Légume de saison : le potiron

Photo Liji Jinaraj @Flickr

En novembre, les potirons sont dans nos assiettes! Ce héros de l’automne va bientôt terminer sa saison, donc il est temps d’en cuisiner si vous n’en avez pas encore profité! On a tendance à penser que ce gros légume est compliqué à préparer, et notamment à éplucher, mais grâce à cet article, vous verrez que c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense! Suivez le guide et les potirons n’auront plus de secret pour vous!

Comment choisir les potirons ?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potiron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être mate et uniforme. Si possible, prenez-en un qui possède encore son pédoncule, car celui-ci ralentit la déshydratation.


Photo James Saunders @Flickr

Quand les potirons sont-elles de saison?

Les potirons sont des légumes de fin d’été et d’automne. Leur saison démarre en août/septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à fin octobre, début novembre


Photo Tim Evanson @FLickr

Comment conserver vos potirons?

Il est préférable de le conserver vos potirons dans un endroit frais et sec. Votre potiron se conservera au moins un mois.


Photo WxMom @Flickr

Comment préparer du potiron?

Pour éplucher facilement votre potiron, commencez par couper les extrémités. Coupez ensuite votre potiron en deux, pour séparer la partie qui forme une boule de celle qui est cylindrique. Les deux parties pourront ensuite être épluchées à l’économe facilement. Enfin, coupez les morceaux en deux et évidez les graines et les filaments à l’aide d’une cuiller.  Vous pouvez ensuite cuire votre potiron à l’eau, au four ou encore au micro-ondes. La cuisson au four est la plus pratique et évite que le potiron ne se gorge d’eau. Pour cela, déposez le potiron coupé en cubes ou en tranches sur une plaque sans les superposer, et enfournez  à 200°C pour une vingtaine de minutes.


Photo James Saunders @Flickr

Mes recettes favorites au potiron

 


Purée de potiron au miel et épices


Potage “lyonnais” au potiron


Œuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix


Tarte au potiron et comté


Purée de lentilles corail et potiron


Colombo de potiron

veloute-potiron-carotte-vache-qui-rit
Velouté de potiron, carotte et vache qui rit


Champignons farcis au potiron et parmesan

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Croquettes de pommes de terre et saucisse

J’ai toujours adoré les croquettes de pommes de terre en tous genres, comme les pommes dauphine, les pommes duchesse et toutes ces préparations à la fois fondantes et croustillantes. On les sert en accompagnement d’une viande et d’un légume en général, mais je serais capable de tout picorer avec les doigts à l’apéro ou au goûter, tellement j’adore ça!

 

Je ne suis pas super à l’aise pour les cuisiner, car elles sont souvent réalisées à la friture, et le façonnage semble parfois compliqué.

Quand j’ai vu une recette de croquettes farcies de petites saucisses, je n’ai pas pu résister et je me suis dit que j’allais tenter l’aventure. Finalement, c’était moins compliqué qu’il n’y paraissait, et pas très long à faire. Au niveau du goût, c’était tout simplement délicieux, gourmand et addictif, tout ce que j’aime!

Source d’inspiration :
https://www.marmiton.org/recettes/recette_croquettes-de-pommes-de-terre-aux-saucisses_73470.aspx

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Buns à burger aux olives

Il y a quelques années, je peux même dire de nombreuses années maintenant, j’ai démarré ce blog avec une vraie passion pour la street food. Je voulais m’amuser à tester un maximum de recettes de burgers, hot-dogs et autres gourmandises, en essayant de les rendre plus saines, plus gastronomiques, mais toujours aussi appétissantes et délicieuses. 

 

Avec le temps, je me rends compte que je me suis un peu éloignée de ça, mon blog m’a amenée à tester tellement de bonnes choses qu’il serait dommage de se cantonner à un seul style de cuisine ! 

 

Avec le retour de l’automne, je réalise d’ailleurs que je n’ai pas préparé de burgers depuis un bail, mais il faut dire que l’été se prête plutôt à d’autres spécialités plus légères. 

J’ai quand même eu l’occasion de réaliser ces buns aux saveurs provençales, parfaits pour un burger méditerranéen, comme celui que j’avais partagé à l’halloumi par exemple.

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Velouté de champignons et truffe

La truffe est une de mes saveurs d’automne favorites. Je l’adore sous toutes ses formes et notamment en pizzas et dans les fromages, comme le pecorino ou la tomme de brebis truffés. 
 
 
 
Pas besoin de vraie truffe fraîche pour profiter de sa saveur. Il existe de nombreux condiments qui permettent de parfumer les plats pour un budget raisonnable. Ici, c’est une pâte de truffe que j’utilise, mais si vous avez de l’huile aromatisée à la truffe, cela peut convenir également. Dans ce cas, supprimez le condiment de la liste des ingrédients, et remplacez la cuiller à soupe d’huile d’olive par une cuiller à soupe d’huile à la truffe. 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Tarte au fromage blanc et zestes d’orange

J’adore le cheesecake à l’américaine, mais j’ai parfois tendance à oublier qu’il existe des versions européennes, comme le gâteau au fromage blanc et le kase kuchen
 
 
 
Si le cheesecake est souvent réalisé avec du creamcheese et contient une pâte à base de biscuits broyés, les versions européennes sont généralement au fromage blanc et prévoient une pâte à tarte classique, comme une pâte brisée ou sablée. 
 
Le recette que je vous propose aujourd’hui à été réalisée à l’occasion de l’anniversaire de ma sœur, et elle est parfumée aux zestes d’oranges, un petit détail qui me fait craquer. 
 
Pour la bonne tenue du gâteau (et son goût), je vous recommande d’utiliser du fromage blanc et de la crème fraîche non allégés.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Dentifrice en poudre à la menthe poivrée

Aujourd’hui je vous propose une recette qui ne se mange pas mais qui finira quand même dans votre bouche!
 
 
Il s’agit d’un dentifrice en poudre maison, réalisé très simplement à partir de 4 ingrédients. Pour moi qui ai toujours un stock de base d’huiles essentielles et d’argile, il m’a suffi d’acheter du carbonate de calcium pour transformer tout cela en une poudre très fraiche pour se laver les dents.
 
 
Si ce dentifrice laisse les dents propres et l’haleine fraiche, il ne faut pas s’attendre aux mêmes sensations qu’avec un dentifrice classique. Il n’a pas une texture de pâte et ne mousse pas, c’est un peu déroutant mais n’enlève rien à son efficacité.
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.geek-balsamique.fr/article/201

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Kir d’automne au cidre et à la châtaigne

Je suis une folle de châtaigne, et on m’a fait l’agréable surprise de m’offrir une liqueur de châtaigne. Moi qui adore réaliser des cocktails, il ne m’en fallait pas plus pour être heureuse ! 
 
 
 
Pour ma première tentative, je n’ai pas fait bien compliqué. Comme je sers des cocktails peu alcoolisés à ma famille qui a de la route pour me rendre visite, j’ai imaginé une sorte de kir mais réalisé au cidre fermier, beaucoup moins fort que le vin blanc. 
 
 
De la pomme, de la châtaigne… Ca sent l’automne, non ? 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Fondue bourguignonne

Aujourd’hui je vous propose une recette que je ne réalise que très rarement et pour cause, personnellement je n’ai jamais été amatrice de viande ! Mais voulant faire plaisir à mes convives, j’ai fini par me lancer dans l’aventure. 
 
 
 
La fondue Bourguignonne n’est pas vraiment un plat typique de la Bourgogne… Elle est d’origine helvétique ! Les helvètes utilisaient pour cette recette, du bœuf de race bourguignonne, présente dans toute l’Europe. C’est ainsi que cette race bovine donna son nom à la fondue !
 
 
La fondue bourguignonne est appréciée pour son côté convivial. Elle réunit les convives autour d’un plat chaleureux et simple à préparer. 
 
Pour la réaliser, on utilise de la viande vraiment tendre comme du filet de bœuf coupé en cubes et chacun fait cuire ses morceaux dans un caquelon et l’accompagne de la sauce de son choix :  béarnaise, tartare, hollandaise, mayonnaise ou encore aïoli…
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Qu’est-ce qu’on mange en novembre?

Nous voilà en novembre! La fin d’année approche à grands pas et les plus prévoyants auront déjà la tête dans les préparatifs et les courses de Noël! Un mois à l’alimentation bien riche nous attend ensuite, c’est une bonne raison de profiter de novembre pour manger de bons fruits et légumes de saison pour faire du bien à son corps avant les festivités. Voici mes idées pour se régaler et manger de saison!

Les produits de saison en novembre:

Légumes : Brocoli, betterave, courges, chou chinois, chou de Bruxelles, céleri, champignons, citrouille, endive, épinard,  navet, panais, poireau, salade frisée, topinambour.

Fruits : Kaki,  mandarine, orange, pamplemousse, poire, pomme, raisin.

Mes recettes favorites pour novembre:

Brocoli balls

brocoli-balls

Gratin de pastas brocoli fromage

gratin-pates-brocoli-fromage-2

Toasts betterave, chèvre, aneth

Houmous à la betterave

Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Mie goreng végétarien

Gnocchis aux champignons et blettes au four

Mini tourtes au potimarron et champignons

Parfaits aux pommes et à la cannelle

Tarte au chocolat, poires et pâte à tartiner

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité belge : bodding bruxellois

J’ai toujours été fan de pudding, c’est un des desserts phare de mon enfance et j’adore son côté anti-gaspi. J’ai testé de nombreuses variantes, que ce soit pour me rapprocher de la recette de ma maman, essayer la version ch’ti ou encore écouler des fruits de saison.

En cherchant une idée de dessert belge pour un repas à thèmes, je suis tombée sur le “bodding”, le pudding à la belge. J’ai immédiatement su que ce dessert me plairait!

 

 

Après une étude plus approfondie, le bodding est très proche du pudding que l’on trouve chez nous, avec des raisins au rhum. La principale différence se situe dans l’utilisation de vergeoise, une spécialité belge, à la place du sucre. On trouve également une pointe de cannelle qui n’est pas pour me déplaire.

 

Le résultat est un pudding, ou bodding, bien rustique et délicieux.  Il n’a rien à envier à celui de mon enfance!

Source d’inspiration :

http://m.marmiton.org/recettes/recette_bodding_11584.aspx

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

Recettes et voyages culinaires d'une gourmande aventurière

Suivez-moi!