Archives de catégorie : Tartinades et toasts

Crème de chèvre, noix et figues

Pâques est souvent pour moi l’occasion de renouer avec les ingrédients frais et printaniers comme les fraises, les asperges, mais aussi les fromages frais : feta, mozzarella, chèvre frais… Quel plaisir de les retrouver après ces longs mois d’hiver!
 
 
Aujourd’hui, c’est une petite tartarinade au chèvre frais que je vous propose donc pour célébrer le Printemps. Accompagnée d’un peu de pain, de bâtonnets de carottes et de tomates cerise, elle fera un dip apéro très sympa et pas trop lourd pour votre repas de Pâques si vous êtes en recherche d’idées.
 
 
La purée ou pâte de noix se trouve en boutique bio très facilement et c’est un pur régal. On la trouve au même rayon que le tahin, la purée d’amandes… On en trouve aussi à bas prix chez Action, je pense que c’est un mélange de plusieurs noix et il est très bon. Si vous n’en avez pas et ne voulez pas en acheter, il vous suffit de mixer longuement le même poids de noix, jusqu’à ce qu’elles forment une purée la plus lisse possible. Faites juste des pauses avec votre mixeur, car cela peut prendre un peu de temps et la vitesse de mixage risque de chauffer les noix, ce qui abîmerait une partie de leurs bienfaits.
 

P.S. : Si vous êtes amateurs de chèvre, découvrez aussi ce chèvre frais à la rose, noisettes et poivre!

 
Crème de chèvre, noix et figues

Crème de chèvre, noix et figues

Ingrédients

  • 200 g de chèvre frais
  • 60 g de pâte de noix (ou de noix mixées finement)
  • 40 g de figues

Préparation

  1. Hachez finement les figues.
  2. Mélangez le fromage frais avec les figues et la pâte de noix dans un petit bol.
  3. Salez et poivrez.
  4. Servez avec des toasts ou des crackers.

Toasts au brocciu et tomate confite

Le printemps est désormais bien installé… Le retour des beaux jours me fait penser au sud et à la Corse, des endroits que j’adore tant pour leur climat que pour leur gastronomie… C’est d’ailleurs bientôt la fin de la saison du brocciu, ce fameux fromage frais corse! J’ai donc voulu m’en régaler une dernière fois cette année!
 
 
Lorsqu’il fait beau, j’aime manger frais, alors j’ai eu envie de réaliser de petites tartines estivales, à déguster telles quelles à l’apéritif, ou avec une petite salade pour obtenir un délicieux repas. C’est tout simple, mais tellement bon! Libre à vous de réaliser cette tartine avec un autre pain, mais assurez-vous de prendre du bon pain, car cela fera toute la différence. Vous pouvez aussi ajouter un peu de charcuterie corse comme du lonzu par exemple.
 
 
Dans cette recette, j’ai utilisé des herbes du maquis. C’est un mélange d’herbes séchées typiques de la flore corse et récoltées là-bas. Il contient du thym, du romarin, de la myrte, du serpolet, de la marjolaine et du laurier. Il est divin dans les ratatouilles, sur les grillades… Si vous n’en trouvez pas, vous pourrez le substituer par des herbes de Provence,  bien que ce ne soit pas strictement identique.
 
Accompagnez ces toasts d’un bon vin, corse de préférence, et c’est parti pour un apéritif délicieux! En dessert, essayez ce pastizzu corse absolument divin!
 
Le brocciu ne se consomme que de novembre à juin maximum, alors courez donc en acheter ou notez cette recette pour l’hiver prochain… Mais je vous assure qu’elle mérite d’être dégustée au soleil!
 
 
 
Toasts au brocciu et tomate confite

Quantité ou nb de personnes: Pour 16 toasts

Toasts au brocciu et tomate confite

Ingrédients

  • 16 rondelles de baguette
    Pour le mélange au brocciu
  • 1 c. à c. d'herbes du maquis ou d'herbes de Provence
  • 2 c. à s. de ciboulette ciselée
  • 4 morceaux de tomates confites
  • 175 g de brocciu
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Coupez votre pain en 16 rondelles.
  2. Salez, poivrez le brocciu, mélangez-le avec la ciboulette (réservez-en un peu pour la déco) et les herbes du maquis.
  3. Coupez les morceaux de tomates confites en 4.
  4. Tartinez sur chaque rondelle du brocciu, puis déposez le  morceau de tomate et quelques brins de ciboulette ciselée.
 

Tartinade Sardine qui rit

Aujourd’hui, pour le 1er avril, je vous propose une recette au poisson! Elle se réalise  avec des produits que j’ai rarement dans mes placards, bien qu’ils soient appréciés de tous à la maison. Plus jeune, j’avais toujours des vache qui rit en stock, c’était l’un des fromages que j’adorais, même si j’étais incapable de dire ce qu’il y avait dedans… Un peu comme les fricadelles, tiens!
 
 
Mais j’ai grandi et j’ai choisi de me concentrer sur des produits plus « respectables », comme le bon vrai camembert de Normandie, le comté, le roquefort, et autres fleurons de nos régions dont nous les français, nous pouvons être fiers!
 
Quoi qu’il en soit, même si cela est rare, trois Vache qui rit ont échoué dans mon frigo il y a quelques temps, et tant qu’à les voir là, je me suis dit que je pourrais leur donner un sort plus sympathique que de simplement les tartiner sur du pain! Ce n’est pas parce qu’elles n’ont rien de gastronomique qu’elles ne peuvent pas être customisées, hein? Peut-être même qu’on pourrait en tirer quelque chose de sympa?
 
 
Et oui, je confirme, cette tartinade à la Vache qui rit et aux sardines est hyper bonne, vraiment crémeuse et parfumée! Si vous avez une boîte de sardines à l’huile qui attendent sagement leur heure, hé bien… Cette heure est peut-être venue!
 
 
 
 
Tartinade Sardine qui rit

Tartinade Sardine qui rit

Ingrédients

  • 1 boites de sardines à  l'huile
  • 3 portions de Vache qui rit
  • 2 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 1 c. à s. de ciboulette hachée
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Retirez la peau et les arrêtes des sardines.Dans un saladier, mettez les sardines, les vache qui rit et la moutarde.Écrasez le tout à l'aide d'une fourchette puis mélangez.Ajoutez le sel, le poivre, la ciboulette, puis mélangez à nouveau. Assaisonnez de jus de citron.Servez avec des tranches de baguettes.

Toasts aux pilchards

Aujourdhui, je vous propose une recette rapide au poisson. Il y a quelques temps, j’ai reçu une boite de pilchards. Il me semble que c’était dans une box à laquelle j’étais abonnée… La boite était très jolie, et elle a décoré une étagère de ma cuisine pendant un certain moment avec son étiquette rétro. Mais le temps passait et je me demandais à chaque fois en passant devant mon étagère : « Qu’est ce que je vais faire de ce truc? » C’est bien simple, je ne savais même pas ce qu’étaient des pilchards et ce qu’on était sensés cuisiner avec! La boite était bien plus grosse qu’une boite de thon, cela me semblait une quantité énorme de poisson, et je n’avais aucune certitude que ce soit bon!
 
 
J’ai enquêté sur internet et découvert que le pilchard était un poisson de la Manche que l’on garde principalement en conserves comme le hareng. Ça ne m’avançait pas beaucoup… J’ai trouvé assez peu de recettes, mais j’ai vu des gens qui s’échangeaient des astuces sur des forums de-ci de-là, et j’ai fini par composer ma propre recette inspirée de ces petites idées vues à droite et à gauche.
 
 
Finalement, après avoir goûté, j’ai réalisé que le pilchard était très proche de la sardine. En le sachant, il suffit donc utiliser une recette initialement prévue pour de la sardine et d’y mettre des pilchards… C’est plus facile une fois qu’on connaît le goût d’un aliment! Ce premier test était vraiment très bon et a beaucoup plu à tout le monde à la maison! Comme il s’agissait de pilchards à la tomate, c’est une recette qui utilise la sauce tomate de la boite, de cette façon, rien n’est gâché!
 
 
 
Toasts aux pilchards

Toasts aux pilchards

Ingrédients

  • 1 boite de pilchards en sauce tomate (260 g poids égoutté)
  • 8 c. à s. de la sauce tomate de la boite
  • 1 échalote
  • 1 c. à s. de vinaigre de vin rouge
  • 1 pointe de pâte de piment
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 1 c. à s. de coriandre haché
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • Sel, poivre
    Pour le service
  • 1 baguette

Préparation

  1. Épluchez et émincez finement l'échalote.
  2. Enlevez les grosses arrêtes du poisson s'il y en a et écrasez-le grossièrement à la fourchette dans un bol.
  3. Ajoutez l' échalote hachée, le vinaigre, le citron , le piment, le persil, la coriandre, le sel, le poivre et mélangez avec 8 cuillers à soupe de la sauce tomate de la boite.
  4. Servez avec du pain frais coupé en tranches.

Chèvre frais à la rose, noisette et poivre de Madagascar

J’aime beaucoup le chèvre, mais il fait partie des quelques aliments que mon homme n’adorait pas, et je me freinais donc d’en acheter la plupart du temps! Mais bon, à force de le travailler, il a fini par apprécier ce fromage plus que par le passé, et m’autorise donc à en cuisiner plus souvent. Quand j’ai reçu du superbe poivre sauvage de Madagascar ou Voatsiperifery grâce à l’étal des Épices, je savais exactement à quoi le destiner : mon homme ne refuserait jamais de manger un bon chèvre, si je l’enrobais d’un poivre d’une telle qualité! 
 
 
Je dois dire que la mission a été accomplie : ce chèvre ultra facile à faire et qui présente super bien n’a pas tenu deux jours sur notre plateau de fromages! Cette recette offre un contraste plaisant entre le côté crémeux du fromage, le côté croustillant de la croûte de noisettes, rose et poivre, et surtout la saveur prononcée et parfumée de ce poivre divin! Il n’y a même pas besoin de sel, le fromage étant bien assez salé. Qui aurait pensé que quelque chose d’aussi simple pouvait être si bon?
 
A propos de ce poivre, c’est vraiment le clou du spectacle dans cette recette, et je ne peux que vous recommander d’utiliser un vrai bon poivre, cela fera toute la différence. Le poivre sauvage de Madagascar est moins piquant que le poivre traditionnel, ce qui permet d’en mettre une belle quantité sans se mettre à hurler à la dégustation. Cela ne l’empêche pas d’être très parfumé, fruité et aromatique à la fois.
 
 
Cette bûche de chèvre au poivre est vraiment une recette parfaite en toutes circonstances. Gardez une bûche de fromage de chèvre frais au réfrigérateur et vous serez toujours prêts pour improviser un apéritif rapide. Il ne vous restera plus qu’à le servir avec des tranches de pain et c’est parti! 
 
C’est aussi une parfaite recette pour embellir un plateau de fromage lors d’un repas de fête. Vous pouvez aussi la réaliser en version individuelle avec de petits chèvres frais, et les servir en assiette avec un peu de salade si vous préférez. L’essentiel pour le choix du fromage de chèvre est qu’il soit frais, c’est ce qui permet que la croûte de poivre adhère à la surface humide.
 
Vous cherchez une recette de dernière minute, facile et délicieuse? Vous pouvez réaliser cette recette en un clin d’œil, ou même missionner un enfant pour l’étape du roulage du chèvre, c’est très amusant. Faîtes juste à attention à ce qu’il se lave bien les mains après!
 
 
P.S. : Si vous avez du bon poivre à utiliser, essayez aussi cette recette!
 
Chèvre frais à la rose, noisette et poivre de Madagascar

Chèvre frais à la rose, noisette et poivre de Madagascar

Ingrédients

  • 1 bûche de chèvre frais
  • 2 c. à s. de pétales de roses rouges séchés
  • 1 c. à c. de poivre de Madagascar
  • 12 noisettes

Préparation

  1. Mixez les pétales de rose avec le poivre et les noisettes.
  2. Déposez ce mélange dans une assiette.
  3. Roulez le chèvre dedans de faon à ce qu'il soit couvert de manière homogène du mélange, et servez.

Toasts à la feta, miel et grenade séchée

 Aujourd’hui c’est la journée de la femme! Cette journée n’est pas sensée être celle d’une soirée girly mas plutôt une journée pour honorer toute la lutte pour le droit de femmes mais aussi pour rappeler le chemin qui reste à parcourir pour que la femme soit traitée de manière correcte partout dans le monde. 
  
Bref, ce n’est pas un événement futile, il faut le noter, et cette journée a une grande importance! Mais si après une journée de travail, vous avez envie de profiter de ce prétexte pour vous faire une soirée entre filles, qui pourrait vous en empêcher? Pas moi en tout cas! Je vous proposerais pourquoi pas, un petit  cocktail rose, suivi d’une soupe rose à la betterave et au chou rouge et d’un gâteau aux fraises tagada. Pour l’apéro, je vous proposerais ces petits toasts qui sans être incroyablement féminins, ont une petite touche girly avec l’ajout des graines de grenade séchée… 
 
 
Ce sont d’ailleurs des saveurs que la plupart de mes amies adorent, c’est peut-être pour ça que j’ai pensé  vous les proposer en cette journée symbolique! Mais rien ne vous empêche de faire cette recette un autre jour hein, je ne suis pas sectaire! J’aime aussi son côté frais et estival, grâce au miel et à la feta, ce sont des ingrédients qui annoncent le retour des beaux jours… Allez, dans le nord les jours chauds sont encore loin, mais il y a quand même un peu de printemps dans l’air!
 

Toasts à la feta, miel et grenade séchée

Toasts à la feta, miel et grenade séchée

Ingrédients

  • 2 pains suédois
  • 50 g de feta
  • 2 c. à s. de crème liquide
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à s. de graines grenade séchées
  • 1 c. à s. de noix
  • 2 feuilles basilic
  • 1 c. à c. de zaatar
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Dans un bol, écrasez la feta avec l'huile, la crème liquide et le zaatar.
  2. Étalez ce mélange sur les pains suédois puis déposez par dessus les noix, le basilic, les graines de grenade.
  3. Versez un filet de miel liquide par dessus.

Tarama végétal

Peut-être vous manque-t-il encore une petite recette facile et rapide à faire pour les fêtes? Me voilà! Aujourd’hui, je vous propose une recette végétale qui essaye d’imiter un classique pas du tout végétal, le tarama, ou taramosalata comme on dit en Grèce! Pas évident car cette spécialité du bassin méditerranéen a un goût et une texture très caractéristiques et issus de produits de la mer, les œufs de cabillaud, ou de mulet. 
 
 
Je suis moi-même une grande fan de tarama. J’ai toujours adoré engloutir mes blinis tartinés généreusement à l’apéro! Quand j’ai reçu l’an dernier le livre Noël Vegan de Marie Laforêt, cette version m’a intriguée au point de vouloir la réaliser et la faire tester autour de moi très vite. Si vous êtes végétariens, ou si vous avez des végétariens à votre table de fête cette année, cette recette est pour vous. Si vous êtes simplement curieux, cette recette est aussi pour vous!
 
 
J’ai donc servi ce faux tarama à une assemblée de non végétariens (ma famille), et il a franchement eu beaucoup de succès. La texture est plutôt bien imitée et le goût de la mer est présent grâce aux algues intégrées dans la recette. Tout le monde s’est accordé à dire que la ressemblance n’est pas à 100% avec la spécialité originale bien sûr. Mais ce tarama ressemble finalement plus aux taramas artisanaux que l’on peut se voir servir au restaurant, qu’au goût plus prononcé des taramas industriels, souvent rehaussés d’arômes, donc ce n’est pas une mauvaise chose! Mon homme, qui lui n’aime pas trop le tarama, a même préféré cette version au vrai. 
 
Au niveau des ingrédients, vous pourrez trouver le tofu fumé en magasin bio. On trouve du tofu en supermarché, mais il ne sera pas fumé et sa qualité sera moindre, surtout si vous le prenez hors du rayon frais. Je vous recommande donc vraiment de faire le détour pour acheter un tofu de meilleure qualité. Le mélange d’algues séchées, nommé mélange du pêcheur, se trouve facilement en boutique bio également, donc vous ferez d’une pierre deux coups!
 
Servez ce tarama avec des blinis ou du pain grillé. 
 
  
 
P.S. : Si vous cherchez d’autres idées pour les fêtes, c’est par ici!
 
Tarama végétal

Tarama végétal

Ingrédients

  • 200 g de tofu fumé
  • 1 c. à. s. de mélange d'algues du pêcheur
  • 2 c. à. s. de yaourt de soja
  • 2 c. à. s. de crème de soja
  • 2 c. à. s. de jus de citron
  • 2 c. à. s. d'huile végétale neutre
  • 2 c. à. c. de concentré de tomates
  • Sel

Préparation

  1. Placez le tofu fumé, les algues, le yaourt, la crème et le jus de citron dans un petit mixeur. Mixez finement la préparation. 
  2. Ajoutez progressivement l'huile. La préparation ne doit pas être trop liquide ni trop sèche. 
  3. Ajoutez progressivement le concentré de tomate jusqu'à obtenir une couleur légèrement rosée.
  4. Salez.
  5. Réservez votre tarama au frais jusqu'au moment de servir.

Tartinade aux pois cassés

Aujourd’hui, je vous propose pour la première fois une recette aux pois cassés. J’adore les pois cassés, mais j’ai tendance à les associer uniquement à la soupe d’hiver aux pois et au lard. Je recherchais donc depuis longtemps quelque chose d’un peu différent qui me permette d’en manger plus souvent! J’ai trouvé la solution dans le livre Vegan de Marie Laforêt, reçu grâce à Natura Sense et dont je vous parlais la semaine dernière : une tartinade très simple aux pois cassés vert, parfumée d’un peu de jus de citron et de pâte de sésame.

Par rapport à la recette d’origine, j’ai remplacé la pâte de noisettes recommandée par de la pâte de sésame, car je les trouve assez interchangeables et c’est celle que j’avais dans mon placard en ce moment. Si vous avez une autre purée (de noix, d’amandes, de pistaches… ), je pense que cela fonctionnera parfaitement aussi. J’ai aussi gardé l’eau de cuisson qui m’a permis de délayer un peu la tartinade pour que la texture soit bien crémeuse.

Si vous êtes accros au houmous, cette tartinade vous permettra de changer de routine. En effet, ce dip le rappelle un peu mais uniquement dans le fait qu’il s’agit d’une purée de légumineuses, à la texture épaisse et crémeuse à la fois. Au delà de ça, sa saveur est très différente je trouve, et mérite d’être découverte. Nous avons vraiment apprécié tremper notre pain pita dans cette tartinade, et vous pouvez aussi y tremper des chips, des crudités… Elle peut également s’utiliser pour tartiner des wraps ou un sandwich à la place de la mayonnaise.

Ce dip présente aussi l’avantage d’être la collation parfaite pour tous les goûts. Pas de noix, pas de viande, pas de produit laitier, pas de gluten, rien que des pois et c’est un délice ! Il est en plus facile à faire, sain, faible en matières grasses et riche en protéines.

Vous pouvez modifier l’assaisonnement ce dip pour le rendre aussi salé, poivré ou citronné que vous le souhaitez. Personnellement, je ne mets pas trop de citron mais pas mal de sel de et poivre. Pour le service, répartissez cette tartinade sur une assiette creuse ou un bol peu profond. Versez un peu d’huile d’olive extra vierge supplémentaire et saupoudrez des pignons de pin grillés et de l’oignon frais ou du vert d’oignon émincé. Ajoutez des quartiers de citron afin que chacun puisse en ajouter s’il le souhaite.

Si vous avez envie de découvrir le livre de Marie Laforêt qui m’a inspiré cette recette, il est disponible ici chez Natura Sense !

  

Tartinade aux pois cassés

Tartinade aux pois cassés

Ingrédients

  • 100 g de pois cassés
  • 3 c. à s. jus citron frais
  • 2 c. à s. purée de sésame
  • 2 c. à s. menthe hachée
  • 1 c. à s. d'huile olive
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites tremper 1 heure les pois cassés dans de l'eau froide, rincez  puis faites-les cuire 45 minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Égouttez les pois cassés en gardant l'eau de cuisson.
  2. Laissez refroidir puis mixez avec les autres ingrédients.  Rectifiez la texture avec quelques cuillers à soupe de jus de cuisson si le mélange est trop épais à votre goût.

Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Aujourd’hui c’est Thanksgiving! Bien que cette fête ne soit pas française, je suis sûre que vous la connaissez tous, car elle est ultra présente dans les séries télé et films américains!
 
Comme j’envie les américains de partager un tel moment de joie en famille! Nous en avons d’autres bien sûr dans les traditions françaises, mais toute occasion est bonne à prendre, non? Cette fête a l’air tellement géniale à mes yeux que j’ai fini il y a quelques années par décider de la célébrer moi aussi. Qui m’en empêche après tout?
 
 
Le menu typique de Thanksgiving aux États-Unis est souvent composé de ces plats, dont certains se rapprochent de ceux que l’on peut servir à Noël  :
 
  • De la dinde rôtie ou un pain de viande
  • De la sauce aux cranberries
  • De la purée de patates douces et des légumes rôtis
  • Du maïs grillé ou à la crème
  • Une tarte à la citrouille, aux pommes ou aux noix de pécan
Globalement, l’idée est de composer ce repas en mettant à l’honneur les produits des récoltes automnales comme les courges, les noix… Tout ce que j’aime quoi!
 
Au cas où il vous prendrait l’envie comme moi de célébrer Thanksgiving autour d’un petit apéritif festif, j’ai imaginé des petites tartines ou bruschettas qui reprennent les saveurs typiques de Thanksgiving. J’y ai combiné trois de mes ingrédients d’automne préférés : de la noix, de la courge et des cranberries, pour un ensemble automnal très réussi. J’ai ajouté du fromage de chèvre pour donner du caractère à l’ensemble.
 
 
Ces bruschettas ne sont pas seulement agréables à regarder mais elles sont également faciles à réaliser. La recette est simple mais si délicieuse qu’on pensera que vous avez travaillé durement pour la préparer! La seule partie un peu laborieuse consiste à couper les courges, et encore, La little Jack est une petite variété qui n’est pas trop coriace.
 
Parlons du goût de ces tartines… Il y a énormément de saveurs dans chaque bouchée. Il y a la douceur de la courge et des cranberries, le côté automnal de la muscade, le crémeux du fromage de chèvre, le pep’s de l’ail, le croquant des noix… On a là un mariage idéal!
 
La bruschetta est classiquement considérée comme un apéritif, mais vous pouvez bien sûr aussi servir ces tartines comme entrée avec une salade verte.
 
Même si je serai toujours une fan de la bruschetta traditionnelle aux tomates et au basilic, je suis maintenant également une grand fan de cette variante qui n’a absolument rien de traditionnel! J’espère qu’elle vous plaira!
 

   

P.S. : Si vous chez une idée pour l’apéro, essayez aussi mes cannelés potimarron comté!

 
Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Ingrédients

  • 12 rondelles de baguettes
  • 165 g de courge little Jack
  • 120 g de chèvre coupé en 12 rondelles
  • 12 cerneaux de noix
  • 12 cranberries
  • 12 graines de courge
  • 1 c. à s. de miel
  • 1 pincée de muscade
  • 1 c. à c. de sauge
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites cuire les courges 20 minutes dans de l'eau bouillante salée.
  2. Laissez tiédir puis ouvrez les little Jack et prélevez la chair.
  3. Écrasez la chair en purée à l’aide d'une fourchette. Salez, poivrez, ajoutez la muscade.
  4. Tartinez ce mélange sur les tranches de pain.
  5. Posez par dessus les rondelles de chèvre, les noix concassées grossièrement, les cranberry coupées ne morceaux, les graines de courge.
  6. Salez, poivrez, saupoudrez la sauge et ajoutez un filet de miel par dessus.
  7. Préchauffez le four à 200°C.
  8. Enfournez pour 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le formage soit fondu.
 

Toasts au smalec et raifort

Avez-vous déjà entendu parler du smalec? Moi franchement le no ne me disait rien, et je dois dire que l’aspect au premier abord ne m’a pas inspirée non plus! C’est une sorte de saindoux polonais, à base principalement de gras de porc assaisonné. On y ajoute souvent de la poitrine fraîche en petits morceaux. On peut l’acheter en bocal en Pologne comme on achèterait une terrine de campagne, et j’ai eu l’occasion d’en avoir un bocal.
 
 
J’étais un peu perplexe devant ce pot de gras, je ne m’imaginais pas le manger comme ça et j’ai donc un peu enquêté pour trouver quoi en faire.  Il existe de nombreuses versions en Pologne, selon ce que l’on souhaite en faire : pour le cuisiner, pour servir en tartines en début de repas, avec une bière ou une vodka… C’est clairement une spécialité très riche, le genre à consommer plutôt l’hiver quand la période des maillots de bain est au plus loin!
 
 
Les polonais le consomment sur du pain de seigle avec un peu de sel et de poivre… Certains y ajoutent un cornichon. J’ai choisi donc d’en faire des toasts, et j’y ai ajouté un peu de raifort pour donner du goût à l’ensemble. C’est aussi un produit que l’on trouve facilement en Pologne. J’ai beaucoup aimé le smalec servi de cette façon, bien que ce soit plus « fade » qu’un bon pâté de campagne de chez nous à mon goût, une fois assaisonné et parfumé de cornichon et de raifort c’est très agréable.
 
Je vous partage donc ma façon de servir le smalec pour au cas où vous ramèneriez un pot d’un voyage en Pologne… Vous pouvez aussi faire votre smalec vous-même, ce n’est pas compliqué apparemment, mais je n’ai pas testé comme j’avais obtenu le mien tout fait!
Si ça vous intéresse, voici un lien vers une recette que j’ai repérée.
 
 
 
Toasts au smalec et raifort

Quantité ou nb de personnes: Pour 6 toasts

Ingrédients

  • 6 tranches de pain de seigle
  • 6 c. à c. de raifort
  • 6 c. à c. de smalec (avec le gras blanc)
  • 2 cornichons aigre douce
  • Poivre

Préparation

  1. Tartinez votre pain avec du gras blanc de smalec.
  2. Passez ce pain à la poêle  quelques minutes pour le dorer.
  3. Tartinez-le de raifort et de smalec, puis déposez des rondelles de cornichons.
  4. Mangez tout de suite.
Source : Box Kitchen trotter