Archives par mot-clé : rillettes

Que ramener de Normandie ?

Outre les imperméable jaunes et les sweat-shirts à rayures, les produits du terroir (mes investissements favoris en voyage),  sont largement représentés parmi les souvenirs que l’on trouve en Normandie ! C’est bien simple, il y a de quoi se faire plaisir à chaque coin de rue! Voici un panorama de ce que vous pourrez trouver en faisant votre shopping spécial touristes. Attention, proximité géographique oblige, on trouve beaucoup de produits bretons en Normandie, certes délicieux mais si vous voulez des souvenirs typiques précisément de Normandie, vérifiez les origines sur les étiquettes !

Côté salé

De la charcuterie

On trouve de très nombreuses terrines de cochon en Normandie, dont certaines ont la particularité d’être parfumées aux algues, à l’andouillette, au livarot, au camembert… ou autres parfums locaux plus odorants typiques les uns que les autres! La plus connue est la terrine normande, au calvados tout simplement.

Des rillettes de la mer ou de la soupe de poisson

Il y a un choix prodigieux dans ce domaine, logique avec la proximité de la mer! La conserverie la Belle-îloise est présente dans beaucoup de villes côtières normandes, mais c’est à la base une marque bretonne. Vous trouverez aussi d’autres marques comme l’Atelier du Poissonnier.

Des fromages

Le camembert, le pont-l’évêque, le livarot (ou petit caporal), ou encore le Neuchâtel et sa jolie forme de cœur sont les variétés les plus connues. Certaines variantes ont des noms plus fun, telles que le Bisou normand ou le Coup de pied au cul. On trouve aussi des fromages affinés au cidre, au pommeau, ou au calvados. De mon côté je me suis ramené un camembert au cidre, c’est un régal! J’ai aussi eu l’occasion de goûter le Marée montante, un fromage à pâte molle à la croûte lavée au vin blanc et aux algues, il est délicieux., je vus le recommande si vous le trouvez!

Du pain

Bin oui il vous faut du pain pour aller avec tout ça! Comme dans chaque région, les boulangers ont élaboré des pains spécialement dédiés à leur région comme la Baguette argentanaise, j’ai aussi vu le pic d’Etretat (une baguette aux extrémités très pointues). Suivant les villes visitées vous pourrez aussi goûter le Pain de Cherbourg, le Pain garrot du Cotentin. Brioche de Moulins-la-Marche, Fouace de Caen, Gâche, Fallue… J’ai aussi vu dans certaines boulangeries du pain au cidre. Les normands sont des pros de la brioche, alors  faites-vous plaisir!

Des produits d’Isigny

On doit à la charmante ville d’Isigny sa fameuse crème fraîche à 40% de matières grasses, mais aussi du beurre, des caramels…

Côté sucré

Le sucre de Pomme

Cette confiserie qui rappelle le sucre d’orge et qui contient comme son nom l’indique de la pomme et du sucre provient de Rouen, mais on en trouve un peu partout en Normandie.

Des bonbons

On trouve les berlingots de falaise, des chiques à la menthe de Bayeux, des Étriers normands, une spécialité de chocolat,

Des biscuits et gâteaux

Vous pourrez notamment tester les bouchons d’Alençon, les Macarons de Bellême,  les madeleines Jeannette qui existent dans plein de parfums délicieux, ou encore la galette de Lisieux, celle de Normandie, celles de pommes de Gacé… Oui il y a du choix en galettes par ici! Les sablés sont aussi à l’honneur dans de nombreuses villes, notamment ceux d’Argentan, d’Asnelles, de Bayeux, de Caen, de Deauville… Si vous passez par là, allez voir la Maison du biscuit à Sortosville en Beaumont (dans le Nord de la Manche) et la Biscuiterie de l’Abbaye à Lonley-l’Abbaye.

Des confitures et miels

On fait de bonnes confitures en Normandie, on trouve du bon miel, mais la star c’est avant tout la confiture de lait! Vous ne le savez peut-être pas, mais la confiture de lait est une spécialité normande. Ramenez un pot que vous tartinez sur vos crêpes ou mangerez à la cuiller pour les plus téméraires.

Des produits la mère Poulard

La mère Poulard, bien logée au Mont saint Michel,  ne fait pas d’omelette à emporter mais de très bons biscuits aux emballages bien vintage. Si le lieu est magnifique, il faut savoir que la Mère Poulard ne faisait pas de biscuits à l’origine mais des omelettes ( que l’on peut toujours consommer sur place), et qu’ils sont faits dans une usine de Bretagne… A vous de juger si ce souvenir mérite sa place dans votre valise 🙂

La teurgoule

Cette sorte de riz et au lait sucré, parfumé de cannelle et cuit pendant cinq heures, est à la fois réconfortant et bourratif, bref tout ce que j’aime!

Côté boissons

Des boissons sans alcool

Vous trouverez de très bons jus de pomme et de poires fermiers, mais aussi du Meuh Cola, le cola normand, à l’instar du Breizh cola breton.

Du calvados

On en trouve énormément et même des calva arrangés comme on le fait habituellement avec le rhum! Plus ils sont vieux plus ils sont chers mais aussi boisés, parfumés…

Du cidre normand

Le cidre était la boisson des nobles et remplaçait le vin dans le grand ouest, qu’il soit brut ou doux. Personnellement j’adore sa variante aux poires, le poiré.

Du vin de Normandie

Il n’en existe apparemment qu’une sorte et il n’est pas donné, quand à savoir s’il est bon, je ne l’ai pas testé !

La bénédictine

Originaire de Fécamp, elle se consomme en digestif ou en cocktail Profitez en pour visiter la Bénédictine, lieu historique de toute beauté.

Du pommeau de Normandie

Contrairement au Calvados, le pommeau, plus léger, se consomme en apéritif.

De la bière normande

La Joa à Étretat est la bière brassée par le casino. J’ai aussi pu tester des brasseries locales avec des bières au noms ou aux parfums originaux, comme Les travailleurs de l’amer ou la bière à l’huître.

Et aussi…

Pou remplir votre cuisine de gadgets en tous genres, vous trouverez en Normandie les fameux bols marqués du prénom ( ha oui mais ils ne seraient pas bretons eu d’abord?). La marque Guy Degrenne est originaire de Normandie également donc cela peut être l’occasion de refaire votre stock de vaisselle. de beaux verres à digestifs pour profiter de votre calvados peuvent faire une idée cadeau sympa, ainsi que des bolées de cidre.

Cannelés au chorizo, courgettes et emmental

Les cannelés sucrés sont un de mes pêchés mignons, que je ne me suis pas encore risquée à en réaliser maison! J’ai pourtant acheté des moules exprès il y a plusieurs années, mais allez savoir pourquoi, je n’ai jamais fait de vrais cannelés avec! Je me contente de les utiliser pour faire des petits cakes apéro à l’occasion. Il va vraiment falloir que je me lance!
En attendant, j’ai flashé sur des cannelés salés sur le blog Art de vivre. Les cannelés salés que j’avais faits par le passé étaient simplement des cakes en forme de cannelés, alors qu’ici la texture s’approche vraiment d’un cannelé, avec le côté plus cuit à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Autant vous dire que c’est un régal et que je les aurais tous engloutis avant que les invités n’arrivent si j’avais osé! Mais j’ai bien fait de les servir, car ces petits cannelés au chorizo ont été dévorés en moins de deux! Bref, je vous conseille d’essayer, vous allez faire des heureux lors de votre prochain apéro !
Je n’ai pas changé grand chose par rapport à la recette originale, j’ai simplement râpé la courgette et modifié les herbes utilisées. Pour la cuisson, j’ai un four à chaleur tournante très violent, et mes cannelés étant de taille normale, je les ai donc cuits 30 minutes en chaleur tournante puis 15 minutes avec uniquement la chaleur venant du bas (comme un four traditionnel pour éviter qu’ils ne brûlent avant d’être cuits au cœur  Si vous avez un four normal, rien de compliqué, cuisez les 45 minutes et le tour sera joué! Si vous avez des moules à mini cannelés, 30 minutes suffiront puisque la préparation cuira plus vite à cœur. Pendant la cuisson, ne paniquez pas si le mélange bouillonne avec le gras du chorizo, ou si le dessus noircit. Les cannelés vont être très cuits à l’extérieur, c’est le principe du cannelé. N’arrêtez pas la cuisson avant la fin, sinon l’intérieur serait insuffisamment cuit.
Si vous ne connaissez pas le blog Art de vivre, je ne peux que vous recommander d’aller y jeter un œil ! Il est bourré de recettes pleines de saveurs plus appétissantes les unes que les autres!
   
Pour obtenir de beaux cannelés, il existe des moule en silicone (c’est ce que j’ai) mais pour obtenir la texture parfaite et bien grillée au tour, rien de mieux que les moules en métal comme ceux- ci :
P.S. : Si vous aimez comme moi le chorizo et l’apéro, essayez aussi ces petits palmiers au chorizo, régalade assurée!

Cannelés au chorizo, courgettes et emmental

  • 50 cl de lait demi-écrémé
  • 60 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 130 g d’emmental râpé
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • 70 g de chorizo coupé en petits dés
  • 40 g de courgette crue
  • Sel, poivre
Préparez vos dés de chorizo et râpez la courgette.
Fouettez l’œuf et le jaune d’œuf dans un bol. Ajoutez la farine et mélangez. Réservez.
Versez le lait dans une casserole avec le beurre , portez à ébullition. Retirez du feu, salez et poivrez.
Préchauffez votre four à 210°C.
Versez le lait sur le mélange œuf/farine par petites quantités et mélangez progressivement.
Ajoutez le fromage râpé, les dés de courgettes et de chorizo et les herbes de Provence et mélangez.
Versez la pâte dans les moules.
Enfournez 45 minutes pour les grands cannelés et 30 minutes pour les petits.  Vous pouvez déguster chaud ou froid.
Source d’inspiration :

Mes idées pour un apéro rapide mais épatant

Je crois qu’avec le brunch, l’apéro est mon repas préféré certes ce n’est pas un repas à la base, plutôt une entrée en matière, mais j’aime tellement picorer toutes ces gourmandises salées que je pourrais m’en gaver et zapper le plat et le dessert… Si vous aussi vous aimez servir de jolis apéros bien appétissants mais n’avez pas trop envie de vous casser la tête, voici mes recettes qui ont un très bon rapport temps/ résultat : rapides à faire mais elles en jettent!

Rondelles de concombre fromage frais

toasts-concommbre-chevre

 Rouleaux à la tapenade et tomaterouleaux-apero-tomate-tapenade-4

 Mini croque-dogs apéro

croque-dogs-2

Crackers au cheddar et tomato relish

crackers-cheddar-tomato-relish

Tartinade aux œufs et anchois

tartinade-anchois-suede-gubbrora

Pains polaires au fromage de brebis

mini-sandwich-concombre-3

Cannelés à la figue et au fromage de brebis

canneles-figue-brebis

Tartine aux figues, roquefort et noix

tartine-figue-roquefort-noix-2

Rillettes de sardines à la japonaise & rillettes de saumon

rillettes-thon-sardine

 Mini cakes bleu miel romarin

cake-bleu-noix

 Magret séché au piment d’Espelette

magret-seche-espelettte

Pois chiches grillés

pois-chiches-grilles-2

Barquettes au fromage et herbes fraîches

barquette-feta-menthe-3

Pain à la bière

Levez la main si vous êtes ch’ti et n’êtes pas tentés par un pain à la bière!
Cette recette classique, réalisée avec des ingrédients simples, ne nécessite rien de plus qu’un bol, et un four, à la limite une machine à pain si vous avez la flemme de pétrir comme moi, mais elle n’est même pas indispensable!
Ce pain est bien dense et moelleux, parfait pour accompagner un repas ou un beau plateau de fromage, ou même réaliser des sandwiches! Je ne suis pas une experte du pain, mais je peux vous dire que c’est la première fois que je faisais un pain qui ressemblait autant à un vrai pain de boulangerie. Mais, désolée pour les boulangers de mon quartier, ce pain est meilleur que celui que j’achète chez eux!
Je serais hypocrite de vous dire que j’ai des restes de bière à la fin de mes soirées, nous laissons rarement une bouteille à moitié bue. Mais si c’est votre cas, cette recette vous permettra de finir votre bière éventée dignement! Il est tellement bon que vous allez peut-être faire exprès de garder des fonds de bière pour avoir un prétexte à faire du pain.
Le pain « basique » et la bière ont exactement les mêmes ingrédients – de l’eau et des céréales. La seule différence est que l’on broie les céréales sous forme de farine pour le pain. Pas besoin de chercher plus loin pourquoi ils s’associent aussi bien!
Si vous vous demandez si ce pain sent la bière je dirais que oui, il sent la bière… À l’odeur! Au goût, c’est difficile de la reconnaître, mais ce pain est un régal.

Donc, pour vous tous buveurs de bière ou pas, je dis … Lancez-vous et testez ce pain !
Ce pain peut se réaliser avec une farine blanche T55 ou une farine T 65, mais je dois vous dire que de mon côté, le gros « plus » vient du fait que j’ai utilisé une farine à pain noir et à graines, un mélange provenant des Moulins de la Bassée, qui est absolument parfait : il contient le dosage parfait de farine blanche, de farine de seigle, d’orge et de maïs et de graines de tournesol et de lin pour obtenir un superbe pain au look et au goût rustique et authentique!
pain-a-la-biere
Honnêtement,  j’ai un vrai coup de foudre pour cette farine et je vous la recommande vivement. Pour ceux qui vivent dans le nord, elle est disponible au moulin de la Bassée :
Boulevard du Canal – 59480 LA BASSÉE
Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h
Le samedi de 9 h à 12 h
Pour les autres, utilisez de préférence une farine de type T65 et n’hésitez pas à ajouter 3 cuillers à soupe de graines mélangées à l’ensemble, il n’en sera que meilleur!
Pour la bière, je vous recommande une bière de table pas trop amère, personnellement j’ai utilisé une Septante 5 et c’était juste parfait!
Vous vous retrouvez avec un pain avec aux saveurs douces et maltées, avec une petite touche de houblonnée à la fin. Ce pain est encore meilleur servi tiède et croustillant. Nous l’avons dégusté avec du fromage du nord et des rillettes et c’était parfait!

Si vous voulez faire votre pâte la veille, mettez la ensuite en pousse lente au frigo la nuit et laissez la ensuite à température ambiante 45 minutes environ avant de l’enfourner, ça sera parfait!
J’ai trouvé l’inspiration pour cette belle recette sur un blog que j’adore lire, Cooking Julia. Si vous ne le connaissez pas, jetez y un œil au plus vite, c’est une vraie mine d’idées gourmandes!
  pain-a-la-biere-3

Pain à la bière

  • 25 cl de bière blonde
  • 5 cl d’eau
  • 1 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de miel
  • 450 g de mélange de farine céréales noir ou de farine T65
  • 1 sachet de levure sèche de boulanger
Version avec machine à pain
Mettez les ingrédients dans l’ordre ci-dessus dans la machine à pain. Lancez un programme pour pâte seul: 1 h 30.
Quand le programme est terminé, dégazez la pâte sur un plan fariné et formez une boule.
Version sans machine à pain
Dans un grand bol, mélanger la levure avec 100 g de farine ainsi que l’eau chauffée préalablement (mais pas bouillante); couvrez et laissez mousser 30 minutes.
Ajoutez alors la bière, le reste de farine ainsi que le sel et le miel; mélangez jusqu’à formation d’une boule de pâte qui se détache des bords. Couvrez et laissez lever jusqu’au double de volume, dans un endroit chaud, environ 2 heures.
Grattez les bords du bol à la spatule pour récupérer toute la pâte. Transférez la pâte sur une surface farinée, farinez le dessus de la pâte et façonnez une boule. Placez la miche sur une plaque allant au four farinée. Couvrez la miche avec un linge propre et laissez encore lever 45 minutes.
Pour les deux versions
Dans un moule à manqué de 26 cm de diamètre recouvert d’un papier sulfurisé, déposez la boule. Recouvrez le moule d’un saladier pour créer un climat chaud.
Laissez lever la pâte, elle doit doubler de volume pendant environ 45 minutes.
Quelques minutes avant la fin de la levée, Préchauffez votre four à 220 °C avec un ramequin d’eau.
Faites des grignes sur le pain et saupoudrez de farine.
Enfournez pendant 15 minutes à 220 °C et prolongez la cuisson pendant 25 minutes à 180°C en ôtant la coupelle d’eau.

Laissez tiédir avant de déguster.

pain-a-la-biere-2

Source d’inspiration :

http://cookingjulia.blogspot.fr/2014/11/pain-la-biere.html

Spécialité d’Albanie : kyopolou

Je vous propose de voyager vers un pays que l’on connait je pense assez peu culinairement parlant : l’Albanie.

La gastronomie albanaise est de style méditerranéen, on y retrouve donc beaucoup de produits propre à cette cuisine : concombres, poivrons, aubergines, olive et huile d’olive y ont la part belle!

kyopolou

La recette que je vous propose est une parfaite préparation de légumes à servir lors de vos apéritifs : sa saveur rappelle une sorte de ratatouille, que vous pouvez consommer froide, tartinée sur du pain. Vous pouvez également y tremper des légumes ou chips, ça sera délicieux, ou enfin la servir en accompagnement de grillades l’été!

J’en profite pour vous parler d’un joli bouquin que j’ai repéré, si vous êtes à l’affût de chouettes recettes du monde comme celle-ci vous y trouverez votre bonheur :

Cuisine du monde- 1001 recettes

 

kyopolou-3

P.S. : Pourquoi ne pas compléter votre apéro avec ces rillettes de chorizo, ultra faciles et tellement bonnes?

Kyopolou

  • 1 aubergine
  • 2 poivrons rouge et vert
  • 3 tomates
  • 2 gousses d’ ail
  • 2 c. à s. de persil frais haché
  • 1 c. à c. de vinaigre de vin rouge
  • 1 c. à c. d’huile de tournesol
  • Sel, poivre

Lavez les poivrons, les tomates et les aubergines.

Préchauffez votre four à 240°C. Coupez les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Faites 3 ou 4 entailles dans la longueur de l’aubergine, couvrez d’un filet d’huile d’olive, de sel de poivre.  Coupez les poivrons en 2 , enlevez la partie blanche interne, les pépins et la queue. Mettez les poivrons coupés en 2 au four, peau vers le haut et les aubergines peau vers le bas. Mettez également les tomates entières. Enfournez pour 30 minutes.

A partir de 20 minutes, surveillez les poivrons pour les retirer dès qu’ils seront noirs et boursouflés. A 30 minutes, retirez tous les légumes du four. Laissez ensuite refroidir dans un plat couvert d’un film plastique ou d’un couvercle.

Pelez soigneusement les aubergines et les poivrons. S’ils ont rendu un peu de jus, gardez-le.
Ajouter l’ail concassé. Mixez l’ensemble pendant quelques instants avec l’ huile et le vinaigre , le sel.
Disposez dans un plat de service, garnissez avec le persil haché finement .
Servez avec des gressins ou des bouts de pain.

kyopolou-2

Source d’inspiration :
http://recipes.wikia.com/wiki/Kyopolou

Ragoût de pois chiches et chorizo

Au risque de vous surprendre, je vais vous proposer une recette végétarienne au chorizo! Et oui, quand j’ai vu cette petite recette toute simple et super attirante sur le blog de Cooking Julia, un blog que je lis quasi quotidiennement et dont j’adore les recettes gourmandes, je n’ai pas hésité longtemps. J’avais des pois chiches, j’avais des tomates, et j’avais… du chorizo végétarien qui trainait dans mon frigo!
Mais qu’est-ce qu’un truc pareil faisait chez moi d’abord?
Attention, je ne renie pas le chorizo classique, que j’adore utiliser par exemple dans ces rillettes de chorizo ou encore dans ces champignons farcis au chorizo.

Quand une boutique végétalienne a ouvert dans ma ville, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller y acheter quelques bizarreries pour tester, comme du cheddar sans lait, du chorizo sans viande ou du thon sans poisson!

ragout-chorizo-pois-chiches-2

Pour tout vous dire, ce chorizo ne m’a pas semblé incroyablement bien imité et se rapproche plus de la merguez à mon goût, sans compter que la texture si délicieuse et croustillante du chorizo grillé n’est pas du tout égalée… Mais même comme ça, ce plat était délicieux!

Par rapport à la version de Cooking Julia, j’ai juste ajouté des tomates pelées et un peu d’eau à l’ensemble, de manière à former une sauce et à pouvoir utiliser ce plat avec de la semoule ou du riz… De mon côté, je l’ai servi avec de la semoule et c’était délicieux!

 Après c’est à vous de voir : chorizo classique ou chorizo vegan? Nul doute que la recette vous convaincra, que vous preniez l’un ou l’autre ^^
ragout-chorizo-pois-chiches
P.S. : Si comme moi, vous utilisez des pois chiches en boite, gardez le jus pour réaliser cette mousse au chocolat totalement dingue!

Ragout de pois chiches et chorizo

  • 1 gros oignon rouge
  • 200 g de chorizo
  • 2 tomates cœur-de-bœuf
  • 300 g de pois chiches cuits
  • 400 g de pulpe de tomates
  • 40 cl d’eau
  • 1 cube de bouillon de bœuf
  • 1 c. à s. d’huile
  • Sel, poivre

Épluchez et émincer finement l’oignon. Dans une sauteuse huilée, faites revenir les rondelles d’oignon jusqu’à ce qu’elles deviennent translucides. Ajoutez le chorizo pelé et coupé en rondelles. Salez légèrement, poivrez et laisser cuire 10 minutes. Lavez et coupez les tomates en morceaux, ajoutez-les dans la sauteuse et mélangez.

Versez les pois chiches, la tomate, l’eau, le bouillon, mélangez et laissez mijoter 15 minutes. Rectifiez l’assaisonnement.

 ragout-chorizo-pois-chiches-3

Source d’inspiration :
http://cookingjulia.blogspot.fr/2015/09/ragout-express-de-pois-chiches-au.html

Soupe au chorizo de Jamie Oliver

Entre le chorizo et moi, c’est une histoire d’amour. Je l’adore, je pourrais en mettre dans tous mes plats, des croque-monsieur aux plats de pâte en passant par les hachis parmentier… Je vous en au d’ailleurs déjà proposé assez souvent, notamment en entrée avec ces champignons farcis ou ces rillettes de chorizo, ou encore en burger avec cette recette inspirée du terroir basque.

Mais ce qui est sûr, c’est que de moi-même je n’aurais jamais pensé à le cuisiner en soupe, si monsieur Jamie Oliver ne m’y avait pas incitée avec cette recette tirée du livre « Ministry of food ».

soupe-chorizo

J’ai été intriguée par l’idée de mixer le chorizo directement avec la patate douce, et j’ai donc vite testé… Le résultat est franchement surprenant : le goût est super fort et reconnaissable, mais pas trop piquant grâce à la patate douce,  la texture est bien veloutée, c’est un véritable régal d’automne !

soupe-chorizo-2

Avec cette recette, je participe au défi orange du mois d’octobre lancé par le site recette.de http://recettes.de/defi-orange.

Soupe au chorizo et patates douces

 

soupe-chorizo-3

 

Pour 6 bols

  • 2 carottes
  • 2 tiges de céleri
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 800 g de patates douces
  • 200 g de chorizo
  • 1 c. à c. de persil frais haché
  • huile d’olive
  • 1 c. à c. de curry
  • 1 piment
  • 2 bouillon cubes au poulet
  • sel, poivre

 

Épluchez et coupez les carottes grossièrement. Tranchez le céleri.  Épluchez et émincez grossièrement l’oignon et l’ail. Épluchez et coupez les patates douces en gros dés. Tranchez le chorizo.
faites chauffer une grande poêle avec 2 cuillers à soupe d’huile d’olive. Mettez tous les ingrédients émincés avec le curry. Mélangez, laissez cuire 10 minutes. Les carottes doivent s’attendrir mais garder leur forme et l’oignon commencer à dorer. Ajoutez 1, 8 litres d’eau bouillante, les bouillon cubes, mélangez, montez le feu pour atteindre ébullition, baissez alors le feu et laissez chauffer à petit bouillon pour 10 minutes. Dès que les patates douces sont cuites, mixez, assaisonnez et servez avec le piment émincé saupoudré dessus et un tour de poivre.

Salade de pommes de terre et sardines

Après vous avoir proposé il y a quelques temps une salade de pommes de terre au spam, sorte d’ovni de charcuterie en boite, je reviens avec une autre salade de pommes de terre, mais cette fois destinée aux amateurs de poisson et surtout de sardines!
J’avoue que je suis complètement accro aux sardines, je pourrais en manger une boite à la cuiller directement au réveil, mais  j’évite pour ne pas faire trop peur à mon homme qui imagine encore que je suis quelqu’un de sain d’esprit.
salade-pomme-de-terre-sardine-3
L’avantage de la sardine c’est qu’elle permet une cuisine « du placard », personnellement j’essaye d’en avoir toujours une ou deux boites d’avance, car elles peuvent sauver un repas en improvisant un petit pique-nique, ou même un apéro avec une recette de rillettes improvisées comme celle-ci!
Si comme moi les sardines sont vos amies (enfin, dans la mesure où vous mangez vos amis bien sûr), alors cette recette est faite pour vous!
Pour cette recette, choisissez de petites pommes de terre à chair ferme et à la peau très fine. En saison (d’avril à mi août environ), réalisez-la avec des pommes de terre primeur, vous allez vous régaler!
 salade-pomme-de-terre-sardine-2

Salade de pommes de terre et sardines

  • 350 g de petites pommes de terre
  • 1 boîte de filets de sardines
  • 1 petit oignon rouge
  • 1 c. à c. de coriandre fraîche ciselée
  • 100 g de concombre
  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à c. de moutarde douce
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • Sel, poivre

Lavez et faites cuire sans les éplucher les pommes de terre 20 minutes dans l’eau salée.

 Épluchez l’oignon rouge, émincez-le finement. Coupez le concombre en petits morceaux. Effeuillez l’aneth. Égouttez les sardines.

Mélangez dans un bol le vinaigre, le sel, la mayonnaise, la moutarde douce et le jus de citron et mélangez le tout.

Quand les pommes de terre sont cuites, épluchez-les et coupez-les en gros dés. Laissez refroidir.

Dans un saladier, mélangez les pommes de terre, les sardines, le concombre et l’oignon rouge.

Assaisonnez de sauce, mélangez bien et parsemez de coriandre fraîche, servez frais.

 salade-pomme-de-terre-sardine

Rillettes au chorizo

Ne vous est-il jamais arrivé en mangeant du saucisson ou du chorizo de vous dire : c’est trop bon, si seulement je pouvais le tartiner facilement sur du pain ça serait encore mieux!

Bon, j’avoue que je ne me suis jamais dit ça personnellement, mais en allant à l’étranger et notamment en Allemagne et en Pologne, j’y ai vu plein de sortes d’espèces de saucisses, totalement molles à l’intérieur et prêtes à étaler sur du pain et là je me suis dit « C’est trop génial, pourquoi on n’a pas ça chez nous? »

rillettes-de-chorizo-3

 Alors aujourd’hui je vous propose d’y remédier en préparant du chorizo à tartiner. En plus d’avoir le bon goût du chorizo, la texture fondante et crémeuse est super agréable et le résultat est à tomber, surtout sur du pain grillé un peu tiède… Amateurs de charcuterie lancez-vous vite, et vos apéros ne seront plus jamais tout à fait les mêmes !
P.S. : Si vous aimez le chorizo autant que mou, découvrez mon best-of des recettes au chorizo!
 rillettes-de-chorizo

 Rillettes au chorizo

  • 130 g de chorizo
  • 100 g de Philadelphia
  • 75 g de poivron en conserve
  • 1 pincée de curcuma
  • 1 pincée de paprika

Commencez par ôter la peau du chorizo puis coupez-le en rondelles.

Mixez le chorizo avec le fromage frais et le poivron.

Ajoutez ensuite le curcuma, le paprika et mélangez.

Réservez au frais avant de servir.

rillettes-de-chorizo-2

6 recettes de tartinades pour l’apéro

Dès le retour des beaux jours, on se laisse volontiers aller aux plaisirs de l’apéro, mais ce n’est pas pour autant qu’on en oublie nos principes diététiques. L’épreuve du bikini approchant à grand pas, on oublie les chips et autres biscuits salés et gras, et on profite de la belle saison des légumes pour préparer des tartinades rafraîchissantes et tout aussi gourmandes !
Voilà donc de quoi grignoter sans culpabilité, pour celles et ceux qui arriveront à lutter contre la tentation de les accompagner d’un kilo de bon pain frais!

2 tartinades apéro au chèvre frais

tartinade-chevre-3

Houmous au chou et à l’ail rôti

houmous-chou-ail-3

Rillettes de sardines et rillettes de saumon

rillettes-thon-sardine

Tartinade chèvre frais concombre

tartinade-chevre-concombre