Archives de catégorie : Desserts

Gâteau magique au citron

Connaissez-vous le gâteau magique? Il a eu son heure de gloire il y a quelques années, et j’en avais d’ailleurs partagé un au chocolat et à la banane. Le principe de ce gâteau, ce qui le rend si magique, c’est qu’on prépare une seule pâte, et grâce à la magie/la pesanteur/ un autre phénomène que je ne maîtrise pas du tout, 3 couches viennent se former à la cuisson, donnant un gâteau à trois textures!
Quand on voit comment on court partout tout le temps, obtenir 3 textures en ne prenant le temps que d’en réaliser une seule, moi je dis oui!
 
 
En ce début d’année, je me fais plaisir à manger des agrumes à tous bouts de champ et notamment dans les desserts. J’ai eu envie de de vous parler d’un autre de ces gâteaux magiques qui m’a bien convaincu, il s’agit de cette version au citron.
 
Si comme moi vous avez des envies acidulées, il devrait faire votre bonheur!
 
 
Je n’ai pas beaucoup de conseils à vous donner à part de bien surveiller la cuisson. Si le gâteau cuit trop, il ne sera pas mauvais mais perdra ses 3 couches donc un peu de son intérêt au passage. Prenez bien garde également aux températures des ingrédients : les œufs doivent être à température ambiante, le lait tiède, tout cela joue un rôle dans le phénomène surnaturel que nous essayons d’obtenir là!
 
Pour le citron, je vous recommande du citron bio. C’est mieux de manière générale, mais c’est d’autant plus important quand on l’utilise dans une recette où l’on consomme les zestes, car c’est sur la peau que se localisent la majorité des pesticides.
 
 
 

Gâteau magique au citron

Gâteau magique au citron

Ingrédients

  • 4 œufs à température ambiante
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • 150 g de sucre
  • 125 g de beurre fondu
  • 115 g de farine
  • 15 cl de lait d'avoine tiède
  • 6 cl de jus de citron frais
  • Le zeste de 2 citrons
  • Un peu de sucre en poudre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 160°C.
  2. Graissez un plat allant au four ou tapissez-le de papier cuisson.
  3. Séparez les œufs et battez les blancs d'œufs au au robot jusqu'à ce que les blancs d'œufs soient bien fermes.
  4. Placez les blancs d'œufs dans un bol et réservez.
  5. Battez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils soient mousseux. Ajoutez le beurre et l'extrait de vanille et continuez à battre pendant une minute ou deux, puis ajoutez la farine et mélangez jusqu'à ce que tout soit complètement incorporé.
  6. Ajoutez le jus de citron et le zeste de citron, puis ajoutez lentement le lait et battez jusqu'à ce que tout soit bien mélangé.
  7. Ajoutez les blancs d'œufs, un tiers à la fois, et incorporez-les délicatement à l'aide d'une spatule ou d'un fouet. Répétez l'opération jusqu'à ce que tous les blancs soient intégrés, mais il doit encore rester des morceaux blancs de blancs d'œufs flottant dans la pâte.
  8. Versez la pâte dans le plat de cuisson et faites cuire au four de 40 à 70 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit légèrement doré et que le gâteau soit ferme au toucher. Le temps de cuisson peut varier considérablement en fonction du four, alors jetez un coup d'œil à environ 40 minutes pour voir à quoi il ressemble puis prolongez.
  9. Saupoudrez du sucre en poudre par dessus une fois le gâteau refroidi.

Source d’inspiration:

http://www.jocooks.com/bakery/cakes/lemon-magic-cake/

Gâteau salade de fruits au yaourt, sans œuf, sans beurre

Il y a quelques temps, je me suis retrouvée avec un stock de fruits au sirop en dés. Ce n’est pas mauvais, mais quitte à manger une salade de fruits, j’aime autant la réaliser moi-même pour profiter des vitamines! Je me suis donc demandé s’il n’y avait pas un autre moyen d’utiliser cette salade de fruits que de la manger telle quelle.
 
 
Quitte à être dans une recette ultra simple avec des fruits déjà coupés, j’ai donc choisi de les intégrer dans un gâteau basique, de type gâteau yaourt. Quiconque est débutant en pâtisserie peut le faire, même un enfant, c’est ce qui est sympa! Ce n’est pas « le » gâteau yaourt de base mais une variante qui ne contient pas d’œuf ni de beurre. Les gâteaux sans œufs lèvent un peu moins, c’est pourquoi il y a un peu plus de levure chimique que d’habitude. Le résultat est bon et bien parfumé grâce au mélange de fruits. Comme ce sont des fruits au sirop, ils apportent beaucoup d’humidité à l’ensemble, c’est super agréable. Cela vous fera un goûter parfait pour les enfants après l’école .
 
Si vous voulez faire un gâteau sans passer trop de temps en cuisine, celui-ci est fait pour vous. Adieu la corvée d’épluchage et de découpe des fruits!
 
 
Vous pouvez changer et adapter cette recette facilement. Utilisez tous les fruits que vous aimez ou que vous avez sur la main : poires ou pêches au sirop seront parfaites également par exemple.
 
 Cette recette est très facile à réaliser en quelques minutes, elle est parfaite si vous avez besoin d’un dessert simple et rapide quand vos invités sont déjà sur le pas de votre porte. J’aime laisser refroidir ce gâteau au réfrigérateur avant de le servir, cela le rend vraiment rafraîchissant, mais vous pouvez le servir encore tiède ou à température ambiante.
 
  
 
P.S. : Si vous aimez la salade de fruits, découvrez ma salade de fruits verveine gingembre!
 
Gâteau salade de fruits au yaourt, sans œuf, sans beurre

Gâteau salade de fruits au yaourt, sans œuf, sans beurre

Ingrédients

  • 3 yaourts nature (conservez le pot)
  • 3 pots de yaourt de farine
  • 1 pot de yaourt de sucre en poudre
  • 6 cl d'huile végétale
  • 1,5 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 400 g de mélange de fruits au sirop en dés

Préparation

  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Versez les yaourts dans un saladier, et gardez un pot pour vous en servir comme doseur.
  3. Pesez la farine et le sucre à l'aide du pot et versez-les dans le saladier. Mélangez.
  4. Ajoutez ensuite l'huile, la levure, le sel et le sucre  vanillé. Mélangez pour obtenir une pâte bien lisse. Ajoutez enfin les dés de fruits.
  5. Versez la pâte dans un moule couvert de papier sulfurisé puis enfournez pour 35 à 40 minutes environ.
 
Source d’inspiration :
http://www.cuisineactuelle.fr/recettes/gateau-au-yaourt-sans-oeuf-150199

Galette des rois poire et spéculoos

Aujourd’hui, je vous propose une variation sur le dessert classique de l’Épiphanie : La galette des rois! La galette des rois est une galette traditionnellement consommée dans la plupart des régions de France, mais aussi au Québec, en Suisse, au Luxembourg, ou en Belgique à l’occasion de l’Épiphanie, fête chrétienne qui célèbre chaque année le 6 janvier la visite des rois mages à l’enfant Jésus. 
 
 
Il y a plusieurs années, je vous avais proposé la recette de la galette des rois frangipane classique, au bon goût d’amandes. C’est ma favorite, mais il faut savoir se renouveler! Cette année, je vous propose une déclinaison avec des poires et de la crème de spéculoos. 
 
Cette recette gourmande permet d’obtenir facilement une galette bien moelleuse grâce à la poire, et surtout super bonne. Entre le croustillant de la pâte feuilletée, le fondant de la crème de spéculoos et la touche de poires caramélisées , on obtient un dessert incroyablement gourmand ! 
 
 
Cette galette est très facile à végétaliser car elle ne contient qu’un seul œuf pour la dorure. Pour la rendre 100% végétale, supprimez cette dorure ou remplacez-la par 2 cuillers à soupe de lait végétal dans lesquels vous ajouterez une pointe de curcuma pour accentuer la couleur.
 
Il ne vous reste qu’à choisir quelle fève vous y mettez… Saviez-vous que 68 % des gens qui partagent une galette trichent pour donner la fève aux plus jeunes? J’avoue faire partie de cette catégorie de personnes, le sourire de ma fille recevant la couronne valant toutes les tricheries du monde!
 
  
 
 
Galette des rois poire et spéculoos

Galette des rois poire et spéculoos

Ingrédients

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 2 poires
  • 15 g de beurre
  • 1 c. à s. de sucre roux
  • 270 g de pâte de spéculoos
    Pour le montage
  • 1 jaune d'œuf
  • 2 cl d'eau
  • 60 cl de lait d'avoine
  • 5 c. à s. rase de fécule de maïs, soit 25 g
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à s. d'huile de tournesol
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pointe de curcuma (facultatif)

Préparation

  1. Épluchez les poires, coupez-les en quatre, retirez le trognon et coupez chaque quart en trois tranches. Faites-les dorer à feu moyen, dans une grande poêle avec le beurre.
  2. Saupoudrez-les de 1 cuillère à soupe de sucre roux pour qu'elles caramélisent un peu.
  3. Après environ 10 minutes, les poires doivent avoir un peu doré et ne plus rendre de jus, coupez le feu et réservez-les.
  4. Étalez la première pâte feuilletée et tartinez-y 70 g de pâte de spéculoos.
  5. Portez le lait végétal à ébullition dans une casserole avec le sucre, l'huile et la gousse de vanille fendue en 2.
  6. Placez la maïzena dans un saladier et ajoutez-y peu à peu le lait bouillant en battant énergiquement au fouet.
  7. Ajoutez la pointe de curcuma pour jaunir légèrement la préparation. Replacez la crème obtenue dans la casserole et laissez épaissir sur feu doux en comptant 2 minutes à partir de l'ébullition.
  8. Laissez refroidir 30 minutes. Couvrez la crème d'un film pendant qu'elle refroidit et remuez-la de temps en temps pour qu'elle ne forme pas de croûte.
  9. Mélangez cette crème refroidie avec la pâte de spéculoos restante. Fouettez le jaune d’œuf avec un peu d'eau pour réaliser la dorure.
  10. Disposez le premier disque de pâte sur une plaque allant au four garnie de papier sulfurisé, puis passez un peu de dorure sur le bord.
  11. Versez la crème sur 1 cm d'épaisseur, déposez une fève et les poires. Posez ensuite le deuxième disque par-dessus et soudez les bords. Marquez le dessus en le quadrillant avec la lame d'un couteau, dans un sens puis dans l'autre.
  12. Couvrez le dessus de la galette de jaune d'œuf battu. Enfournez pour 30 à 40 minutes en surveillant bien la dorure. Laissez tiédir avant de déguster.
 

Panna cotta à la fève tonka

Lorsque j’avais réalisé la liste de mes desserts préférés, je n’avais pas hésité une seconde avant d’y faire figurer la panna cotta : c’est un dessert facile, rapide et franchement délicieux. Son point fort vient de sa texture crémeuse, si parfaite qu’il est difficile de croire qu’elle est si simple à faire! Franchement, une bonne panna cotta ne doit pas vous prendre plus de cinq minutes à faire… Et pas beaucoup plus à engloutir!

La panna cotta, littéralement crème cuite en italien, vient de la région du Piémont en Italie du Nord. Traditionnellement accompagnée de coulis de fruits ou caramel, les possibilités de mariage sont infinies et peuvent se faire très originales.

Les panna cotta que je vous propose aujourd’hui sont parfaitement crémeuses comme on les aime, et elles ont été infusées avec de la fève tonka ce qui leur donne un petit côté festif. La fève tonka est un ingrédient exotique souvent associé à la haute gastronomie, mais on peut désormais s’en procurer assez facilement, notamment dans les épiceries fines en ligne. Si vous ne connaissez pas, les fèves tonka ont des formes d’amandes fripées, et on les râpe avec une râpe très fine qui est fournie avec les fèves en général.

La caractéristique la plus distinctive des fèves tonka est leur arôme puissant et capiteux de vanille, avec des notes de clou de girofle, de magnolia et de bois de santal. Enfin, c’est ce que j’ai lu… Personnellement je ne sens pas autant de détails, je sais juste que c’est super bon!

L’odeur de la fève tonka provient d’un composé chimique appelé «coumarine». Comme il est interdit d’utiliser ce composé en Amérique, il y a beaucoup de rumeurs qui circulent à propos de la toxicité de ces fèves. Mais en réalité, il faudrait 30 fèves tonka entières pour que la quantité de coumarine devienne dangereuse – et comme comme je vous l’ai dit on râpe la fève pour en mettre dans un plat ce qui fait qu’on en utilise très peu : on peut faire plusieurs plats ou desserts avec une seule fève!

La fève tonka apporte toute l’originalité et la saveur de cette recette. Sérieusement, cette crème ne contient rien d’autre que cette fameuse fève et franchement, c’est un bonheur total! Ce goût est à tomber! Si vous aimez la vanille, vous allez développer une dépendance totale à la fève tonka!

Petite remarque, les photos de cet article ne sont pas exactement celles de cette recette car je n’ai pas retrouvé les bonnes, au niveau de la texture on est très proche car je repars toujours du même dosage qui me plait beaucoup, mais dans cette recette il n’y a pas les morceaux de marrons dessus! 

Panna cotta à la fève tonka

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 petites panna cotta

Panna cotta à la fève tonka

Ingrédients

  • 1,5 feuille de gélatine de 2 g
  • 15 cl de crème liquide entière
  • 15 cl de lait entier
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1/2 fève tonka

Préparation

  1. Mettez la gélatine à ramollir dans de l'eau froide.
  2. Faites bouillir la crème liquide, le lait avec le sucre et la fève tonka râpée. Retirez du feu et ajoutez ensuite la gélatine égouttée.
  3. Versez dans des verrines et mettez au frais pendant au moins 2 h, idéalement une nuit. Râpez un peu de fève dessus avant le service.

Tarte à la mandarine

En matière de desserts, il y a des gens qui sont plus branchés chocolat, d’autres qui sont plus branchés vanille ou encore agrumes. J’ai toujours pensé que j’étais une « chocolate-woman » (imaginez vous une sorte de super héroïne qui fait disparaître les plaques de chocolat plus vite que son ombre), mais plus le temps passe, plus je vire dans le clan des fans d’agrumes. 
 
 
Est-ce que ça serait la maturité que j’acquiers avec l’age? Est-ce que je me bonifie avec les années? Quoi qu’il en soit plus je vieillis, moins j’apprécie les desserts sucrés et plus je les aime simples et acidulés. Je n’aurais pas cru dire ça il y a a 10 ans!
 
Je me rattrape donc en cuisinant beaucoup plus de desserts aux agrumes : au citron vert, à la mandarine, à l’orange…  De tous les desserts citronnés qui existent, j’ai toujours eu un faible pour la tarte au citron, meringuée ou non. Mais bien sûr, j’aime me diversifier. Cette élégante tarte à la mandarine est donc une variation de la tarte au citron!
 
La pâte est ici faite maison. C’est rare que je prenne le temps de la faire, mais c’est une recette que j’ai apprise lors d’un cours de pâtisserie en ligne et elle est rudement bonne. Je sais bien que je devrais toujours faire ma pâte maison, je ne suis jamais déçue du résultat! Si vous avez la flemme ou manquez de temps, achetez une pâte brisée toute faite de bonne qualité.
 
Je suis tombée amoureuse de cette tarte à la mandarine. Elle est si parfaite! Premièrement, elle est facile à préparer, et deuxièmement, elle est tout simplement délicieuse.
 
 
Les mandarines sur le dessus sont très jolies, mais ce n’est pas leur seul atout. Elles apportent un vrai plus au niveau du goût! J’avais peur qu’elles soient dures ou désagréables à la dégustation comme on laisse l’écorce mais non, l’ensemble est tout mou et simplement divin! C’est un festival de saveurs!
 
J’ai eu un peu trop de crème mandarine pour mon moule qui n’est pas très haut, mais je vous ai laissé la quantité complète dans la recette pour que vous ne manquiez pas de garniture. S’il vous en reste comme moi, faites cuire le reste dans des ramequins en les sortant du four un peu plus vite, et mangez-les sous forme de crèmes dessert!
 
 
 

Tarte à la mandarine

Tarte à la mandarine

Ingrédients

    Pour la pâte
  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre à température ambiante
  • 75 g de sucre glace
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 œuf
  • 1 c. à s. de vanille liquide
    Pour la crème de mandarine
  • 20 cl jus de mandarine 
  • 115 g de sucre 
  • 20 g de fécule
  • 4 œufs
  • 2 jaunes d'œufs
  • 125 g de beurre 
    Pour les mandarines confites
  • 100 g de mandarine bio coupée en tranches
  • 200 g de sucre 
  • 1 litre d'eau

Préparation

  1. Faites confire à feu doux les rondelles de mandarine dans l'eau et sucre pendant 1 heure.
  2. Pendant ce temps, réalisez la pâte sucrée. Mettre la farine, le sel, le sucre glace dans le bol d'un robot pâtissier. 
  3. Coupez le beurre en morceaux et ajoute-le dans le bol du robot.
  4. Mélangez jusqu'à obtenir une consistance sableuse. 
  5. Ajoutez l’œuf entier et la vanille.
  6. Mélangez jusqu'à obtenir une pâte compacte. 
  7. Récupérez la pâte de la feuille et former une boule. 
  8. Farinez le plan de travail et écrasez la pâte avec la paume de la main.
  9. Assemblez la pâte, filmez-la et réservez-la au frais entre 20 et 30 minutes.
  10. Réalisez la crème à la mandarine. Mettez le jus dans une casserole.
  11. Ajouter le beurre coupé en morceaux et portez à ébullition. Réservez. 
  12. Dans un autre récipient, blanchissez le sucre avec les 4 œufs entiers et les 2 jaunes. 
  13. Ajoutez la fécule et enfin le jus de mandarines. 
  14. Remettre le tout dans la casserole et faites cuire jusqu'à épaississement en ne cessant pas de remuer pour ne pas laisser la crème attacher. 
  15. Verser la crème dans un bol et filmez au contact pour éviter que la crème ne forme une peau sur le dessus.
  16. Laissez tiédir.
  17. Pendant ce temps, étalez la pâte à tarte et déposez-la dans un cercle à pâtisserie.
  18. Faites cuire le fond de tarte recouvert d'un papier cuisson et de poids à blanc pendant 20 minutes à 190°C.
  19. Après 14 minutes, sortez le fond de tarte, décercler et remettez au four pendant 6 minutes.
  20. Garnissez de crème à la mandarine.
  21. Décorez de rondelles de mandarine et gardez au frais jusqu'au service.

Brownie d’hiver aux marrons

 
L’hiver arrive et, plus important encore, les fêtes approchent! Tout doucement, avec la grande roue qui s’installe, les vendeurs de marrons et les odeurs de vin chaud, l’hiver se prépare à Lille et je soupçonne qu’il va surgir de nulle part et nous frapper de plein fouet. Même s’il fait encore globalement doux, nous allons vite nous retrouver gelés des oreilles aux orteils, j’en suis sûre! La solution au retour du froid est de se régaler avec ce brownie de saison inspiré par l’abondance de châtaignes en cette période de l’année.
 
 
Ce brownie sera parfait comme dessert avec un chocolat chaud, lors d’une journée sous la couette ou d’une soirée films sous la couette, dans tous les cas, vous avez compris le principe, il est destiné à un moment réconfortant et bien au chaud!
 
 
 
J’adore les châtaignes et j’ai longtemps hésité avant de les cuisiner avec du chocolat, car j’avais peur que le chocolat ne masque le goût de cette dernière. Mais finalement, je me suis lancée et je n’ai pas regretté. Les deux sauveurs se complètent et sont aussi présentes l’une que l’autre! C’est vraiment un concentré de douceur et de réconfort à chaque bouchée!
 
Pour un dessert de fêtes encore plus gourmand, ajoutez une petite crème anglaise.
 
 
 
 
Brownie d’hiver aux marrons

Ingrédients

  • 200 g de chocolat noir
  • 85 g de beurre
  • 3 œufs
  • 70 g de cassonade
  • 80 g de farine de châtaigne
  • 80 g de crème de marrons
  • 150 g de marrons glacés

Préparation

  1. Préchauffez le four à 160°C.
  2. Faites fondre le chocolat noir et le beurre au micro-ondes.
  3. Ajoutez les œufs,  la cassonade, puis ajoutez la farine de châtaignes tamisée. Mélangez bien.
  4. Ajoutez ensuite la crème de marrons et mélangez à nouveau.
  5. Coupez les marrons glacés en morceaux, et réservez-en quelques-uns pour la décoration. Incorporez le reste à la pâte.
  6. Versez la préparation dans un moule recouvert de papier sulfurisé si besoin.
  7. Parsemez les morceaux de marrons glacés restants sur la pâte.
  8. Enfournez pour 20 minutes en surveillant la cuisson, le centre doit être encore un peu tremblotant.

Tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle

La poire n’est pas mon fruit préféré. En fait, quand elle n’est pas assez mûre je ne la trouve vraiment pas terrible, et quand elle est mûre, elle devient tellement juteuse qu’elle en devient galère à manger, ce qui me décourage. Au final, je n’en achète que pour les gâteaux et tartes, où elle se révèle et fait des merveilles à mon goût!
 


Côté pâtisserie, quand on a des poires, on a forcément une idée qui suit. Il y a tellement de choses à faire avec! Elles sont par exemple parfaites en crumble, en entremets ou encore en panna cotta.
 
La dernière fois, j’avais un pot de confiture de lait sous la main et je me suis dit que celle-ci devrait parfaitement bien se marier avec la poire.

J’ai alors pensé à les marier dans une tarte pour obtenir une recette extrêmement simple et rapide à faire. Si simple qu’elle pourrait ne contenir que 3 ingrédients, même si je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter quelques petits détails : une dorure au lait et au sucre pour la pâte, et une touche de cannelle.
 
 
Semblable au caramel, la confiture de lait apporte une une texture crémeuse et un côté sucré et réconfortant à l’ensemble. Vous pouvez l’acheter toute faite, la remplacer par du dulce de leche, ou encore la faire vous même. C’est assez facile à partir d’une boite de lait concentré sucré. Avec les poires ultra fondantes, ce fut un régal!


 
 
 
Tarte rustique poire, confiture de lait et cannelle

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée
  • 4 poires bien mûres
  • 150 g de confiture de lait
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 c. à c. de sucre brun
  • 2 cl de lait

Préparation

  1. Préchauffez le four  à 180°C.
  2. Épluchez puis coupez les poires en tranches fines. Étalez la pâte, tartinez-la de confiture de lait, déposez par dessus les poires en rosace, saupoudrez de cannelle.
  3. Repliez les bords de la pâte, couvrez-les de lait à l'aide d'un pinceau.
  4. Saupoudrez le bord de la tarte de cannelle et de sucre brun.
  5. Mettez au four pour 20 minutes.

Cake aux pommes et caramel au beurre salé

Dans nos supermarchés modernes, les pommes ne disparaissent jamais. Quel que soit le moment de l’année, vous trouverez toujours des pommes. Cela signifie-t-il qu’il n’y a plus de saison pour les pommes? Je ne pense pas! Toutes les pommes n’apparaissent pas en magasin toute l’année. Vous trouverez généralement des variétés bien connues telles que la Granny Smith, la Gala ou la Golden, mais d’autres n’apparaissent que pendant une courte période ou ne sont disponibles qu’en allant directement à la ferme.
 
 
Personnellement, j’aime consommer les pommes quand elles sont à leur apogée. Cela offre déjà une période large, d’environ début septembre jusqu’à mars. 
 
Dernièrement, avec le changement de saison, les nuits tombent plus tôt, le temps est plus frais, c’est le moment de redécouvrir les bons gâteaux aux pommes bien parfumés! Celui-ci a un petit goût de nostalgie des vacances car il est parfumé au caramel au beurre salé. Cela vous rappellera sans doute vos passages en Bretagne, pour ceux qui ont eu la chance de s’y rendre!
 
 
Ce cake aux pommes et au caramel au beurre salé est dense et humide. Le gâteau est merveilleusement parfumé grâce aux pommes et rehaussé de la sauce au caramel au beurre salé.  Il n’y a pas beaucoup de mariages aussi réussi que celui des pommes et du caramel je trouve!
 
Tous ceux qui ont pu goûter ce cake l’ont adoré. N’hésitez pas à le tester! Pour ceux qui comme moi ont peur de rater le caramel au beurre salé maison, dans cette recette, vous pouvez en utiliser du « tout fait ». Sinon, réalisez d’abord votre caramel au beurre salé avec votre recette habituelle et utilisez-le dans la recette.
 
 
P.S. : Si vous aimez le caramel au beurre salé, découvrez aussi mon xx!
 
 
Cake aux pommes et caramel au beurre salé

Ingrédients

  • 150 g de farine
  • 70 g de sucre
  • 2 œufs
  • 50 g de beurre
  • 10 cl de crème liquide 30% de matières grasses
  • 100 g de caramel au beurre salé
  • 1 sachet de levure
  • 2 pommes golden
  • 50 g de caramel au beurre salé liquide

Préparation

  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Fouettez les œufs et le sucre. Quand le mélange devient blanc, ajoutez la crème liquide, le beurre fondu et le caramel, mélangez le tout. Ajoutez la farine, la levure et mélangez à nouveau.
  3. Versez le tout dans un moule à cake beurré et enfournez pour 40 minutes.

Crumble pommes coings noisettes

Je réalise que je ne vous ai jamais posté de recette au coing! En fait, jusqu’à l’an dernier, je n’en avais même jamais vu en supermarché, mais peut-être était-ce simplement que je n’avais pas assez cherché! Ce fruit que je ne connaissais qu’en confitures ne m’intéressait pas plus que ça, et je n’imaginais même pas que l’on puisse en faire autre chose.
 
À première vue, le coing a vraiment un look bizarre. Il est déformé, tout bossu et couvert de taches de rousseur. Le coing a une forme un peu hybride entre la pomme et poire,ce qui est un bon indice pour imaginer le goût de ce fruit. À maturité, les coings sont très parfumés, avec une peau lisse et dorée, mais leur chair dure et amère fait qu’ils sont utilisés presque exclusivement pour la cuisson, plutôt que de les manger crus. Les coings contiennent un niveau élevé de pectine, ce qui les rend parfaits pour la fabrication de gelées, de confitures et de chutneys. C’est un fruit un peu oublié ces derniers temps. Cependant, avec une cuisson douce et longue, le coing peut être un ajout délicieux dans de nombreux plats, aussi bien sucrés que salés.
 
Quand j’ai vu que que le coing était de saison, et que j’en ai trouvé dans ma boutique bio, je me suis laissée tenter et j’en ai acheté une petite quantité pour voir ce que ça donnait! J’ai décidé d’en faire un crumble automnal, tout simple, comme on le ferait avec de la pomme. Grand bien m’en a pris! Le résultat fut délicieux. La texture du coing est vraiment originale et agréable, un peu veloutée comme de la poire, et son parfum rappelle un mélange de pommes et de poires que l’on aurait sucré au miel, c’est un pur régal!
 
Si vous trouvez des coings, ne les boudez pas et jetez-les dans votre panier!
 
 
 
Crumble pommes coings noisettes

Ingrédients

    Pour le crumble
  • 120 g de farine
  • 30 g de flocons d'avoine
  • 150 g de sucre poudre
  • 125 g de beurre à température ambiante
  • 30 g de noisettes concassées
  • 1/4 de c. à c. de cannelle
    Pour les fruits
  • 350 g de coing
  • 500 g de pommes
  • 1 c. à s. de miel liquide

Préparation

  1. Mettez les coings entiers dans une casserole d'eau bouillante, et faites cuire 15 minutes puis laissez refroidir. Épluchez et coupez en dés en supprimant le trognon.
  2. Préparez la pâte à crumble en mélangeant la farine, les flocons d'avoine, le sucre, les noisettes.
  3. Ajouter le beurre et sablez du bout des doigts.
  4. Réservez ce mélange.
  5. Préchauffez le four à 180°C.
  6. Épluchez et coupez les pommes pour obtenir des dés de la même grosseur que ceux de coing.
  7. Dans un plat beurré, disposez les cubes de fruits. Déposez la cuiller de miel par dessus en fin filet.
  8. Recouvrez de crumble et enfournez pour environ 20 à 30 minutes.

Cookies aux bonbons Candy corn et chocolat blanc

Connaissez-vous les candy corn? Ce sont d’adorables bonbons américains en forme de grains de maïs, assez emblématiques d’Halloween grâce à leur jolie couleur. 
 
Chaque année, même si je suis maintenant une adulte et que ma fille n’aime pas les bonbons, j’achète un grand sac de bonbons en octobre. J’aime me mettre dans l’ambiance d’Halloween et une partie de ces bonbons seront distribués le 31, mais j’en garde aussi pour préparer quelques gourmandises!
 
  
 
Pour pousser encore plus loin le plaisir de cette fête américaine, j’ai commandé ces bonbons typiques que l’on ne trouve pas facilement chez nous en France, à part sur les épiceries en ligne.
 
 
Si vous trouvez des candy corn, vous devez essayer cette recette! Ces cookies sont faciles à faire avec les enfants et ne prennent que quelques instants. Ils sont parfaits pour faire Halloween et absolument addictifs. Si vous ne trouvez pas ces petites gourmandises, j’imagine que d’autres bonbons du même style peuvent être utilisés, comme par exemple les cuberdons belges ou d’autres gommes aux fruits.
 
Si comme moi vous aimez fêter Halloween, je vous propose de découvrir également mon Halloween pumpkin pie et mes cookies à la citrouille, qui seront parfaits pour réaliser un menu à thème sympa!
 
 
Cookies aux bonbons Candy corn et chocolat blanc

Quantité ou nb de personnes: Pour une vingtaine de cookies

Ingrédients

  • 110 g de beurre doux à température ambiante
  • 150 g de cassonade
  • 50 de sucre
  • 1 gros œuf
  • 1 c. à s. d'extrait de vanille
  • 2 c. à s. de crème liquide
  • 200 g de farine
  • 2 c. à c. de maïzena
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de bonbons Candy corn
  • 150 g de chocolat blanc

Préparation

  1. Coupez le chocolat blanc en petits morceaux et réservez.
  2. Mélangez au robot le beurre doux, la cassonade, le sucre, l’œuf et la vanille liquide pendant environ 5 minutes.
  3. Arrêtez, raclez les parois du bol et ajoutez la crème liquide, la farine, la maïzena, le bicarbonate et le sel, et mélangez à nouveau pour environ 1 minute.
  4. Versez le mélange dans un saladier, ajoutez les bonbons, les pépites de chocolat blanc, et mélangez à l'aide d'une cuiller en bois.
  5. Formez des boules à l'aide de cuillers à soupe et déposez-les sur une plaque couverte de papier cuisson. Réfrigérez pendant au moins 3 heures avant la cuisson.
  6. Préchauffez le four à 180°C. Enfournez les biscuits et faites au four pendant 9 minutes, ou jusqu'à ce que les bords commencent à dorer mais que le centre soit encre moelleux.
  7. Laissez les cookies refroidir sur la plaque de cuisson pendant 5 minutes avant de les retirer de la plaque.
 
 
Source d’inspiration :