Boules apéro au maroilles

Je reviens souvent à la charge pour l’apéro avec ces délicieuses petites boules, il faut dire qu’elles sont délicieuses et trop faciles à faire, alors dès que j’ai l’occasion, je décline une variante avec une farce différente. Au porc, miel et moutarde, au chorizo, c’est toujours aussi bon ! Mes invités en redemandent!
 
 
Si vous avez un fromage sous la main par exemple, vous pouvez facilement improviser une nouvelle version. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui avec cette version ch’ti qui a fait des ravages. Il n’y a pas que dans le nord qu’on aime ce fromage, si ? Allez, avouez ! 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Soupe de potimarron et feta

La saison des courges bat son plein… Je suis une folle de soupe au potimarron, donc il fallait absolument que j’en prépare une. Comme je ne veux pas tomber dans la routine, je cherche à chaque fois une nouvelle variante, et c’est cette fois une version à la feta et aux graines de courge que je vous propose.
 
 
 
Cette soupe est toute simple, toute douce, réconfortante et jolie avec les graines de courge, bref, je ne peux que vous la recommander!
 
 
Chez moi, il y a toujours un bocal de soupe d’avance au frigo de septembre à avril, cela constitue un repas simple et léger pour le soir, que j’accompagne d’un peu de pain la plupart du temps… Ma fille adore, quel plaisir d’avoir un enfant qui ne râle pas pour manger sa soupe!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Ma nouvelle déco avec Poster store

Je vous propose aujourd’hui un article qui sort un peu de l’ordinaire, puisque j’ai eu l’occasion de tester récemment un site de déco, et plus précisément d’affiches, dont je voulais vous parler. Je sors rarement du thème de la cuisine sur ce blog, mais je me suis dit que cette thématique pourrait vous plaire si vous êtes en recherche d’idées cadeaux pour les fêtes, et puis, rien n’empêche de décorer sa cuisine, pas vrai? Le site Poster Store  est une marque scandinave qui propose un large choix de posters et de cadres, et comme j’ai pas mal de projets dans ma maison, cela m’a semblé le bon moment pour le tester et vous en parler dans cet article. Ils proposent des superbes affiches noir & blanc, des photographies sur le thème du voyage, de la nature, des citations… Des cadres sont aussi en vente, avec des contours bois ou métal (doré, argenté, cuivré).
 
 
 
Pour le moment, la décoration n’est pas encore terminée, j’y vais progressivement pour bien réfléchir à ce que je veux mais le confinement va sans doute m’aider à accélérer tous ces petits travaux d’aménagement que je veux faire depuis longtemps.
 
Découvrez ci-dessous la décoration que j’ai choisie pour chaque pièce!
 

Ma chambre

Comme j’adore l’univers d’Harry Potter, j’ai choisi des affiches qui m’évoquent de loin l’univers de cette saga : cerf, chouette, train qui traverse la campagne britannique… 
 
 

Ma chambre d’amis

Pour cette pièce, j’ai choisi de mettre à l’honneur la nature et les animaux, avec des visuels en gros plans de bouleaux, une vue d’arbres prises du dessus et un loup. On se croirait un peu au Canada non?
 
 

Mon bureau

Mon bureau est l pièce la plus girly de l maison et bien sûr celle qui m’est le plus personnelle. J’ai choisi pour cette pièce une vue de la lune, des feuilles d’eucalyptus et une citation de Roald Dahl, un de mes auteurs favoris.
 

Mon couloir

J’ai toujours voulu décorer mon couloir avec un patchwork de cadres liés aux voyages que j’ai pu effectuer. j’ai donc repéré quelques jolies pièces, à compléter par des photos de mes propres voyages un peu partout dans le monde. de quoi se ressourcer et rêver alors qu’on ne sait pas quand on pourra recommencer à voyager par les temps qui courent! 
Si vous souhaitez découvrir cette boutique, je vous propose un code promo hyper avantageux : 40% sur les posters (hors catégorie sélection). Non cumulable avec d’autres promos. Valable du 22/11 au 30/11 inclus.
 
Pour cela, saisissez le code : notparisienne40 lors de votre commande!
Et vous, accordez-vous de l’importance à votre déco murale? Avez-vous un thème par pièce ou vous agrémentez les murs au gré de vos coups de coeur?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spritz au sureau ou Cocktail Hugo

Et si on se préparait un petit cocktail? Celui que je vous propose aujourd’hui porte le joli nom de Hugo. C’est une recette que j’ai trouvée chez Messer Gaster l’été dernier et que j’avais mise de coté. Elle indiquait que cette recette était un dérivé du spritz en plus frais. Ça tombe bien, j’adore le spritz, et les boissons bien fraîches!
 
En confinement, je profite de mon temps libre le soir pour tester des cocktails que je réalise à base de mes boissons de fond de placard. J’avais un fond de sirop de sureau qui m’attendait tout tristement… En recherchant dans mes archives, j’ai retrouvé la fameuse recette, et j’ai réalisé que j’avais tout ce qu’il fallait, ce qui n’est pas compliqué car elle ne demande vraiment pas grand chose! Tout ce que j’aime!
J’ai respecté à la lettre la recette d’origine, à un détail près, j’ai ajouté des glaçons même si ce n’était pas précisé (mais j’ai vu sur sa photo qu’il y en avait). J’en ajoute toujours aux cocktails même quand ce n’est pas précisé, car je trouve que cela rend le cocktail plus joli et appétissant, et j’aime boire mes boissons très fraîches. La contrepartie, c’est que cela dilue la boisson, donc il faut boire assez vite!
J’ai beaucoup aimé ce cocktail. On obtient un mélange frais et léger qui serait clairement plus sympa consommé en été sur une jolie terrasse, comme l’a fait Messer Gaster, mais même confinés par 5°C dehors, il a su se faire apprécier!
Petite remarque, j’ai noté que mon vin et mon sirop étaient jaunes et j’ai donc obtenu un cocktail de cette couleur, alors que chez Messer Gaster, le mélange semble transparent. Allez comprendre ! 
Petit conseil : avant de préparer votre cocktail, placez votre verre  au réfrigérateur pour bien le refroidir.
En relisant l’article de Messer Gaster, j’ai vu que la recette conçue à l’origine par son inventeur était réalisée avec de la mélisse. Ça tombe bien, j’en ai plein le jardin, et j’ai du temps à revendre avec ce confinement… Prochaine mission de confinement, refaire du sirop de mélisse ! Il est divin pour ceux et celles que ça intéresse, je publierai la recette prochainement!
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pain surprise au pain polaire

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette qui sera parfaite pour les fêtes. Je l’ai réalisée pour le repas de Noël il y a 2 ans (oui, je suis parfois très très longue à rédiger mes articles !) chez ma cousine. Ce moment convivial en famille dans sa grande maison est un super souvenir. Quand on pense que cette année, on ne sait même pas si on pourra le faire tous ensemble, ou même en petit comité… C’est déprimant, mais je refuse de me laisser abattre et j’ai envie de croire que ça sera possible ! On croise les doigts ! 
 
 
 
Pour composer ce mini pain surprise, je me suis inspirée de jolis pains surprise vus chez Picard. Ils proposent des pains surprise faits à base de tranches de pain polaire rondes, mais je n’en ai trouvé que des rectangulaires. Visuellement cela fait moins “pain surprise”, mais le principe est le même.
 
Le pain polaire est un pain qui a été inventé en Laponie. C’est un pain plat cuit à la poêle, il est bien souple, sans croûte, et particulièrement utilisé dans les sandwichs. On trouve par exemple souvent le sandwich au pain polaire, saumon fumé et fromage frais. 
 
Pour l’assemblage, soyez bien généreux sur les garnitures car le pain polaire est joli et moelleux, mais plus compact que du pain de mie. 
 
Si vous manquez de temps, vous pouvez remplacer tout ou partie des garnitures par des tartinades toutes faites du commerce : tzaziki, houmous, tapenade…
 
 
Vous pouvez varier les garnitures selon vos goûts ou les ingrédients dont vous disposez. Celles-ci ont bien plu à tout le monde, et le pain polaire a disparu en quelques minutes!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pudding au citron meringué

J’adore la tarte au citron meringuée. J’en ai déjà testé pas mal de variantes comme la tarte au citron et amandes, la tarte citron, ou les verrines façon tarte au citron. Pour m’occuper pendant ce deuxième confinement, j’ai voulu reprendre une de mes missions (soldée par un échec) du premier confinement, à savoir de ne presque pas faire de courses, pour vider une fois pour toutes mes placards qui débordent de produits étranges, que soit salés, sucrés, liquides…
 
 
Parmi les nombreux produits farfelus (ou pas) dont je dispose, il y a un stock de pain dur. J’adore le pain, mais il arrive parfois que je ne le finisse pas totalement. Je stocke alors les restes jusqu’à en obtenir assez pour en faire quelque chose de sympa.
J’avais le souvenir du Queen of puddings, un pudding trouvé il y a quelques années chez Marion, du blog Chez la marmotte, et que j’avais tout simplement adoré. Il faut dire qu’elle-même l’avait dégoté chez Jamie Oliver, un de mes cuisiniers favoris.
 
En pensant à ma tarte au citron, le Queen of puddings m’est revenu en tête car il se présente un peu comme une tarte au citron, c’est à dire qu’il est meringué sur le dessus.
Une idée a alors germé. Si au lieu de faire une tarte au citron classique, je fusionnais les deux desserts?
J’ai donc réalisé une couche de pudding pour faire la base de ma tarte, et je l’ai ensuite recouvert d’une crème au citron et enfin, de meringue. 
Ce dessert est vraiment un dessert à thème “confinement”, puisqu’il ne nécessite pas de farine grâce cette base de pudding. Sans compter que cette base est sans œufs, alors que la recette de Jamie et de Marion en contenait. Je les ai remplacés par un peu de fécule de maïs, je faisais vraiment les fonds de placard! 
 
Sans grande surprise, le résultat fut délicieux. En goutant les couches indépendamment, j’ai remarqué que la base était moins sucrée que dans mon souvenir. Son côté un peu fade n’est pas gênant du tout en fond de tarte, mais je n’irais pas en manger tel quel. La texture est sympa et bien humide, mais je pense que l’on pourrait monter jusqu’à 40 ou 50 g de sucre pour obtenir quelque chose de plus parfumé. Généralement, pour un pudding consommé seul, on met la moitié du poids de pain en sucre. Un petit peu de rhum ne gâcherait rien non plus, j’ai l’habitude de sa saveur dans les puddings et j’adore!
Cependant dans ce contexte, le côté neutre du pudding est adapté car il compense le côté sucré de la crème citron. La couche citron est sans jaunes d’œufs, totalement végétale alors que la majorité des tartes au citron demandent des jaunes pour la réalisation de la crème citronnée. C’est une recette de restes, je n’avais plus d’œufs au frigo, à part des blancs à écouler! Le confinement était passé par là une fois de plus! 
 
La meringue était trop bonne, mais je n’avais pas de poche à douille pour déposer appliquer joliment la meringue. J’ai donc fait es stries à la fourchette et le rendu est pas mal! Mais bien sûr, si vous avez une poche à douille, cela sera plus joli encore.
Coté rendu et tenue, le pudding rend un peu de liquide, il est bien humide donc ne le mettez pas tout de suite dans le plat de service, laissez-le s’égoutter un peu d’abord. L’ensemble tient très bien, se coupe parfaitement, ne se casse pas au service. Avec le temps, ma meringue  un peu rétréci et ne couvrait plus tout à fait le gâteau. Avez vous déjà vu un tel phénomène? C’est la première fois que ça m’arrive!
Au final, cette recette est délicieuse, et super pour écouler des blancs d’œufs et du pain dur à la fois, si vous êtes dans le cas particulier où vous avez les deux qui vous restent sur les bras, elle est faite pour vous!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Magrets de canard aux légumes d’automne

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui sera sympa pour les fêtes, surtout si vous prévoyez de recevoir un petit nombre de convives… Ce qui risque d’être le cas ! À ce stade, personne n’est vraiment sûr de comment se dérouleront les fêtes de fin d’année.
 
Sera-t-on confinés? Autorisés à se réunir en nombre limité? Quoiqu’il en soit, je pense que nous avons tous besoin de nous projeter sur ces moments festifs qui pourraient ajouter un peu de bonne humeur à cette période morose!
 
 
 
Je vous propose donc une recette que j’ai faite par le passé pour des fêtes. Les amateurs de canard se régaleront. Personnellement je n’en mange plus, mais il y a des amateurs dans mon entourage.
 
J’ai accompagné le canard de légumes d’automne, comme le panais et la carotte, et d’une petite sauce sucrée salée à base de miel et de vinaigre balsamique. Je n’aimais pas le sucré-salé il y a quelques années, et c’est justement le canard qui a été un des premiers plats que j’ai réussi à apprécier cuisiné de la sorte. Il faut dire qu’il se marie particulièrement bien avec des notes sucrées, comme les fruits rouges!
 
Si vous avez dans vos placards un poivre original comme le poivre de Kampot, c’est le moment de le sortir, il sublimera la viande.
 
Et vous, vous faites des plans pour les fêtes ou vous attendez la dernière minute pour déterminer avec qui vous le fêterez?
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Brioche aux pralines roses

Je n’ai jamais été une adepte du petit-déjeuner. Même si je sais pertinemment que ce repas est capital, je ne prends généralement pas le temps le matin. Du moins, ça c’était avant… Car depuis que j’ai ma fille, pas question de plaisanter avec le petit-déjeuner et de la laisser partir à l’école le ventre vide ! 

 

Sans compter que celui avec qui je partage un bon nombre de mes réveils a des arguments de poids pour me motiver, comme par exemple, préparer une bonne brioche toute chaude… Comment y résister ? 

Celle-ci est née d’un reste de pralines roses que m’a donné une amie. Je ne sais pas pourquoi, je les ai immédiatement imaginées dans une brioche, peut-être parce qu’on voit ce genre de recette partout sur internet ? 

La recette réalisée ici est végétale, c’est à dire qu’elle ne contient ni œuf, ni beurre, ni lait, et pourtant, elle réussit l’exploit d’être bien moelleuse. Je suis partie d’une recette de Pourquoi pas Isa que j’ai ajustée sur le temps de cuisson et le sucre pour la faire mieux correspondre à mes goûts.  

Source d’inspiration:
http://pourquoi-pas-isa.blogspot.com/2020/04/brioche-fleur-doranger-huile-dolive.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : le potiron

Photo Liji Jinaraj @Flickr

En novembre, les potirons sont dans nos assiettes! Ce héros de l’automne va bientôt terminer sa saison, donc il est temps d’en cuisiner si vous n’en avez pas encore profité! On a tendance à penser que ce gros légume est compliqué à préparer, et notamment à éplucher, mais grâce à cet article, vous verrez que c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense! Suivez le guide et les potirons n’auront plus de secret pour vous!

Comment choisir les potirons ?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potiron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être mate et uniforme. Si possible, prenez-en un qui possède encore son pédoncule, car celui-ci ralentit la déshydratation.


Photo James Saunders @Flickr

Quand les potirons sont-elles de saison?

Les potirons sont des légumes de fin d’été et d’automne. Leur saison démarre en août/septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à fin octobre, début novembre


Photo Tim Evanson @FLickr

Comment conserver vos potirons?

Il est préférable de le conserver vos potirons dans un endroit frais et sec. Votre potiron se conservera au moins un mois.


Photo WxMom @Flickr

Comment préparer du potiron?

Pour éplucher facilement votre potiron, commencez par couper les extrémités. Coupez ensuite votre potiron en deux, pour séparer la partie qui forme une boule de celle qui est cylindrique. Les deux parties pourront ensuite être épluchées à l’économe facilement. Enfin, coupez les morceaux en deux et évidez les graines et les filaments à l’aide d’une cuiller.  Vous pouvez ensuite cuire votre potiron à l’eau, au four ou encore au micro-ondes. La cuisson au four est la plus pratique et évite que le potiron ne se gorge d’eau. Pour cela, déposez le potiron coupé en cubes ou en tranches sur une plaque sans les superposer, et enfournez  à 200°C pour une vingtaine de minutes.


Photo James Saunders @Flickr

Mes recettes favorites au potiron

 


Purée de potiron au miel et épices


Potage “lyonnais” au potiron


Œuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix


Tarte au potiron et comté


Purée de lentilles corail et potiron


Colombo de potiron

veloute-potiron-carotte-vache-qui-rit
Velouté de potiron, carotte et vache qui rit


Champignons farcis au potiron et parmesan

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Croquettes de pommes de terre et saucisse

J’ai toujours adoré les croquettes de pommes de terre en tous genres, comme les pommes dauphine, les pommes duchesse et toutes ces préparations à la fois fondantes et croustillantes. On les sert en accompagnement d’une viande et d’un légume en général, mais je serais capable de tout picorer avec les doigts à l’apéro ou au goûter, tellement j’adore ça!

 

Je ne suis pas super à l’aise pour les cuisiner, car elles sont souvent réalisées à la friture, et le façonnage semble parfois compliqué.

Quand j’ai vu une recette de croquettes farcies de petites saucisses, je n’ai pas pu résister et je me suis dit que j’allais tenter l’aventure. Finalement, c’était moins compliqué qu’il n’y paraissait, et pas très long à faire. Au niveau du goût, c’était tout simplement délicieux, gourmand et addictif, tout ce que j’aime!

Source d’inspiration :
https://www.marmiton.org/recettes/recette_croquettes-de-pommes-de-terre-aux-saucisses_73470.aspx

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Recettes et voyages culinaires d'une gourmande aventurière

Suivez-moi!