Archives par mot-clé : Bosnie

Mon tour d’Europe en cuisine

Aujourd’hui, je vous propose de voyager à défaut de pouvoir sortir de chez vous! Que diriez-vous de visiter l’Europe à travers des recettes de chaque pays, ou presque? Je vous ai récapitulé ici tous les pays pour lequel je propose une recette sur le blog, et pour les autres, je les ajouterai au fur et à mesure. D’ailleurs si vous connaissez des recettes en provenance des pays qui manquent, n’hésitez pas à me faire part de vos idées en commentaire! Bon appétit!

Albanie : Kyopolou
Allemagne : Curry wurst
Andorre : Trinxat
Autriche : kasekrainers
Belgique : stoemp
Biélorussie : à venir
Bosnie-Herzégovine : pita sirnika
Bulgarie : à venir
Chypre : à venir
Croatie : strukli
Danemark : ristet hot-dog
Espagne : pan amb tomaquet
Estonie : à venir
Finlande : à venir
France : saucisson en brioche
Grèce : tzatziki
Hongrie : chaussons à l’oignon
Irlande : crisp sandwich
Islande : pyslur
Italie : piadina tomates mozzarella basilic
Lettonie : à venir
Liechtenstein : à venir
Lituanie : à venir
Luxembourg : gromperekichelcher
République de Macédoine
Malte : à venir
Moldavie : à venir
Monaco : barbagiuans
Monténégro : à venir
Norvège : à venir
Pays-Bas : kaasvlinders
Pologne : twarozek
Portugal : francesinha
République tchèque : tartinade à l’ail
Roumanie : platou taranesk
Royaume-Uni : cheese onion pie
Russie : salade Olivier
Saint-Marin : à venir
Serbie : à venir
Slovaquie : à venir
Slovénie : à venir
Suède : kokosböllar
Suisse : croûtes appenzelloises
Ukraine : zrazys de pomme de terre
Vatican : à venir

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité d’Iran : Naan Berenji

Les naan berenji sont de petits biscuits sablés parfumés à la rose qui nous viennent tout droit d’Iran. Là-bas, ils sont consommés pour Noruz, la fête de Nouvel an qui se produit avec l’arrivée du printemps…
Peut-être que nous pourrons les manger pour fêter la victoire de l’Iran contre la Bosnie tout à l’heure, qui sait?
 
J’ai été assez perplexe devant la texture de la pâte en préparant ces gâteaux. Celle-ci est vraiment sableuse, au point que ‘javais peut de ne pas réussir à modeler des gâteaux mais finalement cela a très bien fonctionné. N’essayez pas de remplacer la farine de riz par une autre farine : de là vient la texture très particulière et poudreuse de ses gâteaux qui ne peut pas s’imiter avec une autre farine! La farine de riz se trouve assez facilement dans une épicerie asiatique ou sur internet te ne coûte rien du tout!
 
naan-berenji
 

Naan Berenji (biscuits à la rose)

Pour 16 biscuits
 
  • 250 g de farine de riz
  • 100 g de sucre glace
  • 100 g d’huile végétale
  • 1 œuf
  • 60 ml d’eau de rose
  • 2 c. à s. de graines de pavot
 
Dans un bol, mettez le jaune d’oeuf et le sucre glace tamisé, mélangez puis ajoutez l’huile et mélangez jusqu’à obtenir un appareil homogène.
Dans un autre bol, montez le blanc en neige bien ferme.
Ajoutez délicatement le blanc en neige à l’appareil précédent. Ajoutez l’eau de rose et tamisez la farine, mélangez bien.
Couvrez et laissez reposer pendant 24 heures au frais.
Le lendemain, sortez la pâte et formez des petites noisettes de pâte. J’ai choisi de faire de petits biscuits mais on peut très bien en former des plus grands.
Former des petites boulettes, déposez-les sur une plaque avec du papier sulfurisé et aplatissez-les.
Décorez chaque biscuit avec des graines de pavot et formez des petites stries sur le dessus avec le dos d’une fourchette.
Mettez à cuire dans un four préchauffé à 180° pendant une vingtaine de minutes.
Surveillez bien la cuisson, il faut que les biscuits aient durcis mais qu’ils restent blancs. S’ils cuisent trop ils seront très secs!
Dégustez  avec un bon thé.
 
naan-berenji-2
 
 
Source :
 
http://voyages.ideoz.fr/naan-berenji-recette-iranienne-biscuits-rose/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité de Bosnie : Pita Sirnika

La cuisine bosniaque fait partie de ces curiosités que je n’aurais jamais pensé a tester s’il n’y avait eu la coupe du monde.
C’est bien la première année que j’aurai suivi le planning des matchs avec attention et pris plaisir à découvrir les équipes en compétition…
Pour soutenir la Bosnie, j’ai jeté mon dévolu sur un plat typique nommé la pita sirnika.
La pita sirnika est un plat qui m’a laissé perplexe, à la fois à la lecture de la recette mais aussi en la cuisinant. Les quantités me semblaient vraiment bizarres et j’ai eu peur de me retrouver avec un gloubi boulga liquide et sans goût…

J’avoue avoir été agréablement surprise par le résultat obtenu!

Je dois reconnaître avoir un peu interprété la recette d’origine. J’ai notamment remplacé la pâte maison par des feuilles de brick car j’ai horreur de passer du temps à étaler la pâte quand elle doit être super fine.

J’ai également remplacé le fromage frais par un mélange de plusieurs fromages, idée que j’avais pu voir sur un autre site bosniaque et qui m’avait semblé intéressante pour donner du goût à l’ensemble.

J’ai aussi fait un assemblage basique alors que là-bas, les pita sirnika prennent la forme d’un serpent ou d’un escargot assez élaboré !

M’enfin, il n’empêche que ce fut drôlement bon et que ça ne ressemblait absolument à rien que je connaisse ce qui fait que l’objectif fut rempli : j’ai été dépaysée !

Il ne me restera plus qu’a prévoir un voyage en Bosnie pour vérifier que mon plat ressemblait bien à l’original!

pita-sirnika

Pita Sirnika

Pour la garniture

  • 10 feuilles de brick
  • 250 de fromage blanc
  • 250 g de feta
  • 250 g de gouda râpé
  • 10 cl de crème fraîche
  • 5 œufs
  • 5 cl d’huile
  • sel, poivre

Pour la fin de la recette :

  • 20 cl de lait
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 3 c. à s. de beurre
  • sel, poivre

Mélangez ensemble la feta écrasée, le fromage blanc, le gouda, la crème fraîche, les œufs, salez et poivrez généreusement.
Dans un plat allant au four, déposez une feuille de brick, formez un boudin avec la préparation de fromage blanc au centre de la feuille, puis roulez la comme une crêpe en repliant les bords pour que la préparation ne coule pas. Recommencez avec 8 feuilles de brick en les collant les une après les autres jusqu’à remplir tout le plat. Aspergez l’ensemble avec un filet d’huile.
Couvrez avec les 2 veuilles de brick restantes et ré aspergez d’huile.
Mettez au four à cuire au four à 160°C jusqu’à obtenir une coloration dorée, soit une demi-heure.
Faites bouillir le lait, la crème avec le beurre et un peu de sel. Au bout d’une demi-heure versez cette sauce et remettez-le dans le four pour 10 à 15 minutes. Retirez le plat du four et couvrez de papier d’aluminium et laissez reposer 5 minutes avant de servir.
 

pita-sirnika-2

 Source :
http://www.coolinarika.com/recept/743796/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0