Archives par mot-clé : israël

Spécialité du Liban : mtbaal

J’aime la cuisine libanaise, c’est un fait! Ses saveurs sont fraîches et vives, et les mezze sont tellement variés et conviviaux que je ne peux pas y résister! A Lille, il y a de très bons restaurants dans ce domaine d’ailleurs, j’adore y aller de temps en temps! Dans ce cas, je prends le menu avec le plus de mezze possibles, le genre de repas un peu interminable, après lequel il me faut deux jours pour me remettre, mais que voulez vous, j’adore avoir du choix, et pas question de gâcher donc je finis mon assiette!

 

Dans les repas libanais, il y a souvent quelques dips comme le fameux houmous, que je fais souvent à la maison, et aussi une sorte de caviar d’aubergines que j’adore. Aussi quand j’ai vu le mtbaal sur le blog Quelques grammes de gourmandise, je n’ai pas résisté à l’envie de le réaliser pour essayer de retrouver la saveur que j’aime tant au restaurant! Sa version est plus complète que la mienne car elle intègre du bœuf grillé qui peut être servi avec le caviar d’aubergine, je vous invite à aller voir par ici si vous voulez en savoir plus!

Vous connaissez Quelques grammes de  gourmandise? Elle propose tout un tas de recettes ultra gourmandes quelle réalise pour régaler sa petite famille! Vous y trouverez forcément votre bonheur si vous cherchez une bonne idée.

Le m’tabal ou, moutabal, aussi appelé Salate H’atsilim ou Hatzilim en Israël est tout simplement un délicieux caviar d’aubergines. C’est une recette très légère car l’aubergine cuit avec sans matière grasse… Pour faire le mtbaal, j’ai lu que l’on doit traditionnellement faire griller des aubergines sur une flamme jusqu’à ce que la peau soit brûlée et que la chair soit chaude. Mais la recette d’Isabelle est plus simple à mon goût et on a moins de risque de se brûler, puisqu’on cuit les aubergines au four. La flamme donnera un petit côté fumé très agréable mais c’est moins pratique! C’est vous qui voyez quelle méthode vous préférez!

Prenez soin de ne pas utiliser trop de tahin car il peut dominer le plat, ici je trouve la dose parfaite, elle donne du crémeux et du goût, mais on sent quand même bien l’aubergine.

Le résultat de cette recette est un pur concentré d’aubergine bien crémeuse, parfaite pour y tremper du pain pita ou du pain plat et tout ce que vous aimez tremper dans des dips en général : légumes, gressins, chips… Profitez de l’été pour vous faire plaisir!

Moi qui n’aimais pas l’aubergine il y a quelques années, je peux dire que la cuisine du Proche-Orient m’a convertie à ce légume, que j’aime aussi beaucoup sous forme d’aubergines à la turque, un plat que je vous avais partagé l’an dernier.

 

  

 
Spécialité du Liban : mtbaal

Spécialité du Liban : mtbaal

Ingrédients

  • 2 grosses aubergines
  • 3 gousses d' ail
  • 4 c. à s. bombées de tahin
  • le jus d'1/2 citron
  • 2 pincées de cumin
  • 1 c. à s. d' huile d'olive
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Préchauffez le four à 190°C.
  2. Lavez et découpez les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Enfournez à 190°C et laisse cuire 30 minutes.
  3. Grattez la pulpe des aubergines avec une cuillère à soupe et mixez-la. Arrosez de jus de citron.
  4. Incorporez le tahin, le cumin et l'ail préalablement écrasé. Salez et poivrez. Mélangez bien.
  5. Arrosez d'une cuiller à soupe d'huile d'olive et servez aussitôt.

 

Source d’inspiration :
https://www.quelquesgrammesdegourmandise.com/mtabbal-libanais-caviar-daubergine-tahin-boeuf-citronne-tahin/
 
Avec cette recette à l’aubergine, je participe à Cuisinons de saison !

Spécialité israélienne : Ozne Aman

Aujourd’hui, je vous propose une petite découverte issue de la tradition juive et d’Israël. L’une des fêtes traditionnelles juives est Pourim, qui a lieu aujourd’hui! C’est une fête joyeuse et riche en coutumes : on confectionne à cette occasion toutes sortes de pâtisseries que l’on met en paniers que l’on envoie à sa famille, amis et voisins. Pourim est une des fêtes préférées des enfants, car une autre coutume est de se déguiser!

Pourim, comme toute les fêtes, possède ses plats traditionnels, qui comprennent entre autres les pâtisseries que je vais vous faire de ouvrir aujourd’hui, appelées « Oreilles d’Haman » (Ozné Haman). Ce sont de petits biscuits sablés pyramidaux fourrés d’une pâte à base de dattes, d’amandes ou de confiture.

ozne-aman

J’ai testé cette recette avec des dattes et j’ai été conquise : la pâte sablée est juste parfaite, croquante et riche comme je l’aime… Quant au fourrage, il faut aimer la datte et les mélanges un peu compacts, sinon je vous recommande de choisir une variante à la pâte d’amandes, à la confiture ou même au Nutella… Il y en a pour les goûts!

ozne-aman-3

Spécialité israélienne : Ozne Aman

 

Pâte sablée

  • 250 g de farine
  • 100  g de sucre en poudre
  • 125 g de beurre
  • 1 œuf
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1/2 sachet de levure chimique

Farce

  • 200 g de pâte de dattes

Mettez dans un bol le sucre, le sucre vanillé et les œufs et mélangez.
Ajoutez ensuite la farine et la levure en mélangeant avec une spatule. Sablez ensuite la pâte avec les doigts en incorporant le beurre.
Malaxez la pâte avec les mains jusqu’à obtenir une boule en essayant de la travailler au minimum.
Laissez reposer la pâte pendant 1 heure.
Abaissez la pâte en une couche fine. Découpez  des ronds avec un emporte pièce ou un verre de 8 à 10 cm de diamètre.
Mettez une boule de pâte de datte au centre de chaque rond et repliez 3 des cotés du rond pour former une pyramide.
Refermez les bords en les pinçant au maximum l’un contre l’autre pour les souder entre eux.
Badigeonnez de jaune d’œuf battu.
Déposez sur une plaque recouverte de papier sulfurisée et mettre à cuire à four moyen à 180°C  pour 15 minutes environ en surveillant régulièrement.

ozne-aman-2

Source d’inspiration :
http://piroulie.canalblog.com/archives/2009/02/25/7932422.html