Archives de catégorie : Desserts individuels

Compote de pommes et rhubarbe

Comme toujours, mon jardin est envahi par les herbes. Il faut dire que je ne l’ai jamais tondu, il ressemble à une jungle et quelque part ça ne me déplaît pas! La végétation s’y épanouit, c’est le moins qu’on puisse dire, les oiseaux et les chats du quartier aussi, et parmi tout ça, il y a ma vaillante rhubarbe qui chaque année revient en force! Donc comme tous les ans, je me creuse la tête pour l’utiliser, et bien sûr, les compotes sont une solution évidente, surtout quand on a une enfant de 3 ans qui adore ça!
 
 
La rhubarbe est l’une des premières plantes comestibles du printemps. C’est un légume en botanique, mais que l’on consomme plutôt comme fruit. Certaines personnes apprécient leur rhubarbe crue, trempée dans du sucre, mais la plupart des gens la préfèrent en tarte ou comme aujourd’hui, en compote.
 
 
La compote que je vous propose est légèrement sucrée, la rhubarbe étant un des rares fruits que je sucre un peu pour qu’elle soit au goût de tout le monde chez moi. Je mets toujours peu de liquide au début de la cuisson de cette compote, de peur de brûler les fruits, mais une fois que la compote commence à chauffer, elle dégage pas mal de jus. Vous pouvez si vous le souhaitez filtrer un peu d’eau à la fin de la cuisson avant de mixer.
 
La rhubarbe se congèle bien, donc vous pouvez faire cette recette pendant une bonne partie de l’année si vous le souhaitez. Pour moi, c’est un plaisir de la consommer lors de sa vraie saison, au printemps.
 
Cette compote sera délicieuse telle quelle, mais aussi sur un yaourt avec du granola, sur un riz au lait, sur des crêpes ou des gaufres ou encore sur de la brioche ou du pain perdu.
 
 
Compote de pommes et rhubarbe

Ingrédients

  • 3 pommes (environ 500 g)
  • 300 g de dés de rhubarbe
  • 2 c. à s. de sucre vanillé
  • 2 cl d'eau

Préparation

  1. Épluchez les pommes et coupez les en dés. Mettez l'ensemble des ingrédients dans une casserole. faites tout cuire à feu doux et à couvert 15 minutes environ.
  2. Égouttez un peu si la rhubarbe a rendu trop d'eau à votre goût.
  3. Mixez et laissez refroidir.

Mousse au caramel au beurre salé

VoilàLe tour de France a démarré mais comme chaque année, je dois avouer que cela ne m’intéresse pas franchement! Que voulez-vous, j’ai du mal à me sentir concernée par tout ce qui touche au sport en général! Je crois que je préférerais amplement un tour de France de la cuisine! Dans cet esprit, je me suis dit que cela pouvait être l’occasion de mettre à l’honneur une des régions traversées par ce fameux tour!

C’est la Bretagne que je mets aujourd’hui à l’honneur et leur délicieuse spécialité, le caramel au beurre salé!

Je ne sais plus si je l’ai déjà signalé par le passé, mais je suis une inconditionnelle de mousse au chocolat, c’est l’un de mes desserts préférés. J’aime la texture crémeuse et le goût intense de ce dessert pourtant ultra simple.

Cela étant dit, je ne suis pas quelqu’un de très fidèle (en desserts, entendons-nous bien) et je suis donc également tombée amoureuse du caramel au beurre salé. Je pourrais manger du caramel au beurre salé toute la journée, je trouve qu’il rend tout DE-LI-CIEUX!

Par conséquent, j’ai voulu trouver un dessert qui aurait le délicieux goût du caramel au beurre salé, avec la texture crémeuse de la mousse au chocolat. C’est ainsi qu’est née ma mousse au caramel au beurre salé!

 

Résultat : elle est douce, sucrée, salée, crémeuse, onctueuse et vraiment décadente. C’est presque la perfection dans un bol!

Comme vous le savez sûrement, j’adore faire des desserts simples et rapides. Cette mousse au caramel salé peut sembler légèrement plus exigeante en main-d’œuvre que mes desserts habituels, mais si vous suivez les étapes exactes, cela devrait être assez facile. En soi la méthode est la même que pour une mousse au chocolat, la seule chose c’est qu’avant, il faut préparer le caramel. J’ai utilisé mon propre caramel au beurre salé maison parce que c’est délicieux, mais si cette étape vous gonfle inquiète, vous pouvez le remplacer par du caramel acheté tout fait.

Ma hantise avec le caramel au beurre salé est de rater le caramel ou de m’ébouillanter à coups d’incrustations de caramel brûlant dans le visage, et franchement j’exagère à peine car je trouve l’exercice délicat! Mais le secret c’est de ne pas avoir peur quand le caramel durcit à l’ajout du beurre puis de la crème. Il ne faut pas baisser les bras, remettre sur feu très doux, mélanger sans relâche et tout cela reprend petit à petit la bonne consistance.

Cette mousse est extrêmement bonne, super riche, super crémeuse, super moussue, super caramélue (je sais que certains de ces mots n’existent pas, mais vous m’avez comprise!), bref, c’est l’essence même du caramel au beurre salé, mais qui dit caramel dit aussi extrêmement sucré! Pour cette raison, je vous recommande de faire de toutes petites verrines, ou de servir cette mousse en quenelles en accompagnement de dés de poire par exemple, pour calmer le jeu du sucre!

  

Mousse au caramel au beurre salé

Quantité ou nb de personnes: Pour 8 petites verrines

Ingrédients

  • 200 g de sucre
  • 140 g de beurre demi-sel
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 4 blancs d'œufs

Préparation

  1. Déposez le sucre dans une poêle bien chaude, et laissez le fondre et roussir à feu moyen, tout en mélangeant.
  2. Dans une autre casserole, en parallèle, faites bouillir la crème liquide, puis coupez le feu et réservez.
  3. Hors du feu, ajoutez le beurre au caramel. remettez sur le feu et laissez-le fondre, en remuant régulièrement.
  4. Puis ajoutez la crème que vous avez préalablement chauffée au mélange au caramel. Mélangez à nouveau jusqu'à obtenir un mélange homogène.
  5. Montez les blancs en neige .
  6. Ajoutez les blancs en neige en 3 fois au mélange de caramel. Mélangez délicatement avec une spatule.
  7. Disposez au frais pendant minimum 3 heures, idéalement une nuit, pour que la préparation s’épaississe.

Petits gratins de nectarines au muesli

L’avoine, et en particulier le muesli est l’un de mes snacks préférés. Elle est naturellement peu sucrée, bon marché, rapide à préparer et délicieuse. Comment ne pas l’aimer?
 
Composé d’avoine et parfois d’autres céréales, noix et graines, ou de flocons de noix de coco, d’épices et de fruits secs, il  se rapproche du granola mais non cuit au four. Il est originaire de Suisse et est très populaire partout dans le monde!
 
 
Le muesli froid servi dans du lait ou avec du yaourt est excellent et permet de profiter des ingrédients dans leur forme d’origine. Mais j’aime aussi le consommer chaud, accompagné de fruits au gré des saisons. Pendant l’été, on peut varier presque chaque semaine, car il y a beaucoup de choix et la haute saison pour chaque fruit dure assez peu de temps. Ici, c’est un petit gratin de fruits à la pêche que je vous propose.
 
 
C’est une recette tellement facile et mémorisable, que vous n’aurez probablement même pas besoin de la recette une fois que vous l’aurez fait une fois ou deux. Il devient facile d’improviser de nouvelles versions en mettant un peu plus de ceci ou moins de cela selon vos envies.
 
J’ai adoré l’odeur de ces petits desserts pendant la cuisson, les céréales se mêlent aux fruits, c’est terrible! Vous pouvez manger ces petits gratins chauds, tièdes ou froids suivant votre préférence.
 
J’ai utilisé un muesli noisettes, raisins, seigle  et blé de Terres et Céréales, reçu grâce à Pierre, de Cuisine à l’ouest. Ce muesli est comme le reste de la gamme très gourmand, bio, et sans sucre ajouté. 
 
  
 
Petits gratins de nectarines au muesli

Ingrédients

  • 4 nectarines
  • 5 cl de crème de soja
  • 15 g de poudre d'amandes
  • 30 g de cassonade 
  • 1 c. à s. de rhum
  • 4 c. à s. bombées de muesli

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Pelez les nectarines et coupez-les en dés. Disposez-les dans deux petits plats à gratins individuels.
  3. Dans un petit saladier, mélangez la crème de soja, le rhum, ajoutez la poudre d'amandes et la cassonade. Répartissez ce mélange sur les nectarines. 
  4. Mettez au four pour 15 min.
  5. Ajoutez le muesli et prolongez la cuisson de 5 minutes.
  6. Laissez tiédir et servez.

Petits parfaits au yaourt et muesli

Les gens ont habituellement des hobbies comme le running ou la couture. Moi je crois que mon passe-temps favori est de manger des flocons d’avoine. Je me régale régulièrement d’un bol de muesli, d’un porridge, ou alors je couvre mes yaourts d’un peu de granola. C’est un passe-temps assez sain, me direz-vous!
 
 
Du coup, j’ai été ravie quand j’ai eu la possibilité de tester des mueslis Terres et Céréales grâce à Pierre, de Cuisine à l’ouest. Ce sont des mueslis très gourmands, mais en plus bio,  et pour la plupart, sans sucre ajouté. Celui que j’ai utilisé pour cette recette est au sarrasin, aux pommes et aux miel. Je savais que j’allais très vite en faire des parfaits au yaourt avec du sirop d’agave, des pommes, et des noix, car c’est le genre de dessert que j’adore et cela prolongeait bien les saveurs de ce délicieux muesli.
 
 
Le résultat est peu sucré, croquant et moelleux à la fois, et a un bon goût de pomme caramélisée. J’ai fait ce dessert car j’ai tendance à avoir envie de sucré le soir mais je ne veux pas non plus me gaver comme un ours avant d’aller au lit. Que ce soit pour le petit-déjeuner, pour les personnes qui ont besoin de repas rapides et faciles, ou pour ceux qui aiment grignoter à n’importe quel moment de la journée, ce dessert devrait faire des heureux!
 
Ces parfaits sont un jeu d’enfant à assembler, mais le résultat est vraiment sympa. Tous les ingrédients se marient parfaitement, le goût onctueux du yaourt aux graines de chia, les pommes sucrées au sirop d’agave et le granola croquant aux noix. Si vous aimez les desserts rapides à faire et gourmands, lancez-vous!
 
  
 
 
Petits parfaits au yaourt et muesli

Ingrédients

    Couche au yaourt
  • 150 g de yaourt
  • 2 c. à s. de sirop d'agave
  • 2 c. à s. de graines de chia
    Couche au granola
  • 50 g de muesli aux pommes et miel
  • 2 c. à c. de sirop d'agave
    Couche fruits
  • 1 grosse pomme golden
  • 20 g de noix
  • 2 c. à s. de sirop d'agave ou de miel liquide
  • 10 g de beurre de coco
  • 2 c. à c. d'extrait de vanille

Préparation

  1. Épluchez la pomme, réservez quelques tranches fines pour la décoration et coupez le reste en dés.
  2. Faites revenir les dés de pommes 5 minutes à la poêle avec le sirop d'agave. Ajoutez ensuite les noix et l'extrait de vanille, laissez encore 1 minute puis versez ce mélange dans deux bocaux et laissez tiédir.
  3. pendant ce temps, mélangez le yaourt, les graines de chia, et le sirop d'agave.
  4. Laissez reposer ce mélange une dizaine de minutes au frais.
  5. Déposez le yaourt sur les pommes, puis le muesli, la cuiller de sirop d'agave et les quartiers de pomme pour décorer.

Crèmes vanille au caramel au beurre salé

Je pense que vous serez tous d’accord avec moi pour dire que le caramel au beurre salé est un incontournable pour les gourmands! Que ce soit dans des desserts ou dans des crêpes, c’est un pur délice ! Non franchement, c’est tout simplement irrésistible! Une fois le doigt plongé dedans, impossible de s’arrêter, enfin en ce qui me concerne! Je crois que cette spécialité pourrait justifier à elle seule que j’aille passer des vacances en Bretagne!
 
 
La dernière fois que j’ai eu un reste de caramel au beurre salé (comment ai-je pu avoir un reste? C’est si bon!), je me suis dit qu’il était hors de question de le laisser abandonné au fond du frigo. Il fallait que j’invente une petite recette pour l’utiliser au plus vite! Comme j’avais une petite quantité, je me suis dit que ça serait parfait en la mettant au fond de petites crèmes individuelles. Résultat, ces crèmes sont de vraies petites merveilles, nous nous sommes régalés. La texture des crèmes rappelle celle d’un cheesecake, mais en quantité plus raisonnable… Sauf si vous mangez les 4 pots à vous tout seul bien sûr!
 
La recette est simple et vous pouvez la réaliser avec du caramel au beurre salé maison ou un reste d’un pot de caramel acheté tel quel, peu importe! Alors la prochaine fois que vous avez du caramel au beurre salé sous la main, laissez-vous tenter!
 
   
 
P.S. : Si vous aimez les crèmes à la vanille, essayez aussi ces crèmes ultra vanillées au lait concentré!

Crèmes vanille au caramel au beurre salé

 
Pour 4 grosses crèmes
 
  • 8 c. à s. de caramel au beurre salé
  • 60 g de sucre en poudre
  • 1 c. à c. de maïzena
  • 125 g de cream cheese
  • 1 /2 c. à c. de zestes de citron
  • 1 gros œuf
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 10 cl de crème liquide
 
Préchauffez le four à 180°C.
 
Dans un bol, mélangez le sucre en poudre et la maïzena. Ajoutez le cream cheese et les zestes de citron et mélangez jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Ajoutez l’œuf, puis la vanille et la crème liquide et mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène.
 
Mettez le caramel au beurre salé dans 4 ramequins et divisez ce mélange par dessus.
 
Faites cuire 7 minutes. Laissez tiédir ou refroidir avant de servir.
 

Verrines rapides façon tarte au citron

 J’aime beaucoup chercher des façons amusantes de présenter les desserts classiques. Dans le registre, ces tartes au citron rapides façon verrines sont vraiment top. Je n’irais pas jusqu’à dire que l’on peut les confondre avec une vraie tarte au citron, n’exagérons rien! Mais on y retrouve les différentes saveurs et textures caractéristiques de la tarte au citron : du biscuit, de la crème au citron, de la meringue! 
 
 
L’avantage de ces petits desserts, c’est que vous pouvez les faire à l’avance et les stocker au réfrigérateur, ce qui les rend vraiment ultra pratiques, que ce soit pour recevoir ou pour tous les jours. Ils sont parfaits pour le repas de Pâques ou pour tout autre repas de famille que vous organiserez au printemps. Hé oui, car au moins selon le calendrier, le printemps est là! Il fait certes encore froid ici dans le nord, mais les jours sont plus longs et la lumière semble revenir peu à peu. Tout cela implique que j’ai envie de plats plus légers, de saveurs plus fraîches et acidulées, comme ces tartes au citron meringuées. Vous aussi vous avez envie de desserts printaniers?
 
Pour cette recette, j’utilise du lemon curd tout fait, parce que je veux qu’elle soit ultra simple à réaliser. Pour moi, c’est vraiment LA recette du placard à faire quand on a la flemme mais envie d’une petite douceur! Mais bien sûr, si vous faites votre curd maison, elle n’en sera que meilleure.
 
P.S. : Si vous voulez accompagner ce dessert de petits biscuits, essayez ces sablés citron pavot!
 
 
 
 
Verrines rapides façon tarte au citron

Quantité ou nb de personnes: 8

Ingrédients

  • 8 sablés bretons épais 
    Pour la crème :
  • 300 g de mascarpone
  • 1 sachet de sucre vanillé
    Pour le citron : 
  • 300 g de lemon curd
    Pour la meringue:
  • 8 petites meringues
    Pour la déco
  • Les zestes d'un citron

Préparation

    Préparez la crème : 
  1. Mélangez le mascarpone et le sucre vanillé.
    Préparez la meringue :
  1. Brisez la meringue en la tapant dans un sac plastique avec un rouleau à pâtisserie.
    Préparez le sablé :
  1. Brisez les sablés en les tapant dans un sac plastique avec un rouleau à pâtisserie.
    Assemblez le dessert :
  1. Répartissez les miettes de sablé dans les verrines. Ajoutez le lemon curd puis le mascarpone.. Déposez la meringue saupoudrée par dessus. Ajoutez quelques zestes de citron.

Petites crèmes à la confiture de clémentines corses

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser une petite douceur qui m’a été inspirée par une île que j’aime beaucoup : la Corse! Lorsque j’ai visité la Corse, j’avais été séduite par la belle diversité de confitures que l’on pouvait trouver là bas : cédrat, myrte, mais aussi clémentines corses!

Je n’avais pas résisté à l’envie d’en ramener un pot de chaque, que voulez vous j’adore les souvenirs de voyage qui se mangent! Mais voilà, en fait, je ne petit-déjeune pas, et j’essaye de de limiter les crêpes uniquement à la chandeleur, donc chez moi, les confitures, il faut se creuser la tête pour les utiliser!

Du coup, avec mon petit pot de confitures de clémentines corses, j’ai voulu réaliser une recette et c’est celle-ci qui m’est venue à l’esprit. Si vous trouvez de la confiture corse, n’hésitez pas à vous jeter dessus. C’est une confiture à l’image de ces belles clémentines, sucrée, parfumée, sans amertume, douce et légèrement acidulée à la fois! La clémentine corse est d’ailleurs la seule clémentine française à bénéficier d’une IGP, c’est pour dire! Vous pouvez aussi demandez à quelqu’un de vous en ramener de vacances, ou aller en Corse vous mêmes, vous serez séduits… Sinon, une autre confiture d’agrumes pourra sûrement fonctionner dans la recette.

La recette de cette délicieuse crème dessert et donc à l’image de cette confiture, vraiment savoureuse et parfumée. En plus, elle est magique car elle est très simple à faire avec quelques produits du placard!

  

P.S. : Si vous aimez la gastronomie corse, essayez le moelleux à la châtaigne, il est dément!

Petites crèmes à la confiture de clémentines corses

  • 110 g de confiture de clémentines corses
  • 3 œufs
  • 1 c. à s. de maïzena
  • 5 cl de jus de citron
  • 5 cl d’eau
  • 10 g de beurre

Dans un saladier, fouettez les œufs avec la confiture de mandarines. Délayez la maïzena avec un peu de jus délayé d’eau puis ajoutez le reste du jus. Versez dans le mélange précédent.

Faites chauffer la préparation aux œufs dans une casserole sur feu moyen en remuant régulièrement avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajoutez le beurre, mélangez et servez dans des ramequins. Laissez refroidir complètement et mettez au réfrigérateur jusqu’au service.

 

Avec cette recette a la clementicl, je participe à Cuisinons de saison !
 
 

Panna cotta aux marrons glacés

La panna cotta n’a pas besoin d’introduction, à moins que vous ayez vécu sur une autre planète les quinze dernières années, vous la connaissez forcément tant elle est devenue un classique!
 
Comme son cousin le tiramisu, la panna cotta est une star des restaurants, à tel point qu’on la trouve à la carte de toutes les brasseries ou presque, même de celles qui sont spécialisées en cuisine française! 
 
Malgré sa simplicité apparente – la panna cotta nature prend environ 15 minutes sans compter le temps de prise – il est très facile de la rater, principalement si vous mettez trop de gélatine. La panna cotta doit avoir une consistance juste prise et ne doit pas résister quand on y plante la cuiller, sinon c’est que vous en avez trop mis.
 
 
On voit souvent des recettes de panna cotta «légères» à base de lait mais pour les puristes, les Italiens ou les gourmands comme moi, tout est dit dans le nom : panna cotta signifie crème cuite. Franchement, ce dessert est encore meilleur avec de la crème! Plus riche certes, mais tellement bon!
 
La panna cotta est un de mes desserts favoris, je la trouve incroyable avec des fruits de toute sortes et c’est d’ailleurs ce que j’apprécie, on peut adapter cette recette en fonction de ce qui est de saison.
 
J’ai choisi de faire la mienne à la crème de marrons, et j’ai  saupoudré des morceaux de marrons glacés sur le dessus comme ils sont pour moi synonymes de fête.  
 
Je suis une grand fan de châtaignes et je dois dire que j’ai trouvé le résultat final parfait. La panna cotta avait une texture crémeuse avec juste la bonne quantité de crème de marrons pour sentir la saveur distinctive de châtaigne.  La panna cotta n’est pas trop sucrée, ce qui est idéal car elle contraste bien avec les marrons qui le sont plus! 
 
 Tous les éléments de ce dessert peuvent être préparés un jour à l’avance, ce qui la rend toute indiquée pour un dîner, notamment un dîner de fêtes. Elle sera parfaite pour composer un café gourmand, accompagnée par exemple d’une verrine de tiramisu et d’une crème à la clémentine ou encore d’une boule de glace.
 
 
 

Panna cotta aux marrons glacés

 
  • 100 g de crème de marron
  • 40 cl de crème liquide
  • 1 gousse de vanille
  • 60 g de sucre
  • 2 feuilles de gélatine
  • 40 g de marrons glacés
Si possible, mettez à infuser 24 heures à l’avance la gousse de vanille dans la crème liquide. Coupez la vanille en deux, placez-la sur une planche à découper et avec un couteau, récoltez la pulpe, mettez les gousses et la pulpe à macérer dans la crème liquide.
 
Coupez les marrons glacés en brisures.
 
 Disposez dans un récipient rempli d’eau les feuilles de gélatine.
Attendez 10 minutes.
 
Pendant ce temps, faites chauffer la crème liquide dans une casserole avec le sucre, retirez du feu au premier bouillon.
Incorporez délicatement les feuilles de gélatine.
 
Mettez la crème de marrons au fond de chaque verrine
Versez la préparation par dessus.
 
Mettez au réfrigérateur et patientez 3 heures minimum, idéalement une nuit.
 
Pour finir, décorez avec les brisures de marron glacé.
 
 
Avec cette recette aux marrons, je participe à Cuisinons de saison !
 

Entremets poire, spéculoos et caramel

Aujourd’hui je vous propose un dessert un poil plus sophistiqué que d’habitude, enfin façon de parler! Disons que c’est un dessert individuel façon entremet, mais quand vous verrez la recette vous comprendrez qu’il n’y a rien de bien compliqué là dedans!
Concrètement, c’est un biscuit sablé sur lequel repose une crème caramel et des lamelles de poires.  Rien que du très bon quoi!

Les différentes saveurs fonctionnent selon moi très bien ensemble, le mélange fondant/croquant est top.
 
Le petit secret c’est que pour faire la crème, je n’ai pas pris plus de cinq minutes car elle est à base de crème dessert, comme les fameuses Danette par exemple.


 

 

Honnêtement vous le comprenez donc,  il n’y rien de très complexe à faire, mais il faut s’y prendre à l’avance car il y a un temps nécessaire pour que la crème prenne au frigo… Je vous conseille donc de réaliser cette recette une journée à l’avance.
 
Il vous faudra également des cercles à pâtisserie pour que tout cela tienne debout le temps que la crème prenne au frigo, à part ça, rien de bien particulier.



Cet entremet a eu beaucoup de succès et tout le monde l’a trouvé bluffant! Je me suis bien gardée de parler du secret de ma crème! Ce qui compte, c’est que c’est bon!

  

 

P.S. : Si vous aimez les desserts à la poire, vous serez peut-être tentés également par ce gâteau à l’huile d’olive au miel et à la poire.



Entremets poire, spéculoos et caramel

Pour 2 desserts individuels

  • 100 g de spéculoos
  • 50 g de beurre
  • 250 g de crème dessert caramel
  • 1 sachet de gélatine alimentaire
  • 2 poires au sirop
  • 1 c. à s. de confiture d’abricot



Réservez quelques miettes de spéculoos pour la déco. Mixez les spéculoos et le beurre fondu. Tassez la pâte obtenue dans deux cercles à pâtisserie déposés dans des assiettes de service ou sur du papier cuisson.



Délayez la gélatine dans 2 cuillers à soupe d’eau et laissez tremper deux minutes.

Faites chauffer la crème dessert au micro-ondes. Elle doit être chaude mais pas bouillante. Versez la gélatine dans la crème dessert.

Versez ce mélange sur les biscuits.



Mettez au frais une heure.



Épluchez les poires. Tranchez les poires en lamelles et disposez-les joliment sur la crème.



Mélangez la confiture d’abricot avec 1 cuiller à café d’eau dans un petit bol et étalez ce mélange sur la surface des fruits avec un pinceau. Saupoudrez de miettes de spéculoos.

Remettez au frais jusqu’au service.

Avec cette recette à la poire, je participe à Cuisinons de saison !
 

 

 

Coulants à la châtaigne

Je sais que beaucoup d’entre vous sont fans de la cuisine d’été, aux tomates, courgettes et aubergines, mais même si j’adore ces légumes, je suis plutôt une fille d’automne. J’adore les fruits et légumes que nous amène le mois d’octobre, surtout la citrouille et les châtaignes. C’est tellement amusant d’essayer de nouvelles recettes avec ces beaux produits! C’est sans doute pourquoi je passe autant de temps en cuisine ces derniers temps!

Parmi mes petits délices du moment, j’avais envie de vous faire découvrir ces petits coulants à la châtaigne. Ces coulants contiennent de la crème de marrons, une mes pires addictions depuis que je suis toute petite, mais aussi de la farine de châtaigne, que j’ai découverte à un âge plus avancé et dont je suis tout aussi fan!

 

La farine de châtaigne est assez chère à l’achat mais elle est tellement parfumée qu’on fait des délices avec de petites quantités, comme dans ce moelleux à la châtaigne corse qui était si bon! Ici, j’avais vraiment envie de l’allier à la crème de marrons pour avoir un parfum intense de châtaigne, et le résultat fut à la hauteur de mes attentes!

Ces petits coulants ont été un énorme succès, et bien sûr, le cœur coulant en a mis plein la vue à tout le monde. C’était si fondant et décadent! La présentation est jolie et cela fait un beau dessert pour clôturer un repas automnal, pourquoi pas composé de cannelés au potimarron et au comté puis de risotto au potiron, bacon et safran?

Si vous êtes fans de crème de marrons, ne vous faites pas prier, ces coulants sont faits pour VOUS!

Coulants à la châtaigne

Pour 2 coulants

  • 110 g de crème de marrons
  • 1 œuf
  • 20 g de beurre
  • 20 g de sucre blond
  • 10 g de farine de châtaigne
  • 10 g de farine de blé
  • 1 pincée de sel

Réservez 2 cuillers à café de crème de marrons. Faites fondre le beurre dans une casserole avec la crème de marrons (sauf les deux cuillers réservées). Battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les farines et le sel. Puis ajoutez la crème de marron que vous avez mélangée avec le beurre.

Versez dans des ramequins préalablement beurrés et farinés.

Mettez au frigo une heure minimum.

Passé ce délai, préchauffez le four à 220°C.

Enfoncez dans chacun des coulants une cuillère à café de crème de marron.

Enfournez pour 5 a 7 minutes à 220°C. Le coulant va gonfler légèrement. Il va être cuit sur les côtés et quasiment cru à l’intérieur. Servez chaud.

Avec cette recette à la châtaigne, je participe à Cuisinons de saison !