Archives de catégorie : Pour la pâtisserie

Babeurre maison

Il y a énormément de recettes qui contiennent du babeurre dans leur liste d’ingrédients. Je dois avouer que lors de mes débuts en cuisine, en voyant ça, je me demandais ce que ça pouvait bien être, et j’ai du enquêter pour en savoir plus. Après quelques recherches, j’ai découvert que le babeurre est aussi appelé lait de baratte, lait ribot, lait battu, lait de beurre ou encore buttermilk dans les recettes anglaises. Il est issu du lait frais ou fermenté après la fabrication du beurre par barattage, et a un goût aigrelet. C’est un ingrédient clé utilisé dans de nombreuses recettes : muffins, crêpes, gaufres, gâteaux et biscuits pour n’en nommer que quelques-uns. Il leur apporte du moelleux et une texture particulière très appréciée.
 
Il vous est peut-être arrivé comme moi de vous retrouver en galère à cause du babeurre dans une recette. Imaginez : au beau milieu de votre recette, alors que vous avez déjà cassé les œufs dans le saladier et pesé la farine, vous vous rendez compte qu’il vous faut du babeurre et que vous n’en avez pas. Pire, vous ne savez pas où en trouver! Vous vous retrouvez alors à chercher compulsivement sur Google des solutions à ce problème, en espérant que vous pourrez sauver votre recette déjà commencée…
 
 
Si vous êtes comme moi, vous n’avez pas envie de faire un aller-retour à l’épicerie en plein milieu de votre recette pour un article manquant, donc un substitut de babeurre va vous rendre un grand service! La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez en réaliser avec des ingrédients communs (il en faut seulement deux!) que avez toujours ou presque dans votre frigo.
 
Si vous avez du lait et du jus de citron, vous pouvez préparer du babeurre tout frais en seulement 5 à 10 minutes. Ce n’est pas strictement du « vrai » babeurre, on est d’accord, mais ça fonctionne parfaitement dans les recettes! Depuis que j’ai cette astuce, je n’achète pas de babeurre, je le fabrique comme ça à la maison en quelques instants. Cela me permet de faire la quantité exacte de babeurre nécessaire pour une recette, et ça m’évite donc d’avoir un reste sur les bras!
 
Lorsque votre babeurre va se former, vous devez voir apparaître des sortes de grumeaux dans le lait. On ne les voit pas sur les photos je ne sais pas pourquoi, mais en vrai c’était assez perceptible, on voit le lait qui commence à cailler légèrement. C’est normal!
 
 
P.S. : Si vous vous demandez ce qu’on peut faire avec du babeurre, regardez par exemple cet irish bannock!
 

Babeurre maison

Quantité ou nb de personnes: Pour 20 cl environ

Ingrédients

  • 20 cl de lait (frais ou pas)
  • 1 c. à s. de jus de citron

Préparation

  1. Mélangez le lait et le jus de citron. Laissez reposer 5 à 10 minutes à l'air livre, jusqu’à ce que des sortes de "grumeaux" se forment.
  2. Utilisez l'ensemble du mélange (lait + grumeaux) dans votre recette.

 

Comment utiliser une gousse de vanille?

Présentes dans de nombreuses recettes, les gousses de vanille ont une saveur incomparable, et permettent de faire passer n’importe quel plat de « bon » à « délicieux »! Les gousses peuvent sembler compliquées à utiliser quand on ne l’a jamais fait, et vous pouvez être tentés par la solution de facilité, c’est à dire utiliser du sucre vanillé ou de l’extrait de vanille liquide. Mais on ne va pas se mentir, rien ne vaut la saveur d’une vraie gousse! Amateur de saveurs vanillées, découvrez comment bien utiliser vos gousses de vanille pour parfumer votre cuisine, sucrée ou salée!
 
    

Choisir des gousses de vanille

Elles doivent être charnues, souples et un peu grasses. Honnêtement, je n’achète plus du tout de gousses en grande surface, je les trouve hors de prix, et souvent toutes sèches, avec assez peu de graines dedans. Je les commande sur internet, elles sont bien plus belles, parfumées, et au final souvent moins chères! Si vous cherchez une bonne adresse, je vous recommande celles de mon partenaire David Vanille, qui sont sublimes. C’est un vrai spécialiste et vous pourrez même affiner votre connaissance de la vanille avec les variétés du monde entier qu’il propose sur son site.

La conservation des gousses de vanille

Pour une conservation optimale, gardez vos gousses dans une poche en plastique. Si vous les avez reçues dans un emballage de ce type, c’est parfait, veillez juste à bien le refermer. Sinon, mettez les gousses dans un bocal préalablement stérilisé et soigneusement séché. Choisissez en un pas trop grand, au format le plus proche de vos gousses de vanille pour qu’il y ait le moins d’espace vide (et donc d’air) autour des gousses dans le bocal. Placez celui-ci dans un placard à l’abri de la lumière.
 

Comment utiliser votre gousse de vanille

Coupez la gousse en deux dans la longueur.
 
Avec le dos d’une lame de couteau, grattez l’intérieur de chaque demi-gousse pour en prélever tous les petits grains noirs. C’est très facile à faire quand la gousse est bien souple. Quand elles sont un peu sèches, c’est plus ardu mais pas infaisable, je vous rassure.
 
Si vous utilisez votre vanille dans une préparation liquide (principalement du lait, comme pour la crème anglaise), mettez les graines dans le liquide de votre recette, ainsi que le reste de la gousse. 
 
Mettez à chauffer et dès que vous atteignez l’ébullition, retirez du feu et laissez infuser à couvert pendant environ 15 minutes. Si vous avez le temps, vous pouvez même couvrir votre récipient et le laisser infuser jusqu’à une nuit complète.
 
Récupérer les morceaux de la gousse. Vous pouvez vous aider d’une passoire s’il y a des petits morceaux, mais vous devez laisser les grains dans le liquide donc n’en prenez pas une trop fine.
 
 
 

Que faire avec les gousses de vanille utilisées?

 
Ne jetez pas vos gousses après avoir récolté les graines, même si elles ont infusé dans du lait ou de la crème. Rincez-les, faites-les sécher puis utilisez-les pour fabriquer du sucre vanillé maison, de l’extrait de vanille, ou encore de l’huile parfumée à la vanille. Les industriels mixent finement les gousses utilisées et les ajoutent aux préparations pour renforcer le goût de vanille et apporter les jolis petits points noirs, que l’ont voit notamment dans la glace à la vanille. Je n’ai pas essayé cette méthode mais cela doit être possible de faire pareil, à condition d’avoir un mixeur vraiment performant pour ne pas avoir de morceaux désagréables en bouche.
 
Voilà avec tout ça, vous devriez tirer le maximum de vos gousses de vanille. Vous avez d’autres idées pour réutiliser les gousses après utilisation?
 

Vous voulez commander des gousses de vanille? Un code promo rien que pour vous!

 
Pour ceux et celles qui auraient envie de tester les gousses de vanille de super qualité que j’utilise dans toutes mes recettes, je vous propose un code promo pour vous permettre d’en recevoir à tarif réduit! Il s’agit d’une réduction de 10%, valable lors de l’achat de 69€ sur le site  www.DavidVanille.com. Pour cela, saisissez le code VANILLE lors de la validation de votre commande!

Crème pâtissière végétale à la vanille

Ces derniers temps, j’aime expérimenter les alternatives végétales aux recettes de base. Je ne pense pas abandonner les produits laitiers ou les œufs, mais j’ai plusieurs raisons de vous proposer une version végétale d’un classique comme la crème pâtissière sur ce blog. Cela peut bien sûr intéresser les vegans ou végétaliens, mais il y a aussi les allergiques, ou simplement ceux qui subissent la crise du frigo vide, vous savez, quand vous voulez faire une recette mais qu’il vous manque un ingrédient clé et que vous avez la flemme de sortir faire des courses. 
 
J’ai donc testé cette recette de crème pâtissière, que je n’ai pas mangée telle qu’elle mais incorporée dans une frangipane. Je l’ai néanmoins goûtée nature et je dois dire que sans être 100% identique, elle est très bonne et très proche de la version aux œufs et au lait ! Une fois mélangée à la crème d’amandes par contre, la différence était indétectable pour moi. Cette recette est donc LA solution pour tous ceux qui cherchent une crème pâtissière sans œufs et sans lait!
 
 
Je suis super contente de partager cette recette flexible et facile à faire. Ma version contient une gousse de vanille, qui parfume délicieusement l’ensemble. J’ai utilisé de la vanille qui provient de chez David Vanille. Les gousses sont magnifiques, humides et surtout, terriblement parfumées, cela n’a rien à voir avec celles que l’on trouve dans les supermarchés! Si vous voulez découvrir sa sélection de vanilles c’est par ici!
 
Le curcuma est facultatif, il ne sert qu’à apporter une couleur jaune qui rappellera la crème pâtissière aux œufs. Suivant l’utilisation que vous prévoyez pour cette crème pâtissière, vous pouvez la parfumer avec un peu de cannelle ou de gingembre ou y ajouter des arômes de votre choix.
 
  
 
P.S. : Si vous cherchez un dessert à la vanille, regardez aussi ces crèmes au lait concentré
 

Vous voulez commander des gousses de vanille? Un code promo rien que pour vous!

 
Pour ceux et celles qui auraient envie de tester les gousses de vanille de super qualité que j’utilise dans toutes mes recettes, je vous propose un code promo pour vous permettre d’en recevoir à tarif réduit! Il s’agit d’une réduction de 10%, valable lors de l’achat de 69€ sur le site  www.DavidVanille.com. Pour cela, saisissez le code VANILLE lors de la validation de votre commande!

Crème pâtissière végétale à la vanille

 
  • 60 cl de boisson d’avoine ou autre boisson végétale
  • 25 g de fécule de maïs
  • 100 g de sucre roux
  • 1 c. à s. d’huile de tournesol
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pointe de curcuma
 
Portez le lait végétal à ébullition dans une casserole avec le sucre, l’huile et la gousse de vanille fendue en 2 et grattée, ainsi que les graines obtenues. Placez la maïzena dans un saladier et ajoutez-y peu à peu le lait bouillant en battant au fouet au fur et à mesure pour éviter les grumeaux. Ajoutez la pointe de curcuma pour jaunir légèrement la préparation. Replacez la préparation obtenue dans la casserole et remettez sur le feu. Laissez épaissir sur feu doux en comptant 2 minutes à partir de l’ébullition. Couvrez la crème d’un film et laissez refroidir 30 minutes minimum avant utilisation.  Remuez-la pour qu’elle ne fasse pas de croûte.
 
 
Source d’inspiration :

Pâte sablée à l’amande

Si je suis avant tout une grande fan de salé, je ne refuse pas un bon petit dessert une fois de temps en temps, surtout quand il est réalisé maison! J’ai longtemps fait des gâteaux maison, mais des tartes seulement semi-maison, avec des pâtes à tarte toutes faites. Ce n’est pas mauvais, ça permet d’aller vite, mais… Il manque un petit quelque chose! Récemment, je me suis dit que j’étais prête à passer au niveau supérieur et à essayer de faire mes pâtes maison! Il faut dire que mes meilleurs souvenirs de pâtisserie passent souvent par de délicieuses pâtes sablées bien croquantes, beurrées et parfumées! Quand elle est réussie, on ne rechigne pas à manger la croûte, au contraire, on a presque envie de commencer par là et de
manger celle de ses voisins!
 
 
Alors quand j’ai vu sur le blog (Presque) bonne à marier une recette de pâte sablée à l’amande, ça a été mon déclic, je me suis décidée à tester sa recette. Résultat des courses, cette pâte a été 100% adoptée, à tel point que j’en ai même déjà réalisé plusieurs variantes suivant mes envies. Je vous en parlerai plus tard, mais  cette première version à l’amande est juste délicieuse! Ça fait réellement la différence entre un dessert simple et un dessert exceptionnel, croyez moi!
 
Je ne voulais pas m’embarquer quoi que ce soit de trop  compliqué, et je vous rassure ce n’est pas le cas de cette recette. Depuis que je l’ai testée, je n’achète plus du tout de pâte sablée toute prête!
 
Si vous ne connaissez pas le blog d’Alexandra, (Presque) bonne à marier, j’en profite pour vous inviter à aller lui rendre visite et découvrir ses recettes ultra gourmandes!
 
 
 
P.S. : Maintenant que vous avez la pâte, il vous faut une idée de tarte, comme cette tarte amandine pommes cannelle délicieuse!

Pâte sablée à l’amande

 
Pour un moule de 25 cm de diamètre
 
  • 100 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre glace
  • 1 petit œuf
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 200 g de farine
  • 1 pincée de sel
 
Sortez le beurre à l’avance pour qu’il ramollisse. Dans un bol, mélangez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez la poudre d’amandes, et le sel l’œuf. En dernier, incorporez progressivement la farine, jusqu’à obtenir une boule de pâte compacte. Réfrigérez 30 minutes.
 
Étalez la pâte sur une épaisseur de 3 à 4 mm et foncez votre moule à tarte. Laissez reposer 30  minutes au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 200°C.
 
Couvrez le fond de tarte de papier cuisson puis d’une couche de billes de cuisson ou légumes secs et enfournez pour 20 minutes.
 
 
 
Source d’inspiration :

Kits pour riz au lait

Noël approche, et côté cadeaux je vous propose un gros succès : des kits de riz au lait faits maison. Je ne sais pas vous, mais moi j’adore faire des cadeaux gourmands, et franchement ces kits sont top! Il faut dire qu’ils ont tous les avantages possibles à mes yeux  : ils sont faits main, on peut les réaliser avec les enfants, ils permettent de recycler des bocaux en verre si vous en avez, et ils ne nécessitent pas de grande dépense.
Tout ce que ces kits demandent, c’est de prendre un peu de temps pour faire un bel emballage et montrer que vous avez pensé à la personne à qui vous l’offrez!
La recette est ultra simple. Mettez dans un bocal ou un sachet en couches successives du riz rond à dessert, du sucre, des garnitures et c’est parti! Pour celui ou celle qui recevra le cadeau, il n’y aura qu’à suivre la notice et cuire le riz dans du lait.
Comme j’ai une grande famille, j’ai expérimenté de nombreuses versions, ce qui me permet de vous proposer plein de variantes. Et comme c’est Noël, voilà des étiquettes à imprimer ici, et des verso avec des modes d’emploi et ici selon les parfums, ici et ici !
D’ailleurs, ces cadeaux peuvent même s’offrir tout au long de l’année, ne vous limitez pas à Noël : Pâques, cadeau de la maîtresse en fin d’année…
 

Kits pour riz au lait

La base
  • 80 g de riz rond
  • 30 g de sucre roux
  • 30 g de sucre
Riz au lait au carambar
  • 3 carambars
Riz au lait choco-carambar
  • 2 carambars
  • 20 g de chocolat
Riz au lait coco-cranberries
  • 30 de noix de coco
  • 30 de cranberries
  • 30 g de sucre de coco à la place du sucre
Riz au lait aux spéculoos
  • 50 g de spéculoos
  • 30 g de vergeoise à la place du sucre
Riz au lait au chocolat
  • 30 g de cacao en poudre
  • 50 g de pépites de chocolat
Riz au lait aux tagada
  • 12 fraises tagada
  • 30 g de sucre rose à la place du sucre
Riz au lait aux pommes et cannelle
  • 2 pommes déshydratées
  • 1 c. à c. de cannelle
Recette à écrire sur le sachet
Faites bouillir 70 cl de lait.
Versez le kit riz au lait.
Cuire 40 minutes à feu doux et à petits bouillonnements en remuant de temps en temps.
Source d’inspiration :
http://www.lesyeuxplusgrosqueleventre.com/cadeau-gourmand-kit-riz-au-lait-speculoos-chocolat-ou-carambar/

Épices à pain d’épices

Si je ne devais citer qu’un ingrédient que j’adore en cuisine, je crois que ce serait les épices! Enfin, après toutes les variétés de fromage, les champignons, les œufs, les oignons, l’ail…. Vous l’avez compris, j’aime trop de choses pour me décider, mais il est indéniable que j’adore les épices en tous genres! Côté salé, ma préférence va aux épices à curry, qui rendent absolument tout plat banal délicieux en un instant, et côté sucré, je suis une inconditionnelle de la cannelle avant tout…

epices-a-pain-epices-2

C’est au cours de voyages en Allemagne, aux États-Unis et en Suède que j’ai réellement découvert le potentiel de cette épice. Depuis j’ai du mal à résister à l’envie d’en mettre dans tous mes desserts!

Quand approche l’hiver, c’est l’occasion de réaliser une des spécialités les plus typiques utilisant de la cannelle, le pain d’épices! On trouve des mélanges d’épices tout faits pour faciliter les recettes, mais faire soi-même son mélange est plus économique – si vous avez déjà toutes les épices de base sans vos placards bien sûr -et cela ne prend que quelques instants!

epices-a-pain-epices

P.S. : Les saveurs de pain d’épices sont typiques de l’hiver, mais avez-vous lu mes autres raisons d’aimer l’hiver?

Épices à pain d’épices

  • 20 g de cannelle en poudre
  • 2 étoiles de badiane
  • 10 clous de girofle
  • 10 g de grains de coriandre
  • 7 g d’anis vert
  • 1 c. à c. de gingembre en poudre
  • 1/4 de c. à c. de muscade râpée

Placez tous les ingrédients qui ne sont pas déjà réduits en poudre dans un petit bol et broyez-les à l’aide d’un pilon ou d’un moulin à épices.

Ajoutez les épices en poudre. Mélangez. Conservez dans un pot en verre à l’abri de la lumière.

epices-a-pain-epices-3

Pâte à pizza au chou-fleur

Le chou-fleur n’a pas arrêté de faire parler de lui ces dernières années : en soi, c’est déjà un super aliment, nos grand-mères l’avaient bien compris et en cuisinaient à foison en gratin ou en soupe.

Avec Internet sont nées de toutes nouvelles manières de l’utiliser qui sortent des sentiers battus : on l’a vu décliné notamment en taboulé et en pâte à pizza!

pate-pizza-chou-fleur

Étant amatrice de junk food mais n’ayant pas envie de finir obèse non plus, je suis toujours ravie quand on promet de revisiter une recette riche en plus light… Je m’étais donc promis de tester cette fameuse pâte à pizza au chou-fleur !

J’ai pris la recette sur le blog Qu’est-ce qu’on clape ce soir, un blog que j’adore lire quotidiennement!

Résultat des courses, je ne dirais pas que cette pâte ressemble à s’y méprendre à une pâte à pizza classique, elle n’a pas exactement la même texture et se tient un peu moins bien, mais c’est vraiment très bon et procure autant de plaisir qu’une vraie pizza, donc je la recommande pour multiplier les occasions de manger de la pizza! Au passage, cette recette très simple est également végétarienne et sans gluten, elle peut donc faire le bonheur de certains!

Il ne vous reste plus qu’à choisir avec quoi vous allez la garnir et c’est parti!

pate-pizza-chou-fleur-3
P.S.: Si vous cherchez un moyen de faire manger du chou-fleur aux enfants, ce cheesy bread peut être pas mal non plus ! On trouve aussi plein d’idées an ce joli livre pas très cher :

Bluffez vos enfants

Pâte à pizza au chou-fleur

Pour 4 personnes (1 pizza)

Type : végétarien, sans gluten

  • 1 chou fleur
  • 1 boule de mozzarella
  • 1 c. à c.  d’origan
  • Sel, poivre

Lavez le chou fleur et détaillez les bouquets. Râpez- les à l’aide d’une râpe pour obtenir de gros grains rappelant de la semoule.

Mettez le chou-fleur râpé dans un récipient, couvrez de film étirable,  et mettez pour 7 minutes au micro-ondes.

Étalez un torchon propre sur votre plan de travail, déposez le chou fleur au milieu, laissez refroidir quelques minutes. Quand le chou-fleur  ne brûle plus, rabattez le torchon et pressez le pour enlever un maximum d’eau du chou-fleur. Arrêtez lorsque le chou-fleur forme une boule assez compacte.

Mixez la mozzarella. Préchauffez le four a 180°. Mettez la semoule de chou-fleur égouttée dans le saladier avec la mozzarella, un peu de sel et du poivre, mélangez bien puis ajoutez l’œuf et mélangez encore.

Placez une feuille de papier cuisson sur une plaque allant au four, mettez la pâte et formez un cercle ou un rectangle suivant le besoin pour votre pizza.

Enfournez à 180° pendant 15 à 35 minutes selon votre four en surveillant régulièrement. Dès que la pâte est ben dorée, retirez et placez la garniture, puis remettez au four une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les ingrédients soient chauds.

pate-pizza-chou-fleur-2

Source d’inspiration :
http://dlaclapeadonf.canalblog.com/archives/2015/03/23/31730297.html

 

Lait concentre sucré maison

Le lait concentré sucré fait pour moi partie des basiques que tout bon placard se doit de contenir en permanence!

Il permet de réaliser des petits miracles en cuisine, comme des flans, des tartes au citron, le fameux bannofee, des caramels mous ou même un brownie

Il peut aussi venir se substituer à d’autres ingrédients quand on manque de lait ou de crème pour réaliser un gâteau par exemple! Et bien sûr, il y a ceux qui aiment le gober tel quel (je n’ai pas dit que c’était mon cas hein, mais vous m’avez vue venir je suppose ^^)

J’avais un gros faible pour les berlingots parfumés aux fruits quand j’étais enfant, mais ils n’existent plus, il faudra que j’envisage d’en réaliser maison, pourquoi pas!

En attendant, je vous propose de réaliser du lait concentré sucré nature maison, c’est très facile et vraiment
économique! La durée de conservation est par contre assez courte : moins d’une semaine au réfrigérateur. Alors n’hésitez pas à vous lancer si comme moi vous êtes amateurs, ou si vous pensez l’utiliser en cuisine prochainement!

Exceptionnellement la photo n’est pas de moi, impossible de remettre la main sur celles que j’avais prises… Mais j’aurai l’occasion d’en refaire un jour ou l’autre!

2395696250_a361b3d81d_z

Crédit photo : Jeorge Jordan @Flickr

P.S. : Le lai concentré est un super produit du placard qui permet de faire plein de recettes, si vous voulez de chouettes idées, découvrez ce mini livre :

Nestlé Lait concentré sucré - les meilleures recettes

Lait concentre sucré fait maison

Type : végétarien, sans gluten

Pour 1 pot

  • 50 cl de lait entier
  • 200 g de sucre

Versez le lait et le sucre dans une grande casserole (disposez une petite cuillère au fond de la casserole pour éviter que le lait ne passe par dessus) sur feu fort. Remuez jusqu’à dissolution du sucre.

Au premier bouillon, baissez le feu afin de maintenir un tout petit bouillon. Remuez régulièrement. Le lait ne doit pas déborder.

Laissez cuire jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse, cela peut varier de 1h30 à 2 h. Vous obtiendrez une couleur légèrement caramélisée.

Versez le lait concentré dans des pots et faites prendre au frais.

Vous pourrez vous en servir dans toutes vos recettes à base de lait concentré.

Gianduja maison

Le Gianduja vous connaissez? Que le nom vous dise quelque chose ou pas, vous en avez sûrement mangé même sans le savoir! Il s’agit d’un praliné à l’italienne, composé de sucre glace, de noisettes torréfiées et de chocolat au lait. Contrairement à son cousin le pralin, il n’y a pas besoin de réaliser de caramel pour cette recette, qui est incroyablement rapide à réaliser!

La seule astuce à connaitre pour faire un gianduja parfait est de faire torréfier les noisettes pour leur permettre de libérer au maximum leur arôme, cela fait vraiment toute la différence!

gianduja-2

Le choix du chocolat est essentiel également, il vous faut idéalement un chocolat au lait de bonne qualité et pas trop sucré, regardez sur les paquets en l’achetant, vous verrez qu’il y a  de grosses variations d’une marque à l’autre!

Le Gianduja peut être intégré dans de nombreuses recettes de pâtisserie, comme des crèmes, des mousses, de la pâte à tartiner, des chocolats fourrés…  Il se conserve très bien au réfrigérateur et a une longue durée de vie… Mais si vraiment vous êtes un morfale impatient comme moi, sachez que vous pouvez simplement le croquer tel quel, c’est un véritable délice!

Bien sûr, je vous proposerai prochainement des idées pour l’utiliser par la suite…

gianduja-3
P.S.: Pour utiliser tout de suite votre gianduja, réalisez ces cuillers au chocolat, à offrir ou pas!

Gianduja

Type : végétarien, sans gluten

Pour 450g de Gianduja

  • 150 g de noisettes entières
  • 150 g de sucre glace
  • 150 g de chocolat au lait 40%
  • 1 petite pincée de sel fin

Faites préchauffer le four à 160°C.

Mettez les noisettes sur une plaque à pâtisserie, et faites-les torréfier environ 10-15 minutes à 160°C. Pendant la cuisson, remuez de temps en temps les noisettes.

Sortez la plaque du four et laisser les noisettes refroidir.

Placez les noisettes dans un torchon sec et frottez-les entre elles quelques instants. La peau doit partir toute seule.

Placez les noisettes dans votre mixeur avec le sucre glace et la pincée de sel. Mixez jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse. Il faut être patient et attendre un bon quart d’heure environ. Le mélange va chauffer et permettre à l’huile des noisettes de s’extraire et former une pâte.

Faites fondre le chocolat au lait au bain marie avec la pâte de noisettes et mélangez.

Mettez le mélange dans une barquette en plastique .

Placer au réfrigérateur une nuit pour que le gianduja durcisse.

Vous pouvez alors découper  votre gianduja en carrés, le placer dans une boîte hermétique et le conserver au frais.

gianduja

Source d’inspiration :

Gianduja maison par Christophe Michalak

Pâte de pistaches maison

La pâte de pistaches est un ingrédient indispensable dans de nombreuses recettes, pourtant à moins d’avoir un magasin spécialisé en pâtisserie près de chez vous, cela peut-être difficile d’en trouver. Sans compter que son coût est souvent rédhibitoire et sa qualité variable!
Comme j’adore la pistache en pâtisserie, j’avais un bon nombre de recettes qui attendaient que j’investisse dans un pot de cette précieuse préparation. J’ai fini par me dire qu’il serait peut-être plus simple et moins cher de réaliser cette pâte moi-même !
Il s’avère que j’avais en partie raison : cette pâte est simplissime à réaliser… Mais les pistaches crues non salées ne sont pas économiques non plus, et pas forcément faciles à trouver! J’ai fini par les acheter à 39€ le kilo dans une épicerie orientale…
Désormais, je sais que dès que je verrai des pistaches crues à un prix plus abordable, je me jetterai dessus pour faire un stock !

pate-de-pistache

Quand on cuisine des fruits secs, la première étape indispensable est de les torréfier. Cela développe considérablement leurs arômes, c’est donc indispensable, ne la zappez surtout pas!

Il ne faut en général qu’une cuiller de cette pâte dans une recette, et elle se conserve très bien au frigo. À vous donc la liberté de réaliser plein de délicieuses recettes avec ce pot de pâte de pistaches!

 

pate-de-pistache-2

Pâte de pistaches maison

Pour un pot d’environ 175 g

Type : végétarien, sans gluten, vegan

  • 125 g de pistaches nature mondées
  • 18 g d’eau
  • 60 g de sucre
  • 30 g de poudre d’amandes
  • 2 gouttes d’extrait d’amandes amères
  • 1/2 c. à s. d’huile

Placez vos pistaches sur une plaque allant au four, et faites les chauffer 15 minutes à 150°C. Elles vont légèrement brunir et commencer à s’ouvrir.

Versez l’eau et le sucre dans une casserole et faites chauffer jusqu’à ce que la température atteigne 121°C. Ajoutez alors les pistaches et mélangez avec une cuillère en bois. Les pistaches vont se recouvrir d’une pellicule de sucre.

Placez-les alors dans un mixeur avec la poudre d’amande et l’extrait d’amande amère. Laissez tourner jusqu’à ce que le mélange devienne une pâte en faisant des pauses de temps en temps. En chauffant,  l’huile des pistaches va ressortir et permettre d’obtenir une pâte. Ajoutez alors l’huile et mixez encore quelques minutes.

pate-de-pistache-3

Source d’inspiration :
http://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2013/10/pate-de-pistache-maison.html?m=1