Archives de catégorie : Humeur

Comment profiter à fond du mois de février?

Photo Giuseppe Milo @Flickr

Contrairement à la croyance populaire, février n’est pas que le mois de la saint Valentin! Et même si février est le mois le plus court de l’année, et que la nuit tombe encore très tôt, il y a  de nombreuses choses à fêter en cette période. découvrez mes idées pour faire de février un mois de fête!

Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de février :

Célébrez la journée du Nutella

Le 5 février est la journée du Nutella. Pensez à l’environnement et célébrez plutôt la journée de la pâte à tartiner sans huile de palme, ça sonne moins bien c’est vrai, mais il en existe plusieurs, comme Noisette, la pâte à tartiner de casino ou le Nociolatta, mon chouchou au bon goût de noisettes! Pour cette journée, vous pouvez simplement réaliser une recette à base de pâte à tartiner, comme des fondants au Nutella ou un banana bread aux spirales de Nutella!


Photo Rex Roof@Flickr

Profitez de la neige.. Si elle se montre!

Certes, si vous travaillez, la neige va vous compliquer la vie, mais il faut admettre que voir un beau paysage enneigé, c’est un pur plaisir! Si vous partez au ski, ou pour les autres, si vous avez de la chance, la neige se montrera peut-être en février. Regardez-la s’accumuler par la fenêtre, servez-vous un bon chocolat chaud, prenez un plaid et préparez-vous à passer du bon temps sur Netflix bien au chaud!


Photo Stephane Mignon @Flickr

Célébrez la Saint Valentin

Je sais que c’est cliché, mais toutes les excuses sont bonnes pour passer un bon moment en amoureux non? personnellement j’aime organiser un bon repas en têt, ou sortir au restaurant à cette occasion. Mais comme je détester les menus imposés des restaurants du soir de la saint valentin ( trop chers et composés de choses que je n’aime pas comme le foie gras qui est souvent au menu), nous sortons au restaurant non pas le 14, mais le 15! 


Photo Michael@Flickr

Profitez des soldes

Le mois de février marque la fin des soldes et donc la période où les prix sont les plus avantageux. Pour éviter d’acheter n’importe quoi, j’identifie toujours en amont les choses dont j’ai besoin ou envie depuis longtemps, et que les soldes peuvent me permettre d’acquérir à meilleur prix. Si je ne trouve pas, tant pis, je ne prends rien!


Photo Andrew_Writer@Flickr

Fêtez le carnaval et mardi gras

Février est un mois dédié à la fête et aux déguisements! Si vous avez la chance d’avoir un carnaval à proximité de chez vous, l’idéal est d’y participer, sinon, si vous avez des enfants, rien ne vous empêche d’organiser Mardi gras à la maison!


Photo tacowitte @Flickr

Cuisinez chinois pour le nouvel an chinois

Cette année le nouvel an chinois a lieu en février. J’adore cette fête bien que je n’aie aucune origine chinoise, mais je vous un « culte » aux cultures asiatiques, et à leur cuisine si divine! Je profite donc de cette occasion pour cuisiner un repas authentique avec des spécialités que je n’ai jamais réalisées maison. cette année, j’aimerais essayer de réaliser de vrais nems!


Photo BenGrantham @Flickr

Faites sauter les crêpes

La chandeleur est une fête vraiment gourmande et qui plaît à tout le monde puisqu’on peut mettre ce qu’on veut sur les crêpes. découvrez mon article où javais réuni toutes mes idées concernant cette fête par ici.


Photo charlene mcbride@Flickr

Préparez un voyage

Les beaux jours approchent et si vous voulez vous faire une petite virée au Printemps, c’est maintenant qu’il fat y penser et réserver. Ça aide à se motiver le matin de penser à ses prochaines vacances, non? Pareil pour les vacances d’été, si vous n’avez pas encore commencé à les organiser, c’est le bon moment pour choisir votre destination et réserver vos billets ou votre location. 


Photo Jon Åslund @Flickr

Voilà mes idées pour faire de février au top! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Sauvons nos océans 🌊 💙🐟🐠🐡

Photo momo @Flickr

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet un peu différent de d’habitude, un sujet difficile et qui va sans doute en rebuter certains… Je n’aborde pas ce genre de thème en général mais vous avez peut-être remarqué récemment à travers certains de mes posts l’importance que j’attache à l’écologie et à la protection de notre belle (et unique) planète! C’est pourquoi je ne pouvais pas rester sans réagir à l’appel d’Éva les petits plats! J’aime les animaux, et j’aime notre planète, j’ai donc voulu relayer à mon tour son message pour amener chacun à réagir sur la situation du monde marin! Mon post s’inspire beaucoup de ses propos que vous pouvez lire ici si vous le voulez.

   Photo SupportPDX @Flickr

Je tiens à préciser que je ne cherche pas à dire que ce que vous faites, « c’est bien » ou « c’est pas bien », chacun est adulte est libre de ses choix. Je veux juste vous parler d’un fait : notre planète et nos océans MEURENT littéralement à cause de la surpêche. Ci-dessous je vous détaille un peu plus cela, mais vous trouverez des articles bien plus complets et éclairés que le mien très facilement sur internet!

Manger du poisson c’est mieux pour l’environnement que de manger de la viande? Faux!

En fait, l’un comme l’autre sont hyper néfastes pour l’environnement 🙁 A cause de la surpêche, tous les animaux marins sont menacés et s’éteignent jour après jour. C’est toute la biodiversité qui se meurt et bientôt ce sera l’oxygène qui nous manquera. WWF estime qu’à ce rythme, en 2048 les océans seront vides, ce n’est pas de la science-fiction, c’est presque demain, un monde que nous verrons, que nos enfants verront!

La vidéo est ici si vous voulez en savoir plus :

Les poissons ne sont pas « vraiment » des animaux? Faux!

De plus en plus de personnes arrêtent de consommer ou diminuent leur consommation de la viande, ce qui est une bonne chose en soi, mais ils augmentent souvent leur consommation de poisson en contrepartie. On entend de plus en plus les gens dire « Je ne mange pas de viande, je ne mange que du poisson »… Mais le poisson est de la chair animale à 100%, il ne faut pas l’oublier! Le poisson est un animal sensible à la douleur (article qui vous détaille ceci par ici). 


Photo Benjamin Hollis @Flickr

Le poisson, c’est bon pour la santé ? (De plus en plus) Faux!

Dans la chair de poisson, il y a du micro-plastique, du mercure, et des tas d’autres cochonneries qui dégradent notre santé à petit feu. Le poisson était peut être un aliment santé il y a quelques centaines d’années, mais qu’il vienne des océans ou d’un élevage où on le gave d’antibiotiques, ce n’est plus vrai de nos jours, par la faute de l’homme. 

Bien sûr, je sais que tout cela n’est pas facile à entendre. Mais je voulais dire aux personnes qui comme moi se disent depuis longtemps « J’aimerais faire quelque chose mais… »

… Je ne sais pas comment m’y prendre
… Je ne sais pas quoi cuisiner d’autre
… Moi/mon compagnon/mon enfant n’aime rien d’autre
… Ça va me coûter trop cher
… Je ne sais pas assez bien cuisiner
… Ça n’aura pas de poids, c’est aux politiciens/industriels/pêcheurs d’agir…

… Que ce sont des idées tout à fait compréhensibles, mais qu’il faut faire sauter petit à petit!


Photo Angus MacAskill @Flickr

La surpêche est un phénomène dramatique et de nos jours, il n’y a pas d’autre façon de faire réagir les industriels sur ces méthodes que d’en parler, et de boycotter la consommation de poisson!

Parler de végétarisme ou de véganisme peut faire peur, mais même si vous ne voulez pas en entendre parler, vous pouvez envisager de réduire votre consommation, d’ouvrir vos chakras quelques jours par semaine à une alimentation végétale, de réduire la consommation de poissons panés de vos enfants, de faire savoir à votre mairie que vous voudriez plus de choix végétaux à la cantine… Il y plein de petits gestes pour faire changer les mentalités! Vos actions ne sont pas inutiles, tous ensemble nous avons du pouvoir, faites ce que vous pouvez et ça sera déjà énorme!

Pour les blogueuses et tous ceux qui ont un compte sur les réseaux sociaux qui lisent ce message, vous pouvez, si vous le voulez, relever le défi : faire un post, une story ou un article qui sensibilise à la surpêche et à l’urgence qu’il y a d’arrêter de consommer du poisson.

Et pour tout le monde, vous pouvez vous documenter et aussi aider l’association Sea Sheperd, qui oeuvre pour la protection des océans, en faisant un don en cliquant ici.

Comment profiter à fond du mois de janvier?

Photo Miguel Virkkunen Carvalho @Flickr

A l’occasion de la nouvelle année, j’ai eu envie d’inaugurer une nouvelle rubrique sur ce blog, que je vais essayer de tenir pendant tout 2019. L’objectif est de vous donner des idées pour vous faire plaisir et profiter à fond mois après mois des petits bonheurs de saison… On commence donc avec le mois de janvier! Noël est en passe de devenir un lointain souvenir et il est facile de passer en mode hibernation après les festivités de fin d’année! On dit d’ailleurs que janvier est le mois du blues monday, le jour le plus déprimant de l’année. Mais ce n’est pas une fatalité et il ne tient qu’à vous de faire durer la magie de l’hiver en ce début d’année!

Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de janvier :

Adoptez la tradition des cartes de vœux

Cette tradition peut sembler désuète mais peut devenir très amusante, surtout si vous réalisez vous mêmes vos cartes de vœux, à partir de photomontages par exemple. Vous pouvez faire du collage et découpage avec les enfants, ou simplement commander des cartes personnalisées sur un site de photos si vous n’êtes pas manuel.


Photo Marco Verch @Flickr

Respectez vos résolutions du Nouvel An

Beaucoup d’entre nous commencent janvier avec la mentalité  «nouvel an, nouvelles habitudes», mais le plus souvent, nous cassons nos résolutions dès les premières semaines. Que vous souhaitiez faire plus d’exercice, adopter un régime plus sain ou abandonner une mauvaise habitude, il existe de nombreuses façons simples de réussir. Je vous donnais justement ici quelques conseils concernant les résolutions alimentaires pour vous y aider.


Photo Marco Verch @Flickr

Essayez de manger sainement

Sans parler de régime, janvier est le mois idéal pour faire une cure de fruits et de légumes, et céréales complètes! Cela vous permettra de vous remettre en forme après les excès des fêtes, et de retrouver plein d’énergie. Janvier est d’ailleurs la saison où le rhume et la grippe passent à la vitesse supérieure. Une bonne dose de vitamines vous aidera à lutter contre les contaminations!


Photo Marco Verch @Flickr

Enlevez vite vos décorations de Noël

Plus vite vous les enlèverez, moins vous aurez le sentiment de procrastiner. C’est culpabilisant de voir ses décorations de Noël fin janvier et de se dire « Ha zut, je ne les ai toujours pas rangées… » Alors, prenez les devants! Si vous aviez un vrai sapin de Noël pendant les fêtes, au lieu de le jeter, pourquoi ne pas le recycler ou le replanter pour préserver l’environnement? Profitez aussi de ce rangement pour isoler les décorations de Noël qui ne vous plaisent plus dans une boite à part. Personne n’en voudra à cette période, mais si vous les proposez en septembre ou octobre l’an prochain sur un site de vente d’occasion ou de dons, elles partiront facilement!


Photo Paul Simpson @Flickr

Profitez des jeux d’intérieur

Le mois de janvier est souvent synonyme de week-ends pluvieux, ce qui complique les activités, surtout en famille avec des plus jeunes. Mais il faut juste un peu de créativité et d’inventivité pour s’amuser à intérieur! A vous les soirées films avec pop-corn, les après-midis jeux de société avec les enfants ou entre adultes, et les activités manuelles en tous genres.

Renouvelez la tradition de la galette des rois

Dans la lignée des activités pour s’occuper à la maison, pourquoi ne pas réaliser vous-même votre galette des rois, mais aussi votre fève et votre couronne? Si vous avez des enfants, vous avez là de quoi leur fournir des heures d’occupation!


Photo  @Flickr

Célébrez le Hug day

Le 21 janvier, c’est la journée officielle des câlins! Sans aller jusqu’à prendre tous les inconnus qui passent dans vos bras, c’est l’occasion de libérer votre affectivité envers vos proches!


Photo Gareth Williams @Flickr

Cuisinez des recettes d’hiver en famille

Le mois de janvier est généralement l’un de ceux où l’on a le plus de temps à la maison. C’est un bon moment pour cuisiner ensemble et déguster de délicieuses recettes d’hiver. C’est d’ailleurs le mois national de la soupe, voilà donc l’occasion d’en préparer une tous ensemble!


Photo  @Flickr

Voilà mes idées pour faire de janvier un mois plutôt fun! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Comment tenir ses résolutions alimentaires?

Photo Free Images @Flickr
 
Voilà venu le moment de vous souhaiter une très bonne année ! Quels que soient vos souhaits, j’espère que cette année sera à la hauteur de vos rêves et désirs! J’adore la tradition des résolutions, et chaque année j’essaye d’en prendre que je m’empresse de ne pas respecter… Enfin, certaines sont parfois couronnées de succès quand même! Je prends notamment des résolutions liées à mon alimentation, et ce ne sont pas les plus faciles à tenir! Perdre 5 kilos, manger plus sainement, manger moins de viande, plus de légumes, boire moins de sodas, ou simplement cuisiner plus souvent du fait-maison… On a tous quelque chose que l’on aimerait améliorer dans ce domaine, non?
Aujourd’hui, je vous partage donc mes conseils pour que ces résolutions puissent devenir des réussites au quotidien! 
 
    Photo menmomhealth @Flickr

Se fixer des objectifs clairs

 
Hé oui c’est tout bête, mais il faut bien commencer par le début. Perdre du poids est un objectif trop flou, vous devez savoir combien de kilos vous voulez perdre ou combien de centimètres tour de taille, pour pouvoir ensuite évaluer la réussite de cet objectif! Si vous voulez manger plus de légumes, demandez-vous à quelle fréquence, ou quelle quantité. Certains objectif peuvent être ensuite divisés en sous objectifs, plus faciles à atteindre petit à petit. Par exemple, si vous voulez perdre 4 kilos cette année, cela signifie que vous devrez en perdre 1 par trimestre.
 
Photo Marco Verch @Flickr

Y aller progressivement

 
Si vous essayez de changer vos habitudes du tout au tout, il y a un grand risque d’échec, simplement parce que l’objectif sera plus difficile et que vous n’êtes pas forcément préparé à l’alternative que vous voulez mettre en place. Si par exemple vous voulez arrêter le soda du jour au lendemain, cela va vous frustrer, surtout si vous n’aimez rien d’autre. Suivant votre force de caractère et la force de votre habitude, cela peut donc se solder par un échec! Si au contraire, vous listez tous les moments où vous aimez boire du soda et ensuite vous vous attaquez à un moment et un seul d’abord, cela sera plus facile. Par exemple, vous décidez d’enlever le soda que vous buvez lors du déjeuner. Vous attendez quelques semaines que cette nouvelle habitude soit bien ancrée dans votre quotidien, puis vous passez à l’étape suivante. Vous supprimez alors le coca servi à l’apéritif, ou le coca que vous achetez au distributeur au travail… Continuez jusqu’à avoir éliminé tous les petits instants où vous aviez le réflexe d’en boire.
 
Photo Marco Verch @Flickr
 

Planifier ses repas

Il ne suffit pas de se lever un matin en se disant « Désormais je mangerai plus de légumes ». Si vous ne savez pas quoi faire ni quoi acheter à la place, vous resterez juste dans vos anciennes habitudes. Alors faites un menu pour chaque repas de la semaine, et assurez-vous que les plats programmés respectent cette résolution, sinon, ajustez-le, et ce avant de faire vos courses. Notez les liens vers les recettes que vous avez repérées pour ne pas perdre de temps au moment où vous voudrez les cuisiner, et notez les ingrédients dans une liste de courses. Ainsi vos courses de la semaine incluront exactement ce qu’il faut pour tenir vos résolutions, et une fois les produits achetés, vous ne pourrez plus  reculer!
 
Photo Marco Verch @Flickr

Faire le vide des anciens produits

 
Difficile de manger végétarien quand on n’ a plus de place dans le congélateur tellement il est rempli de viande… Pour éviter les tentations, vous devez vous débarrasser des produits qui ne collent plus à votre nouveau mode d’alimentation. Pour cela, plusieurs solutions : tout manger en mode marathon juste avant de démarrer la résolution, tout donner à quelqu’un de votre entourage, ou identifier les produits incriminés et les cuisiner lorsque vous recevez des invités exclusivement, pour vous en débarrasser progressivement!
 
Photo with wind @Flickr

Prévoir des repas d’avance pour ne pas craquer

 
Si vous voulez manger light mais que vos placards sont vides, un soir où vous mourrez littéralement de faim mais manquerez de courage (cela arrive forcément), vous avez un grand risque de craquer et de vous faire livrer des cochonneries! Prévoyez donc toujours 5 à 6 plats prêts à réchauffer dans votre congélateur, adaptés à votre nouvelle résolution et dont vous savez que vous adorez les manger. Qu’ils soient achetés tout prêts ou faits maison, ils vous permettront de limiter la casse. En cas de flemme aiguë, vous n’aurez plus qu’à les décongeler!

Anticiper vos sorties

 
Lorsque vous êtes invités, il est parfois difficile de respecter une résolution car vous n’avez pas maîtrisé ce qu’allait cuisiner votre hôte. Dans la plupart des cas, si vous lui faites part de votre résolution, votre hôte peut vous aider à la tenir en adaptant le menu. Vous pouvez aussi venir avec ce qu’il vous faut : amuse bouche léger, légumes à picorer, boisson sans alcool, etc., suivant votre résolution, de cette façon, vous serez sûr de trouver ce qu’il vous faut et de ne pas être frustré!
 
Voilà, la clé de tout peut selon moi être résumée en un mot : l’anticipation ! Et vous avez pris une résolution liée à l’alimentation cette année? Vous avez d’autres astuces pour la respecter? 

Bilan de l’année

Aujourd’hui nous profitons de 2018 une dernière fois! Je ne sais trop que dire à propos de cette année à part le fait qu’elle a passé à 100 à l’heure et cela a un côté un peu effrayant! Si l’année a été riche en beaux souvenirs, elle a aussi été une espèce de course sans fin! Je disais il y a un an ici que je voulais être plus zen, et je crois l’avoir été par moments… J’ai notamment pris beaucoup de temps pour lire cette année, ce qui me détend ! Mais la fin d’année a pris le dessus et s’est encore transformée en enchaînement de to-do lists à rallonges!
 
Tout ceci ne m’a pas empêchée de cuisiner beaucoup encore cette année, de me faire plaisir, et de publier ici avec la même motivation! C’est un petit espace personnel où j’aime me retrouver avec régularité, et surtout vous retrouver à travers vos messages et commentaires!
 
Pour ce dernier jour de l’année, j’ai voulu vous proposer un best-of de mes recettes, ou plutôt deux ! Tout d’abord votre best-of, c’est à dire les recettes publiées en 2018 que vous avez le plus consultées, et ensuite mon best-of, autrement dit les recettes qui m’ont le plus régalée cette année!
 
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon réveillon et à vous dire à l’année prochaine!
 

Vos recettes favorites de 2018

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mon top 10 de 2018

Keshke

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et vous, quelle est votre recette phare de l’année?

Bucketlist de juillet

Photo  openroads.com @Flickr
 
Arrivez-vous à croire que c’est déjà l’été? Il me semble que Noël était hier! Le mois de juillet est déjà en route! Pour moi c’est le mois de l’attente des congés, et je profite de la terrasse et du soleil en réfléchissant à ce qu je ferai en vacances! Je n’aime pas me mettre la pression à cette période de l’année, aussi mes ambitions sont plus modestes que d’habitude! 

Ma bucket list de juillet :

 
– Essayer la cuisine aux algues et aux plantes maritimes, car j’ai ramené plein de trésors de mon week-end en baie de Somme : asters maritimes (ou oreilles de cochon), salicorne, spaghetti de mer…
 
Photo  Melanie Lazarow @Flickr
 
– Profiter des fruits d’été pour continuer à expérimenter avec mon extracteur de jus.
 
Photo Arturo Donate @Flickr
 
– Glander sur ma terrasse et lire un maximum. J’ai lu plus cette année que les 5 dernières années cumulées et j’en suis ravie, j’ai envie que ça continue!
Photo Marco Verch @Flickr
 
– Voir la nouvelle saison de Unbreakable Kimmy Schmidt. Je suis tellement fan de cette série! Vous connaissez? (Netflix forever)
 
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Bucketlist de mai

Photo Tejvan Pettinger@Flickr
 
Le printemps est enfin bien installé, il ne nous gâte pas tous les jours mais enfin on arrive quand même à prendre une dose de vitamine D à l’occasion! J’ai tendu dire que l’on capte mieux la vitamine à l’intérieur des bras, alors gardez les bras à l’ail quand vous êtes en terrasse ! ce mois-ci, on se fait plaisir et on se détend!
   

Ma bucket list de mai :

 
– Utiliser à fond mon nouvel extracteur de jus dont je vous parlerai sûrement à tous bouts de champs ces prochains mois. J’en suis déjà folle! Vous avez de bonnes recettes ou astuces pour réutiliser les fibres de fruits et légumes qui sont extraites? Si oui, je suis preneuse!
 
 Photo Rob Bertholf@Flickr
 
– Passer un MOOC de botanique. Le MOOC, késako? ce sont des cours en ligne gratuits, sous forme de vidéo! Je m’amuse beaucoup à réviser mes bases, et cela va m’aider à reconnaître des plantes lors de de balades à la campagne!

Photo karendotcom127@Flickr
 
– Partir en week-end à Budapest. J’adore cette ville que j’avais visitée il y a 4 ans, et cette fois-ci j’airai entre amis, j’ai hâte!
 
Photo Frank Schmidt@Flickr
 
– Me reposer, j’aurai 1 semaine à la maison, ce qui ne m’est pas arrivé depuis belle lurette!
 
– Voir la série The Good Witch. Netflix est toujours à mes côtés!
 
 
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Les changements dans mon mode de vie en 2018

Photo Chris Phan @ Flickr
 
Je vous avais parlé début janvier de mon envie d’avoir un mode de vie plus engagé en 2018. Loin e moi l’idée de me prendre au sérieux ou de trop dramatiser, mais on est tous d’accord pour dire que la situation de notre planète part sérieusement en cacahuète, non? Nous consommons énormément, parfois en dépit du bons sens, de notre environnement, ou même de notre santé, moi la première! Mais j’ai vraiment envie d’essayer de faire une différence là-dessus à mon niveau. Je sais que ce ne sont pas les actions d’une personne qui peuvent changer la face du monde, mais je me dis que si chacun consent à des petits efforts, alors on peut y arriver! Donc je m’atèle à la tâche! Je dois dire que tout cela a déjà pris des formes assez concrètes dans ma vie au bout de 3 mois! Je voulais donc vous faire un petit bilan de ce que j’ai mis en place pour un nouveau mode de vie plus sain, plus éthique et plus écologique!
 
    
Photo jbloom@Flickr

J’ai réduit mes déchets alimentaires

Le gaspillage alimentaire est un désastre pour l’environnement, ce n’est pas la peine de le préciser. Je ne gâchais déjà pas trop par le passé, du moins quand je me compare à d’autres personnes de mon entourage. Cela est dû au fait que je préfère faire de petites courses au fur et à mesure plutôt qu’un gros plein mensuel, donc je mage les aliments très vite après les avoir achetées. Mais cette année j’ai quand même renforcé mes actions pour l’imiter ce que je jette, et notamment :

  • Je congèle mes légumes dès que j’ai un doute sur ma capacité à les cuisiner dans les temps.
  • Je congèle les parties secondaires des légumes (ex. trognon du chou-fleur) pour les utiliser dans des recettes si je n’en ai pas besoin tout de suite.
  • Lorsque j’achète quelque chose que je vais consommer rapidement, je me sers en priorité dans le bac des produits « zéro gâchis » de mon magasin, pour éviter que le magasin ne les jette à la fin de la journée.
  • Lorsque je compose mes menus, je regarde tous les petits restes ou produits congelés que je peux réutiliser, et je les intègre en priorité à mes plats, plutôt que de toujours acheter de nouveaux produits.
 

Photo Paul Downey @Flickr

J’ai réduit ma consommation de plastique et mes autres déchets

 

Qu’ils sont pénibles ces horribles sacs plastiques qui envahissent nos océans! Bien que leur consommation diminue depuis qu’ils sont payants dans les supermarchés, il y a des millions de sacs plastiques dans la nature, dont la dégradation peut prendre jusqu’à 400 ans. J’essaye de limiter ma consommation de plastique, mais aussi d’autres déchets que l’on jette régulièrement quand c’est possible.

  • Basique mais à ne pas oublier : j’amène mes propres sacs cabas pour les courses.
  • Je filtre l’eau de mon robinet et je fais moi-même mon eau gazeuse pour ne pas acheter de boisson en bouteille plastique.
  • J’ai des bouteilles d’eau réutilisables à glisser dans mon sac à main, mon sac de piscine et sur mon bureau au travail.
  • Je ne consomme pas de plats préparés, je fais les miens et j’amène de vrais couverts au bureau pour ne pas en utiliser en plastique.
  • Je fais mes courses en vrac dès que possible, avec des contenants réutilisables (bocaux, sacs en tissu). En plus d’être écolo, c’est très agréable de jouer à la marchande en remplissant soi-même ses contenants je trouve!
  • Petit plus, même si ce n’est pas en plastique : je suis passée à la bière en bouteille consignée, ce qui est facile pour moi avec la proximité de la Belgique! Je ramène aussi mes bocaux et contenants à ma boutique vrac qui les propose à d’autres clients, et je rends mes boîtes à œufs vides à la ferme qui me les vend.

Photo Keng Susumpow@Flickr

J’ai réduit ma consommation de viande



La production de viande a un réel impact sur la planète et ralentir sa consommation de viande et de produits d’origine animale est un vrai geste écologique. Ceci plus d’autres raisons m’amène à essayer d’arrêter de consommer de la viande et du poisson. Je ne sais pas à quel point j’en suis capable car j’adore ça, je ne vais pas vous mentir! Je n’ai pas une volonté de fer en général, mais je n’en ai pas consommé depuis le début de l’année, je suis fière de moi, sans me mettre la pression pour ne plus jamais y toucher.  J’ai aussi globalement réduit tout ce qui est provenance animale :
 
  • Je n’achète plus de lait ni de crème, que j’ai remplacé par les laits et crèmes végétaux.
  • J’ai diminué ma consommation de beurre par 4 en le substituant quand je peux par de l’huile de coco et ses dérivés.
  • J’ai diminué ma consommation d’œufs par 2 en arrêtant d’en utiliser en pâtisserie.
  • Mon beurre et mes œufs viennent d’entreprises locales, bio et pour les œufs, garantissant que les poules sont élevées dans une volonté de respect du bien-être animal. Mais je sais que la seule garantie à ce niveau-là sera un jour, d’avoir mes propres poules!
  • Je ne prends plus de fromage en supermarché, seulement chez des fromagers et des petites exploitations, et je râpe moi même le gruyère et le parmesan pour limiter les emballages au passage. 

Photo Masahiro Ihara @ Flickr

Je mange local, de saison et un maximum bio

 
J’essaie autant que possible de délaisser les supermarchés et de faire mes courses en priorité localement, via le Court circuit, ou en boutique vrac, en boutique bio, et enfin chez les artisans et commerçants de mon quartier. Ce n’est pas toujours facile, je cours un peu plus à droite et à gauche, mais j’ai beaucoup plus de plaisir à consommer de cette façon. Je suis plus ou moins flexible suivant les types de produits :
 
  • Mes fruits et légumes sont bio et de saison, je n’ai pas acheté de tomates ou de courgettes depuis août dernier par exemple.
  • Quand je peux, je demande aux artisans si je peux amener mes propres boites pour éviter qu’ils me mettent des papiers d’emballage.
  • Je fais beaucoup de produits basiques maison : râper le fromage, cuire mes compotes, mixer ma chapelure… C’est autant d’emballages en moins ramenés à la maison! Prochaine étape, j’aimerais essayer les yaourts et laits végétaux maison.


Photo Kim @Flickr

Mes cosmétiques sont bio, naturels et cruelty-free

 
Cette fois on sort du domaine de la cuisine. Acheter des produits de beauté éthiques, c’est un geste simple et qui coûte de moins en moins, car les marques respectant ces critères se sont bien démocratisées ces dernières années. Mon budget beauté n’a pas augmenté depuis ce changement, au contraire! Mon but est de ne rien jeter donc je termine ce que j’ai d’abord, et au fur et à mesure je remplace mes produits par leur version plus respectable.
 
  •  
  • Je fais maison de nombreuses recettes de produits de beauté déodorant, gel douche, savon…
  • Je n’achète que ce que j’utilise vraiment, en évitant les produits d’impulsion qui ne me serviront pas.
  • Je choisis des produits avec moins d’emballage : savon, shampoing solide…
  • J’ai abandonné les lingettes et le coton démaquillant au profit de cotons lavables


Photo Abi Porter @Flickr

Mes produits ménagers sont réduits à leur plus simple appareil

 
Je vous en parlais dans cet article donc je ne vais pas trop m’étendre là dessus. Je remplace mes produits ménagers dans la mesure du possible par des produits basiques comme le bicarbonate, le savon noir, ou encore le vinaigre blanc.

Mes autres idées pour la suite



Tout ceci n’est qu’un début, et voici ce que je compte faire en plus très prochainement!
 
  • M’inscrire à la bibliothèque pour acheter moins de livres.
  • Consommer plus de produits d’occasion, que ce soit pour les produits culturels, la mode, la déco…
  • Remettre en état mon carré potager et y faire pousser mes légumes dès le printemps.
  • Acheter des pailles lavables.
  • Investir dans un mug et un gobelet pour ne plus utiliser de gobelets jetables au travail.
  • Supprimer l’essuie-tout dans ma cuisine au profit d’essuie-tout lavable.
  • Mettre un compost dans mon jardin.
Voilà où j’en suis, j’ai bien conscience de ne pas être parfaite et de pouvoir mieux faire, mais je suis contente des petits efforts et changements mis en place au quotidien. A l’inverse, je comprends que tout le monde n’adhère pas à ce genre de démarche et n’ait pas envie de changer ses habitudes! C’est juste un choix que je fais personnellement et qui m’apporte une grande satisfaction! Et vous, vous vous sentez concernés par ce sujet? Vous avez d’autres idées simples pour produire moins de déchets ou mieux respecter la planète?

Ma sélection de films en rapport avec la cuisine

Photo Kevin Dooley @Flickr
 
Aujourd’hui je vous propose de changer un peu des recettes… Rassurez-vous, on reste bien dans le domaine de la cuisine! J’aime tellement la cuisine que je l’apprécie aussi dans les films, et j’ai pensé qu’il serait sympa de vous partager ma sélection de films en rapport de près ou de loin avec la nourriture!
Les avez-vous vus? En connaissez-vous d’autres? Si oui, je suis preneuse de vos recommandations, je ne me lasse pas de cette thématique!

Charlie et la chocolaterie

Qui n’a jamais rêvé de visiter la merveilleuse usine de Willy Wonka et de rencontrer ses adorables Oompas loompas? Moi oui, en tout cas! Je ne désespère pas de trouver un ticket d’or un jour l’autre dans un de mes emballages de chocolat! Je suis une fan inconditionnelle de Roald Dahl depuis mon enfance, et Charlie et la chocolaterie est l’un des plus féériques de ses livres à mes yeux! Alors forcément, vu par Tim Burton, un de mes réalisateurs favoris pour sa façon créer des univers à la fois magiques et presque réels, cela ne pouvait que me plaire! 
 

The lunchbox

Dans ce film, deux êtres se rencontrent par erreur, à travers une lunchbox, qui suite à une erreur de transmission, leur servira de messager. J’aime beaucoup l’Inde, et découvrir la vie à Bombay à travers cette comédie romantique m’a beaucoup plu. 
 

Les délices de Tokyo

Je suis une fan du Japon, mais aussi de tout ce qui a trait à la culture japonaise, dont les livres et films! Donc j’ai voulu voir instantanément ce film lorsqu’il est sorti. Il parle d’un homme qui tient une petite échoppe à dorayakis (des sortes de pancakes fourrés à la pâte de haricot rouge), et qui embauche une vielle dame pour l’assister dans la réalisation de cette spécialité. On découvre alors avec lui petit à petit l’histoire de cette femme, et le film révèle alors à travers elle un aspect bouleversant de l’histoire du Japon que je ne connaissais pas du tout.

Julie et Julia

Ce film n’a rien d’exceptionnel, mais il m’a amusée car il décrit la vie d’une blogueuse culinaire qui se met en tête d’apprendre à cuisiner aussi bien que son idole, Julia Child, en testant une par une toutes ses recettes sur un blog pendant un an. Je ne connaissais pas Julia Child avant de voir ce film, mais elle semble être une vraie peau de vache, je ne sais pas si c’est vrai!
 

Le festin chinois

Un homme que la femme a quitté parce qu’il s’investissait trop dans son métier de cuisinier a perdu toute motivation et sombré dans l’alcoolisme, jusqu’à jour où un autre chef le défie, l’obligeant à se remettre au travail. C’est un film assez comique, et bien que je ne sois pas trop habituée à l’humour des films chinois, il m’a bien fait sourire. Ce film est peut-être un peu kitsch, mais je l’ai découvert à l’adolescence, grâce à une amie qui en était fan et m’a passé son virus! 

 

Ratatouille

J’ai toujours adoré les Disney et celui ci n’échappe pas à la règle! L’intrigue n’a rien d’incroyable mais je trouve le film très bien fait, l’univers vraiment rigolo et le petit rat très attachant! J’ai hâte que ma fille grandisse un peu pour le regarder à nouveau avec elle!
 

Chef

L’histoire d’un chef étoilé qui tourne en rond dans son restaurant, et qui finit par ouvrir un food truck et faire le tour des États-Unis avec. Ce film est très chouette, c’est tout à fait mon genre, il met de la bonne humeur et donne le sourire. En plus, la bande originale est géniale, au point qu’il y a même eu une suite, un deuxième CD qui été édité!  Je les écoute super souvent!
 

L’aile ou la cuisse

Là je retombe en enfance, je n’ai pas vu de film de Louis de Funès depuis bien longtemps, mais petite, je me souviens d’avoir ri aux éclats devant ce film! Est-ce lui qui m’a donné ma passion de la cuisine? Difficile à dire!
 

Ceux que je n’ai pas vus

J’ai aussi repéré d’autres films que je compte voir un jour ou l’autre comme Merci pour le chocolat, le grand restaurant, Soul Kitchen ou beignets de tomate verte. Par contre, je ne sais pas si je finirai par voir Comme un chef, car je ne suis déjà pas une grande fan de films français, mais encore moins de Mickaël Youn!
 

Mon panier repas avec Quitoque (+ 1 code promo pour vous!)

Aujourd’hui, je vous propose de (re)parler d’un service génial que j’ai eu la chance de pouvoir tester : il s’agit du service de livraison de paniers repas Quitoque.
 
Quitoque, c’est votre plein de courses livré à votre porte chaque semaine, avec précisément les ingrédients nécessaires pour la réalisation de 2 à 5 plats dans la semaine! Les recettes font la part belle aux produits de saison, sont faciles à réaliser, bien expliquées et adaptées à un rythme de semaine, c’est à dire pas trop longues à cuisiner.
 
J’avais eu la chance de tester Quitoque l’an dernier et j’avais adoré, et j’ai pu recommencer l’expérience : nouveaux produits, nouvelles recettes, et nouvelle régalade! J’ai choisi un colis végétarien pour 2 personnes, mais le concept se décline aussi façon « je mange de tout », ou encore « sans porc », « sans poisson », ou « sans viande », et, s’adapte au nombre de personnes dans votre famille. 
 
 
Au niveau des légumes, il y avait dans ce colis de la betterave, du poireau, du chou kale, des pleurotes, de la roquette, une pomme, des aromates (oignon, ail, gingembre, échalote, citronnelle…). Comme je l’avais constaté lors de mon premier essai, les fruits et légumes sont d’une qualité irréprochable : ils sont encore bien frais, très bien choisis,  sans tâche ou zones abîmées et mûrs comme il faut. Tout est de saison, ce qui est un très bon point pour moi!
 
 
En plus des légumes, j’ai découvert dans ce colis du fromage de chèvre bio, des ravioles de Royans, du tofu, des spaetzle, du riz à risotto, un pain aux figues, et côté condiments, de la sauce soja, indispensable pour l’exécution d’une des recettes! De ce côté aussi, tout est de très belle qualité, majoritairement bio ou haut de gamme. 
 
 
Au programme de ma semaine, m’attendaient 4 recettes alléchantes mais aussi tout à fait dans le ton du moment :
 
– Un risotto tout rose parfait pour la Saint Valentin
– Des ravioles aux saveurs asiatiques parfaites pour le nouvel an chinois
– Un cœur de Neuchâtel au four
– Des spaetzle aux cœurs d’artichaut et au chou kale
 
 
Nous avons commencé par les ravioles au poireau, pleurotes et tofu et ce fut un régal : ces ravioles étaient à la fois fines et goûteuses, et cela faisait un repas nourrissant sans être bourratif, comme on aime manger en semaine!
 
Ensuite nous avons réalisé le cœur de Neufchatel au four : j’adore le fromage, je pourrais en manger tous les jours, j’étais donc ravie! C’est une recette savoureuse qui se prépare très rapidement. Le top pour les dimanches soir un peu déprimants!
 
 
Les spaetzle aux cœurs d’artichaut ont mis mon homme à rude épreuve car il n’aime pas les artichauts! Mais finalement il a adoré ce plat fin et parfumé autant que moi!
 
Et enfin, le risotto aux betteraves : j’adore les risotto, et celui-ci m’a conquise avec sa jolie couleur et son goût terreux ! 
 
 
Les menus changent toutes les semaines. Ils sont consultables sur leur site internet si vous voulez vous mettre l’eau à la bouche.
 
Au final, ce fut une semaine ultra gourmande qui s’est écoulée avec Quitoque. J’ai adoré le principe de découvrir la surprise de ce qu’on va manger au dernier moment, mais aussi le fait qu’il n’y a absolument rien à prévoir : mêmes les épices sont fournies! En accompagnement de ces plats, vous pouvez choisir une option panier de fruits, bouteille de vin, petit-déjeuner, fromages régionaux ou encore des desserts. C’est ce que j’ai choisi et j’ai reçu de délicieuses crèmes dessert au citron et au caramel, de la compote, ainsi qu’une tablette de chocolat bio.
 
 
      
 

Envie de tester? Un code promo rien que pour vous!

 
Pour ceux et celles qui auraient envie de tester ce super service, je vous propose un code promo pour vous permettre de la recevoir à tarif réduit! Il s’agit d’une belle réduction de 20€, valable lors de l’achat d’un premier panier Quitoque (à partir de 57€ d’achat), jusqu’au 31/03/2018. Pour cela, rendez-vous sur quitoque.fr et saisissez le code NOTPARIS20 lors de la validation de votre commande!