Mozzarella sticks

Aujourd’hui, je vous propose une recette typiquement américaine que l’on trouve dans les fameux « dinners ». Moins répandus en France, à part dans certaines chaînes de pizzerias par exemple, ces mozzarella sticks ou bâtonnets de mozzarella constituent un apéritif très sympa! Il suffit que j’en voie à la carte d’un restaurant pour que j’en commande inlassablement à partager (ou pas) à l’apéro. Imaginez de délicieux bâtons de mozzarella chauds et fondants à la panure bien dorée, difficile de trouver quelque chose se de plus gourmand!

Les mozzarella sticks font partie des façons que j’adore de grignoter du fromage! D’ailleurs, chez nous, tout le monde adore les mozzarella sticks. En fait ce n’est pas compliqué, tous les membres de ma famille aiment le fromage! Même ma fille a commencé à boulotter sans broncher du Maroilles puissance 10 sur l’échelle de Richter fromagère alors qu’elle avait à peine dépassé les 2 ans.

Au niveau de la chapelure, une chapelure classique fera l’affaire, mais personnellement j’aime la chapelure panko. J’ai découvert la chapelure panko il y a quelques années au hasard de mon shopping compulsif en épicerie asiatique. Que voulez vous, certaines sont accros aux chaussures, moi c’est aux nouilles chinoises et aux sauces au wasabi! Cette chapelure japonaise est en un mot DE-LI-CIEUSE. Elle est plus légère que la chapelure ordinaire. Elle absorbe moins d’huile et a une texture incroyablement croquante.

C’est bien simple, chez moi elle est devenue un indispensable du placard et a totalement remplacé la chapelure de pain classique, sauf quand j’ai du pain à finir et que j’en profite pour faire de la chapelure maison bien sûr! Vous trouverez de la chapelure panko dans les épiceries asiatiques et dans la plupart des hypermarchés.

Revenons à ces mozzarella sticks! Ces mozzarella sticks sont plus simples à réaliser qu’on ne peut le penser, d’autant qu’il est très facile de les faire à l’avance, de les garder au congélateur et de les sortir au dernier moment pour les jeter dans la friteuse.

Pour réussir votre recette à coup sûr, il n’y a pas grand chose à savoir. Pensez simplement à les servir bien chauds directement à la sortie du four, car comme n’importe quel fromage, la mozzarella durcit rapidement en refroidissant. Servez vos sticks avec une petite sauce tomate, salsa ou béarnaise, et vous obtiendrez un apéritif que tout le monde adorera!

P.S. : Si vous voulez vous faire une soirée grignotages à l’américaine, essayez aussi ce poulet pané aux smacks!

Mozzarella sticks

  • 1 œuf battu
  • 3 cl d’eau
  • 100 g de chapelure
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 1/2 c. à c. de poudre d’ail
  • 35 g de farine
  • 25 g de fécule de maïs
  • 250 g de mozzarella
  • Huile pour la friture
  • Sel

Dans un petit bol, mélangez les œufs et l’eau. Dans un autre bol, mélangez la chapelure, les herbes de Provence, le sel et l’ail . Dans un autre bol, mélangez la farine et la fécule de maïs.

Coupez la mozzarella en bâtonnets.

Allumez la friteuse à 185°C ou faites chauffer l’huile dans une grande casserole jusqu’à 180°C.

Enrobez chaque bâtonnet de mozzarella dans le mélange de farine, puis dans le mélange d’œuf, puis dans la chapelure. Plongez-les dans l’huile 30 secondes environ, jusqu’à ce que la chapelure soit dorée. Retirez du feu et égouttez sur du papier absorbant.

Servez immédiatement.

Tarte couronne au chèvre frais et tomates séchées

Depuis quelques temps, on voit passer sur internet des tartes couronnes de toutes sortes. Je les adore car elles sont très jolies et parfaites pour épater les invités en deux temps, trois mouvements ! En plus, contrairement à ce qu’on pourrait penser, elles sont très rapides et faciles à réaliser. J’en avais fait une première version au chèvre et aux légumes du soleil l’an dernier, et elle avait eu beaucoup de succès. Je savais dès lors que j’en referais des que possible avec d’autres saveurs!
Alors quand j’ai vu cette version au chèvre frais sur le blog Cooking 4 you, je l’ai tout de suite mise de côté! Si vous ne connaissez pas ce blog, allez vite le découvrir! Il regorge de belles recettes, tant sucrées que salées, c’est un régal rien qu’à regarder!
J’ai servi cette tarte couronne à un repas de famille, nous étions en petit comité et je voulais quelque chose qui soit à la fois gourmand et pas trop lourd! Tout le monde l’a trouvée non seulement jolie, mais surtout très bonne! A la fois croustillante, fondante et parfumée, il aurait été dur de ne pas être séduits!
Vous pouvez servir cette jolie tarte aussi bien au cours d’un repas que lors d’un apéritif. En mode repas elle est parfaite pour deux, pour l’apéro vous en tirerez 8 portions si vous coupez entre chaque pointe.
  

Tarte couronne au chèvre frais et tomates séchées

  • 1 pâte feuilletée ronde
  • 200 g de fromage de chèvre frais
  • 6 tomates séchées
  • 4 tomates cerises
  • 1/2 mozzarella
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 jaune d’œuf
  • Sel, poivre
Coupez la mozzarella en 4 tranches et recoupez-les en 2.
Mélangez le fromage, l’huile, les herbes, le sel, le poivre et les tomates séchées coupées en morceaux.
Étalez la pâte feuilletée sur une plaque de cuisson. En partant du centre coupez la pâte en 4 pour obtenir une croix que vous découperez à nouveau en 4 afin d’obtenir 8 parts, sans aller jusqu’au bout de la pâte mais en laissant 10 cm sur tout le tour, de façon à pouvoir y placer les ingrédients.
Étalez le mélange au fromage de chèvre sur la pâte.
Rabattez les pointes en partant de l’intérieur du cercle vers les bords.
Placez les tomates cerises, les morceaux de mozzarella, saupoudrez un peu d’herbes supplémentaires, salez et poivrez.
Préchauffez le four à 180°C.
Badigeonnez le dessus de la couronne au jaune d’œuf.
Enfournez dans un four pour 25 à 30 minutes jusqu’à obtenir une tarte bien dorée. Servez chaud.
Source d’inspiration :

Bricks aux sardines et brebis

Pour une entrée gourmande ou pour un repas léger, partez en vacances avec ces délicieuses bricks farcies aux sardines à l’huile et aux œufs !

La sardine, j’en mettrais partout si je pouvais, j’en suis fan absolue. La sardine fraîche est délicieuse quand on en trouve, mais la sardine en boîte a plein d’atouts également ! Elle est bourrée d’oméga-3 qui combattent le mauvais cholestérol et surtout, c’est vraiment super bon !

Personnellement j’en ai toujours dans mon placard pour les repas improvisés et c’est pourquoi j’ai été ravie quand j’ai pu tester les Sardinettes Gonidec grâce au site Cuisine à l’Ouest.

On peut en faire de délicieuses tartinades, ou encore les mettre dans des pâtes , ou dans une salade de pommes de terre… Les possibilités sont infinies !

Si comme moi vous adorez les sardines, testez vite ces petits bricks , vous en redemanderez. Ce petit plat est gourmand et ultra croustillant, nul doute qu’il ravira vos convives… Au final, j’ai trouvé que c’était vraiment une super façon d’utiliser les sardines en boite et je referai cette recette à coup sûr !

Cette recette participe à l’opération organisée par :

Avec les sardinettes Gonidec

 

Bricks aux sardines et brebis

Pour 4 bricks

  • 4 feuilles de brick
  • 4 œufs
  • 2 petites pommes de terre (175 g)
  • 1/2 oignon
  • 6 olives noires
  • 50 g de fromage de brebis
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 boîte de sardinettes
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 1 c. à s. de coriandre hachée
  • 1 pincée de gingembre
  • 1/2 c. à c. de cumin
  • 1/2 c. à c. de zestes de citron
  • 1 pincée de coriandre séchée
  • 1 pincée d’ail semoule
  • 1 pincée de piment de cayenne
  • 1/2 c. à c. de harissa
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Pelez et faites cuire les pommes de terre à l’eau une vingtaine de minutes. Refroidissez–les à l’eau froide et coupez-les en petits cubes.

Coupez le fromage en dés.

Hachez l’oignon, la coriandre, le persil, et les olives. Enlevez l’arête dorsale des sardines et émiettez-les grossièrement.
Mélangez tous les ingrédients sauf les œufs en écrasant un peu. Salez, poivrez.

Déposez le mélange sur 4 feuilles de brick bien au centre. Faites un puits en centre du mélange et déposez-y un œuf délicatement. Rabattez-les 4 côtés des bricks pour obtenir un carré et retournez-les. Faites chauffer l’huile dans une poêle.

Faites cuire les bricks deux par deux des deux côtés quelques minutes jusqu’à ce que les bricks soit dorés et croustillants.

 

Spécialité des Etats-Unis : banana pudding

Avez-vous déjà entendu parler de cette spécialité américaine qu’est le banana pudding? Voilà bien longtemps que j’avais vu passer des images de ce dessert intrigant : un pudding à la banane, cela semble presque trop simple et équilibré pour une recette américaine.  Depuis le temps que j’y pensais, il fallait que je me lance et que je goûte ce fameux dessert!
Tout d’abord, il faut savoir que ce que les américains appellent pudding ne ressemble pas à ce que nous, nous appelons pudding! Ici il faut vous imaginer un dessert à plusieurs couches : du gâteau, des bananes, de la crème  et enfin de la meringue. Oui, c’est tout de suite un peu moins light…
Maintenant que je l’ai goûté, je dois vous dire plusieurs choses sur le banana pudding :
– C’est tellement addictif que j’espère que vous vous lancerez et testerez ce dessert. Si vous n’avez jamais goûté de banana pudding et que vous aimez les bananes, vous devez vraiment essayer.
– C’est un véritable dessert d’enfance : le goût est extrêmement doux, il rappelle presque des bonbons à banane tant le goût de la banane est fort et sucré. Si vous avez des enfants qui ont l’âge de l’apprécier, faites-leurs en, ça pourrait devenir leur recette préférée de gâteau du dimanche! Vraiment,  vous risquez d’obtenir un tonnerre d’applaudissements et une ola à chaque fois que vous en referez!
– C’est un gâteau « récup » : ici dans cette version, j’utilise du quatre quarts et c’est délicieux, mais des boudoirs ou d’autres biscuits peuvent faire l’affaire, suivant ce que vous avez à finir dans vos placards.
Attention, le gâteau fait une belle quantité : si vous avez un repas de famille ou une famille nombreuse c’est parfait, pour nous qui ne sommes que deux, nous en avons eu pour 5 ou 6 jours, et à la fin les bananes commençaient à faire une drôle de tête donc je vous recommande de le manger plus vite que ça!
Bref vous l’aurez compris, lancez-vous, et attendez vous à un super résultat!
  
P.S. : Si vous voulez un autre dessert rapide et bon à la banane, essayez ces mousses à la banane et cookies!

Banana pudding

  • 50 cl de lait
  • 50 cl de crème liquide à 30%
  • 4 jaunes d’œufs
  • 200 g de sucre
  • 30 g de maïzena
  • 1 pincée de sel
  • 45 g de beurre
  • 2 c. à c. d’extrait de vanille liquide
  • 1 quatre quarts de 500 g coupé en cubes
  • 4 grosses bananes mûres, tranchées en rondelles
Pour la meringue
  • 2 blancs d’œuf
  • 100 g de sucre glace
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
Mélangez les 5 premiers ingrédients dans une casserole et faites cuire à feu moyen-doux en fouettant constamment, de 13 à 15 minutes ou jusqu’à épaississement. Retirez du feu.
Incorporez le beurre et la vanille jusqu’à ce que le beurre soit fondu.
Dans un plat à gratin, étalez la moitié des cubes de quatre-quarts, la moitié des rondelles de bananes et la moitié de mélange de crème. Répéter les couches. Couvrez le pudding, et laissez refroidir 6 heures au réfrigérateur.
Terminez par la meringue : montez les blancs en neige avec une pincée de sel.
Quand ils commencent à être fermes, ajoutez le sucre glace puis la levure.
Fouettez jusqu’à ce que la neige soit ferme. Recouvrez la crème de meringue puis enfournez la tarte à 150 °C pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que la meringue  soit dorée.
Source d’inspiration :
http://www.myrecipes.com/recipe/pound-cake-banana-pudding

Que faire avec des jaunes d’œufs ?

Source hawken king @ Flickr
Avez-vous fait une pavlova, de la meringue ou une mousse au chocolat récemment? Si oui, vous avez sans doute rencontré l’éternel souci des jaunes d’œufs qui vous restent sur les bras!
Allez, ne vous en faîtes pas, j’ai pensé à vous! Profitez de cette excuse pour vous régaler à nouveau en cuisinant quelque chose avec vos jaunes! Découvrez ci-dessous plein de façons d’utiliser ces petits concentrés de protéines dans de nouvelles recettes. Que vous soyez un fin cuistot ou que vous recherchiez une recette simple à faire, il y a de quoi vous sauver la mise! Je vous promets que dans tous les cas, ça sera délicieux! Et si vous n’avez pas le temps d’utiliser vos jaunes d’œufs en ce moment, n’oubliez pas que vous pouvez les congeler pour plus tard, je vous explique aussi comment faire!
J’ai classé les recettes et idées suivant le nombre de jaunes d’oeufs qu’il vous reste sur les bras, c’est pas sympa ça?
Et vous, avez-vous une recette préférée pour utiliser les jaunes d’œufs? Faites-moi découvrir vos astuces en commentaire!
   
Source Rebecca Siegel @ Flickr

Comment congeler les jaunes d’œufs?

Si vous ne pouvez pas cuisiner tout de suite vos jaunes d’œufs, sachez qu’ils sèchent extrêmement vite au réfrigérateur. S’ils peuvent se garder 3 jours, dès le 1er jour ils ne seront plus beaux à voir et certaines zones vont se solidifier  Donc pas d’hésitation, pensez à les congeler tout de suite! Contrairement aux blancs d’œufs, qui peuvent être congelés tel quel, les jaunes d’œufs ont besoin d’un peu de préparation pour bien se congeler.
Vous disposez de deux choix pour congeler efficacement vos jaunes : y ajouter un peu de sel ou un peu de sucre. Je vous recommande le sel, car même les recettes sucrées peuvent contenir un peu de sel.
Placez un jaune d’œuf dans chaque cavité d’un bac à glaçons propre et sec. Ajouter une pincée de sel à chaque jaune d’œuf et congelez jusqu’à ce que les jaunes soient solides, puis transférez dans un sac congélation hermétique.
Pour utiliser vos œufs  décongelez-les dans le réfrigérateur puis mélangez bien. Avec cette méthode, vous pourrez conserver vos œufs au  congélateur jusqu’à trois mois.
 

Avec un jaune

– Une mayonnaise, une sauce tartare ou cocktail ou toute sauce à base de mayonnaise
– Badigeonner le dessus d’une tarte ou d’un pâte brisée, comme dans ces pâtés lorrains, ces pop tarts, cette galette aux marrons, ou encore ces allumettes aux fromages pour l’apéro
– L’ajouter à une omelette
– Le mettre sur des pâtes carbonara à la française (je dis ça car il parait que les italiens ne font pas les carbo comme ça mais je n’ai pas vérifié :))
– Le mettre sur un steak tartare
Des toasts suédois (avec 3 oeufs entiers + un jaune)
– Du eggnog ou lait de poule (1 jaune par verre donc plus vous êtes nombreux plus vous écoulez de jaunes)
– De la sauce hollandaise, pourquoi pas pour des œufs benedict

Avec deux jaunes

Avec 3 jaunes

  • Une apple pie
  • Un cake pavot citron mascarpone

Avec 4 jaunes

Avec 5 jaunes

  • De la crème pâtissière

Avec 6 jaunes

Aubergines aux œufs et mozzarella

J’adore les plats qui peuvent être servis aussi bien au petit-déjeuner, qu’au déjeuner ou au dîner. Comprenez par là, les plats qui contiennent des œufs, mon ingrédient favori! J’aime utiliser de bons œufs fermiers de poules élevées en plein air, bio quand je peux, c’est tellement meilleur! Mais le comble c’est quand un ami qui a des poules chez lui nous ramène des œufs frais. La saveur est incomparable! C’est tellement bon que je les mange simplement à la coque sans aucun artifice pour bien profiter de leur goût. Actuellement mon jardin ressemble à une jungle, mais nous y travaillons et dès qu’il sera remis en état, on va sérieusement réfléchir à adopter une ou deux jolies poulettes, pour profiter de ce régal plus souvent!
Je cuisine beaucoup l’aubergine ces derniers temps. Je ne l’ai jamais vraiment appréciée dans ma jeunesse, pourtant je n’étais pas difficile! Maintenant sans être mon légume préféré, ça fait partie des légumes que j’apprécie de cuisiner de temps en temps une fois l’été venu. L’aubergine a la mauvaise réputation d’être spongieuse, caoutchouteuse ou grasse, mais quand on sait la préparer elle n’est rien de tout cela! Si vous les préparez correctement, je dirais même qu’elles peuvent être vraiment bonnes. J’aime les faire cuire dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’elle deviennent tendres, avant de finir de les cuire dans de la sauce tomate. Je trouve que c’est ainsi qu’elles développent le mieux sa saveur!
Cette recette que j’ai repérée sur le blog de Lady Milonguera m’a tout de suite rappelé la shaskshuka : un mélange de poivrons, aubergines et tomates qui cuit avec des œufs et que j’adore! C’est pourquoi j’étais impatiente de tester cette variante où l’aubergine est à l’honneur! J’ai fait quelques adaptations par rapport à la recette d’origine, notamment j’ai supprimé les croûtons et ajouté de la mozzarella. Le résultat fut à la hauteur de mes espérances, ce fut délicieux!
La présentation avec les œufs sur le dessus est très jolie. Si vous avez des invités, apportez la poêle à la table pour que chacun en profite visuellement avant le service!! Rien n’est plus agréable que de casser l’œuf dans son assiette et de voir le jaune bien coulant se répartir sur les aubergines, c’est un régal!

Aubergines aux œufs et mozzarella

Pour 2 personnes
  • 2  petites aubergines
  • 2 oignons moyens
  • 2 gousses d’ail
  • 4 œufs
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • 1 feuille de laurier
  • 275 g de pulpe de tomates
  • 12,5 cl d’eau
  • 1/2 boule de mozzarella
  • 1 pincée de piment doux
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1/4 de bouquet de coriandre fraîche
  • Sel, poivre
Pelez les oignons et émincez-les finement. Épluchez et émincez l’ail.
Versez deux cuillères à soupe d’huile d’olive et mettez l’ail à frire une minute à feu vif.
Mettez les oignons à fondre sur feu doux jusqu’à ce qu’ils soient tendres sans prendre de couleur.

Lavez et coupez les aubergines en cubes. Ajoutez les dés d’aubergines sur les oignons tendres. Ajoutez les herbes de Provence, une feuille de laurier entière et laissez cuire 5 minutes à couvert à feu doux.

Versez la pulpe de tomates et l’eau. Mélangez, couvrez et laissez cuire sur feu doux en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les aubergines aient changé de couleur et soient devenu fondantes, 40 minutes environ. Salez et poivrez.

Formez 4 cavités dans la préparation et cassez-y 4 œufs  Déposez la mozzarella en morceaux et saupoudrez d’herbes de Provence.

 

Couvrez et laissez cuire environ 5 à 10 minutes sur feu très doux en surveillant régulièrement, pour que les blancs prennent et cuisent. Quand ils sont cuits et que les jaunes ne sont pas encore durcis, ajoutez sur chacun une pincée de sel et de piment doux.

Servez les aubergines aux œufs avec la coriandre ciselée par dessus.

Source d’inspiration :

Spécialité des Etats-Unis : tuna melt

Amateurs de thon en boîte, cette recette va vous transcender! Non je n’exagère pas du tout, le tuna melt décoiffe un max!

Imaginez le tableau : une sorte de croque monsieur rempli de thon et de fromage bien fondu, le tout made in USA! J’ai pensé que vous faire découvrir cette recette typiquement américaine et improbable le jour de la fête nationale Américaine serait un joli clin d’œil à ce pays que j’adore !

Cette spécialité riche et dégoulinante est un pur addictif! Les américains n’ont pas peur de mélanger mayonnaise et fromage, c’est certes abusé mais franchement super bon!

Chaque américain a sa vision du tuna melt parfait, certains l’aiment sans céleri, sans oignon et sans la note sucrée, mais je ne l’ai testé que comme ça pour l’instant et je suis tombée amoureuse !

Tuna melt

 Pour 4 sandwiches
Pour la salade de thon
  • 200 g de thon en boite
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à s. de miel
  • 2 c. à c. de moutarde
  • 75 g de céleri haché très finement
  • 20 g d’oignons haché
  • 4 c. à s. de mayonnaise
  • Sel, poivre
 Pour le montage des sandwiches
  • 8 tranches de pain de mie
  • 150 g de tranche de gouda
  • 75 g de beurre doux

Mélangez tous les ingrédients de la salade de thon dans un bol à l’aide d’une fourchette jusqu’à ce que la consistance soit onctueuse.

Préchauffez le four à 200 °C en mettant deux feuilles de papier cuisson à l’intérieur. pendant ce temps, formez les sandwiches.
Beurrez les tranches de pain de chaque côté (extérieur et intérieur). Tartinez le mélange au thon à l’intérieur du pain. Quand le four est préchauffé, déposez les sandwichs sur la première feuille le papier et couvrez-les avec la seconde. Enfournez pour 5 minutes environ jusqu’à ce que le fromage fonde.

One pot pasta tomates et basilic

De temps en temps, un plat surgit, vous en met plein la tronche et vous fait repenser la façon dont vous cuisinez. Ces « one pot pasta », véritables plats de pâtes miracle ont eu exactement cet effet-là sur moi.

Récapitulons la situation : vous mettez littéralement tous les ingrédients de votre plat, y compris les pâtes non cuites, dans une casserole, et hop, vous mettez le gaz! Tout cuit ensemble, et vous n’avez même pas à égoutter les pâtes. Vous obtenez une sauce épaisse et bien chaude dans laquelle tous les parfums se diffusent bien. Le goût et la texture de ce plat sont incroyables! La sauce fabriquée par l’amidon issu des pâtes combiné avec le liquide réduit est vraiment top!

Depuis que j’ai testé les one pot, j’ai du mal à manger des pâtes faites autrement, et j’ai déjà testé un bon nombre de variantes, comme les one pan pasta saucisses ou les one pan torsades à l’aubergine épicée. Aujourd’hui, c’est une variante simple, efficace, comme on les aime en cette saison : des feuilles de basilic frais émiettées, des tomates d’été bien mûres et goûteuses, du poivron, et un peu d’huile d’olive! Quand j’en ai dans mets dans mes placards, je mets une huile d’olive au basilic, ça renforce encore le goût du basilic, c’est top. Et hop! Vous avez un dîner en 20 minutes.

J’ai ajouté un peu de parmesan histoire de rendre l’ensemble encore plus goûteux, je n’y résiste pas. Comme tous les autres one pot, j’ai adoré celui-ci. Je le redis, le one pot est une révélation, et je le ferai encore et encore. Si vous n’avez pas essayé, lancez-vous vite! C’est LE plat parfait à faire quand une belle soirée ensoleillée vous appelle à l’extérieur et que vous ne voulez pas rester dans la cuisine trop longtemps.

One pot pasta tomates et basilic

  • 1 gousse d’ail émincée
  • 4 tomates coupées en petits dés
  • 1 poivron émincé finement
  • 1 oignon émincé finement
  • 30 cl d’eau
  • 25 cl de lait
  • 30 g de beurre
  • 225 g de penne
  • 1 c. à c. de miel
  • 40 g de Parmesan
  • 40 g de gruyère râpé
  • 1 c. à s. de basilic haché
  • 1 c. à c. de purée de piment
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Chauffez l’huile d’olive dans une grande poêle à feu moyen-élevé. Ajoutez le  poivron, l’oignon et l’ail et faites cuire, en remuant fréquemment, jusqu’à ce qu’ils soient dorés et parfumés soit environ 2 minutes.

Ajoutez alors les tomates, le lait, le miel, la purée de piment, le beurre et les pâtes. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Amenez à ébullition , puis baissez le feu et laissez mijoter en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les pâtes soient cuites, soit environ 12 à 15 minutes. Incorporez alors le parmesan, le gruyère et le basilic.

Décorez d’un filet d’huile d’olive, de basilic supplémentaire et d’un peu de parmesan en copeaux et servez immédiatement.

Gâteau au chocolat au vin rouge

Si j’aime beaucoup parfois boire de la bière à l’apéro en bonne nordiste que je suis, je bois un peu moins de vin. Le problème du vin est qu’il a moins de succès chez nous et qu’une fois la bouteille ouverte, personne n’a envie de la finir… C’est dommage car parfois à l’apéritif ou pour accompagner du fromage, un bon verre de vin est parfait! Il faudrait trouver de petites bouteilles individuelles, ou un moyen de garder le vin ouvert plus longtemps…
Enfin bon, quand l’envie d’un verre de vin se fait sentir, je me dis que si le fond de la bouteille nous reste sur les bras, elle pourra toujours finir en cuisine. Le vin blanc est un classique notamment dans le risotto, et le rouge fait des merveilles dans pas mal de plats en sauce!
Cette fois j’ai eu envie d’une recette un peu plus osée et surprenante. J’ai donc tenté le vin rouge dans un gâteau au chocolat ! À l’instar de la bière, le vin rouge se marie parfaitement avec le chocolat, auquel il donne une profondeur supplémentaire. Ce gâteau n’utilise pas du sucre blanc, mais on le sucre à la confiture de fruits rouges, qui n’est pas reconnaissable mais apporte encore une dimension à la saveur du chocolat!
Avis aux amateurs, avec ce gâteau vous allez faire des heureux !
  

Gâteau au chocolat au vin rouge

  • 150 g de farine de blé entier
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 150 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  •  5 c. à s. d’huile de tournesol
  • 100 g de confiture de fruits rouges
  • 25 cl de vin rouge
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 40 g de cacao en poudre non sucré
Préchauffez le four à 160° C.
Mélangez tous les ingrédients secs dans un bol. Dans un second bol,  mélangez le vin rouge, la confiture et l’huile. Versez les ingrédients humides sur les ingrédients secs et mélangez bien.
Verser la pâte dans un moule couvert de papier sulfurisé. Faites cuire au four pendant 45 à 50 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.
Laissez le gâteau refroidir totalement sur une grille avant de le couper.
Source d’inspiration :
http://www.lovefoodeat.com/red-wine-chocolate-cake-100-whole-wheat-vegan-refined-sugar-free/

Recettes méchamment gourmandes en provenance directe de partout et nulle part

Menu Title
Visit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On TwitterVisit Us On Google PlusVisit Us On LinkedinCheck Our Feed