Archives par mot-clé : vegan

Veggie chili bowl

Chez nous, le chili est un dîner fréquent le soir, et notamment le chili végétarien. Vous savez que je ne suis pas végétarienne, mais j’ai adopté une consommation raisonnée de viande et en semaine elle n’est pas au menu chez nous. Alors j’ai appris à me faire quelques classiques délicieux même sans viande, et parmi eux, le chili figure en bonne place, tout comme les curry de légumes. J’adore le chili car il contient une sacrée dose de légumes et une légumineuse, ce qui en fait un plat complet, sans compter qu’il est facile à faire. Cerise sur le gâteau, il est parfait pour les soirées fraîches, et on n’en manque pas en ce moment!
La plupart du temps, je fais un chili où tout est mélangé et c’est délicieux, mais j’ai été intriguée par la version postée sur le blog La cuisine de Poupoule, où elle avait séparé joliment les ingrédients sur le dessus. En plus d’être beau à voir, cela permet un chouette contraste entre des aliments froids et d’autres chauds, et cette recette m’a tout de suite emballée. Je l’ai donc testée assez vite. Je l’ai pas mal modifiée je dois avouer, parce que j’ai mes petits trucs à moi pour le chili (comme mettre du chocolat dedans… Ne le dites à personne!) et aussi parce qu’il me manquait un ou deux ingrédients, comme l’avocat que j’ai remplacé par une sauce au tahin. J’ai bien sûr gardé le principe de la présentation, et je dois dire qu’on s’est régalés!
Ma recette peut sembler très précise mais c’est ce qui est bien avec le chili, on peut remplacer une chose par une autre sans risque de le rater! Alors si vous n’avez pas tout sous la main, faites comme moi, adaptez et régalez-vous!
  

Veggie chili bowl

Pour 2 bols
Pour les haricots
  • 350 g de haricots rouges cuits
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 gousses d’ail écrasées
  • 1/6 de poivron de chaque couleur
  • 200 g de tomates pelées
  • 1/2 c. à s. d’origan séché
  • 1/2 c. à s. de paprika
  • 1/2 c. à s. de cumin
  • 1/2 c. à c. de poudre de cacao brut
  • 1/2 c. à c. sirop d’agave
  • 1/2 c. à s. de sauce soja
  • 1 pointe de purée de piments
  • 1/2 c. à c. de fumée liquide
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre

Pour le riz

  • 50 g de riz cru
  • 50 g de sauce tomate
  • 1/2 c. à c. de purée de piment
  • 2 c. à s. de coriandre fraîche hachée

Pour la sauce tahin

  • 30 g de crème liquide végétale au soja
  • 25 g de tahin
  • 1 c. à s. de jus de citron vert

Pour les crudités

  • 1/2 petite boite de maïs
  • 60 g de concombre
  • 1 tomate coupée en dés
Coupez le poivron en 2 et ôtez les graines et les membranes blanches. Coupez le poivron en petits morceaux.
Émincez l’oignon rouge et l’ail et coupez le concombre en rondelles.
Pelez et hachez l’oignon et l’ail.
Faites un bol en mélangeant tous les ingrédients de la sauce au tahin. Réservez.
Faites  cuire le riz et le mélanger à la sauce tomate. Ciselez la coriandre, ajouter au riz. Réservez au chaud.
Placez l’ail et la moitié de l’oignon rouge dans un faitout profond avec l’huile, le piment, le paprika, le cumin et l’origan. Couvrez et faire revenir à feu moyen pendant 5 minutes.
Ajoutez le poivron,  les haricots égouttés, les tomates avec leur jus.
Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 40 minutes.
Salez, goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
Égouttez le maïs et le mélangez-le au restant d’oignon rouge. Salez
Placez le riz dans les bols.
Garnissez avec une généreuse portion de chili. Ajoutez une portion de sauce au tahin, une portion de tomates, les rondelles de concombre et un peu de maïs.
Servez aussitôt.
Source d’inspiration :

Gâteau au chocolat au vin rouge

Si j’aime beaucoup parfois boire de la bière à l’apéro en bonne nordiste que je suis, je bois un peu moins de vin. Le problème du vin est qu’il a moins de succès chez nous et qu’une fois la bouteille ouverte, personne n’a envie de la finir… C’est dommage car parfois à l’apéritif ou pour accompagner du fromage, un bon verre de vin est parfait! Il faudrait trouver de petites bouteilles individuelles, ou un moyen de garder le vin ouvert plus longtemps…
Enfin bon, quand l’envie d’un verre de vin se fait sentir, je me dis que si le fond de la bouteille nous reste sur les bras, elle pourra toujours finir en cuisine. Le vin blanc est un classique notamment dans le risotto, et le rouge fait des merveilles dans pas mal de plats en sauce!
Cette fois j’ai eu envie d’une recette un peu plus osée et surprenante. J’ai donc tenté le vin rouge dans un gâteau au chocolat ! À l’instar de la bière, le vin rouge se marie parfaitement avec le chocolat, auquel il donne une profondeur supplémentaire. Ce gâteau n’utilise pas du sucre blanc, mais on le sucre à la confiture de fruits rouges, qui n’est pas reconnaissable mais apporte encore une dimension à la saveur du chocolat!
Avis aux amateurs, avec ce gâteau vous allez faire des heureux !
  

Gâteau au chocolat au vin rouge

  • 150 g de farine de blé entier
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 150 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  •  5 c. à s. d’huile de tournesol
  • 100 g de confiture de fruits rouges
  • 25 cl de vin rouge
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 40 g de cacao en poudre non sucré
Préchauffez le four à 160° C.
Mélangez tous les ingrédients secs dans un bol. Dans un second bol,  mélangez le vin rouge, la confiture et l’huile. Versez les ingrédients humides sur les ingrédients secs et mélangez bien.
Verser la pâte dans un moule couvert de papier sulfurisé. Faites cuire au four pendant 45 à 50 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.
Laissez le gâteau refroidir totalement sur une grille avant de le couper.
Source d’inspiration :
http://www.lovefoodeat.com/red-wine-chocolate-cake-100-whole-wheat-vegan-refined-sugar-free/

Spécialité d’Italie : piadina tomate mozarella basilic

L’un de mes plats italiens préférés de tous les temps est la piadina, un des plats de street food italiens les plus connus et appréciés en Italie. C’est un produit typique de la Romagne, une partie de la région Emilie-Romagne, même si on en trouve désormais quasiment partout en Italie et dans le monde entier.
Il y a une centaine d’années, la piadina était la nourriture du pauvre, car elle était utilisée comme substitut du pain entre deux fournées. Pendant les années 60, les femmes de la campagne ont commencé à en vendre sur les routes de la ville avec un chariot à pousser. C’est là que la piadina est devenue un véritable repas à grignoter sur le pouce. De nos jours, vous trouverez des piadinas dans des stands tout au long de la côte Romagne.
La piadina est généralement faite avec de la farine de blé, de la matière grasse, de l’eau ou du lait et du sel. Il est très facile de préparer des piadina maison, je vous monterai d’ailleurs ça prochainement. Vous pouvez aussi en trouver toutes faites en sachet en épicerie italienne, elles se présentent alors un peu comme des tortillas. Comme vous vous en doutez, les piadinas vendues dans les supermarchés ne sont pas aussi bonnes que celles vous pourrez faire maison ou consommer en Romagne!
Une fois cuites, ces galettes sont généralement farcies avec des ingrédients sucrés ou salés tels que des viandes cuites, des fromages, des légumes ou même du Nutella… Sans parler de la garniture « hivernale » aux saucisses et aux oignons caramélisés! Voilà qui me donne faim rien que d’y penser!
Aujourd’hui je vous propose une garniture parmi les plus célèbres, tout à fait typique de l’Italie, puisqu’elle est à base de tomates, mozzarella et basilic. C’est un régal à la fois frais et gourmand, nous avons adoré. Réalisez cette recette avec des piadina maison, ou toutes faites si vous en trouvez, vous allez vous régaler!
  
P.S. : Si vous aimez manger italien ET végétarien, essayez ce gâteau capri vegan en dessert, simplement à tomber!

Piadina tomate mozarella basilic

  • 2 grandes piadinas
  • 1 boule de mozzarella
  • 2 petites tomate
  • 12 feuilles de basilic frais
  • 1/2 c. à s. d’origan
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre
Coupez la mozarella en tranches. Mettez une piadina dans une casserole déjà chaude. Déposez la mozzarella sur une moitié de la piadina , laissez fondre un peu , puis déposer dessus les tomates , et assaisonnez avec un peu d’huile et de sel, l’origan, le basilic. Fermez la piadina et laissez chauffer pendant 2 à 3 minutes , le temps de laisser fondre la mozzarella . Recommencez avec la seconde piadina.

Gombolaya

Connaissez-vous le gombo ou okra?

Ce légume exotique ressemble à un long piment poilu en apparence. Originaire d’Égypte avant de se développer aux États-Unis et en Europe, le gombo contient un liquide gélatineux qui peut dérouter au premier abord, mais qui est très intéressant pour donner de la consistance à des jus ou bouillons!

gombolaya
J’en ai trouvé dans une épicerie asiatique et je n’ai pas pu résister à la tentation d’en acheter sans savoir quoi en faire au premier abord.
Pour découvrir ce légume, j’ai choisi de le cuisiner dans un plat mijoté inspiré du jambalaya au chorizo.
Ce plat se sert accompagné de riz basmati pour un repas complet, et c’est un régal !
Pour une version végétarienne de ce plat, utilisez du chorizo végétal ou supprimez-le totalement du plat!

 

P.S. : Si vous adorez comme moi le chorizo dans les ragoûts, en voici un autre super bon ici!

gombolaya-3

Gombolaya

  • 100 g de chorizo
  • 150 g de poivron multicolore
  • 600 g d’okras
  • ½ oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 37,5 cl d’eau
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 400 g de pulpe de tomate
  • ½ c. à c. paprika
  • ¼ c. à c. de piment de cayenne
  • 200 g de riz basmati
  • Sel, poivre

Pour servir 

  • 2 c. à s. de coriandre fraîche

Faites revenir le chorizo coupé en rondelles dans une poêle profonde. Laissez le jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

Émincez le poivron, les okras, l’oignon, émincez l’ail. Ajoutez tout dans la poêle, faites cuire 5 minutes, puis ajoutez la pulpe de tomates, le bouillon de volaille et le riz .

Ajoutez les épices et mélangez bien.

Couvrez et cuisez à feu moyen pour 15 minutes.

Ajoutez la coriandre et mangez tout de suite.
gombolaya-2

Source d’inspiration : http://www.theveggiegirl.com/2014/03/04/vegan-crockpot-jambalaya/

Mes idées recettes à faire avec des tortillas

J’adore les tortillas de blé ou de maïs, et j’essaie d’en avoir toujours au moins un paquet d’avance dans mes placards! Mais bien sûr, je n’ai pas toujours envie de les cuisiner avec la recette indiquée sur la boite! Parce qu’elles sont parfaites pour la cuisine tex-mex mais aussi pour plein d’autres choses, voici mes recettes préférées à faire avec ces galettes tortillas!

Des wraps poulet kimchi

wrap-poulet-kimchi-2

Des wraps au poulet, poivron mariné et ricotta

wrap-poulet-mais-2

Des enchiladas aux haricots rouges et courge butternut

enchiladas-vegetariens-courge-haricots-2

Une pizza turque de Jamie Oliver

pizzas-turques-3

Une tacos party vegan

vegan-tacos-party-3

 Des breakfast burritos à la poêle

breakfast-burritos-3

Des lasagnes tortillas

lasagnes-tortillas

Scones au thé matcha, cranberries et baies de goji

Les scones sont des petites douceurs servies en Angleterre à l’heure du thé, mais je trouve qu’ils ont aussi leur place à une table de brunch (mon obsession gourmande). Première bonne nouvelle avec les scones : ils sont si simples à réaliser qu’un enfant de cinq ans pourrait les faire.

scones-the-matcha-goji-cranberries-3

Ceux que je vous propose aujourd’hui n’échappent pas à la règle et sont on ne peut plus simples à faire, et deuxième bonne nouvelle, ils sont on ne peut plus délicieux! Il suffit de mélanger de la farine, du sucre, du sel, de la levure, du beurre pour obtenir une pâte homogène. Dans cette version, on ajoute alors ce qui va leur donner leur parfum et leur originalité, c’est à dire du thé, des cranberries et des baies de goji et le tour est joué! Il ne vous reste plus qu’à profiter de cette pâtisserie ultra-tendre avec du beurre et de la confiture maison.

 

Pour tout vous dire, j’ai eu la chance de pouvoir tester récemment une farine mélangée exceptionnelle, la farine Fit’n Fizz des Moulins de la Bassée. Cette farine blanche est mélangée à du thé, des cranberries, des baies de goji et de l’acérola, un vrai cocktail d’énergie mais surtout de saveurs! C’est cette farine que j’ai utilisé dans cette recette, et c’est elle qui m’a inspiré le parfum que j’allais donner à ces scones, puisque j’ai renforcé les parfums de la farine avec plus de thé, plus de cranberries et plus de baies de goji!

scones-the-matcha-goji-cranberries-2

Si vous utilisez une farine classique, la recette fonctionnera aussi, son goût sera juste moins prononcé et perdra certaines saveurs comme celle de l’acérola.

Si vous avez la chance de vivre près de Lille, je vous invite à aller découvrir les Moulins de la Bassée, leurs produits sont top au niveau qualité (ils fournissent d’ailleurs quelques de restaurateurs de la région), le choix est large, les farines sont issues de blés cultivés localement et cerise sur le gâteau, elles reviennent moins cher que celles que l’on trouve en grande surface!

Pour découvrir une partie de la gamme que vous verrez dans leur boutique, c’est par ici!

P.S. : Si vous avez du thé matcha dans vos placards, faites aussi un tour sur ce cheesecake aux framboises et thé matcha!

Scones au thé matcha, cranberries et baies de goji

Pour 8 scones

  • 250 g de farine fit’n fizz ou blanche
  • 1 c. à c. bombée de matcha
  • 2 c. à s. de baies de goji
  • 2 c. à s. de cranberries
  • 1 paquet de levure chimique
  • 1/4 c. à c. de sel
  • 50 g de beurre
  • 30 g de sucre
  • 10 cl de lait

Dans une terrine, mettez la farine, la levure, le sucre, le sel, le thé matcha.
Mettez au centre le beurre ramolli et travaillez du bout des doigts en ajoutant le lait progressivement, jusqu’à ce qu’il y en ait assez pour lier la pâte, qui doit rester épaisse. Ajoutez les cranberries et les baies de goji.
Sur une planche farinée, pétrissez légèrement la pâte puis étendez-la a la main pour obtenir un cercle de 20 cm de diamètre environ et de 2 à 3 centimètres d’épaisseur.
Découpez 8 parts comme pour une tarte dans cette pâte et séparez légèrement les parts obtenues.
Posez sur une plaque à pâtisserie. Faites cuire au four sans le préchauffer à 220°C pendant 15 minutes.
Laissez refroidir sur une grille.

scones-the-matcha-goji-cranberries

Buddha bowl aux pois chiches et kale

On pourrait supposer au vu du nom de ce plat, « Buddha Bowl » que je vais vous proposer un plat avec une quelconque connotation religieuse, rassurez-vous il n’en est rien!

Un « Buddha Bowl » est un bol qui est si rempli que sa forme rappelle le ventre rebondi d’un Bouddha. Un peu capillotracté comme explication certes, mais j’aime les plats généreux donc forcément j’ai voulu tester!

buddha_bowl-kale-patate-douce

Ce Buddha Bowl est composé d’une grande quantité de légumes, ce qui en fait un plat parfait pour les végétarien et les végans. Mais ce plat ne se limite pas à ça, il est savoureux et goûteux, et a tout ce qu’il faut pour plaire aux omnivores également ! En plus de son bon goût, ce plat est incroyablement sain – grâce à quatre sortes de légumes et des pois chiches!

Parlons maintenant de la sauce au tahin : elle est tellement bonne que vous aurez envie d’en mettre sur tout!

S’il vous fallait encore un argument pour vous laisser séduire, j’ajouterais que ce plat est très simple à réaliser : il  nécessite seulement 30 minutes.
P.S. : Les pois chiches font des merveilles dans toutes sortes de plats végétariens, comme dans ce curry de plus chiches et épinards.

buddha_bowl-kale-patate-douce-3

P.S. : Je ne le dirai jamais assez mais les pois chiches sont vraiment géniaux, si vous n’êtes pas encore convaincus, essayez ce curry de pois chiches!

Buddha bowl aux pois chiches et kale

  • 2 c. à s. d’olive
  • 1 oignon rouge coupé en grosses tranches
  • 2 patates douces, 350 g coupées en tronçons
  • 125 g de brocoli en fleurettes
  • 50 g de chou Kale, grosses tiges enlevées
  • 120 g de sarrasin kasha
  • 175 g de pois chiches en boite égouttés et rincés
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1 c. à c. d’ail
  • 1/4 de c. à c. de curcuma
  • Sel, poivre

Sauce au tahin

  • 50 g de tahin
  • 1 c. à c. de sirop d’érable
  • 2 c. à  s. de jus de citron
  • 5 c. à s. d’eau
  • 1 c. à s. d’huile de sésame

Préchauffez le four à 200°C et répartissez les patates douces et les oignons sur une plaque de cuisson. Arrosez avec un peu d’huile, en veillant à ce que la chair des patates douces soit bien enrobées et qu’elles soient placées côté peau vers le bas.

Faites cuire pendant 10 minutes, puis retirez du four les oignons. Laissez les patates douces et ajoutez les fleurettes de brocoli.

Arrosez le brocoli avec un peu d’huile et assaisonnez avec une pincée de sel et de poivre.

Laissez cuire pendant 8 à 10 minutes, puis retirez du four et ajoutez  le chou frisé. Arrosez le chou frisé avec un peu d’huile et assaisonnez avec une pincée de sel et de poivre.

Faites cuire au four pendant 4 à 5 minutes puis réservez les légumes.

Pendant ce temps, faites chauffer une grande poêle à feu moyen. Mettez les pois chiches dans un bol et mélanger avec les autres ingrédients des pois chiches.

Quand la poêle est chaude, versez un peu d’huile et les pois chiches  et faites revenir en remuant fréquemment pendant  5 minutes environ.

Un fois que les pois chiches ont bruni et sont bien parfumés, retirer du feu et réservez.

Préparez la sauce au tahin en mélangeant l’ensemble des ingrédients sauf l’eau chaude.  Mélangez bien puis ajouter de l’eau chaude progressivement  jusqu’à ce que la sauce atteigne une texture légèrement liquide, réservez.

Faites cuire le sarrasin 3 minutes dans de l’eau bouillante.

Servez : Répartissez les légumes dans deux bols et garnissez avec les pois chiches et la sauce.

buddha_bowl-kale-patate-douce-2

Source d’inspiration :

http://minimalistbaker.com/sweet-potato-chickpea-buddha-bowl/

Tacos party vegan

vegan-tacos-party-4

Les tacos sont une spécialité mexicaine très simple : ils consistent ni plus ni moins en une tortilla roulée que l’on remplit d’aliments. Je les apprécie car selon moi ils représentent la combinaison parfaite de la chaleur des épices et de la fraîcheur des légumes ! C’est un plat qui a beaucoup de saveur, pas étonnant qu’il soit l’un des plus populaires au monde!

vegan-tacos-party-3

Dans cette recette très simple, j’utilise une sauce pimentée : pâte de piments, harissa, sriracha… Faites avec ce que vous avez, ça sera parfait! Vous pouvez également utiliser une salsa mexicaine toute faite pour gagner du temps.

vegan-tacos-party

Je ne pense pas avoir besoin de vous vendre les tacos, tout le monde les aime!  Mais je vais vous dire en quoi j’aime cette recette, ou plutôt le concept de  « Tacos Party »  :

– Cette recette est parfaite pour recevoir à l’improviste: vous coupez, vous mettez dans des bols, chacun se sert!
– Vous êtes trop naze pour cuisiner? Avec une sauce toute prête, missionnez votre homme pour préparer les légumes et hop, c’est prêt!
– Tout en étant très simple à réaliser, cette recette, avec ses petits plats colorés,  donne une impression d’abondance et de convivialité : un vrai repas de fête!

vegan-tacos-party-6

Bref, j’espère vous avoir convaincu de vous lancer vous aussi dans les tacos party si vous ne faites pas encore !

Ici, c’est une variante totalement vegan que je vous propose, ce qui la rend consommable par tous, mais il est facile d’y ajouter du poulet grillé ou du bœuf émincé si vous le souhaitez. Sinon, soyez rassurés, l’absence de viande ne se fait pas du tout sentir tant les saveurs de ces tacos sont riches!

P.S. : Si vous aimez les wraps, essayez aussi ces wraps au poulet et à la ricotta!

vegan-tacos-party-5

Tacos party vegan

Pour 6 tortillas

  • 6 tortillas de blé

Pour le riz

  • 150 g de riz complet
  • 8 cl de sauce tomate
  • 1/2 c. à c. de purée de piment

Pour les bols

  • 2 tomates
  • 2 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • 1 avocat
  • 1 oignon rouge
  • 1 citron vert
  • 1 poignée de radis
  • 1 poignée d’olives noires

Pour la sauce tahin

  • 10 cl crème liquide végétale au soja
  • 50 g de tahin
  • 2 c. à s. de jus de citron vert

Pour la sauce pimentée

  • 5 cl de coulis de tomate
  • 1 à 3 c. à c. de purée de piment

Pour les haricots épicés

  • 1 c. à s. d’origan séché
  • 1 c. à s. de paprika
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 1 c. à c. de poudre de cacao brut
  • 1 c. à c. sirop d’agave
  • 1 c. à s. de sauce soja ou tamari
  • 2 c. à c. de purée de piments
  • 500 g de haricots rouges
  • 20 cl de purée de tomate
  • 2 c. à s. de maïs
  • Sel, poivrevegan-tacos-party-7

Épluchez tous les légumes destinés aux petits bols et disposez les dans des petits bols. Réservez.

Faites un bol avec la sauce au soja, le tahin et le citron vert, et un autre avec la sauce tomate pimentée en mélangeant la sauce tomate avec le piment, en dosant le piment suivant votre tolérance au piquant. Réservez.

Faites cuire le riz et mélangez-le à la sauce tomate et au piment. Réservez au chaud.

Faites frire le paprika, l’origan et les gousses d’ail mixées, ajoutez les haricots rouges, la sauce tomate et le reste des ingrédients destinés aux haricots. Versez dans un bol et gardez au chaud.

Préchauffez le four à 160°C.

Mettez les tortillas à chauffer au four 2 minutes. Servez tout.

vegan-tacos-party-2

Source d’inspiration :
http://www.nourishatelier.com/blog/2016/1/26/taco-hearts-harrisa

Spécialité d’Inde : aloo began

L’aloo began ou aloo baingan est un plat indien à base aubergines et de pommes de terre.
C’est une recette savoureuse car tous les légumes cuisent ensemble avec l’oignon, les tomates et les épices et tout s’imprègne donc des saveurs!
J’ai trouvé cette recette sur le blog La cuisine de Poupoule, un blog que je lis régulièrement et qui fourmille de bonnes recettes, et j’ai immédiatement voulu la tester.
L’Aloo Baingan a une consistance épaisse et n’a pas de sauce, contrairement à beaucoup de plats indiens célèbres.
L’aubergine est appelée « began » en hindi. Ce légume pourpre et brillant est bourré de vitamines et de minéraux et il a toutes les qualités requises pour sublimer le goût de tout  curry dans lequel il est présent. Il y a beaucoup de plats à base d’aubergines cuites avec différentes combinaisons d’ingrédients et d’épices dans la cuisine indienne.

aloo-began-2
La pomme de terre, nommée en hindi « aloo », apporte de la consistance au plat, ce qui le rend parfait pour en faire un accompagnement d’une grillade ou même un plat complet si vous êtes végétarien!

aloo-began-3
P.S. : Sur ce blog je vous propose un autre plat indien à base de pommes de terre, les aloo tikki, à découvrir également!

Aloo baingan

Pour 2 personnes

  • 350 g d’aubergines
  • 1 grosse pomme de terre
  • 1 grosse tomate
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à s. de curry
  • 1/2 c. à c. de curcuma
  • 1/2 c. à c. de cumin en graines
  • 1/2 c. à c. de graine de moutarde
  • 1/2 c. à c. de gingembre
  • 1 c. à s. de de coriandre fraîche
  • Huile d’olivealoo-began

Lavez l’aubergine, essuyez-la et couper les extrémités. Coupez l’aubergine en morceaux.
Mettez les dés d’aubergine dans un saladier.
Versez un demi-litre d’eau dessus et remuez pour que le légume absorbe le liquide. Laissez reposer 15-20 minutes.
Épluchez et lavez la pomme de terre, coupez-la également en morceaux.
Épluchez l’oignon et ciselez-le en lamelles.
Ciselez l’ail après l’avoir épluché.
Dans une sauteuse, mettez à chauffer un filet d’huile d’olive. Ajoutez les graines de moutarde, le cumin et l’oignon.
Remuez et laissez cuire jusqu’à ce que l’oignon soit doré.
Ajoutez le curcuma, le curry, le gingembre et l’ail.
Ajoutez les morceaux d’aubergine égouttée et les morceaux de pomme de terre. Mélangez.
Salez et laisser cuire à couvert à feu moyen avec 3 cuillers à soupe d’eau pendant 15 à 20  minutes en mélangeant régulièrement.
Ajoutez alors 3 cuillères à soupe d’eau supplémentaires et la tomate coupées en morceaux. Remuez et laissez encore cuire pendant 15 à 20 minutes supplémentaires, jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien cuites.
Retirez du feu puis ajoutez la coriandre fraîche.

Source d’inspiration :
http://lacuisinedepoupoule.com/2016/07/aloo-began-d-aubergine.html

Spécialité d’Italie : gâteau capri vegan

Je vous ai présenté il y a  quelques jours mon cours de cuisine italienne avec Pinoli et Ravioli à deux pas de Lille, et la délicieuse pizza de scarole que j’ai appris à réaliser là bas! me revoici donc avec le dessert : un gâteau capri vegan, véritable bombe au chocolat aux amandes! Il s’agit d’un des gâteaux les plus appréciés en Italie. Il est normalement sans farine ni levure, on raconte même que c’est l’erreur d’un cuisinier de Capri qui les avait oubliés qui a donné naissance à ce gâteau! Ce dessert traditionnel italien est donc normalement réalisé sans farine et avec des œufs, mais Alessandra de Pinoli et Ravioli a ajusté la recette pour la véganiser, et a donc supprimé les œufs et mis un peu de farine pour adapter la texture et s’approcher au mieux du dessert d’origine!
gateau-capri-vegan-2
Ce gâteau est plutôt rapide à faire, puisque vous avons réussi à le préparer, le cuire et bien sur le manger le temps d’une pause déjeuner. L’astuce d’Alessandra pour une texture et un goût parfait, c’est de ne pas acheter des amandes en poudre, au grain trop fin : elle mixe elle-même de amandes entières qu’elle a préalablement fait bouillir, en gardant de gros grains. Je vous confirme que le goût est incomparable!
gateau-capri-vegan
Ce gâteau est riche, moelleux, fondant… Dégusté un peu tiède c’est un véritable délice, que l’on peut compléter d’une boule de glace si on est vraiment très gourmand!
gateau-capri-vegan-58
Si vous voulez en savoir plus sur les cours de Pinoli et Ravioli, c’est par là que ça se passe. Iy y a des cours avec les enfants, d’autres plus élaborés, et enfin, comme j’ai fait, des cours qui tiennent sur la pause déjeuner, beaucoup plus sympa qu’un sandwich ou qu’une brasserie!
gateau-capri-vegan-7
Pinoli et ravioli – Alessandra Pesce
123 rue de Fénelon à Hellemmes-Lille
info@ pinolieravioli.fr
Tél : 07 83 35 51 31
www.pinolieravioli.fr
Métro : Marbrerie (Ligne 1)
Plusieurs formules disponibles, de 20 à 30€ (cours classiques, pause miditalienne, pause miditalienne parents & enfants, ateliers enfants…)
 gateau-capri-vegan-5

Gâteau capri vegan

  • 50 cl de lait de soja
  • 10 cl d’huile de tournesol
  • 100 g de cacao en poudre
  • 400 g d’amandes
  • 400 g de sucre d canne brut
  • 130 g de farine de blé complète
  • 70 g d’amidon de maïs
  • 200 g de chocolat noir à 70%
  • Un peu de sucre glace

gateau-capri-vegan-56

Versez les amandes dans de l’eau bouillante pendant une minute pour les blanchir, puis pelez-les, laissez-les sécher et hachez-les avec 100 g de sucre jusqu’à obtention d’une poudre qui garde encore des petits morceaux.
Faites fondre le chocolat noir au bain marie ou au micro-ondes, puis versez dans un bol l’huile et le soja.
Préchauffez le four à 180°C.
Dans un autre bol, mélangez tous les ingrédients secs. Une fois le chocolat fondu, mélangez -le dans le bol avec les liquides, puis ajoutez les ingrédients solides et mélangez bien.
Versez ce mélange dans un moule à charnière, de diamètre 24 cm recouvert de papier cuisson, puis mettrez au four pour 1 heure environ.
Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un cure dents, elle doit ressortir propre. Sortez alors le gâteau, laissez-le tiédir et servez le saupoudré de sucre glace.
Source d’inspiration :
gateau-capri-vegan-4