Archives de catégorie : Pour la pâtisserie

Oeuf de lin

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’en est pas une, c’est plutôt une astuce à proprement parler, et une drôlement utile! Elle porte le nom d’œuf de lin, c’est à dire que cette recette vous permet de substituer un œuf dans une recette par des graines de lin moulues et gonflées préalablement dans un peu d’eau.

 

Bien sûr, le lin ne ressemble pas au goût ou à la texture d’un œuf, ce n’est pas la peine de battre 3 œufs de lin dans une poêle en espérant obtenir une omelette! Mais il permet par contre de remplacer tout ou partie des œufs dans une recette où les œufs ne sont pas l’élément principal, comme dans un gâteau par exemple.

En fait, les graines de lin se gorgent d’eau et obtiennent une texture un peu visqueuse qui va remplir le rôle de liant que rempliraient normalement les œufs. Cette technique fonctionne particulièrement avec les gâteaux moelleux ou ceux dans lesquels on apprécie la légèreté ( gâteaux yaourt, muffins, cookies par exemple).

 

Cette astuce peut vous rendre service quand vous réalisez à la dernière minute qu’il vous manque un œuf pour réaliser une recette, quand vous recevez des personnes qui n’en consomment pas, ou encore si vous voulez réduire votre consommation d’œufs.

Vous pouvez remplacer la totalité des œufs d’une recette, simplement en multipliant la quantité par le nombre d’œufs souhaités, ou juste en enlever un ou deux pour alléger un peu une recette qui en demande beaucoup par exemple.

Les graines de lin ont un petit goût que je ne trouve pas désagréable du tout, mais c’est à chacun de juger! Plus vous en mettrez, plus vous risquez de sentir ce goût dans votre recette, ce qui peut être un avantage ou pas, suivant l’effet souhaité!

   

P.S. : Si vous cherchez un gâteau sans œuf ( et aussi sans beurre et sans lait!) découvrez mon gâteau star : un gâteau au chocolat hyper facile

Oeuf de lin

Oeuf de lin

Ingrédients

  • 1 c. à s. de graines de lin moulues
  • 2 c. à s. d’eau

Préparation

  1. Mélangez dans un petit bol et laissez gonfler 5 minutes.
  2. Utilisez dans votre recette pour remplacer les œufs.

Pains pita

Le 16 mai c’est la Saint Honoré, et Saint Honoré étant le patron des boulangers, c’est également la fête des boulangers. A cette occasion, je vous propose une recette de boulangerie. C’est assez rare que je vous propose de la boulangerie faite maison sur ce blog, pourtant il n’y a rien de meilleur qu’un bon pain qui sort du four…
 
 
C’est aujourd’hui du pain pita que je vous propose, celui que l’on utilise notamment pour réaliser les fameux kebab. On a tendance à penser qu’un kebab est forcément un plat ultra lourd de junk food, mais réalisé avec un pain maison et plein de crudités, c’est presque sain, non?
 
 
La recette que je vous propose contient du yaourt grec et de l’huile d’olive, qui lui donnent une texture bien moelleuse et parfumée. Les pains ne sont pas très gros, cela vous en donnera 4 mais si voulez des pains géants, gardez la même recette et ne faites que 2 pains avec.
 
Les pains à pita doivent rester bien moelleux, n’essayez pas de trop les cuire, tant pis s’ils n’ont pas une jolie couleur dorée… D’ailleurs ceux du commerce sont souvent très blancs!
 
 
 
Pains pita

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 petits pains

Pains pita

Ingrédients

  • 370 g de farine
  • 5 g de sel
  • 15 cl de lait
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • 10 g de levure fraîche boulangère
  • 1 œuf
  • 60 g de yaourt grec
  • 1 c. à s. d’huile d’olive

Préparation

  1. Faites tiédir le lait au micro-ondes.
  2. Faites-y fondre la levure avec un petit morceau de sucre. Réservez 10 minutes.Versez  la farine et le sel dans le bol de votre mixeur ou machine à pain. Mélangez.
  3. Ajoutez l’œuf, le yaourt et l’huile.
  4. Mettez en route votre robot et versez-y en doucement le mélange tout en mixant.Vous obtiendrez au bout de quelques minutes une pâte souple et homogène. Couvrez d’un linge et laissez reposer à température ambiante pendant une heure. La pâte doit plus ou moins doubler de volume.
  5. Dégazez-la. Pesez la pâte et divisez-la en quatre petits pâtons d’environ 100-110 g chacun. Faites chauffer sur feu vif une poêle.Sur un plan de travail légèrement fariné, abaissez un premier pâton, sur une épaisseur d’environ 0,5 mm. Faites-le cuire à sec dans la poêle, jusqu’à ce que le dessous soit légèrement doré mais sans insister trop.
  6. Retournez-le et faites cuire l’autre face.
  7. Placez ensuite le pain sur un grand linge propre, et recouvrez-le.Faites cuire les autres pâtons de la même façon, et couvrez-les du linge dès qu’ils sont cuits.

Kinder country maison

Pâques approche et comme chaque année, j’essaie de préparer des  recettes maison. Si vous êtes comme moi et aimez gâter vos proches avec des recettes réalises par vous-mêmes, voici une recette que j’ai déjà testée par le passé et qui a eu son petit succès. Il s’agit de Kinder country maison, une friandise que ma sœur adore, ce qui m’a donné envie de la réaliser pour lui offrir.
 
 
La recette est très facile et peut vous permettre d’utiliser un stock de céréales si vous en avez qui traînent dans les placards. Le résultat est vraiment assez ressemblant, et délicieux!
 
Malheureusement je n’avais pas de moule ressemblant à celui des Kinder country, j’ai donc fait avec les moyens du bord, le résultat est très joli mais du coup il est plus compliqué de deviner à quoi sont parfumés ces chocolats et à quelle friandise ils font référence… Tant pis, la surprise n’en est que meilleure!
 
 
Si vous êtes à la recherche d’idées de petits cadeaux chocolatés pour Pâques, découvrez par exemple mon chocolat façon Crunch, mes plaques de chocolat fantaisie et mes kits pour riz au lait
 
 
 
Kinder country maison

Quantité ou nb de personnes: Pour une douzaine de gros chocolats

Kinder country maison

Ingrédients

  • 100 g de chocolat blanc
  • 5 cl de crème liquide entière
  • 30 g de blé soufflé
  • 20 g de flocons d'avoine
  • 260 g de chocolat au lait

Préparation

  1. Faites fondre la moitié du chocolat au lait, et tapissez-en le fond de vos moules à l'aide d'un pinceau. Réservez.
  2. Faites fondre au bain-marie le chocolat blanc. Lissez le mélange, ajoutez la crème liquide et mélangez.
  3. Ajoutez les flocons d'avoine et le blé soufflé. Mélangez.
  4. Répartissez le mélange dans vos moules.
  5. Faites fondre les 160 g restants du chocolat au lait, versez par dessus et lissez à l'aide d'une spatule.
  6. Laissez durcir au réfrigérateur puis démoulez.

Amandes au chocolat

Aujourd’hui, c’est la fête des grands-mères! A cette occasion, je vous propose la recette d’une petite douceur qui peut faire un très joli cadeau une fois présenté das un joli petit sac ou dans un bocal décoré d’un ruban : des amandes au chocolat!  C’est une recette que j’ai réalisé un jour pour l’offrir à ma mère et non à ma grand-mère, mais depuis que j’ai ma fille, ma maman est devenue une mamie elle aussi, et à ce titre elle a le droit qu’on lui souhaite la fête des grands-mères! 
 
 
  
 
Ces derniers temps, je m’y perds parfois entre « mamie » et « grand-mamie » dans les conversations… D’autant que ma grand-mère, qui aime se sentir jeune, encourage ma fille à l’appeler « mamie » tout court… Malheureusement, ma fille a bien fait la différence, et suite à un petit défaut de prononciation, a rebaptisé son arrière grand-mère « gros-mamie », au grand désespoir de l’intéressée!
 
Peu importe, car l’une comme l’autre adorent ce genre de petite gourmandise, je peux en faire une grosse quantité et partager entre les deux!
 
 
Ces amandes peuvent se décliner avec n’importe quel type de chocolat. J’aime le mélange de chocolat au lait et de chocolat noir, je trouve que ça a un goût extra. C’est donc cette version que je vous propose aujourd’hui.
 
C’est une recette ultra simple, pour ne pas dire inratable, et vraiment addictive. Si vous goûtez ces amandes avant de les emballer, vous risquez de ne jamais les offrir à personne, je vous aurai prévenus!
 
 
P.S. : Si vous cherchez une autre idée pour faire plaisir à votre grand-mère, vous pouvez aussi lui cuisiner un bon gros gâteau au chocolat!
 
Amandes au chocolat

Amandes au chocolat

Ingrédients

  • 125 g d'amandes entières émondées
  • 75 g de chocolat noir
  • 30 g de chocolat au lait
  • 2 c. à s. de cacao amer en poudre

Préparation

  1. Faites chauffer les amandes dans une poêle à sec pendant quelques minutes en remuant pour éviter qu'elles brûlent. Déposez les amandes torréfiées dans un saladier.
  2. Faites fondre le chocolat noir et au lait au bain-marie. Lorsqu'il est fondu, remuez-le pour qu'il devienne bien lisse. Versez-le sur les amandes. Remuez bien pour que toutes les amandes soient bien enrobées de chocolat.
  3. Déposez ensuite les amandes sur un morceau de papier sulfurisé et laissez le chocolat durcir.
  4. Décollez les amandes de la feuille de papier sulfurisé et déposez-les dans un saladier avec le cacao amer.
  5. Remuez jusqu'à ce qu'elles soient recouvertes de cacao.

Écorces d’oranges confites

 
Aujourd’hui, c’est la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’écorce d’orange confite n’est pas quelque chose que j’utilise souvent dans mes pâtisseries, mais c’est parce que jusqu’à récemment, je n’en avais jamais sous la main. Je n’avais également jamais réalisé à quel point cela pouvait être bon! Cependant, depuis un petit moment, je réfléchis aux solutions pour gaspiller moins, et puisque j’avais des oranges bio, je me suis dit que je pourrais en récupérer la peau. 
 
Les écorces d’orange confites ne sont pas le genre de produit que j’achète généralement, mais je me suis dit que si j’en faisais maison, je trouverais bien quelque chose à en faire! Je dois dire que je suis ultra contente de l’avoir fait, car ces écorces sont incroyablement bonnes, et elles sentent aussi terriblement bon pendant qu’elles cuisent.
 
Avant la fabrication de ces écorces d’orange confites, j’ai aussi tenté l’expérience avec de la clémentine comme vous le verrez ici, et c’est tout aussi délicieux. La prochaine fois, je pense que je ferai la même chose avec des citrons ou des pamplemousses, car vraiment, quand on goûte à ça, on n’ a plus envie de jeter la moindre pelure d’agrume!
 
La bonne nouvelle, c’est qu’une fois enrobées dans le sucre, les écorces se gardent hyper longtemps dans un bocal fermé, ça vous laisse le temps de réfléchir à ce que vous voulez en faire.
 
 
Personnellement je les utilise coupées en petits morceaux dans les brioches, mais aussi dans les gâteaux ou les mousses au chocolat, ou enfin dans toutes les recettes pour lesquelles on utilise des fruits confits. Vous devriez trouver votre bonheur avec tout ça, à moins que vous n’en grignotiez une à chaque fois que vous passez devant le pot et dans ce cas, il ne se passera pas longtemps avant que vous deviez refaire un nouveau stock d’écorces d’orange confites!
 
  
 

Écorces d’oranges confites

Écorces d’oranges confites

Ingrédients

  • Les écorces de 4 oranges bio
  • 500 g de sucre environ
  • 2 l d’eau

Préparation

  1. Coupez les écorce en lamelles et mettez -les dans une casserole avec 50 cl d'eau.
  2. Portez à ébullition, coupez le feu, égouttez.
  3. Répétez l’opération 3 fois.Une fois vos 3 ébullitions faites, égouttez puis pesez les écorces d'orange et pesez le même poids de sucre. Mettez les écorces dans une casserole et recouvrez-les du sucre et des 50 cl d'eau restants. Les oranges doivent être couvertes d'eau à hauteur.
  4. Placez sur feu doux environ 30 minutes en remuant régulièrement et en surveillant que le sirop ne caramélise pas.
  5. Les écorces doivent devenir presque translucides et le sirop épais, sinon prolongez quelques minutes en surveillant.
  6. Laisser refroidir dans le sirop, une fois refroidies, placer les écorces d'orange sur un grille et laissez sécher 24 heures.
  7. Enrobez-les de sucre en poudre pour ne pas qu'elles collent.
  8. Conservez les écorces dans un bocal fermé à température ambiante.

Babeurre maison

Il y a énormément de recettes qui contiennent du babeurre dans leur liste d’ingrédients. Je dois avouer que lors de mes débuts en cuisine, en voyant ça, je me demandais ce que ça pouvait bien être, et j’ai du enquêter pour en savoir plus. Après quelques recherches, j’ai découvert que le babeurre est aussi appelé lait de baratte, lait ribot, lait battu, lait de beurre ou encore buttermilk dans les recettes anglaises. Il est issu du lait frais ou fermenté après la fabrication du beurre par barattage, et a un goût aigrelet. C’est un ingrédient clé utilisé dans de nombreuses recettes : muffins, crêpes, gaufres, gâteaux et biscuits pour n’en nommer que quelques-uns. Il leur apporte du moelleux et une texture particulière très appréciée.
 
Il vous est peut-être arrivé comme moi de vous retrouver en galère à cause du babeurre dans une recette. Imaginez : au beau milieu de votre recette, alors que vous avez déjà cassé les œufs dans le saladier et pesé la farine, vous vous rendez compte qu’il vous faut du babeurre et que vous n’en avez pas. Pire, vous ne savez pas où en trouver! Vous vous retrouvez alors à chercher compulsivement sur Google des solutions à ce problème, en espérant que vous pourrez sauver votre recette déjà commencée…
 
 
Si vous êtes comme moi, vous n’avez pas envie de faire un aller-retour à l’épicerie en plein milieu de votre recette pour un article manquant, donc un substitut de babeurre va vous rendre un grand service! La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez en réaliser avec des ingrédients communs (il en faut seulement deux!) que avez toujours ou presque dans votre frigo.
 
Si vous avez du lait et du jus de citron, vous pouvez préparer du babeurre tout frais en seulement 5 à 10 minutes. Ce n’est pas strictement du « vrai » babeurre, on est d’accord, mais ça fonctionne parfaitement dans les recettes! Depuis que j’ai cette astuce, je n’achète pas de babeurre, je le fabrique comme ça à la maison en quelques instants. Cela me permet de faire la quantité exacte de babeurre nécessaire pour une recette, et ça m’évite donc d’avoir un reste sur les bras!
 
Lorsque votre babeurre va se former, vous devez voir apparaître des sortes de grumeaux dans le lait. On ne les voit pas sur les photos je ne sais pas pourquoi, mais en vrai c’était assez perceptible, on voit le lait qui commence à cailler légèrement. C’est normal!
 
 
P.S. : Si vous vous demandez ce qu’on peut faire avec du babeurre, regardez par exemple cet irish bannock!
 

Babeurre maison

Quantité ou nb de personnes: Pour 20 cl environ

Babeurre maison

Ingrédients

  • 20 cl de lait (frais ou pas)
  • 1 c. à s. de jus de citron

Préparation

  1. Mélangez le lait et le jus de citron. Laissez reposer 5 à 10 minutes à l'air livre, jusqu’à ce que des sortes de "grumeaux" se forment.
  2. Utilisez l'ensemble du mélange (lait + grumeaux) dans votre recette.

 

Comment utiliser une gousse de vanille?

Présentes dans de nombreuses recettes, les gousses de vanille ont une saveur incomparable, et permettent de faire passer n’importe quel plat de « bon » à « délicieux »! Les gousses peuvent sembler compliquées à utiliser quand on ne l’a jamais fait, et vous pouvez être tentés par la solution de facilité, c’est à dire utiliser du sucre vanillé ou de l’extrait de vanille liquide. Mais on ne va pas se mentir, rien ne vaut la saveur d’une vraie gousse! Amateur de saveurs vanillées, découvrez comment bien utiliser vos gousses de vanille pour parfumer votre cuisine, sucrée ou salée!
 
    

Choisir des gousses de vanille

Elles doivent être charnues, souples et un peu grasses. Honnêtement, je n’achète plus du tout de gousses en grande surface, je les trouve hors de prix, et souvent toutes sèches, avec assez peu de graines dedans. Je les commande sur internet, elles sont bien plus belles, parfumées, et au final souvent moins chères! Si vous cherchez une bonne adresse, je vous recommande celles de mon partenaire David Vanille, qui sont sublimes. C’est un vrai spécialiste et vous pourrez même affiner votre connaissance de la vanille avec les variétés du monde entier qu’il propose sur son site.

La conservation des gousses de vanille

Pour une conservation optimale, gardez vos gousses dans une poche en plastique. Si vous les avez reçues dans un emballage de ce type, c’est parfait, veillez juste à bien le refermer. Sinon, mettez les gousses dans un bocal préalablement stérilisé et soigneusement séché. Choisissez en un pas trop grand, au format le plus proche de vos gousses de vanille pour qu’il y ait le moins d’espace vide (et donc d’air) autour des gousses dans le bocal. Placez celui-ci dans un placard à l’abri de la lumière.
 

Comment utiliser votre gousse de vanille

Coupez la gousse en deux dans la longueur.
 
Avec le dos d’une lame de couteau, grattez l’intérieur de chaque demi-gousse pour en prélever tous les petits grains noirs. C’est très facile à faire quand la gousse est bien souple. Quand elles sont un peu sèches, c’est plus ardu mais pas infaisable, je vous rassure.
 
Si vous utilisez votre vanille dans une préparation liquide (principalement du lait, comme pour la crème anglaise), mettez les graines dans le liquide de votre recette, ainsi que le reste de la gousse. 
 
Mettez à chauffer et dès que vous atteignez l’ébullition, retirez du feu et laissez infuser à couvert pendant environ 15 minutes. Si vous avez le temps, vous pouvez même couvrir votre récipient et le laisser infuser jusqu’à une nuit complète.
 
Récupérer les morceaux de la gousse. Vous pouvez vous aider d’une passoire s’il y a des petits morceaux, mais vous devez laisser les grains dans le liquide donc n’en prenez pas une trop fine.
 
 
 

Que faire avec les gousses de vanille utilisées?

 
Ne jetez pas vos gousses après avoir récolté les graines, même si elles ont infusé dans du lait ou de la crème. Rincez-les, faites-les sécher puis utilisez-les pour fabriquer du sucre vanillé maison, de l’extrait de vanille, ou encore de l’huile parfumée à la vanille. Les industriels mixent finement les gousses utilisées et les ajoutent aux préparations pour renforcer le goût de vanille et apporter les jolis petits points noirs, que l’ont voit notamment dans la glace à la vanille. Je n’ai pas essayé cette méthode mais cela doit être possible de faire pareil, à condition d’avoir un mixeur vraiment performant pour ne pas avoir de morceaux désagréables en bouche.
 
Voilà avec tout ça, vous devriez tirer le maximum de vos gousses de vanille. Vous avez d’autres idées pour réutiliser les gousses après utilisation?
 

Vous voulez commander des gousses de vanille? Un code promo rien que pour vous!

 
Pour ceux et celles qui auraient envie de tester les gousses de vanille de super qualité que j’utilise dans toutes mes recettes, je vous propose un code promo pour vous permettre d’en recevoir à tarif réduit! Il s’agit d’une réduction de 10%, valable lors de l’achat de 69€ sur le site  www.DavidVanille.com. Pour cela, saisissez le code VANILLE lors de la validation de votre commande!

Crème pâtissière végétale à la vanille

Ces derniers temps, j’aime expérimenter les alternatives végétales aux recettes de base. Je ne pense pas abandonner les produits laitiers ou les œufs, mais j’ai plusieurs raisons de vous proposer une version végétale d’un classique comme la crème pâtissière sur ce blog. Cela peut bien sûr intéresser les vegans ou végétaliens, mais il y a aussi les allergiques, ou simplement ceux qui subissent la crise du frigo vide, vous savez, quand vous voulez faire une recette mais qu’il vous manque un ingrédient clé et que vous avez la flemme de sortir faire des courses. 
 
J’ai donc testé cette recette de crème pâtissière, que je n’ai pas mangée telle qu’elle mais incorporée dans une frangipane. Je l’ai néanmoins goûtée nature et je dois dire que sans être 100% identique, elle est très bonne et très proche de la version aux œufs et au lait ! Une fois mélangée à la crème d’amandes par contre, la différence était indétectable pour moi. Cette recette est donc LA solution pour tous ceux qui cherchent une crème pâtissière sans œufs et sans lait!
 
 
Je suis super contente de partager cette recette flexible et facile à faire. Ma version contient une gousse de vanille, qui parfume délicieusement l’ensemble. J’ai utilisé de la vanille qui provient de chez David Vanille. Les gousses sont magnifiques, humides et surtout, terriblement parfumées, cela n’a rien à voir avec celles que l’on trouve dans les supermarchés! Si vous voulez découvrir sa sélection de vanilles c’est par ici!
 
Le curcuma est facultatif, il ne sert qu’à apporter une couleur jaune qui rappellera la crème pâtissière aux œufs. Suivant l’utilisation que vous prévoyez pour cette crème pâtissière, vous pouvez la parfumer avec un peu de cannelle ou de gingembre ou y ajouter des arômes de votre choix.
 
  
 
P.S. : Si vous cherchez un dessert à la vanille, regardez aussi ces crèmes au lait concentré
 

Vous voulez commander des gousses de vanille? Un code promo rien que pour vous!

 
Pour ceux et celles qui auraient envie de tester les gousses de vanille de super qualité que j’utilise dans toutes mes recettes, je vous propose un code promo pour vous permettre d’en recevoir à tarif réduit! Il s’agit d’une réduction de 10%, valable lors de l’achat de 69€ sur le site  www.DavidVanille.com. Pour cela, saisissez le code VANILLE lors de la validation de votre commande!

Crème pâtissière végétale à la vanille

 
  • 60 cl de boisson d’avoine ou autre boisson végétale
  • 25 g de fécule de maïs
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à s. d’huile de tournesol
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pointe de curcuma
 
Portez le lait végétal à ébullition dans une casserole avec le sucre, l’huile et la gousse de vanille fendue en 2 et grattée, ainsi que les graines obtenues. Placez la maïzena dans un saladier et ajoutez-y peu à peu le lait bouillant en battant au fouet au fur et à mesure pour éviter les grumeaux. Ajoutez la pointe de curcuma pour jaunir légèrement la préparation. Replacez la préparation obtenue dans la casserole et remettez sur le feu. Laissez épaissir sur feu doux en comptant 2 minutes à partir de l’ébullition. Couvrez la crème d’un film et laissez refroidir 30 minutes minimum avant utilisation.  Remuez-la pour qu’elle ne fasse pas de croûte.
 
 
Source d’inspiration :

Pâte sablée à l’amande

Si je suis avant tout une grande fan de salé, je ne refuse pas un bon petit dessert une fois de temps en temps, surtout quand il est réalisé maison! J’ai longtemps fait des gâteaux maison, mais des tartes seulement semi-maison, avec des pâtes à tarte toutes faites. Ce n’est pas mauvais, ça permet d’aller vite, mais… Il manque un petit quelque chose! Récemment, je me suis dit que j’étais prête à passer au niveau supérieur et à essayer de faire mes pâtes maison! Il faut dire que mes meilleurs souvenirs de pâtisserie passent souvent par de délicieuses pâtes sablées bien croquantes, beurrées et parfumées! Quand elle est réussie, on ne rechigne pas à manger la croûte, au contraire, on a presque envie de commencer par là et de
manger celle de ses voisins!
 
 
Alors quand j’ai vu sur le blog (Presque) bonne à marier une recette de pâte sablée à l’amande, ça a été mon déclic, je me suis décidée à tester sa recette. Résultat des courses, cette pâte a été 100% adoptée, à tel point que j’en ai même déjà réalisé plusieurs variantes suivant mes envies. Je vous en parlerai plus tard, mais  cette première version à l’amande est juste délicieuse! Ça fait réellement la différence entre un dessert simple et un dessert exceptionnel, croyez moi!
 
Je ne voulais pas m’embarquer quoi que ce soit de trop  compliqué, et je vous rassure ce n’est pas le cas de cette recette. Depuis que je l’ai testée, je n’achète plus du tout de pâte sablée toute prête!
 
Si vous ne connaissez pas le blog d’Alexandra, (Presque) bonne à marier, j’en profite pour vous inviter à aller lui rendre visite et découvrir ses recettes ultra gourmandes!
 
 
 
P.S. : Maintenant que vous avez la pâte, il vous faut une idée de tarte, comme cette tarte amandine pommes cannelle délicieuse!

Pâte sablée à l’amande

 
Pour un moule de 25 cm de diamètre
 
  • 100 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre glace
  • 1 petit œuf
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 200 g de farine
  • 1 pincée de sel
 
Sortez le beurre à l’avance pour qu’il ramollisse. Dans un bol, mélangez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez la poudre d’amandes, et le sel l’œuf. En dernier, incorporez progressivement la farine, jusqu’à obtenir une boule de pâte compacte. Réfrigérez 30 minutes.
 
Étalez la pâte sur une épaisseur de 3 à 4 mm et foncez votre moule à tarte. Laissez reposer 30  minutes au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 200°C.
 
Couvrez le fond de tarte de papier cuisson puis d’une couche de billes de cuisson ou légumes secs et enfournez pour 20 minutes.
 
 
 
Source d’inspiration :

Kits pour riz au lait

Noël approche, et côté cadeaux je vous propose un gros succès : des kits de riz au lait faits maison. Je ne sais pas vous, mais moi j’adore faire des cadeaux gourmands, et franchement ces kits sont top! Il faut dire qu’ils ont tous les avantages possibles à mes yeux  : ils sont faits main, on peut les réaliser avec les enfants, ils permettent de recycler des bocaux en verre si vous en avez, et ils ne nécessitent pas de grande dépense.
Tout ce que ces kits demandent, c’est de prendre un peu de temps pour faire un bel emballage et montrer que vous avez pensé à la personne à qui vous l’offrez!
La recette est ultra simple. Mettez dans un bocal ou un sachet en couches successives du riz rond à dessert, du sucre, des garnitures et c’est parti! Pour celui ou celle qui recevra le cadeau, il n’y aura qu’à suivre la notice et cuire le riz dans du lait.
Comme j’ai une grande famille, j’ai expérimenté de nombreuses versions, ce qui me permet de vous proposer plein de variantes. Et comme c’est Noël, voilà des étiquettes à imprimer ici, et des verso avec des modes d’emploi et ici selon les parfums, ici et ici !
D’ailleurs, ces cadeaux peuvent même s’offrir tout au long de l’année, ne vous limitez pas à Noël : Pâques, cadeau de la maîtresse en fin d’année…
 

Kits pour riz au lait

La base
  • 80 g de riz rond
  • 30 g de sucre roux
  • 30 g de sucre
Riz au lait au carambar
  • 3 carambars
Riz au lait choco-carambar
  • 2 carambars
  • 20 g de chocolat
Riz au lait coco-cranberries
  • 30 de noix de coco
  • 30 de cranberries
  • 30 g de sucre de coco à la place du sucre
Riz au lait aux spéculoos
  • 50 g de spéculoos
  • 30 g de vergeoise à la place du sucre
Riz au lait au chocolat
  • 30 g de cacao en poudre
  • 50 g de pépites de chocolat
Riz au lait aux tagada
  • 12 fraises tagada
  • 30 g de sucre rose à la place du sucre
Riz au lait aux pommes et cannelle
  • 2 pommes déshydratées
  • 1 c. à c. de cannelle
Recette à écrire sur le sachet
Faites bouillir 70 cl de lait.
Versez le kit riz au lait.
Cuire 40 minutes à feu doux et à petits bouillonnements en remuant de temps en temps.
Source d’inspiration :
http://www.lesyeuxplusgrosqueleventre.com/cadeau-gourmand-kit-riz-au-lait-speculoos-chocolat-ou-carambar/