Brochettes de kebab koobideh

La cuisine iranienne est l’une des plus anciennes du monde. On en entend assez peu parler, mais elle a vraiment ses spécificités bien à elle par rapport à  la cuisine du Moyen-Orient.
Le kebab a une importance énorme dans la culture iranienne, preuve de leur bon goût.
Pour eux, le kebab koobideh n’est pas qu’une simple brochette. Traditionnellement il doit être réalisé sur une broche métallique nommée « Sikh ». Si comme moi vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser une brochette en bois, mais ne le dites à personne!
« Koobideh » signifie littéralement un kebab qui a été pilé. Le koobideh est fait avec de l’agneau, du boeuf haché ou un mélange des deux. C’est un peu le Saint Graal du kebab, l’un des kebabs les plus populaires que vous pourrez trouver dans les rues d’Iran.
Ce kebab est habituellement grillé sur des charbons et servi dans les restaurants, ainsi que dans des petites cabanes disséminées un peu partout. Il paraît que les kebab koobideh grillés au coin des rues seraient plus appétissants encore que ceux que l’on trouve au restaurant.
koobideh-kebab
On dit d’ailleurs qu’en Iran, le meilleur moyen de trouver un koobideh c’est de se fier à son nez à la recherche de la source de l’odeur qui embaume toute la rue…
Si avec tout ça, vous n’avez pas envie de partir en voyage là-bas, je ne comprends pas! Mais en attendant, vous pouvez déjà vous projeter en vous préparant ces délicieuses brochettes. Je n’ai pas de photos des brochettes cuites, car je les ai faites la nuit à un barbecue, mais je vous assure qu’elles étaient super appétissantes et délicieuses!
Je les ai trouvées sur le blog La cuisine de Poupoule, un blog vraiment très sympa que je lis régulièrement pour me donner faim des idées!
 koobideh-kebab-2

 Koobideh

Pour les brochettes
  • 500 g de viande hachée
  • 1 oignon
  • 4 gousses d’ail
  • 1 c. à s. de curcuma
  • 1 c. à c. de paprika doux
  • 1 bonne pincée de cumin
  • 1/2 c. à c. de piment doux
  • 1 c. à s.  de persil haché
  • 1 c. à s. de coriandre hachée
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre
Pour la sauce au yaourt
  • 2 yaourts brassés
  • 1 pincée de cumin
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche finement ciselée
  • Sel, poivre
Émincez l’oignon et l’ail finement. Mélangez l’oignon, l’ail et la viande hachée puis ajoutez les épices, le persil et la coriandre. Mélangez le tout et réservez au frais quelques heures, ou mieux une nuit entière.
Préchauffez le four à 200° C.
Façonnez de longs boudins de viande hachée sur des pics en bois. Aplatissez-les un peu avec la main et badigeonnez d’huile d’olive avec un pinceau.
Au four :
Déposez ces brochettes sur une plaque légèrement huilée.
Passez au four 5 à 10 minutes environ.
Au barbecue :
Déposez ces brochettes sur la grille du barbecue, et retournez à mi-cuisson
Pendant ce temps, préparez la sauce au yaourt. Mélangez dans un bol les yaourts, une bonne pincée de cumin, salez et poivrez. Ajoutez la coriandre fraîche finement ciselée et réservez au frais jusqu’au service.
Servez les brochettes et trempez-les dans cette sauce.
 koobideh-kebab-3
Source d’inspiration :
http://lacuisinedepoupoule.com/2016/07/brochette-iranienne-koobideh.html

Tarte panna cotta fraises

Il fait de plus en plus chaud ici, à Lille… Oui oui, cela arrive! Ce temps me donne envie de jardiner, de faire de longues promenades, de m’asseoir dehors en terrasse des cafés, de boire des cocktails fruités installée dans un transat et de me concocter des desserts légers, fruités et colorés à manger après un bon barbecue. Vous l’aurez compris, j’aime quand il fait beau! Je suis tellement contente de voir des fraises dans les supermarchés et de pouvoir cuisiner avec les fruits d’été à nouveau!
Autant j’aime une belle tarte aux pommes maison pendant les mois sombres d’automne et d’hiver, où les seuls fruits proposés sont des pommes ou des poires, autant je suis contente de les quitter pour les délicieux fruits sucrés dès que le soleil pointe son nez!
La panna cotta est l’un de mes desserts préférés dans les restaurants, car elle n’est pas trop sucrée et même quand on n’a plus trop faim, on peut l’apprécier. Je suis totalement obsédée par tout ce qui y ressemble de près ou de loin et je suis déterminée à explorer toutes les possibilités de ce petit dessert. Du coup, quand j’ai vu une recette de tarte panna cotta, j’ai immédiatement voulu tenter l’aventure!
J’ai trouvé cette super recette sur le blog Allergique gourmand, un blog que j’apprécie beaucoup… Il n’y a pas besoin d’avoir un allergique à la maison pour tomber amoureux de ses belles recettes ultra gourmandes! J’ai mixé deux recettes de son site, car je n’avais pas les bons ingrédients pour la pâte sablée d’origine, mais j’en ai trouvé une autre dans sa recette de tarte sablée aux fraises qui a très bien fait l’affaire… Pour cette recette, choisissez un moule pas trop grand car il faut une bonne épaisseur de pâte. J’ai un moule rectangulaire tout comme Marie, et je dois dire que la quantité de pâte était absolument parfaite.
Cette panna cotta façon tarte a été un grand succès, tout le monde l’a appréciée! La base est une pâte sablée sans gluten à base de farine de riz et de maïs. Elle est bien croquante et n’a rien à envier à une pâte sablée classique. La panna cotta est crémeuse, juste un peu plus gélatineuse que je ne les aime en dessert individuel, mais cela permet à la tarte d’avoir une tenue parfaite même après avoir coupé les parts. Cela vient je pense de l’agar agar qui est un peu plus puissant que la gélatine animale.
Quand aux fraises… Je vous ai appâtés en vous parlant plus haut de la saison des fraises, mais c’est de la confiture que j’utilise ici… Vous pouvez donc faire cette tarte n’importe quand! En ce qui me concerne, ma confiture était maison, mais une confiture du commerce conviendra très bien aussi! Le résultat final est tellement beau et gourmand qu’il est parfait pour les repas où vous recevez.
Si vous tentez cette recette, je vous recommande de laisser la tarte au moins 2 à 3 heures au réfrigérateur, voire une nuit si vous pouvez. En dernier recours si vous manquez de temps, tentez le congélateur, mais je ne vous promets rien avec cette solution!
  

Tarte panna cotta fraises

Pour la pâte
  • 90 g de farine de riz
  • 30 g de farine de maïs
  • 30  g de fécule de maïs
  • 70 g de sucre
  • 70 g de beurre 1demi-sel
  • 4 cl d’eau
Pour la couche à la confiture
  • 200 g de confiture de fraises
  • 1 g d’agar agar
  • 2 c. à s. d’eau
Pour la couche de panna cotta:
  • 2 g d’agar agar
  • 60 g de sucre
  • 20 cl de crème liquide
  • 20 cl de lait
  • 1 c. à s. de vanille liquide
Mélangez les farines, le sucre, le beurre, dans un saladier et malaxez au robot pâtissier ou à la main. Ajoutez l’eau et pétrissez. La pâte doit être bien homogène. Étalez la pâte dans votre moule.  Laissez reposer 30 minutes
Préchauffez votre four à 180° C. Enfournez la pâte. Faites cuire 15 à 20 minutes, puis laissez tiédir la pâte.
Dans une casserole, mettez la confiture avec l’agar agar. Chauffez à feu doux jusqu’à ébullition. Si la confiture est trop épaisse, ajoutez l’eau.
Etalez la confiture sur la pâte cuite et laissez tiédir.
Pendant que la confiture tiédit sur la pâte, préparez la panna cotta. Dans une casserole, mettez le sucre et l’agar agar. Versez la crème en remuant puis ajoutez le lait. Placez la casserole sur feu doux et remuez jusqu’à ébullition. Eteignez et laisser tiédir.
Une fois tiède, versez sur le mélange à la confiture et laissez refroidir.
Placez au réfrigérateur pour 2 heures minimum.
Source d’inspiration :
http://allergiquegourmand.over-blog.com/2016/08/tarte-confiture-de-fruits-rouges-panna-cotta-bio-sans-oeufs-gluten-etc.html

Scones au cheddar

Quand je ne sais pas quoi faire pour le dîner, je choisis souvent de faire un « petit-déjeuner » à la place. Quelques scones, quelques œufs, une petite salade, et hop, voilà un repas du soir parfait! Quelqu’un d’autre que moi est fan du petit déjeuner au dîner? Il faut dire que j’adore tout ce qui compose le petit-déjeuner en général, mais que je ne petit-déjeune pas! Il faut donc que je trouve d’autres occasions de me gaver délecter de baked beans, œufs brouillés, bacon et autres douceurs typiques de ce repas!
Lorsqu’on pense aux scones,  on imagine d’abord une recette sucrée : à la confiture de groseille, aux pépites de chocolat… Mais les scones sont tout aussi délicieux dans les versions salées! Aussi, quand j’ai vu des scones au cheddar chez Carole du blog Cuisiner en paix, j’ai su que j’allais bien vite me faire un repas « petit-déjeuner! J’adore ce fromage et je pouvais pas résister à la tentation de goûter ces délicieux scones! Si vous ne connaissez pas ce super blog, il est temps d’aller y faire un tour!
J’ai simplement modifié un peu le mélange de farine de la recette d’origine, pour y ajouter des flocons d’avoine que j’adore, et j’ai augmenté la proportion de cheddar parce que je n’y résiste pas.
Le résultat? Un bon goût de fromage bien prononcé, une texture bien moelleuse, aérée… Franchement, j’y suis totalement accro et après les avoir goûté, je pense que vous serez également fans comme moi de ces scones au cheddar et aux flocons d’avoine! vraiment, ils sont parfaits pour accompagner des œufs brouillés, que ce soit au réveil ou le soir! Laissez-vous tenter!
  

Scones au cheddar

  • 75 g de farine
  • 75 g de farine complète
  • 80 g de flocons d’avoine
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 55 g de beurre coupé en petits dés
  • ½ c. à c. de sel
  • 15 cl de lait ribot (ou de lait normal + 1 c. à s. de jus de citron, 15 mn temp ambiante, mélanger)
  • 15 g de cheddar fermier râpé
  • 45 g de mozzarella râpée
  • ½ c. à c. de poudre de moutarde
Pour décorer
  • 15 g de mélange de graines
  • 20 g de cheddar fermier râpé
Préchauffez le four à 200°C.
Dan un saladier, mettez l’ensemble des ingrédients. Mélangez jusqu’à formation d’une belle boule.
Sur une feuille de papier sulfurisé légèrement farinée, étalez la pâte en lui donnant une forme ronde. Il faut qu’elle ait une épaisseur d’au moins 1 centimètre.
A l’aide d’un pinceau, badigeonnez de lait sur la surface.
Couper ensuite le cercle de pâte en 8 parts. Détachez-les les unes des autres.
Ajoutez sur chaque part quelques graines ainsi qu’un peu de cheddar râpé.
Posez la feuille de papier sulfurisé avec les scones crus sur une plaque de cuisson.
Mettez à cuire au four 12 minutes à 200°C.
Laissez refroidir ou tiédir avant de les manger.
 Source d’inspiration :

Spécialité de Grèce : tzatziki

Si vous n’avez jamais essayé de faire votre propre tzatziki, c’est votre jour de chance parce que vous propose une recette facile et super bonne!

Le tzatziki est une sauce grecque traditionnelle à base de yaourt, concombre, jus de citron, ail et menthe fraîche. Le yaourt donne à la sauce un goût agréable, tandis que le concombre, le citron et la menthe ajoutent une saveur rafraîchissante. Il est simple à faire et s’accorde bien avec une large variété d’aliments. Il constitue un dip parfait avec des légumes grillés, du pain pita ou encore des crackers. Vous pouvez également le servir avec des viandes grillées comme le poulet ou avec du poisson, comme des toasts de saumon fumé. J’aime aussi en ajouter dans mes sandwiches aux falafels. Il est bon sur à peu près tout en fait, les options sont infinies!

Dois-je ajouter que le tzatziki est également bon pour vous? C’est une sauce saine, riche en protéines et en calcium grâce au yaourt, et le concombre est ultra léger et plein de vitamines! En clair, pas d’excuses pour ne pas s’en gaver délecter!

 

Voici quelques astuces pour un tzatziki à tomber :

– Essayez de trouver du vrai yaourt grec, plus épais que le yaourt de base.
– Assurez-vous que votre concombre râpé est bien égoutté. Si vous avez le temps, vous pouvez l’égoutter dans une passoire fine pendant toute la nuit. Si vous êtes pressé, vous pouvez utiliser vos mains pour extraire le maximum de liquide du concombre.
– Plus l’ail marine dans le yaourt, meilleur sera son goût. Si vous le pouvez, mélangez tous les ingrédients à l’exception du concombre la veille, et laissez reposer une nuit dans le réfrigérateur pendant que votre concombre s’égoutte en parallèle.
Avec ces conseils, votre tzatziki est inratable! Alors qu’est-ce que vous attendez? Lancez-vous vite et faites votre propre tzatziki. Vous me remercierez plus tard!

 

Tzatziki

  • 1 concombre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à s. de menthe hachée, ou plus à votre goût
  • 1 c. à s. huile olive
  • 1 yaourt grec de brebis
  • Sel, poivre

Râpez le concombre et laissez-le dégorger dans une passoire 15 minutes voire une nuit si possible. Émincez l’ail finement et hachez la menthe.
Pour une consommation  rapide, mélangez tous les ingrédients et mettez au frais .

Pour une consommation le lendemain, mélanger tout sauf le concombre, et que vous ajouterez à la dernière minute.

 

Pizza barbecue cheesy salami crust

Il paraîtrait que l’on peut définir les catégories de gens en fonction de la manière dont ils mangent leur pizza, c’est dingue non? Ceux qui la plient en deux seraient des meneurs, ceux qui commencent par la croûte des prescripteurs, ceux qui la mangent avec des couverts seraient des suiveurs et ceux qui la mangent normalement seraient… des gens normaux quoi!

Alors je ne sais pas ce que dirait la personne qui a fait cette étude sur moi, mais personnellement, je commence par couper toutes les parts de la pizza, puis j’échange un certain nombre de parts avec mon/mes acolytes pour obtenir une pizza à plusieurs parfums, puis je mange les croûtes, avec de la sauce barbecue exclusivement, puis le reste en le croquant, et enfin je mange toutes les olives car personne n’aime ça part moi. Est-ce que ça fait de moi une psychopathe en puissance je ne sais pas, mais une sacrée morfale oui c’est sûr, et je vais le prouver une nouvelle fois avec cette pizza!

Je me suis inspirée d’une pizza vendue chez Speed Rabbit je crois, dont la croûte est farcie au fromage. Pour moi qui trouve les croûtes sans intérêt au point de les tremper dans la sauce barbecue, c’est une idée parfaite! J’étais tellement emballée que j’ai aussi ajouté du salami. Le résultat était franchement « abusé » mais délicieux!

Pizza barbecue cheesy salami crust

  • 1 pâte à pizza
  • 30 g de cheddar
  • 6 tranches de salami
  • 1/2 tomate coupée en tranches ultra fines
  • 2 c. à s. de sauce barbecue
  • 4 c. à s. de pulpe de tomate en boite
  • 50 g  de mozzarella râpée
  • 100 g de bœuf haché
  • 1/2 petit oignon
  • 1 c. à s. d’origan

Coupez le cheddar en bâtonnets pour en obtenir 12. Coupez 3 tranches de salami en 4 bandes pour en obtenir 12.

Étalez la pâte.

Enroulez le salami autour du cheddar et déposez ces bâtonnets tout le long de la pâte à pizza, à 1 cm du bord. Repliez la pâte au dessus.
Émincez les 3 tranches de salami restantes et faites-les revenir 5 minutes avec le steak à la poêle en remuant constamment.

Étalez la sauce tomate sur la pâte puis la sauce barbecue.
Répartissez les rondelles de tomates fraîches dans le fond, puis le mélange bœuf salami, l’oignon, le fromage, saupoudrez d’origan.
Au moment de servir, versez de l’huile pimentée si vous aimez.

Mini frittatas à la courgette, pesto et jambon serrano

La frittata est l’un de mes plats préférés à préparer en semaine, car tout ce qui traîne dans le frigo et demande à être cuisiné en urgence peut aller dedans. En plus, préparer une frittata est tellement simple que chaque maman/cuisinier/gourmand overbooké devrait apprendre à en faire.
La frittata constitue un dîner plein de protéines et j’adore que l’on puisse changer les ingrédients que l’on met dedans suivant la saison. J’en fais souvent comme repas en début de semaine, car j’aime cuisiner plus simplement après le week-end. Mais j’aime aussi la manger froide, coupée en morceaux à l’apéro.
Si vous ne savez pas ce que c’est qu’une frittata, on ne va pas se mentir, c’est très proche de l’omelette française ou de la tortilla espagnole. En Italie, la frittata est simplement une omelette cuite avec pas mal d’huile d’olive et souvent garnie d’artichaut ou d’asperges. Beaucoup de cuisiniers finissent la cuisson de la frittata au four, surtout parce qu’elle elle est bien épaisse et a donc du mal à cuire uniformément à la poêle. En fait, il existe probablement un million de façons différentes d’en faire, comme pour les omelettes. Amusez-vous à expérimenter avec des garnitures différentes, vous ne serez pas déçus!
Celle-ci est d’inspiration printanière : des courgettes, du pesto et un peu de jambon serrano! Pour cette variante, j’ai choisi de faire des mini frittata individuelles! Et j’ai réalisé la cuisson au four, ce qui permet une recette moins grasse que l’originale, très généreuse en huile d’olive.
 

Mini frittatas à la courgette, pesto et jambon serrano

Pour 2 mini fritattas

  • 4 œufs
  • 10 cl de lait
  • 1 c. à s. de pesto
  • 100 g de courgette
  • 1 pincée d’ail semoule
  • 2 tranches de jambon serrano
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 1 c. à s. d’huile d’olive

Battez les œufs avec le pesto et le lait, salez et poivrez.
Épluchez et coupez en 4 puis en rondelles les courgettes et faites les revenir avec l’ail semoule et l’huile 5 à 10 minutes à la poêle.

Dans deux plats individuels, versez les œufs battus et la moitié des courgettes.

Préchauffez le four à 180°C et enfournez pour 10 minutes.
Ajoutez le reste des courgettes, le jambon cru, saupoudrez de parmesan et ré-enfournez pour 5 minutes de plus.

Baguettes viennoises aux pépites de chocolat

N’avez-vous jamais rêvé de vous réveiller avec les parfums de viennoiseries toutes chaudes qui embaument toute votre maison? Pour ensuite vous jeter à pleines dents sur la mie moelleuse et aérienne de ces baguettes viennoises parsemées de pépites de chocolat ? Bon, soit vous avez un homme parfait à la maison, soit vous avez un mode programmable sur votre machine à pain, et le rêve devient alors accessible! Avec cette recette inratable et très facile à faire, vous allez bien commencer la journée, je vous le garantis!
Ces baguettes viennoises font aussi de délicieux goûters pour tous ceux qui comme moi ne petit-déjeunent pas régulièrement! En fait, peu importe à quel moment vous les mangerez, il n’y a pas d’heure pour apprécier de bonnes viennoiseries! Depuis que j’ai  une super machine à pain spéciale baguettes, je me fais régulièrement plaisir et cette fois-ci, c’est sur ces baguettes que j’ai jeté mon dévolu!
J’ai trouvé cette belle recette sur un blog que j’adore et que je lis chaque semaine, Gâteaux en fête de Lilou 25. Lilou est une vraie référence en matière de pâtisserie , elle fait des choses vraiment bluffantes et sophistiquées, donc je me suis dit qu’elle devait forcément faire de bonnes baguettes viennoises! Elle tenait elle-même sa recette du blog « Mes gâteaux rigolos by Cécile CC« .
Au final, je n’ai pas été déçue : ces baguettes sont bien moelleuses, et se sont bien développées à la cuisson. Le goût et l’odeur de ces douceurs sont vraiment enchanteurs. Même si ma machine à pain a fait quasiment tout le travail, je suis super fière d’avoir réalisé de succulentes baguettes viennoises dignes du boulanger du coin!
Je vous mets la recette avec machine à pain normale ou spéciale baguettes, dans les deux cas, il n’y a pas trop de travail alors lancez-vous! Si vous n’avez pas de machine à pain, vous pouvez simplement faire le mélange et le pétrissage à la main ou au robot ménager.
 

Baguettes viennoises aux pépites de chocolat

Pour 4 mini baguettes
  • 15 cl de lait tiède
  • 250 g de farine
  • 1 c. à c. de levure de boulanger déshydratée
  • 30 g de beurre
  • 25 g de sucre en poudre
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 60 g de pépites de chocolat
Mettez les ingrédients dans l’ordre indiqué par votre machine à pain, sauf les pépites de chocolat. Lancez le programme « pâte sucrée » ou si vous avez, « baguettes sucrées ».
A la fin du programme, dégazez le pâton en incorporant les pépites de chocolat.
Séparez la pâte en 4 pâtons.
Étalez le 1er pâton en rectangle, enroulez-le sur lui-même. Soudez avec un peu d’eau. Allongez en un boudin et déposez sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé ou sur des moules à mini-baguettes.
Faites de même avec les autres pâtons. Dorez avec un peu de lait. et grignez.
Si vous avez une machine à pain spéciale baguette, reprenez la suite du programme. Sinon, laissez lever environ 40 min.
Dorez une dernière fois et enfournez à 170°C, chaleur tournante, pendant 15 à 20 minutes.
Laissez refroidir sur une grille.
 
Source d’inspiration :

Spécialité de Thaïlande : Tom kha taohu

J’ai découvert cette soupe de tofu et de coco dans un restaurant thaï il y a quelques années. J’étais dubitative car le fait de manger une soupe en entrée ne me laisse pas rêveuse, mais c’était au menu donc je ne l’ai pas refusée… Quelle surprise ce fut! Parfumée, goûteuse, cette soupe était une vraie révélation pour moi, et j’en aurais bien fait un plat complet tant c’était bon!
Les thaïlandais adorent leur nourriture (et nous aussi!) et elle semble être un élément central de leur culture. A tel point qu’on dit que les thaïlandais ne se disent pas «comment allez-vous?» pour se saluer. Au lieu de cela, ils demandent  « avez-vous déjà mangé? » Je ne suis jamais allée là-bas, donc je ne sais pas si c’est vrai, mais je crois que j’aimerais qu’on me dise bonjour comme ça!
 
Le Tom Kha taohu est la variante végétarienne du tom kha gai,  une soupe traditionnelle thaïlandaise très populaire, connue pour ses arômes intenses et aromatiques et son bouillon riche et crémeux au lait de coco. Des morceaux de tofu et des champignons nagent dans un bouillon savoureux parfumé au galanga, au citron vert et à la citronnelle. Complétez avec une poignée de coriandre et vous obtenez une parfaite combinaison de sucré, salé et acide! C’est une soupe rapide et facile à faire, mais ses saveurs sont délicieusement complexes.
En Thaïlande, le Tom Kah taohu, tout comme le tom kha gai, est mangé plus comme un curry qu’une soupe, accompagné d’une assiette de riz.
Chez nous, il est toujours relégué à la catégorie «soupe» dans les livres de cuisine et sur les menus du restaurant. Mais malgré la présence de bouillon, vous pouvez donc le consommer comme là-bas, déposé sur du riz, pour en faire un plat plus complet. Vous pouvez même verser votre riz directement dans le bouillon, pourquoi pas!

Maintenant, un petit conseil pratique… Le galanga ressemble au gingembre. Il est d’ailleurs de la même famille, mais il a une saveur plus poivrée et piquante. Utilisez du galanga pour cette recette si vous en trouvez, ou remplacez-le par du gingembre.

Tom Kha taohu

  • 40 cl de lait de coco
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 500 g de tofu ferme, coupé en cubes
  • 2 tiges de citronnelle, coupées en morceaux
  • 1 c. à s. de galanga ou gingembre fraîchement râpé
  • 3 c. à s. de jus de citron vert frais
  • 2 c. à s. de pâte de curry
  • 3 c. à s. de sauce de soja
  • 1 c. à c. de sirop d’agave
  • 250 g de champignons tranchés
  • 4 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • Sel, poivre

Mettez tous les ingrédients dans une casserole sauf les champignons et la coriandre.
Faites cuire à feux doux 1 heure à couvert.
Ajoutez les champignons et laissez cuire 20 minutes supplémentaires.
Hors du feu, ajoutez la coriandre, du sel et du poivre et servez.

Source d’inspiration :
 http://www.lolaskitchenlab.com/slow-cooker-tom-kha-gai-thai-coconut-soup/

Mug cake au chèvre et chorizo

Je ne sais pas si vous vous souvenez, il y a quelques années on parlait beaucoup des mugs cakes, ces petits gâteaux cuits dans un mug ou dans une tasse directement au micro-ondes ! Ils sont un peu moins médiatisés en ce moment, mais je continue à beaucoup les aimer! Les mug cakes signifient peu de vaisselle, peu de temps de préparation et surtout peu de temps d’attente avant de pouvoir savourer son repas… Bref, ils ont tout pour me plaire !
Si on connaît surtout les mug cakes sucrés, comme le mug cake au chocolat, aujourd’hui c’est une recette salée que je vous propose. Le concept reste le même : il s’agit de se faire un bon repas en 5 minutes au micro-ondes, et dans un mug bien sûr !
Cette version contient deux de mes ingrédients préférés, et qui se marient très bien ensemble : le chèvre et le chorizo. Inutile de vous préciser qu’on obtient un mug cake qui a du pep’s et du goût! La texture est moins croustillante qu’une recette de cake au four, mais pour dépanner en portion individuelle, le résultat est franchement top!
Rien de plus facile que de préparer votre mug cake : vous battez l’œuf avec une fourchette dans une tasse, puis vous ajoutez les autres ingrédients. Si vous n’avez jamais cuit de mug cake avant, je vous conseille de prendre une tasse assez profonde car le mug cake gonfle beaucoup en cuisant pour retomber un peu après. Cela vous évitera des débordements désagréables!
La cuisson parfaite doit s’expérimenter avec chaque micro-ondes. Chez moi, elle est d’exactement 1 minute 15 secondes à 700 Watts. Il vous faudra ensuite laisser reposer le mug cake environ 30 secondes après la cuisson, car il est très chaud et il continue légèrement à cuire.
  

 Mug cake au chèvre et chorizo

  • 1 œuf
  • 30 g de buche de chèvre
  • 2 tomates cerises
  • 40 g de chorizo
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de lait
  • 3 c. à s. de farine
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • 1 pincée de romarin
  • Sel, poivre
Coupez les tomates cerise, déposez les dans un mug, saupoudrez de romarin et mettez 1 minute au micro ondes.
Ajoutez l’œuf dans le mug et battez-le énergiquement. Ajoutez l’huile d’olive et le lait, assaisonnez avec  le sel et le poivre et mélangez.

Ajoutez la farine et la levure et mélangez de façon à obtenir une pâte bien lisse.

Coupez le chèvre et le chorizo en petit morceaux et versez-les dans la préparation, mélangez l’ensemble de sorte à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés.
Faites cuire 1 minute au micro-ondes à 700 W, poursuivez à nouveau la cuisson si besoin, 15 secondes par 15 secondes. Servez sans attendre !

Grilled cheese caprese mozzarella, tomate séchée basilic

Vous avez sans doute remarqué que je  ne suis pas un bec à salade. Un bec à sucre, un bec à fromage, un bec à burgers, ou plein d’autres choses encore, mais pas à salade.  Je fais bien un petit essai de ci de là, et je sais qu’il existe des salades plus gourmandes que d’autres, mais jamais la salade ne m’apporte la satisfaction d’un bon gros plat chaud… À une exception près!
Un de mes plats préférés d’été est salade la salade caprese. J‘attends toute l’année pour manger mon poids de salade caprese pendant l’été. Les tomates en tranches, la mozzarella fraîche, et les feuilles de basilic offrent selon moi une combinaison parfaite de saveurs. Mais manger le mélange caprese dans sa forme classique de salade est juste une façon de l’apprécier parmi d’autres. Il s’avère également que ces ingrédients sont parfaits pour réaliser un délicieux grilled cheese!
 
Qu’est-ce que le grilled cheese ? Pour ceux qui ne connaissent pas, le grilled cheese est une préparation américaine à base de pain et de fromage qu’on pourrait rapprocher du croque-monsieur français. La différence se situe surtout dans le mode de cuisson, puisque le croque monsieur est souvent cuit au four ou dans un appareil à croque-monsieur alors que le grilled cheese cuit à la poêle. Cela semble anodin mais marque une vraie différence au niveau du goût et de la texture! Rien ne vous empêche de faire comme ça vos croque-monsieur aussi bien sûr, je sais que certain(e)s le font! Le grilled cheese traditionnel ne comprend que du pain et du fromage, pas de jambon, mais il prend tout son sens quand on s’amuse à le personnaliser… Quel régal de sentir l’odeur du beurre fondu quand il grésille dans la poêle et de voir le fromage coulant déborder peu à peu du pain grillé…
Cette version façon caprese est vraiment délicieuse et super facile à faire. Vous obtenez un sandwich délicieux que vous n’oublierez pas facilement!J’ai utilisé du pain coupé classique pour ce sandwich et c’était un régal, mais évidemment, vous pouvez utiliser un pain italien type ciabatta si vous en avez, votre sandwich n’en sera que meilleur! Au lieu du traditionnel beurre sur l’extérieur du pain, j’ai mis un peu d’huile d’olive, plus en accord avec cette spécialité italienne.

Vous cherchez une idée simple et rapide pour le déjeuner ou le dîner? Ne cherchez pas plus loin, ce grilled cheese est pour vous!
  

Grilled cheese caprese mozzarella, tomate séchée basilic

Pour quatre sandwiches
  • 8 tranches de pain coupé
  • 1 boule de mozzarella
  • 8 tomates séchées
  • 4 feuilles de basilic frais
  • 1 c. à c. d’huile d’olive au basilic
  • Sel, poivre
A l’aide d’un pinceau , appliquez l’huile d’olive sur le recto et le verso de chaque tranche de pain.
Déposez la mozzarella coupée en tranches sur une face, puis les tomates séchées coupées en lanières sur l’autre face et la feuille de basilic coupée en gros morceaux. Salez, poivrez et refermez les sandwiches.
Mettez à chauffer une poêle à feu moyen. Déposez les sandwiches et couvrez.

Laissez 2 minutes puis retournez les sandwiches et laissez deux minutes également la deuxième face.

Dès que le pain a bruni et le fromage bien fondu, servez avec de la salade.

Recettes méchamment gourmandes en provenance directe de partout et nulle part

Menu Title
Visit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On TwitterVisit Us On Google PlusVisit Us On LinkedinCheck Our Feed