Galette des rois pommes marrons

La galette des rois, je suis sûre que comme moi, vous aimez ça mais savez vous d’où elle vient? A l’époque de l’empire romain étaient organisées les saturnales, des grandes fêtes se déroulant sur la fin du mois de décembre et début janvier. A un moment, un esclave était tiré au sort pour prendre le temps d’une journée la vie du roi, enfiler sa couronne donc, ceci dans le but de déjouer les jours néfastes apportés par Saturne. À la fin de la journée, l’esclave retournait à sa vie habituelle et le roi reprenait bien sûr sa place. Le partage des parts de gâteau a alors été une manière de tirer au sort celui qui obtiendrait ce privilège… et voilà comment est née une tradition populaire!

glette-pomme-marrons-2

Il y a de nombreuses variantes de la galette en France, ma préférée est la classique galette à la frangipane car je pourrais me rouler dans l’amande tellement j’aime ça! Mais j’aime aussi bien sûr faire de nouvelles tentatives et la tradition de la galette commençant chaque année de plus en plus tôt, cela nous laisse le temps d’en manger un certain nombre, et donc de varier les parfums!
 Celle que je vous propose aujourd’hui a l’avantage d’être extrêmement simple à faire, surtout avec des pâtes feuilletées du commerce! En 10 minutes, vous obtenez une galette « maison » savoureuse et originale pour vos invités!
glette-pomme-marrons

 Galette des rois pommes marrons

  • 2 pâtes feuilletées pur beurre
  • 400 g de crème de marrons
  • 2 pommes golden
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 fève (facultatif)

Étalez la première pâte à tarte. Tartinez-la avec la crème de marrons en gardant une zone non couverte de 2 cm environ sur les bords,  puis déposez les tranches de pommes en rosace pour couvrir la surface régulièrement. Si vous voulez mettre une fève, c’est maintenant.
Battez le jaune d’œuf dans un petit bol. Avec un pinceau déposez un peu de jaune d’oeuf sur le bord exétrieur de la pâte, là où vous n’avez pas mis de crème de marrons.

Couvrez l’ensemble avec la deuxième pâte, et appuyez sur les bords pour faire adhérer les deux pâtes entre elles.

Couvrez la surface de la galette avec le reste de jaune d’oeuf.

Préchauffez votre four à 180°C, puis enfournez pour 25 minutes environ, jusqu’à ce que la pâte soit cuite et la surface bien dorée.

glette-pomme-marrons-3

52 luxes au quotidien pour bien démarrer l’année

Pour bien démarrer l’année, je vous propose de vous faire découvrir mes 52 « luxes » préférés du quotidien, on pourrait également les appeler mes petits bonheurs, ou anti dépresseurs sans effets secondaires pour la santé!

J’aimerais me promettre de m’offrir un de ces plaisirs chaque semaine, mais parfois, pris dans le tourbillon des événements on oublie de se faire plaisir… Au moins culinairement parlant, cela ne m’arrive jamais puisque la cuisine est ancrée dans mon quotidien et me permet de me détendre chaque jour ou presque!

Alors… champagne, macarons ou chocolats chauds, voici mes petits plaisirs à renouveler d’urgence, ils ne sont pas tous culinaires mais la gastronomie y a la part belle! Et vous, quels bonheurs pratiquez-vous? Vous en connaissez d’autres auxquels je n’ai pas pensé ?

  1. Manger des noix de saint Jacques poêlées
    5492378428_fb20204f18_z
    Photo par francois schnell @Flickr
  2. Boire du champagne
  3. Boire une vodka framboise, un Sex on the beach…
    Bref, se faire un cocktail géant décoré comme dans un bar branché
  4. Manger des petits fours
  5. Se faire faire une manucure
  6. Se faire un masque aux fruits
  7. Boire un thé de luxe
    15072394470_9f10be9077_z
    Photo par Laura D’Alessandro
  8. Boire un vrai chocolat chaud
  9. Boire un vrai jus d’orange
  10. Manger des macarons
    5471190091_404f6ba72b_z
    Photo par julien haler
  11. Manger du fromage et boire du vin qui s’accorde bien avec
  12. Écouter de la musique classique
  13. Prendre un bain moussant
  14. S’éclairer aux bougies
    Pour prendre un bain ou pour un repas romantique par exemple!
  15. Se faire un brunch
    Si vous avez besoin d’idées à ce sujet, regardez ici, ici et ici par exemple ^^
  16. Se faire un plateau repas ou petit déjeuner au lit
    Et se le faire amener bien sûr!
  17. Se glisser dans des draps bien propres et parfumés comme à l’hôtel
    Pas juste après le plateau repas donc, sinon y’a des miettes qui grattent partout!
  18. Se faire masser
  19. Diffuser des huiles essentielles
  20. Boire un mojito au soleil…
    15072446911_5719a84a7e_z

     Photo par Personal Creations
    …Ou en plein hiver, comme ce mojito aux cranberries!
  21. Manger des huîtres avec du Sancerre, de préférence en regardant la mer en Bretagne, avec l’air iodé qui vous fouette le visage… Mais pas trop
  22. Se boire un très bon café
    Genre au minimum ceux que boit George Clooney
  23. Se faire un irish coffee à la fin d’un repas
     12723929455_9a60217943_z
    Photo par David Hall
  24. Ouvrir un très bon rouge
  25. S’offrir un bouquet de roses bien parfumées
  26. Acheter son vin chez un caviste
    En prenant le temps d’écouter ses conseils
  27. Se plonger dans un livre dans une chaise longue
    3591108120_b73d0df696_z
    Photo par Sam Greenhalgh
  28. Allumer une bougie au parfum subtil
  29. Accompagner le café du soir d’un carré de très bon chocolat…
    Ou d’une petite douceur, comme au restaurant
  30. S’écouter un vinyle qu’on n’a pas entendu depuis longtemps en fermant les yeux
  31. Rire
  32. Aller au restaurant et se faire plaisir sans bloquer sur les prix ou les calories
    Quitte à choisir dès le départ un restaurant pas trop cher et pas trop gras pour se faciliter la tâche
  33. Aller dans une librairie et craquer sur un livre au hasard des couvertures…
    Et aller commencer à le feuilleter sur une terrasse a proximité avec un café noir.
  34. Se laisser tenter au gré des étals du marché de quartier ou des halles couvertes.
     4918115302_3484a2dde8_z
    Photo par Yuri Long
  35. Regarder un feu crépiter dans la cheminée
  36. Se faire (ou faire faire) un soin des pieds
  37. S’autoriser à rêver
    A n’importe quoi, et surtout aux idées folles, en ignorant les contraintes et les obligations
  38. Goûter un produit jamais testé…
    Déniché par hasard au marché ou au supermarché
  39. S’offrir un produit au prix légèrement indécent dans une épicerie fine…
    Comme une confiture de violettes et jasmin, ou un foie gras au chocolat, et le déguster presque religieusement en appréciant chaque bouchée
  40. Se préparer un plateau pique-nique de luxe avec vin et petits fours et le déguster assis sur une nappe, dehors ou dedans avec quelqu’un qu’on aime
    3586893833_af08eac07d_z
    Photo par Steven Depolo
  41. Se faire un dîner aux chandelles, au restaurant ou à la maison
  42. S’offrir une ou deux douceurs chez un artisan selon ses conseils…
    Par exemple dans une très bonne pâtisserie, fromagerie ou chez le  traiteur
  43. S’organiser une soirée film…
    Et voir les choses en grand : plateau télé, glace, pop corn…
  44. Se composer une planche gourmande comme dans les bars
    Charcuterie de pays, fromages régionaux, tapenade artisanale, et accompagner tout cela d’un très bon pain
    5452884143_30ba3d2f25_z
    Photo par Dana Moos
  45. Aller en amoureux dans un bar à cocktails à l’ambiance feutrée et branchée…
    Et s’habiller chicos pour y aller.
  46. Lire la presse ou un bon roman dehors l’été…
    Ou dans le bain l’hiver
  47. Chiner des objets vintage et/ou inutiles dans un vide-grenier le dimanche matin
  48. Acheter ses produits au hasard des saisons et des conseils des artisans
  49. Boire un chai latte
    8065460539_0eb27d8280_z
    Photo par Selena N. B. H.
  50. S’arrêter, respirer, et se dire qu’on est heureux tout simplement!

Mes résolutions culinaires 2016

Je vous souhaite une très belle année 2016 à tous!

Apprendre à cuisiner est un processus continu, et si je poste mes réussites sur ce blog, toutes mes plats ne sont pas aussi esthétiques que je le voudrais, et il m’arrive aussi d’avoir quelques ratages phénoménaux, même s’ils sont heureusement rares… En partie parce que je connais mes points faibles et que je les évite honteusement!

Aussi en ce premier jour de 2016, plutôt que de réfléchir aux résolutions que je vais prendre pour l’année à venir, j’ai décidé d’entamer une lutte, un véritable combat contre mes points faibles, et de me donner un an pour maîtriser certaines techniques qui me font défaut! Vous les découvrirez donc plus en détail tout au long de l’année au travers de recettes qui me permettront de pratiquer!

Apprendre à griller un steak parfaitement

Le steak est un plat si parfait qu’on peut l’accompagner de frites ou même d’une bête pomme de terre avec de la salade et se régaler! Mais pour ça, il y a une condition… La cuisson doit être parfaite! Personnellement, cela m’angoisse de louper la cuisson, et je la refourgue donc autant que possible à mon homme!

2817616643_2b6fc0cf27_z

woodleywonderworks @Flickr

Apprendre à faire du bon pain maison

J’ai une machine à pain depuis belle lurette, mais jusqu’à maintenant je me contente d’y fourrer des préparations toutes faites et d’appliquer les recettes qui sont écrites sur les paquets!

4996533294_f2fb3a5944_z

Steve Johnson   @Flickr

Apprendre à faire une bonne mayo maison

Allez savoir pourquoi, la réalisation d’une mayonnaise (mais aussi de toute autre sauce ou vinaigrette qui demande un geste précis au moment de mélanger) me gonfle prodigieusement, et je n’utilise donc que des mayonnaises industrielles, alors que c’est tellement bon maison!

4261297914_f843671f97_z

Janine   @Flickr

Savoir rôtir un poulet

J’ai la chance d’avoir un tournebroche incorporé dans mon four qui fait des miracles,es et pourtant je ne sais jamais trop comment faire quand je dois cuire un poulet, et j’erre frénétiquement sur internet à la recherche d’une recette.. Je voudrais donc tester plusieurs recettes et valider ma variante préférée que je pourrai vous partager!

 

4358629389_399dd1c10c_z

Clemens v. Vogelsang   @Flickr

Savoir cuire le poisson

Il y a beaucoup de façons de cuisiner le poisson, mais ce n’est pas compliqué, je n’en maîtrise aucune! Le poisson étant cher par dessus le marché, j’ai peur de dépenser une fortune pour obtenir quelque chose de trop cuit et caoutchouteux. Du coup, j’attends sagement d’être au restaurant pour me jeter sur la lotte ou les rougets qui font partie de mes petits préférés. Mais promis, je vais m’y mettre et dompter le poisson!

SONY DSC

Gwen   @Flickr

Maîtriser la cuisson des œufs

Bien sur je sais cuire un œuf à ma coque , un œuf dur u encore sur le plat. Mais il m’a fallu un certain temps avant de trouver une méthode acceptable pour les œufs brouillés, que je dois encore perfectionner, je suis incapable de cuire une omelette sans en faire de la charpie et je fuis les œufs pochés comme la peste de peur de les rater! bref, j’ai encore des progrès à faire!

17250196716_a7e65324f7_z

Katherine Lim   @Flickr

Savoir cuire des artichauts

Je n’ai pas mangé d’artichauts depuis environ 15 ans, quand j’ai quitté le foyer familial en oubliant de demander la technique pour les cuire à ma maman. Il est vraiment temps de faire quelque chose!

5665998450_37285cedc4_z

Darya Pino   @Flickr

Savoir rôtir les légumes

Rôtir les légumes est certainement hyper simple, en plus d’être délicieux et de présenter vraiment classe façon restaurant gastronomique , mais je ne le fais jamais, honte sur moi!

8735180291_45a0b98af3_z

Breville USA   @Flickr

Et vous, quelles sont vos lacunes et vos bêtes noires? Allez rassurez-moi, dites-moi que vous en avez vous aussi!