Archives par mot-clé : Portugal

Spécialité de Porto : la francesinha

 

Cet été, j’ai eu l’occasion de faire une petite virée à Porto, dont je vous ai déjà parlé ici. Ma résolution du jour étant de cuisiner un plat inspiré d’un de mes récents voyages, j’ai tout de suite pensé à une recette qui m’avait marquée là-bas… Le Portugal est un pays qui me ravit culinairement, notamment avec ses pâtisseries aux œufs et à la cannelle et ses plats à la morue. Mais la francesinha n’a tout simplement rien à voir avec tout ça.

Pour dire vrai, la francesinha ne ressemble à rien de ce que j’aurais imaginé tester au Portugal. On la croirait tout droit sortie d’un épisode de Man Versus Food tourné au fin fond du Kentucky, et pourtant… La francesinha est la spécialité totalement improbable de Porto.

Comment un portugais a eu l’idée de prendre un croque-monsieur, d’y ajouter quasiment toutes les viandes possibles imaginables, de couvrir le pain avec du fromage en plus de celui qui est dedans, et de napper le tout d’une sauce tomate enrichie avec deux alcools différents?

J’avoue que je n’en ai aucune idée et que cette recette me laisse encore aujourd’hui sans voix. Mais on peut au moins se targuer de la fierté d’avoir donné naissance au plat qui a lui-même donné naissance à la francesinha, le croque-monsieur. Car c’est bien lui l’ancêtre de la bête, même s’il fait figure de maigrichon pauvre en matières grasses face à l’énergumène qu’est la francesinha.

francesinha-2

Alors, oserez-vous tenter cette recette? Grand bien vous en prendrait car en plus d’être gargantuesque, cette spécialité est simplement super bonne, et c’est bien ce qu’on lui demande!

La recette d’origine est réalisée avec des “linguiça”, des saucisses de porc fumées épicées à l’ail et au paprika. Comme en n’en trouve pas chez nous, j’ai pris des saucisses fumées polonaises, des metka, qu’on trouve facilement dans le nord de la France. Vous pourrez utiliser n’importe quelle variété de saucisse fumée suivant ce qu’on trouve par chez vous!

P.S. : pour finir le repas en beauté sur un thème ” Portugal” , essayez mon arroz doce s’il vous reste une petite faim 🙂

francesinha

Spécialité de porto : la francesinha

Pour 2 francesinhas

Pour la sauce:

  • 25 cl de bière blonde
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 100 g de viande hachée
  • 1 feuilles de laurier
  • 1 pointe de Tabasco
  • 25 g de Maïzena
  • 15 cl de pulpe de tomate
  • 10 cl de vin de porto
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 c. à s. de sauce Worcestershire

Pour les francesinhas:

  • 4 tranches de pain de mie
  • 2 tranches de jambon
  • 2 saucisses de porc fumées
  • 2 saucisses knacks
  • 8 tranchettes d’emmental

Coupez les oignons en petits morceaux, et mettez-lez dans une casserole à fond épais. Ajoutez l’huile d’olive, l’ail, le laurier et la viande. Laissez mijoter.
Ajoutez le vin de porto et la tomate en mélangeant bien.
Enfin, ajoutez la bière, la pointe de tabasco, la sauce Worcestershire puis salez.
Laissez mijoter pendant 1 heure.

Si besoin, ajoutez la maïzena pour donner une consistance plus épaisse à la sauce (elle doit napper les francesinhas).

Préparez les francesinhas en empilant une tranche de pain, une tranche de jambon, le steak, la saucisse fumée, la knacki, la moitié du fromage et la 2ème tranche de pain de mie.
Recouvrez avec les tranches de fromage restantes.

Mettez au four dans des plats individuels pour faire légèrement fondre le fromage. Nappez de sauce avant de servir.

francesinha-3

Source :
http://m.marmiton.org/recettes/recette_francesinha-originale-portugal_42686.aspx

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité du Portugal : Arroz doce

Au delà de toutes considérations footballistiques, le Portugal est pour moi un pays de cœur. C’est le premier pays où j’ai eu l’occasion de voyager ( hormis la Belgique, mais tous les gens du nord vous diront qu’aller en Belgique ne compte pas vraiment comme un voyage à l’étranger, c’est une seconde patrie pour nous!). C’est là-bas que j’ai découvert le bonheur du dépaysement et que s’est forgée mon obsession pour les voyages et la découverte, y compris culinaire. De ce côté là, le Portugal m’a tout de suite emballée, déjà avec ses spécialités à la morue (hmmm les beignets de morue), mais aussi et surtout avec ses pâtisseries : en France nous avons tendance à penser que nous sommes experts en ce domaine, mais quelle claque on prend quand on va à l’étranger! Je pourrais tuer pour des pastéis de nata, et vendre un rein pour un bon bol d’arroz doce! Mais cela ne sera pas nécessaire, car ces délices se cuisinent super facilement avec des ingrédients super basiques!

 

Bref, quand j’ai vu que le Portugal disputait un match pour ce dernier soir de matchs de sélections, j’ai su immédiatement que ce serait un dessert que je vous proposerais. J’ai joué à pile ou face pendant 25 minutes pour choisir laquelle de ces 2 spécialités je vous ferais, avant de me promettre que quoi qu’il arrive, je ferais l’autre dans les jours qui suivraient!

 

Me voici donc avec une recette d’arroz doce. Cette variante portugaise du riz au lait est juste incroyablement crémeuse et savoureuse, mais à réserver aux amateurs de cannelle, car celle-ci est (comme dans beaucoup de pâtisseries portugaises) à l’honneur dans cette petite douceur!

 
arroz-doce
 

Arroz Doce

Pour 8 personnes

  • 30 cl d’eau
  • 70 cl de lait
  • 200 g de sucre
  • 250 g de riz dessert
  • 2 c. à c. de cannelle
  • Les zestes d’un citron
 

Mettez le riz a tremper 5 minutes dans de l’eau froide puis égouttez-le. Mettez le riz à cuire dans 25 cl d’d’eau bouillante avec une pincée de sel. Une fois que le riz a absorbé toute l’eau, versez le lait avec le sucre, la cannelle et le zeste d’un citron et portez à ébullition. Prolongez 2 à 3 minutes : le mélange va épaissir. Arrêtez le feu, versez le riz dans des ramequins. L’ensemble doit encore être très laiteux : le riz va encore boire du liquide en refroidissant donc pas d’inquiétude! Saupoudrez de cannelle et servez bien froid.

 
arroz-doce2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Un jeu concours, ça vous tente?

Fouyouyou, il me semble que c’était hier que j’ai organisé mon premier concours pour fêter mes 100 premiers abonnés Hellocoton, mais comme le temps passe… Vous êtes maintenant 500, ça me rend super heureuse et je me suis donc dit que ça méritait bien un nouveau jeu!
cocnours1

Je vous ai donc concocté un nouveau coffret plein de produits culinaires sympa à gagner :

– un moule en silicone pour faire des cuillers en chocolat
– un zesteur
– un moule à oeuf en forme de coeur
– une petite boite en forme de coeur
– des boucles d’oreille “tomate” faites main en pâte fimo
– un pot de beurre de cacahuètes crunchy
– des biscuits “shortbread” Dean
– un mélange d’épices créoles “massalé”
– un paquet de chips de banane plantain
– des mini pâtés de sardine et thon du Portugal

 

concours2

Pour participer, c’est super simple!Il vous faudra poster deux commentaires sur mon blog ( directement sur le blog, et non via Hellocoton sinon je ne pourrai pas prendre en compte votre participation)
– un commentaire sur l’article de votre choix
– un commentaire sur cet article ici même pour m’indiquer que vous participez!
Mettez bien le même e-mail sur les 2 commentaires pour que je sache que c’est la même personne bien sûr!
Le concours démarre maintenant et durera jusqu’au 31 mai!
concours3

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mon top 10 des pâtisseries indétrônables

Si vous avez suivi un peu ce blog précédemment, vous savez que j’aime la junk food, et notamment les plats salés, burgers, meatballs et américains en tous genres. Il est donc temps de rétablir la vérité, j’aime aussi le sucre. Voici mon top 10 des meilleurs desserts testés à ce jour.  Cheesecake

1- Les pastéis de nata

Les touristes font la queue dans certaines boutiques à Lisbonne pour s’en gaver, et une fois qu’on a testé, on ne peut qu’approuver. Les pastéis de nata élèvent le flan au rang de dessert gastronomique, et m’ont définitivement convertie à la cannelle.

2 – Le cheesecake aux fruits rouges

Je suis tellement accro au fromage que même en version sucrée j’en suis dingue… Les meilleurs que j’ai mangés étaient évidemment aux Etats-Unis, mais heureusement avec la mode du burger, chaque restaurant s’essaye maintenant à sa recette de cheesecake en France, pour mon plus grand bonheur.

3 – La panna cota

Un véritable bonheur tout doux, super facile à réaliser et encore plus à manger… comme le cheesecake, il se décline à l’infini et peut même se targuer de certaines versions plutôt light.

4 – Le riz au lait à la cannelle

Comme les pastéis de nata, ma passion pour le riz au lait à la cannelle vient d’un voyage au Portugal. Ma mère qui est une sacrément bonne cuisinière, avait une version assez compacte du riz au lait, qu’on tartinait de confiture pour ne pas s’étouffer en le mangeant. C’était bon mais pas fou non plus. Version portugaise, plus laiteux, plus crémeux et couvert de cannelle, j’ai failli m’évanouir de bonheur en le testant! Depuis je me suis acheté un livre de cuisine contenant la fameuse recette du arroz doce, j’ai effectué moi même la laborieuse traduction, et j’ai conservé cette fameuse recette comme MA version du riz au lait!

5 – Le gâteau aux petits beurres

Ce monstre fourré à la crème au beurre et roulé dans le café vous file immédiatement une crise de diabète. Personnellement je l’aime dans une version un peu plus légère dont je garde un souvenir d’enfance, une version où la crème au beurre était remplacée par de la danette au chocolat

6 – La tarte poire chocolat

Peut-être le premier dessert que j’ai appris à réaliser par moi même quand je me suis installée dans mon premier appartement, et je m’en lasse pas. Je ne suis pas une fan du chocolat accompagné de fruits, ce dessert étant l’exception indispensable qui confirme la règle.

7 – Le ch’tiramisu

Le tiramisu c’est dingue, mais avec des spéculoos à la place des biscuits cuiller, ça devient tout bonnement démoniaque. Et en plus ça permet s’assumer ses racines nordiques, alors pourquoi s’en priver?

8 – Le gâteau basque aux amandes

Le vrai gâteau basque est à la confiture de cerises noires et non amandes, chose qu’on ignore souvent. Avec la pénurie de cerises noires, la version aux amandes est venue s’installer au fil du temps, pour mon plus grand bonheur. Je suis une dingue d’amandes, je pourrais tirer les rois tous les mois juste pour me gaver de galette. Le gâteau basque, avec sa crème onctueuse, est encore meilleur selon moi!

9 – Le coulant au chocolat

Un classique souvent imité et trop rarement égalé : le coulant au chocolat est à la carte de quasiment tous les restaurants, et malheureusement même quand il est prétendu maison, il l’est rarement… En version surgelé c’est pas mal non plus, mais rien ne vaut la préparation maison, ce petit trésor de tentation étant relativement facile à préparer!

10 – Le pain perdu au caramel

Le pain perdu, c’est un  véritable souvenir d’enfance pour moi, un des repas qu’on mangeait le dimanche soir quand y’avait plus rien dans le frigo et que ma maman avait la flemme de cuisiner un vrai repas… Petite, je le noyais dans le sucre, mais après quelques tests concluants, il est encore bien meilleur avec du caramel au beurre salé!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crumble bars à la prune et à la cannelle

Lors de mon voyage au Portugal, il y a (Bloody hell!!) déjà 6 ans, j’ai découvert que la cannelle était une des meilleures épices du monde, et qu’on pouvait en mettre dans presque tous les desserts. En fait, la cannelle, c’est un peu le curry du sucré : à condition d’en mettre suffisamment, on pourrait manger n’importe quoi et aimer ça.

Depuis, j’ai investi dans des moules à Pastéis de Nata (j’aime les accessoires très spécifiques, encombrant bien les placards et utilisables dans de très rares cas), je saupoudre gaiement tous mes riz au lait ( qu’on peut du coup appeler Arroz Doce pour faire plus portugais authentique) et mes tartes aux pommes, et je saute sur tous les desserts à la cannelle au restaurant.

 

Alors quand je tombe sur une recette sympa, je ne voudrais pas rater l’occasion de la rater.

 

 

 

Je n’ai pas été déçue pas ces crumble bars, un régal qu’un peut facilement décliner avec d’autres fruits suivant la saison. Mes prunes n’étaient pas franchement mures, mais comme la recette est sucrée ça ne s’est pas trop senti.

 

 

 

Crumble bars à la prune

  • 110 g de sucre blanc
  • 110 g de sucre brun
  • 1 c. à c. de levure chimique (1/2 sachet)
  • 350g de farine
  • 2 cuillers à café de cannelle
  • 1 pincée de 4 épices
  • 1 pincée de clou de girofle moulu
  • 1 pincée de sel
  • 225g de beurre doux
  • 1 œuf
  • 4 tasses de prunes émincées
  • 2 c. à s. de sucre
  • 3 c. à c. de fécule de maïs

Préchauffez le four à 190° et graissez un moule rectangulaire de 30 x 20 cm environ.
Dans un saladier, mélangez les tranches de prunes avec le sucre et la fécule de maïs et réservez.
Dans un bol moyen, battez ensemble le sucre brun et blanc, la levure, la farine, les épices et le sel.

Travaillez le beurre dans le mélange de farine avec les mains jusqu’à ce que la pâte devienne friable, puis incorporez l’œuf.
Déposez les deux tiers du mélange de pâte à crumble au fond du moule et appuyez fermement dessus pour le tasser. 

Déposez une couche uniforme de prunes. Saupoudrez le crumble restant sur le dessus et mettez au four à 190° pour 30 à 40 minutes jusqu’à ce que le crumble soit doré et les fruits en ébullition.

Retirez du four et laissez refroidir complètement avant de couper en tranches et de servir.

 

 


Source :
http://cakejournal.com/desserts/cinnamon-dessert-recipes/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0