Livarot rôti aux pommes et noisettes

Vous aurez peut-être remarqué avec mon article sur les cœurs de Neufchâtel rôtis ou les burgers roses que j’ai une conception du romantisme qui est bien à moi. En gros, pour me séduire, mieux vaut tenter le fromage ou la bière que les roses ou le parfum! Allez, rassurez-moi, vous êtes comme moi? Du coup, quand approche la Saint-Valentin, je ne peux pas m’empêcher d’imaginer une recette à base de fromage. Cette année, c’est le livarot que j’ai mis à l’honneur, j’adore ce fromage que je ramène systématiquement de mes escapades en Normandie.
 
 
Je vous propose une façon de le préparer assez simple, garni de noisettes et de pommes au calvados, pour continuer  dans le clin d’œil à cette région que j’adore.
 
 
On accompagne tout ça d’une baguette, et c’est parti pour un moment terriblement bourrin, ou romantique, c’est vous qui voyez!
 
 
Livarot rôti aux pommes et noisettes

Livarot rôti aux pommes et noisettes

Ingrédients

  • 2 livarots
  • 16 noisettes grossièrement hachées
  • 1 pincée de poivre
  • 1 baguette coupée en tranches
    Pour les pommes
  • 1 pomme
  • 15 g de cassonade
  • 2 cl d'huile
  • 2 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à s. de calvados

Instructions

  1. Épluchez et enlevez les pépins des pommes à l’aide d’un vide-pomme et coupez-les en quartiers.
  2. Dans une casserole, faites fondre le beurre. Ajoutez les pommes, le calvados et saupoudrez-les de cassonade.
  3. Faites caraméliser pendant environ 2 à 3  minutes.
  4. Coupez le feu, ajoutez le citron, mélangez, ajoutez les noisettes et laissez tiédir.
  5. Préchauffez votre four à 180°C.
  6. Retirez les livarots de leur papier et replacez le fromage dans sa boite.
  7. Placez ensuite les boite dans des plats individuels, en cas de débordement.
  8. A l'aide d'un couteau, incisez une croix dans le fromage jusqu’au milieu.
  9. Recouvrez les livarots du mélange aux pommes.
  10. Ajoutez les morceaux de noisettes sur le dessus.
  11. Enfournez pendant 20 minutes
  12. Servez immédiatement à la sortie du four, pendant que le fromage est encore chaud, avec du pain et un tour de moulin de poivre.
 
 

Plaques de chocolat blanc fantaisie

Je vous avais parlé il y a quelques années de la tradition japonaise des honmei choco, que l’on voit parfois dans certains mangas. Il s’agit  pour résumer de la tradition de s’offrir des chocolats à la Saint-Valentin. En France, on s’offre parfois de petits cadeaux comme des roses, du parfum,… Ou alors on profite de cette occasion pour se faire un bon repas ou une soirée romantique. Là-bas, le chocolat est un incontournable qui permet d’exprimer ses sentiments, et c’est aux femmes de les offrir aux hommes. Rien à voir avec ce qu’on connait chez nous donc….
 
 
Si les honmei choco sont plutôt des chocolats fourrés individuels offerts dans de jolis coffrets, je vous propose aujourd’hui de réaliser de jolies plaques de chocolat, parce que personnellement, le chocolat que je mange le plus, c’est celui-ci!
 
 
Rien ne me plaît plus qu’une bonne plaque de chocolat noir ou de praliné aux noisettes! Aujourd’hui, je vous propose de réaliser 3 plaques super jolies aux parfums originaux et aux jolies couleurs girly, Saint Valentin oblige! La première est à la rose, la seconde est aux marshmallows et la troisième est aux baies de goji, le tout sur une base de chocolat blanc. Laissez vos plaques entières ou cassez-en gros morceaux pour les offrir, cela rend super bien je trouve!
 
Le chocolat blanc peut très vite brûler alors n’essayez pas d’aller trop vite en le faisant fondre, et mélangez régulièrement. 
 
 
 

Plaques de chocolat blanc fantaisie

Plaques de chocolat blanc fantaisie

Ingrédients

    Plaque à la rose cristallisée
  • 1 plaque de chocolat blanc
  • 1/2 sachet de sucre pétillant
  • 1 c. à s. de cœurs en sucre
  • 20 g de rose cristallisée
  • 10 mini Smarties roses
    Plaque aux marshmallows
  • 1 plaque de chocolat blanc
  • 1/2 sachet de sucre pétillant
  • 1 c. à s. de papillons en sucre
  • 10 mini marshmallow roses
    Plaque Coco goji
  • 1 plaque de chocolat blanc
  • 10 g de noix de coco râpée
  • 20 baies de goji

Instructions

    Plaque à la rose cristallisée
  1. Concassez les morceaux de rose cristallisée. Mélangez avec le sucre pétillant, les cœurs en sucre et les Smarties.
  2. Déposez environ 1/3 de cette garniture dans le fond de votre moule à chocolat. Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie ou au micro-ondes en mode décongélation, en mélangeant régulièrement.
  3. Ajoutez le reste de la garniture, mélangez très vite et versez immédiatement dans le moule à chocolat.
  4. Laissez refroidir totalement avant de démouler délicatement.
    Plaque aux marshmallows
  1. Mélangez le sucre pétillant, les papillons en sucre et les mini marshmallow.
  2. Déposez environ 1/3 de cette garniture dans le fond de votre moule à chocolat. Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie ou au micro-ondes en mode décongélation, en mélangeant régulièrement.
  3. Ajoutez le reste de la garniture, mélangez très vite et versez immédiatement dans le moule à chocolat.
  4. Laissez refroidir totalement avant de démouler délicatement.
    Plaque Coco goji
  1. Mélangez les baies de goji avec la noix de coco râpée.
  2. Déposez environ 1/3 de cette garniture dans le fond de votre moule à chocolat. Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie ou au micro-ondes en mode décongélation, en mélangeant régulièrement.
  3. Ajoutez le reste de la garniture, mélangez très vite et versez immédiatement dans le moule à chocolat.
  4. Laissez refroidir totalement avant de démouler délicatement.

Comment faire une bonne action gratuitement ou presque

Photo Stewart Black @Flickr
 
Nous avons tous envie de contribuer a un monde meilleur, mais parfois, nos propres soucis, notre budget limité ou notre manque de temps nous empêche de mettre en pratique ces actions que dans l’absolu, on aimerait faire. Aujourd’hui, je vous propose donc de mettre en place des mini actions que vous ne remarquerez presque pas, mais qui vous permettront d’agir concrètement pour la planète, les animaux, ou d’autres causes justes!
 

Arrêtez les œufs de poule élèves en cage

Choisissez des oeufs de poule issus de poules bio ou élevées en plein air, c’est la seule faon d’être sûr de leurs conditions de vie. Par la même occasion, arrêtez les œufs de caille, puisqu’il n’en existe actuellement pas (en grande distribution en tout cas) qui sont produits à partir de cailles élevées dans des conditions décentes. 
 

Photo Rob and Stephanie Levy @Flickr

Acceptez les micro-dons

De nombreuses entreprises proposent le micro-don. Le principe, arrondit le prix de votre a chat au montant inférieur, la différence étant reversée à une association. Par exemple, si vous achetez un article à 8.60, vous le payerez 9€ et les 40 centimes seront donc reversés. Cela ne se sent pas sur la note, mais à l’échelle de tous les clients, cela fait de belles sommes collectées.

 


Photo FoodBankCENC.org @Flickr

Donnez vos vieux objets

Plutôt que de jeter dès que vous ne voulez plus de quelque chose, mettez vos objets de côté et donnez-les aux associations qui en feront bon usage : Oxfam ou Emmaüs reprennent un peu de tout,  tandis que d’autres associations sont plus spécialisées dans les livres comme la bouquinerie du Sart pour les lillois, dans les jouets comme Ludopital, dans les lunettes comme lunettes sans frontières. Il existe une association pour récupérer à peu près tout et le redistribuer à ceux qui ont besoin, et cela ne vous coûte rien qu’un peu de temps!

 


Photo Janet McKnight @Flickr

Mettez un tote bag dans votre sac à main

Ce petit geste ne vous coûtera rien mais sera vraiment bénéfique pour la planète, puisqu’il vous permettra de refuser plus souvent les sacs plastique qu’on propose en caisse des magasins.


Photo storebukkebruse @Flickr

Donnez vos tickets resto périmés

Si vous avez du mal à finir vos tickets restaurant en fin d’année, ou si vous en retrouvez quelques un au fond de votre sac à main le 2 janvier, pas de panique! Sachez qu’ils peuvent être envoyés à Action contre la faim. Cela évite qu’ils soient gâchés et permet de nourrir des personnes qui en ont besoin. Ce don est même déductible des impôts, alors pourquoi se priver? Découvrez le principe en détail en cliquant ici.

Choisissez des cosmétiques cruelty free

Il existe des dizaines de choix en matière de cosmétiques, mais certains sont plus respectueux des animaux que d’autres. repérez le logo « cruelty free » ou une phrase indiquant que le produit n’ pas été testé sur des animaux sur les emballages et vous saurez que vous pouvez acheter votre produit avec bonne conscience. Ces produits plus respectueux ne sont même pas plus chers alors pourquoi se priver?


Photo Heather Kennedy @Flickr

Gardez vos chaussettes dépareillées

Lors que vous avez des chaussettes dépareillées ou trouées, ne les jetez plus! Certaines associations les récupèrent, comme chaussettes dépareillées. A Lille, une association les collecte à la boutique Oxfam, il est facile de les déposer en faisant son shopping dans le centre ville.


Photo StarsApart @Flickr
 
Et vous, avez-vous d’autres techniques pour faire des petits gestes, malgré un budget restreint ou le manque de temps?
 
 

Comment tout recycler ou presque en cuisine?

Source Rick Ligthelm @Flickr
 
Notre planète croule sous le poids des déchets, nous le savons tous, et pourtant il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire pour réduire le volume de nos poubelles! S’il faut garder en tête que le meilleur moyen de réduire les déchets, c’est de ne pas les créer, et donc ne pas acheter de choses inutiles, jetables, ou à la durée de vie limitée comme les produits « cheap » qui s’abîment en moins de deux, cela n’est pas toujours possible malheureusement!
 
Aujourd’hui, je vous propose donc mes idées pour mieux jeter, réutiliser ou recycler les déchets qui peuvent venir de votre cuisine. Si j’ai oublié des choses ou si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à m’en faire part pour que j’enrichisse ce récapitulatif que je compte maintenir à jour!
 
 

Les légumes

Un petit reste de légumes cuits ou crus
 
Dans une omelette, des pâtes, mélangé à une bolognaise maison…
Le congeler pour plus tard
En compost
Les épluchures de légumes
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire un bouillon
En compost
Les trognons, feuilles abîmées des choux, salades…
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une soupe, avec d’autres légumes
 

Source Jeremy Keith @Flickr

Les fruits

Un petit reste de fruits cuits ou crus
 
 
Dans une compote, un gâteau, sur un yaourt
Le congeler pour plus tard
Les épluchures de fruits
Les congeler jusqu’à en avoir assez, puis les utiliser pour faire une infusion
En compost
En infusion avec du sirop d’érable
Les épluchures d’agrumes
Dans le lave-vaisselle en désodorisant


Source Nathalie  @Flickr

La boulangerie et les biscuits

Du pain dur, des viennoiseries séchées
 
 
Dans un pudding
En croûtons dans une soupe
Mixés pour faire une chapelure
De vieux biscuits ramollis ou séchés
Émiettés pour faire un crumble
Émiettés dans votre muesli ou granola

 


Source Loren Kerns @Flickr

Les boissons

Un sachet de thé
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
Du marc de café
 
Directement sur les plantes en pot ou dans le jardin en engrais
En gommage pour la peau
De l’eau (un verre non terminé par exemple)
Sur les plantes
Du cola éventé
 
Pour détartrer (les robinets par exemple)
En cuisine dans les carottes au coca
Du vieux vin
Congelé en petites portions pour l’utiliser en cuisine

 


Source Tracy Hunter @Flickr

Les contenants

Un bocal
 
 
Réutiliser comme contenant pour vos épices, pâtes, confitures
Réutiliser comme contenant pour vos aliments à congeler ou pour vos petits restes
Le ramener en boutique zéro déchet
Une boite de conserve
 
En bocal pour conserver les amandes, le cacao… (Il existe des couvercles spéciaux réutilisables)
Pot pour une plante, pour des crayons
Une boite à oeufs
 
En petits pots pour vos semences
La ramener en boutique zéro déchet ou biocoop vendant les oeufs à l’unité

Source How can I recycle this @Flickr

La vaisselle

De la vaisselle dépareillée
 
 
La donner sur un site de don
La donner à une association
La ramener à son travail pour l’espace repas

Source Joel Kramer @Flickr

L’électro ménager

Un appareil défectueux
Contacter un réparateur plutôt que de racheter du neuf immédiatement
Un appareil qui fonctionne encore dont vous ne voulez plus
Le donner sur un site de don
Le donner à une association
 
Source jonobacon @Flickr
 
Voilà, ce n’est que le début de ce qui pourrait devenir une très longue liste d’idées, avez-vous d’autres petits trucs liés à la cuisine pour jeter moins? N’hésitez pas à me les donner pour que j’enrichisse ce tableau.

Spray nettoyant multi-usages

Me revoici avec la recette non comestible du mois! Je vous propose aujourd’hui de découvrir comment réaliser un spray nettoyant multi-usages. C’est le genre de spray qui sert à tout, et notamment à désinfecter les surfaces comme les plans de travail, les lavabos… En fait, il est vraiment multi-usages, d’où son nom!
 
 
Personnellement j’en ai toujours dans mes placards et j’en refais dès que j’approche de la fin de la bouteille, c’est vraiment un basique indispensable pour moi. Il a le mérite de vraiment sentir le propre, j’aime beaucoup!
 
Au niveau de l’utilisation, c’est on ne peut plus basique, puisqu’on « pschite », on essuie, et hop, c’est nettoyé et ça sent bon!
 
 
Au niveau de la réalisation, rien que du très simple aussi puisqu’on met tous les ingrédients dans la bouteille, on secoue et c’est prêt. Les ingrédients se trouvent tous assez facilement, en supermarché pur le vinaigre et l’alcool ménager. Quand aux huiles essentielles, ce sont des ultra basiques, je dirais qu’elles font partie de celles que toute personne qui s’intéresse à la naturopathie doit détenir en priorité, car elles ont de très nombreuses utilités notamment pour soigner les maux de l’hiver.
 
 
 
Spray nettoyant multi usages

Spray nettoyant multi usages

Ingrédients

  • 1 flacon spray vide
  • 25 cl de vinaigre blanc arôme citron
  • 20 cl d'alcool ménager arôme citron
  • 5 cl d'eau
  • 1 c. à c. de produit vaisselle
  • 5 gouttes d'huile essentielle de citron
  • 5 gouttes d'huile essentielle de tea tree
  • 5 gouttes d'huile essentielle d'orange douce

Instructions

  1. Dans un flacon avec un spray, mélangez les huiles essentielles avec le vinaigre et l'alcool. Ajoutez l'eau, le produit vaisselle, mélangez à nouveau. C'est prêt!

Crème de poireaux au chèvre

Qui a envie d’une petite soupe? Si comme moi vous avez mangé n’importe quoi pendant tout le mois de décembre, et enchaîné ensuite sur une collection de galettes des rois interminable, alors une petite cure de légumes pour faire le plein de vitamines et de sels minéraux s’impose…
 
 
La soupe de poireaux est une de mes favorites, et celle que je vous propose aujourd’hui est garnie de rondelles de fromage de chèvre, parce que bon, on ne ne va pas non plus sombrer dans la déprime quand même!
 
 
Lorsque je prépare les poireaux, j’utilise un maximum du légume pour ne pas gâcher. Je n’enlève que les parties vraiment abîmées ou très sèches. La partie vert foncé du poireau doit généralement cuire plus longtemps que le reste car elle est plus coriace, mais comme ici on a une cuisson de 30 minutes et qu’on mixe le tout, cela ne pose pas de problème.
 
Le lait végétal peut être celui de votre choix, vous pouvez aussi le remplacer par du lait de vache, c’est vous qui voyez. Moi j’ai toujours du lait végétal au frigo, et j’aime bien la douceur qu’il apporte, notamment celui d’amande ou d’avoine.
 
 
 
 
Crème de poireaux au chèvre

Crème de poireaux au chèvre

Ingrédients

  • 1.75 l d'eau
  • 1 kg de poireaux
  • 2 oignons
  • 2 gousses d'ail
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 25 cl de lait végétal
  • 1 pomme de terre moyenne (+-250g)
  • 1 bûche de chèvre
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Épluchez la pomme de terre et coupez-la en dés. Épluchez et émincez grossièrement les oignons et les poireaux. Épluchez et écrasez l'ail.
  2. Dans une casserole, mettez l'eau, les poireaux, les oignons, l'ail, le cube de bouillon, la pomme de terre.
  3. Faites cuire 30 minutes, ajoutez le lait végétal, mélangez et mixez. Corrigez l'assaisonnement.
  4. Coupez des rondelles de chèvre (comptez une par bol).
  5. Faites-les faire fondre quelques secondes au micro-ondes ou quelques minutes sous le grill du four puis  déposez-les délicatement sur chaque bol.
  6. Servez immédiatement.

Bananes plantain au bacon

La banane plantain m’intrigue souvent dans les rayons de mon supermarché, et il m’arrive de succomber à l’appel de sa jolie couleur! Mais alors, vient la question fatidique : qu’est-ce que je vais en faire?
 
 
La banane plantain est plus riche en amidon et plus rigide que la banane que l’on consomme en dessert, mais moins sucrée. Bien qu’elle soit tout à fait consommable telle qu’elle, on a donc plutôt tendance à la cuisiner et à la servir dans des plats salés.
 
 
La première fois que j’ai goûté de la banane plantain, c’était à un apéritif où des amis l’ont servie juste poêlée. C’était top! La recette que je vous propose est à peine plus travaillée. J’ai choisi de faire la banane plantain pour l’apéritif, simplement en l’entourant d’une tranche de lard. On poêle, c’est c’est prêt! Il s’agit d’une recette toute simple d’inspiration cubaine, que j’ai réalisée lors d’un apéro à thème. Si vous avez envie de saveurs exotiques, cela devrait vous plaire.
 
  
 
 
Bananes plantain au bacon

Bananes plantain au bacon

Ingrédients

  • 225 g de poitrine fumée
  • 1 banane plantain très mûre

Instructions

  1. Coupez les bananes plantains en tranches de 1,5 cm environ. déposez-les sur une plaque allant au four couverte de papier cuisson.
  2. Coupez les tranches de poitrine fumée en deux.
  3. Préchauffez le four à 180°C et précuisez les bananes environ 25 minutes en les retournant à mi-cuisson, jusqu'à ce qu'elles soient bien cuites.
  4. Laissez tiédir.
  5. Enroulez une demi-tranche de lard autour de chaque tranche de banane plantain.
  6. Passez à la poêle quelques minutes sur toutes les faces pour dorer le lard.
 
Source d’inspiration :
http://pinterest.com/pin/56576539046759194/?s=3

Qu’est-ce qu’on mange en février?

Nous voilà en février! Comme en janvier, nous sommes dans un des mois où il y a le moins de fruits et légumes de saison, mais cela n’empêche pas de se régaler, car c’est le mois de la chandeleur! On organise une crêpes party et tout va mieux!

Les produits de saison en février :

Légumes : Céleri, citrouille, chou de Bruxelles, chou chinois, courge butternut, épinard,  endive,  mâche, navet, oignon, panais, poireau, potimarron, radis, salade frisée, topinambours.

Fruits : Bergamote, citron, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, pommes, poires.

Mes recettes favorites pour février :

 

Parmentier aux choux de Bruxelles

parmentier-chou-bruxelles-3

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Velouté d’endives à la bière et tartine de maroilles

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gâteau au citron

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Gâteau aux pommes arménien

Légume de saison : l’endive

Photo Forest and Kim Starr @Flickr

En février, les endives sont à leur apogée. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En cette saison hivernale où on dispose de peu de choix en matière de salades, elles permettent d’avoir notre dose de vitamines! Leur amertume n’est pas du goût de tout le monde mais lorsqu’on apprend à les apprécier, elles ont plus d’un tour dans leur sac!

Comment choisir les endives?

Choisissez des têtes d’endives qui sont bien blanches, et avec la pointe d’une belle couleur jaune-vert pâle. Évitez les têtes d’endives fanées ou ayant des extrémités brunissantes.


Photo Daniel Persson @Flickr

Quand les endives sont-elles de saison?

Les endives sont forcées, c’est à dire qu’on les récolte après qu’elles aient poussé à l’extérieur, puis on les replante en intérieur, bien au chaud et à l’abri de la lumière. On les trouve toute l’année dans nos supermarchés mais leur vraie saison est d’octobre à avril. En effet, on les récolte à l’automne pour les mettre au forçage, et suivant la température utilisée, on peut les amener à maturité plus ou moins vite, ce qui permet d’échelonner la production.


Photo INRA DIST @FLickr

Comment conserver vos endives?

Les endives sont très fragiles et il est plus simple de les acheter au dernier moment. Une fois achetées, vous pouvez les conserver à la cave ou dans le bac du réfrigérateur, bien sûr sans les avoir lavées avant. Si vous les avez achetées en sachet, vous pouvez le laisser, il ne gêne pas la conservation. Vous les garderez environ une semaine, mais les premières feuilles extérieures vont sans doute brunir vite et devront alors être supprimées.


Photo Javier Lastras @Flickr

Comment préparer des endives?

Rincez vos endives à l’eau froide juste avant utilisation. Si les feuilles semblent flétries, faites-les tremper dans un bol d’eau froide pour les raviver. Vous pouvez manger les endives crues, notamment en salade ou sous forme de barquettes pour l’apéro dans lesquelles vous allez déposer une garniture. Elles peuvent aussi être cuites à la poêle ou rôties au four.

Mes recettes favorites à l’endive

 


Chaussons à l’endive, noix et roquefort


Soleil d’endives et dip de maïs au surimi


Gratin d’endives et raclette

tarte-pain-perdu-endive-2
Tarte perdue aux endives

veloute-endives-brique-du-nord-3
Velouté d’endives, brique du nord et clémentines

tatin-endives-maroilles-3
Tatin d’endives au maroilles

lunchbox-boulgour-endive-cranberries
Lunchbox de boulgour, endives, pomme et gorgonzola

Crêpe forestière aux fèves et moutarde à l’ancienne

Voilà la Chandeleur! Je mange rarement des crêpes durant l’année et c’est tant mieux pour ma ligne qui n’a pas besoin de ça! Mais quand arrive la Chandeleur, là c’est l’excuse rêvée pour me lâcher, me faire un gros plaisir et c’est le florilège de crêpes! Chaque année, je me fais de simples crêpes sucrées et salées, mais j’essaye aussi une petite recette un peu différente pour l’occasion. Celle de cette année est aux fèves et aux champignons. Ne me demandez pas d’ou ça me vient, je ne sais plus, mais je sais que c’était délicieux!
 
 
Ce que j’ai le plus aimé dans ces crêpes, c’est le côté très parfumé des champignons, la texture apportée par les fèves et le côté crémeux du mascarpone. Tout, pour résumer!
 
 
Si vous réfléchissez à votre menu de chandeleur, en plus de ces crêpes, découvrez mes crêpes apéro au tarama et mes brochettes de crêpes tomates mozzarella!
 
 
 
Crêpe forestière aux fèves et moutarde à l'ancienne

Crêpe forestière aux fèves et moutarde à l'ancienne

Ingrédients

  • 150 g de mélange de champignons forestiers
  • 2 galettes bretonnes
  • 2 échalotes émincées
  • 1 c. à c. ail
  • 2 c. à s. de persil ciselé
  • 100 g de fèves épluchées
  • 1 c. à s. de mascarpone
  • 1/2 c. à s. de moutarde à l'ancienne
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites cuire les fèves 10 minutes dans de l'eau bouillante.
  2. Faites revenir dans une poêle avec un peu d'huile l'ail, les échalotes, ajoutez les champignons et laissez cuire 5 minutes.
  3. Ajoutez le persil, le mascarpone et la moutarde.
  4. Prolongez 1 minute la cuisson jusqu'à ce que tout doit bien mélangé. Salez poivrez, réservez.
  5. Mettez les galettes ouvertes sur une poêle chaude, déposez le mélange au centre, cassez un œuf par dessus la préparation dans chaque crêpe et refermez la crêpe.
  6. Faites cuire à feu pas trop fort jusque ce que le blanc soit pris. Couvrez à la fin si besoin pour faciliter la cuisson des oeufs. Poivrez, puis servez.
 
Source d’inspiration :
http://belettecuisine.canalblog.com/archives/2013/10/29/28318374.html
 

Recettes et voyages culinaires d'une gourmande aventurière

Suivez-moi!
Menu Title