Spécialité d’Andorre : trinxat

Aujourd’hui je vous emmène à la découverte d’une spécialité culinaire d’un endroit dont on parle peu en matière de cuisine : l’Andorre.
 
Cette principauté de moins de 500 km2 est un des plus petits états d’Europe. À cause de sa position géographique et parce que la langue officielle est le catalan, on a tendance à associer l’Andorre à une région d’Espagne, mais cet état est indépendant, et au niveau de la cuisine aussi!
 
trinxat
 
Personnellement je suis passée une ou deux fois en Andorre, pas pour le tourisme à proprement parler mais pour faire le plein d’alcool et de tabac de spécialités locales avant des vacances en Espagne. Oui je sais, c’est mal mais que voulez-vous, entre le rhum à moins de 7€ le litre et la vodka à moins de 5 €, je ne peux pas résister!
 
N’étant pas restée assez longtemps là-bas,  je n’ai pas pu découvrir la gastronomie andorrane. J’ai donc enquêté sur Internet pour dégoter ce plat, qui étrangement rappelle plus le stoemp flamand ou l’Irish champ qu’une paella espagnole.
 
  trinxat-3
 
Le trinxat est une purée de chou et de pommes de terre servie avec du lard. C’est un plat assez peu gras car on n’ajoute pas de beurre, on capitalise juste sur le gras laissé par la tranche de lard dans la poêle.
 
J’ai vu des recettes où le chou était écrasé à la main, mais personnellement j’ai dû le mixer, sinon il restait en trop gros morceaux et ne se mélangeait pas aux pommes de terre.
 

Avec cette recette, je participe au concours de cuisine du monde organisé par Alison du blog Rappelle-toi des mets!

logo-570x366

 

Trinxat

 
  • 300 g de feuilles de chou
  • 300 g de pomme de terre
  • 2 tranches de bacon
  • 2 gousses d’ail
 
 
Lavez le chou et émincez-le, lavez également les pommes de terre, pelez-les  et coupez-les en morceaux.
 
 
Faites cuire le chou et les pommes de terre dans une cocotte à l’eau pendant 30 minutes départ eau froide à couvert.
 
Épluchez et émincez finement les gousses d’ail.
 
 
Une fois que tout est cuit, mélangez  les pommes de terre et le chou dans une casserole à sec et écrasez avec une fourchette. Ajoutez l’ail et mélangez. Si le chou résiste trop, passez l’ensemble au mixeur quelques instants. 
 
 
Dans une poêle, faites griller les tranches de bacon jusqu’à ce qu’elles soient bien croustillantes puis réservez.
 
Dans la même poêle, en conservant le gras du bacon, faites réchauffer quelques secondes la purée pour l’assécher un peu et la parfumer avec l’odeur du lard.
 
Servez avec le lard.
 
trinxat-2
 
Source d’inspiration :
http://www.andorralavella.ad/fr/node/360/trinxat
(Visited 874 times, 1 visits today)

50 réflexions au sujet de « Spécialité d’Andorre : trinxat »

    1. La prochaine fois j’essaierai de prendre le temps de manger dans une de ces auberges , ce trinxat m’a donné envie d’en tester plus 🙂

  1. La cuisine d’Andorre est une découverte et cette purée me parait bien réconfortante avec ce froid ! Je reviens d’Espagne et j’ai également fait le plein de provisions en tout genre 😀 Je ne compte plus les bouteilles de rhum !

  2. bonjour,heu!!!ANDORRA fait moins de 500m2 ? Je dirais 468 KM2!! Quand au plat c’est un STOEMP dont on a changer le nom, mais n’empeche que c’est bon,surtout en hiver!!!Bonne continuation;

    1. Ouiii merci pour la remarque, moi et les chiffres ça fait 15 mais c’est bien 500 km2 que je voulais dire! En effet c’est très proche du stoemp, je crois que ce plat est tellement bon que chaque pays l’a renommé pour se l’approprier, comme le stamppot, le colcannon, l’Irish champ ou le rumbledethumps, j’en oublie certainement… Je les testerai tous si je peux car j’adore ce genre de spécialité !!

  3. Bonjour,
    Je découvre seulement aujourd’hui cette recette.
    Elle a l’air effectivement très bonne mais, si je puis me permettre… On fait quoi de l’ail ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge