Archives par mot-clé : rhum

Tarte poire, chocolat vanille, ou Poirolat

L’automne est une saison qui regorge de produits que j’adore. Je ne me lancerai pas dans une liste car elle serait longue comme le bras! Parmi eux, j’avais hâte de me remettre à cuisiner les poires!
Quand j’ai reçu une vanille  de Papouasie Nouvelle Guinée de la part de David Vanille, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée, car la vanille et la poire font incroyablement bon ménage! Et devinez qui fait aussi bon ménage avec la poire? Hé oui, le chocolat! Alors avec mon homme (qui adore faire de la pâtisserie le week-end), nous avons réfléchi à un gâteau qui mêlerait poire, vanille et chocolat, un ménage à trois en quelques sortes!
A propos de David Vanille, je vous invite à aller visiter son site si vous êtes en recherche de vanille pour vos recettes, vous ne serez pas déçus! Ces gousses sont bien humides et très parfumées, cela n’a rien à voir avec celles que l’on peut trouver dans les supermarchés! Si vous voulez découvrir sa sélection de vanilles c’est par ici que ça se passe!
Pour la composition de ce gâteau, nous sommes donc partis sur une pâte sablée parfumée à la vanille, couverte d’une couche de ganache au chocolat, couverte elle-même de poires pochées dans un sirop de vanille et de rhum, le tout couvert d’une chantilly au mascarpone parfumée… à la vanille bien sûr!
J’ai pensé à essayer de décrire le goût incroyable de ce gâteau mais cela ne serait pas fidèle. On aurait pu craindre que le chocolat prenne le dessus sur tout mais non, l’ensemble est très équilibré et suivant les bouchées, on prend plus ou moins de vanille, de poire, c’est un régal! L’ensemble est riche, crémeux sans être écœurant car la chantilly « allège » le tout dans la bouche, avec sa texture nuageuse! C’est le genre de desserts que je pourrais manger tous les jours sans me lasser!
Malgré sa longue liste d’ingrédients, ce gâteau est en fait assez simple à fabriquer. La pâte est une pâte sablée, simplement parfumée de cette vanille délicieuse. Ne zappez pas la précuisson qui permettra de la rendre vraiment croquante à souhait!
L’ordre des étapes est important à respecter car vous allez utiliser et réutiliser les mêmes gousses de  vanille à plusieurs étapes pour en tirer le maximum.
Pour cette recette, je vous recommande d’utiliser un moule à charnière comme celui-ci. Il rend le gâteau beaucoup plus facile à démouler, permet de faire des bords plus hauts qu’avec un moule à tarte normal, et il donne au gâteau un aspect très pro je trouve!
Pour les poires, utilisez-en des ni trop mûres ni pas assez, je sais c’est facile à dire, mais elles ne doivent pas partir en charpie à la cuisson, et bien sûr vous ne voulez pas non plus vous casser une dent en croquant dedans !
  

 Tarte poire, chocolat vanille, ou Poirolat

 Pour 8 personnes
Pour la couche poires
  • 2 poires mi-mûres
  • 1/2 citron zesté
  • 30 g de sucre
  • 37.5 cl d’eau
Pour la base
  • 100 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre glace
  • 1 petit œuf
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 200 g de farine
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pincée de sel

Pour la couche chocolat

  • 70 g de chocolat noir amer
  • 70 g de chocolat au lait
  • 100 g de beurre doux
  • 100 g de crème fleurette
  • 1 œuf à température ambiante

Pour la crème

  • 125 g de mascarpone
  • 40 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à s. du sirop des poires
  • 17.5 cl de crème fleurette bien fraîche

Faîtes la pâte : Sortez le beurre à l’avance pour qu’il ramollisse. Dans un bol, mélangez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez la poudre d’amandes, et le sel l’œuf. En dernier, incorporez progressivement la farine, jusqu’à obtenir une boule de pâte compacte. Réfrigérez 30 minutes.

Étalez la pâte sur une épaisseur de 3 à 4 mm et foncez votre moule à tarte, le mien fait 25 cm de diamètre. Laissez reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 200°C. Couvrez le fond de tarte de papier cuisson puis d’une couche de billes de cuisson ou légumes secs et  enfournez pour 10 minutes.

Faites la couche chocolat : Préparez la ganache en faisant fondre les 140 g de chocolat finement hachés, le beurre  et la crème fleurette. Laissez refroidir jusqu’à ce qu’ils soient à peine chauds au toucher.

À l’aide d’un fouet ou d’une maryse, incorporez l’œuf entier battu à la fourchette au préalable au chocolat tout en remuant délicatement, en décrivant des cercles en allant du centre vers les bords.

Versez ce mélange sur la pâte et mettez à nouveau à cuire 25 minutes.

Faites la couche poires : épluchez les poires et coupez-les en deux. Citronnez-les légèrement. Mettez dans une casserole tous les ingrédients dont les gousses fendues et coupées en deux. Amenez à ébullition et déposez les poires quand le mélange bout. Laissez cuire à frémissement environ 15 minutes puis laissez refroidir dans la casserole 30 minutes.

Coupez alors le poires en lamelles fines et répartissez-en sur toute la surface de la tarte.

Mélangez tous les ingrédients de la crème et montez-la en chantilly au batteur. Déposez cette chantilly sur le dessus de votre tarte, et gardez au frais jusqu’au repas. Vous pouvez décorer avec du cacao en poudre ou du chocolat râpé.

 

Que ramener de Normandie ?

Outre les imperméable jaunes et les sweat-shirts à rayures, les produits du terroir (mes investissements favoris en voyage),  sont largement représentés parmi les souvenirs que l’on trouve en Normandie ! C’est bien simple, il y a de quoi se faire plaisir à chaque coin de rue! Voici un panorama de ce que vous pourrez trouver en faisant votre shopping spécial touristes. Attention, proximité géographique oblige, on trouve beaucoup de produits bretons en Normandie, certes délicieux mais si vous voulez des souvenirs typiques précisément de Normandie, vérifiez les origines sur les étiquettes !

Côté salé

De la charcuterie

On trouve de très nombreuses terrines de cochon en Normandie, dont certaines ont la particularité d’être parfumées aux algues, à l’andouillette, au livarot, au camembert… ou autres parfums locaux plus odorants typiques les uns que les autres! La plus connue est la terrine normande, au calvados tout simplement.

Des rillettes de la mer ou de la soupe de poisson

Il y a un choix prodigieux dans ce domaine, logique avec la proximité de la mer! La conserverie la Belle-îloise est présente dans beaucoup de villes côtières normandes, mais c’est à la base une marque bretonne. Vous trouverez aussi d’autres marques comme l’Atelier du Poissonnier.

Des fromages

Le camembert, le pont-l’évêque, le livarot (ou petit caporal), ou encore le Neuchâtel et sa jolie forme de cœur sont les variétés les plus connues. Certaines variantes ont des noms plus fun, telles que le Bisou normand ou le Coup de pied au cul. On trouve aussi des fromages affinés au cidre, au pommeau, ou au calvados. De mon côté je me suis ramené un camembert au cidre, c’est un régal! J’ai aussi eu l’occasion de goûter le Marée montante, un fromage à pâte molle à la croûte lavée au vin blanc et aux algues, il est délicieux., je vus le recommande si vous le trouvez!

Du pain

Bin oui il vous faut du pain pour aller avec tout ça! Comme dans chaque région, les boulangers ont élaboré des pains spécialement dédiés à leur région comme la Baguette argentanaise, j’ai aussi vu le pic d’Etretat (une baguette aux extrémités très pointues). Suivant les villes visitées vous pourrez aussi goûter le Pain de Cherbourg, le Pain garrot du Cotentin. Brioche de Moulins-la-Marche, Fouace de Caen, Gâche, Fallue… J’ai aussi vu dans certaines boulangeries du pain au cidre. Les normands sont des pros de la brioche, alors  faites-vous plaisir!

Des produits d’Isigny

On doit à la charmante ville d’Isigny sa fameuse crème fraîche à 40% de matières grasses, mais aussi du beurre, des caramels…

Côté sucré

Le sucre de Pomme

Cette confiserie qui rappelle le sucre d’orge et qui contient comme son nom l’indique de la pomme et du sucre provient de Rouen, mais on en trouve un peu partout en Normandie.

Des bonbons

On trouve les berlingots de falaise, des chiques à la menthe de Bayeux, des Étriers normands, une spécialité de chocolat,

Des biscuits et gâteaux

Vous pourrez notamment tester les bouchons d’Alençon, les Macarons de Bellême,  les madeleines Jeannette qui existent dans plein de parfums délicieux, ou encore la galette de Lisieux, celle de Normandie, celles de pommes de Gacé… Oui il y a du choix en galettes par ici! Les sablés sont aussi à l’honneur dans de nombreuses villes, notamment ceux d’Argentan, d’Asnelles, de Bayeux, de Caen, de Deauville… Si vous passez par là, allez voir la Maison du biscuit à Sortosville en Beaumont (dans le Nord de la Manche) et la Biscuiterie de l’Abbaye à Lonley-l’Abbaye.

Des confitures et miels

On fait de bonnes confitures en Normandie, on trouve du bon miel, mais la star c’est avant tout la confiture de lait! Vous ne le savez peut-être pas, mais la confiture de lait est une spécialité normande. Ramenez un pot que vous tartinez sur vos crêpes ou mangerez à la cuiller pour les plus téméraires.

Des produits la mère Poulard

La mère Poulard, bien logée au Mont saint Michel,  ne fait pas d’omelette à emporter mais de très bons biscuits aux emballages bien vintage. Si le lieu est magnifique, il faut savoir que la Mère Poulard ne faisait pas de biscuits à l’origine mais des omelettes ( que l’on peut toujours consommer sur place), et qu’ils sont faits dans une usine de Bretagne… A vous de juger si ce souvenir mérite sa place dans votre valise 🙂

La teurgoule

Cette sorte de riz et au lait sucré, parfumé de cannelle et cuit pendant cinq heures, est à la fois réconfortant et bourratif, bref tout ce que j’aime!

Côté boissons

Des boissons sans alcool

Vous trouverez de très bons jus de pomme et de poires fermiers, mais aussi du Meuh Cola, le cola normand, à l’instar du Breizh cola breton.

Du calvados

On en trouve énormément et même des calva arrangés comme on le fait habituellement avec le rhum! Plus ils sont vieux plus ils sont chers mais aussi boisés, parfumés…

Du cidre normand

Le cidre était la boisson des nobles et remplaçait le vin dans le grand ouest, qu’il soit brut ou doux. Personnellement j’adore sa variante aux poires, le poiré.

Du vin de Normandie

Il n’en existe apparemment qu’une sorte et il n’est pas donné, quand à savoir s’il est bon, je ne l’ai pas testé !

La bénédictine

Originaire de Fécamp, elle se consomme en digestif ou en cocktail Profitez en pour visiter la Bénédictine, lieu historique de toute beauté.

Du pommeau de Normandie

Contrairement au Calvados, le pommeau, plus léger, se consomme en apéritif.

De la bière normande

La Joa à Étretat est la bière brassée par le casino. J’ai aussi pu tester des brasseries locales avec des bières au noms ou aux parfums originaux, comme Les travailleurs de l’amer ou la bière à l’huître.

Et aussi…

Pou remplir votre cuisine de gadgets en tous genres, vous trouverez en Normandie les fameux bols marqués du prénom ( ha oui mais ils ne seraient pas bretons eu d’abord?). La marque Guy Degrenne est originaire de Normandie également donc cela peut être l’occasion de refaire votre stock de vaisselle. de beaux verres à digestifs pour profiter de votre calvados peuvent faire une idée cadeau sympa, ainsi que des bolées de cidre.

Caïpirinha

Aujourd’hui on passe en mode vacances avec ce petit cocktail on ne peut plus festif! Débranchez-vous du travail, des soucis du quotidien, éteignez vos smartphones et servez vous une petite caïpirinha… Vous les entendez les maracas?

Si vous n’avez jamais goûté de caïpirinha, je vais vous faire les présentations! Ce cocktail classique brésilien est fabriqué avec rien de plus que de la cachaça, du jus de citron et du sucre, ce qui en fait un cocktail rafraîchissant et parfait pour l’été. On dit qu’elle aurait été inventée à São Paulo où elle servait d’abord à guérir les malades atteints de la grippe espagnole.

Connaissez-vous la cachaça? Fondamentalement, la cachaça rappelle le rhum, rhum car ils proviennent tous deux de cannes à sucre. Ils sont cousins. La plus grande différence est que le rhum provient du sous-produit de la production de sucre (la mélasse) alors que la cachaça provient du jus de canne à sucre frais. Ce cocktail se popularise partout dans le monde à mesure que la cachaça devient disponible partout! Regardez dans votre supermarché, vous n’y avez sans doute pas fait attention mais vous devriez en trouver près du rhum!

Voici la recette pour créer la caïpirinha parfaite selon moi. N’hésitez pas à la tester et à me dire ce que vous en pensez!



P.S. : Si vous voulez continuer votre voyage en Amérique du sud, testez également un petit mojito à la fraise!

Caïpirinha

Par verre

  • 9 morceaux de citron vert
  • 1 c. à s. de cassonade
  • 5 cl de cachaça
  • Glaçons

Lavez le citron vert et coupez les deux extrémités. Coupez le citron en 9 morceaux et retirez la partie blanche centrale responsable de l’amertume.

Placez les morceaux de citron dans le verre et versez une bonne cuillère à soupe de cassonade. Pilez fermement le tout dans le verre  jusqu’à l’extraction la plus complète possible du jus.

Recouvrez le mélange citron-sucre d’une bonne couche de glace pilée, puis ajoutez la cachaça.

Source d’inspiration :
http://www.1001cocktails.com/cocktails/13/recette-cocktail-caipirinha.html

Source d’inspiration :

http://www.1001cocktails.com/mobile/13/recette-cocktail-caipirinha.html

Chaï Tiramisu

Je dois vous avouer que je suis une inconditionnelle de chaï latte! J’en boirais 3 fois par jours si je pouvais, je suis complètement accro à ce mélange d’épices! J’ai déjà testé plusieurs variantes comme le chaï banana latte par ici, et si je m’écoutais, je mettrais du chaï dans tout ce qui passe !
 
J’ai donc commencé à réfléchir à des recettes dans lesquelles je pourrais ajouter ce délicieux mélange, histoire de pouvoir en profiter encore plus souvent. Une des premières pistes qui m’est apparue, c’est que le chaï étant une boisson chaude, je pourrais sûrement en mettre dans les recettes qui font intervenir du café ou du thé! Et là, j’ai pensé au fameux tiramisu!
 
Ah le tiramisu! Ce petit coquin est un de mes desserts favoris de tous les temps! D’accord, sincèrement, je suis tellement gourmande qu’il m’est difficile de choisir un dessert préféré, et je dis donc ça à propos de quasiment tous les desserts. C’est vrai, je les aime tous!
 
Mais le tiramisu a de solides arguments pour me convaincre : d’abord, il a des racines italiennes et, par définition il obtient des points bonus rien que pour ça. Sans compter que c’est un dessert bon et savoureux, mais aussi très simple à faire pour un résultat bluffant! En fait, le tiramisu est l’une des premières recettes auxquelles je me suis essayée lors de mes débuts en cuisine, et j’étais hyper fière du résultat. Enfin, il est parfait quand les amis débarquent car on peut le faire à l’avance! Le tiramisu en lui-même ne prend que 30 minutes de montage grand maxmium .
Le chaï latte est utilisé pour remplacer l’expresso dont sont généralement imbibés les biscuits du tiramisu. Il apporte instantanément un caractère complètement différent à ce dessert. Pour cette recette, j’ai fait mon chaï latte moi-même, mais vous pouvez acheter un mélange d’épices tout fait si vous préférez. Faites simplement en sorte d’obtenir 35 cl de chaï latte bien concentré et sucré.
  
 

Chaï Tiramisu

Pour 2 personnes ou 4

Pour le concentré de thé chaï :

  • 2 clous de girofles
  • 2 grains cardamome entiers
  • 2 cm de gingembre fris épluché et coupé en bâtonnets
  • 1/2 c. à c. de cannelle
  • 35 cl d’eau
  • 3 g de thé noir (ou 2 sahets)
  • 5 grains de poivre
  • 25 g de sucre
 Pour le tiramisu :
  • 250 g de mascarpone
  • 4 c. à c. de crème fraîche épaisse
  • 50 g de de sucre
  • 2 jaunes d’œufs
  • 1 c. à s. de rhum brun
  • 12 boudoirs
  • 1/2 c. à s. de poudre de cannelle
  • 1 pincée de sel
Préparez le sirop de chaï : Avec un pilon, écrasez grossièrement les le poivre, les clous de girofle et la cardamome. Placez-les dans une casserole et chauffez à feu moyen. Ajoutez le gingembre et les bâtons de cannelle et laisse dorer pour 2 à 3 minutes.

Ajoutez l’eau et portez à ébullition à feu moyen-vif, puis réduisez le feu à moyen-doux et laissez mijoter pendant 10 minutes.

Ajoutez les sachets de thé et le sucre, éteignez le feu et couvrez la casserole. Laissez le thé  infuser pendant 5 minutes. Filtrez dans une passoire et réservez.

Dans le mixeur avec l’accessoire fouet, mélangez le mascarpone, le sucre, les jaunes d’œufs, le rhum, la crème épaisse et le sel. Batte pendant deux à trois minutes, jusqu’à obtenir une consistance légère et mousseuse.

Assemblez le tiramisu: Étalez quelques cuillères à soupe du mélange au mascarpone sur le fond d’un plat. Trempez  6 boudoirs, un par un, dans le thé chaï,  et disposez-les côte à côte. Étalez par dessus du mascarpone, puis répétez la superposition et finissez le mascarpone sur le dessus. Lissez la couche supérieure et mettez au réfrigérateur à refroidir pendant au moins 2 heures, idéalement une nuit. Saupoudrez le dessus avec la cannelle avant le service.

 

Tarte amandine aux pommes et à la cannelle

Ce délicieux dessert est une variante des tartelettes amandine à la poire, mais comme le titre l’indique, à la pomme. Imaginez-vous une pâte feuilletée couverte d’une crème d’amandes, sur laquelle sont déposées des pommes en fines tranches qui caramélisent à la cuisson…
La tartelette amandine est une spécialité française, et que ce soit à la pomme ou à la poire (sa recette la plus traditionnelle), quand on aime l’amande, on ne peut que se régaler. La crème d’amande est riche et dominante. La saveur des pommes est présente quand même, ne vous méprenez pas, mais elle est valorisée et transformée par sa cohabitation avec l’amande.
Cette tarte est vraiment un classique irremplaçable à mes yeux pour ses multiples saveurs et son mélange de textures mais surtout, pour la douceur nostalgique qui se dégage de l’ensemble!
  
P.S. : Si après ça vous encore envie de pommes ou de poires, jetez vous sans plus attendre sur ce crumble pommes poires, une autre recette à tomber!

Tarte amandine aux  pommes et à la cannelle

  • 1 pâte feuilletée
  • 5 pommes
  • 100 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 70 g de beurre fondu
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 2 c. à s. de rhum
  • 2 c. à s. de cassonade
  • 1 c. à c. de cannelle
Dans un saladier, fouettez l’œuf et le jaune avec le sucre et le sucre vanillé, puis ajoutez la poudre d’amandes, 50 g de beurre fondu et le rhum et mélangez.
Étalez la pâte feuilletée et versez cette crème dedans.
Préchauffez le four à 180°C.
Epluchez les pommes, enlevez les cœurs et tranchez les en lamelles , puis disposez celles-ci sur la crème en formant une rosace. badigeonnez au pinceau avec le reste de beurre fondu
Saupoudrez avec la cannelle et la cassonade. Enfournez pour 35 minutes, laissez tiédir puis démoulez.
Source : Vie pratique gourmand
 

Cake aux peaux de banane

Ces derniers temps, je fais vraiment de mon mieux pour respecter l’environnement. J’achète des produits verts, je fais certains produits ménagers et produits de beauté moi-même, je consomme un maximum de produits locaux… Cela est légèrement contrebalancé par mon amour des gadgets de cuisine et des livres en tout genres, mais enfin si je ne suis pas encore prête à passer à la liseuse, je trouve que j’ai fait beaucoup de progrès quand même!

Une chose sur laquelle je suis plutôt catégorique, c’est le gaspillage de nourriture. Je déteste jeter les choses et heureusement, j’ai un très bon frigo et un congélateur qui optimise bien les durées de conservation. Je fais de petites courses chaque semaine plutôt qu’un gros plein mensuel, cela m’évite de découvrir des périmés au fond du frigo en fin de mois, et c’est la seule solution de toutes manières quand on veut manger des fruits et légumes frais!
J’ai d’ailleurs pris la résolution ici de trouver encore plus de solutions pour cuisiner des choses que l’on jette habituellement! Je cuisine pas mal d’éléments que l’on pense bons pour la poubelle comme les fanes de radis ou les épluchures de pommes de terre, mais une chose que je ne mange généralement pas est la peau des bananes. Jusqu’à ce que je voie un gâteau aux peaux de banane (oui vous avez bien lu) sur le blog de Virginie Moreau. Si vous ne connaissez pas allez le découvrir, vous y trouverez plein de recettes géniales!
J’étais sceptique au premier abord. Je veux dire, les peaux de banane sont épaisses, ont une odeur forte, et c’est généralement le genre de chose que l’on jette immédiatement à la poubelle. mais intrigué, il me fallait tester ça et vérifier le résultat par moi-même!

J’ai suivi les instructions et j’ai cuit les peaux de banane à l’eau puis je les ai mixées et mélangées à l’appareil du gâteau. Une fois le gâteau cuit, je peux vous dire que le résultat est top : une bonne odeur de banane, une texture entre le flan et le cake, ce banana bread du pauvre est délicieux! Un conseil si vous vous lancez : utilisez des bananes bio car les épluchures sont le lieu de logement de plein de vitamines, mais aussi de tous les pesticides!
 
P.S. : Si vous voulez un banana bread plus classique mais tout aussi bon, c’est par ici!

Cake aux peaux de banane

  • 3 peaux de bananes (bien lavées, en coupant leurs extrémités)
  • 80 g de raisins secs
  • 2 œufs
  • 40 g de sucre en poudre
  • 40 g de sucre cassonade
  • 180 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 50 g de beurre
  • 250 g d’eau
  • 2 c. à s. de rhum
Faites gonfler les raisins avec 2 cuillers à soupe de rhum et 2 cuillers à soupe d’eau.
Faites cuire les peaux de bananes dans l’eau sur feu assez vif, en mélangeant très souvent et en surveillant bien jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau et que les peaux soient toutes noires.
Mixez-les et réservez cette purée.
A l’aide d’un batteur électrique, fouettez les jaunes d’œufs avec le beurre mou et les sucres.
Ajoutez la farine, la levure, le rhum restant et les peaux de bananes mixées.
Ajouter délicatement les blancs d’oeufs montés en neige.
Incorporez les raisins.
Préchauffez le four  à 220°C.
Verser la pâte dans un moule à cake beurré et faites cuire 30 minutes.
Source d’inspiration :

Rhum à la vanille et thé chaï

Le rhum arrangé à la vanille n’est pas toujours facile à trouver dans le commerce, mais il est délicieux et fait des merveilles dans de nombreux cocktails ou consommé tel quel… Voilà donc un moment que j’avais envie d’en réaliser moi-même!
Je suis une fan de thés épicés et chaleureux, et en buvant un thé chaï un soir il m’est venu à l’idée que ce mélange d’épices serait parfait dans un petit rhum… N’allez pas déduire que je passe mes soirées à penser aux cocktails que je pourrais boire, quoique… En tout cas, voilà d’où m’est venue l’envie de marier vanille et thé chaï dans du rhum!
Il s’avère qu’il n’y a rien de plus simple que de faire un rhum vanille : du rhum, des gousses, et hop c’est parti! Pour rester sur une recette simple, le thé que j’ai utilisé est un thé en sachet, il présente l’avantage d’infuser assez vite, même à froid : en deux jours le rhum devient tout coloré et parfumé d’un mélange sophistiqué de thé et d’épices! N’oubliez pas d’enlever votre thé au bout de 2 jours sinon il prendra trop le dessus sur la vanille!
Il faut un certain temps pour que l’arôme complet de la vanille se révèle par contre, donc je ne peux que vous encourager à être patients et à oublier votre bouteille au fond d’un placard. Voilà deux mois que le mien infuse, et il est déjà délicieux, mais on recommande 4 mois pour un parfum vraiment prononcé! Avec cette recette, vous obtiendrez un rhum brun et épicé avec un nez de vanille très agréable.
Pour cette recette, j’ai utilisé des gousses de vanille pompona de Guadeloupe du site David Vanille.  Cette vanille est une espèce en voie d’extinction, que l’on ne trouve plus que dans de rares jardins créoles. C’est une merveille! Les gousses sont larges, grasses et très parfumées, avec des arômes de balsamique et de réglisse, je vous laisse imaginer le régal!
Si vous voulez découvrir cette variété de vanille, faites vite car les productions sont très limitées! C’est par ici que ça se passe!
   
P.S. : Si vous aimez les épices chaï, testez également ce banana chaï latte!

 Rhum à la vanille et thé chaï

  • 70 cl de rhum
  • 2 sachets de thé chaï
  • 2 gousses de vanille pompona de Guadeloupe
  • 2 c. à  s. de cassonade
Fendez la vanille dans le sens de la longueur et ouvrez bien les gousses. Dans une bouteille, mettez tous les ingrédients en laissant le fil des sachets de thé dépasser de la bouteille. Au bout de 48 heures, retirez les sachets de thé. Laissez ensuite la vanille infuser un mois minimum, idéalement quatre, dans un endroit sec à température ambiante.

Galette des rois citron frangipane

La galette des rois est une galette traditionnellement vendue et consommée le 6 janvier, à l’occasion de l’Épiphanie  fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages à l’enfant Jésus.
Est-ce que quelqu’un pourrait donc m’expliquer pourquoi les magasins commencent maintenant à vendre des galettes des rois début décembre, voire même avant?
Est-on tellement affamés en décembre qu’entre le saumon fumé,  le foie gras et les bûches on a envie de se gaver de frangipane? Vraiment, j’ai beau être gourmande, je ne comprends pas cette nouvelle habitude commerciale, et je ne connais personne qui achète ces fameuses galettes avant Noël! Et vous, vous mangez des galettes des rois à partir de quand?
galette-frangipane-citron-2
Tous les ans, pour moi la galette des rois présente le même dilemme : j’ai le ventre explosé par les fêtes, mon jean ne ferme plus et je ne peux pas me résoudre à racheter ma garde robe une taille au dessus… Mais pourtant, oh pourtant! La galette des rois traditionnelle est à la frangipane, à l’amande quoi, c’est tout ce que j’aime, j’adore ça, je pourrais en manger tout le temps ( voilà peut être une explication de la vente des galettes en décembre tiens), et donc j’hésite entre mon côté raisonnable (allez, juste une demi part à la pomme) et mon vrai moi (et si je faisais deux galettes à la frangipane maison et que j’en cachais une pour la manger toute seule au lit?)
Bref, c’est vraiment sadique d’avoir mis l’épiphanie si près de Noël, les rois mages auraient pu attendre une ou deux semaines avant de venir dire bonjour à Jésus, qu’on ait le temps de faire une diète quoi!
Bref, celle que je vous propose aujourd’hui est une légère variante de la tarte frangipane classique. Elle contient de la frangipane parce que c’est incroyablement bon, et elle est juste relevée par une crème au citron qui ajoute du pep’s et aide à faire passer le sucre. Le résultat est absolument parfait pour les amateurs de sensations acidulées! Pour faire la garniture, je me suis inspirée d’une tarte découverte sur le joli blog Plaisir et Equilibre, qui l’avait elle-même trouvée sur le blog de Gridelle. Avec des références pareilles, ça ne pouvait être qu’un succès !
galette-frangipane-citron

 Galette des rois citron frangipane

Pour le lemon curd 
  • 15 cl de jus de citron jaune
  • 80 g de sucre
  • 2 œufs
  • 1 c. à s. de maïzena

Pour la crème pâtissière 

  • 250 g de lait
  • 1 œuf
  • ½ bouchon de rhum ambré
  • 40 g de sucre
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 20 g de maïzena

Pour la crème d’amandes 

  • 100 g de beurre très mou
  • 80 g de sucre
  • 100 g d’amandes en poudre
  • 2 œufs
  • Quelques gouttes d’essence d’amande amère

Faites chauffer dans une casserole le lait avec la vanille liquide et le rhum. Dans un saladier, mélanger au fouet, l’œuf  le sucre et la maïzena. Ajouter le lait chaud tout en mélangeant. Remettre le tout dans la casserole et cuire à feu doux jusqu’à épaississement de la crème. Laisser tiédir.

Battez le beurre en pommade, ajoutez le sucre puis les œufs un à un. Incorporez ensuite les amandes et l’amande amère.

Mélangez la crème pâtissière refroidie avec la crème d’amandes.

Battez les œufs en omelette dans un petit bol. Dans une casserole, faites chauffer le jus des citrons avec le sucre et la maïzena. Une fois que la préparation est chaude, ajoutez les œufs battus et mélangez vivement sur le feu jusqu’à épaississement. Laissez refroidir.

Préchauffez le four à 200°C.
Battez un jaune d’œuf avec 2 cuillers à soupe de de lait.
Étalez la pâte feuilletée. Avec un pinceau, badigeonnez tout le contour extérieur de la pâte de jaune d’œuf.  Étalez le lemon curd sur la tarte, ensuite à l’aide d’une poche à douille, recouvrez avec la frangipane.
Déposez la deuxième pâte, soudez les bords, couvrez le dessus du restant d’œuf battu, faites des stries sur la pâte.

Enfournez durant 20 à 30 minutes en surveillant la coloration.  La tarte est prête lorsqu’elle a pris une belle couleur dorée.

Laissez tiédir ou refroidir avant de servir et de vous régaler.

 galette-frangipane-citron-3

Source d’inspiration
https://plaisiretequilibre.wordpress.com/2015/09/27/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane/

http://www.les-voyages-de-gridelle.com/2014/09/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane.html

Sangria blanche d’hiver

Ha la sangria, ce cocktail évocateur de vacances au soleil et de fête, que l’on s’imagine volontiers en train de siroter tout en dégustant quelques tapas (ou en se gavant de patatas bravas, mais dit comme ça, ça sonne moins poétique).

J’ai longtemps fait une overdose de cette boisson car bien qu’elle puisse être délicieuse, il est facile aussi de la massacrer avec des mélanges tout faits qui donnent bien mal à la tête!

 

sangria-hiver

Mais récemment tous ces fruits gorgés de cocktail ont recommencé à me faire envie, et puisqu’il faut respecter les plaisirs propres à chaque saison, je me suis dit que plutôt que d’attendre 8 mois, j’allais faire une variante automnale de ce cocktail!

Avec des pommes, des poires, des clémentines et du sirop d’érable, je dois vous dire que cette sangria blanche (au vin blanc) nous a totalement conquis! Maintenant il n’y a plus qu’à attendre l’été prochain pour la version classique!

 

sangria-hiver-2

P.S. : Si vous voulez vous la jouer à l’espagnole, accompagnez cette jolie boisson de tapas comme ces poivrons farcis au thon!

Sangria blanche d’hiver

  • 70 cl de vin blanc
  • 10 cl de calvados ou de rhum ambré
  • 50 cl de cidre  ou de poiré
  • 5 cl de sirop d’érable
  • 25 cl de limonade
  • 1 pomme coupée en petits dés
  • 1 poire coupée en petits dés
  • 4 clémentines
  • 3 bâtons de cannelle

Épluchez et coupez les fruits en petits dés. Mettez tous les ingrédients dans un grand pichet et  placez-le dans le réfrigérateur pendant plusieurs heures ou mieux, toute la nuit. Avant de servir, mélangez un peu.

sangria-hiver-3

Ma wishlist cuisine sur AZ Boutique

Noël approche et commence à occuper tous les esprits…. Si vous êtes comme moi et que vous avez encore mille choses à faire, dont les cadeaux à trouver, je vais vous parler d’un site qui pourrait bien vous aider dans votre recherche de cadeaux, que ce soit pour offrir aux autres ou à vous-même!

J’ai eu le plaisir de pouvoir tester le site AZ boutique, une boutique en ligne spécialisée dans les arts de la table, la pâtisserie et la cuisson. Si vous êtes un accro à la cuisine comme moi, ou si vous avez parmi vos amis, ce site est parfait! Je dois dire qu’il n’est pas facile de faire son choix, étant donné la multitude de produits tous aussi tentants les uns que les autres. Je suis globalement bien équipée côté cuisine, cuisson et pâtisserie, mais je n’ai pas eu de mal à trouver de quoi me rendre heureuse : près de 6 000 références de vaisselle, verrerie, couverts, accessoires de pâtisserie … Il y a de quoi satisfaire même le plus exigeant d’entre nous!

 

AZ boutique est destinée aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, et cela se ressent : AZ boutique s’engage à fournir à ses clients une qualité de service exemplaire et à leur donner accès à la qualité et au choix de produits professionnels à prix compétitifs. La livraison est rapide, gratuite dès 49 € d’achats en point relais et dès 99 € d’achats à domicile.

La commande sur le site a été ultra simple et pratique : on sait exactement si tous les produits sont disponibles et quand sera expédié le colis. Quelques jours après ma commande… Le facteur est passé avec un beau et gros colis, parfaitement bien emballé. Voici ce que j’ai reçu, cela vous donnera peut-être des idées mais il y a bien plus à découvrir sur le site !

Des carafes

J’adore leur look design, un peu façon éprouvette de scientifique! Elles existent en deux tailles, présentent très bien, à tel point que je vais aussi les détourner en vase pour une déco de table!

Des verres à liqueurs

On ne le sait pas toujours, mais ce n’est pas idéal de boire les alcools type whisky, cognac… Dans des gros verres carrés comme on le fai souvent. Comme pour le vin, on modifie la température du mélange en tenant le verre, et l’idéal est donc les verres à pieds! Me voilà donc enfin équipée de beaux verres, robustes, élégants et adaptés!

Des couteaux à steak

Je ne me fais pas souvent un vrai bon bout morceau de viande, mais quand c’est le cas j’aime apprécier mon repas sans se galérer à couper mon steak! Ces couteaux sont un vrai coup de cœur, robustes, design, de très belles qualité!

Un moule à kouglof

Voilà longtemps que je voulais réaliser cette pâtisserie typique, et ce n’est bien sûr pas possible sans ce magnifique moule! Sa qualité a l’air top et il me tarde de l’inaugurer!

Un moule à tartes rectangulaires

J’adore le look sympa que ce moule donne aux quiches et tartes en tous genres, cela permet une super jolie présentation pour les buffets et apéros! Petit plus, son fond est amovible!

 

Un presse-ail métallique

Parce qu’avec ma force surhumaine, j’ai explosé mon précédent presse-ail en plastique! Celui ci a un look très pro, et sa qualité semble à la hauteur de mes muscles!

 

Au final, un gros coup de cœur pour l’ensemble de ces articles, dont la qualité et e look sont vraiment top! Il me tarde de tous les inaugurer pour les fêtes!

Si vous ne connaissez pas, allez donc visiter ce site, il vous rendra certainement service pour vos cadeaux de Noël!