Tajine de poulet au potiron et lentilles corail

S’il y a une institution dominicale que j’adore respecter (à part celle du brunch, celle du DVD sous la couette, et celle de ne rien foutre de toute la journée) c’est bien le poulet rôti du dimanche midi.

Je n’en prépare pas quand nous sommes uniquement à deux, par contre dès qu’on reçoit c’est un classique que j’adore réaliser, car il est ultra simple, inratable et je n’ai jamais trouvé personne qui n’aime pas le poulet rôti ( et pourtant je connais des gens bizarres qui n’aiment pas le chocolat, pas les burgers ou pas le fromage, c’est pour dire ^^).
Depuis que nous avons emménagé dans notre maison il y aun an et demi, nous avons investi dans un four de compétition, genre piano de cuisson ultra large. Il intègre même un tourne broche et honnêtement, je pense qu’on pourrait embrocher 3 poulets les uns derrière les autres tellement il est grand!
Alors voilà, ça a un goût incroyable sans avoir à rien faire, un peu comme le poulet qui vous chatouille les narines au marché le dimanche matin et vous donne immédiatement faim même s’il n’est que 10 heures du matin!
Mais parfois, on se dit que tomber dans la routine ce n’est pas bien, c’est pourquoi ma résolution du jour est de revisiter le poulet du dimanche autrement! Et bien sûr, on n’est jamais à l’abri de bonnes surprises! Ce tajine en est l’exemple-type : accompagné de petits légumes de saison et d’épices exotiques, le poulet prend une toute autre dimension, mais n’en est pas moins super savoureux et goûteux!
A tel point que je pourrais parfois abandonner mon poulet à la broche pour un tajine de poulet, qui pourrait devenir une nouvelle institution dominicale!
J’ai réalisé cette recette pour le concours du poulet St Sever, « Revisitez le poulet du dimanche ».
poulet-tajine-potiron

Tajine de poulet au potiron et lentilles corail

Pour 6 personnes

  • 6 cuisses de poulet
  • 600 g de potiron épluché
  • 2 oignons rouges
  • 2 gousses d’ail
  • 75 g de lentilles corail
  • 300 g de chou vert
  • 2 petits navets
  • 8 tomates
  • 2 bouillon cubes de volaille
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 1/2 c. à c. de curcuma
  • 1/2 c. à c. de gingembre
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 1/2 c. à c. de  muscade
  • 1/2 c. à c. de cardamome ou 4 graines entières
  • 1 c. à c. de harissa ou de purée de piments
  • 4 clous de girofle
  • 4 c. à c. de ras el hanout
  • huile d’olive
  • Sel, poivre
 poulet-tajine-potiron-2

Épluchez les oignons et l’ail et émincez-les. Épluchez et coupez en dés tous les légumes. Faites fondre les cubes de bouillon dans un litre d’eau bouillante.
Dans un tajine ou un plat avec couvercle, faites chauffer un peu d’huile d’olive. Ajoutez les oignons et les gousses d’ail hachées et faites-les revenir quelques minutes.
Ajoutez le poulet et faites-le dorer.
Ajoutez tous les légumes sauf les lentilles, puis la harissa, le ras el hanout, les épices et mélangez.
Versez le bouillon et laissez mijoter à couvert environ 1 heure.
Ajoutez les lentilles et poursuivre la cuisson 12 minutes.
Ajoutez les pois chiches et prolongez de deux minutes.
Ajustez l’assaisonnement selon votre goût.
Versez un filet d’huile d’olive de bonne qualité sur le plat et servez chaud, accompagné de semoule.

poulet-tajine-potiron-3

Muffins ananas coco

On continue sur la lancée des bonnes résolutions avec le challenge du jour : manger plus de fruits. Bah quoi, quand ils disent de manger 5 fruits et légumes par jour, il n’y a pas d’astérisque précisant que les légumes ne doivent pas être dans des pizzas ou les fruits  dans des gâteaux ^^. J’avoue que je n’ai d’ailleurs pas choisi la facilité car je ne suis pas une grande fan d’ananas.
C’est toujours le parfum qui me reste au fond du frigo à la fin d’un paquet de yaourts, et que je refile dès que possible à mon homme en espérant qu’il ne va pas s’en rendre compte… Alors il faut bien avouer que je me risque rarement à utiliser ce fruit en pâtisserie ou pire, en cuisine! 
Mais bon, comme j’avais une boite d’ananas entamés, mon sens de l’économie a pris le dessus sur mon sens gustatif, et je me suis donc creusé la tête pour trouver une recette acceptable… J’ai fini par créer ces muffins avec pas mal d’inspirations différentes, et comme objectif d’obtenir une saveur exotique…
Ce fut une vraie bonne surprise : ils dont tellement bons que j’hésite à proclamer officiellement que j’aime désormais l’ananas! Voilà qui va m’aider à manger plus de fruits cette année!
 muffin-ananas-coco-2
P.S. : Envie de sensations plus fortes en noix de coco? Ce flan à la noix de coco devrait vous ravir!

Muffins ananas coco

Pour 16 muffins

  • 4 oeufs
  • 200 g de sucre en poudre
  • 250 g d’ananas en boite
  • 1 bouchon de rhum
  • 15 cl d’huile
  • 20 cl de jus exotique ou multi fruits
  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1/4 c. à c. de cannelle
  • 1/4 c. à c. de gingembre
 Glaçage
  • 100 g de sucre glace
  • 2 à 3 c. à s. de crème fraîche
  • 3 c. à s. de noix de coco en poudre

Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Dans un saladier, battez les jaunes avec le sucre. Ajoutez l’huile, le jus de fruits puis mélangez.

Versez la farine en pluie en mélangeant bien, puis le sachet de levure.
Battez les blancs d’œufs en neige ferme. Intégrez-les au mélange.

Préchauffez le four à 180°C.

Coupez l’ananas en dés et répartissez-les  dans 16 moules à muffins.

Versez le mélange dans les moules. Cuisez à 180°C pendant 20 à 25 min environ.

Pendant ce temps, mélangez les ingrédients du glaçage jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

 Une fois les muffins démoulés, laissez refroidir avant d’ajouter le glaçage.

Laissez sécher à l’air avant de mettre au frigo.

muffin-ananas-coco

Galette des rois noix de pécan et caramel

Je ne vais certainement pas vous surprendre si je vous dis que j’adore la galette des rois… D’abord, parce que la frangipane est à se taper le cul par terre, c’est un fait. Ensuite, parce que c’est une de ces petites traditions qui me consolent de la rude descente aux enfers du mois de janvier… C’est vrai quoi, pendant deux mois on vit dans l’euphorie de l’attente de Noël, entre la réflexion sur le repas, la préparation de l’arbre de Noël, l’achat des cadeaux… Et rien que de penser à ces belles réunions de famille nous fait oublier que le temps est pourri et que les impôts nous pompent tout ce qu’on croyait avoir mis de côté laborieusement pendant l’année.
Mais le premier janvier, tout ça c’est fini! C’est un peu comme découvrir avec qui on est rentré de boîte bourré et réaliser que le ou la heureux(se) élue a 10 ans de plus qu’on ne l’imaginait avec la pénombre!

En janvier, on se rend compte qu’on a pris 3 kilos en une semaine, qu’il fait froid et humide, qu’on va devoir vendre un rein pour payer sa facture de chauffage, et que le prochain réveillon de Noël est dans 11 mois et vingt quatre jours, tellement loin!

Alors j’avoue que dans cette ambiance de sinistrose désespérée, la galette m’apporte une petite lueur de joie! Oui, on peut quand même s’en mettre plein la panse le reste de l’année. Oui, on peut passer un bon moment en famille même quand les fêtes sont finies. Et ça compte d’autant plus pour moi maintenant que je suis maman, je m’en rends compte!

galette-rois-pecan-caramel-4
C’est pourquoi ma résolution de cette année est bien sûr de faire ma galette maison, et promis, je ne tricherai pas pour obtenir la fève… À partir de maintenant, je la laisserai à ma fille!

Pour changer de la galette classique mais pas trop non plus, j’ai choisi de réaliser une préparation inspirée de la frangipane, mais aux noix de pécan. Et parce que je voulais que ce soit vraiment gourmand, j’y ai ajouté un peu de caramel au beurre salé.

Le résultat est à tomber, comme je j’espérais! La garniture est proche d’une frangipane, mais avec un petit truc en plus qui intriguera ceux qui la goûteront et vous supplieront d’obtenir la recette!

Ici, j’ai mis un caramel au beurre salé dans les ingrédients sans préciser la recette, car vous pouvez en utiliser du tout fait, mais il est évident que vous pouvez le faire maison, ça n’en sera que meilleur !

J’en profite pour vous parler du défi Galettes des rois organisé par recettes.de! Je fais partie du jury, j’ai trop hâte de découvrir vos recettes ^^

Le défi est ouvert à toutes et tous, que vous soyez blogueuse ou blogueur culinaire ou non.

Pour participer au défi, il faut simplement proposer une ou plusieurs recettes de galette des rois!

Si vous voulez plus d’infos, c’est par ici que ça se passe!

galette-rois-pecan-caramel-2

Galette des rois noix de pécan et caramel

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 60 g de caramel au beurre salé

Pour la crème pâtissière

  • 2 œufs
  • 60 g de sucre en poudre
  • 30 g de farine de blé
  • 25 cl de lait 1/2 écrémé

Pour la crème aux noix de pécan

  • 60 g de beurre doux
  • 4 œufs
  • 50 g de poudre d’amande
  • 100 g de noix de pécan
  • 100 g de sucre en poudre

Pour le montage

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cl d’eau

galette-rois-pecan-caramel-3

Réalisez la crème pâtissière : portez le lait à ébullition. Mélangez les œufs avec le sucre, puis ajoutez la farine et le lait bouillant. Remettez le tout dans la casserole et cuisez pendant 3 min dès reprise de l’ébullition tout en mélangeant. Le mélange va fortement épaissir.
Versez ensuite cette crème dans un plat et laissez refroidir pendant 1 heure environ.

Mixez les noix de manière à obtenir un poudre fine avec quelques éclats plus gros.
Faites fondre le beurre au micro-ondes.
Mélangez 4 jaunes d’œufs avec 100 g de sucre. Ajoutez la poudre d’amande, les noix de pécan et le beurre puis mélangez.

Mélangez la crème pâtissière bien froide au fouet, puis ajoutez la crème de noix de pécan et mélangez.

Préchauffez le four à 180 °C.

Mélangez le jaune d’œuf avec un peu d’eau pour réaliser la dorure.
Montez la galette : disposez le premier disque de pâte sur une plaque allant au four garnie de papier sulfurisé, puis passez un peu de dorure sur le bord.
Tapissez le fond de caramel au beurre salé.
Versez la crème sur 1 cm d’épaisseur, déposez une fève. Posez ensuite le 2 ème disque par-dessus et soudez les bords.

Marquez le dessus en le quadrillant avec la lame d’un couteau, dans un sens puis dans l’autre.
Couvrez le dessus de la galette de jaune d’œuf.

Enfournez pour 40 minutes. Laissez tiédir avant de déguster.

galette-rois-pecan-caramel

Janvier : mes résolutions culinaires

Ah le mois de janvier! On a la tronche enfarinée, on ne rentre plus dans ses slim qu’avec de la vaseline et on court se faire  vomir à la moindre évocation du mot foie gras… Mais c’est aussi le moment où pleins de naïveté frôlant le déni d’espoir on se promet à soi-même que tout va changer… On mangera sans viande, sans additifs ou sans gluten, on ralentira l’alcool au profit de l’eau, et on ira voir ses grands parents plus souvent… Vraiment, si le monde était fait de résolutions tenues, les clubs de sport et les associations caritatives n’auraient pas à s’en faire!

 Personnellement, je n’échappe pas a la règle et je me fais un devoir de ne pas tenir mes résolutions, comme je l’ai démontré ici il n’y a pas très longtemps.

Alors cette année, pour changer j’ai décidé de me lancer un défi, sous forme de 31 objectifs que je tiendrai chaque jour de janvier. Comme ça, ça sera fait, et je pourrai retourner à ma léthargie la conscience tranquille dès le mois de février.

Voici mes résolutions, et vous, quelles sont les vôtres?

1 / Faire moi-même ma galette des rois et ne pas tricher pour avoir la fève.

L’an dernier, j’avais expérimenté une galette classique à la frangipane, cette année un parfum plus original sera de rigueur!

Ma recette : Galette noix de pécan caramel

 4359966113_dff212e626_zSource syvwlch @ Flickr

2/ Manger plus de fruits.

Parce que c’est bon et plein de vitamines !

 Ma recette : Muffins ananas coco

3/Revisiter le poulet du dimanche

Parce que je ne peux pas m’en passer et qu’il mérite d’être remis au goût du jour!

Ma recette : Tajine de poulet et potiron aux lentilles corail

4/ Découvrir les légumes exotiques.

Chayotte, patates douces, okras… J’ai tellement de possibilités!
Ma recette : Chayotte farcie au poivron et curry

5/ Cuisiner une spécialité française.

Je suis fascinée par la cuisine du monde, mais cela ne doit pas m’empêcher de tester des spécialités plus proches par moments!

Ma recette : Tourte parisienne

6/ Moins gaspiller la nourriture.

Parce qu’en plus d’être économique et écologique, cuisiner les restes permet parfois de trouver de super bonnes idées.

Ma recette : Bundt pudding aux Werther’s

7/ Manger complet.

Pâtes, riz ou semoule se déclinent en version complète avec plus de fibres.

Ma recette : Coquillettesoto au poulet, champignons et jambon cru

8/ Manger de saison

Parce que c’est meilleur pour l’environnement, l’emploi, la santé et et le goût!

 Ma recette : Mangue pochée au thé

9/ Arrêter le Nutella.

Huile de palme, calories, tout ça…

10/ Manger plus de légumes.

Moins gras, moins sucré, plus de fruits… Il faut forcément aussi que je mange plus de légumes !
Ma recette : Curry de potiron et lentilles

11/ Manger local.

Légumes, viandes ou bières du coin, j’ai l’embarras du choix!
Ma recette : Burger au Vieux Lille

 6933441530_84815e7ec9_zSource Guy Renard @Flickr

12/ Inventer des goûters sains.

Pour ne pas se priver de ce petit plaisir régressif qu’est la pause goûter!
Ma recette : Barre figues sésame

13/ Découvrir un gâteau américain.

OK, je tire sur mes penchants personnels puisque j’adore la pâtisserie américaine, mais il m’en reste tellement à tester!
Ma recette : Blondie au Galak et spéculoos

 ChesecakeSource Zdenko Zivkovic @Flickr

14/ Tester le rooïbos.

Je suis fan de thé, tisanes et infusions en tous genres et je n’ai pas encore goûté de rooibos… Il est temps d’y remédier!
Ma recette : Gelée de rooibos

15/ Renouer avec la cuisine asiatique.

Je suis une fana d’Asie, aussi bien pour sa culture que pour sa gastronomie, et pourtant je poste peu de recettes asiatiques sur mon blog… Souvent par flemme d’aller acheter des aliments spécifiques!
Ma recette : Boeuf loc lac

16/ Perdre du poids après les fêtes.

Avec quelques recettes simples et légeres, ça devrait le faire.
Ma recette : Clafouthon

 41415099_e3de17b2ac_zSource Gideon @Flickr

17/ Raviver les souvenirs de voyage.

A chaque fois que je visite un pays, je me promets de refaire à la maison les bons plats testés sur place… Mais souvent, j’y pense et puis j’oublie, comme cette année lors de mes vacances à Porto puis à Budapest et à Nancy!

Ma recette : La francesinha

18/ Manger moins gras.

Cela se passe de commentaires !

4906633109_17fb8d459f_z

Source F_A @Flickr

Ma recette : Fondant  au chocolat ans beurre

19/ Arrêter les chips et préparer moi-même des apéros simples et conviviaux.

Parce que c’est plus sympa, moins cher et que ça permet de finir des fonds de placard parfois, comme les restes de pâte a pizza, de pain, de coulis de tomate…

Ma recette : Tartines au sésame, feta et figue

20/ Tenter la raw food.

Un mouvement culinaire qui me tente depuis un moment sans que je l’ai encore testé.

Ma recette : petits cheesecakes aux noix

21/ Manger plus de poisson.

J’adore le poisson mais mon homme moins, donc c’est vrai qu’au quotidien la facilité c’est plutôt le steak et le jambon!

Ma recette : risotto aux crevettes et rosé

22/ Essayer de manger végétarien.

Au moins le temps d’un repas, renoncer à la viande et la remplacer par des protéines végétales!

Ma recette : Chili tofu

23/ Arrêter les sandwichs tout faits.

Parce que  les faire maison, c’est super simple et tellement meilleur!

Ma recette : Grilled cheese ricotta mangue

24/ Twister le petit déjeuner en sortant du classique œuf bacon haricots.

Je sais, ça n’est déjà pas si classique pour tout le monde, mais chez nous c’est l’institution dominicale.

Ma recette : Huevos rancheros

4705278835_bd8e8887e2_z

Source CeresB @Flickr

25/ Tenter un classique de la pâtisserie.

Opéra, religieuse, linzertorte… Par quoi vais-je me laisser tenter?

Ma recette : Sachertorte

26/ Réussir une bonne vinaigrette rapide.

Je sais quasiment tout cuisiner, mais la vinaigrette me dépasse et ne me passionne pas, et je finis toujours par en acheter de la toute prête. Il est temps que ça change, non?

Ma recette : Salade de patates douces et boulgour

27/ Arrêter les plats cuisinés ou de préparations toutes prêtes.

Vous ne me verrez jamais avec une barquette Marie pour mon repas, mais j’avoue acheter des préparations toutes prêtes à tartiner, comme le houmous, le tarama, la tapenade… Que je pourrais facilement faire moi même!

28/ Découvrir les traditions culinaires de Suède.

Mon rêve est de cuisiner une spécialité de chaque pays, et la Suède est encore sur ma to-do list !

Ma recette : Kottbullar

 14039146164_96d2719887_zSource Tobias Lindman @Flickr

27/ Tester mon siphon.

Je l’ai depuis un an et je n’ai encore rien préparé avec, honte sur moi!

28/ Faire mes propres glaces.

J’en rêvais depuis l’été dernier, et le site recettes.de l’a fait en me faisant gagner une sorbetière au concours mi-figue mi raisin. Y’a plus qu’à !

 Ma recette : Glace aux s’mores

30/ Cuisiner Jamie Oliver

Jamie Oliver est mon idole en matière de cuisine, parce que ses plats me semblent toujours être des recettes de grand-mère rock’n roll.

Après tout ça,  je retournerai bien sagement à mes burgers et plats bien riches comme je les aime et je pourrai pour la première fois dire que j’ai tenu mes résolutions!