Spécialité niçoise : caviar d’anchois ou fachoira

Je ne sais plus si je vous ai parlé de mon amour pour la ville de Nice. C’est une ville qui a une signification particulière pour moi. J’y vais depuis mon enfance en vacances (du moins, dans une plus petite ville à 15 minutes de là), et désormais certains de mes meilleurs amis y sont installés, ce qui me donne envie d’y retourner plus souvent. J’espère d’ailleurs y aller à Pâques cette année, si je peux prendre quelques jours de vacances! 
 
En cette période de carnaval, c’est tout naturellement à Nice que j’ai pensé, bien que nous ayons le fameux carnaval de Dunkerque dans le nord… Je n’ai jamais eu l’occasion daller à Nice à cette période, mais j’aimerais beaucoup. Le carnaval de Nice est le premier carnaval de France et l’un des plus importants du Monde par le nombre de sujets et chars en carton pâte qui y défilent. Tout cela repose sur le travail titanesque des carnavaliers. A peine un carnaval est fini, que le thème du suivant est dévoilé, presque un an à l’avance donc. Les carnavaliers partent alors à la recherche d’idées, puis ils en font des croquis, sur la base desquels un sculpteur modèle alors le prototypes de l’argile. Les carnavaliers y appliquent ensuite le papier mâché. Il leur reste ensuite à peindre et habiller le personnage obtenu. Quel travail, c’est impressionnant! 
 
 
Une autre tradition qui me plait dans ce carnaval (du moins j’imagine, car je ne l’ai jamais vue en vrai), c’est la bataille de fleurs. Cela consiste en un défilé de chars entièrement fleuris, sur lesquels des personnes déguisées lancent au public des bouquets de fleurs. Il faut savoir qu’à Dunkerque, c’est du hareng qu’ils jettent sur la foule, c’est tout de suite moins glamour et plus odorant !
 
Bref, j’ai voulu vous proposer une petite recette de là-bas pour célébrer le carnaval. Il s’agit d’un caviar d’anchois ou “fachoira” en niçois. Cette tartinade ou dip apéro rappelle bien sûr la tapenade, bien qu’elle en soit légèrement différente. Vous pouvez être sûrs que si vous aimez la tapenade, la fachoira vous séduira à son tour, alors, profitez-en pour changer de votre recette habituelle!
 
 

Caviar d’anchois ou fachoira

Pour 1 bol
 
  • 125 g d’olives noires au sel dénoyautées (de Nice si possible)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 filet d’anchois
  • 1 feuille de basilic
  • 1 c. à s. de câpres
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • Poivre
 
Épluchez votre gousse d’ail. Mettez l’ensemble des ingrédients sauf l’huile dans votre mixeur. Hachez finement au mixeur et mélangez bien, puis ajoutez l’huile, une cuiller à la fois tout en mixant, pour obtenir la consistance d’une pâte.
 
 
Source d’inspiration :
http://www.tresor-vieux-nice.com/recettes/recettes.htm

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité d’Indonésie : Mie goreng végétarien

Pour le nouvel an chinois, je vous propose de réaliser une recette indonésienne… Cherchez l’erreur! Ce n’en est qu’une petite, car même si cette fête porte ce nom, elle est en réalité célébrée aussi dans d’autres pays où les communautés chinoises sont présentes et l’influence de la culture chinoise est importante, comme la Malaisie, l’Indonésie ou encore le Viêt Nam. C’est aussi devenu un événement majeur dans les quartiers chinois de New York, de Londres et d’autres capitales mondiales. Bref, le Nouvel An chinois est un des événements les plus célébrés au monde, et pas qu’en Chine!
 
Les chinois ont très peu de jours de congés au sens où on l’entend chez nous, et pour eux les occasions de vacances sont plutôt liées aux jours fériés et aux ponts, par exemple pour le nouvel an chinois, il y a 7 jours de congés nationaux.
 
 
Les célébrations du nouvel an chinois commencent la veille du Nouvel An et durent généralement jusqu’au 15ème jour du Nouvel An, qui est le jour du Festival des Lanternes. Les festivités commencent avec le nettoyage de la maison pour balayer les mauvais esprits et faire de la place pour la bonne fortune, le bonheur, la richesse et la longévité. 
 
Le nouvel an chinois, aussi appelé Festival du Printemps, est une fête que j’apprécie beaucoup. J’ai toujours été fascinée par les différentes cultures asiatiques, et j’ai eu la chance de voyager en Chine, pays qui m’a littéralement conquise, à tel point que j’ai même pris des cours de chinois, dont je n’ai pas retenu grand chose, je dois l’avouer!
 
Bref, je suis toujours contente d’approfondir ma connaissance de la culture asiatique, et ce, surtout quand ça passe par la cuisine, vous me voyez venir, grande gourmande que je suis!
 
Venons en à ce plat indonésien que je vous propose aujourd’hui! Le mie goreng (en indonésien, « nouilles frites »), aussi connu sous le nom de bami goreng, est un plat à base de nouilles frites dans l’huile avec de l’ail, de l’oignon ou des échalotes, des crevettes, du poulet, du porc, du bœuf ou des boulettes de viande, du piment, du chou ou du chou chinois, des tomates, divers autres légumes et des œufs. C’est un plat très répandu et très prisé que l’on retrouve dans quasiment tous les restaurants et les étals de l’archipel, de même que le nasi goreng.
 
Ce plat est dérivé du chow mein chinois, comme quoi, ça tient la route de le cuisiner au nouvel an chinois! Il a très probablement introduit par les nombreux immigrants chinois qui se sont établis tout au long de l’histoire dans l’archipel et la péninsule malaise.
 
J’ai toujours adoré les nouilles, et cette version indonésienne est l’un de mes plats préférés. Ce qui fait ce plat, c’est la sauce. Sa saveur principale vient du kecap manis, une sauce de soja super douce et collante, qui ressemble presque à de la mélasse. C’est super addictif. J’avais reçu cette sauce de la part de Rappelle-toi des mets suite à un concours que j’ai eu la chance de remporter sur son blog, et depuis je suis accro à cette sauce, j’en rachète très souvent!
 
La recette vous donnera 2 portions pas très grosses, si vous avez très faim n’hésitez pas à augmenter un peu la quantité de nouilles.
 
 
P.S. : Si vous cherchez d’autres idées pour le nouvel an chinois, regardez cet article qui regroupe plein d’idées! Et si vous voulez en savoir plus sur la cuisine indonésienne, offrez-vous ce joli livre :
 
 

Mie goreng végétarien

 
Pour 2 personnes
 
  • 75 g de nouilles soba non cuites ou ramen
  • 1/2 oignon haché finement
  • 2 échalotes hachées
  • 60 g de haricots plats
  • 50 g de chou râpé
  • 35 g de haricots mungo
  • 1 carotte râpée
  • 2 gousses d’ail émincées
  • 1 cm de gingembre râpé
  • 2 c. à s. d’huile d’arachide
  • 2 c. à s. de ketjap manis
  • 1 c. à c. de purée de piments sambal oelek ou de piment de cayenne
  • 1 œuf sur le plat
  • 1 c. à c. d’oignons frits
 
Préparer les nouilles selon les instructions de l’emballage; Égouttez et mettez de côté.
 
Dans un wok ou une grande poêle, chauffer l’huile et ajouter l’oignon, l’ail et le gingembre; Faire sauter jusqu’à ce que l’oignon est mou. Ajoutez les échalotes, les pois mange-tout, le chou et les haricots mungo et la crotte râpée, et cuire jusqu’à ce que tendre-croustillante.
 
Puis ajouter les nouilles, le kecap manis et le sambal.  Mélangez sur le feu Jusqu’à ce qu’il soit chaud (environ 5 minutes).
 
Faites cuire 2 oeufs au plate et déposez-les dessus, saupoudrez d’oignons frits.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Purée au chou et aux lardons

Voilà un moment que je ne vous avais pas proposé de purée! C’est pourtant l’un de mes plats favoris! Cette purée vous rappellera peut-être le colcannon irlandais, que j’avais déjà proposé par le passé, et adoré! En effet, elle contient du chou, qui est un des ingrédients phares du colcannon. La recette étant un peu différente mais néanmoins délicieuse, j’ai décidé de vous la partager également! 
 
 
J’aime la combinaison des pommes de terre, du chou et des lardons. Pendant les mois les plus froids de l’automne et de l’hiver, ce sont des aliments vraiment réconfortants! J’aime servir la purée avec des oeufs au plat, mais vous pouvez aussi l’accompagner d’une viande, ou juste la consommer telle quelle puisqu’elle contient déjà des lardons.
 
Puisque la saint-Patrick approche, vous pourriez également servir cette purée accompagnée de ces boulettes irlandaises et d’un irish bannock, pour vous faire un menu à thème. Je sais que tout le monde ne célèbre pas la saint Patrick en France, mais je trouve que toutes les occasions sont bonnes pour faire un repas à thème et pour partager un moment convivial!
 
 
  

Purée au chou et aux lardons

Pour 4 personnes

  • 400 g de chou blanc
  • 800 g de pommes de terre
  • 1 cube de bouillon saveur pot-au-feu
  • 1,25 l d’eau 
  • 1 pincée de gros sel
  • 100 g de lardons
  • 10 cl de lait
  • 50 g de beurre
  • Sel, poivre
 
Effeuillez le chou et émincez-le en lamelles fines.
Faites-le cuire dans de l’eau 30 minutes avec le cube de bouillon et une pincée de gros sel.
Pendant ce temps, faites cuire les pommes de terre à l’eau.
Une fois que le chou est cuit, égouttez-le.
 
Poêlez les lardons sans matière grasse.
 
Mélangez le chou avec les pommes de terre. Écrasez le tout avec un presse-purée en y ajoutant le beurre et le lait.
 
Salez, poivrez, déposez la lardons par dessus.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Gâteau aux fraises tagada

Pour la Saint-Valentin, j’aime proposer des repas sur le thème de la couleur rose. J’avais notamment proposé  une soupe de betterave et chou rouge,  un cocktail rose girly ou des burgers roses. Entre nous, je ne fête pas vraiment la Saint Valentin à la maison, mais pour moi, toutes les excuses sont bonnes pour réaliser un bon repas et surtout un bon gâteau… 
Mon homme est très bon public et toujours content quand j’en réalise un. Je me rends compte que celui-ci pourrait tout aussi bien convenir pour un goûter d’anniversaire d’enfants, c’est vous qui voyez à quelle occasion vous choisirez de le préparer, en tout cas il est délicieux!
 
 
La recette me vient du blog Il était une fois la pâtisserie, un très beau blog aux recettes souvent assez élaborées, mais celle-ci est très simple. C’est un gâteau type gâteau yaourt, mais bien parfumé car il y a une belle quantité de bonbons dedans. J’ai utilisé de la levure colorée pour renforcer la couleur du gâteau, mais de la levure normale conviendra très bien également. Si vous voulez une couleur éclatante et bien chimique, ajoutez un peu de colorant rouge à la pâte.
 
Je ne suis pas très branchée bonbons en général, mais je trouve sympa le parfum des fraises, et c’est une chouette idée pour finir le paquet plutôt que de le grignoter tel quel devant la télé ! Bref, que vous ayez un compagnon ou des enfants gourmands, ce gâteau devrait faire sensation et il est ultra simple, alors lancez-vous !
 
  

Gâteau aux fraises tagada

 
Pour 8 personnes
 
  • 250 g de fraises tagada
  • 2 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • 130 g de beurre 
  • 3 œufs
  • 150 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique colorée rose
  • 1 pincée de sel 
  • Quelques copeaux de chocolat blanc
 
Réservez 6 fraises tagada pour la déco et placez les autres et la crème dans une casserole. Faites cuire à feu moyen jusqu’à ce que les fraises soient fondues.
 
 
Ajoutez le beurre et laissez-le fondre. Incorporez les œufs un à un tout en fouettant.
Dans un récipient, mélangez la farine, le sel et la levure. 
 
 Mélangez ensemble les deux préparations, puis versez le tout dans un moule à cake beurré et fariné. 
 
 Laissez reposer la pâte 45 minutes au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 180°C et enfournez pour 45 minutes.
Vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau au centre du gâteau. Elle doit ressortir sèche. Dans le cas contraire, enfournez de nouveau quelques minutes en plaçant une feuille de papier aluminium sur le dessus du cake afin qu’il ne noircisse pas.
 
Décorez avec les fraises tagada restantes et râpez un peu de chocolat blanc par dessus.
 
 
Source d’inspiration : 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Ma nouvelle boutique Etsy

Vous me connaissez pour mes recettes de cuisine, mais aujourd’hui je vais vous parler d’une passion toute autre qui m’anime également ! Depuis l’adolescence (il y a fort longtemps donc), j’ai une passion pour le dessin, surtout les illustrations pour enfants. Avec la vie active, je pratique moins le dessin “manuel” que durant mes études, mais j’ai continué à pratiquer ma passion de l’illustration sur ordinateur. Je m’amuse à dessiner des personnages que je mets en scène sur des affiches pour décorer la chambre de ma fille, j’en ai aussi fait imprimer sur des bodys pour des cadeaux de naissance, ou sur des cartes postales lorsque j’écris à quelqu’un de mon entourage. Vous reconnaîtrez d’ailleurs le style de ma têtière de blog, que j’ai faite dans le même esprit.
 
 
 
Depuis un moment, il me trotte dans la tête de faire quelque chose de toutes ces illustrations que j’emmagasine au fil du temps, et j’ai pensé les proposer à la vente dans une boutique Etsy, en mode dématérialisé, prêtes à télécharger et à imprimer pour faire une déco de chambre d’enfant, ou encore des cartes à imprimer pour les fêtes par exemple. 
 
Je vous présente donc ma boutique Etsy, Mary Poppies. Je me suis vraiment investie dans ce projet, et j’avais hâte de vous le dévoiler ! Bien que soit encore le début, je suis très contente du rendu et de voir ainsi mis en scène mes petits dessins. 
 
 
 
Je pense étoffer rapidement ma boutique avec les mêmes visuels mais en papier, imprimés par mes soins, pour ceux qui n’ont pas d’imprimante à disposition. Du côté des modèles, j’en ajouterai chaque mois un ou deux suivant mes envies, la saison, les thématiques…
 
Voici un aperçu de tous mes produits :
 
Etsy Shop: La réponse de l'API devrait-être HTTP 200
Description de l'erreur API: Invalid api_key: 13s9xrlb02xepqoz12xwbmkx
 
N’hésitez pas à aller y faire un tour en cliquant ici. J’espère que ma boutique vous plaira, et j’aimerais beaucoup avoir votre avis, que ce soit sur la boutique en elle-même, les dessins, la sélection proposée, les prix. Également, si  vous avez d’autres idées auxquelles je n’ai pas pensé ou même des suggestions de thèmes pour mes prochains dessins, cela m’intéresse vraiment! N’hésitez pas à m’en faire part en commentaire, ou par mail en cliquant ici!
 
Si vous voulez me donner un petit coup de pouce pour démarrer, vous pouvez aussi liker ma page Facebook, voire même la partager à vos amis, ça serait vraiment super chouette!
 
En tout cas, d’autres affiches sont en préparation et devraient arriver rapidement dans la boutique. Je vous en reparlerai une fois de temps en temps, pour vous tenir au courant des nouveautés et des progrès de ce petit projet!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Frites au four croustillantes

Lorsque je mange des frites, le plus important selon moi est de savoir si elles sont bien croustillantes. A ce sujet, figurez-vous que les frites sont plus croustillantes sur Jupiter.  Ça fait un peu loin pour obtenir des frites dignes de ce nom, vous ne trouvez pas?

Plus sérieusement, nous savons tous ce qui rend généralement les frites si croustillantes : une belle et longue baignade dans la friteuse! Cependant, je ne suis pas fan de cette méthode au quotidien. Cela demande de la surveillance, doit être fait à la dernière minute, et en prime cela empeste la maison. C’est pourquoi j’ai essayé de trouver une version au four vraiment sympa.

Cette préparation m’a donné satisfaction, grâce à son côté croustillant et savoureux. Cette version au four est super simple à faire et ces frites dépassent toutes les autres que j’ai pu tester au niveau du goût. Elles ont l’extérieur croustillant et sont plus molles à l’intérieur, comme leurs cousines frites, mais elles demandent beaucoup moins de gras. Et, puisqu’elles ne sont pas frites, elles ne ramollissent pas à mesure qu’elles refroidissent. Elles restent bien croquantes longtemps! Petit bonus, les frites cuites au four sont un peu plus saines que les frites frites puisqu’il y a moins d’huile.

Ci-dessous je vous livre quelques-uns des secrets pour réussir des frites incroyablement bonnes au four :

– Trempez, rincez et ensuite séchez les pommes de terre pour enlever une partie de l’excès d’amidon. Moins d’amidon = plus de croustillant.
– Assurez vous d’huiler les pommes de terre uniformément en mélangeant bien.
– Salez-les avant de les cuire.
– Les frites ne doivent pas se chevaucher sur la grille du four.
– Cuisez-les à haute température. J’ai mis mon four à 225°C en chaleur tournante. Si vous avez la chaleur tournante c’est l’idéal pour que les frites cuisent uniformément.

Avec ça, si vous ne vous régalez pas, je ne comprends pas!


P.S. : Si vous aimez les frites, vous aimerez aussi ces frites de patate douce au curry!

P.P.S : La cuisson au four est saine et elle permet de cuisiner des plats hyper rapides. Si vous cherchez des idées, il y en a plein dans ce petit livre :

Frites au four croustillantes

Pour 4 personnes

  • 1 kg de pommes de terre à four
  • 1 blanc d’œuf
  • 4 c. à s. de parmesan
  • 1 c. à s. d’ail semoule
  • 1/2 c.  à c. de sel
  • Poivre

Préchauffez le four à 225°C.

Couvrez une plaque allant au four de papier sulfurisé.

Battez le blanc d’œuf dans un bol jusqu’à ce qu’il soit mousseux.

Coupez les pommes de terre en frites régulières et et enduisez-les de blanc d’œuf.

Déposez les frites sur la plaque, sans les faire se chevaucher.

Saupoudrez par dessus la moitié du sel, du poivre, de l’ail séché et du parmesan. Enfournez pour 10 à 12 minutes.

Retournez les frites et saupoudrez-les du sel, du poivre, de l’ail séché et du parmesan restants.

Ré enfournez pour 10 à 12 minutes jusqu’à e que les frites soient bien dorées.

Source d’inspiration :
http://m.skinnyms.com/crispy-oven-fries/

 

 

Avec cette recette aux pommes de terre, je participe à Cuisinons de saison !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Galette feuilletée au maroilles

Pour les amateurs de fromage, voici une très bonne recette que j’ai réalisée un soir pour un repas rapide mais gourmand! 
Cette galette puante fromagère délicieuse, je l’ai trouvée chez Guy du blog Guy59600. Dès que je l’ai vue, j’ai su qu’il fallait absolument que j’essaye cette recette composée principalement de Maroilles fondu entre deux pâtes feuilletées (le rêve, quoi). En effet, j’adore ce fromage et toutes les occasions sont bonnes pour en mettre dans ma cuisine! Je me suis donc lancée en suivant la recette de Guy. J’y ai juste ajouté la compotée d’oignons parce que j’adore ça! Non seulement cette recette est très facile et rapide à réaliser, mais surtout elle est délicieuse ! Moi qui suis une grande fan de fromage, j’ai adoré! La texture est vraiment fondante, le goût du maroilles bien présent et adouci légèrement par la crème et les oignons…
 
 
Nous avons dégusté cette galette à trois, mais suivant la taille de vos estomacs, elle peut aussi convenir pour 4 (notamment si vous avez des enfants dans le tas) ou à deux (si vous êtes du genre estomac infini comme moi). Honnêtement, si on n’avait été que deux à table, on l’aurait finie quand même tant elle était bonne! Ensuite tout dépend si vous la servez en entrée ou en plat. Pour moi c’était un plat, mais en entrée, faites de plus petites parts car c’est quand même bourratif.
 
J’ai accompagné cette galette d’une salade verte, cela apporte un peu de fraîcheur et de vitamines, ça ne fait pas de mal car c’est un repas bien riche!
 
En ce qui concerne le maroilles, prenez garde à la quantité lorsque vous l’achèterez. Le maroilles se divise en quarts, et en supermarché quand vous pensez acheter un fromage entier, c’est souvent en réalité un “quart”. Comme pour la recette il faut un demi,  ce n’est pas la moitié d’un fromage, mais 2 fromages qu’il vous faut – vous devez atteindre 360 g! Chez le fromager, c’est plus simple, puisqu’ils ont des fromages entiers et vous en coupent un demi à la demande.
 
 
 
P.S. : Si vous aimez le maroilles, découvrez aussi ma tatin d’endives au maroillesX

Galette feuilletée au maroilles

 
Pour 4 personnes
 
  • 2 pâtes feuilletées
  • 1/2 maroilles
  • 2. c. à s. de crème fraiche
  • 3 oignons pas trop gros
  • 20 g de beurre
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 cl de lait pour la dorure
  • Poivre
Coupez l’oignon en rondelles, faites cuire 10 minutes à feu doux casserole avec du beurre et de l’huile.
 
Étalez la pâte feuilletée pour obtenir deux cercles de 180 , poser un cercle sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, déposez l’oignon. découper des lamelles de maroilles et mettre dessus jusqu’à 1 cm du bord , ajouter un peu de crème fraîche , poivrer , badigeonner le tour du disque avec de l’eau , poser le deuxième disque , bien appuyer pour souder les deux disques , badigeonner avec du lait , mettre au frais pour environ 20 mn , au bout de ce temps préchauffer le four  200° , reprendre la galette repasser du jaune d’œuf dessus , faire des stries , mettre a cuire pour environ 20 bonnes minutes , surveiller la cuisson car tout dépend des fours.
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Petits gratins de pommes de terre, reblochon et noix

A la maison, nous apprécions BEAUCOUP les repas au fromage, comme la fameuse raclette ou encore la tartiflette. On adore ça, surtout en hiver, mais pas seulement, le climat du nord nous faisant une excuse pour en manger toute l’année! Je fais donc régulièrement des gratins comme celui-ci. Ce n’est pas tout à fait une tartiflette à proprement parler, mais la préparation est assez proche, et le résultat tout aussi riche.
 
 
Ce qui vous sauvera niveau calories, c’est la quantité, car ici j’ai prévu une présentation en mini gratins, ce qui oblige à être un minimum raisonnable! Dans cette version, il n’y a pas de lardons, mais il y a du reblochon, des noix, et du jambon de Bayonne. Pour continuer dans les gratins hivernaux, vous pouvez aussi consulter ma recette du gratin d’endives et raclette.
 
Il s’agit d’une idée repas du soir simple et surtout rapide, ce qui est appréciable lorsque l’on rentre d’une journée de travail et que l’envie de cuisiner n’est pas vraiment à son maximum!
 
Le Reblochon, est un fromage AOP depuis 1958,  typiquement savoyard, fabriqué à partir du lait de vaches montagnardes Abondance, Tarine et Montbéliarde. Il existe deux types de reblochon, le Reblochon fermier (reconnaissable à sa pastille verte) fabriqué à la ferme à partir du lait d’un même troupeau, et le Reblochon laitier (avec une pastille rouge) issu d’un assemblage de laits de plusieurs troupeaux. Si vous en trouvez, privilégiez le reblochon fermier, qui donnera plus de goût au gratin.
 
Avec le froid qu’il fait, c’est le moment de vous faire plaisir!
 
  

Petits gratins de pommes de terre, reblochon et noix

 
  • 350 g de pommes de terre juste cuites mais un peu fermes
  • 15 cl de lait
  • 15 cl de crème + 2 c. à c.
  • 60 g de reblochon
  • 1 belle tranche de jambon de Bayonne
  • 10 g de cerneaux de noix
  • Sel, poivre
Préchauffez le four à 200°C.
 
Épluchez les pomme de terre et coupez-les en rondelles d’1/2 cm environ.
Mettez-les dans une casserole avec le lait et les 15 cl de crème, salez et poivrez.
Amenez à ébullition puis baissez le feu et faites cuire 5 minutes sans les abîmer.
 
Versez ce mélange dans 2 mini plats à gratin, déposez dessus le reblochon en tranches, le jambon émincé en tout petits dés, les noix grossièrement concassées, et finissez par les cuillers de crème restante, 
 
Mettez au four pour 15 minutes à gratiner.
 
Avec cette recette aux pommes de terre, je participe à Cuisinons de saison !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

15 blogs inspirants pour le Blogger Recognition Award

Photo Doug Belshaw @Flickr

Voici aujourd’hui ma participation au Blogger Recognition Award, auquel j’ai eu l’honneur d’être nominée par Mangue Coco! Je la remercie beaucoup pour cette nomination, ça me fait plaisir qu’elle ait choisi mon blog parmi tant d’autres! Je suis très touchée, d’autant plus que j’adore le blog Mangue Coco de mon côté! Allez vite le découvrir si vous ne connaissez-pas!

Vous allez sûrement vous demander comme moi ce qu’est ce fameux award. ll s’agit d’une distinction que l’on peut retrouver aussi bien sur la blogosphère française qu’internationale, et qui a pour but de faire connaître d’autres blogueurs et blogueuses.

C’est l’occasion pour moi de vous parler de 15 blogs que j’apprécie, et je ne pouvais donc pas passer à côté, il y en a tellement que j’adore et que j’aimerais vous faire découvrir! Le plus dur a été de me limiter et si vous voulez une vue plus large sur les blogs que j’aime et que je lis au quotidien, j’ai une liste un peu plus longue ici ( mais pas encore totalement complète, je l’avoue)! J’ai essayé de vous proposer des blogs de tout domaine et pas seulement de la cuisine, alors je m’excuse après de toutes mes copines blogueuses que je lis journalièrement mais que je n’ai pas citées ici! 15 blogs, c’est vraiment trop peu pour résumer ce que j’aime!

 

Les modalités du Blogger Recognition Award

 

  • Remercier la personne qui a nominé votre blog.
  • Expliquer pourquoi on tient un blog/son parcours
  • Donner quelques conseils aux nouveaux blogueurs
  • Nominer à son tour quinze blogs

Pourquoi j’ai créé ce blog?

J’ai démarré ce blog il y a quatre ans avant tout pour partager mes expériences culinaires. Je cuisinais de plus en plus et je voulais donner un sens à tout cela, ne pas perdre au fur et à mesure les belles découvertes que je faisais, et en faire profiter tout le monde. Je suis quelqu’un de touche-à-tout qui peut se disperser parfois dans ses projets, c’est pourquoi avoir un blog me paraissait le compromis idéal pour me focaliser sur quelque chose à long terme. C’est en effet un loisir qui me permet d’allier plusieurs de mes passions : la cuisine, mais aussi la photo, l’écriture, le webdesign et enfin, l’illustration pour la bannière du blog.

Mes conseils pour les futurs blogueurs

 

Je dirais avant tout d’essayer de créer une certaine régularité, même si la fréquence n’a pas besoin d’être intensive. Un blog implique une certaine discipline, c’est pénible parfois mais quand on regarde en arrière on est fiers d’avoir tenu le rythme. Je dirais aussi de poster des articles sincères et qui vous ressemblent (je sais, ça fait cliché!), sans chercher à atteindre la perfection, que ce soit dans les recettes de cuisine, les rédactionnels, les photos, la mise en page… Sinon, on ne se lance jamais! Mais avec la pratique, on fait de très beaux progrès très vite.

 

Les 15 blogs que je nomine

 

Et voici maintenant les quinze blogueuses que je nomine au Blogger Recognition Award :

Cuisine de Gut, pour ses recettes toujours inspirantes, gourmandes et bien parfumées.

Marlyzen, pour ses recettes délicieuses aux inspirations du monde entier. Je suis toujours scotchée par l’inventivité de ses recettes et leurs jolis couleurs.

Une aiguille dans le potage, pour ses photos et ses recettes impeccables, à la fois super appétissantes et super bien exécutées.

Cuisine culinaire, ses photos superbes et ses recettes plus gourmandes les unes que les autres.

Berenice Big, pour ses photos d’appartements sublimes qui me font rêver, pour son œil acéré en matière de déco et d’aménagement intérieur, pour ses billets d’humeur doux et optimistes.

French Fibers, parce que ce blog de couture ne se contente pas de partager des tutoriels ou des photos de ses réalisations. J’aime aussi sa façon réfléchir à tout ce qui va autour : achat de tissu responsable, prendre le temps d’apprécier ce qu’on fait… ça change de la surenchère de consommation et de production habituelle!

Les trésors d’Esthelle, pour son honnêteté, qui se reflète dans ses chroniques de produits de beauté. Elle a aussi un attrait pour les produits aux compositions naturelles, totalement en phase avec ma manière de consommer actuelle.

Allergique gourmand, pour ses recettes “sans”, testées et re-testées jusqu’à obtenir un résultat parfait, et ce malgré les ingrédients qui ont été remplacés par rapport à une version “avec”. J’aime y découvrir de nouveaux produits comme des farines alternatives sans gluten.  

Flavour beans, pour l’humour présent dans ses chroniques, qu’elle parle de produits de beauté ou de ses péripéties en tous genres.  Récemment elle a adopté un style de vie plus healthy et propose aussi de nous partager des petits conseils sur son alimentation, ce qui me plait énormément.

Cook travel book, pour ses gâteaux toujours absolument déments et indécents, qu’elle mixe avec des partages de lectures très bien rédigés qui me donnent souvent super envie. 

Nina moslee, pour les articles lifestyle sur des thèmes variés et destinés à toutes, et pour la bonne humeur que dégage le binôme fille/maman formé par Nina et Lulu.

Cuisine et couleurs, pour sa cuisine colorée, de saison, facile à réaliser et très inventive.

La cuisine de Jackie, pour ses plats à la fois élégants, gourmands et créatifs, pour ses photos impeccablement exécutées et pour ses petites influences du monde qui ne me laissent pas insensible.

Myrtee, pour sa douceur de vivre, sa personnalité et bien sûr ses recettes végétales vraiment super appétissantes. 

Bowsome,  pour ses articles voyage inspirants et ses billets mode vraiment super jolis, j’adore y faire de belles découvertes.

Poppyseed channel, pour ses articles mixant lifestyle, bien-être, diy et cuisine, c’est une vraie invitation  à la découverte.

Voilà il me faudrait des heurs pour vous parler encore de tous ceux que je n’ai pas cités. Pour les blogs nominés, vous n’êtes pas du tout obligés de réaliser à votre tour le Blogger Recognition Award! Javais juste envie de vous mettre à l’honneur!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Bucketlist de février

Photo Dawn Ellner @Flickr
 
Me revoilà avec ma rubrique “Bucketlist,” où je vous partage mes coups de cœur et les projets qui me motivent chaque mois. Nous démarrons maintenant le mois de février! C’est un mois festif avec le carnaval, la chandeleur mais aussi la Saint-Valentin! Autant dire qu’il y a du pain sur la planche!  

Ma bucket list de février :

 
– Organiser une crêpes party à l’occasion de la chandeleur
 

Photo Abi Porter @Flickr
 
– Voir mon homme en concert… Il joue de la musique, et son nouveau groupe va jouer pour la première fois ce mois-ci. J’ai hâte!
 
– Lancer un projet qui me tient à coeur (suspense, je vous en reparle très vite)
 

– Essayer une recette de beignets ou de sucreries de carnaval

 

Photo Thierry Draus @Flickr
 
– Essayer de cuisiner de l’halloumi, depuis le temps que j’en entends parler… 
– Essayer le tofu soyeux, pour la même raison
– Prévoir un menu gourmand sur le thème de la Saint-Valentin
 
Photo Rahim Packir Saibo @Flickr
 
 
– Voir the Handmaid’s Tale, cette série me fait de l’œil depuis un moment
 
 
– Faire une jolie déco pour mon bureau, pourquoi pas inspirée de celle-ci :
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois de février?  

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0