Miel de pissenlit

Dès le mois d’avril on voit les pissenlits jaunir nos pelouses, surtout si comme moi vous avez une conception particulière de l’entretien de votre jardin!

via GIPHY

En début de saison, les jeunes plants font de délicieuses salades, mais saviez-vous que l’on pouvait faire de la gelée avec les fleurs? Elle a la saveur du miel, elle vient du sud, où on la trouve sous le nom de cramaillotte! Ce nom fait référence à celui qu’on donne au pissenlit en Franche-Comté, le cramaillot !
Le miel de pissenlit a l’apparence d’une gelée avec une couleur dorée qui rappelle celle du miel. Elle a d’ailleurs un goût assez proche du miel, mais avec une saveur subtile et douce très agréable.
Cette gelée se consomme comme le miel, sur des tartines, dans les yaourts et fromages blancs, mais aussi en version sucrée-salée, avec du fromage de chèvre, dans les vinaigrettes,… Bref, elle est vraiment multifonction et très économique!
Je ne saurai vous dire quelle est la recette traditionnelle, mais je peux vous donner cette recette délicieuse… Je l’ai trouvée sur le blog Les petits plats de Béa, et je l’ai un peu adaptée en fonction de ce que j’avais sous la main, en utilisant du jus de citron et de la fleur d’oranger notamment. Le résultat est divin!
J’ai profité d’un  jour où il faisait beau et chaud, je vous vois venir mais oui, cela existe dans le nord! Les pissenlits foisonnaient dans mon jardin, alors j’ai enfilé mes bottes roses et je suis partie à la cueillette de jolies fleurs bien épanouies. Tout le monde connaît le pissenlit, je ne vous le présente pas, mais faites attention à bien choisir le lieu de votre récolte. Choisissez une prairie loin des champs cultivés pour éviter les pesticides. Si vous en avez dans votre jardin, c’est encore plus simple!
Le plus long dans l’histoire est de cueillir toutes les fleurs. Il vous faut un petit saladier rempli pour atteindre 250 g et l’air de rien ça fait beaucoup de fleurs! Après la cueillette, il faut agir vite avant que les fleurs ne fanent. Débarrassez chaque fleur de ses tiges. Certains recommandent même d’enlever les parties vertes (amères) sous la fleur jaune pour ne conserver que les pétales, mais c’est un peu long et il vous faut encore plus de fleurs! Personnellement je les ai laissés pour gagner du temps. Le fait de les laisser donnerait un goût moins subtil et plus amer à la gelée, mais je l’ai quand même trouvée très bonne et très douce! Enfin, rincez les pétales rapidement sous l’eau dans une passoire fine avec un peu de vinaigre blanc.
Pour la cuisson de votre gelée, mon astuce est la même que tout le monde : versez quelques gouttes de gelée sur un récipient bien froid et regardez si elle gélifie… Sinon prolongez la cuisson d’une ou deux minutes mais pas plus!
  

Miel de pissenlit

  • 250 g de fleurs de pissenlit
  • 1 c. à s. d’eau de fleur d’oranger
  • 3 c. à s. de jus de citron
  • 1 litre d’eau
  • 550 g à 750 g de sucre spécial confiture
Enlevez toutes les tiges pour ne garder que les fleurs. Lavez les fleurs dans de l’eau un peu vinaigrée pour retirer les éventuels insectes.
Dans une casserole, mettez les fleurs de pissenlit, le jus de citron, l’eau et l’eau de fleur d’oranger.
Portez à ébullition et laissez cuire à petits bouillon à couvert pendant 45 minutes.
Laissez tiédir puis filtrez dans une passoire recouverte d’un linge.
Pressez les fleurs et les fruits dans l’étamine pour récupérer le maximum de jus.
Pesez le jus obtenu et ajoutez le même poids de sucre spécial confiture.
Portez à ébullition et laissez cuire 5 minutes en écumant régulièrement.
Vérifiez la cuisson sur une soucoupe bien froide, la gelée doit se figer, si c’est encore trop liquide poursuivez la cuisson 1 à 2 minutes.
Versez la gelée dans des pots ébouillantés. Fermez les couvercles et laisser refroidir les pots poser à l’envers.
Source d’inspiration :

Cromesquis au fromage frais

Le nom « cromesqui » sonne assez haute gastronomie vous ne trouvez pas? D’ailleurs je crois qu’il n’y a pas eu une saison de Top Chef qui n’ait eu sa recette de cromesqui. On dirait que chaque candidat s’oblige à en placer dans ses plats!
Mais au risque de vous décevoir, le cromesqui n’est rien d’autre qu’une croquette panée et garnie, en somme, une boulette au nom qui se la joue!
Le cromesqui peut être à base de viande mais celui du jour est au fromage. Quand j’ai vu cette recette sur le blog La cuisine de Gut, un de mes blogs favoris, je n’ai pas pu résister à la tentation!  Et grand bien m’en a pris! Ces boulettes sont franchement faciles à faire (et pourtant je ne fais pas Top Chef), et ont une texture, un goût et une panure parfaites! Les boulettes sont parfaitement enrobées, croquantes autour et fondantes dedans. Bref, je me suis régalée!
Chez moi, c’est mon homme qui manie la friteuse, et on s’est donc associés pour réaliser cette recette. En fait, je n’ai pas fait grand chose, à part assaisonner le fromage, et ensuite mon homme a roulé les boulettes sous ses aisselles et les a frites à la chaîne!
Comme l’indiquait Gut dans son article, les cromesquis dorent très vite, donc faites-les frire deux par deux pour avoir le temps de les retourner et de les retirer de l’huile avant qu’elles ne brûlent!
  
P.S. : Quitte à faire chauffer la friteuse, profitez-en pour vous faire aussi des boulettes de camembert pané, trop bonnes!

Cromesquis au fromage frais

Pour 8 cromesquis
  • 200 g de Philadelphia
  • 2 œufs
  • 100 g de chapelure panko
  • 1 pincée de curcuma
  • 1 pincée d’ail en poudre
  • 1 grosse pincée d’herbes de Provence
  • 1 bain d’huile de friture neutre
  • Sel, poivre

Écrasez le fromage à l’aide d’une fourchette.

Saupoudrez d’herbes de Provence, de curcuma et d’ail et ajustez selon votre goût.
Battez les œufs avec une fourchette dans un plat creux, salez et poivrez.

Mettez la chapelure dans un autre plat creux.

Réalisez de belles boulettes de fromage en les roulant dans vos mains sans appuyer. Trempez les boulettes une à une dans l’oeuf battu puis dans la chapelure.

Recommencez l’opération une 2 ème fois pour que les boulettes soient mieux panées.

Faites chauffer l’huile jusqu’à léger frémissement.

Déposez les cromesquis  dans l’huile chaude avec précaution et faites-les dorer en les retournant régulièrement.

Déposez les cromesquis sur un papier absorbant et dégustez-les bien chauds.

 
 Source d’inspiration :

Lasagnes végétariennes ail et fines herbes

Il m’arrive souvent de manger des repas sans viande. Ce sont des repas économiques mais aussi sains car ils font la part belle aux légumes. Chez nous, on adore les légumes, donc cela ne nous pose aucun souci! Mais je ne suis pas un sainte ni un lapin, et je ne me satisfais pas que de légumes, souvent j’aime y associer du fromage pour le côté gourmand!
Les plats de pâtes et la gastronomie italienne se prêtant très bien à une cuisine sans viande, j’ai imaginé une recette de lasagnes végétariennes aux courgettes, brocolis et fromage frais. Le mélange de fromage frais et de fromage blanc remplace alors la bolognaise et j’ y ai associé 3 fromages différents pour obtenir des lasagnes vraiment savoureuses. Ce fut un délice!
Avant de les ajouter dans mes lasagnes, j’ai fait revenir mes légumes dans de l’huile d’olive avec un peu d’ail, du sel, du poivre, et j’ai déglacé au vin blanc, je trouve que ça donne du goût et du fondant aux légumes !
J’utilise des plaques de lasagnes sèches sans précuisson pour gagner du temps. J’ai entendu dire qu’on trouve maintenant des plaques de lasagnes fraîches au rayon pâtes fraîches des supermarchés. Elles permettraient de se rapprocher des pâtes fraîches maison au niveau du goût… Perso je n’ai pas essayé, mais je tenterai sûrement la prochaine fois! Et vous, vous avez déjà testé ? Si non, ça peut être l’occasion de vous régaler avec ces lasagnes!
  
P.S. : Si vous aimez les lasagnes, cette version de lasagnes blanches aux échalotes est sans doute ma meilleure réussite en la matière!

Lasagnes végétariennes ail et fines herbes

Pour 2 petits plats individuels
  • 1 courgette
  • 1/2 brocoli
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 4 feuilles à lasagne
  • 175 g de fromage blanc
  • 175 g de fromage frais ail et fines herbes
  • 10 cl de lait
  • 4 c. à s. de gruyère râpé
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 5 cl de vin blanc
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel poivre
Épluchez et coupez en tout petits morceaux la courgette, puis le brocoli, l’oignon et l’ail.
Faites tout revenir 10 minutes à la poêle avec l’huile d’olive. Déglacez avec le vin blanc, prolongez jusqu’à de que tout le vin soit évaporé, salez, poivrez, et réservez.
Mélangez le fromage blanc et le fromage frais, salez et poivrez.
Dans 2 plats individuels, déposez une feuille de lasagne pour tapisser le fond du plat, couvrez avec le mélange de légumes puis le fromage blanc, le reste des feuilles de lasagne. Versez le lait, couvrez avec les deux fromages.
Préchauffez le four à 180°C et enfournez pour 20 minutes.

Spécialité de Jordanie : ful madammas

On pense souvent au houmous comme spécialité du Moyen-Orient, mais le ful madammas, moins connu chez nous, est un plat phare de leur cuisine. On pourrait presque dire que la fève est LA légumineuse du Moyen-Orient! D’ailleurs je dois dire que je trouve la popularité du houmous un peu surfaite! Certes il est bon, je ne vais pas dire le contraire, mais à côté du ful madammas, il fait pâle figure! Crémeux et un peu épicé, c’est un plat que j’adore!
Le ful madamas, aussi appelé « Ful » tout court, est un plat de fèves cuites et écrasées, servies avec de l’huile d’olive, du jus de citron, du cumin, de l’ail, l’oignon…  Les fèves sont l’ingrédient-clé, et associées à cette riche variété d’épices et à l’huile d’olive, cela donne un mélange délicieux qui rappelle le houmous en mieux mais que l’on sert garni, notamment de tranches d’œuf dur pour en faire un encas copieux. Pour un repas complet, vous pouvez faire griller du pain pita et ajouter une petite salade de concombres en accompagnement.
Ce plat très simple remonte à des milliers d’années et on en trouve des références dans l’histoire de nombreux pays du Moyen-Orient. On le consomme en Jordanie, mais aussi dans de nombreuses cultures arabes, moyen-orientales et africaines, notamment en Égypte, au Liban, en Syrie…
Au Moyen-Orient, il est le plus souvent consommé pour le petit déjeuner, mais il peut aussi constituer un accompagnement aux autres repas, et même être servi comme collation. Là-bas, on dit qu’il s’agit du petit-déjeuner du riche, du déjeuner du commerçant et du souper du pauvre!
  

Ful madammas

 Pour 2 personnes
  • 450 g de fèves surgelées ou en conserve
  • 1/2 oignon émincé
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à c. de cumin
  • 6 c. à s. de jus de citron
  • 12 cl d’eau
  • 1 c. à s d’huile d’olive
  • Sel, poivre
Toppings :
  • 2 œufs durs
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 tomates bien mûres
  • 2 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 pincée de piment rouge
  • 1 pincée de paprika
  • 1 c. à s. de tahin
Si vous utilisez des fèves en conserve, versez-les dans une passoire pour les égoutter puis rincez-les haricots dans l’eau froide et réservez.
 Si vous utilisez des fèves surgelées, décongelez-les avant de démarrer la recette et réservez.
Dans une grande poêle, faites chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive à feu moyen. Faites revenir l’oignon coupé en dés jusqu’à ce qu’il devienne translucide et doré. Ajoutez l’ail et le cumin, faites sauter pendant 1 minute jusqu’à ce que l’ensemble soit bien parfumé. Ajoutez les fèves à la casserole, puis ajouter environ 12 cl d’eau dans la poêle. Amenez le mélange à ébullition. Réduisez le feu à moyen-doux, assaisonnez de sel et poivre au goût. Couvrez la poêle.
Laissez mijoter pendant environ 10 minutes à feu moyen jusqu’à ce que les fèves soient tendres. Retirez le couvercle de la casserole et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le liquide ait réduit d’environ 75 %. Retirez du feu.
Versez le mélange de fèves dans un bol, ajoutez le jus de citron. Écrasez le mélange pour obtenir une consistance semi-lisse, un peu plus épaisse que le houmous.
Servez dans un bol. Creusez un puits peu profond au centre.  Arrosez légèrement d’huile d’olive à l’intérieur de ce puits. Déposez dessus les tomates en dés, l’œuf dur tranché, la coriandre fraîche hachée, les épices et une cuiller à soupe de tahin. Servez chaud.
Source d’inspiration :
http://toriavey.com/toris-kitchen/2014/05/ful-mudammas-recipe/

Muffins au citron et graines de chia

Je vous ai déjà proposé une tentative de recette avec des graines de chia ici… J’avoue que ces petites graines pour hippies me plaisent beaucoup par leurs propriétés très amusantes (elles gonflent et gélifient la préparation dans laquelle elles baignent) mais au delà de ça je n’avais pas encore eu de vrai coup de cœur pour une recette qui en contenait…  Il fallait donc que je persévère et que j’utilise ces graines différemment!
Les voici donc dans des petits muffins très déculpabilisant puisqu’ils contiennent du sirop d’agave, de l’huile végétale  des graines de chia et de pavot, de la farine semi complète… On pourrait presque vous les prescrire sur ordonnance , oui oui!!
Ici les graines de chia passent donc à la cuisson, et aident à donner la texture aux muffins! Résultat : la texture est très agréable, bien moelleuse, pas sèche du tout!
Ces petits muffins sont une totale réussite , et comme en plus ils sont sains, vous avez une bonne excuse pour en manger deux fois plus!
 

Muffins au citron et graines de chia

Pour 12 muffins
  • 90 g d’huile de tournesol
  • 2 yaourts natures
  • 2 c. à c. de zestes de citron
  • 5 cl de jus de citron
  • 200 g de sirop d’agave
  • 310 g de farine semi-complète
  • 2 c. à c. de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 3 c. à s. de graines de chia
  • 3 c. à s. de graines de pavot
Préchauffez le four à 180°C.
Dans un récipient, mettez la farine, le sel, le sucre, les zestes de citron, la levure, les graines de chia et le pavot. Mélangez le tout.
Ajoutez ensuite le reste des ingrédients et mélangez avec une cuiller.
Ne fouettez pas, mélangez juste ce qu’il faut pour obtenir une belle pâte, la pâte ne doit pas être totalement lisse.
Remplissez ensuite des caissettes à muffins que vous aurez placé dans des moules à muffins jusqu’à 1 cm du bord.
Enfournez pour 20 minutes environ, suivant votre four jusqu’à ce que les muffins soient dorés ….

Sweet potatoast au chèvre

Je voue à la patate douce un véritable culte et je ne me lasse pas de découvrir de nouvelles manières de la cuisiner.

Il y a quelques temps, j’ai été interpellée quand j’ai vu passer des articles sur le sweet potato toast, qui n’est autre qu’une façon de remplacer le pain par une tranche fine de patate douce.

Le plus drôle est que certains se contentent comme pour le pain, de se couper une tranche et de la glisser dans le grille-pain, qui se charge de faire la cuisson ! J’aime les expériences insolites mais je tiens à mon grille-pain, donc je réfléchis toujours à la pertinence de cette idée.

En attendant, je me suis dit que rien ne m’empêchait d’imaginer une version au four, où tous ingrédients seraient chauds… C’est l’occasion de mettre du fromage fondu par dessus, et de réunir tout ce que j’aime dans un repas relativement sain, en tout cas un peu plus que la version au pain!

Il faut résolument aimer le sucré salé pour apprécier cette recette, si c’est votre cas, lancez-vous, vous serez conquis tout comme je l’ai été!

P.S. : Avec le retour du beau temps, vous apprécierez aussi de manger des patates douces en salade!

Sweet potatoast au chèvre

  • 1 patate douce assez grande et de forme régulière
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 75 g de chèvre
  • 25 g de cranberries

Sauce miel moutarde

  • 1 c. à s. de moutarde
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 1 c à c. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 1 filet de vinaigre balsamique
  • 1 poignée de roquette

Préchauffez le four à 220°C. Mélangez dans un bol les ingrédients de la sauce miel moutarde crème. Réservez.

Coupez la patate douce au centre pour y prélever deux grandes tranches d’1/2 cm d’épaisseur, au pinceau couvrez-les d’huile recto verso.
Déposez ces tranches sur une plaque couverte de papier cuisson, et enfournez au four à 220°C, laissez cuire 7 minutes recto puis retournez les tranches et prolongez de 7 minutes pour le verso.

Sortez vos morceaux de patate douce du four sans les casser.

Étalez dessus le mélange crème miel moutarde,  puis le fromage, les cranberries, le persil, et enfournez à nouveau pour 7 à 10 minutes.

Sortez vos toasts du four, ajoutez une poignée de roquette et une cuiller à soupe de vinaigre balsamique par dessus.

Dip façon enchilada

Ces derniers temps, je suis devenue une véritable aficionada des dips apéro. Simples à réaliser avec tout ce qui nous passe sous la main des produits du placard, il suffit d’en faire 2 ou 3 différents et d’acheter une bonne baguette pour qu’un apéritif se transforme en moment convivial et gourmand !

dip-facon-echilada-poulet

Cette recette qui permet d’utiliser un reste de poulet cuit m’a laissée dubitative au premier abord. J’avais peur que les ingrédients ne se mélangent pas bien… Mais ce dip qui se consomme tiède est au contraire parfaitement fondant! Un conseil, piochez dedans avec des chips tortillas, le mariage sera parfait !

Vous trouverez la sauce pour enchiladas  dans tous les supermarchés, dans le même rayon que les chips tortillas et les guacamole en bocaux. Il s’agit des bocaux de sauce rouge, souvent appelés sauce salsa ou sauce fajitas avec des morceaux de légumes dedans. Certaines marques proposent le choix entre une sauce normale et une plus piquante, à vous de voir ce que vous préférez!

dip-facon-echilada-poulet-2

P.S. : Pour un apéritif coloré, proposez en accompagnement un gaspacho à l’avocat et au concombre!

Dip façon enchilada

  • 200 g de poulet rôti précuit
  • 120 g de sauce salsa (pour fajitas par exemple)
  • 40 g de mozzarella râpée
  • 30 g de cream cheese
  • 1/2 échalote émincée
  • Un paquet de chips tortillas

Effilochez le poulet, enlevez la peau et les os, et mixez-le grossièrement avec la sauce enchilada.
Mélangez le cream cheese avec le poulet en remuant bien. Salez, poivrez.
Ajoutez le fromage râpé; remuez bien.  Passez au micro ondes deux minutes.
Au moment de servir, saupoudrez l’échalote par dessus et servez avec des chips tortilla.

dip-facon-echilada-poulet-3

Source d’inspiration :

http://theblondcook.com/2015/03/slow-cooker-chicken-enchilada-dip/

Pâtes gratinées au champignons et petit pois

Aujourd’hui, je vous propose une recette simple et gourmande à base de champignons ! Je voue aux champignons un véritable culte, je crois que je pourrais manger de la poêlée de champignons à chaque repas, petit déjeuner et goûter inclus tellement j’adore ça! Que ce soit sur les pâtes, le riz ou dans les burgers, je trouve qu’ils apportent toujours quelque chose à un plat!

gratin-petits-pois-pates-parmesan

Si vous aussi vous êtes amateurs de champignons, avez vous repéré les kits qui fleurissent partout pour pouvoir en faire pousser soi-même ?

Mon homme m’en a offert un pour mon anniversaire avec des pleurotes roses, et le résultat été bluffant, pourtant je n’ai pas la main verte! Il ne va pas falloir trop tarder avant que je m’en reprenne un avec une autre variété de champignon!

gratin-petits-pois-pates-parmesan-3
P.S. : Si vous aussi le printemps vous donne envie de petits pois, ce crumble chèvre petits pois et haricots plats va vous plaire !

Pâtes gratinées au champignons et petit pois

  • 250 g de pâtes fraîches farcies
  • 100 g de champignons en tranches
  • 80 g de petits pois
  • 15 cl de crème liquide
  • 1/2 c. à c. d’ail semoule
  • 1/2 c. à c. de romarin
  • 1 oignon
  • 2 c. à s. parmesan
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Faites revenir l’oignon et les champignon émincés jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer.  Ajoutez les petits pois et prolongez de 2 à 3 minutes. Ajoutez alors la crème et l’ail semoule, mélangez, arrêtez le feu, salez et poivrez.

Préchauffez le four à 180°C.
Déposez les pâtes dans un plat à gratin. Versez le mélange aux champignons sur les pâtes.
Saupoudrez par dessus le parmesan, la chapelure, et le romarin.
Enfournez 10 minutes jusqu’à ce que l’ensemble ait bien gratiné.

gratin-petits-pois-pates-parmesan-2

Spécialité du Maroc : tajine kefta oeuf

Un tajine est un plat d’argile marocaine avec un couvercle conique, généralement utilisé pour cuire des ragoûts braisés lentement.


Cependant, il n’y a rien dans ce plat qui nécessite réellement de mijoter très longuement, il est donc tout à fait possible de cuisiner ce plat dans une poêle ou un plat à four si vous n’avez pas de tajine!

Vous pouvez facilement adapter cette recette de base avec de nombreux légumes pour obtenir une grande variété de ragoûts faciles à faire et savoureux.
Ce plat n’est pas un tajine ultra classique, c’est plutôt une version simplifiée pour le quotidien, l’utilisation de pois chiches en boîte fait notamment gagner beaucoup de temps mais si vous voulez utiliser des pois chiches secs, cela ne sera que meilleur… Je n’utilise que des ingrédients tout à fait basiques, à part peut-être le raz el hanout, produit phare de la cuisine nord africaine, composé d’au moins 20 épices différentes.

On en trouve facilement dans toutes les épiceries orientales, mais aussi au supermarché, donc ne vous privez pas de la saveur de ce mélange d’épices qui pourra vous resservir dans de nombreuses recettes d’autres tajines ou couscous!
Pour un dîner rapide, servez ce tajine seul ou avec de la semoule et un peu de yaourt grec.

P.S. : Si vous aimez les saveurs du Maroc, ce guacamole d’inspiration marocaine devrait vous plaire!

Tajine kefta œuf

Pour la viande hachée

  • 500 g de viande hachée (bœuf, agneau)
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de paprika
  • ½ oignon haché
  • 1 c. à s. de persil
  • Sel, poivre

Pour la sauce tomate

  • 1 boite de pulpe de tomate
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1/4 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de menthe séchée
  • 1 c. à c. de raz el hanout
  • 1 pincée de piment de Cayenne

Pour les légumes

  • ½ oignon haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 2 courgettes en dés
  • 2 petites aubergines en dés
  • 1 boite  moyenne de pois chiches
  • 1 c. à s. de persil ciselé
  • 4 œufs
  • Sel, poivre

Commencez par préparer la farce en mélangeant la viande hachée, l’oignon, les épices et le persil. Mélangez le tout, formez des boulettes et réservez.

Mélangez la pulpe de tomate avec les épices, et réservez.Dans un tajine, chauffez l’huile d’olive,  ajoutez l’oignon, l’ail, et les courgettes et l’aubergine et faites revenir 5 minutes. Ajoutez les les boulettes de viande hachée, laissez dorer une dizaine de minutes et retirez-les à l’aide d’une écumoire. Ne les faites pas revenir trop longtemps pour ne pas qu’elles durcissent. Dans la même huile,  ajoutez la pulpe de tomates épicée et laissez mijoter cette sauce 15 minutes. Ajoutez les boulettes de viande hachée, les pois chiches, couvrez et laissez cuire à petit feu à couvert une quinzaine de minutes. Quand la viande est cuite, cassez les œufs sur le tajine, salez, couvrez encore une fois le tajine et laissez cuire les œufs.  Il faut que le jaune reste coulant.Parsemez de persil ciselé et servez aussitôt avec du bon pain maison.

Gâteau au chocolat au coca-cola

Je ne suis pas une grande buveuse de sodas en général. Je trouve ça agréable à boire mais ils donnent soif et apportent beaucoup de calories… Les calories ne me gênent pas franchement en soi, mais je préfère me concentrer sur les calories solides, c’est à dire me faire un bon gros gâteau au chocolat, que d’ingérer la même quantité de sucre dans une canette!
Du coup, j’en achète uniquement quand on reçoit des gens qui aiment ça, et ensuite la bouteille reste au frigo à perdre désespérément ses bulles et en me regardant d’un air triste à chaque fois que j’ouvre la porte…
Je me suis dit que si on trouvait des recettes avec du vin, il devait bien en exister avec du coca… J’ai enquêté et trouvé pas mal d’idées dont je vous reparlerai plus tard, mais il est temps de dévoiler la première et la plus surprenante peut-être : ce gros gâteau au chocolat!
Je dois dire que ce gâteau est une super surprise : il est délicieux, riche, un peu « pâteux » comme les fondants… Cela vient de l’ajout de schamallows dans la recette je pense! Hé oui, des schamallows et du coca dans un même gâteau, de quoi en faire évanouir plus d’un tant il y a de sucre… Mais rassurez vous, on n’ajoute pas « trop » de sucre en poudre à tout cela ^^
Si vous voulez bluffer vos invités en leur faisant deviner l’ingrédient secret de ce gâteau (impossible à reconnaître je pense) ce gâteau est fait pour vous!
  
P.S. : Si vous aimez le chocolat et les ingrédients bizarres, ce brownie aux haricots rouges est un de mes plus gros succès ^^

Gâteau au chocolat au Coca-cola

  • 25 cl de Coca-Cola
  • 225 g de beurre ou de margarine ramolli
  • 30 g de cacao
  • 130 g de sucre
  • 125 g de farine tout usage
  • 80 g de mini schamallows
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs légèrement battus
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille
  • 3 c. à  .bombées de crème épaisse
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
Pour le glaçage :
  • 3 c. à s. de crème fraîche
  • 70 g de chocolat noir
Préchauffez votre four à 180°C.
Dans une grande casserole, amenez le beurre, le coca-cola et la poudre de cacao à ébullition en fouettant jusqu’à ce qu’ils soient mélangés.
Dans un autre bol, mélangez la farine, le sucre, les mini schamallows et le sel.
Ajoutez rapidement le mélange de farine dans la casserole et mélangez jusqu’à ce que les mélanges et les guimauves soient presque fondues et dissoutes. Retirez du feu.
Dans un bol, battez les œufs, la crème, le bicarbonate de soude et la vanille. Ajoutez au mélange coca -marshmallows et continuez à mélanger.
Tapissez un plat à gâteau avec du papier cuisson et versez la pâte .
Mettez à cuire au four à 180°C pendant environ 20 minutes. Retirez du four avant que le centre soit complètement figé. Un cure-dent planté au centre ne doit pas ressortir propre mais avec un peu gâteau dessus.
Laissez refroidir complètement avant de servir.
Source d’inspiration :

Recettes méchamment gourmandes en provenance directe de partout et nulle part

Menu Title
Visit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On TwitterVisit Us On Google PlusVisit Us On LinkedinCheck Our Feed