Archives par mot-clé : rhum

Comment organiser une crêpes party?

Photo Pug Girl@Flickr
 
La chandeleur approche! Que diriez-vous d’organiser une crêpes-party en famille ou entre amis ? C’est ma façon préférée de déguster des crêpes puisque chacun met ce qu’il veut dessus comme il en a envie, sans compter que c’est assez peu de travail. On commence avec des crêpes salées puis on ramène des garnitures sucrées pour finir de s’exploser le ventre… Si ça vous tente, suivez mes conseils et idées pour faire de ce moment festif un repas complet, savoureux et qui plaira à tout le monde !
 

La pâte à crêpes

Il existe de nombreuses recettes. De mon côté, je n’aime pas passer trop de temps à cette étape. Je fais donc une recette neutre que j’utilise de l’entrée au dessert. Si vous avez du courage, vous pouvez faire deux pâtes différentes, par exemple une au sarrasin type galette bretonne pour le plat, et une sucrée au rhum en dessert.
 

La réalisation des crêpes

La meilleure solution est l’appareil multi-crêpes. Ça vous évite de cuire les crêpes à l’avance et c’est très ludique pour les enfants. Comptez une plaque par personne. Si vous n’avez pas d’appareil adapté, cuisez à l’avance de petites crêpes et réservez-les au chaud, pour cela je les mets dans un four à 35°C avec un bol d’eau chaude.
 
 Photo torbakhopper@Flickr

Côté salé :

L’idéal est de proposer un assortiment qui comprend des protéines, des produits laitiers et surtout, des légumes. Voici ce que je mets en général à disposition sur ma table, que vous pouvez compléter suivant vos goûts.
 
  • Du salami
  • Du gruyère râpé
  • De la mozzarella
  • Des herbes de Provence
  • Des olives noires hachées
  • De la crème fraîche
  • Du reblochon ou de la raclette
  • Du jambon cru
  • Du jambon blanc
  • Des pommes de terre cuites
  • Des knacks coupées en rondelles
  • Du chorizo
  • Du chèvre
  • Des champignons boîte
  • Des oignons émincés
Suivant vos goûts, vous pouvez ajouter du saumon fumé, des lardons cuits, des épinards hachés, du bleu, des œufs de caille…
 

Côté sucré :

On pense très souvent au sucre, à la confiture, ou à la pâte à tartiner. Le top, c’est d’y ajouter quelques fruits de saison coupés en dés pour équilibrer le tout. Voici la liste de mes ingrédients favoris :
 
 Photo Abi Porter@Flickr
 
  • Du coulis de chocolat
  • De la pâte à tartiner
  • Du sucre
  • De la confiture
  • De la cassonade
  • Des rondelles de banane
  • Des dés de poire
  • De la sauce chocolat
  • De la crème de marrons
  • De la crème chantilly
  • Des mini smarties
  • Des mini schamallows
 Suivant vos goûts et ce que vous avez sous la main, vous pouvez ajouter du sirop d’érable, de la confiture de lait, des fruits secs, une boule de glace…
 
Photo jenn.b@Flickr

Pour accompagner :

J’aime proposer un gros plat de salade pour ajouter une touche de verdure et de fraîcheur au plat. En boisson, j’aime bien accompagner ce genre de repas de bière ou de cidre, mais du vin peut être sympa aussi, bien qu’il soit difficile de l’accorder vu le nombre d’ingrédients différents. Pensez à prévoir aussi du Champomy ou du jus de pomme pour ceux qui ne boivent pas d’alcool.
 
Voilà, vous savez comment va se dérouler ma Chandeleur! Si vous aimez ce genre de repas, n’hésitez pas à organiser des crêpes-party à n’importe quel moment de l’année, pour le simple plaisir de se retrouver entre amis ou en famille!

Tarte Piña colada

A chaque fois que je vois le mot piña colada, je ne peux pas m’empêcher de penser à la chanson de Rupert Holmes que l’on entend dans les gardiens de la galaxie … ♩  ♫ ♬ ♪ If you like Piña Coladas ♬♩ ♪ ♫  J’adore la bande originale rétro de ce film!
 
 
En tout cas, si vous aimez la Piña colada, vous aimerez cette tarte! Une pâte sablée couverte d’ananas caramélisé dans le rhum, lui-même couvert d’une crème à base de lait de coco, le tout surmonté d’une meringue à la vanille juste passée sous le grill… Il y a de quoi se régaler non?
 
Comme vous l’avez sûrement deviné si vous lisez mon blog, j’adore les bons cocktails et les bonnes boissons en général. Parmi elles, je ne peux pas dire que la piña colada soit dans mes favorites. Je la trouve un peu écœurante car elle est vraiment très sucrée en général, et pourtant tous les parfums que contient ce cocktail me plaisent vraiment beaucoup si on les prend séparément! Je crois simplement que je préfère manger du sucre que de le boire!
 
C’est cette réflexion qui m’a donné l’envie de préparer une piña colada façon tarte, à l’occasion d’un repas que j’ai organisé sur le thème des pirates. Je ne pense pas que les pirates se bourraient la g… à la piña colada, non, ce n’est pas assez viril pour eux bien sûr, mais c’est quand même une recette avec du rhum, et qui évoque les îles sur lesquels les pirates accostaient.
 
 
J’avais repéré cette recette sur le site de Gâteaux en fête de Lilou25, et je l’avais tout de suite mise de coté en pensant à ce repas à thème qui allait arriver. Je n’ai pas été déçue! Déjà elle était très facile à faire, ce qui était un peu mon inquiétude quand on connait les talents en pâtisserie de Marie-Laure que je suis loin d’égaler! Mais ici pas de décor complexe, (si vous voulez en prendre plein la vue allez voir son blog par ici!), c’est une recette familiale très simple surtout si comme moi vous prenez une pâte sablée toute faite. Bon, je m’étais dit que je ne le ferais plus, mais j’avais tellement de choses à préparer pour ce repas à thème que j’étais contente de gagner du temps sur la préparation de la pâte! Si vous avez le temps d’en faire une maison surtout n’hésitez pas la recette n’en sera que meilleure!
 
La garniture est aromatisée avec de l’arôme de noix de coco. Si vous n’en avez pas, vous pouvez faire sans ( Marie-Laure n’en mettait pas), et pourquoi pas ajouter des copeaux de coco pour renforcer le goût comme elle le fait elle-même.
 
Cette tarte contient une belle dose de rhum, je pense que l’alcool s’évapore en cuisant mais dans le doute si vous voulez la servir à des enfants ou des femmes enceintes, vous pouvez supprimer le rhum ou le remplacer par du sirop saveur rhum. J’en avais acheté pendant ma grossesse pour me faire des virgin mojitos, ce sirop a la saveur si caractéristique du rhum mais sans une goutte d’alcool!
 
Au final, cette tarte Piña Colada est un de mes nouveau desserts chouchous! Elle est à la fois légère et estivale, ce qui fait du bien avec ce mauvais temps, et les saveurs d’ananas et de noix de coco sont à tomber!  Alors, si vous aimez ces parfums, allez-y et offrez-vous une part de paradis tropical!
 
 
 
P.S. : Si vous aimez les desserts aux goûts des îles, ce gâteau à la confiture rhum ananas coco est absolument indécent!

Tarte Piña colada

 
  • 1 pâte sablée
  • 1 ananas
  • 20 cl de lait de coco
  • 30 g de beurre
  • 30 g de sirop de canne
  • 10 cl de rhum brun
  • 3 œufs
  • 30 g de sucre de canne
  • 3 c. à c. d’arôme coco
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 75 g de sucre
 Préchauffez le four à 150° C.
 
Précuisez la pâte 10 minutes à blanc, piquée avec une fourchette et couverte de haricots de cuisson à 150°C et réservez.
 
Préchauffez le four à 210° C.
 
Coupez l’ananas en petits morceaux.
 
Dans une poêle, faites fondre le beurre, ajoutez le sirop de canne et mettez les morceaux d’ananas dedans. Faites caraméliser 5 minutes puis ajoutez le rhum. Prolongez la cuisson encore 5 bonnes minutes, le liquide doit quasiment disparaître.
 
Une fois les morceaux d’ananas bien caramélisés, jaunes et brillants, réservez.
 
Préchauffez le four à 210°C.
 
Préparez la crème : dans un gros bol, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre de canne jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Incorporez le lait de coco et mélangez avec l’arôme coco.
 
Garnissez votre moule à tarte de pâte feuilletée, piquez le fond à la fourchette.
 
Versez l’ananas et son sirop sur le fond de tarte, répartissez bien puis versez la crème au lait de coco par-dessus, de façon à recouvrir entièrement l’ananas.
 
Enfournez 25 minutes environ.
 
Une fois la tarte refroidie, préparez la meringue. Battez doucement les blancs d’œufs avec la moitié du sucre. Fouettez en augmentant la vitesse progressivement. Quand ils commencent à être fermes, ajoutez la vanille et le reste du sucre.
 
Déposez la meringue sur la tarte et faites dorer sous le grill 2 à 3 minutes, en surveillant de près pour qu’elle ne brûle pas.
 
Placez ensuite au frais au-moins 4 heures avant de servir.
 
 
Source d’inspiration :
 
 
Avec cette recette à l’ananas, je participe à Cuisinons de saison !
 

Ma wishlist cuisine sur Fourniresto

Noël est à peine fini et je n’ai pas encore trouvé où ranger tous mes cadeaux… Mais si vous êtes comme moi, vous avez beau avoir été (trop) gâté(e), cela ne vous empêche pas de déjà avoir besoin d’autres choses! De mon côté, en cuisine il me manque toujours au moins une petite chose, et avec certain appareils qui sont tombés en panne, je dirais même de grosses choses! J’ai donc eu envie de vous partager ma Wishlit cuisine, réalisée sur le site Fourniresto, un spécialiste du matériel de restauration! Qui sait, le père Noël repassera peut-être par chez moi ( et par chez vous!)   

Une centrifugeuse

Voilà longtemps que je me pose la question d’investir dans une centrifugeuse, une vraie, car les jus maison sont bien meilleurs pour la santé que ceux qu commerce! Mais là, il y a le frein du budget car c’est un appareil très coûteux!

 

Un robot pâtissier

J’ai un fidèle robot mixeur/batteur qui m’accompagne depuis les débuts du blog mais voilà, celui-ci rend l’âme petit à petit… C’est devenu un calvaire de battre un blanc un neige avec, sans compter qu’il n’arrive plus à mixer les préparations un peu trop épaisses. Bref, je dois le remplacer et j’hésite à passer le cap d’acheter un vrai robot pâtissier avec ses accessoires. Le budget est ici aussi un frein, mais je suis sûre d’en avoir l’utilité!

Des couteaux japonais

Je sais à quel point c’est important d’avoir de bons couteaux, aiguisés et adaptés à chaque utilisation. Parmi eux, les couteaux japonais m’ont toujours fait envie! 

Une gouttière à bûche

Voilà encore une année où je n’ai pas fait de bûche à noël, par flemme mais aussi parce que je n’ai pas de moule adapté!

Un filtre à laits végétaux

Je remplace de plus en plus le lait par des boissons végétales dans mon quotidien, mais je trouve leur prix assez élevé et j’aimerais donc les faire moi même, pour que ça me coûte moins cher mais surtout j’imagine, pour qu’ils aient plus de goût!

 

 

Un moule à beurre

J’ai fait du beurre maison une fois et c’était très simple et bon. Je m’essaie aussi aux beurres végétaux ( je vous en parlerai une autre fois), et avec un moule pareil, mes beurres maison auraient drôlement la classe!

 

Et vous, vous avez des besoins envies en ce moment en matière de matériel de cuisine?

Galette des rois rhubarbe frangipane

Cette année, à l’occasion de l’épiphanie, j’ai eu envie d’associer à la traditionnelle frangipane une saveur plus acidulée, un peu dans l’esprit de ma galette frangipane citron de l’an dernier, mais cette fois-ci avec de la rhubarbe.

Tout le monde n’est pas fan de rhubarbe. Je ne le suis pas moi-même pour tout vous dire! Mais j’ai de la rhubarbe dans le jardin, donc je réfléchis régulièrement à des nouvelles recettes qui en contiennent, comme mon crumble pommes rhubarbe amandes ou mon crumb cake à la rhubarbe. Avec le temps, j’ai appris à l’apprécier, surtout associée à d’autres saveurs, pour le contraste qu’elle permet d’apporter.

Cette galette aux amandes et à la rhubarbe permet justement un beau mariage entre la fraîcheur de la rhubarbe le moelleux et la douceur des amandes.

Nous avons tout aimé dans cette galette, sa saveur, sa texture, sa gourmandise… Je referai certainement une autre fois un mariage d’amande avec des saveurs acidulées car je suis désormais convaincue que cela fonctionne bien! J’ai trouvé l’ensemble bien équilibré, mais si vous préférez un gâteau plus doux, réduisez la quantité de rhubarbe et saupoudrez un peu plus de sucre dessus au départ.

Je n’ai pas fait la pâte feuilletée moi-même (un challenge pour 2018?) mais vous pouvez soit utiliser votre recette de pâte feuilletée préférée, soit acheter comme moi des pâtes toutes faites, en privilégiant la qualité et le pur beurre.

Je n’avais pas mis de fève dans ma galette car je savais que ma fille n’en mangerait pas, mais dès l’an prochain, j’en ajouterai une et je ferai en sorte qu’elle obtienne la fève! N’oubliez pas la vôtre! Vous pouvez trouver de jolies couronnes à imprimer et à colorier sur internet, et charger vos enfants de les décorer à leur goût.

 

Galette des rois rhubarbe frangipane

  • 300 g de rhubarbe
  • 40 g de sucre
  • 2 pâtes feuilletées

Pour la crème pâtissière

  • 250 g de lait
  • 1 œuf
  • ½ bouchon de rhum ambré
  • 40 g de sucre
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 20 g de maïzena

Pour la crème d’amandes

  • 100 g de beurre très mou
  • 80 g de sucre
  • 100 g d’amandes en poudre
  • 2 œufs
  • Quelques gouttes d’essence d’amande amère

Préparez la compote de rhubarbe. Épluchez la rhubarbe au couteau et coupez-la en tronçons d’environ 3 cm de long. Disposez la rhubarbe dans un saladier, saupoudrez-la de sucre et laissez mariner au frais pendant 1 heure.

Disposer la rhubarbe et une partie de son eau de macération (jetez le surplus d’eau mais sans aller jusqu’à presser la rhubarbe) dans une cocotte. Portez à ébullition, puis laissez cuire à feu très doux pendant environ 25 minutes, en mélangeant de temps en temps. Goûtez et rectifiez la teneur en sucre si la rhubarbe est très acide.
Retirez du feu et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparez la crème pâtissière. Faites chauffer dans une casserole le lait avec la vanille liquide et le rhum. Dans un saladier, mélangez au fouet l’œuf, le sucre et la maïzena. Ajoutez le lait chaud tout en mélangeant. Remettez le tout dans la casserole et faites cuire à feu doux jusqu’à épaississement de la crème. Laissez tiédir.

Préparer la crème d’amandes. Battez le beurre en pommade, ajoutez le sucre puis les œufs un à un. Incorporez ensuite les amandes et l’amande amère.

Réalisez la frangipane. Mélangez la crème pâtissière refroidie avec la crème d’amandes.

Montez la galette. Étalez le mélange frangipane sur la première pâte en laissant un bord de 2 cm environ tout autour, étalez dessus la compote de rhubarbe.

Étalez de l’œuf tout le pourtour de la pâte, couvrez avec
deuxième pâte, soudez les bords en pressant dessus avec une fourchette, couvrez le dessus du restant d’œuf battu, faites des stries pour décorer la galette.

Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez durant 20 à 30 minutes en surveillant la coloration. La galette est prête lorsqu’elle a pris une belle couleur dorée.

Laissez tiédir ou refroidir avant de servir.

 

J’ai testé les infusions Teatox by KithenDiet (+ résultats du concours)

Ces dernières années, les thés et infusions détox ont envahi la toile. De mon côté, même si je n’avais pas jusqu’à maintenant essayé ce type de boisson, j’étais intriguée car je suis une grande consommatrice de thés. Je commence et je finis toujours la journée avec une bonne tasse bien chaude, et j’aime particulièrement les thés ou infusons qui ont une action, comme ceux contre le mal de gorge, après-repas, pour la détente… Quand KitchenDiet m’a contactée pour tester leur nouvelle gamme de thé detox, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai saisi ma chance de pouvoir tester deux cures différentes : une spécial digestion et une spécial minceur. Top en cette période de fêtes, non?
 
      
 

♥ Qui est KitchenDiet? ♥

 
KitchenDiet est une marque qui commercialise plusieurs types de solutions minceur livrées à domicile. Ils proposent notamment des repas minceur, mais également des cure détox à base de jus qui peuvent durer 1 jour, 3 jours, 5 jours ou 7 jours. J’ai eu la chance d’en tester une cet été dont je vous avais parlé ici.  Ils lancent cette fin d’année leur nouvelle gamme d’infusions Détox qui viennent compléter ces produits minceur.
 

♥ Comment ça fonctionne ? ♥

 
Les cures d’infusions detox peuvent accompagner une cure minceur Kitchendiet, une cure de jus ou tout simplement votre alimentation du quotidien. Chaque sachet contient 28 infusettes. Il est recommandé d’en consommer 2 par jour, soit une cure de 14 jours avec un sachet. Vous pouvez également choisir de prendre « Vitalize Me » le matin et «Keep Calm » le soir, pour une cure de 28 jours. Au programme, améliorer votre digestion et affiner votre silhouette ! Cette cure va vous permettre de vous ré-énergiser tout en douceur en dégustant des infusions à la fois fruitées et acidulées.
 

♥ Que contiennent les infusions ? ♥

 
J’ai reçu les deux infusions différentes: une vivifiante, antioxydante et détoxifiante à boire le matin, appelée « Vitalize Me » et une qui vise à faciliter la digestion et aux vertus apaisantes pour le soir, appelée «Keep Calm ». 
 
 

Composition de l’infusion « Vitalize Me »

Cette infusion nous promet de retrouver la sérénité. Elle aide à mettre en phase vos organes et votre esprit en dégustant une infusion florale et tellurique. Regardons un peu sa composition :
 
Pomme : La pomme est un véritable allié pour votre santé. Riche en oligo-éléments, en vitamines et antioxydants, elle participe à la réduction du taux de « mauvais » cholestérol (LDL)
 
Rooibos : Effet antioxydant, lutte contre le stress oxydatif des cellules, les maladies dégénératives, les risques cardiovasculaires. Soulage les troubles gastrointestinaux : coliques, troubles digestifs.
 
Réglisse : Anti-inflammatoire, expectorante et adoucissante, la racine de réglisse vous aide à lutter efficacement contre les troubles digestifs ou encore les maladies de peau.
 
Souci : Plante de prédilection de la phytothérapie, reconnue pour ses vertus calmantes et cicatrisantes, le souci officinal est un remède souverain pour les petits problèmes cutanés.
 

Composition de l’infusion «Keep Calm »

KitchenDiet nous propose avec cette infusion d’aider l’organisme (esprit et corps) à éliminer les toxines des cellules, à lutter contre le stress des neurones. Cette cure doit permettre de se ré-energiser tout en douceur en dégustant une infusion à la fois fruitée et acidulée. Côté ingrédients, il n’y a que des saveurs enchanteresses :
 
Vanille : Stimulante du système nerveux, la vanille aide à lutter contre la fatigue physique et intellectuelle. Relaxante : comme le cacao, elle calme le stress et peut également être utilisée en cas d‘insomnies.
 
Hibiscus : Utilisé en infusion depuis l’antiquité, les fleurs d’hibiscus sont riches en vitamine C et A, ce qui ajouté à leurs propriétés anti oxydantes, leurs donne des vertus stimulantes et de lutte contre l‘hypertension et le cholestérol.
 
Gingembre : Racine aux propriétés antiinflammatoires et antioxydantes, il est consommé aux 4 coins du monde pour soulager les rhumatismes, les nausées, le rhume et les maux de tête.
 
Framboise : Fruit rouge riche en antioxydant, elle permet de lutter contre le stress oxydatif des cellules. Elle aide à traiter des affections des tissus.
 
Rooibos : Effet antioxydant : lutte contre le stress oxydatif des cellules, les maladies dégénératives, les risques cardiovasculaires Soulage les troubles gastro-intestinaux: coliques, troubles digestifs.
 

♥ Qu’est-ce que j’en ai pensé ? ♥

 
J’ai, pour ma part, choisi de tester ces deux cures séparément. En raison de la période des fêtes, je me suis dit que l’infusion Keep Calm aux vertus digestives serait parfaite pour m’accompagner dans cette période chargée qu’est la période des fêtes. Je mange assez léger au quotidien (bien que ce blog regorge de recettes gourmandes) et en période des fêtes, l’accumulation de plats riches peut-être difficile à supporter. Quand à l’infusion détoxifiante « vitalize me », je la garde pour la reprise après les fêtes, pour m’aider à me remettre sur les rails, à reprendre le travail en forme, et à perdre les kilos que j’aurai surement engrangés pendant cette période! 
 
Mais bien sûr, je n’ai as pu m’empêcher de goûter les deux dès maintenant pour vous donner mon avis!
 
 
 
 
Parlons d’abord de la cure du matin : Vitalize me. Ce qui est le plus flagrant est l’odeur : elle sent merveilleusement bon ! L’odeur très fruitée et  gourmande de cette infusion est à tomber et je ne suis pas surprise de voir qu’elle a été conçue par un chef 2 étoiles au Michelin , Mauro Colagreco car le goût est simplement exquis : c’est ma tisane chouchou du moment! 
 
Pour le côté détox, je me sens effectivement mieux dans mon corps, mais cela sera bien sûr décuplé après les fêtes, quand je la couplerai à un rééquilibrage alimentaire.
 
L’infusion du soir est également très agréable, la saveur est douce et parfaite pour un moment de détente. Au final, je peux vous dire que l’une comme l’ure peuvent être consommées par pur plaisir, tant elles sont sympa  Mais bien sûr, c’est top de savoir qu’il y a en plus un effet pour nous aider à éliminer!
 
 

♥ Jeu concours jusqu’au 5 janvier ♥

 
Si vous voulez tester l’une ou l’autre de ces cures Teatox, je vous propose d’en gagner une en partenariat avec KitchenDiet! Pour cela, il vous suffit de remplir les étapes suivantes :
1. Faites le bilan detox sur le site KitchenDiet en cliquant ici.

2. Indiquez moi en commentaire de l’article quelle cure vous a été conseillée à la fin du bilan.
3. Si vous avez un compte, likez ma page Facebook.

 

Le tirage au sort sera réalisé le 6 janvier pour désigner les 2 gagnants
d’une cure de 14 jours de thé detox.

Bonne chance à tous!

Résultat du concours

Tout d’abord, merci à toutes et à tous pour vos participations.

C’est Marinebulle  et Marion de Mangue Coco qui ont été tirées au sort, bravo à elles ! Vous serez contactées très vite par KitchenDiet pour vous envoyer votre cadeau!

Tarte poire, chocolat vanille, ou Poirolat

L’automne est une saison qui regorge de produits que j’adore. Je ne me lancerai pas dans une liste car elle serait longue comme le bras! Parmi eux, j’avais hâte de me remettre à cuisiner les poires!
Quand j’ai reçu une vanille  de Papouasie Nouvelle Guinée de la part de David Vanille, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée, car la vanille et la poire font incroyablement bon ménage! Et devinez qui fait aussi bon ménage avec la poire? Hé oui, le chocolat! Alors avec mon homme (qui adore faire de la pâtisserie le week-end), nous avons réfléchi à un gâteau qui mêlerait poire, vanille et chocolat, un ménage à trois en quelques sortes!
A propos de David Vanille, je vous invite à aller visiter son site si vous êtes en recherche de vanille pour vos recettes, vous ne serez pas déçus! Ces gousses sont bien humides et très parfumées, cela n’a rien à voir avec celles que l’on peut trouver dans les supermarchés! Si vous voulez découvrir sa sélection de vanilles c’est par ici que ça se passe!
Pour la composition de ce gâteau, nous sommes donc partis sur une pâte sablée parfumée à la vanille, couverte d’une couche de ganache au chocolat, couverte elle-même de poires pochées dans un sirop de vanille et de rhum, le tout couvert d’une chantilly au mascarpone parfumée… à la vanille bien sûr!
J’ai pensé à essayer de décrire le goût incroyable de ce gâteau mais cela ne serait pas fidèle. On aurait pu craindre que le chocolat prenne le dessus sur tout mais non, l’ensemble est très équilibré et suivant les bouchées, on prend plus ou moins de vanille, de poire, c’est un régal! L’ensemble est riche, crémeux sans être écœurant car la chantilly « allège » le tout dans la bouche, avec sa texture nuageuse! C’est le genre de desserts que je pourrais manger tous les jours sans me lasser!
Malgré sa longue liste d’ingrédients, ce gâteau est en fait assez simple à fabriquer. La pâte est une pâte sablée, simplement parfumée de cette vanille délicieuse. Ne zappez pas la précuisson qui permettra de la rendre vraiment croquante à souhait!
L’ordre des étapes est important à respecter car vous allez utiliser et réutiliser les mêmes gousses de  vanille à plusieurs étapes pour en tirer le maximum.
Pour cette recette, je vous recommande d’utiliser un moule à charnière comme celui-ci. Il rend le gâteau beaucoup plus facile à démouler, permet de faire des bords plus hauts qu’avec un moule à tarte normal, et il donne au gâteau un aspect très pro je trouve!
Pour les poires, utilisez-en des ni trop mûres ni pas assez, je sais c’est facile à dire, mais elles ne doivent pas partir en charpie à la cuisson, et bien sûr vous ne voulez pas non plus vous casser une dent en croquant dedans !
  

 Tarte poire, chocolat vanille, ou Poirolat

 Pour 8 personnes
Pour la couche poires
  • 2 poires mi-mûres
  • 1/2 citron zesté
  • 30 g de sucre
  • 37.5 cl d’eau
Pour la base
  • 100 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre glace
  • 1 petit œuf
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 200 g de farine
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pincée de sel

Pour la couche chocolat

  • 70 g de chocolat noir amer
  • 70 g de chocolat au lait
  • 100 g de beurre doux
  • 100 g de crème fleurette
  • 1 œuf à température ambiante

Pour la crème

  • 125 g de mascarpone
  • 40 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à s. du sirop des poires
  • 17.5 cl de crème fleurette bien fraîche

Faîtes la pâte : Sortez le beurre à l’avance pour qu’il ramollisse. Dans un bol, mélangez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez la poudre d’amandes, et le sel l’œuf. En dernier, incorporez progressivement la farine, jusqu’à obtenir une boule de pâte compacte. Réfrigérez 30 minutes.

Étalez la pâte sur une épaisseur de 3 à 4 mm et foncez votre moule à tarte, le mien fait 25 cm de diamètre. Laissez reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 200°C. Couvrez le fond de tarte de papier cuisson puis d’une couche de billes de cuisson ou légumes secs et  enfournez pour 10 minutes.

Faites la couche chocolat : Préparez la ganache en faisant fondre les 140 g de chocolat finement hachés, le beurre  et la crème fleurette. Laissez refroidir jusqu’à ce qu’ils soient à peine chauds au toucher.

À l’aide d’un fouet ou d’une maryse, incorporez l’œuf entier battu à la fourchette au préalable au chocolat tout en remuant délicatement, en décrivant des cercles en allant du centre vers les bords.

Versez ce mélange sur la pâte et mettez à nouveau à cuire 25 minutes.

Faites la couche poires : épluchez les poires et coupez-les en deux. Citronnez-les légèrement. Mettez dans une casserole tous les ingrédients dont les gousses fendues et coupées en deux. Amenez à ébullition et déposez les poires quand le mélange bout. Laissez cuire à frémissement environ 15 minutes puis laissez refroidir dans la casserole 30 minutes.

Coupez alors le poires en lamelles fines et répartissez-en sur toute la surface de la tarte.

Mélangez tous les ingrédients de la crème et montez-la en chantilly au batteur. Déposez cette chantilly sur le dessus de votre tarte, et gardez au frais jusqu’au repas. Vous pouvez décorer avec du cacao en poudre ou du chocolat râpé.

 

Que ramener de Normandie ?

Outre les imperméable jaunes et les sweat-shirts à rayures, les produits du terroir (mes investissements favoris en voyage),  sont largement représentés parmi les souvenirs que l’on trouve en Normandie ! C’est bien simple, il y a de quoi se faire plaisir à chaque coin de rue! Voici un panorama de ce que vous pourrez trouver en faisant votre shopping spécial touristes. Attention, proximité géographique oblige, on trouve beaucoup de produits bretons en Normandie, certes délicieux mais si vous voulez des souvenirs typiques précisément de Normandie, vérifiez les origines sur les étiquettes !

Côté salé

De la charcuterie

On trouve de très nombreuses terrines de cochon en Normandie, dont certaines ont la particularité d’être parfumées aux algues, à l’andouillette, au livarot, au camembert… ou autres parfums locaux plus odorants typiques les uns que les autres! La plus connue est la terrine normande, au calvados tout simplement.

Des rillettes de la mer ou de la soupe de poisson

Il y a un choix prodigieux dans ce domaine, logique avec la proximité de la mer! La conserverie la Belle-îloise est présente dans beaucoup de villes côtières normandes, mais c’est à la base une marque bretonne. Vous trouverez aussi d’autres marques comme l’Atelier du Poissonnier.

Des fromages

Le camembert, le pont-l’évêque, le livarot (ou petit caporal), ou encore le Neuchâtel et sa jolie forme de cœur sont les variétés les plus connues. Certaines variantes ont des noms plus fun, telles que le Bisou normand ou le Coup de pied au cul. On trouve aussi des fromages affinés au cidre, au pommeau, ou au calvados. De mon côté je me suis ramené un camembert au cidre, c’est un régal! J’ai aussi eu l’occasion de goûter le Marée montante, un fromage à pâte molle à la croûte lavée au vin blanc et aux algues, il est délicieux., je vus le recommande si vous le trouvez!

Du pain

Bin oui il vous faut du pain pour aller avec tout ça! Comme dans chaque région, les boulangers ont élaboré des pains spécialement dédiés à leur région comme la Baguette argentanaise, j’ai aussi vu le pic d’Etretat (une baguette aux extrémités très pointues). Suivant les villes visitées vous pourrez aussi goûter le Pain de Cherbourg, le Pain garrot du Cotentin. Brioche de Moulins-la-Marche, Fouace de Caen, Gâche, Fallue… J’ai aussi vu dans certaines boulangeries du pain au cidre. Les normands sont des pros de la brioche, alors  faites-vous plaisir!

Des produits d’Isigny

On doit à la charmante ville d’Isigny sa fameuse crème fraîche à 40% de matières grasses, mais aussi du beurre, des caramels…

Côté sucré

Le sucre de Pomme

Cette confiserie qui rappelle le sucre d’orge et qui contient comme son nom l’indique de la pomme et du sucre provient de Rouen, mais on en trouve un peu partout en Normandie.

Des bonbons

On trouve les berlingots de falaise, des chiques à la menthe de Bayeux, des Étriers normands, une spécialité de chocolat,

Des biscuits et gâteaux

Vous pourrez notamment tester les bouchons d’Alençon, les Macarons de Bellême,  les madeleines Jeannette qui existent dans plein de parfums délicieux, ou encore la galette de Lisieux, celle de Normandie, celles de pommes de Gacé… Oui il y a du choix en galettes par ici! Les sablés sont aussi à l’honneur dans de nombreuses villes, notamment ceux d’Argentan, d’Asnelles, de Bayeux, de Caen, de Deauville… Si vous passez par là, allez voir la Maison du biscuit à Sortosville en Beaumont (dans le Nord de la Manche) et la Biscuiterie de l’Abbaye à Lonley-l’Abbaye.

Des confitures et miels

On fait de bonnes confitures en Normandie, on trouve du bon miel, mais la star c’est avant tout la confiture de lait! Vous ne le savez peut-être pas, mais la confiture de lait est une spécialité normande. Ramenez un pot que vous tartinez sur vos crêpes ou mangerez à la cuiller pour les plus téméraires.

Des produits la mère Poulard

La mère Poulard, bien logée au Mont saint Michel,  ne fait pas d’omelette à emporter mais de très bons biscuits aux emballages bien vintage. Si le lieu est magnifique, il faut savoir que la Mère Poulard ne faisait pas de biscuits à l’origine mais des omelettes ( que l’on peut toujours consommer sur place), et qu’ils sont faits dans une usine de Bretagne… A vous de juger si ce souvenir mérite sa place dans votre valise 🙂

La teurgoule

Cette sorte de riz et au lait sucré, parfumé de cannelle et cuit pendant cinq heures, est à la fois réconfortant et bourratif, bref tout ce que j’aime!

Côté boissons

Des boissons sans alcool

Vous trouverez de très bons jus de pomme et de poires fermiers, mais aussi du Meuh Cola, le cola normand, à l’instar du Breizh cola breton.

Du calvados

On en trouve énormément et même des calva arrangés comme on le fait habituellement avec le rhum! Plus ils sont vieux plus ils sont chers mais aussi boisés, parfumés…

Du cidre normand

Le cidre était la boisson des nobles et remplaçait le vin dans le grand ouest, qu’il soit brut ou doux. Personnellement j’adore sa variante aux poires, le poiré.

Du vin de Normandie

Il n’en existe apparemment qu’une sorte et il n’est pas donné, quand à savoir s’il est bon, je ne l’ai pas testé !

La bénédictine

Originaire de Fécamp, elle se consomme en digestif ou en cocktail Profitez en pour visiter la Bénédictine, lieu historique de toute beauté.

Du pommeau de Normandie

Contrairement au Calvados, le pommeau, plus léger, se consomme en apéritif.

De la bière normande

La Joa à Étretat est la bière brassée par le casino. J’ai aussi pu tester des brasseries locales avec des bières au noms ou aux parfums originaux, comme Les travailleurs de l’amer ou la bière à l’huître.

Et aussi…

Pou remplir votre cuisine de gadgets en tous genres, vous trouverez en Normandie les fameux bols marqués du prénom ( ha oui mais ils ne seraient pas bretons eu d’abord?). La marque Guy Degrenne est originaire de Normandie également donc cela peut être l’occasion de refaire votre stock de vaisselle. de beaux verres à digestifs pour profiter de votre calvados peuvent faire une idée cadeau sympa, ainsi que des bolées de cidre.

Caïpirinha

Aujourd’hui on passe en mode vacances avec ce petit cocktail on ne peut plus festif! Débranchez-vous du travail, des soucis du quotidien, éteignez vos smartphones et servez vous une petite caïpirinha… Vous les entendez les maracas?

Si vous n’avez jamais goûté de caïpirinha, je vais vous faire les présentations! Ce cocktail classique brésilien est fabriqué avec rien de plus que de la cachaça, du jus de citron et du sucre, ce qui en fait un cocktail rafraîchissant et parfait pour l’été. On dit qu’elle aurait été inventée à São Paulo où elle servait d’abord à guérir les malades atteints de la grippe espagnole.

Connaissez-vous la cachaça? Fondamentalement, la cachaça rappelle le rhum, rhum car ils proviennent tous deux de cannes à sucre. Ils sont cousins. La plus grande différence est que le rhum provient du sous-produit de la production de sucre (la mélasse) alors que la cachaça provient du jus de canne à sucre frais. Ce cocktail se popularise partout dans le monde à mesure que la cachaça devient disponible partout! Regardez dans votre supermarché, vous n’y avez sans doute pas fait attention mais vous devriez en trouver près du rhum!

Voici la recette pour créer la caïpirinha parfaite selon moi. N’hésitez pas à la tester et à me dire ce que vous en pensez!



P.S. : Si vous voulez continuer votre voyage en Amérique du sud, testez également un petit mojito à la fraise!

Caïpirinha

Par verre

  • 9 morceaux de citron vert
  • 1 c. à s. de cassonade
  • 5 cl de cachaça
  • Glaçons

Lavez le citron vert et coupez les deux extrémités. Coupez le citron en 9 morceaux et retirez la partie blanche centrale responsable de l’amertume.

Placez les morceaux de citron dans le verre et versez une bonne cuillère à soupe de cassonade. Pilez fermement le tout dans le verre  jusqu’à l’extraction la plus complète possible du jus.

Recouvrez le mélange citron-sucre d’une bonne couche de glace pilée, puis ajoutez la cachaça.

Source d’inspiration :
http://www.1001cocktails.com/cocktails/13/recette-cocktail-caipirinha.html

Source d’inspiration :

http://www.1001cocktails.com/mobile/13/recette-cocktail-caipirinha.html

Chaï Tiramisu

Je dois vous avouer que je suis une inconditionnelle de chaï latte! J’en boirais 3 fois par jours si je pouvais, je suis complètement accro à ce mélange d’épices! J’ai déjà testé plusieurs variantes comme le chaï banana latte par ici, et si je m’écoutais, je mettrais du chaï dans tout ce qui passe !
 
J’ai donc commencé à réfléchir à des recettes dans lesquelles je pourrais ajouter ce délicieux mélange, histoire de pouvoir en profiter encore plus souvent. Une des premières pistes qui m’est apparue, c’est que le chaï étant une boisson chaude, je pourrais sûrement en mettre dans les recettes qui font intervenir du café ou du thé! Et là, j’ai pensé au fameux tiramisu!
 
Ah le tiramisu! Ce petit coquin est un de mes desserts favoris de tous les temps! D’accord, sincèrement, je suis tellement gourmande qu’il m’est difficile de choisir un dessert préféré, et je dis donc ça à propos de quasiment tous les desserts. C’est vrai, je les aime tous!
 
Mais le tiramisu a de solides arguments pour me convaincre : d’abord, il a des racines italiennes et, par définition il obtient des points bonus rien que pour ça. Sans compter que c’est un dessert bon et savoureux, mais aussi très simple à faire pour un résultat bluffant! En fait, le tiramisu est l’une des premières recettes auxquelles je me suis essayée lors de mes débuts en cuisine, et j’étais hyper fière du résultat. Enfin, il est parfait quand les amis débarquent car on peut le faire à l’avance! Le tiramisu en lui-même ne prend que 30 minutes de montage grand maxmium .
Le chaï latte est utilisé pour remplacer l’expresso dont sont généralement imbibés les biscuits du tiramisu. Il apporte instantanément un caractère complètement différent à ce dessert. Pour cette recette, j’ai fait mon chaï latte moi-même, mais vous pouvez acheter un mélange d’épices tout fait si vous préférez. Faites simplement en sorte d’obtenir 35 cl de chaï latte bien concentré et sucré.
  
 

Chaï Tiramisu

Pour 2 personnes ou 4

Pour le concentré de thé chaï :

  • 2 clous de girofles
  • 2 grains cardamome entiers
  • 2 cm de gingembre fris épluché et coupé en bâtonnets
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 35 cl d’eau
  • 3 g de thé noir (ou 2 sahets)
  • 5 grains de poivre
  • 25 g de sucre
 Pour le tiramisu :
  • 250 g de mascarpone
  • 4 c. à c. de crème fraîche épaisse
  • 50 g de de sucre
  • 2 jaunes d’œufs
  • 1 c. à s. de rhum brun
  • 12 boudoirs
  • 1/2 c. à s. de poudre de cannelle
  • 1 pincée de sel
Préparez le sirop de chaï : Avec un pilon, écrasez grossièrement les le poivre, les clous de girofle et la cardamome. Placez-les dans une casserole et chauffez à feu moyen. Ajoutez le gingembre et les bâtons de cannelle et laisse dorer pour 2 à 3 minutes.

Ajoutez l’eau et portez à ébullition à feu moyen-vif, puis réduisez le feu à moyen-doux et laissez mijoter pendant 10 minutes.

Ajoutez les sachets de thé et le sucre, éteignez le feu et couvrez la casserole. Laissez le thé  infuser pendant 5 minutes. Filtrez dans une passoire et réservez.

Dans le mixeur avec l’accessoire fouet, mélangez le mascarpone, le sucre, les jaunes d’œufs, le rhum, la crème épaisse et le sel. Batte pendant deux à trois minutes, jusqu’à obtenir une consistance légère et mousseuse.

Assemblez le tiramisu: Étalez quelques cuillères à soupe du mélange au mascarpone sur le fond d’un plat. Trempez  6 boudoirs, un par un, dans le thé chaï,  et disposez-les côte à côte. Étalez par dessus du mascarpone, puis répétez la superposition et finissez le mascarpone sur le dessus. Lissez la couche supérieure et mettez au réfrigérateur à refroidir pendant au moins 2 heures, idéalement une nuit. Saupoudrez le dessus avec la cannelle avant le service.

 

Tarte amandine aux pommes et à la cannelle

Ce délicieux dessert est une variante des tartelettes amandine à la poire, mais comme le titre l’indique, à la pomme. Imaginez-vous une pâte feuilletée couverte d’une crème d’amandes, sur laquelle sont déposées des pommes en fines tranches qui caramélisent à la cuisson…
La tartelette amandine est une spécialité française, et que ce soit à la pomme ou à la poire (sa recette la plus traditionnelle), quand on aime l’amande, on ne peut que se régaler. La crème d’amande est riche et dominante. La saveur des pommes est présente quand même, ne vous méprenez pas, mais elle est valorisée et transformée par sa cohabitation avec l’amande.
Cette tarte est vraiment un classique irremplaçable à mes yeux pour ses multiples saveurs et son mélange de textures mais surtout, pour la douceur nostalgique qui se dégage de l’ensemble!
  
P.S. : Si après ça vous encore envie de pommes ou de poires, jetez vous sans plus attendre sur ce crumble pommes poires, une autre recette à tomber!

Tarte amandine aux  pommes et à la cannelle

  • 1 pâte feuilletée
  • 5 pommes
  • 100 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 70 g de beurre fondu
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 2 c. à s. de rhum
  • 2 c. à s. de cassonade
  • 1 c. à c. de cannelle
Dans un saladier, fouettez l’œuf et le jaune avec le sucre et le sucre vanillé, puis ajoutez la poudre d’amandes, 50 g de beurre fondu et le rhum et mélangez.
Étalez la pâte feuilletée et versez cette crème dedans.
Préchauffez le four à 180°C.
Epluchez les pommes, enlevez les cœurs et tranchez les en lamelles , puis disposez celles-ci sur la crème en formant une rosace. badigeonnez au pinceau avec le reste de beurre fondu
Saupoudrez avec la cannelle et la cassonade. Enfournez pour 35 minutes, laissez tiédir puis démoulez.
Source : Vie pratique gourmand