Archives par mot-clé : Auvergne

Comment préparer une belle planche de fromages apéro?

Photo András Barta @Flickr
 
Vous connaissez sans doute ma passion pour le fromage, et j’avais envie de vous faire un petit article pour en parler plus en détail. Plus précisément, je voulais vous parler des plateaux de fromage apéritifs. Oui car chez moi, on sert assez rarement le fromage entre le plat et le dessert, par contre à l’apéro, il est souvent à l’honneur!
 
J’adore faire des planches de fromage quand je reçois. J’adore aussi en commander dans les bars pour grignoter, ce qui fait que petit à petit j’ai enrichi mes idées  pour composer des planches vraiment sympa. C’est rapide, facile et cela plaît toujours aux les invités. J’aime que ma planche de fromage soit limite géante, avec un beau choix de fromages de qualité et beaucoup de petits « à côté » pour aller avec. Il y en a pour tous les goûts et c’est un très bon moyen de faire plaisir à tout le monde.
 
 

Les fromages AOP

 
Tout d’abord au niveau de la qualité, j’aime acheter de vrais bons produits, cela signifie que j’essaye de privilégier des produits labellisés que je trouve chez mon fromager. Je pense notamment aux fromages AOP, label qui est accordé par l’état, donc fiable et qui garantit que la production, la transformation et l’élaboration des fromages sont réalisées dans une zone géographique déterminée, selon un savoir-faire reconnu et un cahier des charges particulier. Cela signifie aussi que toutes les étapes de production ont lieu dans l’aire géographique de l’appellation, de la production du lait jusqu’à l’affinage des fromages.
 
En France, on compte 45 fromages, 3 beurres et 2 crèmes bénéficiant d’une AOP et il y en a près de 280 en Europe. Ci-dessous je vous parle de mes favoris pour composer un bon plateau de fromage! Choisissez un assortiment de fromages avec différentes saveurs, formes et couleurs et surtout, adaptez selon vos goûts et le nombre de personnes que vous recevez. La planche de fromage doit être visuellement attrayante et variée.
 
 Photo Simon Doggett@Flickr 

Un fromage de caractère

 
J’aime mettre un fromage qui envoie sur ma planche apéro. Dans ce registre, je ne peux évidemment pas passer à côté d’un célèbre fromage de mon coin! Le Maroilles est produit en Thiérache, d’où mon homme est originaire, et même si je ne le trempe pas dans le café comme on le voit dans un fameux film, j’aime le cuisiner autant que le servir sur un plateau, car il a beaucoup de caractère et se marie très bien avec les bières du nord. Vous pouvez le substituer par du munster, qui a tout autant de force, dans un genre un peu différent.
 

Un fromage à pâte pressée non cuite

 
Le Morbier est l’un de nos favoris, il a beaucoup de goût tout en plaisant au plus grand nombre, et il est parfait aussi bien en raclette que sur un plateau de fromage. Mais j’alterne avec le cantal et le Saint Nectaire pour varier les plaisirs.
 
 Photo FTD Flowers@Flickr 

Un bleu

 
Je suis une fan de fromages bleus, et à l’apéro mon petit chouchou est le gorgonzola crémeux, qui n’est pas français mais bénéficie d’une AOP européenne. Sinon pour rester chez nous, je pioche du côté du roquefort, du bleu des Causses, du bleu d’Auvergne, ou du bleu de Gex.

Un chèvre

 
Les chèvres aussi me plaisent beaucoup grâce à leur caractère frais et prononcé à la fois. Essayez le rocamadour, le Chavignol, le Saint-Maure de Touraine ou le Chabichou du Poitou.
 
Photo ProFlowers @Flickr

Un fromage à pâte pressée cuite

 
J’ai une passion sans limites pour le comté, mais j’aime aussi le beaufort et l’abondance.

Un fromage à pâte molle à croûte fleurie

 
Cette catégorie plait souvent beaucoup aux invités, et contient des incontournables du patrimoine français comme le Chaource, le brie, le camembert. Inévitable!
 
Si vous piochez dans cette liste, vous pouvez trouver de très bons fromages garantis AOP, et donc être sûrs de consommer des vrais bons fromages!
 
Réfrigérez-les quand vous les achèterez, puis amenez-les à la température ambiante quelques heures avant de servir.
 
Photo FTD Flowers@Flickr

La composition d’une belle planche

 
Chaque fois que je compose un plateau de fromage, j’y intègre les éléments suivants, en plus du fromage.
 
– Des fruits secs, comme des noix ou des cranberries par exemple. Les pistaches sont un must également, ainsi que les amandes fumées et les noix de cajou.
 
– Des fruits frais quand les fruits de saison s’y prêtent. Les fruits rouges, les figues et le raisin sont parfaits, ainsi que des dés de pommes ou poires. Les agrumes fonctionnent bien aussi. Je mets par exemple de petites mandarines, ou des quartiers d’orange.
 
– Une petite sélection d’olives salées est toujours sympa également.
   
– Pour donner un côté très frais à tout ça, j’ajoute des herbes fraîches. Des brins de romarin sont parfaits, mais d’autres herbes fonctionnent bien, comme la ciboulette ou le basilic, en fonction de ce que vous avez sous la main.
 
Photo Andrea Goh@Flickr
 
– Une sélection de charcuterie de qualité tels que pâté ou jambon de pays, et des cornichons, oignons au vinaigre ou pickles.
 
– Une confiture de cerise ou du miel
 
– Du beurre. Dois-je vous préciser de prendre du bon beurre de Normandie pour accompagner tout ça? Les seules entorses que je fais au beurre normand, c’est quand je peux obtenir du beurre fait par des fermiers de mon coin, car j’aime aussi consommer local. Pardon aux normands pour cette infidélité!
 
– Pour le pain et les crackers en tous genres, soyez créatifs. Proposez différentes formes, saveurs et textures pour donner du choix.
 
Photo Kevin Chin@Flickr

La présentation

 
Assurez-vous d’avoir un plateau ou une planche de bois suffisamment plat et assez grand pour contenir les fromages. Je recouvre parfois le mien avec un papier cuisson pour un nettoyage plus facile.
 
Disposez les fromages avec les côtés coupés vers l’extérieur avec plusieurs petits couteaux à fromage, et assurez-vous de tout étiqueter. Cela encourage les invités à essayer différents types et leur permet de savoir ce qu’ils mangent.
 
Voilà de quoi composer une chouette planche apéro  à base de fromages AOP! Et vous, vous aimez servir quoi à l’apéritif?
 
Photo ProFlowers @Flickr

Mon top 10 des plats au fromage

Le fromage, c’est mon dada. Voilà, c’est dit, pour ceux qui n’auraient pas eu la puce à l’oreille avec mes recettes de grilled cheese, j’adore ça. L’hiver, une de mes consolations favorites au froid sibérien est la succession de plats énormes et dégoulinants de fromage que l’on peut s’enfiler sans craindre d’éclater son string à la plage, car l’été est encore loin. Quoi, vous n’allez pas à la plage en string? Ha bah moi non plus en fait 😀
Bref, j’adore les raclettes, tartiflettes, fondues… Mais je ne me limite pas à ces trois classiques! Découvrez mon top 10 ci-dessous !

top-10-plats-fromage

La raclette

Ce grand classique dégoulinant à souhait me fait saliver rien que d’y penser! Je serais capable de jeûner deux jours avant une raclette pour pouvoir en manger plus, et j’ai tendance à prendre tous les caquelons non utilisés pour griller, deux, trois voire quatre fromages en même temps!

La tartiflette

Un autre classique savoureux associé aux souvenirs de montagne, et qu’on peut décliner facilement avec d’autres fromages qui envoient bien. Ma version au Maroilles, ou tarch’tiflette, est consultable ici!

La truffade

Une spécialité régionale d’Auvergne composée exclusivement de cantal et de patates, rien que le meilleur quoi!
Découvrez ma recette de truffade ici!

 truffade4

La fondue savoyarde

Je l’aime faite maison et avec un vin pas trop prononcé, je préfère qu’il ne prenne pas le dessus sur le fromage!

La tarte au Maroilles

Une spécialité du nord, plus douce au goût qu’à l’odeur, qu’on apprécie en entrée, en plat, ou en petits morceaux à l’apéro!
Ma recette, non officielle, simple et  avec une touche de cumin ici!

 tarte-maroilles-cumin

Le camembert au barbecue

Un camembert, de la braise, et bim, ça déglingue. What else? Ça marche aussi avec le brie, le coulommiers, et sans barbecue, direct au four.

L’aligot

Un hybride entre la purée et la fondue, spécialité d’Aubrac. Sensations fortes et calories garanties!

Le welsch

Le plat typique servi dans les pubs du nord de la France… Originaire du pays de galles où on le préparait initialement avec du chester, ce mélange de cheddar et de bière gratiné au four est une tuerie absolue. On trempe ses frites dedans, et on ne contrôle surtout pas son cholestérol dans le mois qui suit. Testez ma recette sans plus attendre!

 IMG_0879

Le mont d’or

Un fromage dont la boite est prête à passer au four… C’est bête comme chou mais il fallait y penser! Et comme en plus c’est trop bon, je vote pour!

Le Michon au comté

Sous ce nom un peu ridicule se cache une spécialité jurassienne qui ressemble à une grosse crêpe à base de comté !

Le gratin vosgien

Cette variante de la tartiflette au munster peut se préparer avec ou sans lardons. Sans, c’est déjà une bombe, dans tous les sens du terme ^^
Ma recette de gratin vosgien est disponible ici!

 gratin-vosgien-munster-2

Le fondu creusois

Du fromage simplement fondu dans un caquelon avec de la crème et un jaune d’œuf, servi avec des frites. Que du lourd quoi!

Le gratin helvète

Des tranches de pain, d’emmental et de jambon qui se succèdent dans un plat à gratin, noyés dans un mélange d’œuf et lait. Une sorte de mix entre le clafoutis et le croque monsieur en quelque sorte!

 

Vous connaissez d’autres plats violents au fromage ? Que ce soient des spécialités régionales ou des inventions familiales, je suis ouverte à tout et prête à tester alors n’hésitez pas à m’en faire part!

Spécialité d’Auvergne : la truffade

Quand mon homme a entendu parler au détour d’une conversation  de la truffade, il m’a immédiatement envoyé un message pour me demander de tester ce plat sur mon blog. J’ai d’abord été trompée par le nom de cette recette et j’ai été tentée de lui demander s’il croyait que j’avais un amant assez riche pour payer les truffes, mais après quelques vérifications, j’ai découvert que la truffade était un plat riche certes, mais pas un plat de riches.
Il m’a suffi de regarder quelques secondes les photos de fromage dégoulinant pour savoir que je serais conquise par cette recette. 
Parce que c’est ça, la truffade : du fromage dégoulinant sur des patates. Cette petite bombe calorique est à l’Auvergne ce que la tartiflette est à la Savoie : un emblème gastronomique qui tient vachement au corps.
truffade4


Comme toute recette (presque) vieille comme le monde, il y a autant de variantes que de personnes qui l’ont testée, mais j’ai essayé de compiler une version simple et qui satisfasse à peu près tout le monde. Certains utilisent du Salers, d’autres de la Tomme de cantal, d’autres enfin du Cantal tout court. Parfois on y ajoute du lard, parfois pas. L’ail, on en met souvent, sauf dans la région du Cantal ou on préfère sans…
Finalement, le seul ingrédient qui fasse l’unanimité c’est la pomme de terre, mais certains la coupent en rondelles, d’autres en cubes.

Bref vous l’aurez compris, j’aurai certainement tout faux dans ma recette pour une partie non négligeable des auvergnats, mais j’aurai au moins tout bon sur un élément : le goût.

Pour le fromage, j’ai porté mon choix sur le Cantal, non pas que je juge ce fromage meilleur que les autres, mais c’est le plus facile à trouver quand on ne vit pas en Auvergne.

Je n’ai pas mis de lardons car j’avais peur que le plat finisse par trop ressembler à une tartiflette, et j’ai mis une petite touche d’ail, juste parce que j’adore ça. Laissez moi vous dire que le résultat vaut le détour!

Cette recette conviendra parfaitement aux régimes végétariens et sans gluten (sans les mouillettes d’accompagnement).

 truffade2

Truffade auvergnate

Pour 4 personnes

  • 800 g de pommes de terre
  • 400 g de cantal entre deux
  • 1 gousse d’ail
  • 75 g de beurre
  • Sel, poivre

truffade

Dans une marmite, mélangez les pommes de terre préalablement coupées en tranches fines avec le beurre, l’ail haché et une pointe de sel.

Faites revenir à feu vif  pour 5-10 min puis baissez sur feu doux et laissez à couvert 25 à 30 minutes.

Quand les pommes de terre sont presque cuites, posez dessus la tomme coupée en fines tranches. Couvrez et laissez mijoter 10 à 15 minutes sans mélanger.
Remuez ensuite la truffade jusqu’à l’obtention de filaments, tout en écrasant grossièrement les pommes de terre pour garder de gros morceaux.
Salez et poivrez à votre goût et mangez avant que ça prenne!

truffade3

Mouillettes au sésame

Pour 4 mouillettes
  • 1 galette de blé
  • un peu de beurre mou
  • 1 c. à c. de graines de sésame
  • Sel, poivre
Coupez les bords de la galette pour qu’elle forme un grand carré. Tartinez la galette de blé. Tranchez-la en 4 mouillettes identiques.
Saupoudrez de graines de sésame, salez, poivrez.