, et inratable à mon avis.
aussie-meat-pie-3

Attention à ne pas saler la préparation, qui sera déjà riche en sel avec la poitrine fumée et le bouillon. C’est le seul conseil que je peux vous donner, en dehors de ça tout devrait rouler!

 aussie-meat-pie-2
P.S. : Si la cuisine australienne vous intrigue, découvrez-en plus dans ce livre :
Cuisine d'Australie : Recettes authentiques des Antipodes

Aussie Meat Pie

Pour 8 grands meat pie ou 12 petits

  • 1 oignon finement haché
  • 6 tranches de poitrine fumée émincée
  • 500 g de mélange bœuf-porc haché
  • 3 c. à s. de sauce Worcestershire
  • 1 c. à s. de sauce barbecue
  • 1 c. à c. bombée de curry en poudre
  • 1 c. à c. de muscade
  • 25 cl de bouillon de bœuf
  • 1 c. à s. bombée de farine
  • 2 pâtes brisées
  • 1 pâte feuilletée
  • 1 œuf

Chauffez une poêle à feu moyen et cuisez doucement les oignons dans un peu d’huile jusqu’à ce qu’ils soient tendres. 
Ajoutez le bacon et poursuivez la cuisson jusqu’à ce que le bacon soit croustillant. Ajoutez le bœuf haché et faites cuire jusqu’à ce que la viande soit bien dorée. Ajoutez la sauce Worcestershire, la sauce barbecue, la poudre de curry, la muscade, et du poivre. 
Mélangez bien puis ajoutez le bouillon de bœuf. 
Laissez mijoter pendant environ 5 minutes. 
Saupoudrez la farine sur le mélange, puis mélangez bien. 
Laissez mijoter à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Rectifier l’assaisonnement. Laissez refroidir.

Pendant ce temps, préchauffez le four à 200°C.

Graissez légèrement des moule à muffins. Coupez la pâte brisée en rondelles assez grand pour remplir les moules à muffins. Placez la pâte brisée dans les trous à muffins et piquez le fond avec une fourchette et remplissez chaque moule  avec quelques billes de cuisson ou de grains de riz. Mettez à cuire la pâte pendant environ 10 minutes.

Remplissez les moules avec la viande. Coupez les couvercles dans la pâte feuilletée et couvrez chaque muffin. Fouettez ensemble l’œuf et de lait et badigeonnez le dessus de chaque tourte. Mettez à cuire au four pendant environ 20 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit doré.

aussie-meat-pie

Source : 
http://eatlittlebird.com/2012/01/28/little-aussie-meat-pies/