Spécialité du Québec : Pouding chômeur aux pommes et sirop d’érable

La cuisine québécoise n’est pas très célèbre par chez nous, pourtant elle regorge de pépites et de quelques plats tellement riches qu’on pourrait s’en faire exploser les artères! Je pense à la fameuse poutine, cette assiette de frites en sauce, que je n’ai pas encore testée mais par laquelle je me laisserai bien tenter un jour ou l’autre! Ici je vous propose un peu le pendant sucré de la poutine : un concentré de sucre bien riche qui vous donne un bon coup de fouet pour finir  la journée! Il faut dire qu’avec leurs températures les québécois en ont besoin… Nous beaucoup moins, mais c’est pas pour ça qu’on ne doit jamais se faire plaisir ^^
pouding-chomeur-pomme-erable
La recette de ce dessert traditionnel se transmet de génération en génération dans les familles québécoises depuis bien longtemps. C’est durant la crise économique de 1929 que ce dessert bon marché serait né. Ses ingrédients peu coûteux comme la farine, le beurre, le lait, et la cassonade permettaient aux familles de se régaler malgré les temps durs. Depuis, la crise est finie, la recette  a évolué, et plusieurs la cuisinent avec du sirop d’érable, des œufs,  des pommes comme ici… La  variante la plus populaire est bien sûr celle au sirop d’érable. Le lait ou la crème 35% viennent enrichir le sirop. Certains additionnent la cassonade au sirop d’érable, ce qui rend le goût du dessert encore plus sucré, mais je ne suis pas allée jusque là! On peut préparer ce dessert quelques heures à l’avance ou même la veille. La sauce sera un peu moins abondante, mais vous n’avez qu’à le réchauffer quelques minutes au four pour qu’il soit tout aussi gourmand!
Le résultat est vraiment un ovni visuellement, on se demande comment on va couper ce gâteau et le servir, pour dire franchement il ne ressemble à rien, surtout qu’il bouillonne en cuisant et éclabousse tout le plat, mais… Qu’est ce que c’est bon! Le sirop a un gout de caramel aux pommes et tout le gâteau en est imbibé, c’est un régal!
Avec cette recette, je participe au chouette concours du Blog  La Cuisine de Jackie, qui fête ses 5 ans!
c2016_ban-jc-mon-blog-a-5-ans-468x80
  pouding-chomeur-pomme-erable-3

Pouding chômeur aux pommes et sirop d’érable

Pour le sirop aux pommes

  •  2 c. à c. de maïzena
  •  25 cl de jus de pomme
  •  25 cl de sirop d’érable
  •  250 g  de crème épaisse entière
  •  500 g de pommes pelées, épépinées et coupées en dés

Pour le gâteau

  •  310 g de farine
  •  1/2 c. à c. de levure
  •  1 pincée de bicarbonate de soude
  •  60 g de beurre non salé, ramolli
  •  125 g de sucre
  •  1 œuf
  •  12, 5 cl de jus de pomme

Dans une casserole, hors du feu, mélangez la fécule, le jus de pommes, le sirop d’érable et la crème à l’aide d’un fouet. Ajoutez les pommes et portez à ébullition. Stoppez alors le feu et versez dans un moule de 20 cm de large minimum. Réservez.
Préchauffez le four à 180 °C.
Dans un bol, mélangez la farine, la levure et le bicarbonate. Réservez.
Dans un autre bol, battez le beurre avec le sucre au batteur électrique. Ajoutez l’oeuf et battez jusqu’à ce que le mélange soit homogène. À basse vitesse, incorporez les ingrédients secs en alternant avec le jus de pomme. À l’aide d’une cuiller à glace ou d’une grosse cuiller, répartissez la pâte sur le sirop chaud.
Déposez le moule sur une plaque de cuisson pour permettre de recueillir les dégâts si le pouding déborde du moule.
Faites cuire au four de 30 à 35 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Servez tiède ou froid.
pouding-chomeur-pomme-erable-2
Source d’inspiration :

Tarte perdue aux endives

Si vous ne connaissez  l’endive que comme un légume croquant et amer, alors vous devez tester cette recette. Bien sûr, l’endive est super en salade ou à l’apéro comme support d’une tartinade au surimi. Mais rôtie, grillée ou sautée, elle perd beaucoup de son amertume typique, permettant à son caractère légèrement terreux d’émerger.
Cette recette particulière a été inspirée par deux recettes trouvées sur le blog Les petits plats de Béa. J’avais été interpellée par sa tatin d’endives à la bière à la framboise, car le mariage de la bière et de l’endive m’a séduite immédiatement, mais aussi par sa tarte de pain perdu aux tomates qui permet de recycler du vieux pain. Qu’à cela ne tienne, j’ai mélangé les deux!
tarte-pain-perdu-endive-2
Cette tarte qui n’a rien de complexe à réaliser, présente très bien avec sa jolie spirale d’endives cuites dans la bière caramélisée. Elle est douce, acidulée, fruitée et surtout très bonne!
Comme je le dis souvent j’adore le recyclage alimentaire, et cette base de pâte va devenir un classique pour moi qui ai souvent du pain dur!
tarte-pain-perdu-endive
P.S. : Si vous voulez continuer dans les recettes aux endives, essayez mon velouté d’endives au jus de clémentines, troooop bon!

Tarte perdue aux endives

Pour la pâte

  • 200 g de pain rassis
  • 2 œufs
  • 20 cl de lait
  • 75 g de parmesan râpé
  • 3 c. à s. de gruyère râpé
  • 1 pincée de muscade
  • Poivre

Pour la garniture

  • 4 endives
  • 25 cl de bière à la framboise ou rubis
  • 2 c. à s. de beurre
  • 1 c. à s. de cassonade


Battez les œufs avec le lait, ajoutez le parmesan, la muscade et le poivre.

Émiettez grossièrement le pain et incorporez-le à la préparation précédente.

Laissez gonfler 15 mn. Mixez légèrement si nécessaire.

Mettez le pain imbibé dans un moule à fond amovible tapissé d’un papier sulfurisé et tassez bien.

Préchauffez le four à 180°C

Précuisez la pâte 15 minutes au four.

Pendant ce temps, coupez les endives en 2 dans le sens de la longueur et retirez le cœur dur.

Chauffez le beurre dans une poêle, rangez les demies endives dans la poêle, saupoudrez d’une cuillère à soupe de sucre, faites dorer à feu vif puis mouillez avec la bière et laissez cuire à feu plus doux jusqu’à évaporation de la bière, soit environ 20 minutes.

Rangez les demies endives sur le fond de tarte, saupoudrez de gruyère et enfournez pour 15 minutes environ.

tarte-pain-perdu-endive-3

Source d’inspiration :

http://lespetitsplatsdebea.over-blog.com/2015/09/tarte-de-pain-perdu-aux-tomates-et-feuilles-de-bettes.html

http://lespetitsplatsdebea.over-blog.com/2016/01/tarte-tatin-d-endives-a-la-biere-a-la-framboise.html

Boisson au miel contre les maux de gorge

Si un mal de gorge n’est pas bien grave en général, il peut quand même être très douloureux. C’est dans ces moments là qu’on réalise à quelle fréquence on déglutit, et qu’on se dit que cela se produit bien trop souvent! Difficile de faire comme si de rien n’était quand notre voix commence à ressembler à celle de Jeanne Moreau, mais avant de filer chez le médecin ou de se gaver d’automédication, je vous propose d’essayer un bon vieux remède de grand-mère!
Personnellement, dès le mois d’octobre cela m’arrive régulièrement d’avoir mal à la gorge. C’est peut-être du aux changements climatiques saisonniers, car il ne fait pourtant pas encore vraiment froid, même dans le nord! Je pense que j’ai essayé à peu près tous les remèdes naturels, de la cuiller de miel aux huiles essentielles.  Le plus connu est bien sûr de se mettre du miel dans un bon thé chaud… C’est ce que je vous propose de réaliser aujourd’hui, en version améliorée bien sûr!
Ce qu’il y a de bien avec cette recette, c’est qu’en plus d’adoucir instantanément votre gorge, elle peut accélérer votre rétablissement. Et bien sûr, elle est délicieuse à boire, à condition d’aimer les épices comme le gingembre, le curcuma et la cannelle.
the-mal-gorge
Voici maintenant un petit focus sur les effets de ce thé « spécial maux de gorge ». Le miel est un remède contre la toux classique. Il vient tapisser la gorge et la protéger, rendant moins douloureuse la déglutition. Ce thé contient aussi du gingembre, un anti-inflammatoire naturel. La cannelle a longtemps été utilisée comme un remède contre la toux dans la médecine chinoise. Son arôme réconfortant peut également aider à ouvrir les sinus, pour que vous respiriez plus facilement. Le curcuma est une épice antioxydante qui aide à apaiser l’inflammation. Le sel aide à drainer l’excès de liquide. Ne vous inquiétez pas, vous ne le sentirez pas au goût! Enfin, le citron est un astringent naturel qui aide à réduire les tissus de la gorge enflée. Bref, il n’y que des bonnes choses pour vous aider à lutter contre ce vilain mal de gorge!
Le plus génial dans tout ça, c’est qu’il y a de grandes chances que vous ayez tout ce qu’il faut dans vos placards! Oui car quand on est malade, si on peut éviter de sortir faire les courses c’est mieux! Alors dès le prochain mal de gorge, tentez cette recette miracle!
 the-mal-gorge-2
P.S. : Si vous aimez la cannelle et les saveurs réconfortantes, alors faites vous un petit bol de flocons d’avoine à la pomme et à la cannelle, ça devrait achever de vous remettre en forme!

Boisson au miel contre les maux de gorge

  • 1 tasse d’eau chaude
  • ½ c. à c. de curcuma
  • 1 c. à c.de cannelle
  • 1/2 c. à c. de gingembre
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 1 pincée de sel
Mettez tous les ingrédients dans une tasse.
Versez de l’eau qui est juste à ébullition sur les ingrédients.
Mélangez bien pour dissoudre les ingrédients.
Remuez régulièrement pendant que vous buvez parce que la cannelle et le gingembre ont tendance à se déposer au fond.
 the-mal-gorge-3
Source d’inspiration :
http://helloglow.co/soothing-honey-spice-throat-tea/

25 choses à faire pour profiter à fond de la fin d’année

Je dois vous avouer quelque chose : j’aime les listes. Que ce soient des listes pour essayer d’être un minimum organisée, ou pour ne pas oublier les pains à burger légumes au supermarché, elles m’aident à rester efficaces au travail comme sur mon blog!

Les types de listes que  j’aime le plus sont celles qui invitent à vivre pleinement le moment présent ou à rechercher les petits bonheurs du quotidien. Avec la période des fêtes qui approche, j’ai d’ailleurs plein d’idées et d’envies qui commencent à germer pour l’année prochaine et ses fameuses résolutions! Mais avant de dire au revoir à 2016, que diriez-vous de faire une liste des choses que vous voulez accomplir avant 2017? Voici mes idées pour se mettre à 200% dans la magie des fêtes de fin d’année!

Photo d’entête par Antonio Castagna @Flickr

1. Se mettre dans l’esprit de Noël en faisant une méga playlist de fêtes.

Si vous avez la flemme d’en faire une vous-mêmes, voici la mienne ^^

2. Trouver la patinoire la plus proche et s’exploser virevolter sur la glace

Je n’ai jamais osé me lancer, mais mon sens de l’équilibre plus que foireux me laisse imaginer que cela ne sera pas une franche réussite, pourtant ça me fait rêver d’essayer!

3. Commander un Gingerbread Latte chez Starbucks.

Parce que quitte à ingurgiter 20 morceaux de sucre d’un coup, je trouve ça bien meilleur qu’un Fanta ou un Coca-cola !

 

4171747002_b7a985220c_z

Photo par Glenn Waters @Flickr

4. S’offrir une nouvelle écharpe bien confortable et enveloppante.

Ou des gants. Ou un bonnet. Ou des cache-oreilles. Ou des pantoufles totalement fluffy. Ou un plaid tout chaud. Ou tout ça en même temps, soyons fous.

5. Organiser un pique-nique à l’intérieur au coin du feu!

J’adore cette idée, et même pour ceux qui n’ont pas de cheminée, il existe toujours le fameux DVD feu de cheminée qui fait plus ou moins illusion. Plutôt moins que plus, admettons.

6. Décorer une maison en pain d’épices avec du glaçage en sucre et des tonnes de bonbons.

Il peut certes y avoir des ratés, mais c’est une tradition familiale très mignonne je trouve!

5255532379_67a822d661_z

Photo par Steven Depolo @Flickr

7. Allumer des bougies parfumées aux parfums hivernaux comme le cèdre ou la cannelle

Je ne suis pas fan de bougies parfumées aux parfums trop forts, mais ceux de l’hiver sont ceux qui me plaisent le plus!

8. S’installer confortablement avec un plaid, une tasse de thé, et un livre que l’on rêve de terminer

Et à, soit on termine le livre, soit on s’endort direct.

9. Fabriquer des cadeaux de Noël homemade pour vos proches

Les cadeaux gourmands ou pas pour lesquels on a pris de son temps montrent aux gens qu’on a pensé à eux bien plus que 5 minutes! Ils sont aussi top pour les gens qu’on connait moins mais pour qui on veut avoir une petite attention : un ballotin de truffes maison ou du savon home-made bien présentés feront toujours plaisir!

16065584742_c24cbbcf43_z

Photo par insatiablemunch @Flickr

10. Organiser une après-midi bredele entre ami(e)s

Les bredele ne sont pas durs à faire, ils sont amusants mais… ils prennent du temps! Alors autant mutualiser les efforts, les préparer tous ensemble dans une ambiance conviviale et pourquoi pas, en buvant un vin chaud!

 11. Obtenir des billets pour Disney sur glace, Casse-Noisette ou une comédie musicale familiale typique des fêtes

Cela ne m’avait pas effleurée avant d’avoir un enfant, mais je trouve que c’est une tradition géniale à partager avec les plus petits!

12. Se réchauffer avec une tasse de chocolat chaud, ou un bon thé chaï

Je suis tellement fan de boissons chaudes que je n’attends pas l’hiver pour en boire, mais le mauvais temps me fait un prétexte pour en boire deux fois plus souvent!

15891995169_1f50cf89c3_z

Photo par Mike Kniec @Flickr

 13. Imprimer vos photos préférées de cette dernière année et les afficher d’une façon amusante

Pourquoi pas former avec une guirlande à mettre sur le sapin de Noël? Il suffit de les imprimer dans un format pas trop grand, et de les fixer sur un ruban rouge avec de petites pinces à linge. De mon côté, j’ai investi dans des boules de Noël transparentes dans lesquelles ont peut glisser une photo.

14. Inviter vos voisins à une soirée vin et fromage.

Ou mieux selon moi, une soirée bières fromages! Je vous avais expliqué comment composer votre menu pour ce genre de soirée par ici, si ça vous intéresse!

15. Organiser un dîner typiquement hivernal

A nous les grands plaisirs de l’hiver : raclette, fondue, vin blanc de Savoie, et pull de Noël moche exigé pour tout le monde!

Raclette

Photo par Alex Toulemonde @Flickr

16. Faire un tour en ville pour voir les décorations

On en profite pour visiter le marché de Noël, acheter quelques gourmandises et faire un tour de grand roue.

17. Sortir son vernis à paillettes et s’offrir une manucure de fêtes

Je ne suis pas une fashion victim mais c’est un des rares moment de l’année où j’aime faire un effort de ce côté là! Et pourquoi pas carrément se faire les ongles verts et rouges, avec des motifs de rennes? Bon ok, peut-être pas quand même!

18. Se couvrir pour faire une balade hivernale

On attend que la neige tombe, et on se rend à la campagne ou en forêt pour admirer le paysage. On peut même faire un combat de boules de neige ou un bonhomme de neige si il y en a assez!

5292987817_71223b658a_z

Photo par Nana B Agyei @Flickr

19. Mettre votre pyjama le plus confortable et démarrer un marathon de films de Noël

Maman j’ai raté l’avion et Elf sont parmi mes préférés, mais une liste plus complète se trouve ici!

20. Décorer le sapin en famille

Vous pouvez même renouer avec la tradition d’accrocher du gui à votre plafond, une bonne excuse pour embrasser qui vous voudrez!

8523952442_19c15fb541_z

Photo par JOHNNY LAI @Flickr

21. Apprendre à tricoter ou finir un tricot entamé

Oui, j’aime parfois tricoter un peu, oui la plupart du temps j’abandonne mon tricot en cours, et oui, je passe l’année à me dire que je vais m’y remettre. Mais s’il y a une période ou le tricot est agréable, c’est bien l’hiver, avec le plaid, le thé et le chat sur les pieds qui mange la pelote.

22. Organiser une soirée jeux de société entre amis ou en famille

Puisqu’en hiver on sort moins, c’est le moment de profiter à fond de son intérieur et de soirées bien au chaud!

23. Tester une nouvelle recette de Noël qui pourra revenir année après année

Le but est de créer « votre » recette de Noël, comme par exemple « votre » vin chaud ou « vos » biscuits de Noël. Vous pouvez aussi  inventer votre propre cocktail d’hiver!

11499584884_15fa3db111_z

Photo par rpavich @Flickr

24. Réfléchir à des résolutions réalistes, mesurables et atteignables pour 2017

Oui parce que bon, perdre 10 kilos et faire du sport 3 fois par semaine, ça fait 10 ans qu’on se le dit et qu’on ne le fait pas, alors hein…

25. Avoir une pensée et un petit geste pour tous ceux que vous aimez!

La tradition des cartes de voeux peut-être l’occasion d’écrire des petits mots gentils à vos amis proches. Et plus largement, pourquoi ne pas donner un peu de temps à une association en cette période de fêtes?

Et vous, avez-vous d’autres traditions ou envies pour cette fin d’année ? Quoiqu’il en soit, je vous souhaite de passer une très belle, heureuse et gourmande fin d’année!

5307525503_b777cc6ea4_z

Photo par John Stratford @Flickr

Purée de patates douces, carottes, petits pois au curry

puree-patate-douce-petit-pois-2Aujourd’hui, c’est Thanksgiving aux Etats-Unis! Au même titre que la dinde, la purée de patate douce est un incontournable de tout Thanksgiving qui se respecte…
Pourtant, la purée ne s’est pas intégrée tout de suite aux premiers repas de Thanksgiving de l’histoire en 1621… Ce n’est que vers les années 1700 que la purée est devenue le plat à la mode de Thanksgiving, mais d’abord à la pomme de terre, car celle-ci était facile et économique à produire, sans compter qu’elle calait bien!

Une cinquantaine d’année plus tard, autour des années 1800, la patate douce s’est démocratisée aux Etats-Unis et la recette de la purée de patate douce est devenue obligatoire sur les tables de Thanksgiving, au même titre que la dinde ou la pumpkie pie.

Aujourd’hui, je ne vous livre pas la recette traditionnelle de la purée de patate douce, que vous pourrez trouver ici en version bien gourmande aux oignons caramélisés, mais une version revisitée, un peu moins sucrée et  écœurante à mon goût ! Cette purée douce et colorée plaira beaucoup aux petits comme aux grands, que vous fêtiez Thanksgiving ou pas!

puree-patate-douce-petit-pois

Purée de patates douces, carottes, petits pois au curry

  • 50 g de carottes épluchées en dés
  • 450 g de patate douce épluchée en dés
  • 100 g de petits pois
  • 2 oignons pelés et émincés
  • 50 g de beurre
  • 1/4 c. à c. de curry
  • Sel, poivre

Faites cuire les carottes 5 minutes  dans de l’eau bouillante salée, puis ajoutez les patates douces et prolongez la cuisson de 15 minutes, jusqu’à ce que les carottes et les patates douces soient tendres sous la lame d’un couteau.

Pendant ce temps, faites revenir l’oignon 15 minutes avec un peu d’huile dans une poêle à feu doux. Ajoutez les petits pois et prolongez la cuisson de 6 minutes. Réservez au chaud.

Écrasez grossièrement les carottes et la patate douce à la fourchette puis ajoutez le mélange oignon petits pois et mélangez. Ajoutez le beurre en petits dés, le curry, le sel et le poivre et mélangez à nouveau.
Servez bien chaud.

puree-patate-douce-petit-pois-3

Spécialité des Etats-Unis : Ramequins de maïs à la crème

Je suis désolée pour ceux qui veulent garder la ligne, j’espère que vous ne faites pas d’overdose avec tous les plats riches et réconfortants que j’ai posté ces derniers temps. Je vous promets qu’après les fêtes, pour se remettre, ça sera un véritable défilé de quinoa, brocoli et salades à gogo… Enfin peut-être. Mais d’ici-là, je vous propose d’éviter les jeans trop slim, et de continuer à vous faire plaisir à fond! Et pour cela, on va se régaler avec ce maïs à la crème.

mais-creme

Je ne sais pas vous, mais je suis une grande fan de maïs, et particulièrement de maïs à la crème. Même si ce plat s’apparente plutôt à un accompagnement qui va parfaitement avec une viande ou une volaille, je pourrais facilement m’en bâfrer comme plat principal. Le maïs à la crème est un plat très consommé aux Etats-Unis, c’est d’ailleurs souvent un accompagnement de la dinde lors du repas de Thanksgiving, qui aura lieu demain! Ce plat est certes classique, voire un peu désuet, mais que voulez-vous, je ne résiste pas à son côté crémeux!

Justement, l’ingrédient secret du crémeux de ce plat est le fromage à la crème, ou creamcheese comme on voit souvent dans les recettes américaines. J’ai utilisé du Saint Môret, mais dans le même esprit le Philadelphia fonctionne aussi très bien!

Ce fromage riche et épais vous garantira que la sauce devient onctueuse et consistante!

mais-creme-3

P.S. : Ces ramequins seront parfaits avec une viande, ou pourquoi pas avec une part de cake à la courge muscade et lardons!

Ramequins de maïs à la crème

Pour 4 petits ramequins

  • 200 g de maïs
  • 3 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à c. de sucre
  • 115 g de St Morêt
  • 50 g de beurre demi-sel coupé en dés
  • 1 c. à s. de ciboulette ciselée
  • Sel, poivre

Versez le maïs dans une casserole. Incorporez la crème fraîche, le fromage, le beurre le sucre et le poivre et mélangez bien.

Faites chauffer et remuer jusqu’à ce que le beurre et le fromage à la crème soient bien mélangés. Couvrez et lissez cuire à feu très doux pendant 15 minutes.

Saupoudrez la ciboulette ciselée et servez immédiatement.

mais-creme-2

Un petit concours pour mon blogiversaire!

Pour fêter mon troisième blogiversaire, je vous propose un petit jeu concours pour remporter un coffret de produits culinaires comme j’aime les préparer!
Cette fois-ci, j’ai choisi de vous composer un coffret sur le thème du brunch, mon repas préféré!
  concours-brunch-2

Je vous ai donc concocté un nouveau coffret plein de produits culinaires sympa à gagner :

– un livre « Petits brunchs entre amis »
– de la levure de boulanger
– de la préparation pour pancakes
– du thé anglais
– de la confiture de poires Williams
– du chocolat en poudre « grand arôme »
– des Wasa spéciale fibres

concours-brunch

Pour participer, c’est super simple!Il vous faudra poster un commentaire directement sur cet article pour m’indiquer que vous participez!
Ensuite, je vous propose une chance supplémentaire pour chaque réseau social où vous me suivez ( que ce soit Hellocoton, Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest ou un autre dont j’ignorerais l’existence!)
 concours-brunch-3
Dans ce cas dites-moi juste dans votre message sur quel réseau vous me suivez, et donnez moi votre pseudo si ce n’est pas le même que dans le commentaire que je sache que c’est la même personne et que je puisse valider votre chance en plus!
Les réseaux sociaux vous offrent des chances en plus mais ne sont pas obligatoires, la seule obligation est le  commentaire sur cet article sinon je ne peux pas deviner que vous participez, hihi!
Le concours démarre maintenant et durera jusqu’au 22 décembre!

Brownie au Nutella (c’est mon blogiversaire!)

Aujourd’hui c’est mon 3 ème blogiversaire! Ha, si seulement j’étais aussi jeune dans la vraie vie!
Mon blog quant à lui n’a pas pris une ride, et je m’éclate toujours autant à vous partager mes recettes, simples ou plus élaborées (mais surtout simples).
J’ai toujours autant de plaisir à découvrir vos messages et à parcourir la blogosphère chaque matin à la découverte des recettes de mes autres copinautes blogueuses, histoire de me donner faim dès le réveil.
Plus inimaginable, malgré 5 posts par semaine et un nombre de recettes non publiées vertigineux, je trouve toujours autant de recettes que j’ai envie de tester et d’ajouter à ma to-do list!
Tout cela pour vous dire donc, d’abord merci, car même si les chiffres et moi font douze, je vois que vous êtes de plus en plus nombreux à me lire et ça me fait grandement plaisir!
brownie-nutella
Et ensuite, je peux d’ores et déjà vous dire à dans un an, car je vous garantis que je serai  fidèle au poste! J’espère que vous serez au rendez-vous vous aussi!
Qui dit anniversaire dit gâteau, et c’est une très chouette recette trouvée sur un blog que j’adore que je vous propose aujourd’hui : un brownie au Nutella! Quoi de meilleur qu’un brownie ou que du Nutella? Le mélange des deux pardi!
Cette chouette recette vient du blog très sympa Mes inspirations culinaires, allez vite le  voir si vous ne le connaissez pas, il est simplement top! Je vous ai d’ailleurs proposé une autre recette de Samar pas plus tard qu’hier, des amaretti moelleux tout bonnement délicieux!
Cette recette est en prime très simple à faire, la seule difficulté, surtout pour moi qui ai acheté mon four directement en provenance des enfers, c’est de ne pas trop le cuire. Surveillez bien vers la fin pour que le cœur reste un peu humide et ça sera parfait!
  brownie-nutella-3

 Brownie au Nutella

  • 90 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 75 g de beurre mou
  • 240 g de nutella
  • 2 œufs
  • 150 g de sucre
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille

Préchauffez le four à 180° C.
Dans un saladier mélangez la farine et le sel
Dans un autre saladier, battez  le beurre jusqu’à obtenir une consistance légère et mousseuse.
Ajoutez dans le beurre le sucre, les œufs et l’extrait de vanille. Battez le tout jusqu’à incorporation des ingrédients.
Ajoutez le Nutella et mélangez jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Incorporez ensuite la farine.
Versez dans un moule carré de 20 cm préalablement recouvert de papier sulfurisé et graissé.
Enfournez pour 30 à 37 minutes. Laissez refroidir avant de découper en carrés.

brownie-nutella-2

Spécialité d’Italie : amaretti

Aujourd’hui c’est une de mes gourmandises préférées que je vous propose de réaliser! Vous savez ces petits biscuits à l’amande que l’on vous sert avec le café dans les restaurants italiens? « Amaretti » est le nom que les italiens donnent à leurs macarons. Ces biscuits à la coque bombée sont croquants à l’extérieur et bien moelleux à l’intérieur.

Les amaretti trouvent leur origine à Venise en Italie au cours de la période de la Renaissance. Traditionnellement, ces biscuits étaient servis au dessert avec un vin sucré ou une liqueur, mais ils sont aussi merveilleux pour accompagner une coupe de glace, de sorbets, ou de mousses ou même avec un café.

amaretti-3

Les biscuits amaretti sont fabriqués avec du sucre et les blancs d’œufs, que l’on travaille avec des amandes voire de la pâte d’amandes. Ici, cette utilise uniquement de la poudre d’amandes, ce qui est sans doute un peu mieux pour nos hanches!

Je l’ai aperçue sur le blog de Samar, mes inspirations gourmandes, et j’ai trouvé que ça faisait une super idée de cadeau de Noël gourmand!

Saupoudrez vos amarettis de sucre glace pour une jolie finition, puis emballez-les dans une jolie boîte cadeau aux couleurs vives, pourquoi pas accompagnée d’un livre, et d’un paquet de café de qualité et vous obtiendrez un cadeau de Noël super sympa à garder pour vous à offrir !

amaretti-2

P.S. : Si vous cherchez des idées de cadeaux gourmands, ces petits nuages croustillants au chocolat sont très simpels à faire!

Amaretti moelleux

  • 2 blanc d’oeufs
  • 180 g de poudre d’amande
  • 50 g de farine
  • 1 c. à-c. d’extrait d’amande amère
  • 1 pincée de sel
  • 150 g de sucre
  • 4 c. à s. de sucre glace

Battez les blancs en neige avec la pincée de sel. Ajoutez progressivement le sucre et battez jusqu’à obtenir une meringue lisse et brillante. Incorporez la farine préalablement mélangée à la poudre d’amande délicatement. Ajoutez l’extrait d’amande amère.

Préchauffez le four à 180°C. A l’aide d’une cuiller, prenez de petits tas, roulez-les dans le sucre glace versé dans une assiette creuse. Aplatissez-les légèrement et disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire au four durant 10 minutes. Retirez du four et laissez refroidir.

amaretti

Source d’inspiration :
http://www.mesinspirationsculinaires.com/article-biscuit-amaretti-moelleux.html

Comment fêter Thanksgiving comme aux États-Unis?

Une fois par an, le quatrième jeudi de Novembre, alors que nous sommes tranquillement au travail, les familles américaines se réunissent pour manger de la dinde accompagnée de tarte à la citrouille. Oui, vous avez deviné, elles célèbrent la fête de Thanksgiving… Je ne sais pas vous, mais moi j’adore voir les épisodes de fin d’année des séries télévisées. Il me semble en les regardant que la fête de Thanksgiving est presque plus ancrée dans les traditions américaines que celle de Noël, mais c’est peut-être juste une impression! Pourtant, chez nous elle n’est pas pratiquée et même plutôt méconnue. Si vous vous posiez la question du but de cette journée, Thanksgiving était à l’origine une fête pour rendre grâce pour la récolte précédente.
Si comme moi vous êtes intrigués ou même si vous souhaitez l’organiser à votre manière, je vous propose de découvrir un repas de Thanksgiving plus en détail pour vous en inspirer!

Quelle est l’histoire de Thanksgiving?

Avant tout, on commence par une petite page historique!

En Amérique, Thanksgiving remonte aux années 1600, plus précisément à l’année 1621. Les Pèlerins – colons hollandais de la colonie de Plymouth (devenue aujourd’hui le Massachusetts) ont célébré la récolte passée… Tradition qu’ils avaient eux -mêmes ramené… d’Europe! Hé oui c’est une fête religieuse bien de chez nous qui a inspiré Thanksgiving, même si la pratique a totalement disparu en Europe et que le Thanksgiving américain est totalement laïc.

Cette tradition s’est alors répandue dans le pays et a été célébrée à des jours différents suivant les communautés jusqu’à l’année 1789. Alors qu’on s’occupait en France de prendre la Bastille, aux États-Unis, George Washington a déclaré la première Journée nationale officielle de Thanksgiving.

 

La plupart des familles américaines suivent désormais les traditions initiées lors du premier Thanksgiving. Aujourd’hui l’un des plaisirs principaux de Thanksgiving et de ses préparatifs est de passer du temps en famille ou avec ses proches. Beaucoup de gens vivent loin des membres de leur famille et parcourent ce jour-là de longues distances pour être avec ceux qu’ils aiment. Thanksgiving est d’ailleurs le jour de l’année où il y a le plus déplacements aux États-Unis!

Voilà maintenant mon mode d’emploi pour organiser un Thanksgiving comme aux États-Unis chez vous!

305314063_20681ec66f_z

Photo woolennium @Flickr

Le repas

Thanksgiving fait la part belle aux aliments traditionnels américains. Si vous voulez réaliser votre propre menu de Thanksgiving, le plus classique est de servir une dinde farcie, pourquoi pas aux marrons avec des légumes de saison rôtis et de la purée de pommes de terre ou de patates douces. Vous pouvez accompagner l’ensemble d’une petite sauce aux cranberries pour donner un côté encore plus traditionnel à l’ensemble. Côté desserts, les tartes à la citrouille et celles aux noix de pécan sont en bonne position! La boisson qui accompagne ce repas est généralement du vin.

Si vous êtes végétarien, pas de souci : il y a des moyens d’adapter ce repas. Aux États-Unis certaines familles choisissent de servir une dinde végétarienne, qui est faite de tofu, mais personnellement je n’en ai jamais vu en France. Une autre solution est de préparer une courge farcie végétarienne, le reste du repas pouvant convenir sans aucun souci!

Côté décoration

La décoration est assez naturelle puisqu’il s’agit de mettre à l’honneur le fruit des récoltes : des nappes et serviettes dans des tons chauds et automnaux, du orange au jaune, des feuilles mortes aux belles couleurs éparpillées, des épis de blé ou de maïs disséminés dans des vases ou grands plats, quelques citrouilles ou coloquintes accompagnées de jolies bougies et le tour est joué!

8559669105_1cdc3f8479_z

Photo HomeSpot HQ @Flickr

 

Quels rituels ?

Pas de vrai Thanksgiving sans le rituel de gratitude ou « Action de grâce ». Le principe, c’est de tous réfléchir à ce pour quoi on est reconnaissants vis à vis de l’année écoulée, et de faire un tour de table pour échanger sur cela dans la bonne humeur. Vous pouvez aussi demander à chacun d’écrire ce pour quoi il est reconnaissant sur des bouts de papier et de les mettre dans un vase, puis les tirer au sort de sorte que chacun lise le mot d’un autre.

Certaines familles comprennent le rituel de l’os de dinde dans cette journée. Vous connaissez certainement cette croyance. On récupère l’os en forme de « V » inversé qui se trouve attaché à la poitrine de la dinde. Après que la viande ait été enlevée et que l’os ait été nettoyé, deux personnes tirent chacun une sur une extrémité de l’os, fait un vœu, et tire. Celui qui obtient la plus grande partie de l’os cassé verra alors son souhait exaucé!

Que mettre en musique de fond?

La fête de Thanksgiving ne bénéficie pas de ses chants officiels contrairement à Noël. Mais vous pouvez facilement vous composer une playlist à partir de ce que vous avez! Des classiques américains type Sinatra peuvent tout à fait coller à l’esprit de Thanksgiving. Des musiques positives dont les paroles évoquent la reconnaissance et la joie de vivre sont aussi de circonstance, du genre « What a wonderful world » de Louis Armstrong. Des musiques typiquement américaines, du genre folk ou gospel peuvent compléter votre playlist.

5209955329_43848bfed3_z

Photo @joefoodie @Flickr

Même si clairement fêter Thanksgiving n’a pas de sens chez nous, je trouve que toute excuse est bonne à prendre pour se réunir et profiter ensemble! Je me laisserai donc certainement tenter un jour ou l’autre pour m’essayer un repas typique de Thanksgiving! Je trouve cette fête d’ailleurs moins commerciale que d’autres puisqu’à part un bon repas tous ensemble, elle n’impose pas d’achat de cadeaux ou de décoration spécifique! Et vous, vous connaissez cette fête, et si oui, est-ce que vous aimeriez la fêter?