Que faire avec un reste de mascarpone?

Après la réalisation d’un tiramisu, il peut arriver qu’il nous reste sur les bras un peu de mascarpone. Une fois entamé, celui-ci ne se conserva pas éternellement! Voici quelques idées pour utiliser la fin du pot plutôt que de le jeter.

Sur des fruits poêlés

Comme des kakis, de la mangue, des dés de pomme… Servis encore tièdes avec une cuiller de mascarpone et un filet de miel, c’est un régal!

En base de pizza

Réalisez une pizza à base blanche en tartinant votre pâte à pizza de mascarpone. Couvrez par exemple de fromage et de champignons pour une pizza rapide et savoureuse!

Dans des pâtes

Ajoutez à vos plats de pâtes et gnocchis une cuiller de mascarpone pour obtenir une sauce crémeuse à souhait.

Dans un curry

Ajoutez le mascarpone vers la fin de la cuisson de vos légumes, assaisonnez et vous obtiendrez un curry ultra crémeux et riche en sauce.

En dip

Versez le mascarpone dans un bol, ajoutez épices, herbes fraîches, un peu de pesto et mélangez. Vous ‘avez plus qu’à tremper vos crudités et gressins dans ce mélange.

Dans un risotto

Une fois le risotto cuite, ajoutez le mascarpone, mélangez et laissez reposer 5 minutes à couvert avant de servir.

En mini tiramisu

SI vous n’en avez pas marre du tiramisu, sucrez votre mascarpone, versez-le dans des verrines, saupoudrez de biscuit concassé et de confiture ou de fruits en morceaux et vous obtiendrez des mini tiramisu minute.

Et vous, vous avez d’autres idées pour écouler votre mascarpone?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Spécialité de Serbie : soupe de pommes de terre épicée

Connaissez-vous la cuisine Serbe? Je pense que je connais la réponse pour beaucoup d’entre vous, car elle n’est pas très connue chez nous! J’ai beau vivre dans une grande ville, je n’ai jamais vu de restaurants de spécialité de ce pays d’ailleurs!
 
 
 
Comme j’aime voyager en cuisine (c’est même le but de départ de ce blog à mes yeux!) j’ai voulu découvrir la Serbie à travers une recette traditionnelle.
 
 
Après quelques recherches, je suis tombée sur une recette de pommes de terres épicées. Comme j’adore les pommes de terre et les épices, ce plat semblait fait pour moi! Et il s’avère que c’était le cas, il était délicieux!
 
 
En Serbie, ce plat se nomme Ljuta krompir čorba, mais je vous propose qu’on l’appelle simplement soupe de pommes de terre épicée, c’est plus facile à prononcer!
 
Ces photos sont un peu anciennes et pas très appétissantes, mais ne vous y trompez pas, nous nous sommes régalés!
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Cheesebombs

Je pense que rien qu’avec le titre de cette recette, “cheese bomb”, vous avez deviné que ces petites boules apéro sont trèèès riches en fromage! Vous savez que le formage et moi c’est une grande histoire d’amour, donc ces petites boules, ou bombes, je les adore!
 
 
Si comme moi vous aimez le fromage, vous serez forcément séduits! et pour continuer sur votre lancée, je vous invite à aller aussi découvrir les boules apéro au maroilles et ces bouchées au porc! Eh oui, je teste souvent des nouvelles recettes de petites boules! Les apéros sont gourmands à la maison!
 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.lovebakesgoodcakes.com/2014/08/garlic-herb-cheese-bombs.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gratin de crozets aux poireaux et munster

Récemment, j’ai passé une commande sur un site de produits régionaux, et parmi eux, j’ai trouvé de bons crozets traditionnels. J’adore ces pâtes savoyardes, mais j’en trouve rarement donc j’étais super emballée à l’idée d’en commander. Les crozets sont d’aspect assez étrange, ils ressemblent un peu à mes yeux à des déchets de pâtes, vous ne trouvez pas? Ils sont traditionnellement réalisés à base de sarrasin, mais on en trouve aussi à base de blé dur ( ils sont alors parfois appelés crozets blancs). C’est ces derniers que j’ai reçu dans ma commande, mais les crozets de sarrasin se cuisinent exactement de la même façon.
 
 
 
Ma première idée a été d’en faire une croziflette, mais au vu des (nombreux) restes à finir dans mon frigo, j’ai préféré imaginer une variante avec ce que j’avais à disposition. J’avais des poireaux qui me faisaient de l’œil et un munster ramené d’Alsace par mon frère qui développait son doux parfum depuis un moment. Je me suis dit qu’ils feraient des alliés parfaits pour un gratin bien rustique. J’y ai ajouté de la bière, parce que j’avais une bouteille ouverte et que je trouve que ça parfume agréablement les sauces de type béchamel.
 
 
Le résultat est comme je l’imaginais, super bon, avec un parfait équilibre de la crème. Le mélange est bien onctueux et pas sec du tout! Mais il faut avouer que ça va parfumer votre maison pendant quelques heures! Il n’y a rien de pire que le munster à ce niveau, à part peut-être mon cher maroilles du nord! La Chimay est impossible à deviner une fois la recette terminée, mais elle donne une petite note sucrée très agréable. Elle peut être remplacée par du vin blanc ou du bouillon de légumes pour une version sans alcool.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Baguette à l’ancienne maison

Aimez-vous la baguette? Faites-vous partie de ces gens qui vont à la boulangerie tous les jours ou de ceux qui n’ont jamais de pain dans les placards? Moi c’est un peu tout ou rien… En confinement, il ne se passait pas une journée sans que j’aille acheter mon pain, car j’avais plus de temps pour petit-déjeuner, et ma fille adore savourer un bon bout de baguette fraiche!
 
 
 
Par contre pendant l’année je ne pense pas trop à en acheter, et si j’en achète au cas où, ou il finir vte par durcir car j’ai finalement fait autre chose et n’ai pas eu l’occasion de le manger…
 
Du coup je n’en achète pas souvent, et il m’arrive parfois de me retrouver à 18h avec une envie de pain et la flemme de ressortir en acheter.
 
 
Dans ce cas, je dégaine la machine à pain! En véritable sauveuse, elle me garantit du pain frais à peine 3 heures plus tard, tout chaud, un régal!
 
J’ai acheté un modèle de machine à pain qui cuit des mini baguettes, mais je préfère souvent en faire des plus grosses (format demi baguettes). Dans ce cas je les cuis au four après un pétrissage en machine. Mais tout peut être fait à la main.
 
 
Si besoin d’idées pour profiter de ce bon pain frais, jetez un œil à ma tartinade roquefort cranberries, tartinade au pois cassés ou côté sucré, ma pâte à tartiner chocolat noisettes!
 
Ci-dessous vous découvrirez les modalités pour réaliser cette recette, ainsi qu’un mélange de farine que vous pouvez réaliser pour obtenir ce pain légèrement brun et rustique. Mais vous pouvez remplacer les 100 g de farine “céréale noire” par un mélange tout fat du commerce, du type “pain de campagne” ou “céréales”.
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Beurre de cacahuètes

J’ai l’impression que le beurre de cacahuètes est un produit qui divise. Je veux dire par là que soit on l’aime, soit on le déteste, non? Aux Etats-Unis, il est très fréquemment consommé, ne serait-ce que dans la fameuse tartine “Peanut butter and Jelly“, autrement dit une tartine de beurre de cacahuètes et de confiture. Il y a aussi les célèbres Reese Peanut butter cup, des petits chocolats fourrés au beurre de cacahuètes, un poil écœurants mais délicieux! 
En France, sa consommation est beaucoup plus rare. Beaucoup de gens trouvent le beurre de cacahuètes trop gras, trop sucré… C’est pourtant assez proche en ce sens d’une certaine pâte à tartiner que l’on consomme souvent chez nous!
 
 
 
 
Personnellement, sans en être fan je n’ai rien contre, ce qui est étrange car je déteste les cacahuètes salées entières, notamment servies à l’apéro. Il ne faut pas toujours chercher à comprendre, les goûts et les couleurs, ça ne s’explique pas!
 
 
Si vous aimez le beurre de cacahuètes, à consommer tel quel ou pour une recette, fait maison il est bien meilleur, moins sucré et vous permettra d’obtenir exactement la quantité qu’il vous faut.
 
 
Dans l’absolu, il suffit de mixer des cacahuètes pour obtenir de la pâte de cacahuètes. Ici, on ajoute un tout petit peu d’huile pour faciliter le début du mixage, et de la vanille et du miel pour l’aromatiser légèrement. Un autre type de sucre conviendra très bien, le sucre liquide étant plus facile à mélanger, tout simplement. Vous pouvez par exemple essayer le sirop d’agave ou le sirop de riz si vous n’aimez pas le miel.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : le navet

Photo Jay & Melissa Malouin @Flickr

Le navet est un légume rustique parfait en potées et ragoûts, dans les purées ou même rôti au four. Si vous vous demandez comment bien les choisir, les préparer ou même qu’en faire, c’est par ici!


Source Jay & Melissa Malouin @Flickr

Comment choisir les navets?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des navets pas trop gros,  c’est le signe qu’ils sont jeunes et ils seront donc plus fermes et croquants. Ils doivent être bien denses et lourds dans la main. Enfin, la peau ne doit pas être plissée ou flétrie, et ils ne doivent pas être mous au toucher, signe qu’ils ont déjà trop vieilli.


Photo Tim Sackton @Flickr

Quand les navets sont-ils de saison?

Il existe différentes variétés de navets qui se récoltent à différentes saisons, ce qui en fait un légume disponible toute l’année. Cependant, nos modes de consommation en font plutôt un légume consommé l’hiver.

Comment conserver vos navets?

Les feuilles des navets s’abîment très vite, donc cuisinez-les immédiatement ou coupez-les et jetez-les avant de conserver vos navets . Si vos navets sont vendus emballés dans du plastique, vous pouvez le laisser, sinon mettez vos navets dans un sac compostable comme ceux que l’on trouve au rayon fruits et légumes des supermarchés. Une fois dans le sac, placez-les dans le bac du bas de votre réfrigérateur. Ils se garderont plusieurs jours mais ils restent meilleurs et plus croquants consommés rapidement.


Photo bnilsen @FLickr

Comment préparer les navets?

Rien de plus simple! Pour les consommer tel quels, coupez les fanes pour ne garder qu’un ou deux centimètres, enlevez les radicelles, et nettoyez-les sous l’eau. 

Mes recettes favorites au navets


Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique


Navets au saké

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Moscow mule

Voilà longtemps que je ne vous avais pas proposé un petit cocktail… Je plaisante! J’adore préparer des cocktails et cette année, avec les confinements, j’ai passé du temps chez moi au lieu de sortir dans les bars et restaurants. J’en ai donc profité pour tester plein de boissons délicieuses à la maison. Parmi elles, il y a le fameux Moscow mule que l’on voit dans tous les bars à cocktail. J’étais fan des jolis verres en cuivre qui servent à la présentation, et pas question pour moi de réaliser ce cocktail sans les verres correspondants. Récemment, j’ai enfin pu me les acheter! Pour ceux qui auraient envie de craquer, j’ai trouvé les miens chez Nature et découvertes, mais je pense qu’on peut les trouver dans des enseignes de décoration ou de cuisine également.
 
 
 
Le Moscow mule se prépare avec de la ginger beer, qui n’est pas une bière mais un soda aromatisé au gingembre. J’achète le mien au comptoir irlandais. Il y a une boutique à Lille, mais on peut aussi commander en ligne. Sinon, une vodka infusée au gingembre et de la limonade donneront un rendu similaire. C’est d’ailleurs le principe proposé dans le coffret de Nature et découvertes, qui inclut des verres et un mélange déshydraté à faire infuser dans de la vodka. On obtient un mélange hyper parfumé, c’est très bon! Cela permet de compenser la saveur du soda au gingembre quand on n’en a pas.
 
 
Quand j’étais dans le magasin, j’ai eu du mal à comprendre la différence entre le ginger beer et le ginger ale, du coup j’ai acheté les deux et testé. Après dégustation et enquête sur internet, voici l’explication. La ginger beer est une boisson fermentée au gingembre, qui ne contient pas d’alcool (même si elle en contenait dans le temps). Le ginger ale est un soda aromatisé au gingembre, sans fermentation cette fois. Au goût, il est plus doux que la ginger beer.  C’est cette dernière qu’on utilise normalement dans le Moscow mule, mais si vous trouvez le gingembre trop fort, la ginger ale peut être un option pour vous.
 
Pour ce cocktail, et en général dans tous les cocktails, je vous recommande d’utiliser citron vert frais, sa saveur est incomparable. Cependant, j’avoue que je prends parfois du Pulco ou du citron vert en petite bouteille pour dépanner.
 
 
J’ai savouré ce délicieux breuvage durant le second confinement pendant un apéro en visio. Il est très bon et frais, mais il faut aimer le gingembre qui se sent pas mal! Vous pouvez remplacer la ginger beer par une simple limonade si vous n’aimez pas sa saveur, mais cela ne sera plus un vrai Moscow mule!
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crème de haricots blancs

Vous connaissez mon amour pour les tartinades, et si elles sont les stars de l’été, je ne les abandonne pas totalement au retour des mauvais jours.
 
  
  
Bien sûr, le tzatzíki ou le caviar d’aubergines nécessitent des légumes d’été, et je respecte les saisons pour en consommer. Par contre, il existe plein de tartinades aux légumes secs qui se prêtent parfaitement aux périodes hivernales. Le houmous, à base de pois chiches, est le plus connu, mais il existe aussi des tartinades aux haricots rouges, ou aux haricots blancs, comme celle que je vous propose aujourd’hui . J’avais découvert cette idée lors d’un voyage en Roumanie, l’utilisation de ce légume sec sous forme de tartinade est très fréquente là-bas ! 
 
 
Cette version n’est pas la traditionnelle tartinade roumaine, que je vous proposerai une autre fois. C’est une petite invention simple à partir de produits du placard. Elle a parfaitement rempli son job : nous régaler ! 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Pizza rolls

Qui n’aime pas la pizza? Je crois que personne ne lève le doigt en ce moment… Moi en tout cas, je l’adore à tel point que j’aime en servir à toutes les occasions, et notamment à l’apéro. On peut simplement cuire une pizza et la couper en petits carrés, c’est top! Mais aujourd’hui c’est une autre présentation que je vous propose sous forme de petits escargots, rouleaux ou rolls apéro. C’est tout simple! On étale une pâte, on garnit, on roule, on coupe en tronçons…
Le résultat est délicieux et pratique à manger avec les doigts, sans compter qu’il est très joli!
 
 
 
Ma version d’aujourd’hui contient des tomates confites, de l’oignon  (beaucoup d’oignon), de la mozzarella et de la pancetta. Une autre charcuterie de votre choix pourra aussi faire l’affaire ou un autre fromage, des dés de légumes grillés… C’est vraiment une recette de fond de frigo par excellence!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Recettes et voyages culinaires d'une gourmande aventurière

Suivez-moi!