Archives de catégorie : Dans mon placard

Mes indispensables en cuisine

Photo Paintzen @Flickr

Aujourd’hui, on parle cuisine, et plus précisément, accessoires de cuisine! Vous savez, ceux qui ne vous lâchent pas et sans lesquels vous vous sentez désarmés en cuisine? Il y a des tas d’ustensiles d’appareils de cuisine auxquels je suis totalement accro et que je recommanderais à à peu près tout le monde. J’ai énuméré ci-dessous mes équipement de cuisine les plus couramment utilisés, autrement dit mes essentiels, ceux que selon moi on devrait toujours avoir chez soi!

Photo Didriks@Flickr   

1. De bons couteaux

Pour moi l’incontournable n°1 est d’avoir un couteau de cuisine de bonne qualité. On m’a offert il y a quelques années des couteaux céramique et j’adore les utiliser , notamment pour couper le saucisson et émincer les légumes, mais comme ils sont fragiles, il ne faut pas les utiliser pour tout et n’importe quoi non plus! J’ai aussi un couteau de chef plus classique avec une lame métallique, que je garde bien affûté, et un couteau à pain, car je fais beaucoup de pain maison.

Photo Easy Healthy Smoothie@Flickr

2. Une planche à découper

J’ai une très grande planche de bois qui me sert pour tous les usages et reste en permanence sur mon plan de travail, ça m’évite de la sortir 10 fois par jour. Si vous cuisinez beaucoup de viande et poisson, il peut être intéressant d’acquérir une planchette en pastique dédiée pour ces produits, elle sera plus facile à bien laver.

Photo Your Best Digs@Flickr

3. Mes poêles et casseroles

J’ai acheté un kit de base de casseroles et poêles avec manches amovibles en téflon, que j’ai complété pour avoir les formes les plus utiles à mes yeux. Je pense les remplacer prochainement par des poêles et casseroles en inox ou un autre matériau moins fragile que le téflon, mais je vais garder ce système de poignées amovibles, ultra pratique car je manque de place et cela permet de mettre les casseroles au four si besoin.

Photo Tim Green@Flickr

4. Une bouilloire électrique

Je suis une grande buveuse de thé, mais ma bouilloire me sert aussi à faire bouillir l’eau des pâtes ou du riz plus vite. Si vous ne buvez pas de thé, vous pouvez vous en passer, mais si vous en avez une, utilisez-la aussi pour gagner du temps quand vous cuisinez!

Photo N i c o l a@Flickr

5. Un robot de cuisine

J’aimerais vous dire que je fais tout à la main et que j’arrive à me passer d’appareils électriques, mais ça serait entièrement faux! Je suis notamment accro à mon robot mixeur, tout abîmé mais tellement efficace que je ne peux pas m’en séparer! Vous pouvez vivre sans, mais ils peut vous rendre la vie beaucoup plus facile, notamment quand vous devez trancher ou râper de grandes quantités de légumes.

Photo Didriks@Flickr

6. Une balance de cuisine

Je pèse beaucoup ce que je cuisine, que ce soit pour respecter la recette d’origine ou simplement pour pouvoir vous indiquer dans mes recettes les quantités exactes que j’ai utilisées. Je ne suis pas très satisfaite de ma balance cependant, je ne la trouve pas pratique, j’attends avec hâte le jour où elle tombera en panne pour en choisir une autre!

Photo Cooks & Kitchens@Flickr

7. Des moules à gâteaux

J’ai une belle collection de moules car j’aime varier les formes : rond, cake, bundt, tarte, façon kougloff, mini muffins, madeleines, financiers… Mais pour être honnête, on peut se contenter d’un moule à tarte et d’un moule rond et survivre avec ça! J’essaye de privilégier la qualité pour les moules en silicone, car trop fins, ils se tordent et on risque d’abîmer le gâteau en le sortant du four ou en le démoulant. Ces derniers temps, j’ai investi dans des cercles à tarte, qui donnent un démoulage plus facile et des bords lisses comme dans les pâtisseries, le rendu est top!

Photo Marco Verch@Flickr

8. Les petits ustensiles

Il y a d’autres petits ustensiles dont je ne pourrais pas me passer. Un fouet pour les blancs en neige, un ouvre-boîte, un décapsuleur (indispensable en bonne nordiste que je suis!), une spatule, une râpe… J’ai aussi une grande passoire pour égoutter les pâtes et une petite qui filtre plus finement, par exemple le sucre glace. Je ne peux pas vivre non plus sans mon épluche légumes, bien que j’aie tendance à laisser les peaux quand mes légumes sont bio, car c’est là que sont concentrés les nutriments! J’ai également investi il y a un certain temps dans un bon zesteur et je l’adore, car je suis une fan d’agrumes et je pourrais en mettre partout dans ma cuisine! Enfin, j’ai reçu en cadeau une maryse en silicone, et depuis que je l’ai, je m’en sers systématiquement pour verser les préparations à gâteaux, même si ça me laisse moins de chocolat à lécher dans le fond du plat!

9. Mon extracteur de jus

Cet ustensile est un peu la cerise sur le gâteau, je sais que quand on s’installe, ce n’est pas la première chose que l’on va acheter, mais je suis ravie du mien et comme je l’utilise plusieurs fois par semaine, il me paraissait donc normal de le faire figurer ici. Je m’en sers principalement pour faire des jus, (Thank you captain obvious), mais pas seulement! Je fais aussi mes laits végétaux et quand il fait beau et chaud, des petits gaspachos rapides.

Ou trouver de bons ustensiles de cuisine et cuisson?

Globalement, j’évite d’acheter mon matériel en grande surface, sauf en cas d’urgence. Je préfère acheter mon matériel dans des jolies boutiques quand c’est possible, ou sur internet, surtout pour les achats coûteux, ce qui me permet de trouver le meilleur prix possible une fois que j’ai choisi le modèle que je veux. Je passe ensuite par le comparateur de prix de Google, ou quand c’est possible, par des sites de vente privée qui me donnent les meilleurs prix sur certaines marques. Si vous voulez trouver vos ustensiles de cuisson à des tarifs sympas, sachez c’est d’ailleurs là que je trouve les meilleures offres. J’essaie généralement d’acheter des marques, que je choisis pour leur robustesse et aussi pour leur choix, car j’aime avoir du matériel assorti!

Bien sûr, il y a d’autres choses qui sont importantes voire indispensables dans une cuisine, comme des torchons, des bols pour mélanger les ingrédients, des boîtes en verre pour stocker les restes… Mais j’avais envie de vous parler de ces quelques favoris qui me rendent tellement service au quotidien!

Et vous? Qu’ajouteriez-vous à la liste? Avez-vous un ustensile phare?

Dans mon placard : produits belges

Photo Smabs Sputzer @Flickr
 
Aujourd’hui, je vous emmène pour un petit voyage à la frontière, pas loin de chez moi, du côté de la Belgique! La Belgique est un pays que j’adore, et je vais régulièrement y passer des après-midi ou même des petits week-ends. Il y a plein de belles villes à découvrir là-bas, à moins d’une heure de route pour nous les chanceux lillois! Je voulais donc vous parler des produits que j’ai couramment dans mes placards et qui me viennent de Belgique! J’en ramène certains de mes escapades, d’autres sont facilement trouvables dans tous les supermarchés du nord de la France. En connaissez vous d’autres qui font partie de vos classiques?
 

De la bière !

A la maison, nous sommes amateurs de bière e dans ce registre, nos favoris sont de l’autre côté de la frontière, car nos amis belges sont vraiment très doués dans ce domaine. Il y a bien sûr les célèbres bières trappistes comme la Chimay bleue ou la Trappe, mais aussi des bières un peu moins connues comme la Gouden Carolus, la scotch CTS, la houppe de Namur… Une liste complète serait impossible à faire, surtout que je fais en sorte d’en acheter des différentes à chaque fois!
 

Du fromage

Je ne suis pas experte dans ce domaine, mais dans le nord de la France nous trouvons régulièrement du fromage belge chez nos fromagers. Parmi eux, il y en a qui sont à la bière ou réalisés par les mêmes moines que ceux qui font les bières d’abbayes (ils ont tout compris quoi!), comme notamment du Chimay, du Leffe, du Maredsous, qui existe même en fromage à tartiner un peu comme le Philadelphia!
 
Photo Lou Stejskal @Flickr

Du sucre

Les belges ont des choix de sucres un peu différents des nôtres, et on trouve là-bas très facilement des sucres gourmands comme le sucre perlé ou sucre candi. C’est aussi le pays de la cassonade, à ne pas confondre avec ce que nous appelons cassonade en France. Leur cassonade a une texture différente, poudreuse et humide, avec parfois de gros morceaux, et elle très parfumée, c’est un délice! Enfant, je la mangeais au goûter, saupoudrée sur une tartine grillée couverte de beurre un peu fondant. J’ai grandi avec la cassonade Graeffe, qui est de couleur caramel, et désormais j’achète aussi la Candico brune. C’est aussi un régal sur les crêpes!
 
 Photo Allagash Brewing@Flickr
 

Des pâtes à tartiner

Les belges ont des pâtes à tartiner différentes des nôtres, et j’aime les alterner quand j’ai l’occasion d’en acheter! Il y a notamment les marques Meli, Côte d’or ou Kwatta. Je ne peux pas dire qu’elles soient meilleures ou moins bonnes que les marques qu’on trouve chez nous, c’est juste pour le plaisir de varier! En Belgique, on  consomme aussi des vermicelles de chocolat saupoudrés sur des tartines.
 
Photo Imbecillsallad@Flickr

Du chocolat

Le fameux Côte d’or est belge, on le trouve bien sûr en France, mais en Belgique il est moins cher et on trouve des parfums en plus. J’aime aussi prendre des parfums typiques, comme le Dolfin au spéculoos ou au cuberdon. Connaissez-vous les cuberdons d’ailleurs? C’est un de mes bonbons préférés et pourtant je ne suis pas très branchée bonbons!
 
Photo _molins@Flickr

Du sirop de Liège

J’adore ce sirop typique, qui permet de réaliser des recettes aussi bien sucrées que salées, je vous en proposais d’ailleurs une ici.
 
 
Voilà, il existe des dizaines d’autres spécialités en Belgique et je n’hésiterai pas à vous en reparler, ici je voulais juste faire un tour de ces produits qui sont en permanence ou presque dans mes placards et qui font partie de mon quotidien!

Ma wishlist cuisine sur Fourniresto

Noël est à peine fini et je n’ai pas encore trouvé où ranger tous mes cadeaux… Mais si vous êtes comme moi, vous avez beau avoir été (trop) gâté(e), cela ne vous empêche pas de déjà avoir besoin d’autres choses! De mon côté, en cuisine il me manque toujours au moins une petite chose, et avec certain appareils qui sont tombés en panne, je dirais même de grosses choses! J’ai donc eu envie de vous partager ma Wishlit cuisine, réalisée sur le site Fourniresto, un spécialiste du matériel de restauration! Qui sait, le père Noël repassera peut-être par chez moi ( et par chez vous!)   

Une centrifugeuse

Voilà longtemps que je me pose la question d’investir dans une centrifugeuse, une vraie, car les jus maison sont bien meilleurs pour la santé que ceux qu commerce! Mais là, il y a le frein du budget car c’est un appareil très coûteux!

 

Un robot pâtissier

J’ai un fidèle robot mixeur/batteur qui m’accompagne depuis les débuts du blog mais voilà, celui-ci rend l’âme petit à petit… C’est devenu un calvaire de battre un blanc un neige avec, sans compter qu’il n’arrive plus à mixer les préparations un peu trop épaisses. Bref, je dois le remplacer et j’hésite à passer le cap d’acheter un vrai robot pâtissier avec ses accessoires. Le budget est ici aussi un frein, mais je suis sûre d’en avoir l’utilité!

Des couteaux japonais

Je sais à quel point c’est important d’avoir de bons couteaux, aiguisés et adaptés à chaque utilisation. Parmi eux, les couteaux japonais m’ont toujours fait envie! 

Une gouttière à bûche

Voilà encore une année où je n’ai pas fait de bûche à noël, par flemme mais aussi parce que je n’ai pas de moule adapté!

Un filtre à laits végétaux

Je remplace de plus en plus le lait par des boissons végétales dans mon quotidien, mais je trouve leur prix assez élevé et j’aimerais donc les faire moi même, pour que ça me coûte moins cher mais surtout j’imagine, pour qu’ils aient plus de goût!

 

 

Un moule à beurre

J’ai fait du beurre maison une fois et c’était très simple et bon. Je m’essaie aussi aux beurres végétaux ( je vous en parlerai une autre fois), et avec un moule pareil, mes beurres maison auraient drôlement la classe!

 

Et vous, vous avez des besoins envies en ce moment en matière de matériel de cuisine?

J’ai testé les infusions Teatox by KithenDiet (+ résultats du concours)

Ces dernières années, les thés et infusions détox ont envahi la toile. De mon côté, même si je n’avais pas jusqu’à maintenant essayé ce type de boisson, j’étais intriguée car je suis une grande consommatrice de thés. Je commence et je finis toujours la journée avec une bonne tasse bien chaude, et j’aime particulièrement les thés ou infusons qui ont une action, comme ceux contre le mal de gorge, après-repas, pour la détente… Quand KitchenDiet m’a contactée pour tester leur nouvelle gamme de thé detox, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai saisi ma chance de pouvoir tester deux cures différentes : une spécial digestion et une spécial minceur. Top en cette période de fêtes, non?
 
      
 

♥ Qui est KitchenDiet? ♥

 
KitchenDiet est une marque qui commercialise plusieurs types de solutions minceur livrées à domicile. Ils proposent notamment des repas minceur, mais également des cure détox à base de jus qui peuvent durer 1 jour, 3 jours, 5 jours ou 7 jours. J’ai eu la chance d’en tester une cet été dont je vous avais parlé ici.  Ils lancent cette fin d’année leur nouvelle gamme d’infusions Détox qui viennent compléter ces produits minceur.
 

♥ Comment ça fonctionne ? ♥

 
Les cures d’infusions detox peuvent accompagner une cure minceur Kitchendiet, une cure de jus ou tout simplement votre alimentation du quotidien. Chaque sachet contient 28 infusettes. Il est recommandé d’en consommer 2 par jour, soit une cure de 14 jours avec un sachet. Vous pouvez également choisir de prendre « Vitalize Me » le matin et «Keep Calm » le soir, pour une cure de 28 jours. Au programme, améliorer votre digestion et affiner votre silhouette ! Cette cure va vous permettre de vous ré-énergiser tout en douceur en dégustant des infusions à la fois fruitées et acidulées.
 

♥ Que contiennent les infusions ? ♥

 
J’ai reçu les deux infusions différentes: une vivifiante, antioxydante et détoxifiante à boire le matin, appelée « Vitalize Me » et une qui vise à faciliter la digestion et aux vertus apaisantes pour le soir, appelée «Keep Calm ». 
 
 

Composition de l’infusion « Vitalize Me »

Cette infusion nous promet de retrouver la sérénité. Elle aide à mettre en phase vos organes et votre esprit en dégustant une infusion florale et tellurique. Regardons un peu sa composition :
 
Pomme : La pomme est un véritable allié pour votre santé. Riche en oligo-éléments, en vitamines et antioxydants, elle participe à la réduction du taux de « mauvais » cholestérol (LDL)
 
Rooibos : Effet antioxydant, lutte contre le stress oxydatif des cellules, les maladies dégénératives, les risques cardiovasculaires. Soulage les troubles gastrointestinaux : coliques, troubles digestifs.
 
Réglisse : Anti-inflammatoire, expectorante et adoucissante, la racine de réglisse vous aide à lutter efficacement contre les troubles digestifs ou encore les maladies de peau.
 
Souci : Plante de prédilection de la phytothérapie, reconnue pour ses vertus calmantes et cicatrisantes, le souci officinal est un remède souverain pour les petits problèmes cutanés.
 

Composition de l’infusion «Keep Calm »

KitchenDiet nous propose avec cette infusion d’aider l’organisme (esprit et corps) à éliminer les toxines des cellules, à lutter contre le stress des neurones. Cette cure doit permettre de se ré-energiser tout en douceur en dégustant une infusion à la fois fruitée et acidulée. Côté ingrédients, il n’y a que des saveurs enchanteresses :
 
Vanille : Stimulante du système nerveux, la vanille aide à lutter contre la fatigue physique et intellectuelle. Relaxante : comme le cacao, elle calme le stress et peut également être utilisée en cas d‘insomnies.
 
Hibiscus : Utilisé en infusion depuis l’antiquité, les fleurs d’hibiscus sont riches en vitamine C et A, ce qui ajouté à leurs propriétés anti oxydantes, leurs donne des vertus stimulantes et de lutte contre l‘hypertension et le cholestérol.
 
Gingembre : Racine aux propriétés antiinflammatoires et antioxydantes, il est consommé aux 4 coins du monde pour soulager les rhumatismes, les nausées, le rhume et les maux de tête.
 
Framboise : Fruit rouge riche en antioxydant, elle permet de lutter contre le stress oxydatif des cellules. Elle aide à traiter des affections des tissus.
 
Rooibos : Effet antioxydant : lutte contre le stress oxydatif des cellules, les maladies dégénératives, les risques cardiovasculaires Soulage les troubles gastro-intestinaux: coliques, troubles digestifs.
 

♥ Qu’est-ce que j’en ai pensé ? ♥

 
J’ai, pour ma part, choisi de tester ces deux cures séparément. En raison de la période des fêtes, je me suis dit que l’infusion Keep Calm aux vertus digestives serait parfaite pour m’accompagner dans cette période chargée qu’est la période des fêtes. Je mange assez léger au quotidien (bien que ce blog regorge de recettes gourmandes) et en période des fêtes, l’accumulation de plats riches peut-être difficile à supporter. Quand à l’infusion détoxifiante « vitalize me », je la garde pour la reprise après les fêtes, pour m’aider à me remettre sur les rails, à reprendre le travail en forme, et à perdre les kilos que j’aurai surement engrangés pendant cette période! 
 
Mais bien sûr, je n’ai as pu m’empêcher de goûter les deux dès maintenant pour vous donner mon avis!
 
 
 
 
Parlons d’abord de la cure du matin : Vitalize me. Ce qui est le plus flagrant est l’odeur : elle sent merveilleusement bon ! L’odeur très fruitée et  gourmande de cette infusion est à tomber et je ne suis pas surprise de voir qu’elle a été conçue par un chef 2 étoiles au Michelin , Mauro Colagreco car le goût est simplement exquis : c’est ma tisane chouchou du moment! 
 
Pour le côté détox, je me sens effectivement mieux dans mon corps, mais cela sera bien sûr décuplé après les fêtes, quand je la couplerai à un rééquilibrage alimentaire.
 
L’infusion du soir est également très agréable, la saveur est douce et parfaite pour un moment de détente. Au final, je peux vous dire que l’une comme l’ure peuvent être consommées par pur plaisir, tant elles sont sympa  Mais bien sûr, c’est top de savoir qu’il y a en plus un effet pour nous aider à éliminer!
 
 

♥ Jeu concours jusqu’au 5 janvier ♥

 
Si vous voulez tester l’une ou l’autre de ces cures Teatox, je vous propose d’en gagner une en partenariat avec KitchenDiet! Pour cela, il vous suffit de remplir les étapes suivantes :
1. Faites le bilan detox sur le site KitchenDiet en cliquant ici.

2. Indiquez moi en commentaire de l’article quelle cure vous a été conseillée à la fin du bilan.
3. Si vous avez un compte, likez ma page Facebook.

 

Le tirage au sort sera réalisé le 6 janvier pour désigner les 2 gagnants
d’une cure de 14 jours de thé detox.

Bonne chance à tous!

Résultat du concours

Tout d’abord, merci à toutes et à tous pour vos participations.

C’est Marinebulle  et Marion de Mangue Coco qui ont été tirées au sort, bravo à elles ! Vous serez contactées très vite par KitchenDiet pour vous envoyer votre cadeau!

Dans mon placard russe

Vous le savez peut-être, j’ai eu la chance de visiter la Russie il y a quelques temps, c’est un pays superbe qui m’a laissé de magnifiques souvenirs ! J’en avais profité pour vous partager mon avis sur ce qu’il faut absolument goûter sur place. Aujourd’hui, je vous propose un petit focus sur quelques produits incontournables de la cuisine russe et que j’adore utiliser dans mes recettes. Je vous rassure, pas besoin d’aller trop loin pour les trouver, ce sont des produits qui se trouvent à peu près facilement en France! C’est parti !

De la confiture de cerises

La confiture de cerises se trouve très facilement en France, mais elle me rappelle la Russie car la cerise comme les autres fruits rouges sont très présents dans les desserts là-bas. Je mangeais des crêpes à la cerise au petit-déjeuner et depuis je suis capable de résister au Nutella ! J’aime surtout la confiture de cerises quand elle a un petit goût d’amandes, comme les cerises amarena (pas du tout russes pour le coup). Déposez en une cuiller et une autre de fromage blanc sur une crêpe et c’est le paradis !

Des airelles

Les baies sont très consommées là-bas et on trouve des airelles séchées, très proches des cranberries que l’on trouve chez nous.

Du pavot

Cette graine ne sert souvent qu’à décorer les pains, mais la bas c’est un parfum de gâteaux à part entière ! Ils en font des fourrages délicieux.
  Photo Jeena Paradies @Flickr

Du kasha grillé

Cette céréale au goût particulier permet de varier de la semoule et des pâtes. Je l’utilise notamment pour réaliser ces falafels. Dans le même esprit, une autre céréale très utilisée et que j’adore en Russie est le millet.
 
 Photo Leslie Seaton @Flickr

Du raifort en poudre

Voilà un petit condiment qui donne du peps aux plats, miam! On le trouve aussi très souvent dans la cuisine allemande ou alsacienne, et il peut facilement remplacer la moutarde dans certaines recettes.

Du paprika fumé

J’adore cette épice, surtout quand elle est fumée, pour sa saveur intense.
 
 Photo cookbookman17 @Flickr

Que faire avec du vinaigre balsamique?

L’été touche à sa fin ! J’espère que le vôtre a été au top et vous a apporté votre lot de voyages, dépaysement, bonheur, relaxation, tomates, mojitos, soirées entre amis, barbecues, melons, séances de bronzage, pastèque, coups de soleil, courgettes, défilés en maillot de bain, vitamines, bonne humeur, repos, et tout ce que vous voulez d’autre, car tout ça c’est malheureusement très bientôt fini! Si comme moi vous avez du mal à lâcher la cuisine estivale et si vous avez tendance à accumuler les vinaigres et les huiles parfumés ramenés de voyages dans le sud et en Italie, vous serez peut-être contents de trouver ces idées pour utiliser votre vinaigre balsamique autrement qu’en salade.
Hé oui, je me suis découvert une obsession pour ce produit d’épicerie italienne. Ce vinaigre sucré et piquant est l’un de mes ingrédients préférés, et j’ai trouvé toutes sortes de manières de le glisser dans ma cuisine du quotidien.
Si le seul moment où vous pensez à le sortir du placard est quand il est temps de faire une salade, alors voilà de quoi changer vos habitudes. Avec ça, vous devriez finir vos stocks et avoir une bonne excuse pour partir en Italie l’an prochain en racheter !

Dans les soupes et les sauces à base de tomates

Les tomates estivales bien mûres sont bien sûr le premier produit que l’on pense à marier au vinaigre dans les salades, mais ce mariage fonctionne aussi dans les soupes et sauces à base de tomate. Ajoutez un filet de balsamique à la fin de la cuisson de vos sauces et soupes pour pour leur donner un petit goût plein de pep’s!
Source F_A @Flickr

Dans les plats braisés

En ajoutant un peu de vinaigre balsamique dans vos plats braisés, vous donnerez à vos plats un goût profond, riche et légèrement sucré.
Source atl10trader @Flickr

Dans les bouillons et soupes

Ajoutez une cuiller de vinaigre balsamique dans les bouillons ou autres soupes pour les parfumer subtilement… Je l’apprécie notamment dans les soupes de chou.

Dans les glaces

Vous pouvez également simplement en verser un filet sur une grosse boule de glace à la vanille ou en faire une sauce caramel au balsamique.

Réduit en sirop

Faites réduire de moitié votre vinaigre dans une petite casserole avec du sucre, puis laissez refroidir. Le sirop de balsamique réduit est délicieux sur une boule de glace à la vanille ou sur des fraises fraîches ou poêlées. C’est très bon aussi avec de la salade de tomates, du roquefort…

Avec de la viande

Le vinaigre balsamique est l’un des vinaigres que je préfère utiliser pour la marinade. Mélangez du vinaigre avec des échalotes tranchées et une cuiller de moutarde, et vous obtenez une marinade délicieuse pour du steak, du poulet, des côtelettes de porc, mais également pour le tofu et les champignons. Encore plus simple, badigeonnez du vinaigre balsamique sur un steak et poivrez généreusement avant de le griller dans du beurre. Il est également très bon avec du boudin blanc poêlé.
 
Source jeffreyw @Flickr

Dans les cocktails

Cela va peut être vous surprendre, mais une touche de balsamique dans les cocktails, notamment au bourbon, ça fonctionne bien !
 
Source David Ashleydale @Flikr

Avec des légumes

Mélangez un peu de mélange balsamique avec une quantité égale d’huile d’olive et pourquoi pas un peu de moutarde, et versez sur des betteraves ou des haricots verts cuits. Servez chaud ou à température ambiante. Le balsamique fonctionne aussi très bien avec les choux de Bruxelles : assaisonnez-les avec un filet de balsamique, de l’huile d’olive ou du beurre, du poivre, et des lardons. Au final, le balsamique est un régal ajouté aux légumes grillés : patates douces, carottes, panais… J’aime aussi mettre du balsamique sur ces toasts à la patate douce, ou dans les gratins de courgette.
Source Gloria Cabada-Leman @Flickr

Avec du fromage

Le chèvre arrosé de balsamique, d’huile d’olive, de poivre, d’olives émincé et accompagné de pain tranché fait un apéritif absolument délicieux. Le balsamique met aussi merveilleusement en valeur la burrata, un de mes fromages préférés.

Dans des pâtes

Mélangez de l’huile d’olive, de la moutarde de Dijon avec de la réduction de vinaigre balsamique jusqu’à obtenir une consistance lisse et crémeuse. Ajoutez dans vos pâtes. Vous êtes au paradis. Une recette ultra simple et rapide est disponible ici si vous voulez essayer!

Dans les confitures d’oignons

Que ce soit en confit d’oignons, ou des tout petits oignons glacés, c’est facile à faire et délicieux.
Étalez des petits oignons grelots ou des échalotes dans un plat  sans chevauchement. Versez 8 cl de balsamique sur les oignons et  2 cuillers à soupe d’huile d’olive. Faites cuire au four à 180 ° C pendant 25 minutes, tournez les oignons et cuire pendant 25 minutes supplémentaires. Les échalotes peuvent prendre un peu plus de temps .

Dans des croque-monsieur

Nous aimons beaucoup ajouter une touche de balsamique dans nos croque-monsieur ou dans nos grilled-cheese.

Avec un avocat

Mettez simplement une cuiller de vinaigre dans un avocat et mangez-le comme ça, c’est bien plus sain que la mayonnaise au passage !

Avec des fruits rouges

Faites macérer les fraises bien mûres dans du sucre, puis ajoutez un peu de balsamique. Cela fonctionne aussi sur les pavlova aux fruits rouges ou sur les eton mess bien sûr ! Essayez aussi sur de la rhubarbe rôtie avec des fraises.
Source Gail @Flickr

Avec des oeufs

Le balsamique ou la réduction de balsamique est délicieuse sur un œuf au plat ou un œuf poché, ou encore dans ces oeufs au four.
Source Seika @Flickr

Dans les dips

Donnez de la profondeur a vos tapenades et sauces pour dips en y ajoutant une cuiller de vinaigre balsamique.

Dans mon placard anglais

L’Angleterre est un pays que j’adore :  le temps n’y est pas forcément sublime, mais j’ai toujours été fascinée par l’ambiance qui se dégage des romans d’Agatha Christie, et par l’opposition entre traditionalisme et folie qui semble régner dans tout ce pays!

Par extension, j’aime beaucoup également la cuisine anglaise, et comme celle-ci a mauvaise réputation, je me fais un grand plaisir de bousculer les idées reçues en réalisant des plats délicieux en provenance de là-bas!

Lorsque je je vais à Londres, j’aime visiter les supermarchés et épiceries à la recherche de produits rigolos à ramener en France. Découvrez ici mes petits favoris!

 

La mustard powder

La moutarde en poudre est un condiment très sympa : on peut soit renconstituer de la moutarde à partir de cette poudre, soit la verser directement dans un plat. La saveur est légèrement différente de celle de notre moutarde française, et donne une notre très originale aux plats.

5204996556_7e8c0a6e0d_zPhoto SteveR- @Flickr

La jelly

Ces petites gelées multicolores aux parfums chimiques sont un cliché qui résume la cuisine anglaise aux yeux de beaucoup d’entre nous, mais bien qu’elles ne soient pas délicieuses telles qu’elles, j’adore les détourner! On peut les utiliser pour faire des jello shot, petits shooters de jelée à la vodka à boire à l’apéro, ou encore en mettre dans les gateaux pour leur donner une texture spongieuse originale.

5315744700_c218752d0e_zPhoto Fiona Henderson @Flickr

Le tomato relish

Le tomato relish est une véritable gourmandise dont je ne me lasse pas : il s’agit d’une sorte de sauce tomate très concentrée, dont le goût se situe entre le ketchup, le concentré de tomate et la tomate séchée, mélangée à des aromates, c’est tout simplement un délice tel quel sur des crackers ! On peut aussi en mettre une ou deux cuillers dans des sauces tomate, pour leur donner un goût plus fort.

La marmite

On ne va pas se mentir, la marmite a un goût tout à fait atroce. C’est comme du bouillon cub à tartiner, mais encore plus concentré. Manger une cuiller de marmite un lendemain d’une soirée trop arrosée, c’est le vomi assuré. Mais à petites doses, il permet de faire des recettes assez fun! Sa variante australienne, la vegemite, est très sympa également, et 100 % végétale comme son nom l’indique!

2995874035_d0b7ef6ebf_zPhoto David Martyn Hunt @Flickr

Les biscuits digestive

Ces biscuits très basiques sont idéaux pour la réalisation des cheese cakes ! On peut bien sûr les remplacer par des dizaines d’autres biscuits bien français, mais quand j’en trouve j’aime m’en acheter un ou deux paquets d’avance.

La worcestershire sauce

Cette sauce se trouve en France, mais elle est emblématique de la cuisine anglaise. On l’utilise assez peu au quotidien pourtant elle permet de donner une touche originale à un plat. Je l’adore également dans le welsch rarebit, un de mes plats au fromage favori!

Le porridge

On trouve du porridge partout en France mais je ne pouvais pas parler de cuisine anglaise sans l’aborder : le porridge me rend dingue, j’adore ça! En Angleterre, on le trouve en cups individuelles, déjà parfumé à la cannelle ou d’autres parfums, il ne reste plus qu’à ajouter de l’eau ou du lait et à passer au micro-ondes. Ce pays est fait pour moi!

9671842200_03590a322e_zPhoto Health Gauge @Flickr

Attention…

Il y a parfois des produits très bizarres en Angleterre, et dont il faut connaitre l’utilisation. La sauce à la menthe pour le gigot est assez bizarre, et la préparation mincemeat est atroce si on la goûte telle quelle! J’ai cru que c’était une confiture, et j’en ai mangé une pleine bouchée, avant de découvrir qu’il s’agit d’un condiment à base de graisse de rognon à cuisiner!

Et vous, connaissez vous d’autres produits anglais que vous aimez?

 

Dans mon placard américain

La cuisine américaine n’est pas reconnue pour son côté fin ou gastronomique, mais cela ne l’empêche pas d’être parmi mes préférées. J’aime son côté simple, tant dans la réalisation que dans le produits de base utilisés, et son côté « cuisine de famille » me plaît beaucoup également. Dans les produits de consommation courants que l’on trouve dans les supermarchés américains et souvent chez nous aussi, j’ai même trouvé certains de mes incontournables !

Photo Ray Bouknight @Flickr

Le marshmallow fluff

Cette pâte à tartiner au marshmallow est un véritable ovni, mais en plus de fasciner vos invités lors des brunchs, elle permet de réaliser des plats très fun, comme des brownies aux spirales de marshmallow par exemple !

 27019078255_83f17d3e22_z
Photo Mike Mozart @Flickr

Les candy corn

Je ne suis pas une grande mangeuse de bonbons dans l’absolu, mais ceux ci, qui ne ressemblent à rien de chez nous, me plaisent par leur texture et leur goût tout doux. Ils présentent l’avantage d’avoir de superbes couleurs qui en font les stars d’Halloween !

Le baking soda

Ce n’est autre que le bicarbonate de soude, que l’on connait aussi chez nous. Les américains l’utilisent cependant beaucoup plus souvent que nous en cuisine, notamment pour faire lever les gâteaux, mixé avec du sel et/ou de la baking powder.

La baking powder

C’est la levure des américains, qui possède la particularité d’être sans gluten comme le baking soda, ce qui en fait un super substitut pour les allergiques. J’aime aussi le fait que ces poudres à lever se vendent en gros pot familial et non en sachets individuels, je trouve ça beaucoup plus pratique!

La purée de citrouille

La citrouille est pour moi un ingrédient magique qui se cuisine dans tout ! Tartes à la citrouille, cakes, biscuits… La base de toutes ces recettes commence souvent par le fait d’éplucher, précuire puis mixer la chair de la citrouille : avec ces conserves, c’est chose faite et on gagne un temps précieux !

 27027001094_fc0f32fe34_z
Photo Rob Galloway @Flickr

Le Philadelphia

On ne présente plus le Philadelphia qui est devenu depuis 10 ans un basique en France également. Il n’empêche que je ne me lasse pas de ce fromage et des possibilités qu’il offre pour la cuisine salée ou sucrée, je me devais donc de le citer!

 14986244540_0d521aaebe_z
Photo Mike Mozart @Frickr

Les pop tarts

Les pop tarts sont des espèces es de pâtes feuilletées fourrés, à la cannelle, au straciatella ou d’autres parfums sucrés. Ces gâteaux individuels se passent au toaster avant d’être dégustés tièdes. Ce sont des bombes de sucre, mais c’est franchement délicieux ! J’en avais réalisé une interprétation salée il y a quelques temps par ici.

 13958270223_cbf9ec533a_z
Photo Mike Mozart @Flickr

La cannelle

Comme dans les pop tarts précédemment cités, la cannelle est omniprésente dans la pâtisserie américaine, ce qui n’est pas pour me déplaire. Elle donne du pep’s à n’importe quel apple pie ou tarte à la citrouille et permet la réalisation des fameux cinammon buns!

 3137194162_bf132f21d9_z
Photo Timothy Vollmer @Flickr

Le beef jerky

Le jerky, qui existe au bœuf mais aussi au porc et au poulet, est de la viande séchée avec des épices et parfois un peu de sucre. Le résultat donne une des petits morceaux de viande un peu « boucanée » et résistante que l’on croque à l’apéro comme des chips!

Dans mon placard : produits roumains

La cuisine roumaine n’est pas parmi les plus célèbres par chez nous. Personnellement jusqu’à il n’y a pas très longtemps, j’ignorais totalement de quoi elle était composée. Mais depuis quelques temps, une épicerie roumaine a ouvert près de chez moi, et elle me permet de découvrir des produits et préparations vraiment fun! Voici une sélection de ceux que j’ai testés et approuvés jusqu’à maintenant. Si vous tombez dessus, n’hésitez pas à les tester, vous aurez de bonnes surprises!

Zacusca de vinete

La zacusca de vinete est une sorte de ratatouille froide servie en tartinade à l’apéritif. On la trouve toute faite en bocal, mais les roumains peuvent aussi la réaliser maison et la mettre en bocaux pour en avoir d’avance.
Pour ceux qui voudraient tester, la recette est par ici!

zacusca-vinete

Mici

Ces espèces de blocs de viande hachée agglomérée, mélange de boeuf, porc et agneau rappellent un peu nos mexicanos par leur forme. Les roumains en sont friands l’été pour les barbecues. Je ne suis jamais allée en Roumanie, mais il paraît que tous les marchés en plein air embaument le mici au barbecue et mettent tout le monde en appétit!

15331466247_01b59e3d96_z

Photo par young shanahan @Flickr

Saucisse fumée ou cabanossi

Cette saucisse fine est plus tendre que nos saucissons, a un délicieux goût fumé et rappelle un peu les saucisses bifi pour ceux qui connaissent. Je l’adore coupée en tranches à l’apéro, trempée dans de la moutarde !

Paprika en bocal

Le paprika est une épice, mais c’est avant tout une variété de poivrons rouges, qui peut aussi se consommer telle qu’elle. On en trouve en bocaux déjà cuits, parfaits pour de multiples utilisations rapides : sur des toasts, dans des plats, sur les plateaux apéro comme le plateau paysan roumain

Fromage roumain

Leur fromage frais, telemea, rappelle la feta et se mange avec de la polenta. Un autre fromage, un peu plus sec, le branza de burduf, rappelle un fromage de brebis à la texture douce. La vendeuse a eu l’air surprise que j’en achète, peut-être car j’ai découvert après coup que ce fromage se fabrique dans des panses de brebis, ce qui peut ne pas plaire à tout le monde!
Ils sont parfaits tous les deux en cubes à l’apéro. On trouve également le penteleu, le premier fromage roumain à avoir obtenu une AOC.

2806079799_1ed7e7e0a9_z

Photo par Kai Hendry @Flickr

Voyage gourmand : que ramener de Corse?

La Corse, elle nous fait rêver avec ses beaux reliefs verdoyants, ses roches escarpées et ses plages d’un bleu digne des Caraïbes!

En plus de vivre dans un concentré de tout ce que la nature à fait de plus beau, les corses ont une gastronomie riche, typique des pays du sud et qui fait la part belle à la production locale.

Parmi les mille souvenirs que l’on peut trouver là-bas, drapeaux corses, ânes en peluche ou colliers de coquillages, la nourriture est selon moi le meilleur investissement si vous voulez ramener un petit quelque chose pour vous ou pour vos proches. Suivez ce petit guide pour ne rien rater!

14699143892_69c544fabc_z

Photo par Paul Arps @Flickr

Que ramener de Corse?

De l’huile d’olive

L’Italie n’est pas le seul pays de l’huile d’olive! L’huile d’olive corse, avec son goût très doux est très recherchée et mérite qu’on s’y attarde.

9134237580_696f7b3e8d_z

Photo Daniel70mi Falciola @Flickr

De la poutargue

Pas forcément facile à ramener en avion, cette poche d’œufs de poisson est un régal réputé pour son raffinement.

Du thé

On ne s’attendrait pas à ramener du thé en souvenir de Corse, et pourtant… Il y a plusieurs spécialités vraiment typiques a découvrir : thé à l’immortelle corse, thé noir à la châtaigne, thé du maquis… Les corses ne font pas pousser le thé comme en Chine, mais ils l’importent de Chine et s’assemblent avec des spécialités locales! Ce qui fait que vous avez le meilleur des deux mondes réunis dans un thé!

Du safran corse

Vous ne savez peut-être pas, mais les corses sont producteurs de safran! La Corse est une terre d’adoption tout à fait adaptée à la culture de cette fleur délicate, et les corses la récoltent de la manière traditionnelle.

Des liqueurs et apéritifs corses

Les rayons alcool des magasins de souvenirs ou supermarchés regorgent de bouteilles en tous genres. Il y a l’embarras du choix : liqueur de myrte ou de cédratine par exemple, mais aussi Cap Corse, un vin cuit apéritif que j’adore!

Des biscuits et gâteaux

On ne peut pas passer en Corse sans ramener au moins un paquet de canistrelli : ces biscuits secs se déclinent à la châtaigne, au citron, aux amandes… Évidement j’ai un faible pour la version à la châtaigne pusique c’est un produit typiquement Corse!
Moins facile à ramener mais vous pourrez le goûter au restaurant ou le refaire chez vous  : le fiadone. Une sorte de cheesecake au brocciu et au citron! On trouve également des fritelli (beignets corses), les amaretti (biscuits secs), du nougats à la noisette, des canistrons (biscuits briochés), des finucchetti…
Le corail de Bonifacio, que vous trouverez comme son nom l’indique du côté de Bonifacio, rappelle un peu les calissons, avec un gout fort d’agrume qui prend le dessus sur l’amande. Cette douceur a un prix prohibitif, mais si vous pouvez en goûter n’hésitez pas!

10341708615_4b2bfae2a9_z

Photo par Thibault: “Cut!” @Flickr

De la confiture

Il y a énormément de délicieuses confitures produites en Corse! Les parfums traditionnels que l’on connait tous (fraise, etc) sont disponibles, mais aussi des saveurs plus locales : confiture de cédrat, de myrte, d’arbouse, de figues, de clémentine corse. Côté miel, on trouve du miellat du maquis, un miel butiné dans les maquis comme son nom l’indique!

Des produits à base de noisette

La noisette est un produit de base en corse, a l’instar de la châtaigne. Les corses en font des préparations comme le salinu, un mélange de sel et de noisettes mixées pour assaisonner les plats, ou le Nuciola qui est une pâte à tartiner délicieuse !

De la charcuterie

De ce coté là il y a de tout, et cela passe sans problème dans l’avion si vous voulez en ramener, j’ai testé! Coppa, lonzu, saucissons corses (notamment salciccia), figatellu, salamu sont parmi les plus connus. Choisissez des charcuteries réalisées avec du porc élevé en Corse bien sûr!

12696571754_a4831af0b0_z

Photo Matt Squirrell @Flickr

Du fromage

Ici aussi il y a un très très gros choix! Oui la Corse est vraiment une île parfaite! On pense souvent au fromage de brebis pour la corse, et c’est en effet ce qui compose la majorité des fromages qui sont à base de lait de brebis. Mais ne croyez pas pour autant que tous les fromages vont se ressembler, au contraire! Il y en a des plus doux au plus forts, j’en ai même goûté un qui m’a rappelé notre cher maroilles du nord! Brocciu, tomme de brebis, fior di corsica, fior di macchia sont ceux que j’ai testés et que je vous recommande chaudement !

De la bière corse et du vin

Amateurs de grosses bières belges, vous risquez d’être déçus : les bières corses sont légères et rafraîchissantes, plus proches de la pils que de la trappiste! Mais bon avec ce beau temps, il faut bien se rafraichir! Torra, Pietra, Colomba, Serena seront vos alliées! Côté vins corses, de belles trouvailles à faire également. Personnellement j’ai beaucoup aimé les vins Patrimonio. Si vous êtes amateurs de whiskys, vous pourrez trouver le whisky P&M, un whisky corse assez particulier!

Des produits à la châtaigne

La châtaigne est très présente dans la cuisine corse, vous en trouverez partout : miel, farine, terrines, biscuits, thés, liqueurs, préparations pour gâteaux ou pour flans… Si vous êtes amateurs de châtaigne, lâchez vous, vous ne trouverez nulle part ailleurs autant de choix! Si vous cherchez quoi faire avec de la farine de châtaigne, je vous ai d’ailleurs publié une délicieuse recette de moelleux à la châtaigne, c’est le moment de le tester!