Archives par mot-clé : saucisse

Spécialité d’Italie : piadina tomate mozarella basilic

L’un de mes plats italiens préférés de tous les temps est la piadina, un des plats de street food italiens les plus connus et appréciés en Italie. C’est un produit typique de la Romagne, une partie de la région Emilie-Romagne, même si on en trouve désormais quasiment partout en Italie et dans le monde entier.
Il y a une centaine d’années, la piadina était la nourriture du pauvre, car elle était utilisée comme substitut du pain entre deux fournées. Pendant les années 60, les femmes de la campagne ont commencé à en vendre sur les routes de la ville avec un chariot à pousser. C’est là que la piadina est devenue un véritable repas à grignoter sur le pouce. De nos jours, vous trouverez des piadinas dans des stands tout au long de la côte Romagne.
La piadina est généralement faite avec de la farine de blé, de la matière grasse, de l’eau ou du lait et du sel. Il est très facile de préparer des piadina maison, je vous monterai d’ailleurs ça prochainement. Vous pouvez aussi en trouver toutes faites en sachet en épicerie italienne, elles se présentent alors un peu comme des tortillas. Comme vous vous en doutez, les piadinas vendues dans les supermarchés ne sont pas aussi bonnes que celles vous pourrez faire maison ou consommer en Romagne!
Une fois cuites, ces galettes sont généralement farcies avec des ingrédients sucrés ou salés tels que des viandes cuites, des fromages, des légumes ou même du Nutella… Sans parler de la garniture « hivernale » aux saucisses et aux oignons caramélisés! Voilà qui me donne faim rien que d’y penser!
Aujourd’hui je vous propose une garniture parmi les plus célèbres, tout à fait typique de l’Italie, puisqu’elle est à base de tomates, mozzarella et basilic. C’est un régal à la fois frais et gourmand, nous avons adoré. Réalisez cette recette avec des piadina maison, ou toutes faites si vous en trouvez, vous allez vous régaler!
  
P.S. : Si vous aimez manger italien ET végétarien, essayez ce gâteau capri vegan en dessert, simplement à tomber!

Piadina tomate mozarella basilic

  • 2 grandes piadinas
  • 1 boule de mozzarella
  • 2 petites tomate
  • 12 feuilles de basilic frais
  • 1/2 c. à s. d’origan
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre
Coupez la mozarella en tranches. Mettez une piadina dans une casserole déjà chaude. Déposez la mozzarella sur une moitié de la piadina , laissez fondre un peu , puis déposer dessus les tomates , et assaisonnez avec un peu d’huile et de sel, l’origan, le basilic. Fermez la piadina et laissez chauffer pendant 2 à 3 minutes , le temps de laisser fondre la mozzarella . Recommencez avec la seconde piadina.

One pan pasta saucisse

Je suis une inconditionnelle des one pot pasta. Comment ne pas aimer une recette qui salit une unique casserole? Encore mieux, pour cette recette en particulier, il vous suffira d’un couteau et d’une planche à découper pour couper la saucisse et émincer l’oignon et c’est tout!
J’ai un lave-vaisselle et je suppose que la majorité d’entre vous en a un aussi, mais ce n’est pas une raison pour le faire tourner 5 fois par jour!
Mais ici, vu le peu de vaisselle que vous salirez, vous devrez juste vous demander si vous mettez ou non cette casserole au lave-vaisselle… Il y a deux écoles en la matière, ceux qui lavent toujours leurs casseroles à la main et ceux qui les mettent au lave-vaisselle vaisselle même si elles sont énormes et prennent la place de 5 assiettes. Je suis flemmarde et j’appartiens donc à la deuxième catégorie !
Donc, cette recette a un atout de taille côté vaisselle mais ce n’est pas tout, elle est évidemment aussi très facile à faire, très gourmande et savoureuse!
C’est le genre de recette familiale que tout le monde apprécie, et que je pourrais refaire toutes les semaines !
  
P.S. : Si vous aussi vous aimez les one pot pasta, testez aussi cette recette que j’adore!

One pan pasta saucisse

Pour 4 personnes
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 4 saucisses de volaille coupées en rondelles
  • 100 g de poivrons multicolores émincés
  • 1 oignon émincé
  • 3 gousses d’ail émincées
  • 200 g de tomates cerise
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 1 c. à c. romarin
  • 1 c. à c. de sauge
  • 60 cl d’eau
  • 35 cl de lait
  • 30 g de beurre
  • 500 g de penne
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 120 g de Parmesan râpé
  • Sel, poivre

Faites chauffer une grande poêle à feu vif avec l’huile d’olive. Ajoutez les saucisses, l’ail, le poivron et l’oignon et faites sauter jusqu’à ce que tout soit bien doré. Ajoutez les tomates et faites revenir 30 secondes. Ajoutez le bouillon de poulet, l’eau, le lait, les pâtes, le beurre, les herbes, le piment de Cayenne, salez et poivrez.

Mélangez et porter à ébullition. Baissez le feu et laissez mijoter 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce que les pâtes soient al dente.

Retirez le couvercle et éteignez la chaleur. Incorporer le parmesan râpé, laissez reposer une minute et servez chaud.

Source d’inspiration :

3 variantes de mini hot-dogs

J’ai cette étrange obsession des hot-dogs (et des burgers et des pizzas, vous le savez sans doute). Même si j’aime manger varié, même si j’adore les légumes, rien ne me fait plus saliver que de penser au parfum de mes prochains hot-dogs… Le mariage du pain brioché avec les saucisses, les sauces ou encore le fromage me fait baver d’envie! Ces 3 mini hot-dogs ne seront donc pas une surprise pour ceux qui me connaissent! Quand j’ai pensé « mini hot-dogs », je me suis dit : puisque c’est petit, on va pouvoir tester plus de parfums!
Je vous propose donc 3 variantes toutes aussi bonnes les unes que les autres, faciles à faire et très économiques aussi, puisque vous pouvez facilement adapter ces variantes avec des éléments que vous avez déjà dans votre frigo!
Les mini hot-dogs font de parfaits amuse-bouche lors d’un apéritif dînatoire, et ils sont toujours un succès avec les enfants (et les grands enfants comme moi aussi) à toutes les fêtes, apéros ou soirées télé possibles et imaginables. Si vous avez des enfants capables de cuisiner sans manger le fromage au lieu de le mettre dans le pain, ils peuvent facilement être mis à contribution pour préparer cette recette.
Alors que vous ayez un apéro ou une soirée télé en prévision, rien de plus simple, faites chauffer vos saucisses et à vous la soirée mini hot-dogs!
P.S. : Si vous êtes accros aux mini-hot dogs, j’en ai d’autres à la sauce sriracha par ici!

Mini hot-dogs

Classique aux oignons marinés
Pour 6 mini hot dogs
  • 6 mini buns à hot dog ou navettes
  • 6 saucisses cocktail
  • 3 petits oignons au vinaigre
  • 1 c. à s. de moutarde jaune américaine
  • 1 c. à s. de ketchup
  • 30 g de cheddar râpé
Bacon
Pour 6 mini hot dogs
  • 6 mini buns à hot dog ou navettes
  • 6 saucisses cocktail
  • 3 tranches de poitrine fumée
  • 1 c. à s. de moutarde mi forte
  • 1 c. à s. de sauce barbecue

Chili dog
Pour 6 mini hot dogs
  • 6 mini buns à hot dog ou navettes
  • 6 saucisses cocktail
  • 3 c. à s. de haricots rouges
  • 2 c. à s. de coulis de tomate
  • 1/2 c. à c. de vinaigre balsamique
  • 1 c. à s. de thym
  • 1 c. à s. de piment de Cayenne
  • 1 c. à s. de paprika
  • 2 c. à s. de cumin
  • 30 g de cheddar râpé
  • Sel, poivre

Classique aux oignons marinés
Préchauffez votre four à 180°C. Fendez vos pains à hot-dogs et tartinez-les avec la moutarde et le ketchup, déposez un demi-oignon au vinaigre dans chaque pain.
Faites chauffer vos saucisses cocktail à la poêle et ajoutez-les dans les pains. Déposez les hot-dogs sur une plaque allant au four et enfournez pour 2 à 3 minutes en mode grill, jusqu’à ce que le pain soit un peu tiède et le fromage fondu.
Bacon
Préchauffez votre four à 180°C. Fendez vos pains à hot-dogs  et déposez-les sur une plaque allant au four et enfournez pour 2 à 3 minutes en mode grill. Pendant ce temps enroulez les saucisses cocktail dans une demi tranche de poitrine fumée et maintenez avec un cure-dents. Faites cuire vos saucisses cocktail à la poêle. Sortez vos pains du four et tartinez-les avec la moutarde et la sauce barbecue.
Quand les saucisses sont dorées, enlevez les cure-dents et ajoutez-les dans les pains
Chili dog
Dans un bol, mélangez les haricots rouges, le coulis de tomates, le vinaigre balsamique, les herbes et épices. Préchauffez votre four à 180°C. Fendez vos pains à hot-dogs et tartinez-les avec le mélange aux haricots rouges.
Faites chauffer vos saucisses cocktail à l’eau ou au micro-ondes et ajoutez-les dans les pains. Déposez les hot-dogs sur une plaque allant au four, saupoudrez de cheddar râpé et enfournez pour 2 à 3 minutes en mode grill, jusqu’à ce que le pain soit un peu tiède et le fromage fondu.

Hot-dogs au relish et moutarde au miel maison

Je pense avoir déjà dit une cinquantaine de fois au minimum de fois que j’adore les hot-dogs. Je pourrais le porter sur un t-shirt ou mettre un poster dans mon salon tellement c’est vrai : j’adore les hot-dogs! Plus jeune je ne les aimais pas tant que ça par contre : le ketchup et la moutarde de la version de base ne me faisaient pas franchement rêver. Mais quand j’ai découvert qu’on pouvait en faire des variations au fromage, aux oignons, aux haricots rouges… J’ai commencé à beaucoup plus apprécier!
Quand j’ai pu ramener du hot-dog relish des États Unis, je suis littéralement devenue accro de ce condiment.  C’est étonnant qu’il ne soit pas plus connu chez nous en France, car ce mélange légèrement acide de concombres et d’épices est un véritable régal qui peut s’utiliser dans plein d’autres recettes… Mais aujourd’hui pas de digression, c’est bien dans un hot-dog que je vous propose d’utiliser le relish!
Il est possible de faire du relish maison en grandes quantités et de le conserver dans des bocaux stérilisés, mais là c’est une petite quantité parfaite pour les hot-dogs que je vous propose de faire! Si après ça vous êtes accro, vous pourrez toujours en faire plus!
  
P.S. : Si vous êtes lancés dans la réalisation d’un menu bien décadent, regardez aussi ces hot-dogs à la saucisse fourrée au fromage et bacon!

Hot dogs au relish et moutarde au miel maison

Pour le relish
  • 80 g de concombre émincé finement
  • 1 c. à c. d’huile végétale
  • 1 c. à c. de graines de moutarde
  • 1 cm de gingembre émincé
  • 1/2 c. à c. de curcuma
  • 1 pincée de muscade
  • 5 cl de vinaigre de riz ou de cidre
  • 1 c. à s. rase de sucre poudre
Pour la moutarde au miel
  • 2 c. à s. de moutarde à l’ancienne
  • 1 c. à c. de miel liquide

Pour le hot-dog

  • 30 g de gouda râpé
  • 2 buns
  • 2 grosses saucisses type knacks de lorraine

Faites revenir l’huile et les graines de moutarde 2 minutes dans une casserole.  Ajoutez les épices du concombre et faites revenir 2 minutes de plus. Ajoutez le vinaigre et le sucre et amenez à ébullition.
Coupez feu, ajoutez le concombre émincé, mélangez et réservez.
Tranchez à moitié saucisse, déposez à l’intérieur le gouda râpé. Maintenez fermé à l’aide de cure dents.
Mélangez la moutarde et le miel.
Tartinez les pains avec cette moutarde au miel, puis déposez du relish.
Faites dorer les saucisses à la poêle et mettez dans le pain.

 
 Source d’inspiration :

http://www.myrecipes.com/recipe/chicago-char-dog-fresh-cucumber-relish

Spécialité du Danemark : Stenbiderrogn ou toast aux oeufs de lump

Je vous ai déjà parlé des smorrebord danois par ici, je les avais adorés lors de mon voyage à Copenhague…
Il n’y a rien de plus traditionnel dans la culture danoise que les smorrebrod, que l’on peut traduire littéralement par  « pain ouvert ». Ces sandwichs à face ouverte comportent généralement du pain de seigle accompagné de différentes combinaisons de fruits de mer, viande, légumes et condiments. On les apprécie avec une bière locale bien fraîche ou en mode plus « old school » avec de l’aquavit.
Parmi les plus célèbres smorrebrod, il y a celui au hareng fumé, celui au pâté de foie, mais il y a aussi des variantes avec de la salade de poulet, du gibier fumé, des œufs brouillés, de la saucisse, du fromage, du saumon, de l’anguille fumée, et j’en passe!
toasts-danois-oeufs-de-lump-3
Il y a quelques règles à retenir lorsque vous consommez des smorrebrod, notamment un ordre de consommation à respecter. Il faut toujours manger le hareng d’abord, puis les autres poissons, puis la viande, pour finir avec le fromage. Utilisez un couteau et une fourchette et non vos doigts, et portez un un toast (on dit Skal! en danois) en fixant vos acolytes bien dans les yeux au moment où vous trinquez, un peu comme on fait dans le nord au final!
Le smorrebord que je vous propose aujourd’hui est l’un des plus simples à réaliser, mais aussi un des plus de saison puisqu’il contient des œufs de lump qu’on aime généralement consommer en décembre! Pour les fêtes, inspirez-vous de ce toast typique pour donner un peu de pep’s à vos classiques toasts aux œufs de lump!
 toasts-danois-oeufs-de-lump-2

Toasts aux œufs de lump danois

Pour 24 Toasts
  • 6 tranches de bon pain blanc sans croûte
  • Un peu de beurre à température ambiante
  • 100 g d’œufs de lump
  • 10 cl de crème fraîche
  • 1/2 oignon rouge
  • 4 c. à c. d’aneth frais
  • Citron
Émincez finement l’oignon rouge.
Toastez légèrement le pain, et coupez chaque tranche en 4 triangles. Beurrez légèrement.
Tartinez les œufs de lump, déposez une petite cuiller à café de crème fraîche, une pluche d’aneth, quelques morceaux d’oignon rouge et par quelques gouttes de citron.
toasts-danois-oeufs-de-lump

Spécialité d’Andorre : trinxat

Aujourd’hui je vous emmène à la découverte d’une spécialité culinaire d’un endroit dont on parle peu en matière de cuisine : l’Andorre.
Cette principauté de moins de 500 m2 est un des plus petits états d’Europe. À cause de sa position géographique et parce que la langue officielle est le catalan, on a tendance à associer l’Andorre à une région d’Espagne, mais cet état est indépendant, et au niveau de la cuisine aussi!
trinxat
Personnellement je suis passée une ou deux fois en Andorre, pas pour le tourisme à proprement parler mais pour faire le plein d’alcool et de tabac de spécialités locales avant des vacances en Espagne. Oui je sais, c’est mal mais que voulez-vous, entre le rhum à moins de 7€ le litre et la vodka à moins de 5 €, je ne peux pas résister!
N’étant pas restée assez longtemps là-bas,  je n’ai pas pu découvrir la gastronomie andorrane. J’ai donc enquêté sur Internet pour dégoter ce plat, qui étrangement rappelle plus le stoemp flamand ou l’Irish champ qu’une paella espagnole.
  trinxat-3
Le trinxat est une purée de chou et de pommes de terre servie avec du lard. C’est un plat assez peu gras car on n’ajoute pas de beurre, on capitalise juste sur le gras laissé par la tranche de lard dans la poêle.
J’ai vu des recettes où le chou était écrasé à la main, mais personnellement j’ai dû le mixer, sinon il restait en trop gros morceaux et ne se mélangeait pas aux pommes de terre.

Avec cette recette, je participe au concours de cuisine du monde organisé par Alison du blog Rappelle-toi des mets!

logo-570x366

Trinxat

  • 300 g de feuilles de chou
  • 300 g de pomme de terre
  • 2 tranches de bacon
  • 2 gousses d’ail
Lavez le chou et émincez-le, lavez également les pommes de terre, pelez-les  et coupez-les en morceaux.
Faites cuire le chou et les pommes de terre dans une cocotte à l’eau pendant 30 minutes départ eau froide à couvert.
Une fois que tout est cuit, mélangez  les pommes de terre et le chou dans une casserole à sec et écraser avec une fourchette. Si le chou résiste trop, passez l’ensemble au mixeur quelques instants.
Dans une poêle, faites griller les tranches de bacon jusqu’à ce qu’elles soient bien croustillantes puis réservez.
Dans la même poêle, en conservant le gras du bacon, faites réchauffer quelques secondes la purée pour l’assécher un peu et la parfumer avec l’odeur du lard.
Servez avec le lard.
trinxat-2
Source d’inspiration :
http://www.andorralavella.ad/fr/node/360/trinxat

Rougail saucisse de Morteau

Aujourd’hui c’est la fête de la saucisse de Morteau dans le Doubs! Je n’ai jamais visité ce festival, peut-être l’an prochain, qui sait? Cela ne m’empêche pas d’y penser et d’avoir envie de le célébrer, car j’adore la saucisse de Morteau! Si je devais faire un top 10 des charcuteries que j’apprécie, la Morteau serait forcément dans le top 3 avec le chorizo et le salami!

 rougail-saucisse-morteau-2

Contrairement à ces deux derniers, la Morteau doit être cuit avant d’être consommée et ne se vend donc pas en tranches fines pour l’apéro et les pizzas, ce qui fait que en consomme assez rarement. Mais depuis que j’ai testé la cuisson de la Morteau au four, cela me facilite beaucoup les choses : pas de vaisselle sale ni de cuisson à surveiller, elle peut même être congelée une fois cuite pour pouvoir la réutiliser dans une future recette et gagner du temps !

Aujourd’hui, j’ai choisi de mixer deux univers totalement différent : le terroir de la Franche-Comté avec la Morteau et l’exotisme réunionnais du rougail. J’aime beaucoup le rougail saucisse, et j’ai donc pensé m’inspirer de celui de Fish Custard, un de mes blogs fétiches, en remplaçant la saucisse classique par la Morteau.

Le résultat est top : la Morteau avec son goût fumé se démarque bien et complète à merveille le côté pimenté du rougail !

Je sers ce rougail avec une purée de piments à côté, la plupart des membres de ma famille sont de bons mangeurs d’épices et trouvent que ça ne pique pas assez sinon. Ce plat contient déjà du piment, mais je préfère que le complément soit à part pour que cela convienne à tout le monde!

 

P.S. : Si vous cherchez une façon originale et plus légère de cuisiner la Morteau, regardez cette recette avec de la ricotta!

rougail-saucisse-morteau

Rougail saucisse de Morteau

Pour 6 personnes

  • 1 saucisse de Morteau
  • 1 kg de tomates pelées coupées en dés
  • 3 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 1 piment vert allongé antillais
  • 1 cm de gingembre râpé
  • 360 g de riz
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre
Préchauffez le four à  à 200°C.

Précuisez la Morteau 30 minutes dans de l’aluminium au four.
Pelez et émincez les oignons.
Pelez et râpez l’ail.
Coupez les saucisses en gosses rondelles.
Epépiner le piment et hachez-le finement.
Faites revenir le tout dans une sauteuse avec un filet d’huile d’olive. Saupoudrez d’un peu de gingembre râpé si vous en utilisez.
Ajoutez les tomates concassées, versez un verre d’eau, remuez et laissez mijoter une petite heure à feu doux. La sauce est prête lorsqu’elle est bien épaisse. Rectifez l’assaisonnement.
Faites cuire le riz, et servez-le en accompagnement du rougail saucisses.

rougail-saucisse-morteau-3

Source d’inspiration :

http://www.fishcustard.fr/archives/2014/08/24/30462545.html

Penne aux champignons et porto

Si je cuisine souvent au vin car cela me permet de finir des bouteilles, j’utilise assez peu les autres sortes d’alcool dans mes recettes. Mais quand j’ai vu une recette de pâtes au champignons et porto sur le blog Oh la gourmande!, j’ai eu envie de tenter au plus vite l’expérience!
La recette de Delphine contient du poulet, mais j’ai voulu la rendre végétarienne pour un repas plus léger en semaine.

penne-porto-champignon-3
J’ai eu la chance de visiter Porto il y a  2 ans, et par la même occasion des caves de porto. Face à la ville de Porto, le long du fleuve s’étendent de nombreuses caves de porto, dont une grande partie héberge un petit musée permettant de découvrir les caves, l’histoire de la marque…
C’est une visite très intéressante et qui se termine évidemment par une dégustation! C’est un inévitable des vacances à Porto, duquel on ressort plus bourré cultivé qu’on est rentré!
Le porto est un vin dit « muté », car à un moment précis dans la fermentation, on y ajoute un autre alcool de type brandy. Cela stoppe alors la fermentation primaire et conserve donc plus de sucre dans le vin tout en lui donnant une belle capacité de vieillissement.
Au final, j’ai trouvé que dans cette recette, le porto apporte un petit gout très agréable sans être trop présent, qui complète bien celui des champignons. La sauce crémeuse que l’on obtient m’a beaucoup plu et je n’en ai pas laissé une miette! C’est un plat simple et rapide à réaliser, parfait pour un repas en semaine!

Si vous essayez comme beaucoup de diminuer votre consommation de viande mais avez peur de vous ennuyer à table, découvrez ce joli livre plein d’idées inratables :

Végétarien, c'est bon, c'est sain : 100 recettes inratables

P.S. : Si vous êtes un fan de champignons, jetez un œil à cette recette également, succès garanti!

penne-porto-champignon-2

Penne aux champignons et porto

pour 2 personnes

  • 125 g de crème fraîche épaisse
  • 2 c. à s. de porto rouge
  • 2 échalotes
  • 200 g de champignons frais
  • 10 g d’huile d’olive
  • 150 g de penne rigate
  • Sel, poivre

Mettez à bouillir de l’eau et faites cuire les pâtes selon les indications du paquet.

Pendant ce temps, préparez la sauce en commençant par faire revenir dans une poêle les échalotes finement émincées, avec les champignons coupés en lamelles et de l’huile d’olive pendant 5 à10 minutes. Salez la préparation. Ajoutez dans la poêle la crème fraîche et le porto.

Couvrez, laissez la sauce réduire 8 minutes, rectifiez l’assaisonnement avant de la servir sur les pâtes.

penne-porto-champignon
Source d’inspiration :
http://www.ohlagourmandedel.com/2016/06/tagliatelles-et-sauce-cremeuse-au-porto.html

Les recettes de Jamie Oliver testées & approuvées par moi!

Je pense avoir déjà dit pas mal de fois que je vouais un culte à la cuisine de Jamie Oliver. Elle représente tout ce que j’aime : des plats simples, familiaux et sans prétention, avec une touche de fun qui les rendent uniques, un peu comme une bonne vieille recette de famille qu’on se passe de génération en génération! SI ej collectionne ses livres, je suis loin d’avoir testé toutes ses recettes. Si vous voulez découvrir sa cuisine, voici un récapitulatif de celles que j’ai testées, et approuvées bien sûr!

Feuilletés à la saucisse

feuilletes-saucisse-2

Soupe de patates douces chorizo

soupe-chorizo-2

Tourte au poulet

tourte-poulet-jamie-oliver-2

Pizza turque

pizzas-turques-3

Pâtes aux saucisses

pates-saucisse-jamie-oliver-2

Pâtes sauce crémeuse bacon petits pois

pates-petits-pois-jamie-2

Queen of puddings

queen-of-pudding-3

Gâteau aux noix de pécan

gateau-pecan3

Apple pie

apple-pie-bars-cannelle3

Granola à la banane

Si je suis une adepte des brunchs et petits déjeuners salés à base de burgers, saucisses ou fromages en tout genre, j’aime aussi beaucoup les préparations plus classiques comme les céréales et mueslis en tous genre. J’adore en manger au goûter, ou même le soir en dessert après un repas un peu léger!

 muesli-banane

Cela faisait donc un moment que je rêvais d’en réaliser moi-même, et l’occasion a été toute trouvée car j’ai reçu en cadeau un kit pour muesli : bocal, céréales, sirop d’agave…
Je n’avais plus qu’à doser et ajouter ma touche personnelle : du jus de banane pour sucrer et amalgamer les céréales entre elles!

Cette première tentative m’a beaucoup plu, le goût et la texture sont extra, et au vu de la simplicité de réalisation, je ne vous cache pas qu’il me tarde déjà en refaire !

muesli-banane-3

P.S. : Envie de nouvelles expériences au petit déj? Si vous avez raté mes overnight oats allez vite y jeter un œil!

 Muesli croquant à la banane

  • 450 g de flocons 5 céréales
  • 125 g de cranberries
  • 30 g de copeaux de noix de coco
  • 100 g de noisettes hachées grossièrement
  • 3 bananes séchées coupées en petits bouts
  • 2 rondelles d’ananas confit coupées en petits bouts
  • 5 c. à s. de sirop agave
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 3 c. à s. huile de coco
  • 1 c. à s. de sirop d’agave
  • 12,5 cl de jus de banane

Mélangez l’ensemble des ingrédients dans un grand saladier. Étalez sur la grille du four couverte avec du papier sulfurisé. Tassez le mélange, enfournez à 80°C pour 2 heures ou plus, jusqu’à obtenir une texture croustillante en surveillant régulièrement.

Conservez dans un bocal.

muesli-banane-2