Quinoasotto aux champignons, épinards et parmesan

Généralement, on associe la cueillette des champignons à l’automne car c’est à cette période que beaucoup d’espèces poussent en abondance. Pourtant, on peut ramasser des champignons toute l’année, et il ne faut pas oublier notre cher champignon de Paris. Le champignon de Paris est l’un des rares cultivables industriellement et donc disponible toute l’année.

Mme si on le cultive intensivement, le champignon de Paris a quand même une saison, qui démarre en octobre et s’arrête au début de l’été. C’est donc le moment parfait pour en manger!

quinoasotto-champignons

Savez vous pourquoi on dit que les champignons de Paris doivent toujours être épluchés ? Car traditionnellement, ils poussaient dans des carrières et on utilisait le fumier des chevaux comme engrais.

Aujourd’hui je ne suis pas sûre que ce soit encore le cas, mais dans le doute je vais continuer de les éplucher!

Bref, dans tous les cas, j’adore les champignons et je ne veux pas rater une seule occasion d’en manger! S’ils sont délicieux en risotto, je me suis dit qu’ils devaient très bien se marier avec du quinoa également, qui présente l’avantage d’être un peu plus léger pour le soir puisque ce n’est pas un « vrai » féculent!

 

quinoasotto-champignons-3

P.S. : Si cette recette vous a plu, j’ai aussi proposé un coquillettesotto et un céréalesotto!

Quinoasotto aux champignons, épinards et parmesan

  • 2 poignées de jeunes pousses d’épinards
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 4 gousses d’ail émincée
  • 1 échalote émincée
  • 150 g de champignons
  • 200 g de quinoa
  • 15 cl de vin blanc
  • 75 cl d’eau
  • 2 bouillons cubes de légumes
  • 4 c. à s. de parmesan râpé
  • 15 g de beurre
  • Sel, poivre

Faites chauffer l’huile dans une grande poêle à feu moyen-élevé. Ajoutez l’ail, l’échalote, les champignons et les épinards ciselés. Faites cuire 2 à 3 minutes jusqu’à ce que l’ail devienne parfumé mais ne brunisse pas.

Dans une casserole à part, faites chauffer l’eau et diluez-y les cubes de bouillon. Gardez chaud à feu doux.

Ajoutez le quinoa et faites cuire encore une minute, en remuant une ou deux fois. Ajoutez le vin et portez à ébullition. Faites cuire encore une minute jusqu’à ce que la plupart du liquide soit évaporé.

Ajoutez le bouillon et portez à ébullition lente. Faites cuire 10 à 12 minutes jusqu’à ce que plus de la moitié du liquide soit absorbé.

Arrêtez le feu, ajoutez le beurre et le parmesan, salez, poivrez. Laissez reposer 5 minutes à couvert, remuez et servez immédiatement.

quinoasotto-champignons-2

Chou-fleur sauté

Vous le savez tous, il faut manger 5 fruits et légumes par jour pour être en bonne santé! Voici donc une recette pour vous aider à vous y tenir…
Le chou-fleur est un légume délicieux et il figure parmi ceux qui offrent le plus de possibilités. Je trouve qu’il est totalement sous estimé aux yeux de beaucoup!
Il présente aussi l’avantage d’être disponible toute l’année dans la plupart des supermarchés à un prix abordable.
saute-chou-fleur-3
Le chou-fleur est un peu comme une page blanche – sa propre saveur est douce (contrairement à son odeur) donc il a tendance à absorber les saveurs de ce avec quoi vous le mélangez.
Les saveurs de ce plat sont vraiment parfaites pour la saison : l’ail pour le côté rustique, la sauce soja pour donner du pep’s et le paprika pour une touche de chaleur, tout se mêle et se complète à merveille!

Côté cuisson, consommez votre chou-fleur « al dente » car trop cuit, il devient plus difficile à digérer.

P.S. : Découvrez une autre recette dans le même esprit avec ce riz de chou-fleur! Si vous recherchez des idées pour manger plus de plats aux légumes, découvrez ce livre très sympa :

  saute-chou-fleur-2

Chou-fleur sauté

Pour 2 personnes

  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 1 oignon émincé
  • 1 carotte
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 1 /2 chou-fleur nettoyé et coupé en petites fleurettes
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 2 c. à s. de crème de soja
  • 2 œufs
  • Sel, poivre

Épluchez et mixez la carotte puis l’oignon grossièrement, réservez-les.  Mettez alors le chou-fleur dans le mixeur et mixez pour obtenir une sorte de « riz ». Réservez.

Dans un grand faitout, faites chauffer l’huile. Faites revenir les oignons et la carotte jusqu’à ce qu’ils soient tendres, environ 10 minutes. Ajoutez l’ail et le paprika et laissez revenir une minute supplémentaire.

Ajoutez alors le chou-fleur, couvrez et laissez cuire jusqu’à ce qu’il soit tendre, environ 5 minutes.

Ajoutez les œufs, mélangez, salez, poivrez puis ajoutez la sauce soja et la crème de soja.

Mélangez bien puis retirez du feu et servez immédiatement.

saute-chou-fleur

Spécialité du Mexique : Brownie mexicain

Aujourd’hui je vous propose de réaliser un dessert fabuleux! Le brownie mexicain est la la gourmandise parfaite pour votre prochaine fête ou repas de famille!

Le brownie mexicain pourrait ressembler à n’importe quel brownie, mais il contient quelques épices qui en font un dessert parfait pour les plus grands : de la cannelle et une pincée de piment de Cayenne apportent du piquant et de la chaleur à ce classique au chocolat!

Ne vous inquiétez pas … Ce brownie mexicain n’est pas franchement super épicé. Pas de risque de cracher du feu pendant vingt minutes! Et si vous n’avez jamais essayé ce mélange avant, vous découvrirez que la cannelle et le piment dans du chocolat forment un mélange vraiment fantastique!

brownie-mexicain

Si comme moi vous avez un palais en kevlar êtes amateurs de sensations fortes, vous pouvez augmenter un peu la dose d’épices, ou saupoudrer un peu d’épices supplémentaires sur le gâteau au moment du service, ce qui permet de n’en mettre qu’à ceux qui le souhaitent!

brownie-mexicain-3

P.S. : Je suis une grande fan de brownie, si vous êtes comme moi et voulez vraiment surprendre vos invités, jetez aussi un œil à ce brownie aux haricots rouges, totalement dément!

Brownie mexicain

  • 230 g de beurre
  • 200 g de sucre roux
  • 4 gros œufs
  • 2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 100 g de bonne qualité poudre de cacao non sucré
  • 120 g  de farine
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 c. à c. de baking powder ou levure chimique

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez un moule carré de papier  sulfurisé.

Faire fondre le beurre au micro-ondes. Ajoutez le sucre, les œufs et l’extrait de vanille et remuez avec une cuillère en bois.

Ajouter le cacao, la farine, la cannelle, le piment de Cayenne, le sel et la baking powder et mélangez jusqu’à obtenir une consistance lisse. Étalez la pâte dans le moule préparé et faites cuire au four 20 à 25 minutes. Le centre doit rester humide. Laissez refroidir dans le moule, puis démoulez le brownie avant de couper en carrés.

brownie-mexicain-2

Source d’inspiration :
http://www.foodnetwork.com/recipes/aaron-sanchez/aaron-sanchezs-mexican-brownies-recipe.html

Pain à la bière

Levez la main si vous êtes ch’ti et n’êtes pas tentés par un pain à la bière!
Cette recette classique, réalisée avec des ingrédients simples, ne nécessite rien de plus qu’un bol, et un four, à la limite une machine à pain si vous avez la flemme de pétrir comme moi, mais elle n’est même pas indispensable!
Ce pain est bien dense et moelleux, parfait pour accompagner un repas ou un beau plateau de fromage, ou même réaliser des sandwiches! Je ne suis pas une experte du pain, mais je peux vous dire que c’est la première fois que je faisais un pain qui ressemblait autant à un vrai pain de boulangerie. Mais, désolée pour les boulangers de mon quartier, ce pain est meilleur que celui que j’achète chez eux!
Je serais hypocrite de vous dire que j’ai des restes de bière à la fin de mes soirées, nous laissons rarement une bouteille à moitié bue. Mais si c’est votre cas, cette recette vous permettra de finir votre bière éventée dignement! Il est tellement bon que vous allez peut-être faire exprès de garder des fonds de bière pour avoir un prétexte à faire du pain.
Le pain « basique » et la bière ont exactement les mêmes ingrédients – de l’eau et des céréales. La seule différence est que l’on broie les céréales sous forme de farine pour le pain. Pas besoin de chercher plus loin pourquoi ils s’associent aussi bien!
Si vous vous demandez si ce pain sent la bière je dirais que oui, il sent la bière… À l’odeur! Au goût, c’est difficile de la reconnaître, mais ce pain est un régal.

Donc, pour vous tous buveurs de bière ou pas, je dis … Lancez-vous et testez ce pain !
Ce pain peut se réaliser avec une farine blanche T55 ou une farine T 65, mais je dois vous dire que de mon côté, le gros « plus » vient du fait que j’ai utilisé une farine à pain noir et à graines, un mélange provenant des Moulins de la Bassée, qui est absolument parfait : il contient le dosage parfait de farine blanche, de farine de seigle, d’orge et de maïs et de graines de tournesol et de lin pour obtenir un superbe pain au look et au goût rustique et authentique!
pain-a-la-biere
Honnêtement,  j’ai un vrai coup de foudre pour cette farine et je vous la recommande vivement. Pour ceux qui vivent dans le nord, elle est disponible au moulin de la Bassée :
Boulevard du Canal – 59480 LA BASSÉE
Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h
Le samedi de 9 h à 12 h
Pour les autres, utilisez de préférence une farine de type T65 et n’hésitez pas à ajouter 3 cuillers à soupe de graines mélangées à l’ensemble, il n’en sera que meilleur!
Pour la bière, je vous recommande une bière de table pas trop amère, personnellement j’ai utilisé une Septante 5 et c’était juste parfait!
Vous vous retrouvez avec un pain avec aux saveurs douces et maltées, avec une petite touche de houblonnée à la fin. Ce pain est encore meilleur servi tiède et croustillant. Nous l’avons dégusté avec du fromage du nord et des rillettes et c’était parfait!

Si vous voulez faire votre pâte la veille, mettez la ensuite en pousse lente au frigo la nuit et laissez la ensuite à température ambiante 45 minutes environ avant de l’enfourner, ça sera parfait!
J’ai trouvé l’inspiration pour cette belle recette sur un blog que j’adore lire, Cooking Julia. Si vous ne le connaissez pas, jetez y un œil au plus vite, c’est une vraie mine d’idées gourmandes!
  pain-a-la-biere-3

Pain à la bière

  • 25 cl de bière blonde
  • 5 cl d’eau
  • 1 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de miel
  • 450 g de mélange de farine céréales noir ou de farine T65
  • 1 sachet de levure sèche de boulanger
Version avec machine à pain
Mettez les ingrédients dans l’ordre ci-dessus dans la machine à pain. Lancez un programme pour pâte seul: 1 h 30.
Quand le programme est terminé, dégazez la pâte sur un plan fariné et formez une boule.
Version sans machine à pain
Dans un grand bol, mélanger la levure avec 100 g de farine ainsi que l’eau chauffée préalablement (mais pas bouillante); couvrez et laissez mousser 30 minutes.
Ajoutez alors la bière, le reste de farine ainsi que le sel et le miel; mélangez jusqu’à formation d’une boule de pâte qui se détache des bords. Couvrez et laissez lever jusqu’au double de volume, dans un endroit chaud, environ 2 heures.
Grattez les bords du bol à la spatule pour récupérer toute la pâte. Transférez la pâte sur une surface farinée, farinez le dessus de la pâte et façonnez une boule. Placez la miche sur une plaque allant au four farinée. Couvrez la miche avec un linge propre et laissez encore lever 45 minutes.
Pour les deux versions
Dans un moule à manqué de 26 cm de diamètre recouvert d’un papier sulfurisé, déposez la boule. Recouvrez le moule d’un saladier pour créer un climat chaud.
Laissez lever la pâte, elle doit doubler de volume pendant environ 45 minutes.
Quelques minutes avant la fin de la levée, Préchauffez votre four à 220 °C avec un ramequin d’eau.
Faites des grignes sur le pain et saupoudrez de farine.
Enfournez pendant 15 minutes à 220 °C et prolongez la cuisson pendant 25 minutes à 180°C en ôtant la coupelle d’eau.

Laissez tiédir avant de déguster.

pain-a-la-biere-2

Source d’inspiration :

http://cookingjulia.blogspot.fr/2014/11/pain-la-biere.html